AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I was bold and brave and now you're mine + Jemima

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: I was bold and brave and now you're mine + Jemima Dim 13 Mar 2016 - 20:17

Remus était nerveux, et ça se voyait. Depuis l'instant où il était arrivé au bal, il n'avait pas arrêté de scruter la foule à la recherche d'un visage amical, de ceux qui vous redonnent toute la confiance dont vous pouvez avoir besoin en pareille situation... car Remus avait un rencard. Enfin, pas un vrai de vrai, en tête à tête et tout le tralala, mais le seul fait de pouvoir être avec Jemima en dehors de leur cours de rigologie était un immense progrès, et donc hyper angoissant. Il était possible que d'autres élèves fassent une apparition et les rejoignent, voire tentent de briser tous les rêves qu'il avait fondé au sujet de cette soirée, mais Remus était prêt à se battre (pas littéralement bien sûr, restons logique). Il avait mis son costume le plus élégant, celui qu'il avait acheté en prévision du jour où il serait nominé pour un quelconque prix et aurait à faire bonne impression, allant même jusqu'à l’agrémenter d'une cravate relativement sobre. En le croisant avant de partir, Moira lui avait affirmé qu'il était très beau, ce qui lui avait valu de s'empourprer tout en jouant au modeste. Il appréciait le compliment, mais il savait que sa sœur n'était pas très objective à ce niveau là puisqu'elle le trouvait toujours très beau, même sous son costume de poulet zombie... Il savait d'ailleurs qu'elle aussi irait au bal ce soir, avec Katarina s'il avait bien compris, et faisait attention à ne pas tomber sur elles tout de suite. Par expérience, il savait qu'il risquerait de perdre tous ses moyens avant même de croiser Jemima, ce qui n'était bien évidemment pas le but. Cela faisait bien quelques mois qu'ils participaient au même cours de rigologie mais il n'avait jamais eu l'occasion de se trouver seul avec elle plus de deux minutes, à son grand regret. Il n'avait d'ailleurs pas hésité un seul instant lorsqu'elle avait lancé à la cantonade cette invitation de tous se retrouver au bal, hochant la tête avec suffisamment de conviction pour que tout le monde comprenne qu'il était plus que partant. Et, lorsqu'il l'aperçut enfin, il inspira un grand coup avant de la rejoindre, un sourire si sincère aux lèvres qu'il en paraissait presque niais. Wah, tu es magnifique ! De manière générale, toutes les jolies filles le rendaient nerveux, et Jemima ne faisaient pas exception. Malgré tout, elle ne lui apparaissait pas complètement intimidante, un point non négligeable puisqu'il lui permettait de discuter avec elle sans paraître trop idiot. J'ai encore croisé personne d'autre, je crois qu'on est les premiers du cours. Mais ça va, c'est cool ! Le tout dit autant pour s'en convaincre que pour faire la conversation, bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Jemima Eason
too weird to live, too weird to die.
avatar

♦ Posts : 3333
Multinicks : teza, georgie, reggie, louisa, matt & selina
♦ Credits : ava@mine ~ sign@tumblr

Status : dating Remus (more like fangirling over Mumus as she says)
Address : #15 bilberry residence
Job/Studies : saleswoman in the grocer's shop - musician by night (street magician sometimes)
Quote : I shouldn’t be the superhero’s girlfriend, I should be the superhero.
Activité(s) de quartier : laughter therapy.


HALL OF FAME
To Do List: set three more alarms so i won't be late at work again, to take Schwarzy for a walk, buy flowers for the apartment, get drinks with harley.
Contact List:
RP status: [ ■ ■ ■ ■ ■ ] ; joe - remus - lori - vesper - priam

Message(#) Sujet: Re: I was bold and brave and now you're mine + Jemima Mar 15 Mar 2016 - 17:58

