AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 TEXTE INDÉPENDANT ▬ underneath the Christmas tree

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jemima Eason
too weird to live, too weird to die.
avatar

♦ Posts : 3333
Multinicks : teza, georgie, reggie, louisa, matt & selina
♦ Credits : ava@mine ~ sign@tumblr

Status : dating Remus (more like fangirling over Mumus as she says)
Address : #15 bilberry residence
Job/Studies : saleswoman in the grocer's shop - musician by night (street magician sometimes)
Quote : I shouldn’t be the superhero’s girlfriend, I should be the superhero.
Activité(s) de quartier : laughter therapy.


HALL OF FAME
To Do List: set three more alarms so i won't be late at work again, to take Schwarzy for a walk, buy flowers for the apartment, get drinks with harley.
Contact List:
RP status: [ ■ ■ ■ ■ ■ ] ; joe - remus - lori - vesper - priam

Message(#) Sujet: TEXTE INDÉPENDANT ▬ underneath the Christmas tree Lun 23 Déc 2013 - 13:10



I don't want a lot for Christmas, there is just one thing I need.


Quoique l'on en dise, la veille de Noël n'était pas un jour comme un autre. Certains vous diront qu'il s'agit d'une tradition idiote fondée en plus sur un mensonge. Ramenant leur science là où elle n'est pas nécessaire, vous rappelant que le Christ n'était né qu'en mars et qu'il s'agissait seulement de célébrer un rite païen ou une fête quelle qu'elle soit. D'autres parleront de fête commerciale, incitant les uns et les autres à débourser beaucoup trop pour faire tourner l'économie du pays, forçant les illuminés des théories du complot à s'enflammer sur le sujet. Il y avait aussi ceux pour qui Noël ne représentait plus un bon souvenir depuis longtemps, ceux qui ne le fêtaient pas car ils appartenaient à d'autres confessions religieuses. Les athées qui voyaient en Noël le moyen de se réunir en famille et de gâter les personnes qui leur sont chères. Et ceux qui prenaient la veille de Noël très au sérieux, peut-être même trop selon certains.

Quoiqu'il en soit, ce 24 décembre ne laissait personne indifférent. Cela pourrait sembler extrêmement triste, mais Thomas Spark par exemple, ne fêtait pas Noël. En réalité, il ne l'avait jamais fêté. Alors, comme tous les ans, il fuyait comme la peste la semaine de Noël, quitte à s'enfermer chez lui pendant plusieurs jours. Cette année n'était pas une exception. Il avait rempli son frigo de produits frais, histoire de cuisiner de bonnes choses. Il avait prévu de finir la réalisation de certains petits films qu'il avait fait et une montagne de livres n'attendait que lui. Loin d'être seul à choisir de se reclure, il y avait Luke Graham qui détestait également Noël et cette année, il ne dérogera pas à la règle. Enfermé dans sa chambre d’hôtel, il passa le plus clair de son temps à peindre des tableaux inachevés. L’inspiration revenait peu à peu depuis qu’il avait croisé le regard d’une jolie brune. Celle-ci hantait d’ailleurs ses pensées depuis quelques jours. Désireux de son bien-être, il se rendit aux alentours de minuit, chez Lola Keegan, afin de s’assurer qu’elle passait un bon réveillon. Derrière l’immense fenêtre, un simple sourire de la belle transforma cette nuit en un Noël magique. Tout comme lui un rien pouvait rendre le réveillon un peu plus festif, dans son cas, le sourire d'une jeune femme importante. Hero Turner, quant à elle, avait trouvé un faux sapin qu'elle avait décoré et placé sur ce qui lui servait de table, le scotchant à la surface afin qu'il ne valdingue pas avec les remous. Elle avait lancé un vieux CD de Noël et était confortablement assise sur son lit avec un verre de cidre (à défaut d'avoir du champagne). Le Noël des pauvres; c'était moins flambant que ce que devait vivre le reste de Ocean Grove, mais ça suffisait étrangement à la blondinette. Même si avoir Cal Spasaro en compagnie aurait rendu la chose encore plus magique. Comme quoi, la présence d'êtres chers rendait toujours la nuit de Noël un peu plus spéciale, et ça Vaiana R. Shade le savait bien. Par chance, le 24 au soir, Vaiana n’avait pas à satisfaire l'un de ses clients. Son bourreau respectait les traditions de Noël et pour une fois, la jolie jeune femme avait sa soirée pour elle. Cette fête avant tout religieuse, lui rappelait d’étonnants souvenirs lorsqu’elle avait encore une famille. En cette année, elle était désespérément seule et désireuse d’offrir de son temps, Vaiana n’hésita pas à se rendre dans un foyer afin de distribuer un bon repas et un peu de chaleur aux plus démunis. Une attention des plus généreuses et qui réchauffait, à coup sûr, les cœurs de ces personnes ayant tout perdu.

