AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (famille Blythe) « Ô douce nostalgie » && Victoria.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: (famille Blythe) « Ô douce nostalgie » && Victoria. Mer 22 Juil 2009 - 13:44

quel titre magnifique T.T


THE KILLERS. mr. brightside
Retour à Apple Road,
par une après-midi ensoleillée.



    Nathan remontait la rue d'Apple Road, à une allure très lente. Il était au volant de sa mercedes cabriolet noire (H), et roulait au pas pour essayer de trouver une place. Pourquoi il y avait autant de voitures, on était en juillet, tout le monde devrait être parti en vacances non? Bref il repéra enfin une place, activa le clignotant et entreprit sa manoeuvre. Une fois la voiture garée, il sortit de là et referma grâce à sa clé, la voiture. Il parcourut quelques mètres pour rejoindre l'endroit où habitait Victoria, une ancienne voisine, qu'il a connu quand il a emménagé à Apple Road il y a deux ans. Entre temps il est partit faire le tour des USA avec son appareil photo, et très peu de temps après il déménageait déjà pour une maison plus luxueuse sur Lemon Street. Faut dire que les affaires marchaient bien pour lui, son nom était de plus en plus connu dans le monde de la photographie et même dans Ocean Grove, il était maintenant en photographe recherché et donc son compte en banque lui permettait de voir plus grand, comme pour son habitat sur Lemon Street. Mais même si avait tout ça, il n'était pas resté longtemps à Apple Road, cela n'empêche pas qu'il ait eu le temps de sympathisé avec miss Victoria. Même si leur rencontre reste encore embarrassante pour lui, c'est une anecdote qui les faisait maintenant beaucoup rire... faut dire qu'il y a de quoi. Enfin bon maintenant qu'il n'est plus à Apple Road, ne signifie pas qu'il a perdu contact avec la jeune fille, même s'ils ont pas le même âge, elle est plus jeune, cela n'empêche pas que le courant passe très bien. Beaucoup de bons souvenirs, et rires avec la jeune femme. Alors qu'il passait devant son ancien chez lui, une once de nostalgie s'empara de lui, lui rappelant quelques souvenirs bons et mauvais. Il arriva enfin chez Victoria et il sonna. Cela faisait un moment qu'ils ne s'étaient pas vus, et comme Aaron avait une après-midi tranquille, sans rendez-vous ni autre, il avait appelé la jeune fille pour savoir s'il pouvait passer. Alors qu'il attendait qu'elle vienne lui ouvrir la porte, il se tourna légèrement pour regarder la rue qui s'étendait sous ses yeux. Nostalgie. xD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: (famille Blythe) « Ô douce nostalgie » && Victoria. Ven 24 Juil 2009 - 23:18


    VICTORIA : C'est pour moi ! N'ouvrez pas, c'est pour moi !

Cette phrase avait été crié à travers la maison Blythe, au numéro 1666 Apple Road, alors que la plus jeune de ses habitants dévalait les escaliers de façon précipitée. Elle n'était pas forcément présentable mais elle s'en fichait bien. Ce n'était pas comme si son invité était la Reine de l'autre côté de l'Atlantique. Et puis, de toute façon, Victoria Blythe et son apparence, c'était le cadet de ses soucis. Elle était donc dans sa tenue de nuit - pyjama, pour être plus clair - qui était composée d'une simple top et d'un pantalon ample - trop ample pour elle. Victoria ne prit pas la peine de jeter un coup d'œil à Rhys, qui trainassait sur le canapé, ni même à Annabel, qui semblait prête à s'attaquer à nettoyer le rez-de-chaussé à l'aide de sa serpillère et tout son attirail nécessaire. La jeune fille ouvrit la porte précipitamment, voire peut-être un peu trop de manière vive, mais elle s'en fichait bien. Pour une fois, elle allait pouvoir profiter d'un ami lointain qui venait de repointer son nez à Ocean Grove. Encore, allez-vous dire. Seulement, cette fois-ci, c'était voulu et attendu. & puis, ce n'était pas comme si Aaron lui avait tu son voyage d'un an &, surtout, le pourquoi du comment. Et la jeune Blythe comptait sur lui pour lui changer un peu les idées et pouvoir mettre ses problèmes de côté le temps d'une après-midi. Fut-elle pour cela qu'elle avait accepté l'invitation du jeune homme qui souhaitait passer à la maison. Elle était peut-être en train de réfléchir et de relire un dossier qu'Austin lui avait confié, Victoria avait vite planqué le tas de papiers avec les autres dans son armoire. Elle n'avait pas prévenu les autres de cette visite et elle s'en fichait. Rhys pouvait lui piquer une crise, foutre le carnage à la maison ou se tirer, aucune de ses actions feront réagir sa cadette. D'ailleurs, partir de cette maison serait la meilleure chose qu'il pourrait faire. Après tout, ces derniers temps, c'était sa principale activité, filer de la maison de bonne heure et de revenir à une heure assez reculée. Pourquoi cette journée fait-elle donc exception ? Enfin, malgré ces tracas, la blonde accueillit le jeune homme dans un large sourire - elle en aurait presque mal à la mâchoire tellement qu'elle avait l'impression que cela faisait un moment qu'elle n'avait pas sourit - une main sur la porte et l'autre sur la hanche.

    VICTORIA : Crois-le ou non, Broadwys, j'ai jamais été aussi contente de te voir.

Sa voix avait été assez forte, comme pour que Rhys puisse l'entendre. Mais Victoria n'avait jamais été aussi sincère. Aussi, pour appuyer ses paroles, elle se permit de lâcher hanche & porte pour aller enlacer son ami comme il se devait. Ses bras étaient réconfortants et l'emprise masculine autour de sa taille lui avait un peu manqué, il fallait bien l'avouer. Quand elle le lâcha, la jeune Blythe tourna les talons et fit signe à Aaron de la suivre. Ses yeux étaient fatigués et elle paraissait pas au meilleur de sa forme et pourtant, ses pas étaient presque sautillants. Au pied de l'escalier, elle se retourne vers le jeune homme.

    VICTORIA : Bon, je te présente pas Rhys, hein. dit-elle, en tournant un regard dédaigneux à son frère, qui osa sa canette en guise de salaud, puis reporta son attention sur son invité. Parce que je t'aime bien, t'as le choix : cuisine ou chambre ?

La demoiselle croisa les bras, un léger sourire amusé reprenant forme sur son visage. Parler de la pluie et du beau temps, se plaindre de la voisine trop oppressante, critiquer les passants, se détendre tout simplement, voilà une activité qu'elle ne s'était pas offerte depuis un long moment.
Revenir en haut Aller en bas
 

(famille Blythe) « Ô douce nostalgie » && Victoria.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road & Lemon Street-