AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une foutue erreur || Noah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Une foutue erreur || Noah Mer 24 Juin 2009 - 22:08

    Il était dix huit heures, ou du moins passé de quelques secondes. Heaven venait de quitter son boulot. Elle avait passé les huit dernières heures à slalomer entre les tables, à esquiver les gestes déplacés de certains clients, à servir des alcooliques qu’elle voyait toujours à la même heure, toujours à la même table, bref ils étaient réglés comme des robots. Elle avait aussi passé son temps à penser à Noah. Ce qui l’avait pas mal perturbé dans son boulot, provoquant quelques erreurs de commandes. Elle avait repensé à leur dernière entrevue. La première depuis des mois, et qui avait été loin d’être des plus chaleureuses. Provocation, engueulades, cris et gifle. Le tout en pleine rue. Pour la discrétion, on repassera…
    Elle s’en était pris plein la gueule, elle l’avait laissé dire, jusqu’à ce qu’elle ce qu’elle pète les plombs total. Elle avait fait demi-tour, pour finalement lui foutre une gifle. Un geste, qu’elle savait, qu’elle n’aurait pas dû faire, puisque deux minutes après, à peine, il était parti…
    Il lui en voulait de la rupture, ou du moins lui en avait voulu, mais ce qu’il lui reprochait par-dessus tout, enfin avant la gifle en tout cas, c’était qu’elle ne l’ait pas prévenu de son emménagement à Ocean Grove.

    La jeune Stevens gara son cabriolet devant chez elle, et sortit de sa voiture pour aller jusqu’à chez son ex à pied. Noah habitait la rue d’à coté, Lemon Street, inutile d’utiliser de l’essence, et puis un peu de marche ne lui ferait pas de mal.
    Après cinq minutes à arpenter sa rue, elle aperçut enfin sa maison, apercevant par la même occasion quelques voisins trop curieux, regardant par la fenêtre qui venait se promener par chez eux. Tous les mêmes… Les habitants d’Ocean Grove étaient pires que n’importe qui. Des sourires enjôleurs, amicaux, mais des personnes totalement malsaines. De parfais voisins certes, mais pour la plupart, ils étaient capables de tuer leur parent. En vivant ici, plus que n’importe où ailleurs, Heaven comprenait le proverbe « ne jamais se fier aux apparences ».
    Arrivant sur le porche de cette maison qu’elle connaissait tant, la jolie brune frappa à la porte, attendant que quelqu’un ne lui ouvre. Après quelques secondes, elle entendit enfin le cliquetis de la poignée, et la porte s’ouvrit, laissant apparaître Noah, qui avait l’air plutôt surpris de voir son ex sur le pas de la porte.
    Ne lui laissant pas le temps de lui refermer la porte au nez ou de lui dire quoique se soit désagréable, Heaven rentra à l’intérieur, et se tourna vers le jeune homme, qui la fixait de ses yeux bleus.

    HEAVEN : Je sais que tu voulais plus de moi dans ta vie, mais ça va pas être aussi simple…

    Lorsqu’ils s’étaient croisés en pleine rue, et après un échange des plus courtois, Noah lui avait fait savoir qu’il ne voulait plus entendre parler d’elle. Que si ce n’était pas elle qui sortait de sa vie, ce serait lui qui le ferait. Qu’avait-elle à répondre à ça ? Pas grand-chose non ? D’un côté, elle ne pouvait pas lui en vouloir, c’était elle qui l’avait plaqué, elle qui avait, un pseudo nouveau mec…

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Une foutue erreur || Noah Mer 24 Juin 2009 - 22:31

Journée difficile aujourd'hui pour Noah puisqu'il n'a pas cours et il n'a aucun tournoi de Poker. Jusque là, tout va bien mais il faut toujours quelque chose qui vient noircir le tableau. Là, encore, il s'en sort pas trop mal puisque c'est sa petite cousine italienne qui se nomme Kennedy qui vient habiter chez lui. Voulant quitter le cocon familial, la demoiselle a décidé d'emménager chez son grand cousin. Là où ça se complique un peu, c'est qu'elle a un gamin de deux ans et qu'il ne sait pas encore si c'est un mec ou une fille. Si c'est un garçon, il pourra jouer à la console de jeux avec lui, faire du football ou du basket et lui mettre des gifles quand il fera une connerie mais si c'est une fille ? Noah ne se voit pas trop jouer à la poupée avec elle quand sa mère sera absente ou même, faire la marchande pendant la petite demoiselle achète de faux fruits et de faux légumes présentés dans un faux étalage. Il était assez dubitatif sur la manière de s'y prendre avec un gosse de deux ans. C'est ainsi qu'il prépara sa chambre pour accueillir Kennedy et son enfant. Il insistera pour dormir avec sa cousine puisque le canapé n'est pas du tout confortable et c'est elle qui vient squatter chez lui. Noah préfère encore pieuter avec un gamin qui braille un peu plutôt que se lever à 5h du matin en pleine nuit avec un mal de dos à tout casser et une migraine du tonerre. Il faisait donc pas mal d'efforts pour accueillir une partie de sa famille, sa véritable famille.

Kennedy n'a aucun lien de sang avec lui puisqu'ils sont effectivement cousins mais par sa belle-famille. Ce n'est pas pour cette raison qu'ils vont avoir du mal à dormir ensemble. Ils s'entendent bien, l'ont déjà fait quand ils étaient gosses et depuis longtemps, les choses sont claires, ils ne sont que cousins ! Gallagher prépara à manger et attendit un peu mais il dut tomber le plat tout seul puisque Kennedy ne semblait pas vouloir arriver. C'est vers 15h qu'elle débarqua mais toute seule, sans le gosse qui allait suivre dans la semaine, il était surement chez ses grand-parents pendant l'emménagement. Il s'avéra alors que le gamin est en fait une petite fille...Merde ! Il sourit tout de même, faisant mine d'être heureux d'apprendre la nouvelle avant d'aller fumer une clope dehors pour ne pas casser la télévision du salon. C'est ainsi que jusqu'à ce qu'il entende quelqu'un frapper à la porte, Noah aida sa cousine à ranger ses affaires. Le jeune homme ne se doutait pas une seule seconde qu'Heaven allait avoir le cran de venir le voir chez lui mais il dût se faire une raison quand il la vit, plantée comme un piquet, en face de lui. Il n'allait pas la laisser dehors puisque le coup de la gifle, il a réussi à le digérer et lorsqu'il allait lui demander ce qu'elle foutait là, la demoiselle entra sans autorisation et lui lanca qu'il n'allait pas se débarasser d'elle comme ça. Curieux, il demanda :

- Ah bon, et en quoi ? Tu sais, c'est très simple... Déjà, tu devrais commencer par tenir deux jours sans me voir.

Il continuait à se moquer un peu là, le ton restait normal, il ne voulait pas l'agresser tout de suite puisqu'il sait très bien que ça finira de toute façon par s'emballer. Sur le coup, Noah avait complètement zappé Kennedy qui défaisait une valise dans la chambre. C'est lorsqu'elle entra dans leur champ de vision pour récupérer un sac et qu'elle salua Heaven que Noah reposa ses yeux sur son ex-copine, un peu gêné puisqu'elle allait surement se faire un film. D'ailleurs, ses yeux commencèrent à grossir et elle allait éclater dans la minute s'il ne faisait pas quelque chose.