Pour d'autres, il s'agissait de faire bonne figure. Comme chaque année depuis peu, Adriel Lamontagne célébra Noël accompagné de Maya Mazzello, Max, Knox Lee Spencer, mais aussi et c'était tout nouveau pour lui, de Méïssane. Ce premier Noël en compagnie de sa progéniture aurait du être un vrai régal mais depuis le départ de Polly, Adriel n'avait guère l'esprit à la fête. Il força ses sourires pourtant, pour le bien des enfants et s'efforça d'apprécier Noël autant que faire se pouvait. Knox, lui, était littéralement aux anges. Les tensions avec Maya s'étaient nettement apaisées et ils faisaient tous les deux au mieux pour Max qui se faisait un plaisir de déballer tous les cadeaux, même ceux qui n'étaient pas les siens. Et si Adriel fêtait Noël pour la première fois avec sa fille, pour d'autres, c'était tout l'inverse. En effet pour la première fois, G. Dagher Nystrand et Pacey Severide ne passèrent pas le réveillon ensemble. Le Maire de la ville n'oublia pourtant pas leurs traditions, et fit parvenir à la brune une petite carte, un Père Noël de jardin ainsi que des cartouches de tir – un cadeau qui l'émut bien plus qu'elle réussit à l'admettre. Lorsqu'il s'agissait de premières fois les habitants du quartier d'Ocean Grove, ne s'arrêtaient pas là. Pride S. Berrington n'était pas un féru des fêtes familiales, pourtant il avait attendu Noël avec grande impatience. Son regard ne se détachait pas de ses enfants ouvrant leurs cadeaux avec entrain, ne pouvant s'empêcher d'être frappé par les remords. Trop d'années passées à l'ombre derrière les barreaux, loin de ses jumeaux. Puis lorsque les jeunes Edward et Eleanor couinèrent de satisfaction en voyant débarquer un jeune chiot pataud agrémenté d'un large nœud rouge, Pride ne put s'empêcher de souffler cyniquement : « Pas certain que votre mère apprécie. » Mais plus rien n'importait. Enfin ils étaient réunis... pour une bien trop courte durée.

