AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (famille ELLSWORTH) SURPRISE, I'M BACK !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: (famille ELLSWORTH) SURPRISE, I'M BACK ! Sam 20 Juin 2009 - 23:47


      Tu sais ce que j'ai entendu, l'autre jour ?
      Non, racontes !
      La petite Ellsworth serait de retour.
      C'est pas vrai ?
      Je t'assures. Melinda a juré l'avoir vu dans son ancienne maison. Et il parait qu'elle est partie en rehab.
      C'est dingue... C'est comme la petite Richards. Je me demande ce que font ses parents. Un coup de pied au cul et direction la cure de désintox. La jeunesse, je t'assures, Cristina, ce n'est vraiment plus la nôtre.
      Je suis... Oh, bonjour Victoria.

    La concernée eut un léger sourire et secoua sa main plus par habitude que par sympathie. Les deux voisines étaient installées dans le jardin de la dénommée Cristina autour d'une table de ce que l'on pouvait qualifié d'ancienne mais de style. Le genre de table un peu bancal, blanc et en forme de dentelles. En vue des verres et de la théière posés, il y avait fort à parier que le thé était mis à l'honneur en ce bel après-midi du mois de Juin. Victoria était à trois jours de ses examens et comptait se rendre à la médiathèque de la ville quand cette discussion coupait court à son projet, alors qu'elle était de corvée "poubelles à ramener au local". Lunettes version mouche sur le nez - hyper pratique pour la protection contre le soleil - et casquette chipée à Rhys qu'elle avait dût régler pour sa tête, la jeune Blythe marchait le long de la rue Apple Road pour rejoindre le parc floral et, en l'occurrence, la sortie du quartier où se trouvait les fameuses poubelles de tri sélectif. Le soleil tapait fort, ce qui n'était pas étonnant en plein milieu du mois de juin et à deux heures de l'après-midi passée. Ce fut donc une innocente balade dans les rues du quartier que la jeune fille fut attirée par les deux commères, et surtout par leur sujet de discussion. Jillian Ellsworth serait de retour ? Le retour qu'elle attendait depuis deux ans aurait donc eut lieu ? Après tout, à force d'attendre, la blonde avait fini par ne plus y croire. Elle avait connu tellement de départs, ces dernières années, qu'elle se devait de commencer à apprendre à ne plus s'attacher trop fortement aux gens et encore moins à prier le ciel tous les jours pour un come-back. Mais Jillian avait tenu sa promesse, apparemment. Et voilà comment, en quelques secondes, un plan de journée pouvait vite tourner dans la tête de la jeune fille. Cette dernière continua donc sa route vers les poubelles, les pensées fusionnant. Elle n'avait même pas tenté de défendre l'honneur d'Elvis, qui a pourtant été sauvagement attaqué. Il était vrai que la blonde n'était pas forcément de bonne fréquentation, ni même de bonne réputation. Mais Victoria n'en avait que faire ; cette fille était presque devenue vitale pour elle et ce n'était pas parce la mauvaise foi et la mauvaise langue des habitants que cela allait changer quelque chose. Mais ses pensées n'étaient pas dirigées vers Elvis mais vers Jillian. La blonde ne se rendait plus vraiment devant chez elle, au 1653, Lemon Street. La dernière fois qu'elle était passée devant, c'était pour se rendre chez les Riggins. Ou plutôt, inspecter leur demeure. Une deuxième fois. Et la troisième fois tardait quelque peu à arriver. Mais il fallait avouer qu'elle avait un peu mis de côté ses enquêtes en cours pour plonger corps et âme dans ses cours. Tout du moins, autant qu'elle le pouvait. Car nous pouvions pas dire que la demoiselle nage dans un bonheur parfait et idyllique, loin de là. C'était plutôt le début d'un cauchemar. Et les derniers soucis du quartier n'apaisaient en rien ses nerfs déjà à vif. Victoria pressa donc le pas, bien décidée à se rendre dans l'ancienne demeure de son amie. Quand elle arriva à destination première, la jeune Blythe distingua bien vite les deux sacs et les vida à leur endroit respectif avant de rebrousser chemin.

      Vicky !
      Hum ? Lully !
      Comment ça va, dit ? Tu sais que ça fait au moins trois jours qu'on s'est pas vue, qu'on s'est même pas téléphonée... Tu m'évites ou quoi ?
      Mais bien sûr que non, où tu vas chercher ça ? Tu sais, entre les cours, les révisions, la famille et le boulot, j'ai à peine le temps de dormir. J'aurai bien continué à papoter avec toi mais je suis un peu pressée.
      Mais...
      A plus tard !

