AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [TERMINER] ( Famille Matthews ) ▬ La vérité...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [TERMINER] ( Famille Matthews ) ▬ La vérité... Lun 6 Juil 2009 - 21:33


« Ce que l'homme appelle vérité,
c'est toujours sa vérité,
c'est-à-dire l'aspect sous lequel
les choses lui apparaissent. »

Protagoras

    - Allez sèche-moi toute ces larmes. Scotty sécha alors ses larmes avec un mouchoir qui trainait dans sa poche. Il était si bien dans les bras de son frère ainé qu'il se croyait invincible. Sensation qu'il avait depuis son plus jeune âge et qu'il avait su garder d'année en année. Le chien de Conner lécha alors la joue de Scotty.
    - J'aime beaucoup ton chien, Conner. Mais là, il est un peu trop baveux pour moi.
    - Allez B. descend, tu vas faire mal à Scotty pour finir. Puis l'animal lécha à son tour son maître. Le cuisinier eut un léger sourire en voyant son frère en train de sermonner son chien. Il le repoussa et la situation était toujours aussi amusante avec en plus, un peu d'humour version Conner. L'ainé des Matthews reporta alors ses yeux sur son frère. T'en veux encore un ?
    - Oui, je veux bien. J'en ai besoin, je crois. Le pompier dû être encore plus surpris par cette réponse. Scotty qui buvait peu avait décidé de reprendre un whisky. De toute façon, on dit jamais deux sans trois et le chef cuisinier ne contredirait point ce proverbe.
    - Eh Scott... Tu te rappelles quand tu as voulu regarder un film d'horreur avec moi? Tu avais quoi sept ans ? C'était un film avec des vampires. Je t'avais fait peur et tu n'as pas arrêté de pleurer. Le jour suivant tu te trimballais partout avec de l'ail autour de ton cou, tu m'avais fait rire ce jour! Et Cameron et Allison elles étaient mortes de rire te voyant avec ça autour du cou. Bien que maman m'avait engueulé, car je lui avais dit que je ne te ferais pas peur. Mais bon, j'en garde un bon souvenir de ce jour-là.

    Comment oublier ce jour ? Scotty ne pouvait pas ne pas y penser. Cette soirée fut celle qui le traumatisa le plus (sans compter les orages, bien évidement). Il avait eut la peur de sa vie et pleurait toutes les larmes de son petit corps d'enfant de sept ans pendant que son ainé rigolait. Et le pire dans tout cette histoire, fut que cette peur des vampires resta intacte pendant plus d'un mois et l'ail que le petit Scott portait autour du cou, ne changea pas de cou pendant tout ce temps ou presque. En effet, l'enfant savait d'après le film que les vampires n'attaquaient personne en plein jour. Il mettait donc sa gousse d'ail tous les soirs avant d'aller dormir et se réveiller le plus souvent dans le lit de Conner. Les cauchemars avait réussi à prendre le dessus et tout ceic était de la faute du grand frère. Heureusement qu'aujourd'hui, Scotty en rigolait car pendant ce mois de peur intense, il ne rigolait pas du tout.

    - Tu parles bien de cette soirée où tu m'as fait peur et qu'après je n'arrêtais pas de faire cauchemars croyant que des vampires viendraient boire mon sang pendant mon sommeil. C'est bien de ce souvenir que tu parles ? Posa-t-il sachant très bien que la question était rhétorique. Eh bien, moi je dirais plutot que c'est mon pire souvenir. Finit-il par dire. Puis il rigola trouvant que la qituation dans laquelle l'avait Conner était absolument stupide et infantile. Après tout, Scott n'était encore qu'un gamin et il croyait donc son frère sur parole lorsqu'il lui avoua que si les vampires existent, l'ail était la seule défense qu'un être humain puisse avoir contre ces créatures. Tu étais vraiment con quand t'étais jeune. Bien que ça n'ait pas beaucoup changer et que maintenant l'hypocrisie ait également fait son apparition. Scotty repartait sur ce fameux dîner et sur le comportement de son frère. Il voulait penser à autre chose plutot qu'à ce tragique incident qui était survenu à la fin du dîner de vendredi dernier. Et biensur, il rajoutait encore une couche pour faire culpabiliser son frère. J'ai pas raison, Conner ? Demanda-t-il tout en tendant son verre pour que son ainé le remplisse une troisième fois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [TERMINER] ( Famille Matthews ) ▬ La vérité... Mar 7 Juil 2009 - 0:47

    Scott Matthews
    Conner Matthews

    La vérité blesse trop souvent.


    Scotty acceptait un troisième verre. Pourquoi lui en avais-je proposer ? Quel idiot, je n'avais pas à m'attendre à ce qu'il me dise « non », après les paroles que je lui ai dites et les derniers événements passés c‘était normal qu’il veuille décompresser. Mais à prendre cette mauvaise habitude, il deviendrait comme moi. Et ça je ne me le pardonnerais pas. Ce serait ne pas avoir réussi à assurer mon rôle de frère aîné. Je devais être là pour eux, bourré ou non on s'en fous, tant que je peux les aider. C'est ce qui compte pour moi. Je portais mon regard vers celui-ci pour le regarder dans les yeux.

    Pas de problème, mais c'est ton dernier! Mes paroles n'étaient pas à être prise à la légère. J'étais très sérieux et je lui faisais comprendre. Mais s'il en voulait un quatrième, là je lui ferais comprendre d'une autre manière qu'il n'a pas à boire. Bien que je sois très mal placé pour dire cela, mais Scotty n'était pas au courant, alors pourquoi me gênerais-je de lui faire la remarque ?

    Scott se rappelait donc bien de ce fameux souvenir. Souvenir qui m'a beaucoup amusé sur le moment. Mais je n'avais pas pensé aux conséquences. Car mon frère venait tous les soirs dans mon lit, ça pouvait encore aller, mais avec sa gousse d'ail, je ne vous raconte pas comme c'était désagréable. D'un côté j'avais bien mérité ma connerie. Je ne m'étais pas dit qu'il serait aussi traumatisé que cela. Mais maintenant toute cette histoire est passée et Scotty semblait en rire aujourd'hui. Encore heureux je m'en serais voulus de l'avoir traumatisé à vie. Je gardais un petit sourire. Sourire qui dans le fond restait faux, mais ça avec tout le monde, pas envers Scotty seulement, mais les derniers événements m'avaient chamboulés et sourire était loin d'être la chose la plus simple à faire dans le cas des Matthews. Mais je tentais d'essayer de rassurer mes frères et soeurs de cette manière. Le sourire que j'avais sur mes lèvres, disparu dès que j'entendis les paroles de Scott. Je fermais un court instant les yeux, me disant de ne pas m'énerver. Je reportais mon regard sur Scott. Mais ne disait rien, ce dernier me tendant son verre. Je lui vidais son verre. Tandis que j'attrapai le mien pour le terminer. Déjà oui, je ne savais même plus combien j'en avais bu. Après tout, je ne m'étais pas amusé à les compter. Mais bon je n'étais pas dans un autre état. Je n'étais pas bourré. Du moins pas encore. À peine le verre fut-il poser sur la table que je vidais le reste de la bouteille dans mon verre. Je repensais aux paroles de mon frère. Qui malheureusement m'avait énerver.

