AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 webber| How could you possibly live your life looking at a door and not open it? « Venus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: webber| How could you possibly live your life looking at a door and not open it? « Venus Sam 25 Juil 2009 - 14:49

When one pays a visit it is for the purpose

of wasting other people's time, not one's own
Søren's house - Søren & Venus


    Les parents sont absents de la maison. Pour l'adolescent moyen cette nouvelle apporte sa dose de bonne humeur et d'indépendance. On se sent libre et dans notre esprit juvénile défile déjà la palette de possibilité qui s'offre à nous. Certains suivent leurs instincts de liberté et organise la fête de l'année, bien sur cela inclu la responsabilité de tout ranger pour que ces chers parents ne puissent soupçonner les déboires de leurs enfants. Et d'autres restent sagement devant la télé, profitant de ce silence et de toutes ces pièces vides pour mettre leurs pieds sur la table et manger ce qu'ils veulent quand ça leur chante! Les parents Webber s'étaient octroyés un petit weekend en amoureux et c'est ainsi que le jeune Soren se retrouvait seul dans la grande demeure familiale. Sauf que dans ce cas, le protagoniste est bien encré dans le monde adulte et cette fuite parentale ne lui fait ni chaud ni froid. S'il le voulait il aurait son propre appartement où organiser les parties les plus folles ou bien agir comme le plus négligé des hommes. Mais Soren ne ressentait pas dans l'absolu le besoin d'avoir son chez-lui. Il y pense bien sur, mais rien ne presse, et c'est toujours ça de moins à payer!

    Soren avachi dans le canapé, devant une quelconque série qu'il ne regardait pas vraiment. Le réveil avait été difficile. Il faut dire que la veille il avait du assister à un festival de rock pour en faire la review. Ce fut agréable étant donné que le rock était le style de musique préféré du jeune homme et que les groupes se déhanchant sur scène étaient assez bon, mais la chose avait durée des heures t des heures, et le jeune Caldwell étant debout depuis 6h du mat, il eut bien du mal! Epuisé il avait du écrire ensuite l'article pour qu'il paraisse dans la prochaine édition. C'est donc d'un regard noir que Soren avait fixé le voisin qui avait eu la bonne idée de tondre sa pelouse à pas d'heure ce matin. Il avait d'abord trainé deux bonnes heures en caleçon avant de faire l'homme civilisé et se vêtir. Il n'avait rien de prévu pour la journée et une bière à la main il essayait d'y remédier. Le grand blond à la télé mourut subitement avant d'avouer à...Brenda...qu'il l'aimait tandis que trois coups secs furent frappés à la porte d'entrée. Soren haussa les sourcils, il n'attendait personne. Un léger sourire se dessina sur ses lèvres quand l'élégante silhouette apparue dans l'encadrement de la porte. Soren s'appuya contre la porte.

    -Venus, que me vaut cette charmante visite?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: webber| How could you possibly live your life looking at a door and not open it? « Venus Sam 25 Juil 2009 - 17:39

    Il existe des moments où même les plus grands fêtards on besoin de calme ou de passer un moment où tout sera joyeux. C'est pour un de ses moments de calme que je me dirigeais vers Soren. Pourquoi ? Et bien parce que j'avais envie de voir mon frère. Oh non, nous n'avons pas les mêmes parents encore heureux de pense mais il est pour moi comme un frère. J'avais toujours été enfant unique, il faut dire que j'ai toujours pensé qu'au fond mon père ne voulait pas avoir d'enfant que c'était surtout ma mère qui en avait envie. J'avais même eu de la chance de naître. Enfin tout c'était bien passé pour moi du moins tout allait bien jusqu'à l'époque de mon adolescence ou mon père à mystérieusement changé voulant à tout prix me garder comme une ermite, alors que je suis devenue tout le contraire. J'avais décidé de venir en moto, en effet, c'était l'un de mes moyens de transports favoris. J'avais beau être une fille, je pouvais quand même aimé tout ce qui avait de la vitesse et puis sur une moto on avait le contrôle. Il est vrai que je ne sortais pas si souvent que ça mon bébé peut-être parce que souvent pendant les soirées je buvais énormément et je n'avais pas envie de la casser mais aujourd'hui ce n'était pas le cas. J'avais mis un pantalon de cuir noir assez près du corps ainsi qu'une veste je portais des bottes mais dès que j'arriverais chez Soren, je changerais ses bottes pour quelque chose de plus féminin de jolis petits escarpins.

