AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hang on man, it's my turn !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Hang on man, it's my turn ! Mar 28 Fév 2012 - 23:15

Just a cup of humor...

ft. daphné e. lacombe & donald montgomery

8:00am.

Le réveil ne se fit pas entendre bien longtemps dans la chambre de Daphné Lacombe qui l’arrêta à peine l’eut-elle entendu sonner en ce dimanche matin. Qui pouvait bien avoir l’idée de mettre le réveil un dimanche matin vous direz-vous… Eh bien Daphné, par exemple. En effet, pour la première fois depuis des mois, elle avait son week-end pour elle. Voilà donc pourquoi, en ce dimanche matin, la brunette avait décidé de se lever tôt ; pour en profiter. Mais malgré l’envie de prendre soin d’elle et de faire plein de choses en ce jour de repos national, Daphné avait bien du mal à se sortir du lit.

9:00am.

Faisant son lit, Daphné s’attacha rapidement les cheveux ignorant pleinement les quelques mèches qui retombaient sur son visage. Il lui fallait finir son lit pour ensuite filer en ville et aller chercher un café puisqu’elle avait idiotement oublié d’en racheter et qu’elle n’avait certainement pas la force de chercher un magasin ouvert en ce jour, et surtout à cette heure. Et comme elle savait que les Starbucks ne fermaient certainement pas le dimanche, elle se rendrait dans l’un d’entre eux dans le but d’avoir un café – qui serait sans doute d’ailleurs bien meilleur que le sien.

Un peu d’eyeliner et un collier mis plus tard, la brunette attrapa sa veste en cuir marron pour ensuite sortir de chez elle pour finalement se rendre compte qu’elle avait laissé ses clefs de voiture sur le comptoir de la cuisine. Être seule chez elle lui faisait faire les plus stupides des choses décidément, cela la changeait définitivement de sa vie en France. Une fois les clefs en sa possession, Daphné quitta son quartier résidentiel pour se rendre au cœur de Miami et boire ce fameux café dont elle rêvait tant.

9:30am.

« Que puis-je vous servir en ce beau dimanche matin, madame ? » Le jeune serveur était absolument charmant, de plus son enthousiasme n’était guère désagréable en cette journée qui, effectivement, s’annonçait drôlement bien, du point de vue du temps en tous les cas. « A vrai dire et pour être tout à fait franche envers vous, je n’en ai pas la moindre idée. C’est bien le problème quand on vient ici, il y a tant de choix qu’on ne sait plus ce que l’on veut à peine a-t-on mis un pied dans votre établissement. » Souriant au jeune homme, Daphné ne s’était même pas rendue compte qu’une autre personne attendait derrière elle et ce, depuis déjà quelques minutes. En même temps, elle n’était pas censée deviner que quelqu’un pouvait être pressé un dimanche matin !


Dernière édition par Daphné E. Lacombe le Mer 23 Mai 2012 - 18:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Hang on man, it's my turn ! Dim 20 Mai 2012 - 12:47

