AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 pieces of you (nikki)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: pieces of you (nikki) Mar 23 Aoû 2016 - 21:19


nikki × heath
what have we become
our mistakes in no better

La personne a l'autre bout du fil n'avait pas eu le temps de finir sa phrase qu'Heath avait lâché le téléphone et s'était précipité dehors. Il avait enjambé son vélo, et jamais il n'avait pédalé aussi vite de sa vie. En quelques minutes seulement, il était sur le parking de l'hôpital. Il ne s'embêta pas à attacher son moyen de transport, il se contenta de le jeter à terre devant le bâtiment puis il se précipita à l'intérieur, fonçant droit vers l'accueil. « Nikki Odair. » Il n'avait pas le temps d'expliquer la situation, de faire des phrases à rallonge ; il voulait aller à l'essentiel et si la personne en face de lui n'était pas complètement débile, elle saurait qu'il n'était pas en train de se présenter. Elle lui donna le numéro de la chambre assez rapidement et, distrait, Heath tourna les talons sans même la remercier. Il n'essaya pas de prendre l'ascenseur, il ne supporterait pas l'attente - minime, certes, mais attente quand même. Il monta les escaliers deux par deux et arriva au troisième étage rapidement. D'un pas rapide, il remonta le couloir à la recherche du bon numéro. Il ne réfléchissait pas, dans cette situation. Il n'avait pas le temps de se stopper devant la porte, de se demander si c'était une bonne idée qu'il soit là. Une fois arrivé au bon endroit, il ouvrit la porte et ce n'est qu'à ce moment-là qu'il put enfin se calmer et respirer. Nikki était allongée, les yeux fermés. Elle semblait paisible, si on ignorait tous les fils qui la branchaient aux différents appareils. Heath lâcha un soupir de soulagement et l'observa un instant sans bouger, dans l'entrebâillement de la porte. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas eu aussi peur. Quand la personne à l'autre bout de fil avait annoncé des complications suite à l'opération de Nikki, il avait tout de suite assumé le pire. Comment aurait-il pu en être autrement, quand il connaissait déjà la douleur de perdre la femme qu'il aimait ? Mais elle allait bien. Des complications, oui, mais qui n'engageaient pas (ou plus) son prognostic vital. C'est sûrement ce qu'on lui aurait expliqué s'il n'avait pas coupé court à la conversation téléphonique. Finalement, Heath s'approcha du lit et s'installa dans le fauteuil. Il se pencha au-dessus du lit et prit la main de Nikki, qu'il caressa pendant de longues minutes, jusqu'à ce qu'il la sente plus alerte. Il se leva alors et sa main trouva son chemin vers le visage de Nikki, d'abord sur son front, puis sa joue, pour enfin finir dans ses cheveux. Il n'avait aucune retenue, il se fichait de ce qui les séparait en ce moment, il était là. Il serait toujours là. « Ça va ? » Question idiote, bateau, mais il avait besoin de savoir comment elle se sentait. De savoir que ça allait, qu'il n'avait plus à s'inquiéter, qu'il ne risquait pas de la perdre comme il avait perdu Scarlett. Il avait besoin de l'entendre, de la bouche de Nikki.
Revenir en haut Aller en bas
Nikki Odair
× SHE'S HELL ON HEELS.
avatar

♦ Posts : 3446
Multinicks : xavi, sophia, priam.
♦ Credits : @herjuliwiii ~ @tumblr.

Status : divorced/dating max.
Address : n°6015, apple road.
Job/Studies : heiress/anew councilwoman.
Quote : « maybe it’s time to become the person you’ve been waiting for. »
Activité(s) de quartier : self defense.


HALL OF FAME
To Do List: stop being so weak, get what she want.
Contact List:
RP status: [ ■ ■ □ ] - heath, casey.

