AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (famille Vasalis) « le calme avant.. ou après? la tempête! » && Venus.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: (famille Vasalis) « le calme avant.. ou après? la tempête! » && Venus. Mer 22 Juil 2009 - 13:19

THE TING TINGS. shut up & let me go
Un jeudi du moi de juillet,
en fin d'après-midi.



    Aaron venait de finir une dernière mise au point pour son rendez-vous de demain, où il devait présenter un shoot récent de photo qu'il avait fait pour une jeune mannequin russe. Il s'était assuré de la qualité des photos, et il les avait ensuite ranger soigneusement dans des pochettes. Il passa quelques minutes à rassembler tous les papiers qui s'étalaient alors pêle-mêle dans un grand bordel sur la table. Il passa devant son ordi et en jetant un coup d'oeil au calendrier qui se trouvait sur le bureau, il remarqua qu'on était jeudi. Il alla se mettre devant sa baie vitrée, en essayant de voir si sa chère voisine était chez elle ou pas.. apparemment oui, il y avait de la lumière. C'était pas une tradition, mais ils avaient l'habitude de se voir souvent les jeudis soirs.. ce n'est pas encore la fin de la semaine, donc souvent la soirée est tranquille, mais ça faisait un moment qu'il n'était pas allé lui rendre visite, il faut dire qu'il avait beaucoup de boulot en ce moment, une vie de fou. Il enfila vite fait des chaussures et prit les clés de chez lui et sortit de la maison en refermant la porté à clé. Il traversa la rue, et traversa le jardin devant la maison de sa voisine, Vénus. Il grimpa les quelques marches et sonna. Il attendit un moment... il n'entendait pas vraiment d'agitation à l'intérieur. Il se recula pour jeter un coup d'oeil aux fenêtres, elle devait être là, il y avait de la lumière. Il sonna alors une nouvelle fois. Au moins qu'elle viennent lui ouvrir pour lui dire qu'elle veut pas le voir quoi... même si il comprendrait pas pourquoi. Tous deux avaient un caractère assez fort, donc même s'ils entendaient très bien, ça clashait parfois, mais ça ne faisait que renforcé leur lien .. Aaron réfléchit un instant, essayant de se rappeler s'il avait fait quelque chose ou dit quelque chose qui aurait pu déclenché les foudres de Venus, non là vraiment il ne voyait pas, il était innocent, totalement innocent. Il mit ses mains dans les poches de son jean et commença à tourner les talons pour partir quand il entendit de l'agitation à l'intérieur, il resta devant la porte, alors que Venus lui ouvrit enfin la porte. Il lui adressa un sourire amical.. qui se transforma en moue interloquée en la voyant trempée et folle de rage apparemment. Aaron se mordit la lèvre, ce qui était très sexy, et fronça les sourcils.

    - Mmh.. je venais juste comme ça, mais je peux repasser à un autre moment...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: (famille Vasalis) « le calme avant.. ou après? la tempête! » && Venus. Mer 22 Juil 2009 - 16:56

    Je n'aurais jamais dû aller au cimetière. C'était la seule chose que j'avais en tête alors que je rentrais chez moi, j'avais même décidé de rentrée à pied tellement je lui en voulais. Heureusement pour moi il ne m'avait pas suivi, de toute façon de n'était en aucun cas son genre. Non, lui il était plutôt du genre lâche à ne rien faire de toute façon j'avais déjà ma petite idée de ce qu'il allait faire. Oh oui, il allait sans doute se mettre à la recherche de la fille qui baiserait sur la tombe de son grand-père. Comment est-ce que je pouvais m'entendre avec lui ? C'est la seule question que j'avais en tête. Il fallait que je pense à autre chose et plus tôt je serais rentrée à la maison mieux ça sera pour moi. J'étais déjà en train de me demander ce que j'allais faire, sans doute me changer et prendre un bon bain qui durerait une heure au moins et surtout être sûr de ne lui laisser aucune eau chaude quand il rentrait. Quand j'en voulais à quelqu'un, je pouvais être avec lui comme le pire des chameaux. Après quelques minutes, j'enlevais mes talons pour me retrouver à pieds nus et je me mettais à courir. J'avais envie de vitesse d'oublier tout ce qui venait de se passer et surtout le si affreux colocataire que j'avais.

