AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 N°2910. DAVENPORT HOUSE. | Jamie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: N°2910. DAVENPORT HOUSE. | Jamie Mer 24 Juin 2009 - 12:14



i've got a plan !


    " Vous cherchez à parfaire l'art de la comédie ? Vous avez besoin des conseils d'un véritable expert en la matière ? Appelez à ce numéro ... J.D."

    J.D. Ces initiales signifiaient à elles deux le hobby principal de cette journée qui commençait à peine. Enfin, commençait à peine … Ca dépendait pour qui. Bien sûr, la population active était déjà plongée dans les dossiers et le travail depuis ce matin, mais Tammy, elle, qui avait cette fâcheuse tendance à avoir des horaires aussi élastiques que du chewing-gum, s’était réveillée à 12h30, soit de quelques minutes… Bon, quelques heures en retard. Prétextant par un appel bref une grippe évoquant ces symptômes de la maladie mexicaine en vogue, la rouquine avait eu droit à quelques jours de repos et « un envoi de Tamiflu au cas où » gratuit par son cher et généreux patron. Drôle de nom de médoc’ quand même ; qui sonnait bizarrement comme son prénom – et vous pouviez être rassuré, la rouquine ne s’était pas fait le dirigeant du laboratoire pour avoir un antibiotique quelconque à son nom -.

    C’est donc réveillée à une heure peu correcte que la jeune femme s’était débarbouillée, maquillée et avait traînassée en peignoir, ne sachant que faire de sa journée libre. Elle pouvait bien aller faire les magasins, sauf que c’était ce qu’elle avait déjà fait la veille. Le cinéma de la ville ne passait que des navets et par ce soleil, il aurait été stupide de s’enfermer. La plage, pourquoi pas … C’est assise dans un fauteuil moelleux de sa suite du Four Seasons qu’elle avait enfin remarqué ce petit bout de papier qu’elle avait déchiré quelques jours plus tôt, et qui à présent était soigneusement posé sur la table basse ou reposaient ses pieds aux ongles récemment et proprement vernis. Tiens donc ! Elle avait presque oublié la magnifique trouvaille qu’elle avait faite il y a peu.

    La petite annonce était celle de Jamie Davenport, un habitant d’Ocean Grove qui évidemment n’avait pu qu’attirer l’œil expert de notre Tammy. Brun, grand, les yeux marrons, mignon. Et ce calme apparent qui le rendait un peu … Mh, bref. Tammy n’avait pas eu besoin d’autres arguments pour réfléchir à une machination afin d’avoir sa chance avec ce dernier. Et ces cours de théâtre particuliers tombaient vraiment au bon moment.

    C’est après avoir enfilé une petite robe et un legging que la jeune femme avait sauté dans sa voiture pour prendre la direction du 2910 dans son ancienne rue d’Apple Road. La musique à fond dans la décapotable histoire d’en faire profiter les passants pressés qui parcouraient les trottoirs milk-shake ou portable en main, Tammy roula pendant quelques minutes avant de ralentir la cadence, cherchant du regard le fameux numéro. Bingo ! Freinant non sans brusquerie – et faisant klaxonner l’imbécile derrière qui s’impatientait de ce manège typiquement féminin -, la rouquine se gara négligemment – et tant pis pour la contravention, elle la ferait sauter comme toujours – et sauta de la voiture après l’avoir verrouillée et rangé les clés dans sa poche. Puis s’en allant d’un pas tranquille rythmé de l’habituelle musique de ses talons sur le sol cimenté, la jeune femme sonna joyeusement à la porte du charmant professeur, un sourire apprêté sur ses lèvres. A peine la porte fut-elle ouverte qu’elle se lança d’une voix séduisante et séduite dans sa petite présentation.

    Bonjour ! Désolée de vous déranger à une telle heure
    – en même temps, à 13h35, qui pouvait être dérangé ? – mais je suis tombée par un pur hasard sur une annonce disant que vous donniez des cours … Ce qui m’intéresse vraiment.

    Elle se stoppa dans sa petite tirade, lui laissant le temps de respirer. Il fallait bien qu’il encaisse la vision d’une créature pareille sur le pas de sa porte, tout de même !


Dernière édition par Tammy Hunkerfield le Dim 5 Juil 2009 - 15:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: N°2910. DAVENPORT HOUSE. | Jamie Jeu 25 Juin 2009 - 22:43

" Vous cherchez à parfaire l'art de la comédie ? Vous avez besoin des conseils d'un véritable expert en la matière ? Appelez à ce numéro ... J.D."