Message(#) Sujet: Re: pieces of you (nikki) Sam 17 Sep 2016 - 8:01

Une lumière vive vint l'éblouir et une voix familière s'empara d'elle. La jeune héritière mit plusieurs secondes avant de retrouver totalement ses esprits et d'enfin ouvrir les yeux sur ce monde. L'espace d'un instant, son regard parcouru la chambre, alors que les souvenirs revinrent à elle petit à petit et qu'enfin, elle détourna son attention sur Heath. Elle ne comprit pas, sa présence ici, et se contenta d'un « oui » bêtement articulé alors qu'elle se releva doucement sur son lit d'hôpital. Elle se remémora chaque instant : son arrivée, l'explication de l'intervention puis ce trou noir qui n'avait pas lieu d'être pour un acte aussi bénin que celui-ci. Mais ses muscles se raidirent soudainement lorsqu'elle percuta qu'Heath était présent, et non sur sa demande personnelle. « Mais qu'est-ce que tu fais là ? Tu ne peux pas rester ! » lança-t-elle à la va vite, paniquée par cette idée. Agitée, l'héritière rejeta le drap de son lit alors qu'un médecin fit son entrée à ce moment précis, sous le regard interloqué de la jeune femme. « Restez allongée. Vous avez fait un léger malaise, vous devez rester allongée encore un peu ! » s'enquit-il fermement alors que la blonde fronça les sourcils devant l'aplomb de cet emmerdeur. Elle aurait cru bon de lui rétorquer quelque chose ou de lui balancer la commande de son lit mais elle ne fit rien, et continua de l'observer tout en attendant une autre réponse à ses questionnements. « Nous avons appelés Mr. Warwick puisqu'il est votre personne à prévenir en cas de problème. » C'était dont ça. Son regard se reposa longuement sur son ex petit ami qu'elle jaugea. Après tout, leur dernière rencontre avait été houleuse et ses mots avaient définitivement brisés ce qu'il restait entre eux. Néanmoins, Alek était là, au près d'elle, visiblement inquiété et sa seule réaction fut d'esquiver un bref sourire à son égard. Bref, mais bien là. « Mademoiselle Odair, malgré votre malaise, il faut qu'on discute des résultats, seu... » Mais le bougre n'eut pas le temps de finir sa phrase, qu'elle s'emporta sans même penser à la présence et aux interrogations d'Alek. « C'est négatif, n'est-ce pas ? » Il y eu un bref moment de silence, un bref moment durant lequel l'héritière se vit chanceler devant la réalité des choses. Le médecin n'eut guère besoin de préciser quoi que ce soit, que la jeune femme se fit pantoise, accablée par le remord et désemparée face à une situation aussi nouvelle qu'inhabituelle. Elle crut sentir une larme perler le long de sa joue mais l'essuya aussi sèchement d'un revers de la main, alors que son regard embué se reposa sur le professionnel. « Il y a encore de l'espoir, il nous faudrait les coordonnées du père. » Ce à quoi l'héritière répondit par un signe positif de la tête. Le jeune médecin n'en dit pas plus et prit la porte sans un mot de plus, compréhensif face à cette douloureuse situation. Perdue, déconcertée, la jeune héritière reposa enfin son regard sur Alek qu'elle savait dans le doute mais elle ne sut quoi dire à son égard.

_________________

( Everything has changed and yet, I am more me than I’ve ever been )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: pieces of you (nikki) Dim 25 Sep 2016 - 17:07

