AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Oh qu'ai-je fais pour mériter ça? {PV: NEAL}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Oh qu'ai-je fais pour mériter ça? {PV: NEAL} Ven 31 Juil 2009 - 20:37



    Le travail...Ah quelle torture! Vous regardez l'horloge à chaque 10 secondes espérant que les aiguilles pointent enfin l'heure où cette souffrance s'arrêtera et où vous serez libre. Le problème c'est que vous n'êtes pas magicien et peu importe le nombre de fois que vous jetterez un coup d'œil plein d'espoir vers cette horloge elle vous indiquera toujours qu'il reste encore des heures avant que le boulot ne soit terminé. Mais à quoi vous attendiez-vous? Vous venez tout juste de commencer votre quart de travail et vous croyez déjà que c'est terminé. Non non! Ce n'est pas aussi facile que ça.


      ▬ Mr. X: C'est dure, ce sera épuisant! Des longues heures debout à servir des gens impolis et impatients qui ne veulent qu'en finir au plus vite avec cet achat. Tu auras droit aux regards perçants et aux remarques désagréables des plus mal élevés. Malgré tout, tu dois garder un sourire aux lèvres et être serviable en tout même si au fond tu n'as qu'une envie: Leur sauter au cou pour les faire taire. Et après des journées interminables au travail, tu recevras un chèque indiquant un montant loin d'être satisfaisant pour tout ce que tu auras supporter. Tu ne sais pas dans quoi tu t'embarques ma chère, le travail c'est dure!



    Encourageant non? Voilà le discours qu'elle a dut supporter venant d'un des grands amis de ses parents. Ils étaient assis autour de la table en train d'avaler tout rond le contenu de leurs assiettes quand Julianna avait voulu annoncer à ses parents qu'elle avait trouvé un job. Elle avait voulu les rendre fière et impressionner leurs invités. Elle avait annoncé la nouvelle, les yeux brillants et le sourire aux lèvres et avait été félicité de toute part, puis Mr. X a pris la parole. Vous savez l'ami de vos parents qui croit qu'il est tellement intelligent et qu'il sait tout sur tout? Eh bien, c'est Mr. X. Il avait voulut la prévenir des dangers d'un job. À son avis, elle allait être traiter comme une esclave ou même pire. Quel idiot cet homme! Julianna avait hoché de la tête en écoutant le blabla qui sortait de sa bouche. Pour le regard extérieur elle devait avoir l'air très captivé, mais au fond elle était en train de fixer les miettes de nourriture coincé dans sa moustache qui se balançaient dangereusement. Elle se demandait si c'était le contenu du repas de ce soir ou si c'était un diné autrefois consommé qu'il avait décidé de garder en réserve au cas ou il aurait faim. Ses parents avaient l'air très heureux de la nouvelle et c'était ce qui était important à ses yeux et même s'ils auraient désapprouvés elle allait tout de même travailler. C'était un travail de rêve pour la jeune fille et elle n'allait pas laisser l'occasion lui passer sous le nez...Ah ça il n'en était pas question! Quel est ce travail si fantastique? Elle allait travailler dans une boutique de musique. L'endroit ou de toute façon elle passait énormément de temps. Le patron s'était lié d'amitié avec elle après une de ses nombreuses visites et quand un poste s'est libéré, il le lui a proposé, ne s'attendant surement pas à la mettre dans tous ses états. Elle avait cherché du travail pendant tellement longtemps, mais n'avait aucune envie d'être une autre de ses emmerdeuses qui vous suit partout dès votre entrée dans une boutique de vêtement. Alors, elle avait décidé d'attendre jusqu'à ce qu'elle trouve un job intéressant, mais ce poste était beaucoup plus que ça...C'était....PARFAIT! Julianna avait un sourire éclatant aux lèvres durant sa première journée et avait surement effrayé quelques clients, mais avec le temps elle a appris à se calmer. Son travail consistait à entretenir les rayons, vérifier que tous les CD étaient à leur place pour faciliter la tâche aux clients, elle se retrouvait souvent à la caisse et on lui demandait même son avis à propos de certains artistes. Elle essayait de conseiller le meilleur choix possible aux clients pour qu'ils puissent apprécier l'écoute de leur achat. Cela lui donnait un sentiment de satisfaction personnelle. Ce job était exactement comme elle avait espéré, alors dans tes dents Mr. X!