    Il ne me fallut pas trop longtemps avant d'arriver chez mon petit Soren, bien vite, je changeais de chaussures scènes qui ne fit pas vraiment rire la vielle voisine qui paraissait complètement choquée par mon comportement. J'avançais jusqu'à la porte du jeune homme et toque trois fois. Je n'avais pas envie de sonner et puis il ne devait pas être bien loin de la porte d'entrée alors il ne serait sans doute pas trop long à arrivée. J'étais sur le point d'appuyer sur la sonnette car n'étaient pas des plus patientes et puis plus je passais du temps dehors moins j'en passais à parler avec le jeune homme. Enfin il arriva et un sourire arriva sur mon tendre visage. Je le vis s'appuyer contre la porte et je compris qu'il n'y avait personne chez lui. Premièrement parce que sinon sa mère aurait sans doute ouvert ou demander qui était à la porte et surtout parce qu'il paraissait complètement décontracté. J'espérais au moins ne pas l'avoir embêter ou même déranger par ma visite mais il ne me sourirait sans doute pas si cela avait été le cas.

    « Hey Soren et bien j'avais envie de venir te voir, ce n'est pas interdit j'espère s'il faut je reparts mais j'avais envie de passer un peu de temps avec toi surtout que ça fait longtemps que tu n'es pas venu me rendre visite, tu devrais en avoir honte. »

    Je le regardais avec un air malicieux pour qu'il comprenne bien que je rigolais, je n'étais pas du genre à embêter les gens mais d'un côté je pouvais comprendre pourquoi le jeune homme ne venait pas souvent chez moi. En effet, il ne s'entendait pas du tout avec mon colocataire qui n'était autre que Joshua alors il n'allait pas venir chez moi s'il risquait de le voir. Je le regardais et je me demandais ce qu'il comptait faire de sa journée.

    « Bon est-ce que tu vas rester comme cela ou alors tu vas me faire un câlin avant de me laisser entrer dans ta grande demeure ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: webber| How could you possibly live your life looking at a door and not open it? « Venus Lun 10 Aoû 2009 - 19:54

    La voisine d'en face, la machoire à demi décrochée et stoppée nette dans son activité, ne semblait pas se remettre de l'arrivée soudaine de cette déesse en moto et cuir noir. Après quelques secondes de contemplation, elle sembla reprendre consistance et elle claqua d'un oeil mauvais la porte derrière elle. Ah l'étroiture d'esprit! Soren s'amusa des paroles de son amie, qui faisait mine de s'offusquer devant son manque d'enthousiasme. Il est vrai qu'il n'est pas du genre très demonstratif, ni expressif, mais il n'en pense pas moins. Et dans ce cas, la présence de Venus lui faisait très plaisir, ainsi que son envie de passer du temps avec lui.
    A la fin de la phrase de Venus, Soren porta la main sur son coeur et d'un air bléssé murmura "touché". Même si elle disait ça sur le ton de la plaisanterie, il est vrai qu'il n'était pas aussi présent pour elle que l'inverse. Mais il est vrai que la raison majeure venait du fait du colocataire de Venus, Joshua. Soren le détestait eperduement et ouvertement, et malgré tout l'amour qu'il pouvait porter à son interlocutrice, la confrontation inévitable avec Josh le dissuadait fortement de rendre visite à celle qui remplassait dans sa vie le manque fraternel.

    -Tu as raison, je suis inexcusable...débarasse toi de deux trois trucs et je promet de venir plus souvent! appuya-t-il d'un clin d'oeil.

    Même si cette allusion à Joshua était donnée sur le ton de la plaisanterie, il se promit tout de même de passer plus souvent dorénavant. Soren ne put retenir un rire devant la remarque de Venus.

    -Si c'est demandé si gentillement! répondit-il avant d'enlacer chaleuresement Venus et de l'embrasser sur le front.

    Soren se décala d'un pas pour laisser Venus entrer, et c'est en sachant qu'il allait passer une bonne journée qu'il ferma la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: webber| How could you possibly live your life looking at a door and not open it? « Venus

Revenir en haut Aller en bas
 

webber| How could you possibly live your life looking at a door and not open it? « Venus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road & Lemon Street-