AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « that's tonight gonna be a good night » && Lucie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: « that's tonight gonna be a good night » && Lucie Mer 22 Juil 2009 - 12:23

BLACK EYED PEAS. i gotta feeling
22h, un vendredi soir,
en plein été.



    Aaron après avoir consulté sa montre, se leva et commença à s'agiter. Il rangea soigneusement son dernier tirage photo qu'il avait reçu et qu'il avait méticuleusement observer, une à une depuis une trentaine de minute. La maison dans lequel il vivait était très lumineuse et l'intérieur était très moderne, malgré que ses murs soient fait de grosses pierres grises qui rendait la demeure très charmante. Il monta deux à deux les marches des escaliers pour déboucher dans un couloir. Il le suivit un moment pour déboucher dans une salle de bain spacieuse, il s'observa un instant dans la glace, avant de s'asperger légèrement de parfum Hugo Boss. Il sortit de la pièce, et redescendit les escaliers. Apparemment il avait jugé sa tenue correcte pour sa future sortie. Il était habillé de manière simple, mais pourtant il avait une grande classe. Aaron attrapa ses clés de voiture et ses celles de la maison et après avoir éteint les lumières, il s'engouffra à l'extérieur, où l'air était enfin plus frai, c'était agréable. Il tourna sur la gauche dans son jardin pour rejoindre sa voiture, une mercedes SLK noire, garée à quelque pas. Il activa le portail électrique grâce à la clé et sortit enfin de chez lui. A peine avait-il parcouru quelques mètres qu'il arrêta sa voiture. Il avait décapoté la voiture et baissé sa vitre. Il klaxonna deux longs coups pour signaler sa présence. Il avait un grand sourire aux lèvres, il savait très bien que sa voisine lui réprimerait ses coups de klaxon.. trop bruyant pour une rue si tranquille. Il accueillit sa voisine, Lucie avec un grand sourire, alors qu'il l'attendait patiemment en dehors de la voiture, adossé à la portière.

    - C'est pas trop tôt!!

    Dit-il d'un ton de reproche mais qui laissait deviner l'aspect humoristique de sa remarque. Il aimait beaucoup la taquiner, à longueur de temps, une de ses spécialités! C'est que Aaron, est un sacré chieur, mais bon... ça fait son charme on peut dire. Il salua son amie et après lui avoir fait la bise il grimpa à nouveau derrière le volant. Le temps qu'elle s'installe, il bidouilla le poste radio et s'arrêta en tomba sur cette chanson. Il mit le moteur en marche et commença à filer en direction de la plage.

    - Bonne journée?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « that's tonight gonna be a good night » && Lucie Mer 22 Juil 2009 - 13:08

21h58, un vendredi soir,
en plein été


    Je courais dans tous les sens sans savoir où j'allais, j'étais très en retard, déjà une voiture m'attendait et klaxonnait à l'extérieur. Je me mis à me renfrognée, mécontente de ce bruit intempestif. La salle de bain était dans un incroyable désordre, des vêtements trainaient ci ou là, du maquillage recouvraient les meubles, le lavabo était recouvert de cheveux tombant, mais j'étais presque prêtre, juste un instant, il me fallait trouver la plus belle parure de perles, il me fallait séduire, il me fallait être attirante, rien de plus. Un nouveau coup de Klaxon retentit, je me mis à crier :

      J'arrive dans une minute !


    Mais je savais qu'il ne m'avait pas entendu. J'étais dans un tel état que des perles de sueurs commençaient à perler sur mon visage, une chose qui me mis en colère. Et puis tout était fini, je me suis retrouvée un instant devant le miroir, à me regarder. Mon maquillage waterproof était superbement bien dessiner, mes lèvres étaient recouvertes comme à leur habitude d'une teinte rouge flamboyante. Je me suis mise à éponger les dernières gouttes d'une dure épreuve et je suis sortie de la salle de bain, sereine.
    J'ai filé vers la chambre pour y attraper mon sac à main et je suis sortie, le sourire aux lèvres.




