AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Famille Danison] -Tu ne vas pas tuer mon père ! -nah je vais te tuer toi. (Esteban) TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: [Famille Danison] -Tu ne vas pas tuer mon père ! -nah je vais te tuer toi. (Esteban) TERMINE Lun 15 Juin 2009 - 3:14

Plus qu'un seul jour avant le retour du père. Elias avait eut la maison une semaine entière pour lui. Profitant du départ de son père pour une convention d'art à Los Angeles, le jeune homme avait organisé pas mal de soirée sur ce cour laps de temps et alors que le retour s'approchait, Elias avait rangé la maison, ne laissant plus de trace du chaos que la maison avait put subir en début de semaine. La dernière soirée avait donc prévu d'être plutôt légère. Au lieu de faire venir la fête, il irait à la fête mais attention il n'irait pas seul.

Oui avant d'aller plus loin, il fallait savoir que désormais les parents d'Elias avait fini par divorcé. Les incessantes querelles avait eut raison du couple qui s'était séparé. Elias avait eu le choix du domicile. De toute manière, étant majeur, il était libre de tout et le jeune homme avait décidé de rester à Océan Grove, après tout c'est là que sa vie se situait dorénavant. Sa mère avait décidé de retourner à la grande pomme, laissant tout derrière elle mais raflant au passage une bonne pension. La maison Danison était donc depuis exclusivement masculine. Elias avait eu un temps d'adaptation assez compliqué.

Heureusement, et pour une fois, Esteban Carson, avait été plutôt utile. En effet, chose étrange, pour une fois, Esteban avait été conciliant, attentionné voir même vraiment gentil. Hé oui, ces moments sont rares et autant les savouré car ceux-ci ne dure jamais guère longtemps. En effet Esteban avait déjà connu cette situation qui était nouvelle pour Elias et comme celui-ci devait constituer un des rares amis du type masculin qu'Esteban pouvait compter avoir, Esteban savait se faire gentil de temps à autre...

De ce fait, les 2 hommes trainaient souvent ensemble ces temps-ci. La compagnie d'Esteban était assez agréable la majeur partie du temps (enfin tant qu'aucun individu du sexe féminin était à moins de 15 mètres...) et être avec quelqu'un était agréable.

Enfin assez parlé du passé ! Retour au présent maintenant. Dernière soirée avant le retour du Père d'Elias, Pierick et avec Esteban était planifié ce soir là une sortie en boîte. Elias s'était préparé en conséquence avec en extra une prière pour éviter de mourir par un mec revanchard qu'Esteban se serait mis à dos. Après tout ça, les deux gars partirent en boite.

On vous passera cette soirée qu'on qualifierai de banal pour faire un saut dans le temps et revenir en plein milieu de la nuit ou du matin comme vous préférez. 4H du matin selon l'horloge du salon, la porte d'entrée émet quelques petits bruits étouffer et finit par s'ouvrir laissant entré Elias et Esteban sous l'emprise d'un degré élevé d'alcool dans le sang. Bras dessus-dessous en proie à un rire assez communicatif, enfin pour Elias tout du moins. Bien que Esteban vivent à coté sur Apple Road, avait été convenu qu'il restait dormir chez les Danison ce soir-là. De toute manière peu lui importait à Esteban car une fois parti dans sa nuit, rien ne pouvait le réveiller, pas la foudre au pied du lit, ni même des sirène de pompiers dans la chambre. C'était un fait plutôt amusant qu'Elias avait découvert par hasard. Enfin, les deux gars avait fini par sombrer dans le sommeil, largement aidé par l'alcool parcourant leurs veines.

Le réveil du lendemain fut assez « épiques » dira t'ont. Tout d'abord le soleil frappant le visage d'Elias de plein fouet (bah oui à 4h du mat quand on est bourré on pense pas aux volets...) puis un peu plus tard, des bruits sourd d'en bas et une voix résonnant depuis le bas de l'escalier.

« Elias, je suis rentré ! Descend s'il te plait je dois te parler. » Cette voix familière signifiait le retour du paternel au bercail. Elias en mode j'émerge donc je vais à 2 à l'heure, ne se pressa pas pour voler voir son père. Apparemment Esteban dormais encore. Lourdement, Le jeune homme descendit les escaliers en boxer et t-shirt, le regard encore très brumeux de cette nuit si courte. A peine descendu, son père s'avança vers lui, une bises afin de dire bonjour et rayonnant, il annonça d'une voix enjoué, mêlé d'un excitement non dissimulé qui ne rassura pas Elias au premier abord.