    Tu m'énerves quand tu fais ça! Vociférais-je en direction de mon petit frère, ayant fait valser par la même occasion la bouteille qui partit se briser contre le mur plus loin. Je portais mes mains tremblante à ma tête que je mis entre celle-ci. Ma réaction allait sans doute le surprendre, voir peut-être pire que le surprendre. Mais, il l'avait cherché là! Je me levais pour partir plus loin, mais ne quittait pas le regard de Scott.

    Tu m'énerves quand tu fais ça! Okay ?! Pourquoi revenir sur ce sujet! Merde quoi! Je t'ai dit que je ne les pensaient pas ces PUTAINS DE PAROLES !! Et que si j’ai préférer te le cacher, c’était pour ne pas te faire mal dès l’annonce de ta bisexualité! Je me suis excusé et tu remets encore cela sur le tapis! Merde Scotty! Tu crois qu'on a pas assez de problèmes comme ça ?! Non ?! Dis-je, le regardant toujours. Je n'avais jamais élevé la voix de la sorte avec lui. Mais il l'avait cherché là. Bien que l'alcool doit aussi y être pour quelque chose. Mais tant pis, ce n'était pas le problème. J'ignore ce qu'il a pu remarquer dans mon regard, de la colère, c'est sur! Mais une pointe de tristesse aussi ? Du moins sur mes derniers mots, j'avais baissé de ton. Faisant bien sur référence à l'annonce de la fin du dîner d'il y a quelques jours. Je ne pouvais pas rester non plus comme si rien ne s'était passé. Non, ça m'était impossible. Et là je commençais à foirer méchamment en ayant laissé passer une légère pointe de tristesse dans mon regard. Non, ça ne me ressemblait pas. Je devais montrer que tout allait bien. Mais d'un côté j'espérais que Scotty comprendrait cette fois-ci. Bien qu'il restait toujours la bouche entrouverte m'ayant vu m'énerver à ce point. Je m'assis sur le canapé en face de Scotty. Ne lui adressant même plus un regard. Ce dernier étant posé sur mon verre de whisky, proche de Scott. Je tentais de me calmer, m'énerver encore plus ne servirait à rien, à part aggraver la situation avec mon frère, et moi avec l'alcool. Cependant, j'en avais besoin. Je m'étais relevé pour attraper ce verre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [TERMINER] ( Famille Matthews ) ▬ La vérité... Mar 7 Juil 2009 - 19:47


« Ce que l'homme appelle vérité,
c'est toujours sa vérité,
c'est-à-dire l'aspect sous lequel
les choses lui apparaissent. »

Protagoras

    Conner remplit à nouveau le verre de son frère et finit la bouteille de le sien. Scotty avait bien remarqué que ces paroles avait changé son ainé. Bien évidement, c'était l'effet désiré. Il voulait bien qu'il comprenne que ces paroles, pour Scott, n'étaient pas des paroles en l'air. Le pompier les avait prononcé et il ne pouvait plus faire machine arrière.

    - Tu m'énerves quand tu fais ça ! Scotty l'énervait : tant mieux. Cependant, lorsque le cuisinier vit la bouteille de whisky se fracasser contre le mur du salon, il comprit que son frère était vraiment, mais vraiment énervé. Conner se leva sans quitter son jeune frère des yeux. Tu m'énerves quand tu fais ça! Okay ?! Pourquoi revenir sur ce sujet! Merde quoi! Je t'ai dit que je ne les pensaient pas ces PUTAINS DE PAROLES !! Et que si j’ai préférer te le cacher, c’était pour ne pas te faire mal dès l’annonce de ta bisexualité! Je me suis excusé et tu remets encore cela sur le tapis! Merde Scotty! Tu crois qu'on a pas assez de problèmes comme ça ?! Non ?! Jamais l'ainé de la famille avait élevé autant la voix contre son cadet. Scotty remarqua très bien qu'il était en colère. Tout le monde l'aurait compris même le plus idiot de la planète. Cependant, en y regardant de plus près, le jeune homme distingua également un nouvel élément qu'il n'avait jamais vu auparavant dans les yeux de son frère. Serait-ce de la tristesse ? C'était possible mais pas certain. Conner n'exprimait jamais ses sentiments et c'était bien le première fois que Scott percevait ce genre de regard de sa part. Il était donc perturbé lui aussi. Mais contrairement, à ce qu'aurais pu croire son ainé, il n'allait pas capituler. Il était rancunnier et le prouverait encore aujourd'hui.
    - Des paroles en l'air ... Comme si c'était ta seule excuse ! Tu les as pourtant dite ! Et tes "PUTAINS DE PAROLES" m'ont fait mal !! T'aurais mieux fait de ne rien me dire et de continuer ton stupide stratagème ! Ca fait sept ans que tu fais ton hypocrite, t'aurais pu attendre encore sept ans avant de me l'avouer !! Et si je remets ça sur le tapis, c'est parce que j'en avais pas fini et que je préfère mettre toute mon énergie dans ma colère contre toi que dans mon chagrin !! Mais biensur tu ne peux pas comprendre ! Toi, l'homme qui ne ressent ni peine ni douleur !! Toi et ta foutu armure d'acier que personne n'a su briser !!! Si tu continues sur cette voie, tu finiras tout seul Conner !!! Tu n'es qu'un gros con qui a ce qu'il mérite !! Et tiens, j'en veux plus de ton whisky !! Il lui balança alors le contenu de son verre en pleine figure avant de le reposer sur la table basse. Tu voulais finir mon verre, voilà qui ait fait !

    Scotty ne cessa de fixer son frère ainé. Ses yeux exprimaient également de la colère. Une colère qui grandissait peu à peu à chaque fois que le pompier ouvrait la bouche, prononçait des mots et l'engueulait encore un peu plus. Le chef cuisinier du Four Seasons Hotel Miami prit alors sa veste ainsi que son sac en bandoulière qu'il déposa sur son épaule et débuta ses pas pour sortir de la maison de Conner. Cependant, il se retourna et avoua ses quatres vérités à son frère.

    - T'es qu'un gros salaud et un lache ! Je suis sûr que tu te fous de tout le monde !! Et la seule chose qui t'interrèsse c'est toi et ta bouteille de whisky !!! Si tu m'aimais rien qu'un peu, tu m'aurais tout avouer dès les premiers jours !! Ce jour-là, tu ne pensais quà ta petite personne !! Tu ne voulais pas que je te déteste ! Et pourtant c'est ce qui va arriver aujourd'hui ! Je te déteste, Conner !!!! Et je préfère me tirer d'ici que de te voir complètement saoule tel un vieux débris sans famille, ni ami, ni boulot !