    22h, un vendredi soir,
    en plein été



    Il était là, face à moi, alors je sentis mon cœur battre à tout rompre, il était si charmant dans sa tenue, son sourire était si ravageur que j'en tombais à la renverse. Jamais je n'avais pu reprendre aussi confiance que cela, il était tout pour moi mais pourtant, je n'étais rien pour lui. Je me mis à lui tourner le dos pour fermer la porte de la maison et dans un mouvement élancé je me suis rapprochée. C'est pas trop tôt. Venait il de me dire, entendre tout simplement sa voix me réchauffait le cœur. Je lui souris et répliqua instantanément à sa boutade

      C'est ça les femmes que veux tu


    Je lui fis mon plus beau sourire, celui qui en ferait pâlir plus d'un, mais pas Aaron. Il était si sur de lui, si imposant, si grand et si beau que rien ne le submergeait, personne ne l'atteignait vraiment. Malheureuse de cet amour sans réciprocité, je m'étais réfugié à nouveau dans les nombreuses conquêtes sans lendemain.
    Je lui fis la bise et pu humer son doux parfum, je me surpris à fermer les yeux pour profiter de ces quelques secondes de bonheur. Puis les secondes sont passées à une vitesse, notre contact physique prit fin.
    J'ouvris alors la portière de la voiture et m'installa sur le siège passager, il était doux et confortable, sa voiture était magnifique en tout point, de plus, elle nous rapprochait une fois de plus. Je pu sentir sa présence non loin de moi et ressentir des frissons parcourir mon corps, son parfum virevoltait inlassablement dans mes narines, d'une douceur ! J'écoutais la chanson lorsque sa voix me parvint à nouveau Bonne journée?. Je me suis tournée vers lui avec un sourire et je me suis mise à raconter ma journée, comme si de rien n'étais. Il me m'était en confiance, je ne pouvais rien lui cacher, ou presque ...

      La journée fut épuisante ! Deux heures de travail du jamais vu !


    Je me mis à rire doucement, j'étais professeur de Lettres à l'université, que demander de plus niveau souplesse de travail ? Je ne donnais jamais plus de deux heures de cours dans la journée, le reste du temps, je m''occupais de moi, je militais ou passais du temps avec mes amis

      Et ta journée?


    Je savait qu'Aaron était photographe, il était entouré de jolies filles toute la journée, dans ces moments là, je regrettais d'avoir fourré mon nez dans les bouquins durant son adolescence et de ne pas avoir fait attention à moi. J'aurais peut être pu décrocher quelque chose. Mais aujourd'hui, à 26 ans, je me trouvais trop vieille pour se genre de choses, même si je n'étais pas moche, même plutôt séduisante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « that's tonight gonna be a good night » && Lucie Mer 22 Juil 2009 - 20:15

    Aaron afficha une moue théâtrale à sa réponse.. "C'est ça les femmes que veux tu" il leva les yeux au ciel, comme si le ciel même était coupable du comportement des femmes. Bien sur c'était ironique, de toute façon Aaron était une personne ironique dans plein de chose, beaucoup trop de chose peut-être. Tout en bavardant, Aaron gardait un oeil sur la route, et le voyage se passait sans encombre, Aaron était un bon conducteur sa conduite était fluide et rassurante.. comme sa présence peut-être. Le jeune homme, malgré lui parfois, était de nature très protectrice avec les personnes qu'il appréciait, certaines personnes trouvaient cela rassurant mais parfois agaçant, mais c'était sa nature, il était altruisme, toujours à vouloir que les autres aillent bien, se sentent bien... mais parfois, comme pour Lucie sa naïveté faisait tout l'inverse. Si seulement il se rendait compte dans quel état Lucie était, ou ce qu'elle pouvait ressentir à cause de lui, il se mettrait à lui tout seul des bonnes paires de baffes. Mais il était naïf, ou aveugle.. ou pire borné, l'idée ne lui avait pas traversé l'idée donc il n'y avait jamais réfléchi. "La journée fut épuisante ! Deux heures de travail du jamais vu !" Un petit rire cristallin s'échappa de sa bouche, et vu qu'ils étaient arrêtés à un feu rouge, il regarde son interlocutrice tout en répondant.

    - Bon sang! Deux heures... mais ils vont finir par te tuer, je vais aller leur dire un mot moi!