Jamie avait décidé de gagner un peu d'argent de cette manière à défaut de trouver des castings. Il n'avait pas forcément l'espoir de devenir LA star de Miami en deux jours...C'est d'ailleurs sa petite soeur Darla qui lui avait soufflé l'idée d'enseigner l'art dramatique, très en vogue et cependant peu pratiquer dans des quartiers comme Ocean Grove. La famille Davenport ne roulait pas sur l'or et malgré le fait que Jamie et Collyn disposait d'une assez grosse enveloppe que papa leur avait donné à leur départ, le jeune homme souhaitait gagner son propre argent, du moins pour cet été. Il ne savait d'ailleurs toujours pas si son voyage allait durer ou non. Tout dépendrait de Darla. Ou pas...Il avait composé cette affiche assez rapidement dans un cyber café du coin puis avait fait une dizaine de photocopies, il avait ensuite afficher un peu partout dans Ocean Grove ses affiches. Il en avait bien sur mis une à l'école, c'est d'ailleurs là qu'il espérait avoir le plus "d'éleves".
Lorsque Jamie clamait son envie de devenir acteur déjà tout jeune, il passait pour l'abrutit de service, le glandeur en gros, alors que pour vivre de cette passion le jeune homme aurait accepter de travailler 26h par jour. Il n'avait jamais osé en parler à ses parents, et il avait surtout été jaloux de la fierté qu'il pouvait voir dans les yeux de son père quand il voyait James, le jumeau de Jamie jouer au football, oh oui Jamie jouait lui aussi. Mais plus par nécessité de faire su sport que par passion. Si James n'avait pas eu cet accident, il serait surement aujourd'hui en NFL. Alors voilà Jamie avait fait une fac de lettres, toujours pour ses parents. Il venait d'ailleurs de terminer sa deuxième année, la diplôme serait l'année prochaine. Il était à 1 an de devenir journaliste. Et pourtant, il ne crevait pas d'envie de retourner à San Francisco. Il s'était donner 3 mois, 3 mois à Miami pour voir si il avait du talent ou non, si il pouvait y arriver ou non. Quoiqu'il arrive, Jamie voulait vivre son rêve.

C'était sa seconde nuit à Ocean Grove, et encore une fois le jeune Davenport avait dormit comme un gros bébé, il s'était réveillé aux alentours des 11h avait fait son sport habituel puis avait nettoyé cette maison trop poussiéreuse, faute d'être habitée fréquemment. Il était ensuite sortit vers les 12h vers deux trois courses pour remplir le frigo qui était, il faut l'avouer, plutôt vide. Il s'était ensuite fait une assiette de pâtes, c'est d'ailleurs à peu près au moment ou le jeune homme plaçait son assiette désormais vide dans le lave vaisselle qu'on frappa à la porte. Jamie alla voir, légerement curieux.

Le jeune homme était vêtu d'un jean relativement serré, et de converses, il portait une chemise noire à manche longues, qui était entrouverte. Il eu à peine le temps d'ouvrir la porte et de porter attention au visage de cette jeune femme qu'elle lui parla. Bonjour ! Désolée de vous déranger à une telle heure mais je suis tombée par un pur hasard sur une annonce disant que vous donniez des cours … Ce qui m’intéresse vraiment. Le jeune homme esquissa un sourire, légerement gêné, il ne s'était pas forcément attendu à avoir des élèves aussi sexy, il se frotta alors la tête un peu embarrassé puis il lui répondit tout en ouvrant la porte et en lui faisant signe d'entrer :


"Les amis du théatre, sont mes amis. Entre, je t'en prie."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: N°2910. DAVENPORT HOUSE. | Jamie Dim 19 Juil 2009 - 14:44

    ▬ Merci.

    Son petit sourire aux lèvres paraissait si innocent et heureux qu'on ne pouvait guère deviner la satisfaction première de celles qui sont rassurées de voir la proie leur ouvrir grand la porte de leur tanière. Elle n'aurait pas à sortir les arguments les plus convaincants, elle s'en doutauti, surtout au vu des rougeurs amusantes que prenaient les joues de Jamie à la vision de son élève - et des élèves comme Tammy, on en voyait rarement -.

    Suivant donc son invitation, la jeune rouquine pénétra dans le hall, guettant cependant ses indications. Il allait être son prof', et de toute manière, elle n'était pas du genre à s'incruster et visiter toute seule sans permission la maison d'un illustre inconnu, peu importe qu'il soit plaisant ou pas. Cela étant, ca n'empêchait pas ses yeux noisette de faire mentalement le tour du propriétaire. Rien d'anormal dans cet intérieur, tout lui évoquait le quotidien d'un homme qui venait de s'installer et qui prenait ses marques tranquillement.

    ▬ Waow, c'est sympa chez toi ...

    Le petit commentaire habituel de la fille polie. Et puis ca n'était pas faux : l'endroit semblait à peu près propre, ne contenait pas d'éléments efficaces pour faire fuire une fille - du genre panier débordant de caleçons négligemment posé près de l'escalier ou nourriture diverse et variée traînant sur des endroits insoupçonnés - et sans être hostile ou accueillant, valait le coup d'oeil - comme toutes ces belles maisons d'Ocean Grove me direz-vous -. Mais toutes les maisons, aussi reluisantes et luxueuses soient-elles, cachent un secret. Dans cet étrange théorème de la société, plus gros était le secret, plus magnifiques étaient les fleurs et la facade de la villa. Et même si le numéro 1868 avait été brûlé, la reconstruction promettait une merveille d'architecture. C'est vous dire.

    Tammy détecta du coin de l'oeil un intrus au bataillon. Un blouson de fille qui pendait au porte-manteau. Allait-elle donc être accompagnée d'une voisine pour prendre ses cours ? Intérieurement, Tam' ne changerait rien à ses plans. Elle éliminerait la concurrente avec joie s'il le fallait.

    ▬ Oh, il y a quelqu'un d'autre qui prend aussi des cours ?

    Son ton de voix était curieux sans trop s'emporter, comme si elle s'inquiétait seulement de savoir si la jeune fille qui pouvait passer ici - ou pire, vivre dans cette maison ! - était une gentille personne ... Ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: N°2910. DAVENPORT HOUSE. | Jamie

Revenir en haut Aller en bas
 

N°2910. DAVENPORT HOUSE. | Jamie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road & Lemon Street-