    Lullaby aurait pu lui tenir la jambe encore pour les deux heures à venir si Victoria ne s'était pas rapidement évaporée. Non, elle était loin d'éviter sa meilleure amie - pour quelle raison ferrait-elle cela ? Disons que c'était plus son frère jumeau qu'elle prenait le soin d'éviter. Ils étaient maintenant rentrés en plein contact, les paroles ayant prit le dessus sur les regards. Et c'était une position assez perturbante et gênante. Surtout que la mauvaise humeur qu'elle trainait avec elle depuis déjà deux semaines ou trois s'était aussi répandue sur Robynn. Enfin bon, ce n'était pas non plus le moment de penser à lui. D'un pas déterminé, Victoria se dirigea vers l'adresse où elle se rendait régulièrement, il y a encore deux ans. Il était pas rare que ce soit la blonde qui aille chez son amie plutôt que le contraire. Après tout, Jillian n'avait qu'un petit frère et non deux grands. & puis, c'était tellement plus amusant de jouer avec des jouets qui n'étaient pas les siens. Bien sûr, cette époque était révolue. Révolue mais qui rendait terriblement nostalgique. Alors qu'elle s'engageait dans la rue, Victoria faillit se faire écraser par un imprudent donc elle releva même pas l'identité tant que la fébrilité lui montait de partout. Contrairement à Neal, Jillian était attendue, malgré le peu d'espoir qu'elle avait. & si elle était réellement là, souriante comme à son habitude sous son porche, la jeune Blythe hurlerait de joie - chose qu'elle n'a pas fait depuis longtemps. La blonde haussa un sourcil en voyant une Mini Cooper garée devant la maison, où trainait encore quelques cartons sur l'allée principale. C'était donc vrai. Pour une fois, les deux commères avaient raison. Enfin, la jeune fille espérait quand même que ce n'était pas pour une cure de désintoxication. Arrivée devant le portail, elle posa ses mains sur ses hanches, faisant naviguer son regard vert de part à d'autre de la rue avant de franchir le seuil, remonter l'allée et gravir les escaliers. Puis, Victoria se mit à hurler d'une voix grave tout en tambourinant ses poings contre la porte.

      VICTORIA : MADEMOISELLE ELLSWORTH, NOUS AVONS DÉCOUVERT UNE FUITE DE GAZ IMPORTANT DANS VOTRE MAISON ! VEUILLEZ OUVRIR !



Dernière édition par Victoria Blythe le Ven 31 Juil 2009 - 20:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: (famille ELLSWORTH) SURPRISE, I'M BACK ! Jeu 30 Juil 2009 - 21:06




SURPRISE, I'M BACK !

VICTORIA BLYTHE + JILLIAN R. ELLSWORTH
© bestwishes & writerofictions



MERE DE JILLIAN : Chérie, il y a encore des cartons qui traînent devant la maison !
JILLIAN : Oui maman, je sais, j'ai pas encore tout déballé, mais je vais m'y remettre, ne t'inquiète pas !
MERE DE JILLIAN : Dépêche-toi, je croyais que tu voulais faire un come-back discret, tu vas pas réussir. Déjà tu bronzes sur la terrasse et en plus tu laisses tes affaires sous le porche... Au fait, pourquoi tu voulais faire ça ?
JILLIAN : Tu connais les gens ici, ils parlent et je sais qu'il y a des rumeurs qui vont courir...
MERE DE JILLIAN : A ce que je sais, ça ne t'as jamais dérangé les rumeurs qui pouvaient te concerner.
JILLIAN : Maman, je t'ai expliqué cette fois, c'est pas pareil, je veux juste que Victoria n'entende pas de mauvaises choses sur moi et que ce soit moi qui lui annonce mon retour... Et maintenant, laisse-moi seule si tu veux que je finisse de déballer.
MERE DE JILLIAN : Ok chérie, mais tu m'appelles quand tu as fini, d'accord ?
JILLIAN : Oui oui, c'est ça, je t'appellerais... Bye !

Ce fut les derniers mots que Jillian prononça, tout en poussant sa mère vers la porte. En annonçant le dernier mot, elle lui fit un signe de main et ferma la porte. Elle se retourna et appuya son dos sur la porte en bois de chêne. Elle soupira et se laissa glisser pour ainsi s'asseoir par terre, dos à la porte, face à la salle à manger encore en bordel. Elle soupira. Elle n'aurait jamais imaginé qu'il serait si difficile de revenir... Eh oui, elle a beau avoir 21 ans, elle croit encore que l'impossible est possible.