    Aaron taquinait souvent son amie sur son emploi du temps surchargé, à côté de ça, son travail était moins reposant, il bougeait plus, un peu partout, étant parfois obligé de partir assez loin.. mais bon le plus important était de faire ce qu'on aimait et Lucie aimait la littérature, et elle avait l'air heureuse de faire ce qu'elle faisait alors tant mieux pour elle. En plus certaines fois où Aaron va la chercher à la fac pour aller déjeuner par exemple, il assiste alors à la fin du cours, où parfois il fait de son mieux pour essayer de la déconcentrer (a), pas sympa.. mais malgré cela elle fait une merveilleuse prof, et il le pensait vraiment. "Et ta journée?" Le feu passa au vert, et le regard charmeur de Aaron se fixa de nouveau sur la route. S'il savait que Lucie en pinçait pour lui... il lui détaillerait moins ses journées, mais vu que c'est pas le cas, et que oui il est en contact avec des jolies filles, il en parle ouvertement.

    - Bonne journée... je suis surtout resté à la galerie aujourd'hui avec JD, on a décidé d'investir dans l'appartement qui surplombe la galerie, vu qu'il est vide pour agrandir l'espace d'exposition... c'est une bonne chose, alors je suis content.

    JD était l'associée d'Aaron, ils tenaient tous deux la galeries, et ils s'entendaient particulièrement bien, ils partageaient la même passion, alors il est presque évident qu'ils soient si proche. En plus JD est une très belle femme, si Lucie doit jalouser quelqu'un... c'est bien elle, en plus vu que c'est son associé, Aaron en parle souvent. (imbécile xD)

    - Et puis j'ai appris que je vais avoir une jeune stagiaire.. enfin c'est imposé par sa fac, je pense... j'espère qu'elle va pas trop s'ennuyer.

    La voiture arriva dans le parking près de la plage, agrandi spécialement pour la fête annuelle, dès que Aaron repéra une place libre il s'y gara, tout en remarquant le regard peu courtois d'un groupe de garçon, qui devait le haïr rien qu'en voyant sa caisse et sa passagère... trop chanceux, sans doute! Aaron descendit de la voiture et rejoignit Lucie, il passa son bras autour de ses épaules, alors qu'il sentait que les regards noirs des mecs dans son dos. Il regarda Lucie, l'air amusé.

    - T'aurais pas pu mettre quelque chose de moins sexy... t'as vu comment cette bande de jaloux m'a regardé, j'ai cru qu'ils allaient me péter le nez! *rire* D'ailleurs t'as pas de problème avec tes étudiants? Si on t'embête tu me dis, et je vais leur faire peur.

    Aaron disait ça surtout sur le ton de la rigolade, mais si des étudiants débordant d'hormones, emmerdait sa Lucie, il allait pas laisser passer ça! D'un côté, il aurait eu prof sexy comme Lucie en lettre, il n'aurait pas fini photographe.. il était peut-être aveugle côté sentiment, mais Lucie avait un physique à tomber par-terre, mais bon c'était son ami... enfin ils avaient été intime avant, mais maintenant il la considère comme une meilleure amie. ><
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « that's tonight gonna be a good night » && Lucie Mer 22 Juil 2009 - 21:27

22:03
Dans la voiture d'Aaron


    Je le regardais inlassablement, il me paraissait si beau, si séduisant que j'en étais folle. Les minutes s'étaient écoulées, notre discution avait continué sur la même voie. Aaron avait des mimiques que j'adorais, tout me plaisait en lui et sa présence était pour moi la récompense de la journée. Tantôt le midi, ou bien l'après-midi, parfois même au réveil ou encore le soir comme ce jour là, j'attendais sa présence chaque fois avec délice, je ne désirais que cela, rien de plus. Si, je souhaitais une autre chose : qu'un jour il puisse ouvrir les yeux sur son entourage et apercevoir le regard que je pose sur lui, le sourire que j'affiche et les éclats dans mes pupilles. Parfois même, lorsqu'il était tout près de moi, des frissons parcouraient mon corps, petit à petit j'avais appris à me concentrer, mais c'était si dur de chasser le naturel. Jamais je n'avais éprouvé pareille sensation que celle là. Aaron c'était Aaron ... Rien de plus.

      Bon sang! Deux heures... mais ils vont finir par te tuer, je vais aller leur dire un mot moi!


    Je me mis à rire à sa phrase, il aimait me taquiner et cela ne me dérangeait pas. J'aimais l'attention qu'il me portait, quelque soit la forme qu'elle prenait. J'aimais son rire, j'aimais son regard coquin à ce moment, il était tellement séduisant !

      Oui, ils m'en demandent vraiment beaucoup !