Pour Jackie Summerfield, cette fin d'année marquait un tournant décisif dans sa vie. Se découvrant un attachement inattendu pour ses neveux qu'elle n'avait plus vu depuis plusieurs mois. Après avoir fait des pieds et des mains pour récupérer leur garde comme Nick le lui avait initialement demandé, voilà que la blondinette passait son premier Noël avec des bambins à charge. Et ce n'était pas de tout repos, elle le découvrit alors que les chenapans fichaient un bordel monstre dans sa maison. Mais qu'importe, ils pouvaient déballer des cadeaux de la part de leur papa, oui Jackie y avait mit un point d'honneur, et la jeune femme n'avait jamais eu autant l'impression de faire quelque chose d'aussi utile. Pourtant, aucun n'était fichu de faire comme son voisin, et certains se pliaient en quatre pour profiter de l'occasion d'organiser la plus somptueuse fête de l'année. Ainsi, afin que tout le monde puisse admirer son "petit" baby bump, Sura Stainthorpe décida d'inviter ses amis des quatre coins du monde à venir fêter un réveillon de Noël inoubliable dans la villa qu'elle partageait avec Rosea Gutierrez. Au programme notamment : du champagne qui coulerait à flot jusqu'à la Saint-Sylvestre. Dans le genre grande fiesta du siècle, Sura avait de la concurrence, car les héritiers Moroe promettaient de rehausser le niveau à leur façon. Un gigantesque banquet avait été organisé avec des grands noms de la haute qui avaient fait le déplacement. Se prenant toujours très modestement pour les héritiers d'une grande dynastie princière, Neal Moroe, Letha Moroe et Freya Moroe orchestraient les festivités d'une main de maître, et ce Noël était une fois de plus sous le signe de l'abondance et de la démesure, un réveillon à leur image. Néanmoins, demeurait un grand absent au tableau, les trois jeunes gens, attendaient toujours leur oncle qui semblait avoir oublié la date. Ephrem Moroe, affublé de son plus beau costume et adossé contre sa voiture, était parti dans l'idée de fêter noël en compagnie de sa famille. Ce fut sans compter sur les réprimandes d'un voisin imbibé d'alcool et déguisé en Père Noël, qui crut bon d'insulter à tout va le trentenaire et le reste de la clique Moroe. Son réveillon fut passé en prison, accompagné de son ami l’œil au beurre noir, d'une prostituée quinquagénaire et d'un lutin en dégrisement. Pour la seconde année consécutive. Plus une si grande surprise pour lui donc. En revanche, d'autres eurent le droit à plus inattendu. Un paquet cadeau minuscule entre les mains, David Ewart attendait qu'on vienne lui ouvrir et lorsqu'enfin la porte grinça, il eut un mouvement de recul « Surpriiiiiiiiiiiiiiiiise! » s'écria sa sœur cadette avant de se jeter sur lui, toujours éberlué « Cache ta joie... Eh mais tu t'es fait beau? La magie de Noël existe vraiment! » dit-elle avant de lui faire signe de la suivre. Haussant les sourcils, le grand brun souffla bruyamment pour se donner du courage et fit un pas à l'intérieur, prêt à affronter ce repas interminable. Pour David, les repas en famille demeuraient une lourde épreuve, pourtant pour d'autres il s'agissait d'un véritable réconfort. L’année précédente avait été éprouvante pour Loann E. Elphinston. Sa tante décédée le soir de Noël, était un souvenir douloureux et les décorations qui ornaient son quartier ne cessaient de lui rappeler ce funeste jour. Désireux de se cloîtrer dans son salon avec une bonne bouteille de whisky, le consultant avait refusé les avances d’un traiteur qui ne cessait de le harceler pour lui vendre un morceau de dinde. Toutefois, quelle surprise lorsqu’il découvrit que sa mère et sa sœur Lucy avaient fait le déplacement pour le réveillon. Un réconfort assurément, pour cet homme qui s'apprêtait à passer un Noël sans ses proches.

En revanche pour les plus chanceux, l'ambiance était bien souvent aux chamailleries. À l'image de Meera Wayland et Milo Wayland. Souhaitant faire une photo à envoyer à leurs parents, le frère et la sœur ne parvenaient pas à se mettre d'accord. Ronchonne devant les pulls similaires qu'ils devaient porter, Meera avait décidé de garder le serre-tête de son costume de renne. Une occasion pour la brune incendiaire, de rappeler à son aîné qu'elle n'était pas prête de lui pardonner pour l'avoir traînée dans ce stupide marché de Noël. Pour d'autres, le portrait de famille était plus ordinaire et non moins adorable. Ce genre de petit moment nous rappelant notre enfance. Comme Basil Lane et Parfaite Lane. Tous deux célèbrent l'anniversaire de leur petite dernière, Deirdre. Celle-ci était née le 25 décembre, mais ils voulaient différencier son anniversaire de Noël. Étaient également présents leurs jumeaux (Elinor et Hector), et également la mère, le beau-père et la demi-sœur de Basil venus d'Angleterre passer les fêtes avec eux, ainsi que le frère de Parfaite, Tyler Garbage. Une belle et grande famille réunie autour d'un bon repas, quoi de plus spécial au fond ?