Un bal. Cela fait tant d'années que la belle n'a pas entendu parler de bal. Partie de chez elle trop tôt, Jemima n'a jamais eu le plaisir d'assister à son bal de fin d'année. Et elle a surtout eu très vite fait de cesser ses apparitions à toutes les festivités organisées par les Eason. Il y en eut tellement, gala de charité, brunch dominical, et combien d'autres dîners mondains en l'honneur de son paternel ou autre personnalité politique. Que dire seulement de l'anniversaire de son frère, ses dix-huit ans célébrés en grandes pompes. Ô qu'elle s'en souvient la belle australienne, que trop bien s'il en est. Tant de souvenirs qu'elle souhaite chasser de sa mémoire, qu'elle a fuit en quittant le continent. Cette fois, c'est pourtant si différent. D'une part, elle n'est plus en Australie. Fièrement intégrée à son petit quartier qu'est Ocean Grove, Jemima se sent presque obligée d'assister à ce bal. Et dans le fond, la gamine qui sommeil en elle, rêve de porter une somptueuse robe, de s'apprêter pour l’événement. La princesse d'un soir. Dans son rêve de petite fille, il y a même un homme pour l'accompagner à cette soirée, un cavalier qui danserait avec elle et s'occuperait de lui rendre la soirée agréable, comme un véritable gentleman. L'australienne n'ose s'aventurer sur ce terrain, elle hésite et se refuse d'y inviter qui que ce soit, un brin frileuse depuis sa dernière expérience soldée par un échec. Alors elle jette une invitation à la volée, elle tente le tout pour le tout, ne pas être la seule à y aller seule sans doute. Y voir un visage connu et agréable. C'est que la belle passe des moments sympathiques à son cours de rigologie, elle en apprécie chacun des participants, avec un petit coup de cœur pour ce cher Remus. Parfois timide et discret mais toujours adorable. Pourtant, elle n'a eu guère le temps de discuter avec lui, à peine plus de quelques minutes après ou avant un cours. Ainsi, elle nourrit l'espoir de le voir ici ce soir, de pouvoir apprendre à le connaître. Que lui a dit le Dr Brett? Ne pas être seule. Elle y veille, ô que oui ! Et la belle a jeté son dévolu sur Remus Winston, bien décidée à s'en faire un ami proche, en espérant que sa personnalité un brin original corresponde au jeune homme. C'est un peu anxieuse qu'elle avance parmi la foule. Vêtue d'une petite robe blanche, chinée et reprisée par ses soins pour la rendre un peu plus princière selon elle. Ayant guère les moyens de s'offrir une réelle robe de soirée, Jemima s'est retrouvée dans l'obligation de faire de son mieux. Mais une fois face à Remus, elle se sent soudain plus sûre de son choix vestimentaire et de son maigre talent de couturière. « Oh c'est vrai tu trouves? » les joues empourprées, c'est qu'elle est guère habituée aux compliments, l'australienne. « Je te remercie, c'est que le costume te va plutôt bien aussi. Une vrai star ! » s'empresse-t-elle d'ajouter tout en époussetant les épaules du jeune homme. C'est vrai qu'il a fière allure dans son costume. Un instant la belle se perd à s'imaginer à ce fameux bal de fin d'année, celui qu'elle n'a jamais eu. Serait-ce là, sa chance d'en avoir un? Ainsi, elle hausse les épaules lorsqu'il lui annonce n'avoir vu personne d'autre. Dans le fond, et cela même si elle adore ses autres comparses du cours de rigologie, Jemima est contente de se retrouver avec lui. « Au pire, on saura s'amuser tout les deux non? » En espérant qu'il ne finisse pas par s'ennuyer ferme à ses côtés ou au contraire, par déguerpir devant ses idées saugrenues. « Que diriez-vous d'être mon cavalier pour cette soirée Mr Winston? » lance-t-elle alors, son coude en avant espérant qu'il s'en saisirait et ne la laisse pas bêtement en plan. C'est une idée comme une autre après tout, mais elle se voit bien valser avec lui jusqu'au bout de la nuit.

_________________

so when i'm ready to be bolder and (my cuts have healed with time), comfort will rest on my shoulder and i'll (bury my future behind).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t13530-xx-could-hug-you-to-death http://www.filthy-secret.com/t12264-journal-de-bord-de-jemima-eason
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: I was bold and brave and now you're mine + Jemima Sam 26 Mar 2016 - 23:53