    Il était vrai que je n'avais pas à me plaindre de mes horaires de travail, elles étaient tellement attirantes, bien que j'aurais toujours aimé en avoir un peu plus, pour pouvoir vivre pleinement ma passion. J'aimais rester à trainer dans l'université, écoutant certains élèves, encourageant d'autres, ce métier était pour moi une bénédiction, et puis, les heures passées à enseignait me permettait d'oublier Aaron. J'aimais également le voir entrer dans l'amphithéâtre dans lequel je donnais un cours, le sourire aux lèvres, je le regardais alors en riant, sachant que la fin de mon cours serait bâclé bien que je fusse sérieuse.

      Bonne journée... je suis surtout resté à la galerie aujourd'hui avec JD, on a décidé d'investir dans l'appartement qui surplombe la galerie, vu qu'il est vide pour agrandir l'espace d'exposition... c'est une bonne chose, alors je suis content.


    Ma mine se renfrogna immédiatement, je perdis mon sourire présent, mes yeux se baissèrent à l'annonce de ces initiales. Pour l'avoir déjà croisée, je savais que JD était une femme séduisante, j'en été follement jalouse pour tous les moments privilégiés qu'elle passait avec aaron, elle était chanceuse et plein de charme. Je lui répondis sans pour autant faire allusion à cette fille, mais plutôt me concentrant sur le travail

      Oh mais c'est super comme nouvelle ! Je suis vraiment contente pour toi
      Et puis j'ai appris que je vais avoir une jeune stagiaire.. enfin c'est imposé par sa fac, je pense... j'espère qu'elle va pas trop s'ennuyer.
      Ah bon? Tu l'as déjà vu? Comment s'appelle t'elle?


    Ma curiosité passa avant ma nouvelle jalousie, je me contrôlais bien que souvent j'avais envie de lui hurler dessus, en lui disant d'ouvrir les yeux ...


    22:15
    Sur la plage



    Nous étions arrivés sur la plage, elle était belle et calme, comme je l'aimais, le vent s'engouffrait doucement dans nos cheveux, l'air était doux, l'été resplendissait de milles odeurs. Je regardais la troupe d'hommes qui me reluquait, je leur souris et me mis en avant, parfois dans mon attitude, on pouvait imaginer que j'étais une garce, une coureuse d'hommes, mais toute cette mise en scène, ces nombreuses conquêtes étaient là pour faire réagir Aaron, ou pour l'oublier ...

      T'aurais pas pu mettre quelque chose de moins sexy... t'as vu comment cette bande de jaloux m'a regardé, j'ai cru qu'ils allaient me péter le nez! *rire* D'ailleurs t'as pas de problème avec tes étudiants? Si on t'embête tu me dis, et je vais leur faire peur.
      Mais je l'ai fais pour toi Aaron ! Non aucun problèmes avec eux, ils pensent que je suis amoureuse de toi ...


    Je lui souris et lui envoyais un regard plein d'amour, des yeux pétillants plus que jamais. Mais je savais qu'il ne le verrait pas ainsi, une nouvelle fois il rirait et prendrait cela sur le ton de la rigolage.
    Parfois, dans ses propos, Aaron me blessait, mais je ne pouvais rien faire. Je n'étais pas aussi sûre de moi que je le montrais, j'aurais aimé lui crier combien je l'aimais, mais une nouvelle fois il me rirait au nez, comme il en avait l'habitude. Je ne savais pas quoi faire, et certains jours, je me surprenais à entrer dans une sorte de dépression, perdue.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « that's tonight gonna be a good night » && Lucie Jeu 23 Juil 2009 - 1:16

    j'espère que ça va pas être trop nul, il est tard (a)


    Si Aaron savait que chaque mimique, ou chaque moue était observées et suscitaient une réaction si forte chez Lucie, il ferait exprès de laisser paraître aucunes émotions, et de ne rien faire de charmeur, ni de trop sexy, ni de trop séduisant. Mais cela serait presque impossible, de un Aaron serait incapable de laisser transparaître aucune émotion sur son beau visage, et de deux, il faudrait avant tout, pour qu'il essaye que Aaron ouvre les yeux et remarque l'évidente réalité. Cela devait crever les yeux, même le groupe des mecs, qui devaient surement plus mater les fesses ou la poitrine de Lucie, avant du griller les regards éloquent de Lucie quand elle observait Aaron. Mais ce dernier était borné à ne rien voir, à ne rien chercher à voir. Trop occupé à humecter l'air de l'océan, et à se délecter de cet air frai, doux qui était tellement plus agréable que l'air accablant et chaud de la journée. Aaron revint enfin à ses pensées, et à cette discussion. Son absence, très courte de quelque milli seconde était à peine remarquable. " Oui, ils m'en demandent vraiment beaucoup !"