    Dix minutes plus tard, j'arrivais enfin devant la porte de notre maison et je n'avais qu'une seule envie de mon bon bain. Bon avant ça, il fallait le préparer et il m'en fallait un spécial. En effet, quand j'étais dans cet état-là, la mousse était primordiale et surtout il me fallait des pétales de rose, la bonne musique tout ce qu'il fallait pour passer un bon moment loin de tout tracas. J'étais en train de tout préparer lorsqu'on sonna à la porte, la première fois, je n'eus aucune envie d'aller ouvrir ne sachant pas qui s'y trouvait et surtout ayant peur que ça soit Joshua. Mais lorsqu'il insista une deuxième fois, je me dirigeai à mon aise vers celle-ci. Au départ je crus voir Josh et j'eus peur mais ma colère partit un peu lorsque je vis la personne qui se trouvait sur le pas de ma porte. Je ne perdis pas une seconde pour lui ouvrir. C'était Aaron et une chose était sur c'est qu'il n'était pas le genre de garçon à faire du mal aux filles lui. Je l'entendis parler et je me calmais peu à peu et bien sûr je ne pouvais m'empêcher de sourire du moins un petit peu Qu'est ce qu'il était adorable et sexy surtout quand il faisait son truc avec la lèvre. J'avançais doucement vers lui avant de lui prendre la main pour le faire rentrer à l'intérieur tout en lui disant ses quelques mots

    « Aaron vient à l'intérieur tu sais bien que c'est toujours un plaisir de te voir. Et tu ne me déranges absolument pas, au contraire, ta compagnie m'est toujours agréable. Allez entre grand nigaud. »

    Je l'avais traité mais c'était pour rire bien entendu, j'étais ce genre de personne, à rire lorsque j'aimais bien les gens et à leur crier dessus quand quelque chose ne me plaisait pas. Tant pis le bain serait pour plus tard, mais ce n'était pas un problème. Lorsqu'il fut à l'intérieur je le pris dans mes bras tout en le mouillant au passage mais j'étais sûr qu'il ne m'en voudrait pas pour cela. Enfin, une chose était sûre c'est que si je ne faisais rien dans quelques heures je serais morte de froid et cela ferait trop de bien à une certaine personne.

    « Dis est-ce que ça te dérange de m'attendre au salon le temps que je me change, je suis assez mouillée comme tu as pu le voir, promis, je fais vite. »

    J'attendais sa réponse avant de bouger même si j'étais sûr qu'il ne m'en voudrait pas d'aller me changer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: (famille Vasalis) « le calme avant.. ou après? la tempête! » && Venus. Mer 22 Juil 2009 - 20:38

    Aaron avait hésité à mettre un brin d'humour ou même de légère moquerie dans sa phrase... comme si elle lui paraissait effrayante et qu'il fallait mieux pour lui qu'il parte. Mais il avait préféré gardé son humour spécial pour plus tard, comme lui Venus était une caractérielle, ses réactions dépendaient entièrement de son humeur. Et comme l'humour d'Aaron pouvait être parfois horriblement exaspérant, il n'allait pas en user alors que Venus était dans cet état, non il tenait un minimum à la vie! xD Finalement il se fit tirer à l'intérieur et il fut content de l'entendre dire des gentillesses. Il afficha une mine comique, comme s'il était profondément touché, enfin en exagérant ... Mais bon, il réagissait de la sorte, simplement car sa le touchait vraiment, et qu'il dirait la même chose.. mais ça allait vraiment faire trop film à l'eau de rose .. et trop émouvant sans doute, alors au lieu de lui dire que sa compagnie aussi était agréable -d'ailleurs c'est pour ça qu'il venait la voir si souvent- et bien au lieu de ça, il la taquinait gentiment. Il accueillit sans gêne, l'élan tactile, et il entoura ses bras autour de sa taille, dans une étreinte qui se voulait rassurante et réconfortante. Il ne pensait pas du tout à l'inconvénient qu'il allait être mouillé un peu après. Il déposa un baiser sur son crâne, comme pour lui montrer qu'il était là, si elle en avait besoin.