En attendant de voir Jemima surgir de la foule, Remus se focalisait sur sa respiration, comptant le nombre de secondes que prenait la moindre de ses expirations et essayant de battra son petit record personnel d'une fois à l'autre. C'était une occupation qui n'avait rien de très intéressant mais qui lui évitait de s'éparpiller et d'éviter de causer une quelconque catastrophe, comme il en avait tellement l'habitude. Ce n'était jamais volontaire, et surtout jamais sa faute, mais il se savait maladroit et, pour une fois, il préférait vraiment mettre à distance ce côté de sa personnalité. Ce n'était pas le moment d'attirer tous les regards sur lui, ni même de se tâcher en renversant un plat ou l'un de ces verres qu'on lui proposait depuis qu'il était arrivé... Il se reprit d'ailleurs, pour la énième fois : ce n'étaient pas des verres, mais des coupes. Il ne voyait pas vraiment la différence mais ce n'était pas le moment de passer pour un idiot, surtout auprès de Jemima. Il était d'ailleurs plus que prêt lorsqu'elle fit enfin son apparition. Il acquiesça vivement lorsqu'elle lui demanda confirmation, s'empourprant à son tour lorsqu'elle lui retourna le compliment. Elle l'avait qualifié de star. Lui. Remus lui avait forcément parlé de son rêve de devenir un acteur célèbre, et il était tout heureux de voir qu'elle s'en était rappelé. Il était curieux de savoir si elle l'avait vu dans l'un ou l'autre de ses rôles, se demandant même lequel il pourrait lui conseiller si jamais elle n'en avait pas encore eu l'occasion. La trilogie des poulets zombies était la réponse la plus facile puisque c'était là qu'on le voyait le plus, mais il n'était pas sûr que ce soit trop le genre de films de Jemima... N'arrivant pas à se décider, il se contenta d'étouffer un gloussement avant d'avancer la main en direction de ses cheveux, détruisant ainsi le peu d'ordre qu'il avait réussi à leur donner avant de quitter la Bilberry Residence. Oh une star, faut pas exagérer ! Il se figea cependant lorsqu'elle s'approcha et lui épousseta les épaules, se demandant ce qui avait bien pu s'y trouver pour qu'elle soit obligée d'intervenir. Il s'était regardé un nombre incalculable de fois dans un miroir depuis qu'il était parti de chez lui et s'en voulait un peu de ne pas avoir vérifié une dernière fois l'état de sa tenue avant que Jemima n'arrive. Ce n'était pas que son geste lui ait déplu, au contraire, mais il aurait tellement voulu se montrer à son avantage pour elle... Oui oui, sûrement ! Il sourit, un peu trop probablement, et essaya de se montrer aussi enthousiaste que Jemima. Il espérait qu'ils arriveraient à s'amuser tous les deux, et il espérait aussi avoir le temps de pouvoir lui parler, voire même tenter un petit truc avec elle... Remus ne savait pas encore quoi, et n'était pas sûr de trouver le courage d'y arriver, mais l'intention était là. Jemima lui plaisait, vraiment. C'était la première fois qu'il ressentait ça pour une fille depuis que Debbie l'avait quitté, et sa petite histoire avec Zoë lui avait donné un léger surplus de confiance en lui non négligeable, bien qu'encore insuffisant. Ton... cavalier ? La question aussitôt posée, il se mordit la langue pour être aussi idiot. Depuis qu'elle était auprès de lui, il n'avait pas réussi à aligner plus de deux phrases, et aucune n'était bien intéressante. Son regard passa alors du visage de Jemima au coude qu'elle lui tendait, et une petite lumière s'éclaira dans son esprit. Ah oui, ton cavalier ! Volontiers mademoiselle Eason. Et j'espère que vous m'accorderez la première danse. Il baissa la tête pour qu'elle ne voie pas ses joues s'empourprer et saisit son bras avec précaution. Remus savait qu'il était un mauvais danseur, mais il n'aurait pas supporté de la voir danser avec tous les hommes de la soirée sauf lui, comme c'était arrivé la dernière fois, au bal du lycée. Il préférait d'ailleurs éviter d'y penser pour l'instant, se focalisant sur les super progrès qu'il avait fait depuis : cette fois, il avait une fille avec lui, et pas juste une ex copine à regarder de loin... Désolé, ça fait super longtemps que je suis pas allé à un bal. La dernière fois c'était à la fin du lycée et, bon, c'était pas trop ça. Mais je suis sûr qu'on va bien s'amuser, y'a pas de raison ! Il était nerveux, mais le fait de lui avouer tout ça lui enleva un poids non négligeable. Mieux que ça, il se sentit même prêt à entreprendre plein de choses, voire même à l'embrasser d'ici la fin de la soirée si jamais tout se passait bien, ce qu'il n'avait encore jamais osé faire à un premier rendez-vous...
Revenir en haut Aller en bas
Jemima Eason
too weird to live, too weird to die.
avatar

♦ Posts : 3333
Multinicks : teza, georgie, reggie, louisa, matt & selina
♦ Credits : ava@mine ~ sign@tumblr

Status : dating Remus (more like fangirling over Mumus as she says)
Address : #15 bilberry residence
Job/Studies : saleswoman in the grocer's shop - musician by night (street magician sometimes)
Quote : I shouldn’t be the superhero’s girlfriend, I should be the superhero.
Activité(s) de quartier : laughter therapy.


HALL OF FAME
To Do List: set three more alarms so i won't be late at work again, to take Schwarzy for a walk, buy flowers for the apartment, get drinks with harley.
Contact List:
RP status: [ ■ ■ ■ ■ ■ ] ; joe - remus - lori - vesper - priam

Message(#) Sujet: Re: I was bold and brave and now you're mine + Jemima Sam 28 Mai 2016 - 11:31