- Non, Heaven, ce n'est pas ce que tu penses, ce n'est... eut-il juste le temps de lui dire.

Trop tard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Une foutue erreur || Noah Mer 24 Juin 2009 - 23:13

    Depuis leur dernière rencontre Heaven avait retourné le problème dans sa tête des centaines de fois. Par problème elle entendait le fait d’avoir rompu avec Noah, de ne pas l’avoir tenu au courant de son déménagement et leur légère altercation de l’autre jour… Le soucis était toujours le même, ils n’arrivaient pas à se détacher de l’un de l’autre, enfin pas réellement. Du moins du côté de Stevens c’était clair et net, ça l’était sans doute moins du côté de Noah depuis qu’il s’était pris une gifle monumentale… Mais tout de même. En règle générale, elle se foutait royalement de ce qu’on pensait autour d’elle, et encore moins de ce qu’elle infligeait au sexe opposé. Seulement Noah… Bah c’était Noah ! Il était différent, leur relation était hors norme, et c’était le seul qui avait vraiment compté. Donc ce qu’il pensait et ressentait à son égard la préoccupait quand même un minimum. Y compris s’il la détestait totalement !
    La jolie brune était plutôt de bonne humeur, certes perturbée, mais de bonne humeur quand même, et ça la rassura quelque peu de voir que son ex était plus ou moins calmé. Mais ce qui la rassura le plus était qu’il avait retrouvé son humour légendaire, mais surtout, qu’il se foutait toujours autant de sa gueule ! Enfin… elle n’allait quand même pas commencé à gueuler maintenant, elle savait que ça ne saurait tarder.

    NOAH : Ah bon, et en quoi ? Tu sais, c'est très simple... Déjà, tu devrais commencer par tenir deux jours sans me voir.

    HEAVEN : Nan c’est loin d’être simple ! Et me parle pas comme si j’étais totalement ahurie… tu crois que j’ai pas essayé de tenir ? Seulement tu vois…

    Heaven se stoppa nette dans son discours. Une jeune femme, plutôt jolie il fallait l’avouer, venait de faire son apparition dans le hall. Pour récupérer une valise ? C’était une blague ? Un tas de questions venaient se bousculer dans sa petite tête. Nouvelle copine ? Plan cul ? Peu importe, à vrai dire elle se foutait totalement du statut qu’elle avait. Par contre, ce dont elle ne se foutait pas, c’était de voir cette fille avec Noah, et d’imaginer que… Non ! D’imaginer rien du tout, elle ne le toucherait pas un point c’est tout. La jolie brune se tourna vers Noah, le mitraillait du regard

    NOAH : Non, Heaven, ce n'est pas ce que tu penses, ce n'est...

    HEAVEN : Non mais tu te fous de ma gueule Gallagher ?!
    C’est pas ce que je pense ?! Oh mais tu ne sais pas ce que je pense !! Ce n’est que ta nouvelle copine que t’héberges, c’est ça ?!


    Sauf que la jeune Stevens était loin de se douter qu’elle avait vraiment tout faux. Pas de copine, encore moins de plan cul, ce n’était que sa cousine. Sauf qu’après tout ce qui c’était passé, encore plus depuis leur dernière rencontre, elle avait le cerveau en ébullition, et surtout, qui démarrait au quart de tour…
    Heaven posa son regard sur la jeune femme puis sur Noah.

    HEAVEN : bonne journée à vous ! Je me casse !

    La jolie brune attrapa la poignée, ouvrit la porte et la claqua, oui toujours très discrète, et s’assit, furieuse, sur les marches devant la maison, pour essayer de se calmer un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Une foutue erreur || Noah Mer 24 Juin 2009 - 23:49

La première réflection passe bien, plutôt même très bien puisqu'elle répondit sur le même ton que lui, assez ironique mais Kennedy, gaffeuse de naissance et à peine arrivée, réalise déjà sa premier boulette. Il ne pourra lui en tenir rigueur puisqu'elle n'était censée savoir qu'elle devait se cacher à chaque fois qu'une femme sonne à la porte. Maintenant, elle le saura ! Le pire, c'est que sa cousine salua Heaven comme s'il s'agissait d'une amie de Noah de longue date, très cordialement. Cela aurait pû mettre la puce à l'oreille d'Heaven mais non, elle resta bloqué sur le fait que c'était une femme et qu'elle était très jolie. C'est de famille, il peut rien y faire. Mister observa la réaction de son ex quand il commenca à justifier cette présence féminine chez lui mais elle ne lui laissa pas le temps de finir et préféra encore partir dans un délire. Ah, il la reconnait bien en cet instant, toujours aussi jalouse quand il mentionne un prénom de fille ou quand, justement, il est avec l'une d'elles. Heaven est, un poil trop prévisible des fois mais là, il aurait eu la même réaction qu'elle dont il l'excusa sur le coup et la regarda partir en arquant un sourcil, limite amusé par la situation. Kennedy était à côté de lui, elle ne semblait pas comprendre et regardait à son tour Heaven qui dévalait le petit jardin pour rejoindre sa rue et sa maison. Noah secoua la tête de droite à gauche et hésita mais la raison prit le dessus et il se sentit obligé de lui dire même s'il était censé l'avoir rayé de sa vie.

- Stevens, c'est ma cousine, elle vient habiter là avec sa fille de deux ans donc si t'es fâchée contre le fait que j'vienne en aide à ma famille, j'te laisse partir...

Il sourit à sa cousine qui retourna dans la chambre et ferma la porte cette fois-ci pour éviter d'être perturbée par une possible dispute alors qu'elle préparait la chambre qui accueillerait la fillette. Lui, il laissa la porte ouverte et conclut sa précédente phrase.

- Sinon, tu reviens, tu me rejoinds au salon en passant par la cuisine et en me ramenant un Coca bien frais, sers-toi ce que tu veux !

Noah rejoignit donc le salon dans lequel il allait pouvoir être tranquille puisque Kennedy allait réfléchir la prochaine fois qu'elle sortira de la chambre. Pour une première rencontre, elle était servie. Aïe, Noah se mit à penser à sa voisine sexy dont la cuisine donnait sur son salon. Quand il était seul, il aimait bien la matter un peu mais maintenant, avec Heaven à ses côtés et Kenny dans la chambre d'à côté, ça allait être un peu plus dur. Là, il alluma la télévision et posa ses pieds sur la table un basse, un peu comme quand il était tout seul sauf qu'Heaven venait de rentrer dans la maison et de fermer la porte, elle semblait un peu plus calme qu'il y a quelques secondes, c'est un bon point. Maintenant, il aimerait savoir si elle a pensé au Coca bien frais mais il eut la flemme de tourner la tête. Après tout, autant que ce soit la surprise et attendre le dernier moment pour voir si elle se remet à satisfaire ses besoins...vitaux xD.