« Alors ce séminaire c'était bien ? » S'enquit Elias.
« Excellent ! Je me suis amusé comme un fou ! D'ailleurs, j'ai quelque chose à te dire fiston... »
« Fiston ? Houla la dernière fois que tu m'as appelé comme ça je devais avoir 15 ans...je crains le pire. »
« Ha,ha,ha...très drôle comme toujours...Euh...bon comme il y a pas de bonnes manières de dire ça, je vais juste le dire, Elias, J'ai rencontrer quelqu'un, une femme... »

Pendant quelques secondes Elias avait redouté le pire. Maladie ? Accident qui l'impliquait ou je ne sais quelle autre catastrophe...Au final, juste l'annonce de la reconstruction de la vie de son père. Bon c'était un peu prématuré d'après le jeune homme mais ça aurait pu être pire...

« Et euh elle est rentré avec moi. Elle a un fils dans le quartier c'est fou hein ?!... Claire, viens que je te présente mon fils. »

Une femme sortit alors de la cuisine. Prit un peu de court, le jeune homme mit une seconde avant de reprendre ses esprits (enfin le peu qu'il pouvait mobiliser maintenant.). Il s'apprêtait à aller la saluer mais une voix derrière lui coupa son élan...


Dernière édition par Elias Danison le Mar 28 Juil 2009 - 0:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [Famille Danison] -Tu ne vas pas tuer mon père ! -nah je vais te tuer toi. (Esteban) TERMINE Lun 15 Juin 2009 - 6:11

    Esteban adorait ses soirées arrosés entre mecs. Bien sûr c’était difficile de comparer des soirées à draguer et ramener une personne de l’autre sexe à dormir… mais parfois, je dis bien parfois, il appréciait bien d’être juste entre mecs virils. Bon d’accord, il appréciait surtout à être celui qui était le plus viril et entre Elias et Pierick... il n’y avait aucun doute possible qu’il remportait tout ça haut la main. 4h du mat, à faire encore des blagues malgré le fait qu’il commençait à voir un peu flou il s’écrasa sur le lit de la chambre d’ami et s’endormi au contact des draps propres. Rêvant de choses ne pouvait pas être décrites, Esteban se réveilla lentement éprend d’un mal de tête peu agréable. Des voix lui virent aux oreilles, l’amenant à se lever lentement. Arrivés aux escaliers, au moment où Claire sortait de la cuisine, Esteban se passa la main dans les cheveux étonnés de la voir ici.


      -… Maman..?


    Ceux qui avaient déjà eu la chance de croiser Esteban en compagnie de sa mère, savait qu’ils ne s’entendaient jamais. On avait déjà observé la porte de la maison des Carson se refermer brutalement et la femme partir d’un pas décisif à sa voiture avec ses maigres valises. Esteban et celle-ci semblait avoir une vision si différente de la vie, qu’ils ne passaient presque jamais de temps ensemble… tant s’était pénible d’endurer l’autre. Sauf que là, elle venait d’arriver de la cuisine et c’était tout sauf une bonne chose. Qu’est-ce qu’elle foutait là d’abord? Esteban venait d’arriver et n’avait pas entendu le discours du père d’Elias… et peut-être étais-ce une bonne chose. Les sourcils foncés, Esteban jeta un œil au père d’Elias qui de son coté observait Claire pris au dépourvu. Ils avaient sans doute pensé qu’il aurait été plus sage de prendre leur temps avant d’en informer Esteban. Car contrairement à Elias, celui-ci l’aurait pris beaucoup plus mal. La situation semblait être suspendue alors qu’il attendait de comprendre. Surtout que la surprise des deux parents énervait grandement Esteban. Comment aurait-il pu savoir que c’était d’Esteban qu’elle avait voulu parler? Finalement, son mal de tête allait sans doute empirer.

      - Bonjour.
      - Au revoir. Je ne vois pas ce que tu fous ici. Pourquoi tu n’irais pas rejoindre, qui donc déjà? Ah oui, Thamol!
      -Esteban! Si tu prenais la peine d’au moins me téléphoner ou de me rendre visite…
      -Arrête. Si tu m’expliquais plutôt pourquoi t’es là?