    - Qu'est-ce qui ne va pas?

    Dit-il d'une voix calme et rauque. Il ne fallait pas être Einstein pour voir que son amie n'était pas au meilleur de sa forme, non pas que son étreinte le surprenne... mais il sentait bien que ça n'allait pas au mieux. Aaron déserra l'étreinte quand elle lui demanda s'il pouvait attendre le moment qu'elle se change... comme s'il allait lui dire que ça le dérangeait, elle était chez elle après tout, et puis comme si elle allait écouter Aaron s'il lui répondait que oui ça le dérangeait.

    - Oui, assez mouillée en effet je le vois, et j'ai pu le sentir aussi.. vas y, va vite te changer avant t'attraper la mort! D'ailleurs si tu as des vêtements de rechange pour moi, maintenant que je suis mouillé à mon tour!

    Il lui adressa un clin d'oeil, pour bien montrer qu'elle n'avait pas à s'occuper de lui, que c'était juste une plaisanterie. Cependant, son polo humide, collait légèrement à son torse, laissant plus apparaître son buste bien sculpté! Aaron en attendant choisit de s'installer confortablement dans le canapé. Il ouvrit la bouche et d'une voix forte, pour être entendu par Venus qui était parti se changer, il reprit.

    - Qu'est-ce qui t'es arrivé alors??

    Curieux, et indiscret sont aussi deux adjectifs qui peuvent parfois lui convenir!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: (famille Vasalis) « le calme avant.. ou après? la tempête! » && Venus. Jeu 23 Juil 2009 - 0:59

    Je regardais, le jeune homme et il y avait un sourire sur mon visage. J’en voulais toujours à l’autre imbécile mais il n’était pas là, non en face de moi, il n’y avait qu’un charmant jeune homme, un ami qui ne me ferait pas de mal lui. J’avais toujours cette rage mais j’essayais de me montrer assez normal devant le jeune homme, sans doute parce que je ne voulais pas parler de ce qui c’était passé En effet, je ne supportais pas de parler de moi et cela ne changerait sans doute jamais. Parler de mes sentiments c’était comme au-dessus de mes forces, je n’étais pas le genre de personne qui aimait raconter sa vie. La câlin qu’il me fit était doux et tendre et je me sentais bien dans ses bras comme protéger de tout mal et surtout de tout ce que mon cœur m’apportait comme souffrance. J’avais faillit ouvrir mon cœur à Joshua et c’est comme cela qu'il me remerciait, en me faisant sentir tellement mal. Son baiser sur mon crâne se voulait protecteur et je ne pouvais m’empêcher de sourire. Je voulais tout faire pour oublier ce qui c’était passé plus tôt dans la matinée. J’essayais de capter toute mon attention sur Aaron. Je captais son regard comme je le faisais toujours lorsque j’étais avec quelqu’un. Je n’aimais pas me sentir faible face à quelqu’un alors je levais toujours le regard, c’était la meilleure manière d’être respectée dans ce monde de brut. Et puis, il posa la question fatidique à laquelle je ne répondis pas, je n’avais vraiment aucune envie de parler de mes problèmes et cela ne changerait sans doute jamais. Malheureusement, il me faisait son regard tellement doux et mignon qu’il était bien difficile de résister. Et oui, les yeux d’Aaron était une pure merveille et j’adorais les regarder même s’il me donnait en même temps envie de lui dire la vérité.