Alek n'eut pas le temps de dire un mot que Nikki essayait déjà de sortir de son lit, de le fuir comme elle savait si bien le faire dernièrement. Il était là malgré tout ce qui avait été dit, il s'était précipité à l'hôpital dès qu'il avait compris la situation, et elle ne voulait toujours pas de lui. Son coeur se serra dans sa poitrine. Il n'avait pas le droit de lui en vouloir, tout comme il n'avait pas le droit d'exiger quoi que ce soit de sa part sous prétexte qu'il était là pour elle quand il aurait eu tous les droits d'ignorer sa présence ici. Il n'était pas venu ici pour ça, il n'était pas venu avec des idées derrière la tête. Mais voir que ça n'avait aucun impact sur Nikki, que ça ne lui faisait ni chaud ni froid, le blessait énormément. Il n'essaya même pas de la retenir malgré qu'il ait vu assez de films pour savoir que s'en aller était une très mauvaise idée pour sa santé. C'est finalement l'arrivée du médecin dans la chambre qui l'arrêta dans sa lancée. Alek se recula d'un pas pour se mettre en retrait, il ne se sentait pas à sa place, il ne devrait pas entendre ce que le médecin avait à lui dire. Il n'en avait plus le droit. Il enfonça ses mains dans les poches de son pantalon et attendit patiemment, la tête baissée. Il écoutait, évidemment qu'il écoutait. Quand le médecin expliqua sa présence ici, il releva la tête et esquissa un bref sourire quand Nikki le regarda. Il disparut aussi vite qu'il était apparu, et c'est une mine inquiète qui déforma les traits de son visage quand le médecin évoqua des résultats négatifs. Il n'avait pas pris le temps de demander à la personne au bout du fil pourquoi Nikki était hospitalisée. Il ne savait pas quel était le problème mais la gravité du médecin l'alerta et son coeur se mit à battre la chamade. Après avoir lâché une dernière bombe, le docteur quitta la pièce et Alek se retrouva seul face à Nikki, un tas de questions qui se bousculaient dans sa tête. Il ne bougea pas d'un poil, il ne tenta pas de s'approcher du lit. Au lieu de ça, son corps s'était raidit et ses poings s'étaient serrés. « Le père ? De quoi il parle, Nikki ? » Il ne voulait pas entendre ce qu'elle avait à lui dire, car il avait bien peur de savoir ce qui allait suivre et il n'était pas certain de pouvoir le supporter.
Revenir en haut Aller en bas
Nikki Odair
× SHE'S HELL ON HEELS.
avatar

♦ Posts : 3446
Multinicks : xavi, sophia, priam.
♦ Credits : @herjuliwiii ~ @tumblr.

Status : divorced/dating max.
Address : n°6015, apple road.
Job/Studies : heiress/anew councilwoman.
Quote : « maybe it’s time to become the person you’ve been waiting for. »
Activité(s) de quartier : self defense.


HALL OF FAME
To Do List: stop being so weak, get what she want.
Contact List:
RP status: [ ■ ■ □ ] - heath, casey.

Message(#) Sujet: Re: pieces of you (nikki) Ven 7 Oct 2016 - 8:35

Un fils. Elle avait un fils. Elle avait laissé grandir cette petite chose en elle, pour finalement la confier à des mains plus habiles que les siennes. Elle avait commis cet acte difficile que de confier son propre enfant à autrui. Là, dans une salle d'accouchement, quelques années auparavant, Nikki avait donné la vie pour finalement la voir s'en aller ailleurs. Le choix le plus difficile qui lui avait été donné à faire. Un déchirement pour elle, qui avait été seule face à ses propres démons. Père, il y avait et l'identité ne lui était pas étrangère mais l'héritière avait fait le choix de ne rien dire, estimant que ce petit être pourtant innocent n'arrangerait rien en s’immisçant dans leur vie. Comment avait-elle pu penser cela ? Comment avait-elle pu croire qu'une fois parti, son souvenir disparaîtrait avec le temps, laisser place à un trou béant qui finirait par se cautériser tout seul ? Il était toujours là, au fond d'elle, la chair de sa chair et elle n'avait jamais réussi à l'oublier, ni même à se pardonner. Et aujourd'hui, comment en parler ? Comment dire à l'homme qu'elle aimait qu'elle avait un jour été mère, qu'elle avait donné la vie pour l'abandonner ensuite ? Comment avouer, tout simplement, un secret qu'elle avait caché à tout le monde, à sa propre famille comme au père de l'enfant ? Nikki hésita, son regard s'embua face à la réaction d'Alek qui, elle le savait, était perdu définitivement pour elle. Doucement, la jeune femme ferma les yeux, inspirant durement pour se calmer et essayer de ne pas verser une larme de plus. Et lorsqu'elle ré-ouvrit les yeux, elle ne put s'empêcher d'avoir une certaine appréhension. Pourquoi diable l'avis de son ex petit ami avant tant d'importance pour elle ? « J'ai un fils. » réussit-elle à articulier à voix haute, alors que cette annonce portée à son attention lui fit plus de mal que de bien. Ce n'était pas son fils, ce n'était plus son fils depuis qu'elle l'avait confié à une famille aimante. « Il s'appelle Liam et il va avoir 5 ans. » reprit-elle, s'attendant à ce qu'Alek quitte la chambre d'un instant à l'autre. Elle lui avait menti, elle avait menti à d'autres personnes auparavant mais cette histoire avait laissé une telle cicatrice que l'évoquer lui était difficile. « Je l'ai su quand j'ai divorcé, il n'est pas au courant.. » Il, son ex mari, Casey.. une décision qu'elle avait mûrement réfléchie et qu'elle avait choisi en toute connaissance de cause. Un mauvais choix, peut-être, qui aujourd'hui allait lui revenir en pleine figure telle un boomerang. Il ne lui pardonnerait pas, mais le but n'était pas là, il était tout autre. « Ne me déteste pas. » conclut-elle finalement, alors qu'elle porta son regard ailleurs, prête à subir sans rechigner le courroux de son ex petit ami qui, très certainement persuadé de la connaitre en tout point, avait malheureusement loupé un épisode. Lui en vouloir ? Il était en droit de le faire, mais elle espérait au plus profond de son être de ne pas avoir à subir cela, pas aujourd'hui, pas maintenant.

