AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 INTRIGUE PRINCIPALE ▬ code name: operation seduction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Georgie Keily
the light is all but gone.
avatar

♦ Posts : 7869
Multinicks : teza, jemima, reggie, louisa, matt & selina
♦ Credits : ava@mine ~ sign@tumblr

Status : single mom; flirting in secret w/ irving; still in love with her ex husband
Address : #1523 apple road, w/ rhys
Job/Studies : firefighter.
Quote : remember yourself as a little girl, she is counting on you to protect her.
Activité(s) de quartier : brigade du quartier.


HALL OF FAME
To Do List: having a baby, visit Antwon, stop rushing to him, stop thinking about it, stop being selfish, heal, never open her heart to love again.
Contact List:
RP status: [ ■ ■ ■ ] ; irving - marcus - xavi

Message(#) Sujet: INTRIGUE PRINCIPALE ▬ code name: operation seduction Sam 23 Fév 2013 - 17:58


Now on Filthy Secret
we're back, with a new season !

Autrefois, Ocean Grove était une petite banlieue chic où il faisait bon vivre. Un dimanche par mois, un vide grenier était organisé, tous les voisins se réunissaient, marchandaient -pas toujours avec amitié- les rues étaient alors bercées par ces petits commerçants improvisés. Lorsque sonnaient les cloches de Pâques, on pouvait voir tous les enfants du quartier se ruer au Greynolds Park, pour la gigantesque chasse aux œufs organisée par les mamans d’Ocean Grove. Aux premières heures du printemps, un concours récompensait le plus beau jardin. Un concours que des femmes au foyer comme des hommes à la main verte, prenaient très au sérieux. Le 4 juillet, jour de la fête nationale Américaine, un grand barbecue était célébré, l’hôte changeait tous les ans, mais il avait la responsabilité de contenter des estomacs vides et exigeants. À l’occasion d’Halloween, le quartier se transformait en véritable petite ville des horreurs. Rares étaient les maisons ne jouant pas le jeu, avec de l’entraide pour les moins à l’aise financièrement, ces voisins à l’esprit festif ne pouvaient concevoir de ne pas se montrer à la hauteur de cette fête populaire. Mais pour Noël, Ocean Grove revêtait son doux manteau blanc, si la neige ne tombait pas à Miami, les habitants du quartier s’assuraient toujours qu’il y en ait chez eux. Les décorations lumineuses faisaient rêver l’enfant enfoui en chacun d’entre eux, du pain d’épice, des sucres d’orges, des petits biscuits secs, le nécessaire était distribué tous les week-ends du mois de décembre. Mais la magie de Noël ne prenait tout son sens à Ocean Grove, que lorsque tous ses habitants se réunissaient autour du gigantesque sapin trônant au centre du quartier. La décoration de leur arbre de Noël était l’occasion parfaite, c’était à ce moment là que l’on se sentait appartenir à cette petite communauté. Beaucoup d’outsiders vivaient à Ocean Grove, pourtant ici, ils trouvaient un repère, un véritable foyer.
Oui, à une époque, Ocean Grove était un petit paradis sur terre. Mais aujourd’hui cette banlieue chic était à la croisée des chemins. Depuis quelques années, le quartier avait souffert d’une très mauvaise presse. Des meurtres, des maisons incendiées, un cambrioleur d’une violence inouïe, un couple de terroristes, un trafic d’organes, un Maire et son fils aux méthodes radicales. Oui, un esprit de vengeance avait prit ses quartiers dans les rues d’Apple Road et Lemon Street. Qui d’autres allaient encore développer des plans diaboliques à seule fin de prendre sa revanche sur les habitants bien mieux lotis que lui ? L’étaient-ils vraiment après tout ? Les résidents estimaient avoir assez souffert et à raison : victimes d’esprits malades et diaboliques, ils avaient payé le prix fort à maintes reprises. Beaucoup d’entre eux n’avaient plus la force d’attendre la prochaine attaque, de nombreuses maisons se retrouvaient alors vides, et les différentes agences immobilières peinaient à les revendre ou les relouer. Les prix baissaient de façon exponentielles avec les années et les drames qui s’enchaînaient un à un. Même l’épicerie du quartier ne faisait plus son chiffre d’affaire habituel et craignait bien de devoir fermer. Malgré ses charmes apparents, le quartier n’attirait plus les regards, plus comme avant. Seule la police bénéficiait malheureusement d’un pass VIP.
Pourtant, pour le nouveau Maire de Miami, rien n’avait vraiment changé. Lorsque G. Dagher Nystrand sortit chercher son journal ce matin là, il vit le coursier faire sa petite tournée en vélo en saluant tous les habitants qu’il connaissait très bien désormais. Il savait par exemple qu’il fallait être précautionneux en lançant son journal sur la pelouse de Dolly Missoni, au cas où l’une des maisonnettes de ses araignées se trouvait dans sa trajectoire. Il savait aussi qu’il ne servait à rien d’adresser un simple « bonjour » à Elyès Antwonn, d’autant plus lorsqu’il se retrouvait en pleine dispute avec la jeune Hazel Fawkes. En revanche, lorsqu’il passait devant la jeune Sybil O’Hara il avait toujours le droit à un muffin, bien que l’attention soit gentille, il se souvenait encore du goût abjecte des beignets qu’elle lui avait un jour offert. Les enfants jouaient et criaient, à l’instar de leurs parents qui avaient toujours les mêmes ennuis avec le voisinage. Des soucis ancestraux de tapage nocturne, de rosier trop envahissant, d’un chat squatteur. Toujours les mêmes rengaines, un bruit de fond régulier qui apportait à notre nouveau Maire la certitude qu’à Ocean Grove, la vie n’était peut être pas toujours facile, mais que malgré tout, on reprenait toujours du poil de la bête. Ce fut alors en ouvrant la première page de son journal et en voyant la publicité pour un dentifrice quelconque, que l’idée le frappa soudainement.