Un instant, la nostalgie la submerge. L’australienne fait son entrée dans la salle du Four Seasons Hotel, et une part d’elle se sent à la fois aussi invisible que dans le passé, et à la présence quelque peu illégitime s’il en est. Elle se souvient des remontrances de sa mère, des remarques sur sa tenue négligée, sur ses cheveux en bataille. Indisciplinée jusqu’aux pointes en épis de sa crinière brune. La belle ne collait pas avec le portrait familiale, n’avait rien de l’image lisse, orchestrée, inventée de toute pièce par ses parents. Dès lors, elle ne se sent pas à sa place, exclue des conversions lorsqu’elle n’y est pas dénigrée. Le vilain petit canard, voilà ce qu’elle était. Ni plus ni moins. Ainsi, même si, dès l’âge de quatorze ans, la belle s’est mise à rêver à son bal de fin d’année en compagnie de Lori, leur frère aîné à su tout gâcher. Il avait ses techniques bien à lui, depuis des années déjà, il se faisait un plaisir de lui rendre la vie impossible. Alors, même si un garçon lui plaisait, même si elle avait toujours eu le courage de faire le premier pas, Jemima ne l’a pas fait, n’en a pas même eut le temps. Ce soir, ce n’est pourtant pas si différent dans l’esprit de l’australienne. Elle peut entendre la voix de sa mère dans sa tête, lui répétant à quel point elle peut être ridicule. Mal fagotée, coiffure absurde. Un sourire et quelques mots de Remus parviennent finalement à la rassurer, elle se sent presque belle. Presque. « Tu repenseras à ce moment, le jour où tu inaugureras ton étoile sur Hollywood Boulevard. » Remus lui a un jour parlé de son rêve des étoiles plein les yeux. Jemima n’a jamais eu de telles ambitions pour elle-même, vivre au jour le jour était bien assez pour l’australienne. Elle l’admirait beaucoup pour cela. « Enfin tu ne te souviendra sans doute pas de moi, mais tu peux me compter parmi tes premières groupies. Et par ce nouveau statut, j’espère au moins être le souvenir de la brunette à la robe bonbon à un bal de noël. » dit-elle en tournoyant sur elle-même, un petit sourire au coin des lèvres. C’est qu’il est peu bavard, sans doute l’ennuie-t-elle déjà, après tout, elle ne peut pas vraiment le blâmer. Si tout les départs autour d’elle lui ont bien apprit une chose, c’est qu’elle n’a clairement pas une personnalité bien attachante, pas longtemps du moins. Ainsi, lorsqu’elle le voit hésiter devant le terme ‘cavalier’ l’australienne se voit déjà rentrée chez elle plus tôt que prévu. Elle ne se départie pas de son sourire pour autant, et réfléchit à une façon de quitter la soirée en gardant un brin de dignité. Toutefois Remus la devance et l’empêche ainsi de commettre une énième bêtise. « Oh pendant un instant j’ai cru que tu essayais de trouver une façon polie de refuser. » dit-elle, poussant un soupire de soulagement. « Mais ce serait avec très grand plaisir. Je peux même te réserver la suivante. » En réalité, elle peut très bien lui réserver toutes les suivantes si son intention est identique à la sienne, à savoir passer la soirée tout les deux. Jemima réalise qu’elle peut être, justement, trop cavalière dans son attitude, mais ne souhaite pas voir la soirée lui filer entre les doigts. Elle a bien assez attendu pour reprendre le cours de sa vie, peut être celle-ci s’achèvera-t-elle plus tôt que prévu. Oui peut être bien, mais au moins, elle aura eu un bal, un cavalier qui lui plaît et une robe de princesse. Face à l’inquiétude et l’anxiété du jeune homme, Jemima réalise qu’elle n’est pas la seule à avoir son lot de mauvais souvenirs reliés à un autre bal. Ou tout du moins le désir de s’en rappeler comme d’un moment heureux et agréable. « Ne t’inquiète pas. Si ça peut te rassurer, je n’ai même pas assister au mien. Je n’ai jamais vraiment eu de bal, alors .. Celui-ci est mon tout premier. Je ne suis même pas sûre de ce qu’il faut faire ou ne pas faire. Enfin sauf à un petit détail que j’ai vu à la télé de nombreuses fois. » La jeune femme se détache du jeune homme, se place face à lui, un sourire fier rehaussant ses pommettes rougissantes. Sa main vient chercher la sienne tandis que la musique change pour un rythme plus délicat. « M’accorderiez-vous cette danse? » Pourquoi attendre pour avoir cette première danse promise? Certes, à la télévision c’est généralement les hommes qui font cette démarche. Mais l’australienne n’est pas frileuse d’inverser les rôles et les conventions. N’est-ce pas le 21ème siècle après tout? « Par contre il ne faut pas m’en vouloir, mais je n’ai jamais dansé. » Confie-t-elle timidement. La belle est si paradoxale, si confiante avec pourtant si peu de confiance en elle. Dans le fond, elle aime renverser les codes établies, mais ne peut que rêver au prince charmant.