    Scotty partit donc en direction de la porte d'entrée, toujours autant en colère voire plus encore. Son frère lui avait fait bien plus de mal qui ne le pensait. Lui gueuler dessus n'avait jamais été la solution. Cela prouvait très bien qu'il ne s'interressait pas à son cadet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [TERMINER] ( Famille Matthews ) ▬ La vérité... Mar 7 Juil 2009 - 20:40

    Scott Matthews
    Conner Matthews

    La vérité blesse trop souvent.


    Énerver Non, hors de moi! Il avait réussi à m'énerver comme personne n'aurait pu y arriver! Ces paroles, pourquoi ne pas avoir laissé tomber. Moi aussi j'étais rancunier et pourtant j'ai essayé de ne pas tenir compte des premières paroles que Scotty m'ait balancé à la gueule! Non, j'ai tenté d'oublier ces paroles, pour rester entre de bons termes avec lui! Je ne tenais vraiment pas à ce qu'il y ait un froid entre lui et moi. Car Allisson me détesterait par la même occasion, étant la soeur/confidente de Scotty. Tandis que Cameron quant à elle, jouerait de son rôle de psychologue avec moi. Cameron et moi, on était proche, car on restait dans la même tranche d'âge, mais qu'elle ne vienne surtout me casser les couilles avec ces talent de psychologue à la noix! Mais revenons en aux faits.

    Tu me reproches d'avoir dit la vérité ? Mais c'est la meilleure Scotty!! Je te fais signaler que c'est TOI qui est venu chez moi! Que c'est TOI qui est venu me demander pourquoi j'avais réagi de la sorte avec Maât. Et c'est TOI qui m'a demandé de te dire la vérité! Je te l'ai dite! Alors, arrête de me faire chier! Et surtout arrête de me reprocher de t'avoir dit la vérité! Tu crois que c'était facile de mon côté de garder ça pour moi ? Non, c'était loin d'être facile! Depuis toutes ces années, je culpabilise de ne t'avoir rien dit!! Et crois-moi Scotty! Je suis comme tout le monde!! Je ressens autant émotions que toi ou comme Ally ou comme Cameron, où je ne sais trop qui encore! Je reste humain! C'est juste que je vous les cache! Et sa encore pourquoi ? Pour vous pour encore TENTER de vous aidés! Ça te ferait tant plaisir que je me montre vraiment ? Ça te ferait plaisir de voir ton putain de grand frère complètement désespérer! Complètement paumé! Qui vous ferait tous sombrer si je montrais mes émotions?! Tu as vraiment envie de me voir comme ça ?! Alors, oui Scotty, j'ai cette putain d'armure d'acier comme tu dis, mais ce n'est pas pour me prouver que je suis un homme fort ou quoi que ce soit de ce genre! Ni pour moi, ni pour ma petite personne comme tu dis! Mais pour VOUS! Pour toi pour Cameron et pour Ally!!!!!!

    Dis-je en m'étant également relevé. Mais je restais tout de même un peu éloigné de Scotty. Énerver, sous l'effet d'un peu d'alcool, je ne préférais pas rester trop en face de lui. Le frapper serait la pire erreur de ma vie et là, je n'aurai plus rien à tenter pour revoir Scotty, Déjà que là, ça ce passait très mal. Scotty s'était cependant, approché son verre à la main. Il ne fut que quelque seconde pour ce qui se trouvait à l'intérieur m'arriver à la gueule. Ce dernier partit ensuite prendre sa veste et son sac et se diriger vers la porte. Je l'avais suivis du regard, le cadet de la famille se retourna. Je ne laissa rien échapper comme émotion. Seule la colère pouvait s'y faire lire. Ce n'était pas pour énerver encore plus Scotty, sauf que maintenant, je gérais ça plus facilement. Me foutre de tout le monde, effectivement, il n'a pas tort, mais la famille n'était pas tout le monde. Ma famille, c'était ma famille. Mais malheureusement, ça Scotty, il ne le comprenait pas. Les paroles qui suivirent cependant étaient totalement faux. Je ne me préoccupai pas que de ça. J'allai lui faire la remarque « Tu as le culot de me dire ça, après tout ce que j'ai fait pour toi et les autres de la famille », mais je préférais fermer ma grande gueule et ne pas continuer, je ne tenais pas à aggraver la relation, même si je me demande s'il y a encore moyen de l'empirer ou non. Ce jour-là, où je n'avais décidé de ne rien dire, j'avais honte de moi. Honte de mes exploits en Europe. Honte de ce qui s'était passé. J'allai très mal en revenant, j'avais été traumatisé à l'idée d'attraper ce fameux virus incurable. Et d'un côté, Scott n'avait pas tort en disant que j'étais lâche. Car ce jour-là, j'avais été lâche. J'avais préféré ne rien dire, pour ne pas lui faire mal, mais pour ne pas surprendre le reste devant la famille et pour ne pas faire pleurer Scotty devant tout le monde. Scotty, aussi bizarre que cela puisse paraître, était devenu une obsession. Je me sentais obliger de l'aider tout le temps, de faire tout pour qu'il ait pour le mieux. Et en ne lui disant rien, je m'étais dit que ce serait mieux. Scotty disait de nouveau me détester. Là, il n'y avait aucun doute, il pensait ces paroles. Il devait les pensés. Et cela me rendit bizarre. Une haine en moi était montée. Par contre Scotty, non contre moi-même d'avoir été aussi con. Je reportais mon regard vers lui. Je ne me sentais pas bien. Tout comme Scotty devait se sentir en ce moment. D'un ton beaucoup plus calme, même presque dans un chuchotement je repris.

    Tu n'as pas à douter de mon amour... Mais vu que toi à présent tu me détestes, ça ne sert à rien que je te dise de rester. Ça ne sert à rien de continuer à se prendre la tête... Ça ne sert à rien d'empirer les choses, si elles ne sont pas déjà au sommet... Et ça ne sert à rien de continuer à parler, je ne fais que te retenir ici... Concluais-je, fixant encore ses yeux bleus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [TERMINER] ( Famille Matthews ) ▬ La vérité... Mer 8 Juil 2009 - 18:41


« Ce que l'homme appelle vérité,
c'est toujours sa vérité,
c'est-à-dire l'aspect sous lequel
les choses lui apparaissent. »

Protagoras

    Oui ... En cet instant même Scott détestait son frère. Il le détestait pour tous ces mensonges. Il le haissait pour son hypocrisie. Et le pire dans tout cela était que Conner empirait les choses en lui gueulant dessus. Il aurait mieux fait de se taire et de mentir comme il le faisait depuis déjà si longtemps. Il disait ne pas être un homme fort, pourtant, Scotty ne le voyait pas autrement. Il était fort et ne ressentait presque jamais rien et il ne montrait aucun signe de faiblesse.