Cela fait deux ans que Jillian Romane Ellsworth a disparu de la ville d'Ocean Grove. Deux ans qu'elle n'a laissé de nouvelles à personne, qu'elle s'est éloignée de cette ville remplie de souvenirs pas très positifs pour la jeune femme. La raison pour laquelle elle avait fui cette ville était simple : elle ne supportait pas de rester ici, entourée des personnes qui lui rappelaient constamment ce qui venait de se passer. Deux gros coups durs en très peu de temps ; Jillian n'a pas la force pour encaisser tout ça... Tout d'abord, il a son premier grand amour qui lui a brisé le coeur. Quand le groupe de Shelby, le groupe le plus populaire qu'elle a toujours admiré, lui a proposé de les rejoindre, elle a cru qu'elle pourrait oublier ses problèmes. Sauf qu'Isobel, sa meilleure amie, n'a pas compris pourquoi elle la lâchait pour ses filles superficielles, et elle mit fin à leur amitié. Ce fut un coup dur de trop pour la jolie brune qui préféra fuir à Los Angeles, chez une amie, histoire de se reposer, de reprendre de zéro. La raison de son come-back ? C'est tout simple : Ocean Grove lui manque. Malgré tout ce qui s'est passé, elle est née dans cette ville et mourra dans cette ville. Et malgré tout, Isobel lui manque, et elle a besoin de lui parler pour expliquer les choses... Il y a aussi une autre personne à qui elle a promis de revenir, Victoria Blythe. Les deux étudiantes ont toujours été très proches, et se considèrent comme des soeurs, alors la moindre des choses qu'elle puisse faire, c'est tenir sa promesse, pour qu'au moins une personne ne lui tourne pas le dos... Ce qu'elle n'avait pas prévu c'était que les gens allaient parler. Elle s'en doutait, mais c'est quand elle posa un pied sur le sol de la petite banlieue chic qu'elle se rendit compte du regard des gens. Tous les voisins de sortie la regardaient de travers. Dans ce genre de banlieue, les départs font parler, les retours encore plus. Heureusement pour elle, il n'y avait aucun de ses amis dehors, et il ne faisait pas forcément très beau, ce qui fait que toute la banlieue ne l'avait pas vue, ce qui lui laissait une chance d'annoncer à Victoria qu'elle était de retour. Mais bon, avec toutes les commères qui logeaient ici, ça allait être dur de garder le secret...

Cela faisait maintenant trois jours qu'elle s'installait tranquillement, sans vraiment se presser. Après tout, elle s'y installait pour de bon, qu'est-ce qui pourrait la faire se dépêcher ? Elle s'autorisait même souvent des pauses pour bronzer sur la terrasse, ce qui fait qu'elle avait encore des tonnes de cartons de non déballés trois jours après son arrivée... Aujourd'hui, sa mère était passée lui "mettre un petit coup de pression", et Jillian compris qu'elle allait devoir se bouger les fesses pour être confortablement installée et alors faire ce qu'elle voudrait. Elle soupira et se lever, regardant alors son salon. C'était plus fort qu'elle, elle devait manger quelque chose avant de reprendre. Elle alla alors dans la cuisine et se prit un petit carré de chocolat avant de boire un verre de jus d'orange. C'est alors que quelqu'un toqua à la porte. C'était sûrement encore sa mère qui avait oublié quelque chose ! Jusqu'à ce qu'elle entende cette voix...

VICTORIA : MADEMOISELLE ELLSWORTH, NOUS AVONS DECOUVERT UNE FUITE DE GAZ IMPORTANTE DANS VOTRE MAISON ! VEUILLEZ OUVRIR !

Pendant quelques secondes, Jillian eut peur, mais c'est après qu'elle se concentra sur la voix. Elle aurait pu la reconnaître parmi des centaines d'autres voix... Elle se dirigea lentement vers la porte et repris ses esprits avant d'ouvrir la porte. Après tout, elle avait tellement hâte de revoir sa Vicky' qu'elle imaginait peut-être sa voix. Et elle préférait ouvrir de façon sobre pour être certaine... Et quand elle ouvrit la porte, cela confirma ses pensées, il s'agissait bien de sa petite soeur de coeur. C'est presque si elle n'allait pas devenir hystérique !

JILLIAN : VICKYYYYYYYY !!!!!

Jillian sauta dans ses bras, manqua par la même occasion de la faire tomber en arrière, elle avec. Elles se rattrapèrent de justesse et notre belle brune se mit à rire. Ses yex pétillaient ; elle était tellement heureuse à ce moment-là que plus rien ne comptait autour !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: (famille ELLSWORTH) SURPRISE, I'M BACK ! Sam 1 Aoû 2009 - 10:16