    Esteban était le seul à ne rien saisir dans la pièce et c’était un peu parce qu’il ne voulait pas comprendre. Il ne s’autorisa pas de regarder Elias... qui lui aurait tout confirmer d’un simple regard. Esteban défiait sa mère des yeux, alors que le père d’Elias se déplaça tout naturellement aux cotés de Claire en déployant un bras sur sa taille. Esteban serra sans s’en rendre compte la rampe de l’escalier des Danison avec l’irrésistible envie de taper dans quelque chose. Parce qu’il venait de comprendre. Comment est-ce que son père réagirait en apprenant une telle chose?

      -Ah bordel… de rêve c’est pas possible. Je retourne me coucher.


    Voilà, il avait la nausée. Esteban remonta les marches d’un pas rageur et retourna réellement dans son lit pour se coucher. S’enveloppa dans les couvertures ferma les yeux, et puis se releva. C’était totalement idiot, mais si ça avait la moindre chance de changer la réalité il était prêt à le faire plus d’une fois. En moins d’une minute, il était revenu et vit qu’ils avaient semblé intrigués par cette réaction peu commune. Pourtant ça n’avait rien changé si ce n’est qu’ils s’étaient rapprochés. Maintenant, plus que jamais il avait vraiment envie de décimer tous les pingouins de l’antarctique pour que son père débarque. Parce qu’il était évident qu’il ne devait pas laisser cette situation évoluer. Ça serait trop terrible.

      -Donc, vous êtes des fuckfriends? Lança-t-il sans aucun tact et en colère.


    Les bras croisés, il espérait qu’ils n’allaient pas lui sortir quelque chose de plus sérieux. Il ne manquerait plus qu’ils tombent ‘’amoureux’’. Esteban était prêt à tout démolir si ça continuait. Claire le voyait bien, ce n’était pas pour rien qu’elle semblait espère un peu d’aide du père d’Elias.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [Famille Danison] -Tu ne vas pas tuer mon père ! -nah je vais te tuer toi. (Esteban) TERMINE Mar 16 Juin 2009 - 11:53

Whoa ! La situation tournait vers l'inattendu. Sur le coup il n'avait pas reconnu la mère d'Esteban mais pour sa défense, lias ne l'avait vu qu'une ou deux fois en coup de vent. Mais quand même...

Il ne savait plus quoi dire, cherchant des mots pouvant convenir a la situation, convenir aux deux parties. Pas question d'un bang de sang dans cette maison ! enfin façon de parler quoique si Esteban s'énerve cette fois il n'irait pas fracasser des bouteilles sur le crâne des gens...
    -Ah bordel… de rêve c’est pas possible. Je retourne me coucher.
Fronçant les sourcils, Elias fut surpris par cette réaction. Il voulu parler a plusieurs reprise mais se ravissait au dernier moment a chaque fois avant de soupiré se prenant par la même la tête dans les mains. Esteban était parti, profitant de l'absence de son ami, Elias se tourna alors vers son père.

"alors toi, sur 6 milliards de personnes dans le monde, tu choisis la mère d'Esteban. Tu veux mourir ou quoi ?!"
"Attends Elias, je suis aussi surpris que toi. Je ne savais pas... je vais aller lui parler et ça va..."
"Tu fait rien du tout ! Encore moins lui parler !"L'interrompit Elias "Il va vouloir te frapper, je le connais le bougre et franchement c'est pas la bonne chose à faire."

Elias se tourna vers Claire maintenant. Il allait sans doute trouver aussi quelque chose y redire mais après tout, il ne voyait pas ce qui pouvait lui reprocher. Puis son attention revint vers Esteban, Elias trépignait à l'idée d'aller lui parler mais en même temps il savait bien que ce n'était pas la chose à faire. Comment faire pour arranger la situation?

A ce moment, Esteban redescendit dans l'escalier. Il semblait en colère ce qui n'était pas étonnant, et lança d'un coup : -Donc, vous êtes des fuckfriends?

"Este..."
"Esteban, mon garçon, calme toi et écoute moi attentivement s'il te plait." Pierick malgré les recommandations de son fils, avait coupé la parole et s'apprêtait à tout lui raconter. "Ta mère et moi, on s'est rencontré et on est ensemble maintenant, je n'ai pas la prétention de prendre la place de ton père mais j'aimerais juste que t'accepte la situation présente car elle risque bien de durée un long moment. Est-ce que cela répond à ta question?"