    - Tu n'as pas à douter de mon amour... Mais vu que toi à présent tu me détestes, ça ne sert à rien que je te dise de rester. Ça ne sert à rien de continuer à se prendre la tête... Ça ne sert à rien d'empirer les choses, si elles ne sont pas déjà au sommet... Et ça ne sert à rien de continuer à parler, je ne fais que te retenir ici... Dit Conner calmement. Il avait enfin comprit que hurler ne résoudrait pas le problème. Alors que Scotty s'apprétait à tourner la poignet de la porte d'entrée, ce dernier se retourna et plongea ses yeux dans ceux de son frère.
    - Mais tu ne comprends pas ... Je n'ai plus besoin d'être protégé. Je ne suis plus le petit garçon qui se faufilait dans ton lit quand il avait peur. Conner ... Je ne veux pas avoir un deuxième père. Ce que je veux c'est un frère. Un frère avec qui je peux rigoler et m'amuser. Un frère en qui je pourrais avoir une totale confiance. Ce que je veux de toi, c'est que tu joues ton rôle de grand frère. Je sais que tu prenais soin de moi comme papa te l'avais demandé. Mais c'est fini tout ça. Je suis désormais assez grand pour me défendre tout seul. Scotty s'approcha alors de Conner et le serra fort avant de continuer son discour et lui chuchotant ses paroles dans son oreille. Soit un être humain. Exprime-toi, montre que tu ressens la douleur, la haine, la joie ainsi que le bonheur. Tu n'as plus besoin d'être l'homme d'acier avec nous. Pendant toutes ces années tu as pris soin de Cameron, d'Allison et de moi. Mais aujourd'hui c'est à nous de prendre soin de toi. Je sais que tu bois plus que la normale. Je sais aussi que ce qui vient de se produire, ne te laisse pas indifférent. Alors laisses-toi aller rien que quelques minutes et tu verras que tout ira mieux après.

    Pour être plus précis, Scott disait à son frère de manifester tout ce qu'il ressentait en ce moment et de préférence le chagrin et la peine qu'il avait gardé au fond de lui depuis ce fameux appel lors du dîner où le cuisinier présenta Maât à sa famille. Pour une fois, c'était Scotty qui était là pour Conner et il le soutiendrait quoi qu'il arrive. La famille, c'est sacré ! Biensur, les paroles de son ainé lui restait toujours en travers de la gorge. Cependant, vu les circonstances actuelles, il préférait mettre ce différent de côté.Le jeune homme déposa alors son sac à ses pieds et ne cessa de serrer son frère dans ses bras pour bien lui faire comprendre qu'il n'était pas seul et qu'il était lui aussi soutenu et protéger par sa famille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [TERMINER] ( Famille Matthews ) ▬ La vérité... Mer 8 Juil 2009 - 20:14

    Scott Matthews
    Conner Matthews

    La vérité blesse trop souvent.


    Mais tu ne comprends pas ... Je n'ai plus besoin d'être protégé. Je ne suis plus le petit garçon qui se faufilait dans ton lit quand il avait peur. Conner ... Je ne veux pas avoir un deuxième père. Ce que je veux c'est un frère. Un frère avec qui je peux rigoler et m'amuser. Un frère en qui je pourrais avoir une totale confiance. Ce que je veux de toi, c'est de jouer ton rôle de grand frère. Je sais que tu prenais soin de moi comme papa te l'avais demandé. Mais c'est fini tout ça. Je suis désormais assez grand pour me défendre tout seul.

    J'écoutais attentivement Scotty. D'un côté il n'avait pas tort. Et il n'était pas le premier à lui avoir fait cette remarque. Cameron lui avait déjà fait. Mais comment voulez-vous ne pas aider un membre de votre famille, quand on sait qu'il a besoin de vous. Je sais que Scott n'a pas toujours mon aide, mais il a 24 ans, et à 24 ans, on croit toujours être au courant de tout. Mais c'est faux. A 24 ans, on est encore trop jeune pour se rendre réellement du danger. J'en suis la preuve. Et je ne voulais voir qu'une chose, que Scott réussisse dans la vie, lui ayant encore la chance de le faire. Prendre soin, car mon père me l'avait dit ? Non, ce n'était pas que par lui. C'était mon instinct qui me poussait à vouloir tant surprotéger Scotty. Il était le plus jeune de la famille, mais bien qu'il soit un peu débrouillard, c'était plus fort que moi. Assurer le rôle du frère n'est pas facile, surtout quand il se trouve que vous êtes l'aîné. Scotty s'était approché, toujours me regardant dans les yeux. C'est alors qu'il se blottit contre moi. Il voulait complètement me faire perdre la tête c'est ça ? Il voulait que je fasse je ne sais trop quoi ? Il me dit qu'il me déteste, et encore une fois il revient à la charge en me serrant dans ses bras. Ce changement d'humeur, je ne le comprenais pas, je ne le comprenais plus. Que dois-je penser ? Que dois-je faire ? Je passais mes bras autour de lui, afin de l'étreindre un peu plus.

    Je sais que tu bois plus que la normale. Je sais aussi que ce qui vient de se produire, ne te laisse pas indifférent. Je me desserrais petit à petit de lui, suite à ces paroles. Pour ensuite me reculer. Alors, lui aussi il me voyait comme un alcoolique ? Lui aussi allait m'énerver à vouloir m'aider ? Non... Non, pas ça. Non, je n'étais pas alcoolique...
    Je ne suis pas un alcoolique Scotty... Je ne suis pas alcoolique...

    Scotty n'avait pas fait référence à cela. Mais Fred, mon propre chef tout comme ami, me l'avait dit. Heaven, elle aussi. Non... Je n'en étais pas un. Je ne voulais pas en être un. Ou tout du moins être considéré comme telle. Quand je lui ai dit ça, mes paroles étaient loin d'être hurlées. Mais plutôt dites d'une manière lasse. Je tentais de me prouver que je n'étais pas alcoolique. Je ne voulais pas le reconnaître. Car cela ferait de moi un homme qui a besoin d'aide. Et je n'avais pas besoin d'aide. Ou tout du moins, je n'en voulais pas. Je ne voulais pas que Scott, Allison et Cameron m’aide là-dedans. Rien de plus honteux de voir leur grand frère être tomber aussi bas. Mon regard toujours plonger dans celui de Scott; je tentais de ne rien laisser paraître. Mais plus il me parlait et moins j'y arrivais. C'est pour cette raison que je quittais son regard. Mais ne rien dire, serait comme si je me foutais pas mal des paroles que venait de dire mon petit frère. Ce qui n'était pas le cas. Je reposais de nouveau mon regard sur lui pour finalement dire :

    Tu veux savoir ce que je ressens ? Oui je souffre! Oui tu as bien entendu et pas qu'un peu Scotty! Oh ça non! C'est même de la torture! Je culpabilise depuis des années d'avoir été hypocrite avec toi! Mais ne croit pas que je te met la faute sur le dos! Non, si je ne vais pas bien, ce n'est que de ma faute, pas de la tienne. C'était à moi de réfléchir. Comme quoi toute cette histoire te fait autant de mal à toi qu'à moi! ! Mais oui Scotty je souffre! Comme tout le monde dans putain de monde! Tu crois peut-être que les paroles que tu m'aies dites ne m'ont pas touchées. Mais crois-moi Scotty, t'entendre dire que tu me détestes, ça me fait mal, pire même, c'est la dernière chose que je souhaite, c'est que ma propre famille me déteste!