Mais pour un heureux soir de Noël était-il nécessaire d'être nombreux? Non et une jeune mère célibataire prouvait encore une fois le contraire. Camden Ellerby s'était affairée depuis des semaines, sa maison brillait fièrement de mille feux et la jeune mère s'occupait des derniers préparatifs pour son repas de Noël; un eggnog fait maison dans les mains, elle sourit et retourna auprès de son fils, occupé à déballer ses premiers cadeaux et à inonder le salon de ses cris de joie et de son rire pur. Il n'y avait pas à dire, Noël était de loin la période la plus magique et féerique pour la jolie brune. Par contre, pour d'autres un tête à tête en ce réveillon, n'était sans doute pas l'idée de l'année. Earl Oaks avait supplié son bureau pour être de service le soir de Noël mais sa demande avait été déclinée. Il avait été un officier de police trop exemplaire tout au long de l'année pour être réduit à surveiller le commissariat un 24 décembre. Contraint donc à passer sa soirée avec sa femme Roxcy Oaks, chez eux, le policier traînait autour du sapin, ses doigts caressant rêveusement les guirlandes qu'il imaginait serrées autour du cou de sa tendre épouse. Qui, elle, se demandait comment résister à l'envie d'empoisonner la dinde de Noël. Mais à Ocean Grove, tous les couples ne rêvaient pas de meurtre, bien heureusement, ce jour était même symbolique pour certains d'entre eux. Pour l'occasion, Franklin Greyhill s'était occupé du dîner de Noël. Cette fête avait une valeur particulière pour les deux tourtereaux puisque c'était à l'achat d'un sapin de Noël qu'ils s'étaient rendu compte de leur attraction mutuelle. Une fête donc que Jaime Ginzburg pensa bon de célébrer en ramenant sous le toit du norvégien un véritable renne en provenance de son pays natal. D'abord choqué puis franchement ennuyé qu'un tel animal crèche chez lui lors de cette soirée où il se voyait déjà jouer au Père Fouettard avec sa Mère Noël, Franklin accepta tout de même de faire entrer la bête chez lui sous la condition de le nommer Arthur, puisqu'il était un véritable boulet.