*Oh Papa nan ! C'est pas bon ça...* Pensa Elias alors que toute son attention se portait sur son ami et ses réactions toujours exagéré au niveau du problème... Il ne serait pas étonné de voir Esteban sortir un détonateur et annoncé qu'il allait faire exploser la maison après avoir entendu tout ça...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [Famille Danison] -Tu ne vas pas tuer mon père ! -nah je vais te tuer toi. (Esteban) TERMINE Jeu 18 Juin 2009 - 3:01

    La situation ne tournait pas du tout dans le sens qu’Esteban aurait voulu. D’abord, fâché, il avait voulu les mettre mal à l’aise en évoquant des relations peut conventionnelles pour êtres exprimées à haute voix. Et pourtant, Esteban se retrouvait dans une réplique presque exacte d’Elias où celui-ci s’aventurait à répondre du tact au tact. À la différence prêt, où il n’avait aucune idée de ce qu’il pouvait faire… ou encore comment il allait prendre la scène. Esteban fut pris de court alors que l’homme lui annonça d’un sérieux qui amplifia rapidement sa colère que désormais ils étaient réellement ensemble et qu’il allait d’une certaine manière devoir s’y conformer. Quelques secondes s’écoulèrent alors qu’Esteban avait soutenu le regard du père d’Elias avant de détourner ses yeux sur ceux de sa mère. Il avait l’impression qu’il avait décidé de le faire chier encore plus maintenant qu’auparavant. Il ne regrettait jamais d’apprendre qu’elle ne viendrait pas à Noël, au profit d’un réveillon chez il ne sait quel idiot qu’elle avait rencontré. Tant et aussi longtemps qu’elle pouvait rester loin de lui et de son père c’était merveilleux. Sauf que là, tout de suite les plans se changeaient pour satisfaire d’une seule et même personne, Claire Limpton.


      -Détrompez-vous. Elle ne durera pas très longtemps cette relation, M. Danison.
      -Esteban!
      -Quoi? T’a penser une seconde à ce qui vas arriver avec papa?
      -J’en ai rien à faire Esteban, on est divorcés depuis 15 ans!
      -C’est PAS une raison!
      -Je suis désolé mon grand, mais tu n’y pourras rien. Même si tu appelles ton père en Antarctique.


    L’échange avait été glacial, exprimant parfaitement comment Esteban et Claire ne s’entendaient pas. Un peu plus et le ton montait, se transformant en des hurlements. Pourtant, le jeune Carson en avait déjà trop entendu. Il était évident maintenant que Claire n’en avait rien à faire de ce qu’il pouvait penser et qu’elle s’orienterait dans un choix égoïste. Pierick et puis Claire, Esteban sentait ses mains trembler. Et le coup fut lâché sans que personne ne le prédise, faisant sursauter tout le monde. Claire avait même lancer un petit cri. Esteban avait enfoncé son poing dans le mur qui avait percé. Il n’avait pas pensé une seconde que le mur était moins solide qu’il en avait l’air. Il ressorti son poing et détala les escaliers de la maison des Danison. Pourtant Claire s’afféra à l’arrêter dans sa course, cherchant à pouvoir lui reprocher le geste qu’il venait de faire sous le coup de l’impulsion dans une maison autre que la sienne. Sa main frêle vit se poser sur le bras d’Esteban qui se retourna vers elle d’un coup sec tout en retirant son bras.


      -NE me touche PAS!


    Et il sortit alors que la moitié des gens de la pièce était encore sous le choc d’une telle scène. Sans doute que Pierick venait de comprendre que son fils avait été très sérieux en disant qu’Esteban le prendrait très mal. Sur le bord des larmes, Claire s’approcha de son amoureux alors qu’il semblait que Pierick sollicitait silencieusement son fils pour qu’il s’adresse à son ami. Pour le moment, la situation n’avait pas à s’empirer en osant réclamer les dédommagements du mur désormais possesseur d’un grand trou. Esteban traversa de son coté la pelouse des Danison pour rejoindre en moins de temps qu’il faut dire ‘’ananas’’, son porche. Toujours autant à cran, il s’écrasa sur les escaliers menant à la porte d’entrée et se jeta sur le dos découragé. C’était toute une scène qu’il venait de faire là. Pourtant si ca avait l’avantage de démolir les fondements même de se couple… il était prêt à faire plus de trous dans leur maison.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [Famille Danison] -Tu ne vas pas tuer mon père ! -nah je vais te tuer toi. (Esteban) TERMINE Jeu 18 Juin 2009 - 14:29