    À la fin de mes paroles mes yeux devenaient de plus en plus une brillants. Je me retournais aussi vite. Préférant garder cela pour moi. J'étais comme ça, j'avais appris à cacher mes émotions. Pourquoi tout arrêter maintenant ? Bien que la, c'était trop tard. Je n'avais pas réussi à dissimuler. Mais je m'étais quand même retourné. Préférant quitter le regard de Scotty qui devait sans doute se poser des milliers de questions. Je passais ma main droite sur mon visage. J'étais resté calme. Mais je m'étais ouvert à lui. Si ça lui fait mal d'entendre son frère aîné dire qu'il souffre, et bien tant pis! C'était lui, après tout, qui avait voulu que je m'exprime. Je m'étais exprimé en parole lui faisant sentir ma douleur rien que dans de foutues paroles. Je ne voulais pas que Scott parte. Je ne voulais pas non plus qu'il me déteste. Je ne voulais pas que tout empire, je voulais qu'une chose, c'est que toute cette histoire ce finisse au plus vite pour ne plus en reparler et tenter de l'oublier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [TERMINER] ( Famille Matthews ) ▬ La vérité... Jeu 9 Juil 2009 - 17:10


« Ce que l'homme appelle vérité,
c'est toujours sa vérité,
c'est-à-dire l'aspect sous lequel
les choses lui apparaissent. »

Protagoras

    - Je ne suis pas un alcoolique Scotty... Je ne suis pas alcoolique...
    - Je n'ai jamais dis une chose pareil ... Scott commença alors à se poser des questions. Si la seule chose que Conner pensait en entendant le mot "alcool" quand on parlait de lui, était alcoolique, peut-être l'était-il vraiment ? Et si c'était le cas, Scotty le soutiendrait pour que cette dépendance disparaisse à tout jamais afin de retrouver son frère.

    Il s'écarta alors de son cadet. Conner devait être surpris par le comportement de son frère. Même Scotty se trouvait bizarre. Il lui disait qu'il le détestait et la minute d'après il se jettait dans ses bras. Ce qu'il fallait savoir, c'était que sur le coup, oui le cuisinier haissait son frère. Mais dans le fond, il l'adorait et jamais rien ne pourrait retirer l'amour qu'il lui portait sans relâche. Il était celui qui l'avait protégé de tout jusqu'à aujourd'hui et il l'en remerciait infiniment. Scotty ne pourrait jamais détester les membres de sa famille. C'était pour cela qu'il ne pouvait détester Conner. Pourtant, il était vrai que dans ses yeux, Conner avait pu comprendre que sa haine était vrai. Mais à la seconde suivante, cette haine avait disparu. Une seconde de haine pour des milliers et des millions de secondes de joie.

    - Tu veux savoir ce que je ressens ? Oui je souffre! Oui tu as bien entendu et pas qu'un peu Scotty! Oh ça non! C'est même de la torture! Je culpabilise depuis des années d'avoir été hypocrite avec toi! Mais ne croit pas que je te met la faute sur le dos! Non, si je ne vais pas bien, ce n'est que de ma faute, pas de la tienne. C'était à moi de réfléchir. Comme quoi toute cette histoire te fait autant de mal à toi qu'à moi! ! Mais oui Scotty je souffre! Comme tout le monde dans putain de monde! Tu crois peut-être que les paroles que tu m'aies dites ne m'ont pas touchées. Mais crois-moi Scotty, t'entendre dire que tu me détestes, ça me fait mal, pire même, c'est la dernière chose que je souhaite, c'est que ma propre famille me déteste! Scott, très observateur, constata que son frère était sur le point de finir en larmes. Et cette vue était bien pire que tous ces mensonges. Voir son frère ainsi pour la première fois à cause de lui ne el rendait pas fière. Il en avait même honte.
    - Je suis désolé, Conner ... Il baissa les yeux, trop honteux de son comportement et de ses paroles. Je suis désolé, je ne voulais pas te faire de mal. Je ne te déteste pas. Au contraire, je t'aime. Je sais que j'ai dit le contraire. Mais je l'ai pensé que pendant une seconde ou deux et c'est tout. Le reste du temps, je t'ai toujours aimé.

    Scotty resta debout, les yeux dirigés vers le sol de la maison de son frère et il repensa à toute cette dispute. Une dispute qui fut engendré afin d'éviter le sujet tabou du moment : les derniers évènements qui déchiraient le coeur des deux frères Matthews. Ils ne devaient pas s'engueuler, ils devaient se soutenir mutuellement pour pouvoir affronter la terrible épreuve qui les attendait dans quelques jours.

    - Tu sais ... Je n'ai trouvé que ce prétexte pour ne plus penser à tout ce malheur qui s'est abattu sur nous. Je suis désolé. Je n'aurais jamais dû ... Scotty repris alors son sac qu'il remit sur son épaule. Mais, je n'ai aucun regret car pour la première fois, tu t'es ouvert à moi et je ne veux plus que ça change ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [TERMINER] ( Famille Matthews ) ▬ La vérité... Jeu 9 Juil 2009 - 23:34

    Scott Matthews
    Conner Matthews

    La vérité blesse trop souvent.


    Je n'ai jamais dis une chose pareil ...
    Non tu ne l'a pas dit, mais tu le penses... Ajoutais-je me retournant face à lui. Plus aucune traces des yeux brillants. Bien que Scotty avait dû le remarqué. Oui, il l'avait remarqué c'était sur même. Ça se voyait dans son regard, je savais que lui dire ce que je ressentais allait lui faire du mal, mais là il l'avait cherché. Bien que m'être ouvert n'était pas aussi pénible, mais je n'avais pas l'intention de continuer sur ce chemin-là, comme le souhaitait Scotty. Ce dernier baissait la tête. Me disant être désolé. Mais il n'avait pas besoin d'être désolé, le seul fautif aujourd'hui c'était moi et non lui. Scotty avoua ne pas me détester, plutôt l'avoir pensé quelques secondes. Secondes de trop. Pour me faire détester de Scoty j'avais vraiment été trop loin. Car Scotty déteste rarement les gens. Bon là, je suis sûr que Scotty avait de quoi me détester, mais ça, je ne l'oublierai pas. Et c'est bien ça qui poserait problème. Je daigna enfin reprendre la parole. Ma voix n'était plus ce chuchotement qui avait prouvé peut-être trop de peine.