« Combien de visites dans le quartier ce mois-ci ? » Dagher avait réfléchit à tout ça, pas plus d’une demi-heure. Vif d’esprit, cet homme savait ce qu’il voulait. Il s’était alors entouré de trois résidents du quartier, tout comme lui. C’était important à ses yeux que ce projet soit alors bâti par des résidents, c’était aussi un moyen de passer un message. A Ocean Grove on aime son quartier et on est prêt à se battre pour lui. Même si en l’occurrence, pour Dagher, c’était plutôt une question d’image, il représentait la ville, il devait alors être capable de redresser l’image de la banlieue où il avait élu domicile. « Quatre seulement, et une dizaine d’annulations. Contre une trentaine de visites en 2009. » Et les chiffres annoncés par Franklin Greyhill était très loin d’être bon. « Il va falloir inciter de nouvelles familles à nous rejoindre. » S’il laissait planer le suspens, en réalité Dagher savait très bien ce qu’il voulait, il avait tout imaginé et pensé dans les moindres détails. Et pour lui, c’était une certitude, ça allait fonctionner. « Instaure une taxe pour tous les habitants de Miami, sauf à OG. Ils auront beaucoup moins peur de brûler vif à Halloween. » Si le Maire ignora la blague de l’agent immobilier, les deux autres hommes dans la pièce se montrèrent plus réceptifs, mais non moins curieux de connaître la raison de leur présence à ce petit meeting. « Nous allons lancer une campagne de publicité. Dans les années cinquante, lorsqu’un quartier comme-celui voyait le jour, il bénéficiait d’une grande campagne pub. Soixante ans plus tard, il est temps de leur rafraîchir la mémoire. »

Suite à cette conversation, un site internet vit le jour, l’un des plus professionnel confectionné pour une banlieue chic. Avec Ned Norton sur le coup, ce séduisant webdesigner de talent, promettait des merveilles grâce à un site, aussi simple d’utilisation qu’élégant. Priam Eason fut chargé de photographier le quartier, nombreuses de ses photos furent utilisées sur le nouveau site internet, mais aussi pour les différentes agences immobilières. De grandes affiches furent confectionnées et placardées dans les rues de Miami, dans des arrêts de bus, ou encore postées dans le quotidien de la ville. Les choses se mettaient doucement en place, un cameraman avait été contacté pour capter des moments anodins mais enchanteurs, pouvant alors rappeler à la population que la vie suivait son cours. Mais Dagher et Franklin n’étaient pas certain que cela serait suffisant, après tout, la nouvelle génération était bien plus difficile à séduire. Alors pour être certain de convaincre, ils reprirent les idées de grandes marques de luxes. Des égéries, en effet, sur le site on pouvait voir qu’un grand concours était organisé à Ocean Grove pour choisir l’égérie masculine et féminine du quartier, les nouveaux visages de la banlieue chic ..
Oui Ocean Grove n’avait pas été épargné ces dernières années, l’âge d’or du quartier était loin derrière. Mais à l’heure où le rétro refaisait son apparition, séduisant les plus jeunes, comme les anciens désireux de retrouver une ambiance disparue depuis longtemps, Ocean Grove, allait peut être retrouver sa gloire d’antan. Ce quatuor était en tout cas bien décidé à voir les choses évoluer dans ce sens.