_________________

so when i'm ready to be bolder and (my cuts have healed with time), comfort will rest on my shoulder and i'll (bury my future behind).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t13530-xx-could-hug-you-to-death http://www.filthy-secret.com/t12264-journal-de-bord-de-jemima-eason
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: I was bold and brave and now you're mine + Jemima Sam 4 Juin 2016 - 22:38

Même dans ses rêves les plus fous, jamais Remus n'avait osé imaginer que la soirée se passe si bien. Elle ne faisait que commencer, et n'importe quel désastre pouvait encore se produire, mais il avait un bon pressentiment et l'envie de s'y accrocher. Jemima était là, rien qu'à lui, et nettement plus jolie que dans ses souvenirs. Bon, elle l'était déjà dans leur cours de rigologie mais, maintenant qu'il avait l'occasion d'être en tête à tête avec elle, c'était encore plus flagrant.
Alors Remus le savait, il était un expert pour tomber amoureux de filles évoluant dans une catégorie bien éloignée de la sienne mais, pour une fois, il voulait tenter sa chance. Zoë le lui avait dit. Roya aussi. Et puis Raven. Et Neri. Merde, ça en faisait du monde. Toutes avaient le don de l'embrouiller avec leurs idées et leurs conseils contradictoires, mais il y avait une chose pour laquelle elles avaient été unanimes il fallait que Remus se bouge et prenne les choses en main. Il ne serait jamais hyper viril ni très sûr de lui, ça il l'avait accepté, mais tout ce qu'il demandait c'était d'être assez bien pour plaire à Jemima. Elle, elle lui plaisait énormément. C'est pas prêt d'arriver ça ! Il aurait voulu en rire, se montrer détaché, mais il tellement peu sûr de l'avenir de sa carrière en ce moment qu'il n'y arriva pas. Il se rêvait star interplanétaire tout en sachant que la route était encore longue pour y arriver, très longue. A son âge, Di Caprio avait déjà fait Titanic et Robert Pattinson Twilight. Il évitait de trop s'attarder sur ce genre de comparaison mais elles s'imposaient d'elles-mêmes... Malgré tout, il estima que c'était un bon signe pour lui que Jemima ait parlé de cette étoile. D'un coup, parce qu'il n'était plus le seul à y croire, son existence était devenue moins hypothétique. Il en fut tellement content qu'il tomba de haut en entendant la jeune femme sous-entendre qu'il pourrait l'oublier. Les yeux ronds de surprise, il la regarda tourner sur elle-même tout en se disant pour la trentième fois depuis son arrivée qu'elle était décidément beaucoup trop jolie pour quelqu'un comme lui. Pourquoi je t'oublierais ? Moi je suis sûr qu'on sera toujours en- en contact. Même que j'espère que tu seras avec moi ce jour-là. Il sentit qu'il en disait trop et ne voulait pas lui faire peur en se montrant trop entreprenant, et enchaîna. Enfin, ça c'est à condition que tu remettes cette même robe hein ! Voilà, l'honneur était sauf. Il allait passer pour un type à l'humour douteux mais mieux valait ça que d'être le type flippant qui s'imaginait déjà l'épouser et lui faire des bébés à la pelle. Il ne voulait pas la faire fuir et espérait que ce n'était pas ce qu'elle finirait par faire. Il en fut finalement certain lorsqu'elle lui demanda d'être son cavalier pour la soirée. En temps normal, Remus aurait montré son soulagement d'une façon très virile que Roya aurait forcément désapprouvée, mais il se contenta de sourire béatement. Oh mais non, je crois que c'est la dernière chose au monde que je voudrais faire ! Il s'empourpra sitôt sa phrase terminée, conscient qu'il était de nouveau en train de s'emballer.