    Scott... Tu n'as pas à être désolé ni te reprocher quoi que ce soit... Est-ce clair ?! Je ne jouais pas le rôle du frère, ni celui du père, mais celui entre les deux. Si je l'invertissais, c'est de cette manière que je m'étais retrouvé dans cette merde. Sache que je n'ai jamais été hypocrite pour mon amour... Je ne voulais pas qu'il croie que je ne l'aimai pas. C'était tout le contraire. Je l'aimais mon petit frère. Plus que tout au monde et ça, il devait absolument en prendre conscience. Le plus jeune des Matthews s'excusa encore une fois. Arrête d'être désolé!! Tu n'as pas à l'être! Tu n'as fait que répliquer à mes paroles... La seule personne qui doit être désolée c'est moi, alors arrête Scotty... S'il te plaît. Le voir démoralisé ou s'excuser n'allait rien arranger dans ma vie, juste encore plus l'envie de boire. Et pas besoin qu'il y ait plus de deux bouteilles par jour. Une étant déjà trop, je ne voulais pas empirer mon cas.

    Mais, je n'ai aucun regret car pour la première fois, tu t'es ouvert à moi et je ne veux plus que ça change ... * Sauf que ça aura été la première et dernière fois que tu me vois dans cet état. * pensais-je. Je ne quittais pas le regard de Scotty. Peut-être s'attendait-il à un geste de ma part ? Peut-être s'attendait-il que je lui dise que je m'ouvrirais à lui ? Allison et Cameron me revint en tête. Allait-il leur en parler ? Non, il ne pouvait pas, il ne devait pas !
    Promets-moi un truc Scott. N'en parle pas aux filles... C'est tout ce que je te demande... Elles sont déjà assez démolies par cette annonce, pas besoin qu'elles sachent mon état de... De je ne sais même pas quoi! Mon état de... non mais quel abrutit je suis! Mon état d'alcoolique ? Qu'est-ce que j'allai sortir ? Je regardais Scotty, bien que j'évite de croire aux promesses je pouvais me dire qu'il le ferait. Après tout combien de promesse m'avait-il demandé ? Étant, été toute acceptées et respectées! Alors, s'il viendrait à l'accepter, mais ne pas la respecter, c'est sûr, je le prendrai mal. Ou même le fait qu'il ignore complètement ma question me ferait comprendre qu'il parlerait à nos soeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [TERMINER] ( Famille Matthews ) ▬ La vérité... Ven 10 Juil 2009 - 13:44


« Ce que l'homme appelle vérité,
c'est toujours sa vérité,
c'est-à-dire l'aspect sous lequel
les choses lui apparaissent. »

Protagoras

    Conner s'était enfin ouvert à son frère et cela rendait le jeune Matthews très heureux même si le contenu des sentiments de son ainé n'était pas très glorieux. Il était heureux parce qu'il partageait enfin quelque chose d'intime avec son ainé. Ce qu'il lui dit, le toucha énormément. Cependant, il craignait que ces aveux ne reviennent plus jamais et il n'avait pas tord car son frère s'empressa de lui demander de ne rien dire aux autres membres de la famille.

    - Promets-moi un truc Scott. N'en parle pas aux filles... C'est tout ce que je te demande... Elles sont déjà assez démolies par cette annonce, pas besoin qu'elles sachent mon état de... De je ne sais même pas quoi! Voilà, Conner était Conner et personne ne pourrait le faire changer en si peu de temps. Mais Scotty n'abandonnerait pas. Il voulait que son frère exprime ses sentiments pour pouvoir vivre un peu plus en paix. Après tout, les frères et soeurs étaient fait pour se soutenir. Même s'il était l'ainé, le pompier pouvait bien avoir des instants de faiblesse comme tous les être humains.
    - Désolé, je ne peux pas te faire cette promesse. Conner, tu ne comprends pas qu'on s'inquiète pour toi avec Ally et Cam. Tu nous dis jamais rien. Et maintenant que tu l'as fait, tu ne veux pas que je leur avoue. Ca les soulagerait si je leur disais et elles te soutiendront comme moi et comme tu l'as fait pour nous trois. Je sais que tu tiens ton rôle de frère ainé à la perfection. Mais n'oublie pas qu'une famille, c'est fait pour partager le joie comme la peine. Alors ne te vois plus comme le grand frère mais comme un homme faisant partie de cette famille qui a besoin de soutien dans cette épreuve difficile. Scotty plongea son regard dans celui de son frère. Et je ne te lacherais jamais. Tu m'auras toujours sur le dos jusqu'à ce que tu te décide de t'ouvrir et d'enlever cette foutu carapace. Je ne blague pas, Conner ... Alors fais attention. Scott s'approcha alors de son frère et l'enlaça une nouvelle fois. Je t'aime, frèrot et je ne veux plus jamais voir ton armure d'acier. Lui chuchota-t-il dans l'oreille.

    Une ou deux minutes plus tard, le chef cuisinier se détacha de l'étreinte qu'il avait créée. Scotty avait toujours apprécié le fait de sentir les bras de son frère. Ainsi, il pensait être protégé de tout ce qui pouvait lui arriver. C'était aussi pour cela que quand il avait peur, dans sa jeunesse, il courait vers le lit de son frère. Lorsqu'il avait 5 ans, Scott le voyait comme un chevalier qui n'hésiterait pas à le protéger quoi qu'il arrive. Et cette vision resta. Biensur aujourd'hui, il savait très bien que Conner n'était pas un chevalier. Mais il le voyait toujours comme celui qui la protégeait le mieux. Tout ceci devait changer. Le jeune homme était persuadé que quelque chose n'allait pas avec son ainé. Mais il ne pensait pas que c'était l'alcool ou du moins pas encore et il espèrait que l'ainé de la famille viendrait lui-même avouer ces problèmes. Evidement, ce n'était pas prêt d'arriver.

    - Je crois que je vais y aller. Dit-il tout en souriant à Conner.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [TERMINER] ( Famille Matthews ) ▬ La vérité... Ven 10 Juil 2009 - 19:36

    Scott Matthews
    Conner Matthews

    La vérité blesse trop souvent.