    - Oui vraiment.. je trouve ça honteux. Et le plus honteux c'est qu'avec tout ce temps libre tu ne viennes jamais à la galerie! Tu pourrais passer quand tu veux.... ma demeure est ta demeure *rire* Non mais c'est vrai, ça fait deux ans que je l'ai ouvert sur Bayside Street et tes visites se comptent sur les doigts de la main! En plus je suis sure que tu adorais mon associée. Mais bon ... je veux pas te forcer (a).

    Il lui adressa une moue angélique, qu'il le rendait presque divinement beau, et il déposa un baiser sur son crâne tout en ébouriffant les cheveux de Lucie, qui allait surement râler. "Ah bon? Tu l'as déjà vu? Comment s'appelle t'elle? "

    - Mmh je ne sais pas.. à vrai dire, j'ai pas fait attention, j'avais d'autre chose importante, mais j'ai pas tellement plus d'infos, je ne sais même combien de temps elle va rester. Bref, arrêtons de parler boulot, et profitons de cette fête annuelle comme il se doit!

    Aaron lança un regard derrière lui, voir ce que faisait les mecs louches, qui avait regardé d'un oeil un peu trop pervers sa Lucie, ça lui plaisait pas vraiment, il leur aurait bien mis un bon poing dans leur sale gueule, juste pour apprendre à être plus respectueux envers les femmes et surtout envers son amie. Bref, ils étaient hors de porter et il voulait passer une bonne soirée, alors il oublia ses parasites. " Mais je l'ai fais pour toi Aaron ! Non aucun problèmes avec eux, ils pensent que je suis amoureuse de toi ..."

    - Waou, je suis chanceux, mais quand même, fallait me dire que tu serais si classe, j'aurais pu m'habiller un peu plus classe, histoire de ne pas faire trop tâche à ton bras... *clin d'oeil coquin*

    Puis Aaron fronça les sourcils à sa deuxième partie de phrase, pourquoi ses étudiants passeraient-ils ça?

    - Ah ouai? Ils pensent ça... pourtant je pensais qu'à la fac les gens comprenaient mieux qu'entre une fille et un mec, il puisse avoir quelque chose de simple et délicieux.... l'amitié baby!

    Il se mit à rire... ben oui il était à 1000 lieux de penser que sa phrase pourrait être douloureuse pour Lucie. Il jeta un coup d'oeil dans différentes directions.

    - Alors ma belle, tu es motivée pour quoi? Grande roue... ou quelque chose de plus, mouvementé!?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « that's tonight gonna be a good night » && Lucie Jeu 23 Juil 2009 - 16:46


    Je me mis à observer les profondeurs de la nuit, les vagues qui s'échouaient avec délicatesse sur le sable encore chaud. Le soleil tombait doucement jusqu'à s'effacer totalement. J'étais bien, tout près de lui, je ne pensais plus à rien d'autre qu'à vivre pleinement cette soirée. J'étais ailleurs et cela dû se ressentir sur la réponse évasive que je donnais alors à mon cavalier d'une nuit

      Oui vraiment.. je trouve ça honteux. Et le plus honteux c'est qu'avec tout ce temps libre tu ne viennes jamais à la galerie! Tu pourrais passer quand tu veux.... ma demeure est ta demeure *rire* Non mais c'est vrai, ça fait deux ans que je l'ai ouvert sur Bayside Street et tes visites se comptent sur les doigts de la main! En plus je suis sure que tu adorais mon associée. Mais bon ... je veux pas te forcer (a).
      Oui je passerais plus souvent ...