- Alors, pourquoi être venu ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Une foutue erreur || Noah Jeu 25 Juin 2009 - 11:55

    Heaven était toujours assise sur les marches devant la maison, essayant de se calmer tant bien que mal. Elle s’énervait toujours facilement, démarrant au quart de tour, et ce, peu importe la situation. Mais il fallait bien avouer qu’avec Noah c’était pire, ou du moins lorsqu’une fille l’approchait d’un peu trop prêt. Elle ne gardait jamais son calme bien longtemps. Sauf que c’était aussi maintenant qu’elle se rendait compte qu’elle n’avait plus réellement son mot à dire sur les personnes qu’il fréquentait… C’était déjà limite avant, mais là, elle n’avait pas son mot à dire sur les filles qui l’approchaient. Puis elle entendit la porte s’ouvrir, ainsi que la voix de son ex.

    NOAH : Stevens, c'est ma cousine, elle vient habiter là avec sa fille de deux ans donc si t'es fâchée contre le fait que j'vienne en aide à ma famille, j'te laisse partir...

    Bon ok… Sur ce coup là, elle avait vraiment été conne. Elle se sentait légèrement ridicule, surtout envers sa cousine. A la rigueur, lui, il avait l’habitude, mais sa cousine avait vraiment dû se demander ce qu’il se passait…Elle relâcha sa tête entre ses genoux, soupirant un bon coup, après ce petit spectacle tout à fait inutile.


    NOAH : Sinon, tu reviens, tu me rejoinds au salon en passant par la cuisine et en me ramenant un Coca bien frais, sers-toi ce que tu veux !

    Heaven l’entendit partir, mais pas refermer la porte. Elle releva la tête, regardant devant elle, les voisins à l’affut du moindre scoop, de la moindre rumeur à colporter… Elle finit par se lever, et rentra de nouveau à l’intérieur.
    Ah oui… Un Coca bien frais pour Monsieur. Elle alla jusqu’à la cuisine, sortant la bouteille du frigo. Elle attrapa un grand verre dans le placard au dessus d’elle, dans lequel elle versa la boisson, à laquelle elle rajouta deux glaçons. Elle répéta son geste, changeant le Coca par du jus d’orange. Prenant les deux verres, la jeune femme rejoignit Noah qui était assis dans le canapé.

    HEAVEN : Tiens ! Dit-elle en lui tendant son verre tout en s’asseyant à coté de lui.
    Et hum… Désolée pour tout à l’heure… Légèrement ridicule…

    L’espace de quelques instants, elle avait eu l’impression de se retrouver plusieurs mois en arrière, alors qu’elle habitait encore à New York, et qu’elle venait lui rendre visite, un léger sourire s’afficha sur les lèvres, mais disparaissant assez vite. Manquerait plus qu’il la voit sourire pour rien !

    NOAH : Alors, pourquoi être venu ?

    Elle se doutait bien qu’il lui poserait la question, ou que même s’il ne l’avait pas fait à haute voix, elle lui trottait dans la tête. Elle ne savait pas trop quoi lui répondre. Enfin si, elle savait pourquoi elle était là, mais elle ne savait pas comment lui dire, et elle ne savait pas tout court si elle voulait lui dire. Pour ça, il fallait qu’elle foute son putain d’ego de côté, tout comme son orgueil, et c’était loin d’être une mince affaire !

    HEAVEN : Principalement pour m’excuser pour la gifle. Alors qu’elle vit la tête surprise de Noah, et son sourire ironique, elle s’empressa de rajouter, Oui t’as bien entendu, je m’excuse ! Elle avala une gorgée de son jus d’orange, avant de continuer.
    Puis… te dire que j’avais fait une connerie, non, en fait plusieurs… La rupture et le fait que je te prévienne pas. Elle regardait dans le vague, ne voulant avoir son regard posé dans le sien.
    Ah… et je compte pas sortir de ta vie, rajouta-t-elle avec un petit narquois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Une foutue erreur || Noah Jeu 25 Juin 2009 - 13:51

Et voilà que leur relation commencait à bifurquer dans le compliqué, dans la catégorie qui pourrait la lier à Tammy et Nemesis. Il n'a pas ou plus envie de faire du mal à des femmes qui méritent le respect. Il sait comment il est et en se refusant à elles, il ne fait que leur rendre un énorme service. Pour Heaven, Noah doute tenir très longtemps puisque c'est tout de même son ex-copine avec qui il a bâtit une histoire de plus ou moins quelques années, si l'on vire les hauts et les bas, surtout les bas. Heaven revint dans le salon avec un verre de Coca et un autre de jus d'orange. Il fut surpris par cette attention soudaine et lui fit un sourire comme pour saluer son initiative. Vu le début, elle n'est pas venue pour s'engueuler avec lui, bien au contraire. Gallagher s'enfonca un peu plus dans le canapé tout en observant Heaven qui semblait un peu confuse. D'ailleurs, elle s'excusa pour le scandale pété devant sa cousine, ce qui est normal et Noah les accepte, bien entendu. Ils ne savaient plus trop quoi dire, le jeune homme coupa le silence en lui posant une question, question à laquelle elle s'attendait donc ça tombe plutôt bien. Il tourna la tête vers elle, le verre de Coca à la main, une cigarette encore non-allumée dans l'autre. Il voulait savoir ce qu'elle foutait ici, il espérait que ce n'était pas pour lui, pas pour recoller les morceaux... Mais comme dit plus haut, vu le début, ça ne pouvait être que pour ça, la preuve, elle commence à parler ! Elle s'excusa une nouvelle fois, cette fois-ci pour la gifle de la dernière fois, c'était rare et c'est surement ce qui provoqua chez lui un sourire se voulant ironique mais très sincère. Heaven enchaîna et lui confia qu'elle n'aurait jamais dû rompre et qu'elle ne sortirait pas de sa vie. Au moins, c'est clair. Il prit son inspiration et commenca alors à lui répondre en tenant compte des faits récents :

- Ecoute Heaven, si je t'ai demandé de sortir de ma vie, c'est simplement parce qu'on ne peut plus sortir ensemble, on ne pourra plus s'embrasser, plus dormir ensemble, plus faire ces choses-là ! Tu m'as largué et même si tu le regrettes, on ne peut plus revenir en arrière... C'est fini maintenant, tu as ton nouveau copain et moi, bah, je referai ma vie en temps voulu.

Il allait dire qu'il avait une copine, calomnie ! Cela aurait pû semer le doute dans l'esprit d'Heaven alors que ce n'est même pas vrai. Il aurait bien aimé la garder chez lui, avoir sa cousine, sa nièce et sa copine, Heaven Stevens. Une vie pénarde, ils auraient peut-être pû tomber amoureux l'un de l'autre au bout de quelques mois de vie commune, l'amour prône la fidélité, leur couple serait devenu solide, ils auraient pû faire un enfant et vivre heureux pendant des années mais non, le destin a voulu qu'Heaven craque et le jète comme une merde. Le destin a aussi voulu que Noah ait une telle fierté qu'il refuse catégoriquement de se remettre avec une fille qui ose le larguer. Le destin a voulu plein de choses, énormément de choses mais le seul évènement qu'ils auraient souhaité tous les deux, ensemble, le destin n'a pas voulu le leur donner. Peut-être ont-ils été méchants au point que Dieu les ignore ? Il faut savoir que Noah est croyant, c'est aussi peut-être l'une des raisons pour laquelle il se refuse à Heaven. Il continua donc à lui expliquer où il comptait se mettre ses excuses, mais en finesse, s'il vous plait.