Que dire ou faire de plus après ces mots... Elias avait une réponse: rien du tout. La patience est une vertu comme on dit et le jeune comptait appliquer cet adage pour les minutes à venir. Il n'avait pas à interférer dans la querelle entre Esteban et sa mère, se ranger du coté d'Esteban n'aurait pas été juste. Pourquoi on serait tenter de demander. Eh bien c'est simple, Elias respectait son père et si il avait besoin de Claire pour être heureux, qui était-il pour bien vouloir interdire ce bonheur à son propre père ? Il avait choisit le camp de la neutralité, jouer la Suisse et passer faire le ménage derrière... Enfin le ménage oui mais aussi un peu de bricolage.

Elias venait de sursauter au bruit sourd qu'il venait d'entendre très près de lui, un bruit de miettes par terre et il se retourna pour se rendre compte que le mur en plâtre n'était plus tellement... uniforme on va dire. A ce moment, Esteban passa devant lui, Elias ne fit rien, pas un regard, ni même un geste alors que son ami traçait en direction de la porte d'entrée. Elias l'aurait bien suivit mais bien qu'il ne soit pas pudique, il n'allait quand même pas se ridiculiser en sortant dehors en Caleçon/T-shirt.

La porte claqua, Esteban était dehors et le silence était de retour légèrement étouffé par les sanglots montants de Claire qui venait se blottir dans les bras plein de réconfort de son nouveau copain.

"Bienvenue dans la famille..."
c'est tout ce que trouva Elias à dire face au regard insistant de son père,le sourire légèrement forcé, puis par dépit, remonta l'escalier en direction de sa chambre. Il s'arrêta devant la nouvelle cavité de sa maison, un achat de tableau était maintenant nécessaire, quoique, une belle photo imprimée en grand et encadré pourrait-être pas mal. Une fois dans sa chambre, Elias enfila un jean en pensant à ce qu'il allait bien pouvoir dire. Puis, d'un pas lent, le jeune homme sortit dehors et depuis son perron scruta en direction de la maison des Carson. Apparemment, Esteban était à la porte.

"Bon je te dois combien pour les travaux d'intérieur ?" Avait-il dit sur un ton assez léger avant d'enchainer avec "comment va ta main ?" Qui cette fois semblait sérieux. S'asseyant à coté d'Esteban, Elias soupira un grand coup avant de se tourner vers son ami.

"Tu ne vas pas tuer mon père n'est-ce pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [Famille Danison] -Tu ne vas pas tuer mon père ! -nah je vais te tuer toi. (Esteban) TERMINE Dim 21 Juin 2009 - 0:15


    Assis dans les escaliers de sa maison, Esteban ignorait totalement les voitures qui passaient dans la rue. Ni les voisins qui avaient peut-être la chance de le voir en caleçon, ou encore n’importe qui d’autre qui se serait demander ce qu’il fichait. Cette histoire ferait peut-être parler, mais faire parler de soi n’était pas tellement quelque chose qu’Esteban redoutait. À l’instant même où il s’était écraser sur le balcon avant de sa maison, Esteban avait essayé de se calmer. Ça ne servait absolument à rien de démolir d’avantage de choses sur son passage, à part pour passer pour un fou furieux. Ce qu’il aurait eu sans aucun doute réussit avec une facilité déconcertante. Ce qui avait sans doute le plus déstabilisé Esteban, c’était d’apprendre de cette manière que sa mère était en couple avec Pierick. D’abord, il n’avait même pas eu l’ombre d’une nouvelle afin de savoir qu’elle avait laissé son précédent amoureux au profit de celui-ci. Il ne savait même pas comment ils s’étaient rencontrés et quelle idée idiote leur avait traversé l’esprit. La notion même d’être amoureux échappait à Esteban et toujours il ne pourrait que continuer de la reprocher à sa mère. Et pourtant. Comment aurait-il pu être au courant de leur rencontre? Esteban supportait sa mère pendant les rares visites qu’elle lui rendait, très souvent pour demander quelque chose à son père… ou encore profiter de son absent pour lui emprunter on ne sait quoi. Esteban ne s’était pas engager vis-à-vis son père pour surveiller ses affaires contre Claire, mais par contre il s’était vivement engager à ne pas lui rendre la vie facile, et ça depuis des années. Maintenant qu’il y pensait, la seule chose qu’il voulait désormais apprendre c’était que finalement ce n’était pas vraiment le grand amour et que sa mère retournerait à Chicago. Seule bonne nouvelle de la journée, ils n’avaient pas semblé avoir envisagé d’habiter ensemble. Esteban n’attendait que ça pour débarquer dans le garage des Danison et tout démolir. «Bon je te dois combien pour les travaux d’intérieur ? Comment vas ta main?» Esteban avait relevé la tête surpris de retrouver Elias devant lui. Il connaissait bien la nature compatissante de celui-ci, mais avec la scène qu’il avait faite... il ne se serait pas étonné de retrouver son ami en colère contre lui. N’importe qui de normal aurait voulu savoir ce qui lui avait pris, comprendre pourquoi il avait eu cette réaction excessive… et devant Esteban qui aurait osé des réponses vagues, ils se seraient imaginer bien des choses. Comme que le jeune Carson espérait qu’un jour ses parents se remettraient ensemble. Et pourtant, ils se tromperaient.