    Julianna venait d'entrer dans la boutique. Elle se dirigea vers la salle des employés pour y déposer son sac. Elle discuta un instant avec un employé qui était en pause et puis se rendit à son poste. Elle devait s'occuper de la caisse, une tâche qui lui plaisait, car elle pouvait voir les achats des gens. Elle s'était crée un jeu qui consistait à imaginer quel genre de musique finirait par être le choix ultime d'une personne. Elle avait eut droit à des surprises, mais essayait de ne pas porter de jugement. Un jour, un homme très bien bâti était entré dans le magasin, elle croyait qu'il irait vers des musiques plus rough, mais il avait opté pour un CD de Céline Dion. Il avait essayé d'expliquer que c'était pour sa mère, mais en sortant du magasin il n'avait pas pu résister et avait déballer l'emballage à la vitesse de l'éclaire. Elle avait essayé de retenir son fou rire, mais c'était plus fort qu'elle. Julianna sourit quand quelqu'un vint se poser devant la caisse, elle prit le CD et le scanna. Un très bon choix c'était une de ses possessions personnelles. Au début, c'était un peu plus tranquille, mais après un moment il se créa une file d'attente et elle devait travaillé rapidement, donc elle ne prêtait plus autant attention aux achats. Elle adorait son travail, mais était soulagée d'enfin avoir droit à sa pause. Elle prit une collation dans son sac et retourna dans la boutique. Même durant ses moments de relaxation, elle ne pouvait pas résister à la tentation de rôder dans la boutique à regarder les nouvelles arrivages ou à découvrir des nouveaux artistes. Parfois, le patron gardait quelques CD de côté et il lui donnait le privilège de les écouter dans son bureau. Elle adorait en avoir un avant-goût. Mais ce jour-là, elle était juste en train de découvrir des albums qui lui étaient inconnus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Oh qu'ai-je fais pour mériter ça? {PV: NEAL} Mar 4 Aoû 2009 - 20:48

    Neal Rowlands s’était levé d’une humeur entre deux. Comme depuis son retour de l’hôpital, il continuait son petit bonhomme de chemin - en ignorant toujours les mêmes personnes. D’ailleurs il avait envoyé deux de ses plus anciens amis avec lui et avait failli les perdre dans cet accident. Mais il semblait le seul à se souvenir de tous les détails, l’un ayant perdu la mémoire; l’autre était dans un sérieux coma. Il était le seul survivant sans trop de séquelle et dire que c’était lui au volant. Et bien que certains pourraient douter de lui, Neal possède un cœur - et par conséquent il est davantage plus touché par cet évènement qu'il ne le laisse voir. Probablement parce qu’il a cette habitude de toujours tout garder pour lui, de cacher derrière un masque - une carapace encore bien solide. C’était donc sans effort particulier, comme si il avait un peu perdu la raison de vivre qu’il se prépara. Des gestes habituels, ordinaires voir même répétitifs. Il était rester lui-même huit jours à l’hôpital - dont trois inconscient. Mais désormais, il était enfin sain & sauf et avait eu le temps de se souvenir de cette nuit, où tout bascula. D’ailleurs, chaque jours, il allait revoir celle qui était dans le coma & il lui arrivait également, de retrouver ce garçon ayant perdu la mémoire. Mais sans jamais lui parler, ni même que ce dernier l’aperçoit. Le cousin de Neal - qui habitait en colocation avec ce dernier, était partis une fois de plus et n’allait sans doute pas tarder à rentrer. C’était la raison pour laquelle il sortit de chez lui dès que possible. En soit, le soleil venait à peine de se lever qu’il était dehors. Sa voiture étant cassé à cause de l’accident, le jeune homme n’avait que ses jambes pour le porter jusqu’à sa destination. Finalement, il s’était arrêter en chemin à l’hôpital et y était rester une partie de la matinée. Avant de reprendre sa route pour passer en chemin au magasin de CD - chose qu’il n’avait pas fait depuis déjà un long moment.