- Tu ne veux pas sortir de ma vie Heaven, je ne peux pas t'y obliger non plus. Tu vas te faire du mal toute seule, je m'en fous moi, c'est pour toi que j'faisais ça... Comme quoi, je ne suis pas si égoïste que tu le penses ! On ne redeviendra jamais un couple comme avant et si on reste en contact, tu risques de souffrir en repensant à chaque fois à l'erreur qui tu as faite...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Une foutue erreur || Noah Jeu 25 Juin 2009 - 17:02

    Alors que Stevens arrivait dans le salon, leur boisson dans les mains, ils entamèrent assez vite la conversation sur le pourquoi de sa venue. Et à vrai dire, il n’y avait pas cinquante mille possibilités.

    NOAH : Ecoute Heaven, si je t'ai demandé de sortir de ma vie, c'est simplement parce qu'on ne peut plus sortir ensemble, on ne pourra plus s'embrasser, plus dormir ensemble, plus faire ces choses-là ! Tu m'as largué et même si tu le regrettes, on ne peut plus revenir en arrière... C'est fini maintenant, tu as ton nouveau copain et moi, bah, je referai ma vie en temps voulu.

    Elle avait été claire, et on ne pouvait pas dire que lui n’était là pas aussi. Ne plus l’embrasser, ne plus le toucher, il n’y avait jamais franchement pensé, puisqu’en rompant une relation plus ou moins à distance, ça ne lui avait pas tellement manqué, du moins sur le moment. Mais maintenant qu’elle était là, dans la même ville, à une rue de chez lui, tout ça prenait une toute autre dimension à ses yeux. Elle ne pouvait tout simplement pas rester en dehors de sa vie sachant qu’il habitait la rue à coté.
    Quant à son « nouveau copain »… Et quel copain ! Il n’en avait même pas le statut, pour la simple et bonne raison qu’il n’était pas fait pour la vie de couple, que la routine n’était pas pour lui, et qu’il tenait à ses libertés. Et bien évidemment pendant ce temps, il se faisait des filles rencontrées en boite ! Ouais effectivement, super le copain.

    HEAVEN : Je… Elle se leva du canapé, et se mit à la fenêtre, son regard porté sur l’extérieur.
    Je sais tout ça, c’est juste que… Elle ne finit pas sa phrase, laissant plutôt son esprit vagabonder dans ses souvenirs.

    En fait ça aurait pu être bien. Si elle ne l’avait plaqué, ils auraient continué comme ils étaient partis, puis comme prévu elle serait venue habiter ici… Seulement dans le fantasme qu’elle était en train de se faire tout sonnait faux. De toute façon rien ne se passait comme prévu. D’abord, parce que, elle, merdait totalement, sur un coup de tête, ensuite sur une deuxième connerie, parce qu’elle ne savait pas comment il réagirait à sa venue, et ensuite parce que Monsieur avait une fierté hors norme qui ne lui permettait pas de se remettre avec. Foutus caractères. Seulement Heaven restait bornée, sans doute une des filles les plus bornées qui lui était donné de rencontrer… quoique dans son cas ça pouvait aussi s’apparenter à de la connerie pure et simple.

    NOAH : Tu ne veux pas sortir de ma vie Heaven, je ne peux pas t'y obliger non plus. Tu vas te faire du mal toute seule, je m'en fous moi, c'est pour toi que j'faisais ça... Comme quoi, je ne suis pas si égoïste que tu le penses ! On ne redeviendra jamais un couple comme avant et si on reste en contact, tu risques de souffrir en repensant à chaque fois à l'erreur qui tu as faite...

    Il n’avait pas tort, en fait il avait même raison. Si elle s’obstinait à rester dans sa vie, elle en souffrirait. Comme ça avait été dit, elle ne pourrait plus être avec, encore moins se retrouver dans le même lit et l’embrasser. Ce qui n’arrangerait rien ? Le voir avec une autre fille !
    Enfin peu importe, pour le moment c’était plus ou moins au point mort, Heaven revint s’asseoir à coté de lui dans le canapé, s’y enfonçant tant qu’elle pouvait, comme si elle avait la possibilité d’y disparaître pour toujours.

    HEAVEN : Je laisserais pas tomber… Dit-elle assez vague, aussi bien pour Noah que pour se convaincre elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Une foutue erreur || Noah Jeu 25 Juin 2009 - 20:03

Juste que quoi ? Juste qu'elle n'avait pas pensé que son mec, à l'époque, avait une plus grande force de persuasion qu'elle, qu'il était fier et que, lorsque ça le prenait, il était capable de tirer un trait sur quelque chose qui lui est cher comme Heaven, simplement par fierté, simplement pour rendre la blessure qu'on lui a fait ? Elle le savait et elle n'en a pas tenu compte, la faut n'est pas à déposer sur Noah, ils étaient loin, il n'avait absolument aucun moyen de réponse à l'époque et maintenant, maintenant qu'elle est assise à ses côtés en train de boire un jus d'orange, il peut lui rendre toute cette peine, tout ce qu'il éprouvé quand il a compris que tout était fini et que, jamais plus, il pourrait la serrer dans ses bras. Il se fait souffrir aussi dans l'histoire mais il a l'habitude. Tout le monde le ballade depuis qu'il est né, tout le monde l'ignore ou aimerait se mettre au milieu de son ascencion afin de le stopper dans sa course. Depuis qu'il est né, on lui fout des bâtons dans les roues, on essaie de l'empêcher de s'exprimer, de dire ce qu'il pense. Toutes ces épreuves, tout ceci a contribué à lui faire obtenir un caractère et un coeur en acier trempé. C'est le moment de l'utiliser et il n'a pas faibli... Elle aussi a voulu avoir raison de lui et maintenant, elle regrette ? Très bien, qu'il en soit ainsi.

Noah lui laissa quelques secondes pour répondre à sa dernière remarque et elle le fit, elle osa lui dire qu'elle ne laisserait pas tomber. Il n'a plus envie d'être méchant avec elle, il n'a plus envie de lui crier dessus ou de la pousser à bout jusqu'à ce qu'elle lui décoche une claque. Le jeune italien n'a envie que d'une chose, c'est qu'elle soit heureuse avec son Duncan et qu'elle lui souhaite la même chose avec sa future copine, si copine il y aura. Il se sentit obligé de lui répondre, d'essayer de la protéger, encore une, avant qu'elle ne finisse comme les autres. Il n'est pas dangereux physiquement mais moralement. Noah est un garçon attachant auquel on tombe très vite sous le charme sauf que, sous son côté "Homme parfait", il y a un démon qui hurle et force le passage pour sortir et exprimer son mal-être, provoquant naturellement un cataclysme autour de sa personne... Comme certains le disent, le garçon est malsain, il ne mérite pas d'avoir des amis sur qui compter et il lui arrive de penser la même chose. Le plus inquiétant, c'est qu'il y pense, mais avec le sourire.

- Fais ce que tu veux, je ne suis plus rien pour prétendre pouvoir te conseiller sur tes choix à faire mais sache tout de même que tu n'obtiendras rien... Peut-être du sexe à la limite mais ce que tu risques le plus, c'est de m'énerver et tu sais très bien que c'est jamais bon.