      -Je ferai les réparations, t’inquiète pas.


    Il avait soupiré sans pourtant daigner regarder si ça main était correcte ou pas. Ça n’avait pas tellement d’importance, dans l’immédiat surtout qu’Esteban ressentait qu’Elias allait lui demander des explications. «Tu ne vas pas tuer mon père, n’est-ce pas ?» Et voilà qu’il souriait bêtement. Elias croyait-il vraiment qu’Esteban pouvait en vouloir assez à son père pour envisager sa mort? Pendant une seconde, Esteban se demanda si Elias avait été assez bête pour ne pas remarquer que c’était exclusivement à sa mère qu’il en voulait. Il ne croyait pas avoir été si désagréable avec Pierick, bien qu’il avait posé peut-être quelques questions embarrassantes. Jusque là, il avait été normal.


      -Ouais, je vais engager mon coloc pour qu’il vienne casser les jambes de ton cher père et qu’il mette le feu à ta baraque.


    Il était sarcastique, mais se genre d’idioties lui redonnait le sourire. Juste s’imaginer demander à Aleksei se genre de choses était amusante. Aleksei l’aurait sans doute regardé sans trop comprendre et serait partit avant qu’Esteban n’essaie de le supplier. Esteban se tassa sur le coté, laissant une place pour s’assoir à Elias. Il dût admettre qu’Elias avait eu une très bonne idée en prenant le temps de se rhabillé avant de sortir à l’extérieur de la maison. Tôt le matin, il était plutôt courant d’avoir froid… surtout lorsqu’on se retrouvait si peu habillé. Ce n’était sans doute pas les voisins qui allaient s’en plaindre. Ou enfin, pas les voisines. Se fut d’un coup de poing amical sur l’épaule d’Elias qu’il lui fit savoir qu’il blaguait et qu’il n’avait pas à s’inquiéter.


      -Je pari que dans une semaine, ils ne seront plus ensemble. Donc ne t’inquiète pas.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [Famille Danison] -Tu ne vas pas tuer mon père ! -nah je vais te tuer toi. (Esteban) TERMINE Dim 28 Juin 2009 - 20:37

Elias laissa Esteban revenir à ses habitudes de garçon léger et simpliste. À vrai dire, toutes ces petites blagues n'avait servi qu'a plus ou moins calmer le loup. Elias se posait des questions. Il fouillait ses souvenirs avec Esteban et ne se rappelait pas une telle colère de la part du jeune homme. Pourquoi diable en voulait-il tellement à sa mère ? Elias n'avait jamais trop eu l'occasion de la voir en présence de son fils et c'était bien la première fois qu'il avait assisté à une réunion de famille made in Carson enfin si on peux appeler ça une réunion de famille...

On est rarement aussi fâché contre une mère, et si jamais il y a ce genre de relation c'est qu'il y a quelque chose derrière qui a profondément marqué par le passé. A des moment comme celui-ci, Elias se félicitait d'avoir choisis le comportement humain comme domaine d'étude.

Bon bien que les suppositions soient posées, ce n'est pas aujourd'hui qu'il aurait des aveux non, maintenant il fallait être patient et peut-être qu'un jour...Pour le moment, il voulait juste parler avec Esteban, un peu déblayé le terrain, peut-être pourrait-il avoir des informations. D'où tout ça venait, depuis quand la mère et le fils était en froid?