_________________
 
i'll be the one, if you want me to, anywhere, (i would've followed you), say something, i'm giving up on you. (and i will stumble and fall), i'm still learning to love, just starting to crawl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t12600-georgie-lonesome-road http://www.filthy-secret.com/t11427-journal-de-bord-de-georgie-keily http://www.filthy-secret.com/t13746-og-n1523-apple-road-famille-jacobsen-keily#513162
Georgie Keily
the light is all but gone.
avatar

♦ Posts : 7869
Multinicks : teza, jemima, reggie, louisa, matt & selina
♦ Credits : ava@mine ~ sign@tumblr

Status : single mom; flirting in secret w/ irving; still in love with her ex husband
Address : #1523 apple road, w/ rhys
Job/Studies : firefighter.
Quote : remember yourself as a little girl, she is counting on you to protect her.
Activité(s) de quartier : brigade du quartier.


HALL OF FAME
To Do List: having a baby, visit Antwon, stop rushing to him, stop thinking about it, stop being selfish, heal, never open her heart to love again.
Contact List:
RP status: [ ■ ■ ■ ] ; irving - marcus - xavi

Message(#) Sujet: Re: INTRIGUE PRINCIPALE ▬ code name: operation seduction Sam 20 Avr 2013 - 17:15



Redorer l'image d'une banlieue comme Ocean Grove n'avait rien d'anodin. Incontestable valeur ajoutée à la ville de Miami, Dagher ne cherchait pas uniquement à protéger son quartier, mais aussi sa ville. Si celui-ci pouvait être la proie de n'importe quel sociopathe du coin, comment donner une image sécuritaire de l'ensemble de la ville ? Le Maire le savait, il risquait gros. Les réunions s’enchaînaient alors entre les quatre hommes à la tête de ce projet inédit. Mais si cette gigantesque campagne de pub visait à ramener du sang neuf à Ocean Grove, il permettait aussi aux habitants de se changer les idées. En effet, depuis quelques semaines, les résidents avaient déjà mit de côté (non sans oublier pourtant) les précédentes tragédies qui les avaient rapproché. La vie avait reprit son cour et les ragots recommençaient à circuler, se transformant d'une oreille à une autre, s'enrichissant de l'imagination des uns et des autres, se développant grâce à la curiosité maladive des commères d'Ocean Grove. Ces voisins, plusieurs fois unies dans l'adversité, prouvaient une fois encore qu'ils étaient capables de tout. Et surtout à quel point ce quartier leur était cher. A quel point leur vie ici comptait et celle-ci ne ressemblait à aucune autre..
Dissimulée derrière un arbre, Chelsea McShea vêtue d'un peignoir fleurit et coiffée de bigoudis, tentait d'espionner discrètement tout près du Greynolds Park. Mais cette voisine un peu envahissante et au look discutable, ne passa pas inaperçu. La jeune Fantine Jarvis captura le moment en dégainant son Smartphone plus vite que son ombre, sous le regard à la fois réprobateur et amusé d'un Reese Carmichael toujours aussi pressé de partir travailler. « Qu'est ce qui s'est encore passé ? Ils ont trouvé un cadavre dans le parc ? Un suicide collectif peut-être ? » Suggéra Reilly Specter de ses habituels sarcasmes, ne semblant pas plus soucieux que cela. Talitha Steinberg qui venait de rejoindre la dizaine de voisins amassés face au parc, mais cette dernière semblait un peu mieux renseignée que les autres. « Je ne pense pas, il paraît que ça aurait un rapport avec le projet du Maire. » Tout ses voisins se retournèrent brusquement en sa direction, le sourcil arqué. La jeune femme se contenta de hausser les épaules pour toute réponse, tandis que tout ces visages se retournaient vers les deux camionnettes bleus devenues l'attraction de cette matinée. Des équipes de tournage commençaient à déballer leurs matériels devant ces regards médusés. « Alors quoi ? Ocean Grove va devenir un lieu de tournage ? Vous croyez que l'on va apercevoir de grandes stars ? Peut être que Brangelina s'installent ici ? » s'enquit Emilie Mecklenburg. Un engouement qui n'était pourtant pas partagé par ses voisins qui eux, avaient plutôt apprit à se méfier des médias durant toutes ces années. Ils eurent pourtant un début de réponse à leurs nombreuses interrogations, lorsqu'ils virent un cameraman se diriger avec détermination vers l'arbre servant d'abri à Chelsea McShea. Cette dernière réalisa que trop tard que la caméra était alors braquée sur elle et enregistrait déjà des images peu flatteuses de sa personne. « Qu'est-ce.. laissez-moi tranquille, allez voir ailleurs si j'y suis ! » dit-elle tout en courant pieds nus jusqu'à son portillons, sous les rires de ses voisins. Mais tel l'arroseur arrosé, si la caméra n'avait pas pu se repaître suffisamment longtemps de la jeune femme, elle irait chasser une autre proie. Ils virent alors le cameraman pivoter en leur direction, ce fut à ce moment là que la voix stridente de la jeune Emilie retentit dans les rues d'Ocean Grove. « Dispersion ! ». Le petit groupe se dispersa à la vitesse de la lumière, chacun parvenant à se mettre à l'abri en un temps recors. Mais ce cameraman avait un boulot bien précis, une mission aussi surprenante qu'elle était inédite. Il n'était pas prêt de partir, et pour cause, chaque jour depuis cette matinée hors du commun, cet homme et ses collègues sillonnaient le quartier à la recherche d'images à la fois anodines et divertissantes. En effet, des équipes de tournages s'étaient installées à Ocean Grove pour une durée encore indéterminée. Si le but premier était alors de capturer quelques secondes d'un train-train ordinaire dans cette banlieue chic, qui sait sur quoi ces cameramans vont tomber durant leur petit reportage. Soyez vigilants, ils peuvent être n'importe où..