Il était catégorique. Même s'ils habitent à quelques dizaines de mètre l'un de l'autre, il n'a plus rien à faire avec elle. Elle est belle, presque trop belle. Elle est intelligente, surement plus que lui et elle aussi très maline, très tout mais pas assez ou plus assez. Elle a franchi plusieurs caps en le lâchant, ne lui donnant plus de nouvelles et en osant lui flanquer une gifle en public. Ils migrent tous les deux vers deux pôles extrêmes mais contrairement à avant, ce sont les deux pôles opposés. Noah crut qu'il n'avait pas été assez clair avec Heaven puisqu'elle restait là, sans trop rien dire, il sentait que les larmes n'étaient pas loin mais quand les larmes arrivent, il faut savoir que la demoiselle est encore dans le doute donc autant lui mettre les idées au clair, elle pourra alors pleurer pour quelque chose de concret. Les larmes inutiles, ça n'a jamais été son truc.

- Tu t'es excusée, je t'en suis reconnaissant mais c'est tard, beaucoup trop tard. L'accumulation aussi, avec la rupture, rester sans nouvelles de toi, tu oses me mettre une gifle quand on se recroise et puis tu viens chez moi comme si de rien était, tu joues la fille jalouse avec Kenny' et tu déclares limite vouloir te remettre avec moi alors que t'as un mec... C'est trop, j'peux pas tout pardonner ou accepter comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Une foutue erreur || Noah Jeu 25 Juin 2009 - 21:35

    Heaven avait tout. Elle était une de ces jeunes femmes que l’on envie autant que l’on déteste. Parce qu’elles sont nées en ayant tout. Heaven n’a jamais rien eu à faire. Elle s’est seulement donner la peine de naître. Elle peut tout faire puisqu’elle peut tout acheter. Née avec une cuillère en or dans sa bouche, elle enfreint gaiement les règles car la loi du plus riche est toujours la meilleure. Pour elle, c’est jouissif d’agiter son abondance-décadence sous le nez de la pauvreté roide et vertueuse… Seulement il lui manquait une chose qu’elle ne pouvait acheter, une chose qu’elle voulait, mais dont elle avait pris conscience beaucoup trop tard. Noah. Il avait l’air plus que décidé, ça la blessait.

    NOAH : Fais ce que tu veux, je ne suis plus rien pour prétendre pouvoir te conseiller sur tes choix à faire mais sache tout de même que tu n'obtiendras rien... Peut-être du sexe à la limite mais ce que tu risques le plus, c'est de m'énerver et tu sais très bien que c'est jamais bon.

    Elle avait l’impression de se prendre une gifle en pleine figure. Elle en vint même à se demander si Noah avait eu plus mal physiquement, que ce qu’elle ressentait là… Et c’était dans ces putains de moments qu’elle ressentait le plus les effets de son addiction. Seulement ici, personne n’était au courant et elle espérait bien que ça ne change pas. C’était sa manière à elle, d’affronter ce qui ne lui plaisait pas.
    Seulement du sexe ? Elle s’en foutait, il le savait. Noah était plus qu’un bon coup. Elle ne voulait pas qu’il se résume à ça, même si c’était la seule chose que dorénavant il lui offrirait. Pour tirer son coup, elle avait l’embarras du choix. Mais pas lui, c’était hors de question. Justement, elle lui répondit vis-à-vis de ce qu’il venait de dire là-dessus.

    HEAVEN : Tu sais très bien que j’en veux pas. Ou du moins que je ne veux pas que ça.

    La jeune Stevens était calme, étrangement calme, ça ne lui ressemblait pas. A l’intérieur, ce qui se produisait pouvait être comparé à un volcan trente secondes avant qu’il n’explose. Sauf qu’elle n’exploserait pas, tout du moins tant qu’elle serait dans cette maison. Pas de gifles, pas de cris, il ne la verrait pas hors d’elle. Il ne verrait pas de larmes non plus. Pourtant tout comme elle, il savait qu’en temps normal ça ne serait tarder. Mais elle se retenait, et elle tiendrait.

    NOAH : Tu t'es excusée, je t'en suis reconnaissant mais c'est tard, beaucoup trop tard. L'accumulation aussi, avec la rupture, rester sans nouvelles de toi, tu oses me mettre une gifle quand on se recroise et puis tu viens chez moi comme si de rien était, tu joues la fille jalouse avec Kenny' et tu déclares limite vouloir te remettre avec moi alors que t'as un mec... C'est trop, j'peux pas tout pardonner ou accepter comme ça.

    Heaven se leva vivement lorsqu’il parla de sa jalousie. Elle savait comment elle était, et peu importe ce qu’elle espérait ou non pour eux, c’était comme ça, elle réagissait toujours de la même façon et ce n’était pas prêt de changer.

    HEAVEN : Tu sais que je suis jalouse… Je ne joue pas un jeu ! Et je te l’ai dit, j’ai abusé tout à l’heure. Alors qu’elle était débout, face à Noah qui était toujours sur le canapé, elle continua : Ca t’arrange que j’ai un mec ? Enfin, si on peut appeler ça comme ça.

    Stevens luttait toujours pour ne pas s’énerver, pour garder son calme. Elle ne tenait plus en place, elle passait son temps à s’asseoir puis à se relever. Elle n’avait plus touché à son jus d’orange depuis que leur discussion s’était gâtée… Elle devait bien reconnaître à contre cœur, que s’il ne la laissait pas revenir dans sa vie, du moins comme elle l’entendait, elle ne pourrait pas l’y forcer, cependant, elle n’avait pas pour autant envie de s’effacer.
    Même lorsqu’ils étaient ensembles, ses relations avec Noah était loin d’être idéales, encore moins idylliques, mais c’est comme ça qu’elle les aimait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Une foutue erreur || Noah Jeu 25 Juin 2009 - 22:09

Noah ne comprenait pas qu'elle puisse être encore là et qu'elle ne se mette pas à pleurer après tout ce qu'il venait de lui dire. Il y a deux possibilités qui se présentent donc, soit elle en a rien à foutre et elle se moque de lui depuis le début. Soit, elle a réussi à gonfler encore un peu plus son caractère et réussit à tenir face à de telles déclarations alors qu'elle se veut sincère depuis le début. Il penche plus pour la seconde solution puisque, même si elle ne pleure pas, ses yeux brillent et le fait qu'elle bouge beaucoup prouve une certaine dose de nervosité. Noah voulait qu'elle s'en aille au plus vite pour ne pas craquer, pour arrêter de la regarder dans les yeux et de se rappeller qu'avant, ses yeux étaient siens. Il a envie de zapper Heaven de sa tête, de la sortir complètement et de tomber sur une autre femme, ayant une légère ressemblance avec elle mais sans plus. Il veut que cette femme soit blonde et qu'elle ait les yeux foncés, il ne veut pas qu'elle soit semblable à son ex-copine, physiquement. C'est bien beau de faire de telles déclarations mais en attendant, il lui est impossible d'oublier Heaven. La seule chose qui lui est possible, c'est de la voir le moins possible et de ne pas penser qu'elle habite à 200 mètres de chez lui. Heaven lui lanca qu'elle était réellement jalouse et il le sait très bien, c'est certainement la raison pour laquelle il lui a caché ses infidélités quand elle habitait encore à New-York. La question qui suivit se voulait certainement être une question piège, il baissa la tête et réfléchit quelques secondes, il se donna le temps avant de se redresser et de lui lancer en tournant la tête vers elle :

- Je vois pas en quoi ça fait avancer le problème mais oui, bien sûr que ça m'arrange. Tu vois, ça me permet de penser que finalement, je n'ai pas de torts à n'avoir aucun regret sur nous deux, que j'ai bien fait d'oublier notre ancienne relation et je me dis aussi que tu ne penseras plus à moi quand tu seras dans ses bras, ça devrait t'aider...