-Je pari que dans une semaine, ils ne seront plus ensemble. Donc ne t’inquiète pas.

Pourquoi donc Elias devait s'inquiéter ? Après tout, lui ça ne le dérangeait pas vraiment enfin son père sortait avec qui il voulait maintenant qu'il était divorcé. Bon c'était peu être un peu tôt mais qui sait, ça pourrait peut-être duré, duré jusqu'à un heureux événement appelé mariage. Non en fait mauvaise idée, très mauvaise idée! Elias n'avait pas pensé à ça, si jamais son père venait à se remarier avec Claire cela voudrait dire qu'Esteban devenait le beau-frère d'Elias. A ce moment-ci, Elias avait surement légèrement pâli. Réalisant qu'en fait, il aurait beaucoup de mal à voir Esteban comme beau-frère. Imaginez un peu tout les ennuis que ça lui apporterai !

"Je m'inquiète pas, tout du moins pour l'instant mais j'avoue que l'idée de finir ton beau-frère me donne des frissons..." Elias eut un petit rire nerveux avant d'ajouter "moi ? Ton beau frère ? T'imagines le bordel !" Reprenant quelque peu son sérieux, Elias rompit de nouveau le silence quelques temps après. "Mais dit-moi , comment ça se fait que tu soit si tendu en présence de ta mère, elle te fait peur ou quoi ?"

Assis maintenant sur le perron à coté d'esteban, Il plongea son regard vers la rue. Il était encore tôt mais il y avait du passage et là, il y avait deux glandus devant la porte du 1212 Apple road dont un en caleçon. Vous parlez d'un tableau ! Elias jeta un regard en biais vers Esteban avant de marmonner

"dit tu comptes rentrer chez toi pour enfiler un pantalon ou bien on attend que tu te fasses coffré pour exhibitionnisme?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [Famille Danison] -Tu ne vas pas tuer mon père ! -nah je vais te tuer toi. (Esteban) TERMINE Lun 20 Juil 2009 - 17:49


    Heureusement pour Elias, il n’avait jamais réellement assisté à une réunion réunissant James, Claire et Esteban Carson. Ce genre de rencontre était rare et très souvent trop brève pour que des gens puissent y avoir perçu quelque chose. D’un certain sens, les Carson étaient tout de même très bon dans l’art de jouer la comédie et auraient pu tromper n’importe quel individu s’ils l’avaient voulu. Représenter pour des circonstances spéciales une famille unie qui s’appréciait. Alors qu’il en était tout autre. Justement les quelques minutes auparavant venait d’une certaine manière trahir un conflit qui remontait à des années et où la raison était inconnue. Elias n’allait certainement pas recevoir des confidences de la part d’Esteban. Celui-ci évitait les sujets sérieux comme la peste. Et dans sa tête il n’avait qu’une envie : celle de changer de sujet. Rigolant à l’idée ridicule d’Elias qu’ils deviennent beau-frères, Esteban dût admettre que ça ne lui aurait pas du tout plût se genre de situation. Il n’avait absolument rien contre Elias si ce n’était qu’ils avaient des personnalités très différentes et à la longue nullement compatible. Affichant un sourire, Esteban le perdit tout de même rapidement alors qu’Elias avançait l’hypothèse qu’il avait sans doute peur de sa mère pour réagir de la sorte avec elle. Il cherchait d’une certaine manière des réponses et Esteban n’allait pas les lui fournir.


      -C’est que tu connais pas ma mère. C’est pas une question d’avoir peur d’elle, c’est une question de devoir la supporter. On aurait pas trouver meilleur argument pour que j’aille envie de déménager.


    Ce n’étais pas pour rien si on ne voyait jamais sa mère se rendre chez lui depuis un bon moment. Quand il était plus jeune et qu’il n’avait pas atteint la majorité, Claire avait toujours eu l’argument pour lui pourrir la vie lorsque son père était partit pour un bon moment en voyage. Qu’est-ce qu’il avait fait pour avoir de tels parents? Un père avec qui il s’entendais bien mais qui passait la majeure partie de sa vie à se geler les membres dans le nord, avec comme seul meilleur ami un pingouin du nom de Stanley. Depuis maintenant 4 mois, Esteban n’avait recu aucun coup de fil de son père et dans un sens c’était normal. Esteban ne comprenaissait rien aux ordinateurs et de se fait limitait les moyens efficaces de communication avec son père. Ce n’était pas sa faute s’il en faisait presqu,une allergie tant qu’il ne comprenaissait pas pourquoi les gens passaient leur temps face à se genre de machine au lieu de profiter de leur temps libre pour s’amuser dans quelque chose de plus confortable.. comme un lit. Ou encore bien d’autres lieux plus risqués. Il avait été légèrement silencieux jusqu’à ce qu,Elias lui rappelle qu’il se pavanait en boxers devant ceux lui. Se faire arrêter pour exhibition, était plutôt très drôle dans son esprit puisque ça n’aurait sans doute pas été la première fois qu’il aurait été arrêter pour se genre de raisons.