    « Oh n’en parlons pas je t’en supplie, je n’ai aucune envie de penser à Joshua. On sait encore disputer voilà tout, je n’ai aucune envie de penser à lui, tout ce que je veux c’est passer un agréable moment avec toi. »

    Je le regardais et je l’avais quand même bien mouillé, on vouait apparaître son torse à travers ton t-shirt et d’un côté cela me faisait d’autant plus rire. Je ne pouvais m’empêcher de sourire lorsqu’il donna son accord même si je savais déjà d’avance qu’il serait consentant, sans doute parce que les hommes préfèrent voir les femmes jolies plutôt que complètement mouillée. Enfin je lui sautais au coup avant de lui parler doucement dans l’oreille.

    « Oh merci tu es un amour et puis ne va pas me faire croire que tu n’as pas aimé m’avoir mouiller tout contre toi. Allez, je reviens vite par contre tu n’as nullement l’intérêt de partir avant que je revienne sinon je t’en voudrais toute ma vie, tu m’entends, toute ma courte vie. Et ne t’inquiète pas, il faut plus que ça pour me tuer par contre pour les vêtements j’ai un petit problème. Si je te donne un vêtement, il serait à Joshua et je ne veux rien avoir à faire à lui. Allez je reviens immédiatement. »

    Je m’en allais en vitesse, jusqu’à ma chambre choisissant en vitesse pour ce que j’allais mettre, j’optais pour une petite jupe blanche avec un haut s’attachant dans le dos. Une tenue tout à fait normal du moins dans mon cas. Je commençais à défaire la fermeture éclair du bas de ma robe quand elle se coinça chose que je n’aimais pas du tout. J’entendis à cet instant Aaron crier et je ne pouvais m’empêcher de lui demander un peu d’aide. De toute façon je n’allais pas y arriver toute seule et puis, il ne serait sans doute pas contre cela.

    « Aaron, tu sais venir m’aider, je suis coincée avec ma fermeture éclair, j’ai vraiment besoin de toi. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: (famille Vasalis) « le calme avant.. ou après? la tempête! » && Venus. Jeu 23 Juil 2009 - 23:08

    Même si Aaron pouvait être un grand curieux quand il le voulait... enfin parfois il était trop curieux même quand il le voulait pas à vrai dire... mais il ne forcerait pas Venus à lui livrer ses confessions. Il n'était le genre d'ami à la souler pour lui tirer les vers du nez. Il avait compris depuis un bon moment, que c'était pas une bonne technique, car il risquait de plus agacer son amie que de la réconforter au finalement. Il voyait un peu Venus, comme un animal sauvage, qui n'avance pas quand vous venez vers lui, mais qui avance petit à petit, méfiant, vers vous quand vous ne bougez pas. Bon ce n'est qu'une grotesque comparaison, Venus n'est pas un animal, et elle ne doit pas non plus être méfiante vis à vis d'Aaron, mais elle lui en dirait plus d'elle même, et non pas parce qu'Aaron insisterait.

    - okay okay on en parle pas!

    Lui répondit-il en lui adressant un mignon petit sourire rassurant. Aaron râlait quelque peu quand elle lui sauta au coup, il n'était pas une peluche ou autre.. mais un être humain, elle pourrait le ménager plus.. il était fragile (a). A la place de ça, elle lui sautait au cou dans un geste énergique, au moins elle était en forme, il la préférait comme ça que molle et déprimée... Surtout que Aaron galère souvent pour dire les paroles réconfortantes, souvent il finit par dire l'inverse des choses à dire, en plus sans aucun tact. On peut pas être parfait hein! "Si je te donne un vêtement, il serait à Joshua et je ne veux rien avoir à faire à lui." Aaron fit une légère grimace, comme si revêtir les vêtements de ce Joshua de malheur qui ménageait pas du tout Venus, était une injure.

    - Mmh.. ouai on va éviter alors.

    Il alla donc s'installer dans le canapé alors que Venus avait filé dans le couloir. Alors qu'il patientait tout en regardant ce qu'il se passait par la fenêtre, il entendit Venus lui demandait de l'aide.