    Je ne regardais plus les hommes qui nous étaient si proches et sifflaient, riaient à tue tête, j'étais enfermée dans une sorte de cocon. Il m'ébouriffa alors la tête, je râlais mais sans donner plus signe de vie de cela, je pensais... les phrases qu'ils prononça ensuite restèrent sans réponses ... et puis une phrase me ramena à la vie, mais pas pour me mettre de bonne humeur, cette phrase assassine me blessa au plus profond de moi, je ne savais pas, je ne savais plus où j'en étais

      Ah ouai? Ils pensent ça... pourtant je pensais qu'à la fac les gens comprenaient mieux qu'entre une fille et un mec, il puisse avoir quelque chose de simple et délicieux.... l'amitié baby!


    Sans même le savoir, aaron venait de briser mon cœur, sa naïveté sans relâche brisait mon coeur en mille morceaux à chaque phrase assassine prononcée. Il était cruel et paraissait sans coeur, tout le monde voyais ce que je pouvais ressentir pour lui, même des élèves idiots de première année. J'étais frustrée, j'avais envie de lui hurler dessus, de lui crier d'ouvrir les yeux pour qu'il voit enfin ce qu'étais sa vie, qu'il avait à ses côtés une femme prête à réaliser l'impossible pour lui, une femme qui souffrait à la fois de sa présence et la trouvait bénéfique ... Je fut assez lâche pour lui répondre :

      Ils resteront toujours des enfants ...


    J'étais triste, je voulais vivre une histoire fantastique avec lui, mais il en était autrement, parfois même, je sombrais dans une léthargie sans faille, je devenais ce que je m'étais toujours refusé d'être : une femme obsédée.

    Et puis les choses changèrent, la fête prit soudain vit en moi, je retrouvais ce sourire disparu quelques minutes auparavant, j'avais retrouvé mon visage enfantin, je regardais avec émerveillement la grande roue, la musique sonnait doucement à mes oreilles, je devins alors une de ses femmes enfant. Je pris Aaron par la main et me mis à parcourir les allés, l'odeur de la barbe à papa me faisait saliver, les lumières me faisaient croire à un rêve, tout n'étais qu'enchantement. Une enfant venait de renaitre. Je regardais avec joie la grande roue qui s'élevait alors devant moi et soudain une envie me pris, d'y monter et d'être à nouveau à ses côtés. Je me suis retournée vers Aaron, le regard plein d'envie et le sourire aux lèvres pour lui demander un tour ...



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « that's tonight gonna be a good night » && Lucie Ven 24 Juil 2009 - 1:47

    Aaron observa attentivement Lucie, alors que celle-ci semblait se prendre dans l'abîme de ses pensées. "Ils resteront toujours des enfants ... " Toute cette histoire était paradoxale, indescriptible. Aaron était très altruiste et avait pour habitude de faire attention aux autres. Il avait la bonne capacité de décrypter l'humeur de ses proches. Ainsi, il remarqua directement la tristesse dans laquelle baignait Lucie en lâchant cette phrase... et pourtant, le ressentiment le plus fort chez Lucie, lui passait sous le nez. Il voyait très bien quand elle n'allait pas bien, il la réconfortait, il savait aussi parfaitement reconnaître les moments où elle était paisible et heureuse, mais à aucuns moments il ne détectait tout l'amour qu'elle éprouvait pour lui. La vie est mal faite. Aaron lui lança un regard tendre et protecteur, il la serra contre lui.

    - Oh allez Cee, ne sois pas triste .. je te l'accorde, nous -les hommes- sommes la plupart du temps des imbéciles, mais ne te mets dans un tel état, tous ne restent pas au stade enfant, ils grandiront.

    "Cee" était l'un des surnoms que Aaron pouvait donnait à Lucie. La liste était vaste, ça pouvait être un simple Lul, ou même des choses plus farfelue qui faisait rire Aaron: Lucette, etc... mais son favori restait quand même Cee, c'était sa Cee. Bref, quand je vous disais que cette histoire était paradoxale... lui qui est plutôt doué pour comprendre l'humeur des gens, il avait tout faut sur l'amitié qui les liait. Il pensait que Lucie était triste car elle était intéressée par un homme qui restait un gamin dans sa tête... ou même qu'elle était attirée par l'un de ses étudiants en question. Mais il sentait que c'était pas le moment de lui poser plus de question. Non il pensait que c'était mieux de lui changer les idées et de lui faire oublier ses problèmes en passant une très bonne soirée.Sauf que passer une très bonne soirée avec Aaron, n'était pas ça qui l'aiderait au final, vu que Aaron est son problème majeur à cet instant. Et puis apparemment Lucie pensa à la même chose: passer une bonne soirée, car elle retrouva son sourire et commença à entrainer Aaron en courant à travers les nombreux stands. Tous deux s'arrêtèrent alors devant la grande roue, Aaron jeta un coup d'oeil à Lucie, qui avait une air de gamine à qui on pourrait rien refuser, tellement elle avait l'air de vouloir monter dans cette grande roue. Aaron hocha la tête, et se mit à rire.