    HJ : Vous l'avez comprit, des équipes de tournage débarquent à OG. Celles-ci sont sensées capturer des petits moments du quotidien pour les spots publicitaires sur le quartier. Elles vont donc suivre partout (dans OG bien sur) vos personnages. Vous pouvez donc les utiliser dans vos sujets (sans exagérer non plus). N'hésitez pas à les faire intervenir, mais pour nous faciliter la tâche pour les intrigues à venir, merci de mettre dans le titre de votre sujet, le sigle "ON" pour que l'on repère plus rapidement les caméras disséminées dans le quartier. Nous espérons vous voir participer activement à cet intrigue, vous ne serez pas déçu par la suite des événements !



_________________
 
i'll be the one, if you want me to, anywhere, (i would've followed you), say something, i'm giving up on you. (and i will stumble and fall), i'm still learning to love, just starting to crawl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t12600-georgie-lonesome-road http://www.filthy-secret.com/t11427-journal-de-bord-de-georgie-keily http://www.filthy-secret.com/t13746-og-n1523-apple-road-famille-jacobsen-keily#513162
Georgie Keily
the light is all but gone.
avatar

♦ Posts : 7869
Multinicks : teza, jemima, reggie, louisa, matt & selina
♦ Credits : ava@mine ~ sign@tumblr

Status : single mom; flirting in secret w/ irving; still in love with her ex husband
Address : #1523 apple road, w/ rhys
Job/Studies : firefighter.
Quote : remember yourself as a little girl, she is counting on you to protect her.
Activité(s) de quartier : brigade du quartier.


HALL OF FAME
To Do List: having a baby, visit Antwon, stop rushing to him, stop thinking about it, stop being selfish, heal, never open her heart to love again.
Contact List:
RP status: [ ■ ■ ■ ] ; irving - marcus - xavi

Message(#) Sujet: Re: INTRIGUE PRINCIPALE ▬ code name: operation seduction Dim 30 Juin 2013 - 12:47