Satisfaite d'elle-même, Victoria attendit que la porte s'ouvre les bras croisés. Si elle avait pas la hantise d'une mauvaise blague, d'avoir mal entendue & qu'une personne se pointe derrière ce bout de bois, sa fébrilité aurait prit le dessus et elle aurait pu carrément ouvrir la porte. Chose qui, en soit, n'aurait été que la suite perpétuelle de son jeu d'agent sanitaire dont elle avait subitement prit l'apparence. Mais la jeune Blythe ne connaissait pas grand chose aux gaz - mis à part ce qu'elle avait pu apprendre sur les bancs de l'école - & elle avait encore moins la tenue adéquate. Exit la salopette bleue clair/grise, place aux lunettes mouches, au jean & aux converses ? Non, bien sûr que non. Si les agents sanitaires étaient aussi attrayants que l'était Victoria - sans vantardise - il y aurait bien plus de coups de fils au QG. Mais l'intérêt n'était pas là. Alors que le regard de la jeune blonde navigua sur la façade de la porte, tout en mordillant la lèvre inférieure, cette dernière s'ouvrit en grand, suivi d'un cri et d'un camouflage de vue.

    JILLIAN : VICKYYYYYYYY !!!!!

La dénommée Vicky eut un pas de recul alors que la masse qu'était son amie s'écroulait sur elle. Mais la surprise fit place à la joie et presque à l'hystérie alors qu'elle serrait à son tour la brune. Mon Dieu, elle n'avait presque pas changé. Jillian était restée à peu près la même d'apparence - nous ne pouvions pas réellement dire la même chose de Victoria. Quand la brune s'éloigna, la jeune Blythe ne retira pas ses mains de ses épaules et lui adressait un sourire comme elle en avait pas fait depuis une éternité. Voir Victoria Blythe sourire, ces derniers temps, était une véritable comète dans le ciel ; tout aussi rare. Mais il fallait avouer qu'elle ne voulait et ne pouvait pas être de mauvaise humeur, pour cette fois-ci. Cette apparition était comme bénie pour elle. Comme si, à sa simple présence, Jillian allait pouvoir balayer d'un simple geste de la main tous les tracas dont sa jeune amie était confrontée ces derniers mois. Victoria en oublierait presque qu'elle ignorait la cause de son départ - même si elle pouvait bien se douter que, les mois précédents ce voyage, Jillian était loin d'être au meilleure de sa forme. Pour l'instant, tout ce qui importait, c'était le retour, & un retour qu'elle espérait définitive ou au moins de longue durée. La jeune Blythe lui lâcha enfin les épaules, la libérant de son emprise, & passe une main au creux de sa tête, au seul endroit qui n'était pas recouvert du tissu de la casquette. Son sourire était grandissant et prit une place sur les trois quart de son visage. Elle avait toujours considéré Jillian comme sa grande sœur. Cela n'avait donc strictement rien d'étonnant de voir qu'elle semblait plus que ravie de cette nouvelle tête de retour à Ocean Grove.

    VICTORIA : Nom d'un chien, Lian, t'aurais pu essayer de perdre un peu de poids, quand même. T'exagères. Tu sais que les vieilles dames risquent de colporter que t'es en cloque ?

Leur rencontre s'était faite à une période où Victoria était au plus bas de sa forme. Après un départ, justement. Un départ qui avait certainement chamboulé toute sa vie. L'élément déclencheur de ses ennuis, de ses problèmes et de ses soucis. Grâce à Jillian, la jeune blonde pouvait se vanter d'avoir une amie cool et dans le vent. Mais elle ne le faisait pas. Déjà parce que la vantardise n'était pas forcément son fort. Et puis, parce qu'il y avait Isobel et qu'elle était la meilleure amie de Jillian et aussi de son frère, Rhys. Cela n'avait rien de surprenant qu'elle ne disait rien quant à leur amitié. Même si elles ne se cachaient pas pour se parler à la sortie des cours, quand elles le pouvaient. D'ailleurs, la première fois qu'elles ont trainé ensemble durant une pause, tout le monde avait été surpris. C'était un peu la reine du lycée accompagnée de la plus exclue des élèves. Mais même après cela, Victoria ne se faisait toujours pas respecter. Au départ de Jillian, voilà que ça avait même empiré. Mais la jeune blonde s'y attendait. Cependant, si le départ de Neal l'aurait quasiment faite plongé en dépression, celui de la jeune Ellsworth fut presque bénéfique pour elle. La jeune Blythe s'était forgée une sorte de carapace et un caractère dur comme l'acier. Caractère qui, en ce moment, ne cessait encore de se forger, au risque d'agacer et d'exténuer. Mais pour l'instant, Victoria scrutait le visage de son amie revenue avec insistante et précision, comme si elle voulait imprimer chaque parcelle de peau et l'incruster dans sa tête à tout jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: (famille ELLSWORTH) SURPRISE, I'M BACK !

Revenir en haut Aller en bas
 

(famille ELLSWORTH) SURPRISE, I'M BACK !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road & Lemon Street-