Noah n'a pas été sincère jusqu'au bout dans ce qu'il vient de dire parce qu'il ne l'a pas oublié mais il était obligé d'en rajouter un peu pour essayer de lui faire comprendre que le mieux pour eux deux, c'est de s'oublier et de recommencer une vie sans l'autre. On ne peut pas dire qu'ils ne sont pas faits l'un pour l'autre puisque, pendant deux ans, il ont réussi à être heureux sans forcemment être amoureux, ce qui est très rare à leur âge. Noah finit son Coca cul-sec sans même prendre le temps d'attendre que son invitée touche à son verre. Par ce geste, il lui montrait toujours qu'il était temps de s'en aller puisqu'ils n'ont plus grand chose à se dire. Gallagher a beau être fort et très costaud sentimentalement parlant, il ne peut se dire insensible au charme que dégage Heaven et en bon charmeur qu'il est, il serait capable de se faire prendre à son propre piège si l'entrevue doit encore durer. Malheureusement pour Stevens, même si il craque, ce ne sera que pour le restant de la soirée et il n'a pas vraiment envie de lui faire subir cela. Attention aux hormones !

- Je comprends pas comment tu peux t'accrocher ! Tu veux que je t'insulte ? Tu veux aussi que j'te frappe pour arriver à te détacher de moi ? Tu veux que je mette en oeuvre tout ce dont à quoi j'ai pensé quand j'ai reçu ton texto ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Une foutue erreur || Noah Jeu 25 Juin 2009 - 22:53

    En temps normal, Heaven aurait craqué depuis bien longtemps, elle lui aurait hurlé des saloperies au visage, elle serait sorti de chez lui en prenant soin de claquer la porte, bref, elle se serait fait remarquer ! Seulement là, elle ne voulait pas, elle n’avait pas envie que ça finisse comme la dernière fois. Etant impulsive, Stevens était loin d’avoir l’habitude de se contrôler, ne serait ce même que d’essayer n’était pas dans ses habitudes.

    NOAH : Je vois pas en quoi ça fait avancer le problème mais oui, bien sûr que ça m'arrange. Tu vois, ça me permet de penser que finalement, je n'ai pas de torts à n'avoir aucun regret sur nous deux, que j'ai bien fait d'oublier notre ancienne relation et je me dis aussi que tu ne penseras plus à moi quand tu seras dans ses bras, ça devrait t'aider...

    C’était bien ça le problème, ça l’arrangeait ! Heaven s’était bien gardée de tout lui raconter. Il avait voulu la provoquer avec Duncan, elle avait répliqué. Il avait compris que c’était son mec. C’était pas vraiment le cas. Il ne voulait pas de relation, il allait voir ailleurs, alors elle ne lui accordait rien. Si elle l’aimait ? Non, l’amour était tout bonnement absent de sa vie. Seulement lorsqu’elle entendit qu’il avait bien fait d’oublier leur relation, elle perdit un peu plus son calme, et ça n’arrangea rien lorsqu’il en rajouta une couche, avec le fait qu’elle ne penserait plus à lui une fois qu’elle serait dans les bras de Duncan.
    Toujours debout, elle faisait les cent pas dans le salon, jetant de temps à autres des coups d’œil successifs à Noah, puis dehors, histoire de ne pas seulement être focalisé sur son regard, qui, en général, la déstabilisait en un instant.

    HEAVEN : Si ça avancé le problème ! Seulement tu t’en fous !
    T’as bien fait d’oublier notre relation ?! Wahou, merci…
    Dit-elle blessée, avant de rajouter, beaucoup moins calme, QUE JE PENSERAIS PLUS A TOI DANS SES BRAS ?! Et si c’était dans les tiens que je voulais être… ? Non t’arrives pas à l’imaginer ça ? Simplement parce que tu veux me faire regretter un peu plus la décision que j’ai prise ?!

    Il avait beau lui dire, en long et en large qu’il ne voulait plus d’elle, que c’était tout simplement fini, et qu’elle n’aurait rien de lui, la jeune femme n’arrivait pas à s’y résoudre, ou ne voulait tout simplement pas le croire. Elle le vit finir son verre d’un cul sec, était ce le signe qu’elle ne devait pas tarder à partir ? Heaven releva la tête, posant son regard dans le sien. Ouais, c’était déstabilisant… Il était déstabilisant !

    NOAH : Je comprends pas comment tu peux t'accrocher ! Tu veux que je t'insulte ? Tu veux aussi que j'te frappe pour arriver à te détacher de moi ? Tu veux que je mette en oeuvre tout ce dont à quoi j'ai pensé quand j'ai reçu ton texto ?

    Alors qu’elle s’était approchée de la fenêtre, elle se retourna soudainement lorsqu’elle l’entendit prononcer ces quelques mots. Elle fut assez surprise. Il ne comprenait pas ? Elle non plus ! Mais ce n’était sans doute pas les mêmes choses qu’ils avaient du mal à comprendre. Lui c’était le fait qu’elle s’accroche, elle, qu’il le renonce, même avec ses conneries, aussi stupides et blessantes furent-elles.

    HEAVEN : Tu veux que je te dise quoi ?! Vas y si ça te soulage Noah ! Vas y si tu te sens mieux après !

    Après tout, ça pouvait paraître normal non ? C’est tout ce qu’elle lui avait fait subir, alors pourquoi ne ferait-il pas la même chose. Seulement, il ne fallait pas qu’il croit pour autant qu’elle allait le lâcher du jour au lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Une foutue erreur || Noah Ven 26 Juin 2009 - 0:54

Wow wow, on se calme là ! C'est qui qui devrait s'énerver et qui reste assis tout en gardant son calme depuis le début de la conversation ? C'est qui qui est parti de leur dernière entrevue avec une trace de main sur la joue ? La faire regretter, j'pense qu'il peut pas la pousser plus à bout, Heaven ne va pas tarder à exploser et là, si il arrive à la pousser jusque là, il a intérêt de ranger les vases et planquer la télévision, surtout un écran plat qui vaut aussi cher. Bref, il voyait qu'elle montait dans les tours sans jamais ralentir son ascension, il sentait que la gifle de la dernière fois n'est pas bien loin d'être relancée et si elle ne peut pas le faire sur lui, elle est bien capable de tirer sa cousine de la chambre par les cheveux pour la gifler devant lui et lui montrer qu'ici, il y a deux Rois...ou un Roi mais aussi une Reine ! En parlant de trône, c'est vrai que Noah est installé sur le canapé comme s'il était en train de regarder un bon film érotique, il ne semblait pas être retourné par la situation alors que je vous assure, ça tourne et ça retourne là-dedans, le cerveau surchauffe. Ses bras ? Elle veut vraiment être dans ses bras ?