    Tu ne peux pas faire ça Scotty! Elles vont déjà assez mal comme ça! Pas besoin de parler de moi! Et puis non! Je n'ai pas besoin d'avoir leur aide en plus! Cameron va m'énerver avec ces méthodes de psy alors qu'Allison, bah c'est Allison, on peut s'attendre à tout avec elle! Pour une fois que je te demande un truc, t'arrives encore à refuser! Et non Scotty! Ca ne les soulageraient pas comme tu dis! Au contraire! Rien que par ta réaction je préfère leur épargner cela. Et je ne veux pas d'aide Scotty! Comprends-le! J'aurai préféré vous mettre à l'écart de mes problèmes et les réglés seul comme j'ai eu l'habitude de le faire! Pourquoi devrais-je avoir de l'aide maintenant ? Car dans le problème où je suis, l'alcool, il me fallait de l'aide. Mais je voulais me prouver que je pourrais m'en sortir seul, sans l'aide de personne. Mais cette épreuve commençait à être de plus en plus difficile. D'autant plus que maintenant Scott allait mettre les deux soeurs Matthews au courant.

    Tu m'auras toujours sur le dos jusqu'à ce que tu te décide de t'ouvrir et d'enlever cette foutu carapace. * Je t'aurai donc tout le temps sur le dos ! * Je n'ai pas envie de changer. Juste régler les quelques problèmes et ensuite reprendre ma vie. C'était comme ça que je voulais que ça se passe. Et pas autrement. Mais que répondre à cela. Lui dire qu'il continuera à voir le Conner qu'il a toujours connu ? Je connaissais assez mon petit frère pour savoir qu'il le prendrait mal. Même très mal et ce n'était vraiment pas une chose à dire surtout maintenant après une telle dispute avec lui. Dispute que je n'étais pas près d'oublier non plus. Il s'approcha alors de moi m'enlaçant, super il sentirait lui aussi l'alcool à des kilomètres. Vu que ce dernier avait pris sans doute un malin plaisir à me balancer son verre à la gueule. Scott me prouvait encore une fois son amour. Moi aussi je l'aimai et je le lui avait déjà dit donc pas la peine de lui dire encore dix fois. Allais-je réellement changer ? Ça s'annonçait être une dure épreuve. Et Scotty n'avait pas à devoir essayer d'aller jusqu'au bout de celle-ci. Aller avouer que j'ai des problèmes avec l'alcool ? Non... Jamais je le ferai... J'en aurais bien trop honte d'aller pleurnicher chez eux. Je regardais toujours Scott.

    Oui... Euh, pas de problème... Repense juste à ce que je t'ai dit à propos de Cameron et Allison... Je m'en fous que tu le dise... Mais fait le au moins après. Pour elles et pour moi Scott... Oui j'étais revenu sur ce sujet-là. Mais c'est juste que ce que je disais était vrai. Elles allaient très mal et commencer à parler de moi ne ferait qu'empirer. Et je ne voulais pas de leur aide. Au contraire, je préfère les éloignés le plus possible. Après tout j'avais déjà agressé mon patron juste parce qu'il m'avait dit lui aussi que j'avais un problème. J'aurai bien trop peur de passer mes nerfs sur mes frères et soeurs si innocent de ce que je peux faire. Et même, le fait de vouloir lever la main sur eux, je ne pourrais me le pardonner. Donc les éloignés de moi ne serait-ce pas plus mal ? Et s'ils ne comprennent pas, je prendrais le risque de m'éloigner moi, d'eux. Bien que ce geste aussi sera sans doute difficile à pardonner de leur côté. Je me retrouvais dans un cercle vicieux et c'est comme si j'allai être obligé de passer par la case Scott/Allison/Cameron. Ce que je craignais le plus...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [TERMINER] ( Famille Matthews ) ▬ La vérité... Sam 11 Juil 2009 - 13:17


« Ce que l'homme appelle vérité,
c'est toujours sa vérité,
c'est-à-dire l'aspect sous lequel
les choses lui apparaissent. »

Protagoras

    - Oui... Euh, pas de problème... Repense juste à ce que je t'ai dit à propos de Cameron et Allison... Je m'en fous que tu le dise... Mais fait le au moins après. Pour elles et pour moi Scott...
    - D'accord, c'est ce que je pensais justement. Mieux vaut ne pas leur rajouter une couche. Sur ce point Conner avait totalement raison. Mieux valait attendre que tout se termine pour en parlant aux deux soeurs Matthews. Et tu ne devrais pas t'en foutre. Au contraire, tu devrais t'y intérresser si un jour tu veux que tous tes problèmes disparaissent. Continua-t-il. Je te dis ça sans vraiment savoir ce qui ne va pas chez toi puisque tu me dis jamais rien. Sauf peut-être avec ce qui vient de se passer. Mais j'espère que bientot tu aura assez confiance en toi et en ta famille pour leur parler. Et quand ce jour arrivera, je serais là pour toi. Ca je te le promets.

    Scotty s'approcha alors de son frère et lui fit la bise avant de carresser son chien qui n'attendait que cela voyant que le frère de son maître ne tarderait pas à s'en aller. Sac sur son épaule, le jeune homme se dirigea vers la porte d'entrée, tourna la poignet et sortit adressant un dernier au revoir à Conner d'un geste de la main lorsqu'il débuta sa marche pour rentrer chez lui ou il retrouverait Tyler.

    Sur la route, il remit ses lunettes de soleil et repensa à tout ce qui venait de se passer. Beaucoup trop de choses c'était produite aujourd'hui avec Conner et pas forcément de bonnes choses. Premièrement, l'ainé de la famille lui avait enfin avoué ses sentiments sur sa bisexualité ce qui la chagrina beaucoup. Puis Scotty enchaina en lui disant qu'il le détestait pour tous ces mensonges et son comportement qui se courronna par les pleures du chef cuisinier à propos des dernier évènements. Et pour finir, le jeune Matthews recommença le sujet de l'hyprocrisie avec Conner ce qui l'énerva et qui eut pour conséquence l'ouverture du coeur de son ainé. Et cela était le plus positif de leur rencontre. Depuis déjà quelques années, Scotty attendait cela. Evidement, ce n'était pas prêt de recommencer. Mais comme il l'avait dit, le cadet de la famille ne lacherait pas Conner avant qu'il parle enfin de ses problèmes et de ses sentiments avec lui et leurs deux soeurs.

    Arrivée au numéro 4102 sur Apple Road, Scotty emprunta le petit chemin qui menait jusque sous son porche, mit sa clef dans la serrure et remarqua que la porte était déjà ouverte. Tyler était donc déjà de retour du boulot. Ce qui était un bon point car le jeune homme avait besoin de vider son sac après tout ce qui venait de se passer avec son frère ainé, Conner. Scott entra donc et se dirigea directement dans le salon où Ty se trouvait, regardant la télévision. Il s'assit alors à côté de lui sur le canapé.