Dans le genre original il y en avait qui oubliaient complètement Noël du moins en parti. Eliott Merlyn et Teza Stark n'avaient pas vraiment l'esprit de Noël, pourtant, ils s'étaient résolus à accrocher deux/trois décorations à une plante pour un côté un peu plus festif. Mais loin de la dinde et des marrons de rigueur, les deux jeunes gens s'attelaient plutôt à la préparation d'une pizza maison. Après tout, Teresa, lui avait fait la promesse de lui apprendre à cuisiner. Et pour certains, il ne fallait guère plus qu'une petite attention comme celle-ci pour rendre cette nuit encore plus magique. Une jeune femme dans le quartier le savait bien. Peggy Keyworth s'était pomponnée afin de briller de milles feux. Portant une simple culotte - et la poitrine empaquetée dans un ruban rouge - elle s'était assise sous le sapin en espérant voir son petit ami arriver rapidement pour la déballer. Aden Ghisolfi était arrivé devant la porte de sa belle en poussant la chansonnette - entamant une composition spéciale. Peggy, attirée par sa voix, sortie de chez elle et fondit en larmes devant l'attention de l'italien, alors que celui-ci avait déjà entrepris de s'attaquer au ruban. Et comme on dit, la musique adoucit les mœurs. Bien qu'entre ces tourtereaux, tout semblait au beau fixe. Néanmoins quoi de mieux que quelques compositions et chants de Noël pour raviver l'ambiance ? C'est après avoir terminé ses heures de garde qu'Holland Dapeylo se rendit chez Priam Eason et Jemima Eason pour célébrer Noël. Les plats surgelés les ayant laissés tomber, les trois acolytes attendirent avec impatience une livraison du traiteur, tout en liquidant les bouteilles de la réserve. Sous une musique d'ambiance signée Jem à la guitare. Encore une fois des classiques Disneys revisités pour l'occasion. L'australienne n'était pas la seule à trimbaler son instrument à cordes partout et à le ressortir dès que cela se pouvait. C'était la tradition, à chaque Noël, Julian Pinkman sortait son ukulélé et son plus beau pull de Noël et se retrouvait entouré de quelques collègues à passer la soirée à rire et s'amuser. Aucun cadeau n'était distribué, aucun plat élaboré cuisiné... Une approche quelque peu différente des autres, mais à laquelle il s'était faite. Du moment que la bonne humeur régnait, l'acteur était ravi, il s'éclipsa un instant pour passer un appel aux allures secrètes et après de longues minutes, son appel fut enfin transmis « Joyeux Noël, tu vas bien? ». Cet appel on ne peut plus secret n'était pas l'unique mystère de ce réveillon de Noël. Gianna Gutierrez s'était vu offrir une assiette de gâteaux, attention qu'elle mettait sur le compte de l'esprit de Noël. Et un peu naïve cette dernière se contenta de les accepter avec sa candeur naturelle. Passant les fêtes en compagnie de Rory Pearson et Luther Byrne, la jeune colombienne partageant, bien sur, généreusement son petit cadeau. En revanche, ils étaient loin de se douter qu'ils contenaient de la marijuana. Cette soirée promettait de se placer sous le signe de l'hilarité générale.

Pour toutes ces personnes, un Noël à Ocean Grove, parfait ou non, il n'y avait pas d'autre alternative. Mais pas pour tous. C'est en grimpant dans un taxi de dernière minute que Marcus Sullivan jeta un dernier coup d’œil à la demeure austère de ses parents. S'ils avaient tout de même fait les choses en grand et qu'elle était décorée avec classe et goût, l'ambiance qui y régnait suffisait à faire fuir n'importe qui. Jamais il n'avait eu l'intention de passer Noël avec ses parents; tant pis pour les festivités à OG, cette année encore, il passerait les fêtes de là où il était venu et rien qu'en y pensant, il sentit son cœur s'envoler et ses traits se détendre.

Encore une fois, Ocean Grove serait le théâtre de nombreuses scènes uniques et spéciales en leur genre. Y avait-il une morale dans tout cela ? Peut être ou peut être pas... La magie de Noël ne répondait à aucune loi précise, il ne s'agissait pas de dinde aux marrons, de bûche glacée, d'étoile au sommet du sapin ou de cookies attendant le Père Noël, qui promettait de passer, encore une fois, avec bienveillance pour remplir nos chaussettes. Le nombre de convives n'importait pas tant que cela non plus. La magie de Noël était unique pour chacun d'entre nous, un petit rien qui faisait tout, la petite étincelle qui illuminait le regard des petits comme des grands. Noël, c'était une heureuse parenthèse dans une vie, une soirée où l'on ne pensait plus seulement à nous.


Merry Christmas, you filthy animal.


_________________

so when i'm ready to be bolder and (my cuts have healed with time), comfort will rest on my shoulder and i'll (bury my future behind).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t13530-xx-could-hug-you-to-death http://www.filthy-secret.com/t12264-journal-de-bord-de-jemima-eason
 

TEXTE INDÉPENDANT ▬ underneath the Christmas tree

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: ▪ ADMINISTRATION ▪ :: the pretty lies, the ugly truth :: Previous Seasons :: Season 6-