    - Tu as "vraiment" besoin de moi? Mmh.. je sais pas.

    Il fit mine d'hésiter, soit il la laissait se démerder .. soit il jouait le mec parfait et lui venait en aide.. encore une fois (a). Il se leva alors, pour rejoindre Venus qui était dans sa chambre. Il connaissait bien la maison, et la chambre de Venus aussi d'ailleurs.. (a) et il avait déjà testé plusieurs fois le lit, voir s'il était confortable, hum. Quand il croisa le regard de Venus, il lui adressa un air amusé, la situation l'amusait oui. Il attrapa la fermeture éclaire en essayant de décoincer le zip sans forcer pour pas la casser. Mais rien à faire... il galérait.

    - Ah merde, arrête de respirer quoi! *rire* Si je casse la fermeture éclair c'est grave? Savoir si j'insiste où si je te laisse comme ça!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: (famille Vasalis) « le calme avant.. ou après? la tempête! » && Venus. Ven 24 Juil 2009 - 13:48

    Je souriais car je voyais les efforts qu'il faisait pour ne pas être trop curieux. Au fond Aaron bien que je ne le connaisse pas depuis des années avaient quand même réussit à comprendre quelques petites choses sur moi. Par exemple que parler de moi était une chose qui m'horripilait et que c'était sans doute pour cela que je le faisais le moins possible. En effet, j'étais quelqu'un d'assez secrète sur sa vie, je n'aimais pas qu'on sache ce que renfermait mon coeur c'était plus fort que moi. J'avais cette carapace et elle ne voulait céder avec personne, elle ne voulait qu'une seule chose m'éloigner de tout danger, de tout ce qui me ferait souffrir. Je souris lorsqu'il n'insista pas car je n'avais vraiment aucune envie de continuer une conversation sur Joshua. La raison, cela me ferait plus de mal que de bien. J'aurais pu lui répondre merci mais cela n'était pas vraiment nécessaire alors je me taisais. Je me contentais de lui sourire avant de lui sauter au coup. Je ne savais pas vraiment pourquoi mais avec Aaron, j'avais besoin de ce contact, j'avais envie de sentir qu'il me protégeait. Sans doute quand ce moment, je me sentais seule et meurtrie et que j'avais besoin de me sentir aimée au moins un tout petit peu. Je me mis à rire à sa remarque et puis Joshua et Aaron n'avait pas du tout les mêmes styles vestimentaires sans doute parce qu'ils n'avaient pas du tout les mêmes personnalités et je n'avais aucune envie qu'Aaron devienne comme Joshua. Si cela arrivait, je préférais me tirer une balle dans la tête plutôt qu'avoir à faire à deux Joshua, un c'était déjà assez dure à supporter. A cet instant je m'en voulais moi-même de ne pas savoir penser à autre chose qu'à lui. J'essayais de ne même pas m'imaginer ce qu'il était en train de faire. Enfin j'étais sûr qu'il avait trouvé une charmante fille avec qui passé une charmante soirée car c'était ainsi qu'il fonctionnait puisqu'il n'avait aucun coeur. Je me reconcentrais sur Aaron avant de partir me changer.

    La chance ne devait pas être avec moi, ma fermeture éclair était coincée, franchement, il y avait des jours où tout était contre vous et aujourd'hui ça devait être un mauvais jour pour moi. Je ne sais pas pourquoi j'ai tout de suite demandée à Aaron de venir, sans doute parce que je n'avais pas envie de rester comme ça. J'avais déjà eu assez de problèmes pour la journée et puis ça pourrait être drôle comme situation. Je me demandais s'il rigolait en me demandant si j'avais vraiment besoin de lui. Je ne pouvais m'empêcher de lui répondre sur un ton plein d'humour.