C'était à chaque fois le même cirque, et à chaque fois il se faisait avoir, accueillant la proposition de la jeune femme avec un peu trop d'enthousiasme pour passer pour le mec cool qu'il aurait aimé être. Je veux bien alors ! Son coeur battait des records de vitesse maintenant qu'il savait que Jemima et lui allaient danser ensemble. C'était presque trop. Depuis le premier jour il s'était imaginé qu'elle avait une vie parfaite, entourée d'un défilé de petits amis ressemblant à des mannequins et d'amis tous plus fascinants les uns que les autres. D'un coup, Remus venait de découvrir qu'elle n'était peut être pas si différente de lui, avec une vie qui avait connu des ratés. C'était une révélation à laquelle il n'aurait jamais cru en temps normal mais, la main de Jemima enserrant la sienne, il ne savait plus vraiment où il en était.
C'est quoi ? Il avait parlé tout bas, comme s'il n'y avait plus qu'eux dans toute la salle, ou comme s'il avait voulu qu'elle soit la seule à l'entendre... Une danse ! Jemima voulait danser avec lui et un grand sourire parcourut le visage du jeune homme lorsqu'il l'apprit. Cette danse et toutes celles que tu veux ! Il s'approcha d'elle et son parfum se fit plus prononcé. Une petite voix s'agitait dans sa tête, poussant Remus à faire une chose et son contraire, mais il ne l'écoutait qu'à moitié. Oui, il avait envie de l'embrasser, de lui faire une brillante démonstration de ses talents de danseur et puis d'amant tout au long de la nuit, mais il ne voulait pas brûler les étapes, ni risquer de tout gâcher. Jamais ? Tu verras, ça n'a rien de compliqué. Fais-moi juste confiance. Délicatement, il posa une main sur la taille de Jemima et resserra l'étreinte de la seconde, étreinte qu'il s'était bien gardé de lâcher. Suis-moi. Ou mes pieds, c'est pareil. Il n'était pas ce que l'on aurait pu qualifier un bon danseur, mais il avait quelques notions durement acquises lors de cours qui lui avaient coûté une fortune à Los Angeles. Il était alors persuadé que ça serait un plus sur son CV mais n'avait pas encore eu l'occasion d'en tirer un quelconque bénéfice, du moins jusqu'à maintenant. Il inspira un grand coup et releva la tête vers Jemima en essayant de dissimuler le fond d'angoisse qui était en train de le gagner. S'il se ratait maintenant, tout serait perdu et il pourrait faire une croix sur elle. Il chassa cette idée du mieux qu'il le pouvait et sourit. Allez, c'est parti. Il décolla ses pieds, l'un après l'autre, suffisamment lentement pour que Jemima puisse voir ce qu'il faisait et s'adapte au rythme. Il n'y avait pas grand chose d'autre à faire que de suivre la musique et il trouvait qu'elle s'en sortait plutôt bien pour une première fois, nettement mieux que lui lors de ses cours en tout cas. Malheureusement pour lui, ils s'étaient mis à l’œuvre trop tard et le morceau s'arrêta bien plus vite qu'il ne l'aurait voulu, les obligeant à se détacher l'un de l'autre. C'était bien, non ? Enfin moi je t'ai trouvée très douée. Ses pieds s'agitaient sur le sol, preuve que Remus hésitait. Il ne savait pas quand ils pourraient redanser ensemble et il ne voulait pas laisser passer sa chance si jamais c'était la seule de la soirée. Finalement, il se décida et l'embrassa sur la joue, un compromis qui lui paraissait le plus adapté à la situation. Tous les bals se finissent par un baiser... Mais ça peut être bien après la première danse aussi. Il se sentait léger, il se sentait bien, et espérait que rien ne viendrait gâcher ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Jemima Eason
too weird to live, too weird to die.
avatar