    - Apparemment la grande roue te tente...

    Aaron lui prit la main et l'entraina vers le guichet pour demander deux places et sortit un billet, puis récupéra les jetons. Ils s'avancèrent ensuite vers la petite barrière. Un forrain vint ouvrir cette barrière pour qu'ils puissent passer au même instant où la grande roue ralentit et s'arrêta le temps que les deux jeunes personnes grimpent dans la nacelle. Aaron adressa un grand sourire sublime à Lucie, il était lui aussi comme un gosse, tout excité et heureux d'être ici. La nacelle prit de l'altitude et Aaron se concentra sur la vue magnifique dont ils pouvaient profiter. La nuit était tombée sur Miami Beach, et des millions d'éclairages scintillaient un peu à tous les coins.

    - Il y a des photos qui se perdent..

    Ajouta Aaron d'un air absent... ou rêveur. Il était subjugué par cette vue, il en avait des frissons, c'était beau. Aaron n'était pas du genre blasé, mais plutôt enfantin à s'émerveiller facilement devant les choses. Il tourna enfin la tête vers Lucie et lui adressa un petit clin d'oeil, et ensuite il lui tapota la cuisse, d'un geste amical.

    - Très content d'être là avec toi, ça faisait un moment qu'on avait pas passé du temps juste tous les deux, ça m'avait manqué.

    Il était sincère et ça se voyait à ses yeux. Aaron était très expressif, et tout son visage reflétait le profond attachement qu'il avait pour la jeune fille. Malheureusement, cet attachement était à cet instant purement amical.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « that's tonight gonna be a good night » && Lucie Lun 27 Juil 2009 - 12:28


    Perdue comme souvent dans mes pensées, je n'osais croire au fait qu'aaron puisse penser que mon coeur balançait pour un petit étudiant. Certes, parfois nos âges n'étaient pas si lointain, mais je n'aimais mélanger ma vie professionnelle et amoureuse, surtout avec un élève. Depuis cette nuit où je m'étais donnée à aaron, je n'avais cessé de penser à lui, mais nous avions décidé, enfin j'avais eu peur de l'avenir et voilà qu'aujourd'hui je souffrais en silence.


      Oh allez Cee, ne sois pas triste .. je te l'accorde, nous -les hommes- sommes la plupart du temps des imbéciles, mais ne te mets dans un tel état, tous ne restent pas au stade enfant, ils grandiront.
      Mais de quoi parles tu aaron?



    Debout devant la grande roue, je regardais aaron les yeux pétillants, puis nous montâmes et un instant nous nous sommes retrouvés tout en haut, profitant aveuglement de la vue qui s'offrait à nos yeux.

      Il y a des photos qui se perdent...


    Je souriais par le bonheur que pouvait ressentir Aaron devant des vues aussi surprenantes et je le comprenais. J'aimais lire des livres mais ce n'étais pas ma passion première, j'aimais beaucoup la photographie et me surprenais souvent à en prendre. Bien entendu, je n'étais pas une professionnelle comme Aaron, mais cela pouvait me détendre. J'acquiesçais donc de la tête.
    J'avais envie de poser ma tête tout contre son épaule et de me nicher dans ses bras, sentir son odeur près de la mienne et fermer les yeux pour n'avoir à penser à rien, juste apprécier ce moment de grâce.

      Très content d'être là avec toi, ça faisait un moment qu'on avait pas passé du temps juste tous les deux, ça m'avait manqué.
      Moi aussi je suis heureuse Aaron, j'aime beaucoup être .. avec toi,tout simplement


    De nombreuses fois il m'arrivait de faire des sous-entendus, espérant qu'un jour, Aaron comprendrait, qui sait ... Ce n'étais pas un possible. Peut-être qu'un jour notre amour prendrait enfin vie

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: « that's tonight gonna be a good night » && Lucie

Revenir en haut Aller en bas
 

« that's tonight gonna be a good night » && Lucie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: La fête estivale annuelle de Miami-