      -Ouais j’vas rentrer. Tu devrais plutôt surveiller nos parents avant qu’ils décident de découvrir plus en profondeur ta table de cuisine. Après ça tu voudra plus jamais y manger. On se rappelle oki?


    Il s’était levé dans l’intention de rentrer chez lui et de penser à autres choses. Il devait se changer absolument les idées et éviter de repenser à la scène qu’il avait créer chez les Danison.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [Famille Danison] -Tu ne vas pas tuer mon père ! -nah je vais te tuer toi. (Esteban) TERMINE Lun 27 Juil 2009 - 2:48

-Ouais j’vas rentrer. Tu devrais plutôt surveiller nos parents avant qu’ils décident de découvrir plus en profondeur ta table de cuisine. Après ça tu voudra plus jamais y manger. On se rappelle oki?

"Eurk ! non mais t'es pas fou ! je compte bien aller prendre mon petit déjeuner sur cette table !" répondit Elias, sourire en coin et il salua Esteban tout en se levant et repris tranquillement la route en sens inverse pour rentrer chez lui. La petite minute de trajet fut encombré par de nombreuses pensées. Les relations que partageaient Esteban et sa mère était la principale source de réflexion. Le jeune homme se persuadais que cette relation n'était pas venu de nulle part. Tout ça auxquelles s'ajoutais tel un parasite une image désagréable qu'Esteban avait réussi à imposer au cerveau d'Elias

*je me vengerais de ce coup Este* pensa-il alors qu'il posait le premier pied sur le perron de sa maison. à l'intérieur, son père et Claire qui devait attendre impatiemment le retour du fils qui était étonné de ne pas les voir collé à la fenêtre tout les deux, guettant le retour du médiateur... prenant une profonde inspiration, le jeune homme posa la main sur la poignée avant de la faire tournée et entra en silence dans la maison.

Première constatation , la table de la cuisine n'avait pas bougé d'un poil. Bonne nouvelle ? Deuxième chose, les 2 attendais calmement dans le salon comme prévu. Par le simple regard de son père, Elias comprit ce qu'il devait dire et ne pas dire, après tout les relations père-fils sont parfois utiles, ça développe des niveaux de communication jamais atteint auparavant. Un léger forcément de sourcils permis au père de comprendre que Elias ne lui avait pas forcément pardonné la prise d'initiative qui avait coûté un trou dans le mur. Mais le dialogue de sourd ne continua pas car Claire prit la parole, articulant ses mots, elle semblait bouleversée mais elle parvint quand même a articuler quelques mots pour demander comment allait "il". Calmement, Elias prit la parole et se voulu être le plus réconfortant possible.

"Il est rentré chez lui, tout va bien, la surprise a été de taille et la nouvelle n'as pas été facilité en fin de compte..." Elias avait bien insisté sur le mot facilité en tournant son regard sur son père. "Enfin tout va bien maintenant si vous voulez bien m'excuser j'ai faim..." Sur ces mots, le jeune homme se dirigea vers la cuisine pour commencer sa journée ou plutôt retrouver une normalité dans cette journée qui avait démarré sur les chapeaux de roues. De trop nombreuses interrogations en tête. Les temps à venir allait être intéressants pour sûr. Enfin gare au surmenage, après tout Elias avait ses propres problèmes, cumulé avec ceux d'Esteban. Beaucoup de travail et trop peu de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: [Famille Danison] -Tu ne vas pas tuer mon père ! -nah je vais te tuer toi. (Esteban) TERMINE

Revenir en haut Aller en bas
 

[Famille Danison] -Tu ne vas pas tuer mon père ! -nah je vais te tuer toi. (Esteban) TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road & Lemon Street-