♦ Posts : 3333
Multinicks : teza, georgie, reggie, louisa, matt & selina
♦ Credits : ava@mine ~ sign@tumblr

Status : dating Remus (more like fangirling over Mumus as she says)
Address : #15 bilberry residence
Job/Studies : saleswoman in the grocer's shop - musician by night (street magician sometimes)
Quote : I shouldn’t be the superhero’s girlfriend, I should be the superhero.
Activité(s) de quartier : laughter therapy.


HALL OF FAME
To Do List: set three more alarms so i won't be late at work again, to take Schwarzy for a walk, buy flowers for the apartment, get drinks with harley.
Contact List:
RP status: [ ■ ■ ■ ■ ■ ] ; joe - remus - lori - vesper - priam

Message(#) Sujet: Re: I was bold and brave and now you're mine + Jemima Dim 9 Oct 2016 - 21:31

Comme une réminiscence du passé, la belle ne pouvait s'empêcher d'en revenir à son adolescence en Australie. Ce n'était peut-être pas ce que l'on pourrait parler d'une enfance normale et heureuse. Pourtant, il y avait encore cette époque où tout lui semblait possible. Un optimise indéfectible qui l'animait encore, lui donnant la force d'outre-passer ses cauchemars. Ceux rythmant ses nuits comme ceux hantant ses pas à chaque minute de la journée. Cette époque où l'un de ses amis -l'un de ses seuls amis- l'avait invité au bal de fin d'année. Hank, un grand brun aux yeux verts hypnotisant. Les autres filles ne semblaient pas le remarquer, l'intello du lycée comme ils l'appelaient. Une étiquette qui n'avait jamais arrêté l'australienne, bien au contraire. L'adolescente s'était déjà imaginée leur vie après le lycée. La symbiose que formerait leur couple, l'alchimie entre ces deux amis aux tempéraments opposés. La bohème et l'intello .. Mais ce rêve, comme tant d'autres, fut bien vite avorté. Elle eut tout juste le temps de lui dire au revoir. Elle se demandait aujourd'hui ce qu'il était devenu, s'il se souvenait d'elle, s'il était devenu un imminent chercheur comme il en parlait à l'époque. Sans doute oui. « Bien sur que si ! L'important ce n'est pas quand, mais comment. C'est le chemin que tu empruntes qui importe, pas en combien de temps tu atteints ton but. Il faut que tu sois plus tolérant avec toi-même. » Remus avait le mérite d'avoir un rêve bien à lui, des ambitions réalisables, l'avenir devant lui. Jemima, elle, ne s'arrêtait qu'à des petits objectifs, ceux qu'elle saurait réaliser au jour le jour. Un vrai bal dans une robe de princesse, un cavalier qui lui plait. Que demander de plus? La belle ne saurait aspirer à d'avantage, ignorant combien de temps elle saurait profiter de sa vie pleinement. Cette soirée allait au delà de ses espérances et c'était déjà beaucoup aux yeux de la jeune femme. La belle esquissait un sourire face à un Remus nerveux. Il était tellement attendrissant. Jemima l'observait béatement, se demandant si elle aurait un jour la chance d'y assister. « J'y compte bien. Et promis, je garderai cette robe pour l'occasion. Et tu me devras encore une danse en souvenir de notre premier bal ! » Sous-entendu qu'il y aurait un jour un second bal? Pourquoi pas? Remus lui plait, elle se sent bien en sa compagnie. Alors pourquoi ne pas s'en faire un nouveau but, une raison pour se battre contre son palpitant défectueux. Mais avant de songer à un quelconque avenir hypothétique, Jemima devait vivre dans le présent et l'instant présent lui offrait sa première danse. La belle avait prit les devants mais n'en demeurait pas moins nerveuse. Elle était ravie de pouvoir partager ce moment avec Remus. « Non, ma mère m'a pourtant inscrite à des cours, mais j'ai jamais été très attentive. Je préférais chercher l'entrée du pays des merveilles. » avoue-t-elle timidement. « Oui je sais, j'étais bizarre. » Et comment. Une énième raison qui poussait, déjà à l'époque, sa mère à conclure qu'elle n'en ferai jamais une femme du monde. « Je te fais confiance. » l'australienne suivait alors ses pas, et c'est vrai que cela n'avait rien de bien compliqué, d'autant plus lorsque le professeur savait capter votre attention. Malheureusement, ils se décidèrent trop tard et cette première danse en fut donc écourtée. « J'avais un bon professeur. » Confie-t-elle rougissante. Elle le voyait s'agiter, nerveux ou impatient elle ne saurait le dire, mais fut prise au dépourvu lorsqu'il l'embrassa sur la joue. Il était tellement adorable, courtois. Les joues rouges, la belle ne prit pas le temps de se montrer nerveuse ou hésitante, hissée sur la pointe des pieds, l'australienne déposa un baiser sur ses lèvres. « Il paraît oui. » reprend-t-elle dans un murmure, les yeux encore clos. C'est exactement comme ça qu'elle s'était imaginée son premier bal. D'une certaine façon, Jemima se sentait de nouveau comme une adolescente. Plus légère en dépit du temps qui lui était compté. L'australienne s'était emparé une nouvelle fois de sa main pour l'entrainer à l'écart sur la petite terrasse de l'hôtel. Espace relativement désert en cette soirée fraîche de décembre. « Si tu m'apprends à danser, je t'apprendrai à jouer de la guitare. Ce sera bien sur ton CV ça non? » demande-t-elle comme un compromis, trépignant face à son cavalier, se fichant des musiques qu'ils passaient à l'intérieur. Jemima avait toujours vécu loin de la foule, très loin de toutes ces conventions sociales que la vie nous imposait. « Puis ici c'est plus calme, on pourra discuter sans avoir à hurler. » Peut être qu'il pourrait lui parler de sa vie à Los Angeles. Lui raconter des petites anecdotes qu'elle écouterait avec fascination.

_________________

so when i'm ready to be bolder and (my cuts have healed with time), comfort will rest on my shoulder and i'll (bury my future behind).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t13530-xx-could-hug-you-to-death http://www.filthy-secret.com/t12264-journal-de-bord-de-jemima-eason
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: I was bold and brave and now you're mine + Jemima Sam 26 Nov 2016 - 23:33