    « Aller Aaron si tu viens, tu auras droit à une surprise mais ne me laisse pas comme ça, je t'en prie. »

    Il ne me fallut pas longtemps avant de l'entendre arriver ce qui me fit plaisir, cela voulait dire que je comptais quand même à ses yeux du moins assez pour qu'il ne me laisse pas dans un tel état ce qui me faisait vraiment plaisir. Enfin, le fait qu'il se mette à rire de la situation ne me plaisait pas trop au début mais il est vrai que se trouver dans une telle situation pouvait avoir quelque chose de drôle. J'espérais une seule chose qui me libère de cette robe qui me collait à la peau à cause de la pluie, j'avais vraiment envie de me débarrasser de cette robe qui me rappelait trop ce début de journée. En entendant les paroles d'Aaron, je ne pouvais m'empêcher de rire même si en d'autres circonstances j'aurais pu assez mal le prendre. J'hésitais sur ce que j'allais répondre, est-ce que c'était grave si je n'avais plus cette robe, je pensais bien que non, de toute façon j'en avais tellement qu'une de moins ne ferait pas grande différence.

    « Si tu essayes de me faire comprendre par là que je dois perdre du poids, tu risques de ne plus rester en vie très longtemps. Et puis ce n'est pas de ma faute, elle me colle à la peau à cause de la pluie. Fait ce que tu veux mais enlève-la-moi, tu peux même la déchirer, tout ce que je veux c'est en être débarrassée. Et puis tu n'oserais pas me laisser comme ça. Je suis sûr que tu meures d'envies de me voir en sous-vêtements, tu ne raterais quand même pas ce spectacle et n'oublies pas ta récompense. Tout ça devrait te donner la force de réussir pas vrai ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: (famille Vasalis) « le calme avant.. ou après? la tempête! » && Venus. Dim 26 Juil 2009 - 1:00

    Aaron hocha la tête et leva les yeux au ciel... « Aller Aaron si tu viens, tu auras droit à une surprise mais ne me laisse pas comme ça, je t'en prie. » Ah, les femmes se disait-il toujours à croire que seul les récompenses leur importait. Bon d'accord beaucoup d'homme ne se bougent juste dans l'espoir d'être récompensé, mais Aaron n'était pas de ceux là. Il suffit de lui demander de l'aider pour qu'il rapplique, surtout que c'était Venus, c'est pas une étrangère qu'il croise au bout de la rue, mais il répondit avec une moue ironique aux lèvres.

    - Si je suis venu t'aider, c'est pour la surprise... ne pense pas que je t'aurais aidé sinon hein.. je t'aurais bien évidement laissé dans cette situation critique.

    Il lui adressa un clin d'oeil pour bien lui faire comprendre... que c'était ironique. Mais bon, je pense que même sans le clin d'oeil elle l'aurait compris, Venus devait surement commencer à bien cerner le personnage qu'elle avait devant lui, ironique jusqu'au bout des ongles il est! « Si tu essayes de me faire comprendre par là que je dois perdre du poids, tu risques de ne plus rester en vie très longtemps. Et puis ce n'est pas de ma faute, elle me colle à la peau à cause de la pluie. Fait ce que tu veux mais enlève-la-moi, tu peux même la déchirer, tout ce que je veux c'est en être débarrassée. Et puis tu n'oserais pas me laisser comme ça. Je suis sûr que tu meures d'envies de me voir en sous-vêtements, tu ne raterais quand même pas ce spectacle et n'oublies pas ta récompense. Tout ça devrait te donner la force de réussir pas vrai ? » Aaron émit un petit rire et laissa échapper un petit grognement.. pour marquer sa légère exaspération.

    - Ahlala.. les filles et leur psychose de perdre du poids. Dis pas de bêtise, pourquoi je te ferais comprendre ça... même si c'était le cas je me permettrais de te faire cette réflexion, et là c'est pas le cas, t'as une taille parfaite, alors que je ne t'entende pas dire le contraire ou râler !

    Aaron lui adressa un sourire amical, un petit sourire sincère, ben c'est vrai, Venus était sa pote, mais il avait quand même le droit de dire qu'elle était bien foutue non? Il était un mec honnête Aaron (a).