Un quartier comme Ocean Grove est toujours ponctué par ses hauts et ses bas.. Oh, on ne parle pas là de drames comme en ont connu ces nombreux habitants. Plutôt de l'animation usuelle qui y règne, ou peut être devrions-nous parler d'agitation ?! Puisque ce serait de cela dont il serait question. En effet, en y regardant de plus près, la vie n'y est pas exactement de tout repos. Bien sur, il y a ces familles qui tentent de rester en retrait, ils font leurs courses, tondent leur pelouse, donnent parfois poliment un coup de main à un voisin, mais rien de plus. Ces gens là ne sont pas seulement discrets, ils sont mystérieux et qui dit mystère dit curieux. La population de ce quartier regorge de petits curieux, ainsi, il n'est pas rare de voir la jeune Fantine Jarvis passer au dessus de l'une de ces canisses en bois bordant les jardins, en plein jour ou durant la nuit, vos secrets ne sont pas à l'abri. À l'instar de son concurrent direct dans le quartier, Moran B. Pearson qui lui pourtant, n'a pas les mêmes motivations. Mais ces enfants bien trop aventureux peuvent découvrir bons nombres de choses durant leurs escapades. Après tout, ne faites vous pas parti de ces personnes certaines que vos secrets sont bien en sécurité, à l'abri entre les murs de votre maison ? Tellement bien gardés, que vous en oubliez les petits détails, ces regards lourds de sens échangés derrière des rideaux laissés entre-ouverts. Ou encore ces disputes, dont le volume sonore était ainsi atténué par l'habitacle d'une voiture familiale, les pleures d'un bébé couvrant les reproches et autres noms d'oiseaux. Nombreux sont ces habitants à se croire à l'abri, discrets, oubliant bien souvent que la vérité devient évidente lorsque l'on sait regarder... Et puis il y a d'autres spécimens, ceux qui sans pour autant aimer attirer l'attention sur eux, se fichent bien du regard des autres. Prenons les frères Rosenberg, si vous voyez Eliezer virer au rouge et monter dans les aiguës, il est fort possible que son cadet, Xander ait encore ramené, une voir deux (plus ?) conquêtes chez lui. Ou comme Vera Swann, prête à sauter à la gorge de cette chère Dafne Ghisolfi, qu'avait-elle fait ? Désapprouvé d'un regard le style vestimentaire de la brune incandescente qui n'était pas prête à laisser passer un tel dédain, mais les italiens ont le sang chaud et ne se laissent pas marcher sur les pieds. Et puis n'oublions pas les règlements de compte, après un mariage aussi mouvementé que celui d'Adriel Lamontagne et Polly Moroe, quelques querelles subsistaient. Ainsi, Hero Turner réglait ses comptes, affrontant la cadette des Moroe, Letha, la poupée de luxe n'avait pas l'intention de marcher sur le même trottoir que la pique-assiette qu'elle avait tenté de déloger au mariage de sa sœur. Quant à Hero, elle n'avait pas l'intention de bouger, quand bien même le mannequin je-m'en-foutiste ; Riley Chamberlain, venait en remettre une couche. Pourtant, en dehors de ces agitateurs, de ces jeunes à l'incapacité évidente de canaliser leurs hormones, des adultes laissaient libre court à leurs pulsions, tout en espérant se montrer discrets. C'est ainsi que l'on pouvait observer une poignée de mains incroyablement sensuelle entre Holland Dapeylo et Heathcliff Gatsby. Il y avait tant de choses à voir et à découvrir s'ils ont été prêt à tendre l'oreille, à jeter un coup d’œil dans la bonne direction. Mais ces habitants pressés de revenir à une vie normale, auraient-ils oublié la pression des caméras ? Il semblerait que oui...

Clora Crowley était assise sur les marches de son perron, vagabondant sur le site du quartier, curieuse d'avoir des nouvelles sur le concours des égéries, pressée de voir à quelle épreuve son colocataire allait devoir se frotter. Mais au lieu de cela, la dernière mise à jour lui arracha un hoquet de surprise. La jeune femme se précipita à l'intérieur, héla ses colocataires qui eurent bien du mal à se bouger le cul. Autour de cette tablette tactile, Elyès Antwonn, Maddox Stark et Clora découvraient l'humour du webmaster du Golden Suburb...
Le Maire de Miami était-il derrière tout cela ? Vu sa démarche énergique et son regard d'acier plus sévère que jamais lorsqu'il remonta Apple Road ce jour là, rien n'était moins sûr.




    HJ : Nous vous rappelons que des équipes de tournages parcourent OG à la recherche d'images pour les spots publicitaires. Mais en vous rendant sur The Golden Suburb vous verrez que celles-ci sont détournées. On vous invite donc à utiliser l'intervention des caméras dans vos sujets (uniquement dans le quartier) en mettant la mention "ON" dans vos sujets, pour que l'on puisse les repérer. N'hésitez pas à laisser transparaître des bribes de vos secrets ou autres, cela ne rendra l'utilisation de vos sujets qu'encore plus intéressant.



_________________
 
i'll be the one, if you want me to, anywhere, (i would've followed you), say something, i'm giving up on you. (and i will stumble and fall), i'm still learning to love, just starting to crawl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t12600-georgie-lonesome-road http://www.filthy-secret.com/t11427-journal-de-bord-de-georgie-keily http://www.filthy-secret.com/t13746-og-n1523-apple-road-famille-jacobsen-keily#513162
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: INTRIGUE PRINCIPALE ▬ code name: operation seduction

Revenir en haut Aller en bas
 

INTRIGUE PRINCIPALE ▬ code name: operation seduction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: ▪ ADMINISTRATION ▪ :: the pretty lies, the ugly truth :: Previous Seasons :: Season 6-