AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 can’t control my reaction, what a beautiful distraction.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rykker Stark
i was raised feral, and i mostly stayed that way.
avatar

♦ Posts : 1876
Multinicks : cullen.
♦ Credits : ava@maknae~ sign@tumblr.

Status : single, ready to mingle.
Address : #08, Bilberry Residence, sleeping on the couch.
Job/Studies : troublemaker, kleptomaniac king.
Quote : i'm sorry it's just that i literally do not care at all.
Activité(s) de quartier : drawning class (naked ofc)


HALL OF FAME
To Do List:
Contact List:
RP status: (0/2)

Message(#) Sujet: can’t control my reaction, what a beautiful distraction. Ven 6 Mai 2016 - 0:33




six inch heels, she walked in the club like nobody's business
goddamn, she murdered everybody and I was her witness


◐◐◐

Cela ne faisait que quelques jours que Rykker était de retour dans la maison de son adolescence et il avait déjà envie de repartir. Ce n'était pas qu'il n'aimait pas ses parents, loin de là, mais le couple Stark continuait de lui poser des dizaines et des dizaines de questions concernant sa "disparition" et sur les quelques années qu'il avait passé à New York. Un sujet que Rykker voulait éviter plus que tout. Rykker ne désirait pas leur parler. Pas de ça. Il ne souhaitait pas leur avouer à quel point tout allait mal. A quel point il était responsable de son propre malheur. Rykker n'avait pas le courage de revenir en arrière pour évoquer les incidents de ces derniers mois. New York était maintenant un souvenir douloureux auquel il ne souhaitait plus être confronté, et pourtant, cela le poursuivait tous les jours. La nuit, il lui arrivé de consulter les photographies de Rooney et lui sur son téléphone et de s'endormir, épuisé après avoir pleuré pendant de longues minutes. Tout va bien se passer, tu es à la maison lui avait soufflé sa mère alors qu'elle l'avait surprise au beau milieu de la nuit, sanglotant sur le canapé alors que la télévision diffusait une programme sur la danse classique, une émission qui raviva la douleur qu'il ressentait d'avoir dû mettre fin à son rêve. Elle l'avait serré dans ses bras comme elle l'avait fait à de nombreuses reprises dans le passé mais cela n'avait pas apaisé la peine et le vide qu'il ressentait à présent. La tristesse pouvait se lire sur son visage aux traits tirés, fatigué par des nuits sans sommeil. Les cauchemars étaient nombreux, si bien qu'il avait des cernes sous les yeux. Le plus difficile était de devoir supporter le regard inquiet de ses parents et les murmures qu'il faisait mine de ne pas entendre lorsqu'il avait le dos tourné. Il avait fait promettre à ses parents de ne surtout pas contacter ses soeurs. Rykker n'était pas prêt pour les revoir, bien qu'il avait lui même coupé les ponts - à l'exception d'un appel ou d'une carte pour les anniversaires ou les fêtes de fin d'année - et préférait les revoir selon ses termes. Les parents avaient acceptés à contre coeur, et Rykker leur en était reconnaissant, bien qu'il avait tendance à fuir le domicile. C'était ainsi qu'il avait la connaissance de Lene Roessler. Par le plus grand des hasards, le jeune homme s'était retrouvé accoudé au bar de cette dernière, tard dans la nuit. Il avait réalisé une fois installé qu'il s'agissait d'un club de strip tease, un endroit dans lequel il n'était bizarrement pas mal à l'aise. Ce n'était d'ailleurs pas la première fois qu'il se rendait dans ce genre d'endroits et s'il ne se sentait pas comme chez lui, il appréciait la musique forte et les danses sensuelles des danseuses qu'il observait sans arrières pensées jusqu'à ce que Lene prenne sa commande. Après un, puis deux et enfin trois verres, tous les deux avaient sympathisé. Un début d'amitié qui était un véritable souffle d'air frais pour Rykker qui appréciait Lene: elle était franche, fière et rusée. Une bouffée d'oxygène dans un quotidien qui l'étouffait, Rykker ayant le sentiment qu'il ne pourrait jamais tourner la page. Ce soir là encore, Rykker était installé sur son siège habituel. Il observait tranquillement Lene qui servait un groupe de clients et sirotait son propre cocktail, quelque chose de très sucré et fort, mais délicieux. « Une de tes créations? » demanda t-il en pointant d'un mouvement de menton le cocktail lorsque Lene s'approcha de lui, les clients étant tous servis pour l'instant. « C'est plutôt pas mal. Un peu trop sucré mais c'est pas mal. » ajouta t-il en prenant une nouvelle gorgée, un sourire amusé, dissimulant du mieux qu'il pouvait à quel point il était particulièrement fatigué ce soir. Il espérait que Lene ne ferait pas de remarques ou ne lui poserait pas x questions. Le jeune homme lui fit un petit clin d'oeil avant de déposer sa main sur son genou pour se gratter alors qu'un nouveau numéro débutait derrière lui, sous les applaudissements de spectateurs.

_________________

i can taste it on your mouth and i can't leave it, you're a freak like me. can't you see? we can work this something out.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

can’t control my reaction, what a beautiful distraction.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Soho's 1515-