Qu'on soit le mardi matin ou le dimanche matin, cela revenait au même pour le jeune pâtissier. Seul propriétaire de sa boutique, il ne connaissait pas vraiment les week-end qui était pour lui d'avantage l'occasion de faire ses comptes et de préparer la semaine à venir. Bien sûr, comme il était aussi le tuteur de sa petite sœur âgée de six ans, il faisait un effort pour s'accorder assez de temps libre pour le passer avec elle. Ce n'était pas toujours facile et ils finissaient souvent dans la pâtisserie, la petite assise à une table à faire des coloriages pendant que Donald exécutait un inventaire express de ses ingrédients. Mais la petite Fiona ne s'était jamais plainte : timide aux yeux des autres, c'était d'avantage une extrême douceur et une maturité hors du commun qui faisaient d'elle une fillette aussi sage et patiente. Elle avait bien entendu ses phases de caprices mais Don s'estimait globalement chanceux : Fiona lui apportait plus de bien que de difficultés.
En ce dimanche matin donc, Donald avait organisé sa journée de sorte à devoir travailler le matin pour pouvoir être libre pour l'heure du déjeuner. Son planning était donc très serré mais il était persuadé de pouvoir le tenir : il n'avait pas le choix. Il avait laissé sa voisine s'occuper de Fiona pour la matinée et pouvait donc se donner à fond dans son boulot. Son ordinateur portable sous le bras, il décida de rejoindre le CocoWalk pour s'octroyer un café et travailler calmement à l'une des tables disponibles. Donald connaissait l'endroit pour être vide le dimanche matin et c'était exactement ce qu'il lui fallait. En poussant la porte de la boutique, il fut toutefois surpris de voir quelques clients déjà présents. Il repéra néanmoins assez rapidement sa place favorite, située près de la baie vitrée et fut soulagé. Il alla donc se mettre dans la file et attendit patiemment son tour. Enfin, dans la limite du possible parce qu'il craignait terriblement que quelque vienne lui piquer sa place. Commençant à devenir de plus en plus nerveux, il se mit à tapoter du pied et à s'agiter. La femme brune devant lui ne semblait pas vouloir accélérer le pas. D'un naturel très timide, Donald ne savait pas trop comment procéder pour lui faire comprendre qu'elle traîner un peu trop. Il jeta un coup d’œil au serveur qui lui, ne semblait pas du tout se plaindre de la situation puisqu'il flirtait ouvertement avec la femme. Consterné, Donald se permit de s'éclaircir la gorge et leva un doigt pour attirer l'attention sur lui. Il se détestait de devoir faire ça mais l'urgence de la situation était telle qu'il ne voyait pas d'autres solutions. « Ex..excusez-moi. Je … je souhaiterai comm...mander aussi. » dit-il non sans difficulté. La situation le mettait tellement mal à l'aise que son bégaiement s'était fait entendre malgré lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Hang on man, it's my turn ! Mer 23 Mai 2012 - 18:56

Just a cup of humor...

ft. daphné e. lacombe & donald montgomery

Alors qu’elle était en train d’hésiter entre un simple cappuccino et un grand café avec un nuage de lait, Daphné entendit soudain quelqu’un essayant de se faire entendre d’elle, à première vue du moins. « Ex..excusez-moi. Je … je souhaiterai comm...mander aussi. » Interloquée, la brunette se retourna et se rendit alors compte qu’il y avait déjà plusieurs personnes derrière elle. Se retournant alors vers le serveur, elle lui demanda un grand café accompagné de pancakes puis tâcha de régler aussi rapidement que possible, se rendant cette fois-ci compte que les gens étaient vraiment pressés et ce, même le dimanche. Dieu ce que ça la changeait de la France décidément ! Une fois le café et les pancakes sur un plateau, la brunette quitta la queue laissant ainsi la possibilité à la personne d’après de commander, se sentant cependant un peu idiote. Cherchant alors du regard l’homme qui lui avait demandé indirectement de se dépêcher, la brunette ne tarda pas à le trouver. Un grand et bel homme, sans doute la petite trentaine, apparemment un peu anxieux de tout et pour tout. Sans trop savoir comment ni pourquoi, Daphné sentait de la crainte chez cet homme. Peut-être était-ce le bégaiement de l’homme qui lui faisait penser cela.

Elle hésita à aller vers l’homme pour se présenter puis se rendit compte qu’elle n’arrivait vraiment pas à se refaire aux habitudes américaines. Rares étaient les souvenirs qu’elle pouvait avoir d’elle ou de quelqu’un de nationalité américaine allant vers quelqu’un d’autre de la sorte. Typiquement français, encore. Allant alors prendre place à une table du café, Daphné commença par découper ses pancakes puis bu une gorgée de café. Il n’était pas particulièrement bon, mais ça aussi, il allait falloir qu’elle s’y refasse rapidement. Le café de France et celui des États-Unis était tout à fait différent, cela n’était un secret pour personne et surtout pas pour une accro comme elle.

Soudain, alors qu’elle reposait son gobelet sur la table, la brunette aperçut l’homme qui semblait déjà prêt à repartir, un gobelet dans la main. Tapotant du bout des doigts le bois, Daphné essaya de se faire violence pour ne pas se lever d’un coup et aller voir cet homme qui l’intriguait alors de plus en plus sans qu’elle ne le connaisse pour autant. La situation était étrange, et pourtant, elle devait le faire. Elle devait essayer et voir ce que sa gentillesse naturelle pouvait encore faire pour elle à l’heure actuelle. Se levant alors rapidement, elle laissa absolument tout en plan, ne pensant même pas à la possibilité qu’on ne lui vole ses affaires et courut après l’homme qui sortait déjà. « Attendez ! » L’interpella-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: Hang on man, it's my turn !

Revenir en haut Aller en bas
 

Hang on man, it's my turn !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: CocoWalk-