    - De te voir en sous-vêtements... moi qui me disait que t'en portais peut-être pas .. là ça aurait été intéressant.. des filles en sous-vêtements j'en vois tous les jours!!

    Alors qu'il débitait ses conneries Aaron lui lançait un grand et magnifique sourire, il disait des bêtises pour changer les idées à Venus, qu'elle oublie.. ce qu'elle avait oublié ou celui qu'elle devait oublié. Enfin pas oublié mais au moins qu'elle pense à autre chose pendant un moment. Et puis pour les filles en sous-vêtements la remarque n'était pas fausse. De un, Aaron avait ses périodes de Don Juan, et de deux, il était photographe alors il travaillait souvent avec des mannequins.. en maillot ou sous-vêtements. Bref Aaron commença à forcer sur la fermeture éclaire qui ne voulait toujours pas se décoincer. Il tira plus fort pour finir par la casser.

    - Bon et bien voilà, tu es libre... je suis très doué pour faire sauter les fermetures éclaires des vêtements de la gente féminine.

    Rajouta-t-il avec une moue de pervers.. mais ses petits yeux pétillants lui donnait le visage d'un ange (a).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: (famille Vasalis) « le calme avant.. ou après? la tempête! » && Venus. Dim 26 Juil 2009 - 15:19

    Aaron était différent des autres du moins j'avais l'impression avec lui de ne pas être qu'un morceau de chaires ce qui arrivait souvent d'ailleurs. Les hommes sont pour la plupart des êtres dénués de cerveaux qui ne connaissent qu'une seule chose dans la vie : le sexe. Et oui, s'il y a bien une seule espèce qui ne pense qu'à cela c'est bien eux. Enfin, d'un côté je faisais un peu pareil du moins, je ne cherchais en aucun cas l'amour, au contraire, je le fuyais le plus possible parce qu'il n'apportait jamais rien de bon. Enfin ce n'était pas la question avec le jeune homme puisqu'il n'était pas un gros pervers. Enfin pas avec moi du moins. En effet, je n'avais jamais couché avec lui, du moins pour le moment. Il faut dire que ce soir j'avais envie de m'amuser et puis j'espérais que le jeune homme ne serait pas contre. En plus le fait que ma tirette était restée coincée était peut-être un signe. Du moins je le prenais comme tel et puis, je n'allais pas me creuser la tête, je n'étais pas ce genre de fille. En effet, j'étais plutôt du genre à prendre la vie comme elle vient, ne pas faire des plans pour l'avenir, vivre au jour le jour, voilà tout ce qui m'intéressait. J'entendis le jeune homme parler et je ne pouvais m'empêcher de rire car même avant qu'il ne fasse le clin d'oeil j'étais déjà sûr qu'il n'était pas venu pour la surprise. Sans doute parce que ce n'était pas son genre.

    « Oh ça je le savais déjà, tu es le genre de garçon à laisser les filles se débrouiller toutes seules si tu n'as aucune récompense à la clé. Tu es exactement le genre de garçons horribles que je pensais Aaron et moi je suis la plus prude de toutes les filles d'Ocean Grove. »

    Après ma remarque, je ne pouvais m'empêcher de rire, sans doute parce que si moi j'étais prude au moins 90% des filles vivant ici l'étaient aussi. Enfin j'avais surtout prononcé la dernière phrase pour qu'il comprenne bien que je rigolais et que je n'étais nullement sérieuse quand je lui disais qu'il ressemblait à ce genre de type car ce n'était absolument pas le cas, il était même un peu le contraire. Je le regardais tout en ne pouvait m'empêcher de rire. Est-ce qu'il me prenait vraiment pour ce genre de fille qui faisait attention à leur poids ? Certes, je ne mangeais pas comme un ogre mais je ne me trouvais pas trop grosse. Oh non, mon corps me plaisait tout à fait comme il était et je n'avais nullement l'envie d'en changer. Je n'étais pas une de ses filles anorexiques refusant de manger ce qu'on lui présentait devant elle. Enfin cela faisait toujours du bien d'entendre un compliment surtout quand il venait de la bouche d'un homme et cela ne changerait sans doute jamais par contre.