Remus voulait y croire, vraiment. Croire que ce qui était en train de se passer avec Jemima n'était pas seulement le fruit de son imagination mais bien le début d'une belle histoire qui durerait pendant des années. Il avait eu son lot d'aventures foireuses et de cœurs brisés, comme tout le monde, et il avait l'impression que cette fois les choses pourraient être différentes. Bien sûr, il était déjà à moitié amoureux d'elle, et depuis longtemps. C'était le cas avec toutes les jolies filles qui croisaient sa route mais Jemima avait ce petit plus qui l'avait poussé à se lancer et à espérer qu'ils puissent avoir un avenir ensemble. Il était trop tôt pour planifier quoi que ce soit mais il se sentait bien en sa compagnie, un peu plus léger et surtout très heureux, ce qui lui suffisait à s'emballer. Il avait pris l'habitude qu'on lui rie au nez en l'entendant parler de sa carrière d'acteur mais Jemima semblait réellement intéressée par ce qu'il avait à en dire, l'encourageant plus que la plupart des gens n'avaient daigné le faire au cours des dernières années. Oui, t'as sûrement raison... Mais, même s'il était d'accord avec elle, cela ne l'empêchait pas de trouver le temps long et de se demander quand viendrait enfin son heure de gloire. Il était encore jeune mais dans ce métier tout se jouait tellement vite qu'il avait peur de rater son tour. En quelques années Jennifer Lawrence était passée de jeune débutante à actrice oscarisée et payée à grand coup de millions de dollars alors que lui se contentait de prier pour que son prochain film ait au moins une sortie sur grand écran. C'était un milieu dans lequel seuls les plus aguerris pouvaient espérer sortir vainqueurs, et Remus avait encore bien des choses à apprendre avant d'atteindre cette célébrité qui le faisait tant fantasmer... Il s'accrochait à son rêve de toutes ses forces, trop content de voir Jemima y prendre part pour se rendre compte de ce qu'il était vraiment en train de dire. Il avait tellement stressé à l'idée de se retrouver en tête à tête avec elle et de ne rien trouver à lui dire qu'il lui fallut un peu de temps pour se rendre compte que la discussion se faisait toute seule, comme si elle n'avait été rien d'autre qu'une de ses amies. Les jolies filles l'avaient toujours intimidé, et voilà pourtant que la plus jolie d'entre elle lui donnait l'impression d'être plus cool qu'il ne l'avait jamais été. On pourra même danser sur mon étoile si tu veux. Voilà qu'il imaginait déjà la scène, Jemima et lui en train de virevolter sous les flashs des photographes et les cris de fans en folie. C'était presque trop beau pour être vrai mais il aimait cette idée et sourit, se contentant de reprendre une expression à peu près neutre qu'en écoutant Jemima lui parler de son enfance. Il savait encore tellement peu de choses à son sujet qu'il l'écouta avec attention, prenant garde à retenir la moindre information nouvelle. Oh non, je comprends ! Ma soeur a pris des cours de danse pendant des années alors qu'elle voulait faire du karaté comme moi. A chaque fois qu'on allait la récupérer sa prof trouvait un truc à redire à cause de ça... C'est dommage d'être obligé de faire un truc qu'on n'aime pas... Remus avait d'ailleurs abandonné le karaté dès qu'il l'avait pu, détestant cette activité au moins autant que sa soeur détestait la danse, et n'y avait pas repensé depuis des années. Ce n'était cependant pas le moment d'être nostalgique et il se focalisa sur la musique pour essayer d'impressionner Jemima par ses talents de danseur. Elle trouvait qu'il était un bon professeur et il lui semblait qu'elle avait rougi en lui faisant ce compliment, deux petits détails qui le poussèrent à se montrer plus audacieux que ce qu'il faisait habituellement. Il l'embrassa sur la joue et crut son cœur sur le point de s'arrêter, tant il était persuadé de vivre le moment fort de la soirée. Ils s'étaient parlé, avaient dansé ensemble et il l'avait embrassé, rien de plus ne pourrait désormais arriver. Il en était persuadé et n'aurait pas imaginé demander plus, aussi le fait que Jemima l'embrasse à son tour lui sembla relever du miracle. Il la fixait tandis que la jeune femme avait encore les yeux clos et essaya de garder cette image d'elle en mémoire. Jamais il n'aurait cru que la soirée puisse si bien se passer et il se laissa emporter à croire que rien de mauvais ne pourrait arriver entre eux. Par ce simple baiser, il avait vu la réalisation de tous ses espoirs. Ils allaient sortir ensemble et un jour il la demanderait en mariage. Ils seraient ensemble pour parcourir le monde et suivre Remus sur ses différents tournages, ensemble pour les remises de prix et les avant-premières, ensemble pour tous les moments importants de la vie de la famille Winston. Il la suivit à l'écart de la foule en se disant que sa mère allait l'adorer, bien plus qu'elle n'aurait pu adorer n'importe laquelle de ses ex, et que même Rory pourrait l'apprécier. Tout était parfait dans la petite tête de Remus et il continua à sourire tout en essayant de trouver une réponse à peu près adaptée à la proposition de Jemima. Parce que tu sais jouer de la guitare ? J'aimerais bien apprendre, oui ! Et puis autant que mes cours de danse serve à quelque chose. Il n'avait aucune idée de comment il pourrait s'y prendre pour lui apprendre quoi que ce soit mais il était prêt à faire l'effort si ça voulait dire passer du temps en sa compagnie. Pour elle, il aurait été prêt à tout. Il acquiesça lorsqu'elle affirma vouloir discuter avec lui et constata qu'ils étaient quasiment seuls sur la terrasse, seuls parmi d'autres couples qui avaient décidé de retrouver un semblant de liberté. Je suis vraiment content qu'on soit venu au bal ensemble. Remus aurait été incapable de mentir, sur ça comme sur n'importe quoi d'autre, et il lui semblait important de le préciser. Il ne savait pas comment la soirée allait se terminer, ni ce qui allait vraiment se passer entre eux à l'issue de ce bal, mais il espérait qu'il ne serait que le début d'une belle histoire. Il y croyait en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: I was bold and brave and now you're mine + Jemima

Revenir en haut Aller en bas
 

I was bold and brave and now you're mine + Jemima

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Four Seasons Hotel Miami-