- Ces bras-là ? dit-il en retroussant les manches de sa chemise et en souriant tout en regardant ses bras. - Tu parles vraiment des bras auxquels tu as renoncé il y a quelques mois ? Regarde, ils ne valent pas la peine, lanca-t-il en s'attrapant la peau du bras droit avec sa main gauche et vice-versa. - Ils sont moches, ils sont petits, t'en trouveras des mieux ailleurs !

Voilà la plus belle façon de l'amener en TGV jusqu'à la crise de nerfs. Il ne semblait pas s'en rendre compte mais s'il continuait, elle allait lui faire une syncope au milieu du salon, les nerfs vont lui sortir par les yeux et elle se transformera petit à petit en Hulk après être passé du teint rouge vif au...vert ! Le pire, c'est que Noah osait se foutre de sa gueule avec le sourire, c'est surement la chose qui énerve le plus quand on est déjà très beaucoup énervé, ou énervée dans le cas d'Heaven. Elle tournait en rond depuis quelques minutes maintenant sans arriver à trouver sa place dans une maison qui n'est pourtant pas le domaine Rothschild. C'est là qu'elle en profita pour lui proposer de l'insulter et de se défouler sur sa petite gueule d'enfant pourrie-gâtée mais qui résisterait face à sa tête, qui oserait lui cracher au visage, qui, hein, QUI ? Personne ! Sauf Noah, il se leva d'un bond et s'approcha d'Heaven sans la lâcher du regard. Elle s'arrêta naturellement puisqu'il s'approchait d'elle avec une tête de tueur à gages alors qu'il venait de lui demander s'il fallait qu'il la frappe pour qu'elle sorte...et elle avait accepté ! Erreur !

- Heaven Stevens, dit-il en marchant très doucement dans sa direction, l'air très mystérieux. - Tu es une manipulatrice. Il continua à la fixer et leva un sourcil avant de continuer. - Tu es une garce, une obstinée, une profiteuse... Il continua à avancer et ne se trouvait maintenant qu'à un mètre d'elle. Noah avait toujours son air pervers accroché au visage mais qui lui allait à merveilles. Heaven, quant à elle, n'a plus de marge pour reculer puisqu'elle est adossée au mur, dommage. - Tu es jalouse, caractérielle, tu es insupportable, provocante, agressive... Tu es une vraie conne, je t'emmerde au plus profond de moi, j'ai beau te détester, je ne peux pas m'empêcher de poser les yeux sur toi ! finit-il par dire en haussant le ton de sa voix sur les derniers mots. Là, il était quasiment collé à elle. - Tu es aussi diaboliquement attirante, attachante et même...comment dire... Attendrissante !

Noah s'approcha d'elle jusqu'à ce que là, il soit réellement collé à elle. Il sentait même que ses têtons pointaient légèrement contre son torse, c'est pour dire. Ne met-elle plus de soutien-gorge ? Intéressant... Il se pencha vers elle, comme dans un film romantique où il s'apprêtait à l'embrasser après l'avoir collé contre le mur. Il inclina donc la tête pour lui faire face et finit par :

- T'es bonne Stevens !

La vulgarité, elle va aussi y résister ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Une foutue erreur || Noah Ven 26 Juin 2009 - 12:44

    Alors qu’elle venait de perdre un peu de ce calme, qu’elle essayait tant bien que mal de conserver depuis quelques minutes déjà, en lui disant que c’était ses putains de bras qu’elle voulait, il la provoqua un peu plus, se foutant légèrement de sa gueule. Il remonta ses manches, laissant apparaître ses bras, s’attrapant la peau, une fois du gauche, puis du droit.

    NOAH : Ces bras-là ? Tu parles vraiment des bras auxquels tu as renoncé il y a quelques mois ? Regarde, ils ne valent pas la peine, Ils sont moches, ils sont petits, t'en trouveras des mieux ailleurs !

    Il allait la foutre hors d’elle, sa colère montait au fur et à mesure qu’il la provoquait. Elle n’allait pas lui remettre de gifle, ou du moins, elle essayait de s’en convaincre. Par contre, bon nombre d’objets volants étaient à portés de main ! Pour seule réaction, elle se contenta de lever les yeux au ciel et de râler.

    La jeune Stevens lui avait affirmé qu’il pouvait se défouler sur elle si ça pouvait le soulager, l’aider, bref si ça lui faisait plaisir ! Alors que toute personne normale n’en aurait rien fait, et serait restée bouche bée devant ses paroles, Noah fit un bon de son canapé, pour se diriger vers son ex. Il avait une tête des plus inquiètes, mais qu’elle connaissait par cœur. Il s’avançait, elle s’arrêta. Gallagher commença alors sa description de la jeune femme. Un portrait loin d’être flatteur, mais qui inconsciemment la faisait sourire.

    NOAH : Heaven Stevens,… Tu es une manipulatrice.
    Tu es une garce, une obstinée, une profiteuse...
    Il s’avançait toujours un peu plus, alors que la jolie brune finit par être bloquée contre le mur, ne pouvant ainsi plus reculer. Il avait cet air pervers qui fixé sur son visage. Expression inquiétante, mais qui était loin de la déranger chez lui. Tu es jalouse, caractérielle, tu es insupportable, provocante, agressive... Tu es une vraie conne, je t'emmerde au plus profond de moi, j'ai beau te détester, je ne peux pas m'empêcher de poser les yeux sur toi !
    Tu es aussi diaboliquement attirante, attachante et même...comment dire... Attendrissante !


    Le jeune homme s’était définitivement collé à elle. Elle pouvait sentir les moindres traits de son corps, tout comme lui sentait la moindre forme de son corps, pour le moins généreux. Alors qu’elle se demandait ce qu’il était réellement en train de faire, Noah pencha sa tête, lui faisant ainsi face, comme s’il allait l’embrasser, mais pour finalement essayer de la provoquer un peu plus.

    NOAH : T'es bonne Stevens !

    Noah savait ou du moins se doutait fortement qu’elle ne supportait pas qu’on lui dise ça. Alors oui ça pouvait être pris comme un compliment, mais c’était surtout vulgaire. Elle ne savait pas quoi réellement penser de ce qu’il venait de dire. Deux réactions lui venaient en tête, finalement céder à toute cette agitation qu’elle contenait depuis le début, mais aussi l’embrasser. Deux réactions pas si contradictoires que ça. Dans les deux cas, elle explosait, certes pas de la même…
    Son regard était posé dans le sien, il avait l’air totalement conscient de ce qu’il lui disait, et de ce que ça pouvait provoquer. Elle ne pouvait pas résister à son putain de regard ! Alors que son cerveau fonctionnait, une fois de plus à cent à l’heure, un peu comme ses hormones d’ailleurs, sa main droite vint se poser dans la nuque de son ex, tandis que ses lèvres vinrent soudainement trouver les siennes. Un début de baiser fougueux, passionné, dont elle ne savait pas s’il lui rendrait mais peu importe. Bordel le gout de ses lèvres lui avaient manqué. Après quelques instants, elle se détacha de cette douloureuse tentation, mais ils étaient toujours collés l’un à l’autre, le regardant une fois de plus dans les yeux.