_________________

( Everything has changed and yet, I am more me than I’ve ever been )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: pieces of you (nikki) Mer 12 Oct 2016 - 9:35

J'ai un fils. Alek déglutit avec peine alors que la réalité de la situation s'imposait à lui. Il s'était attendu à ces mots. Dès qu'il avait entendu le mot père, il avait compris. Pourtant, tant que Nikki ne disait rien, il pouvait se convaincre qu'il avait tort, qu'il imaginait le pire. Il la détestait presque pour lui avoir dit la vérité, quand elle aurait pu l'épargner avec un autre mensonge. Pourquoi avait-elle choisi ce moment pour enfin dire la vérité ? Il voyait bien qu'elle souffrait, il voyait bien que ça lui coûtait de lui avouer tout ça. Ses blessures étaient certainement plus profondes que ce qu'il voyait en surface, que ce qu'il pouvait s'imaginer, mais elle ne voulait certainement pas en parler et il n'était pas sûr de vouloir poser des questions. Il aurait dû faire un pas en avant, poser sa main sur la sienne, lui dire que tout se passerait bien. Mais il en était incapable quand il avait déjà du mal à la regarder dans les yeux. Alek s'enfonça dans un mutisme inhabituel alors qu'il se répétait les mots de Nikki en boucle. « Je ne te déteste pas, » répondit-il enfin après de longues secondes, brisant le lourd silence qui s'était installé. Non, il ne la détestait pas. Il n'était même pas en colère. L'annonce de Nikki avait eu un tout autre effet sur lui : elle l'avait complètement brisé. Il savait que la situation ne le regardait pas, ne le concernait pas, que ça allait beaucoup plus loin que sa petite personne ou même sa relation avec la belle héritière. Mais comment ne pas faire le parallèle ? Elle avait mis au monde le fils d'un autre quand elle n'avait pas réfléchi à deux fois avant de mettre un terme à sa récente grossesse. Valait-il moins que son ex-mari à ses yeux ? N'était-il pas aussi important, n'avait-il pas autant compté ? Apprendre cette partie de la vie de Nikki qui lui était totalement inconnue aurait pu l'aider à comprendre le comportement de son ex-petite amie, mais il ne pouvait pas faire abstraction de la douleur qui s'était emparée de lui. Il ne pouvait pas être compréhensif, pas maintenant. « Qu'est-ce qui se passe ? » Il voulait fuir la pièce, fuir Nikki et tout ce qui venait de se passer ces dernières minutes. Mais on l'avait appelé ici et il n'allait pas partir alors qu'elle n'allait pas bien, alors qu'elle se montrait humaine devant lui pour la première fois depuis des semaines. « Qu'est-ce que ta présence ici a à voir avec Casey ou... ton fils ? » C'était une question implicite qui demandait de nouvelles réponses. Il ne connaissait qu'une partie de l'histoire. Nikki avait eu un fils, oui, mais après ? Il n'avait aucune idée de ce qui était arrivé à cet enfant, il n'avait pas envie de le savoir, mais c'était inévitable pour qu'il comprenne la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: pieces of you (nikki)

Revenir en haut Aller en bas
 

pieces of you (nikki)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Baptist Hospital-