    - T'es là ... Tant mieux.
    - Biensur que je su ... Il se stoppa net, remarquant sans doute les yeux rouges de son meilleur ami. T'as pleuré ?
    - Oui ... Répondit-il. J'ai parlé avec Conner et ça ne c'est pas passé comme je l'aurais pensé. Surtout à cause des derniers évènements ... Scotty raconta alors toute la rencontre qui venait à peine de se terminer entre son frère et lui-même, sans oublier un seul détail.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [TERMINER] ( Famille Matthews ) ▬ La vérité... Dim 12 Juil 2009 - 0:29

    Scott Matthews
    Conner Matthews

    La vérité blesse trop souvent.


    Je fis un léger signe de tête pour remercier Scott quand ce dernier affirmait que j'avais raison, qu'en parler aux filles maintenant, serait une mauvaise, très mauvaise idée. M'en foutre, bon fallait vraiment que Scott s'arrête sur ces mots. Je ne les pensais pas, c'était une façon de dire les choses. Bien sûr que je ne m'en foutais pas. Au contraire. Je savais que ces problèmes allaient me pourrir la vie si je n'arrivais pas à les chassés. Ce qui était loin d'être moi qui gagnait cette bataille qui me mènerait je ne sais encore trop où. C'était déjà la troisième fois que Scotty me répétait que je ne lui disait rien. Bon bah ça va j'avais compris ça! J'espère sincèrement que quand il me dit qu'il sera tout le temps sur mon dos, qu'il ne pense pas à me faire remarquer que je ne leur dit rien. Ça allait très rapidement m'énerver ça aussi! Surtout quand on le dit plus de trois fois. Je ne disais rien et alors ? Hein ? Scott n'avait pas besoin de savoir ma vie. Ok, c'est mon frère et normalement on se dit tout. Mais dans une famille il y a toujours des secrets, je ne pouvais pas non plus lui révéler tout, juste pour le bien être de Scott. Certes ça pouvait paraître égoïste. Mais Scott tout comme moi ne sont pas parfaits et on a tous les deux nos secrets et ce n'est pas pour ça que je le faisais remarquer à Scotty contrairement à lui qui tentait d'en savoir trop.

    Mais Scotty! Ce n'est pas une question de confiance! J'vous fais confiance! Et puis où tu vas chercher ce truc-là ? Comment tu peux croire que je ne vous fais pas confiance? C'est totalement fou ce que tu me dis là! Bien sûr que j'ai confiance en toi, Ally et Cameron! Mais ce n'est pas une raison pour que je dise tout, tout le monde à ses propres secrets et ne me dit pas que tu n'en as pas, je ne te croirais pas! Et je sais que tu serais là pour moi, je le sais ça, tu tiens bien ça de maman! Ta générosité! Tu te sens toujours obliger d'aider si on t'aide. Alors, oui je sais que je pourrais compter sur toi, mais rassure-toi Scotty, je saurais réglé seul... Ce... n'est rien de bien grave.

    Mais oui Conner! Enfonce toi encore plus dans tes paroles. Je n'accumulais que mensonges sur mensonges, c'était grave mes problèmes. Ou plutôt mon problème. Mais bon Scotty devait bien ce douté que mes problèmes étaient loin d'être « Pas grave ». Scotty s'était rapproché de moi pour me faire la bise. D'un côté, j'allai me séparé de mon frère, sur une note un peu plus positive que tout à l'heure. Ce ne serait pas en pleine dispute que Scott quittait mon chez moi. Bon, ce n'était dans les meilleurs termes non plus. Car bon, ce qui s'était passé, je n'étais pas près de l'oublier aussi rapidement et Scott s'était pareil. C'est bien le gros problème des Matthews ça. Être rancunier. Quel maudit défaut. Scott s'en alla faisant un petit geste de main, ce que je fis. Mon chien revint ensuite vers moi. Je m'accroupis à sa hauteur le caressant à mon tour.

    Tout va s'arranger...

    Oui je venais de parler à mon chien. Non je ne pétais pas un câble. Tout le monde le fait, c'est juste que je me doutais bien qu'à lui aussi, je lui menais la vie dure avec mes changements d'humeur qu'il ne pouvait pas comprendre. Je me relevais quelques minutes plus tard pour me diriger vers la bouteille d'alcool que j'avais balancé contre le mur un peu avant. Je ramassais le tout pour le jetter à la poubelle. Toujours dans la cuisine je repensais à tout ce qu'il venait de ce passé. Et la colère m'envahit de nouveau et je ne trouvais rien de mieux qu'à me défouler sur le mur. Je tapais tellement fort que sur le mur on pouvait distinguer du sang, également présent sur mon poing et pourtant je n'arrêtais pas de me défouler pour ensuite entendre un craquement. Ou la je sentis la douleur m'envahir. Je stoppais mon mouvement, ma main toute tremblante, pleine de sang. Je me laissais alors glisser contre le mur. Tentant de me calmer une nouvelle fois. Je regardais ma main méchamment amochée. Je me passais l'autre sur le visage sentant deux/trois larmes coulées le long de mes joues. Je me trouvais dans la merde et je refusais toute aide, croyant pouvoir m'en sortir seul. Mais je devais y arriver seul, pour le bien de tous. Mais c'était trop dur, je me laissais trop aller, je baissais les bras. Chose que jamais je n'avais fait jusqu'à présent. L'envie de boire était présente depuis tout à l'heure. Mais je n'allai pas boire encore devant Scotty. Je me relevais, essuyant les deux/trois larmes qui avaient réussi à s'échapper. Une fois debout je pris dans le placard une nouvelle bouteille de Jack Daniel's que j'ouvris, buvant directement quelques gorgées hors de celle-ci. Je passais ma main sous l'eau. Juste pour retirer le sang, cela n'allait pas aider mon doigt qui s'était cassé dû à un coup un peu trop fort. Je partis dans la salle de bain ayant emporté la bouteille avec moi ou dans la pharmacie je pris une bande. Ça ferait l'affaire jusque demain. Bien que la douleur était présente et douloureuse, mais tant pis. Je me rendis de nouveau au salon, mon chien étant couché sur le canapé. Bah voyons voilà qu'il continuait les mauvaises manières. Mais je ne lui disais rien, je m'étais assis à côté de lui. Ce dernier posant sa tête sur mes jambes. Après lui avoir fait quelques caresses je recommençais à boire. Me bourrant la gueule sur un morceau de Led Zepp'. La bouteille s'était vidée assez rapidement, je me rappelle de l'avoir posé au sol, puis plus rien... Je m'étais endormi à cause dû taux d'alcool trop élevé...


SUJET TERMINER
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: [TERMINER] ( Famille Matthews ) ▬ La vérité...

Revenir en haut Aller en bas
 

[TERMINER] ( Famille Matthews ) ▬ La vérité...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road & Lemon Street-