    « Merci, mais tu sais, je ne fais nullement une psychose sur mon poids, je n'ai nullement envie de changer quelque chose chez moi. Mais c'est toujours agréable de s'entendre dire que l'on a une taille parfaite en plus venant d'un photographe et d'un garçon que l'on apprécie en prime. »

    Je riais beaucoup maintenant ce qui n'était absolument pas le cas de ce début de journée. Je pensais de moins en moins à Joshua et cela me faisait le plus grand bien. En effet loin de lui, je ne pensais plus au mal qu'il m'avait fait aujourd'hui à toutes ses petites choses qui faisaient que je ne pouvais m'empêcher de le détester. J'essayais de l'enlever définitivement de ma tête et les paroles que dirent Aaron m'aidaient assez. Je riais une fois de plus décidément il était fort pour faire rire les filles ce beau jeune homme.

    « Oh mais tu sais, me voir en sous-vêtements est déjà un merveilleux spectacle et puis qu'est ce qui ne me dit pas qu'avant la fin de la soirée mes sous-vêtements disparaîtront comme par magie. »

    J'avais dis ses mots sur un ton peu séducteur et mes mots étaient remplis d'immenses sous-entendus que j'espérais qu'il comprendrait même si j'étais presque sûr que ça serait le cas. En effet, Aaron ne devait pas être le genre d'homme à refuser de passer quelques temps dans les bras d'une demoiselle, j'en étais presque sûre. Il ne me restait plus qu'une seule chose qui m'emprisonnait au souvenir de cette journée et c'était ma robe. J'espérais que le jeune homme me l'enlèverait le plus rapidement possible, j'entendis le bruit de la fermeture éclair se déchirer mais surtout me sauver d'un poids énorme. Je laissais la robe descendre jusqu'à mes pieds avant de la pousser dans un coin de ma chambre, de toute façon elle était bonne pour la poubelle. Je refaisais de nouveau face à Aaron qui me voyait pour la première fois dans ce genre de tenue. Je m'approchais de lui et ne pouvais m'empêcher de rire à la phrase qu'il venait de dire.

    « Merci et puis en t'appelant j'étais sûr que j'avais à faire à un expert. »

    Je le regardais avant de m'approcher un peu plus de lui, mon corps à quelques centimètres du sien affin de lui susurrer quelques mots dans son oreille.

    « Alors, Aaron est-ce que le spectacle te plait ? »

    Je lui donnais un léger baiser dans le coup avant de me remettre normalement tout en ne lâchant pas ses yeux du regard, j'étais dans ma phase séductrice, une autre partie de moi-même. Une chose était sûr c'est que je n'avais nullement l'intention de m'ennuyer ce soir.

    « Fermes les yeux et tu auras droit à ta surprise. »

    J'attendis qu'ils les ferment avant de m'approcher doucement de lui, je commençais par toucher son visage avec mes mains mais ce n'était pas cela la surprise, s'en était bien loin. J'approchais alors mes lèvres de son visage, pour lui donner un baiser des plus langoureux. J'étais une experte dans ce domaine est une chose était sûre c'est que je n'allais pas lésiner sur les moyens. Je défaisais l'étreinte que j'avais crée pour continuer de lui parler dans l'oreille comme si nous étions observés alors qu'il n'y avait personne aux alentours.

    « Tu peux rouvrir les yeux, j'espère que tu as apprécié mais ce n'est que le début de la surprise, tu peux en avoir bien plus si tu le désires, que dirais-tu d'un petit séjour dans le jacuzzi. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: (famille Vasalis) « le calme avant.. ou après? la tempête! » && Venus.

Revenir en haut Aller en bas
 

(famille Vasalis) « le calme avant.. ou après? la tempête! » && Venus.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road & Lemon Street-