    HEAVEN : Je ne suis pas bonne ! Seulement scandaleusement désirable !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Une foutue erreur || Noah Ven 26 Juin 2009 - 13:31

Noah faisait tout dans les règles de l'art depuis le début pour la provoquer mais ne jamais la toucher. Là, il la touchait avec son corps mais il continuait à la provoquer alors ça allait. Il ne pensait pas qu'elle allait réellement se lancer dans ce qu'elle n'aurait jamais dû faire, l'embrasser. Noah se retenait depuis tout à l'heure, il faisait tout pour lui faire disparaître cette envie, allant jusqu'à la décrire en une sorte de sorcière. Il faisait absolument tout ce qui était en son pouvoir pour qu'elle puisse l'oublier et le laisser vivre en paix, baiser qui il veut et se mettre en couple avec qui il veut, aussi. Elle n'arrive pas à comprendre que c'est fini entre eux et que, contrairement au phoenix dans Harry Potter, leur union ne pourra pas remettre de ses cendres puisque les cendres sont déjà bien trop entamées. Il s'approchait d'elle pour qu'elle entende mieux ce qu'il avait à lui dire mais lorsqu'elle le chopa par la nuque et qu'elle se mit à l'embrasser fougueusement, Noah serra le poing comme pour ne pas lui mettre un coup de dent. Il participa au baiser puisqu'il n'en a jamais refusé un, il pouvait même avouer qu'elle embrassait toujours aussi bien mais maintenant, c'est vraiment fini ! Il se détacha d'Heaven en écoutant ce qu'elle avait à lui dire et repartit dans la direction du canapé sans pour autant s'y assoir. Il fit alors face à Heaven en s'essuyant les lèvres d'un revers de manche comme pour lui montrer symboliquement que ce baiser, ce n'est absolument rien.

- T'as eu ce que tu voulais Heaven, maintenant, tu peux partir !

Il lui montra la porte d'un signe de main sans même la regarder. Elle a voulu jouer, ils ont joué mais il a encore gagné malgré ce baiser qui ne signifie absolument rien, pour lui tout du moins. Des filles qui embrassent bien, il en croise tous les jours, il n'a pas besoin d'attendre après Heaven Stevens. Noah saisit les deux verres dans sa main droite et rallia la cuisine au salon pour les poser dans l'évier, il se chargera de la vaisselle en temps voulu, dès que son ex-copine aura compris qu'il n'y a de place que pour sa cousine et sa petite nièce ici. Il ouvrit la fenêtre et profita que la petite ne soit pas encore là pour s'allumer une cigarette dans la maison, attendant bien sûr qu'Heaven le rejoigne puisqu'elle n'allait naturellement pas partir ainsi. Quand elle fit irruption dans la pièce, légèrement remontée en apparence, il préféra une nouvelle fois mettre les choses au clair.

- Tu ne pourras pas dire que je t'ai pas prévenu Stevens, je te l'ai dit au moins 10 fois depuis la dernière fois, il y a eu quelque chose entre nous mais il n'y aura plus rien, c'est fini, c'est même toi qui y a mis fin alors maintenant, assume un peu au lieu d'attendre après moi !

C'est vrai qu'il lui a laissé croire des choses durant sa description d'elle tout à l'heure en disant qu'elle était bonne ou attachante, enfin, ces choses-là quoi. Le jeune homme ne pensait pas qu'elle allait le prendre au mot en lui sautant dessus et en l'embrassant. Si elle veut aussi se déshabiller et lui montrer à quel point elle n'a pas changé, il n'est pas au contre mais tout comme le baiser, elle doit savoir qu'il n'y aura que ça, et rien d'autre. Pour elle maintenant, il n'est rien d'autre que son ami Duncan, un plan-cul si elle veut mais rien d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Une foutue erreur || Noah Ven 26 Juin 2009 - 14:24

    Vraiment désolée, c 'est archi nulle :$ et court --'

    Noah avait voulu la provoquer. Deux réactions s’étaient offertes à elle. L’une comme l’autre ne plairait pas à son ex. Qu’importe, un peu plus, un peu moins, quelle différence ? Soit elle pétait un câble semblable de celui qu’elle avait eu en pleine rue, soit elle suivait sa pulsion qu’elle se forçait à oublier, c'est-à-dire l’embrasser.
    Mais là, il avait été trop loin, s’il ne voulait tellement pas qu’il l’embrasse, il savait qu’il n’aurait jamais du lui dire tout ça, se collant autant à elle. Heaven s’était retenue de ne pas le toucher ni rien, mais la provoquer à ce point là, c’était trop… Le sentir contre elle, tout contre elle, avoir son visage à seulement quelques centimètres à peine. Nan, il devait s'y attendre.

    NOAH : T'as eu ce que tu voulais Heaven, maintenant, tu peux partir !

    Là, elle était tout bonnement en train d’halluciner, enfin, c’est ce qu’elle aurait préféré ! Elle avait l’impression de faire partie de ces filles avec qui l’on couche et que l’on jette comme des merdes le lendemain matin. Il lui montra la porte d’un signe de main, sans prendre la peine de la regarder. Elle arqua un sourcil. Putain, c’était vraiment du foutage de gueule !
    Noah attrapa les verres et se dirigea à la cuisine, les déposant dans l’évier, alors qu’il s’allumait une cigarette, Heaven le rejoignit, pas franchement calmée. Mais aucun mot ne sortait de sa bouche.

    NOAH : Tu ne pourras pas dire que je t'ai pas prévenu Stevens, je te l'ai dit au moins 10 fois depuis la dernière fois, il y a eu quelque chose entre nous mais il n'y aura plus rien, c'est fini, c'est même toi qui y a mis fin alors maintenant, assume un peu au lieu d'attendre après moi !

    Ouais… Il l’avait prévenu. Et elle en avait aussi plus que ras le bol qu’il lui répète que c’était elle qui l’avait plaqué ! Elle devait lui dire comment qu’elle s’en souvenait de très bien, qu’elle le regrettait, et que c’était une putain d’erreur ?!
    La jeune femme soupira un bon coup, attendant que son ex-copain ne daigne se retourner vers elle. Au bout de quelques secondes, il s’exécuta enfin. Ils se fixaient, rien ne sortait, puis Heaven se décida à briser ce foutu silence.

    HEAVEN : Ok… J’ai compris t’en fais pas.

    La jeune Stevens tourna les talons rapidement, avant de changer d’avis pour finalement éclater comme elle aurait du le faire depuis un bon quart d’heure déjà. Elle n’avait pas pour habitude de laisser tomber, de se laisser faire, et d’accepter sans broncher ce que l’autre voulait. Avec Noah, ça ne servait à rien. C’est bon, elle venait de comprendre qu’il ne voulait plus d’elle, elle le laisserait donc tranquille, à contre cœur.
    Heaven traversa la cuisine, ainsi que la hall, avant de finalement ouvrir la porte, pour cette fois la reclaquer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: Une foutue erreur || Noah

Revenir en haut Aller en bas
 

Une foutue erreur || Noah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road & Lemon Street-