    Entrant dans le magasin, le jeune homme savait exactement ce qu’il voulait. D’un pas furtif, il se dirigea donc vers la multitude d’album rock. Au passage, il avait jeté un regard vers la caisse, où il commençait déjà à y avoir une petite queue de quelques personnes. Intérieurement, il se disait donc qu’il pouvait prendre son temps - du moins le temps qu’il faudrait pour que cette foule disparaisse. Et oui Neal préférait traîner dans les allées, plutôt que de rester statique à devoir faire la queue, entourant de gens qu’il ne connaissait absolument pas. Ce qui l’insupportait encore plus, c’était quand certains s’impatienter, et râler alors qu’ils attendaient leurs tours. De ce fait, le jeune Rowlands préférait attendre sur le côté, s’instruire en attendant de ne voir plus qu’une personne se faire servir. Surtout que parfois, il oubliait certaine choses, et en restant à regarder dans le magasin; il y pensait. Une technique de plus pour ne rien oublier. Il avait l’impression de moins perdre son temps de cette manière - et c’est l’une des raisons qui fait que parfois, il reste assez longtemps dans le même magasin. Mais heureusement pour lui, il commençait à savoir quels jours et quelles heures venir pour éviter la grande foule. Le jeune homme n’est pas spécialement un fan incontesté de tel ou tel groupe ou chanteur. Il préfère choisir les albums via les musiques, et non pas pour la gueule des chanteurs ou chanteuses. Non loin de la, une femme qui se tenait droit - face aux nouveaux albums. Elle ne semblait pas très à même de répondre à sa demande mais elle avait l’air d'être une employée du magasin. Neal pensait donc qu’ils avaient ici, des personnes assez fiable & rentable qui sauront renseigner. Du moins il l’espérait pour le magasin - où va le monde sinon ?! D’un pas décisif et après avoir tourné durant vingt cinq minutes dans les rayons du magasin, il se décida d’aller voir la jeune femme - puisque les autres vendeurs semblaient déjà très occupés ou prit par des clients. Et avec la queue actuelle à la caisse, il ne voulait pas la faire juste pour un renseignement. Sans la toucher, il se dirigea vers elle et s’arrêta à un pas d’elle, sans forcément prendre le temps de la regarder - il demanda :

      « Excusez-moi, je recherche… Instinctivement, il releva la tête pour s’apercevoir de la présence de Julianna; Milson ?! C‘est une plaisanterie de mauvais goût ?! La dernière phrase n’était plus qu’un chuchotement - mais dont Julianna a pu entendre… »


    Neal attendait qu‘elle lui dise qu‘il se trompait, qu‘elle n‘était pas Milson et qu‘elle ne connaissait même pas cette personne. Mais plus le jeune homme la fixait - moins le fait qu‘il se soit trompé était une évidence pour lui. Pourtant, le fait de la voir bosser, de devoir aller lui demander conseil lui était désagréable. Il ne connaissait pas réellement l'effet que cela produisait, quand on était de l'autre côté. Pour ainsi dire, à part son travail pour le mannequinât ou au travail de son père - en tant que dirigeant, on pouvait dire que son dossier était vierge. De son côté, il envoyait ses dessins à différents magasins artistique, via le net aussi; mais peu y changer quelque chose. Tout en étant surpris par la présence de cette méprisante fille devant lui, il essayait de cacher sa stupéfaction. En vain… C‘était une blague! Combien d‘années se sont passés sans qu‘il ne la revoit ? Et le revoilà en face d’elle - une rencontre qui se serait bien passé. Mais la jeune fille n‘a pas changé physiquement et c‘était sûrement le pire de tout. Toujours autant accompagnée de son visage imbus de sa personne et cette manie à vouloir fouiner de partout - comme la, qu'elle semblait tout vouloir savoir, en fouinant les différents albums. Neal recula d‘ailleurs d‘un pas, il se tenait à une distance convenable pour ne pas s‘approcher trop près d‘elle. Que risquait-il ? Pas grand-chose, certes; mais plus il se tenait loin d‘elle - mieux il se portait. Finalement, le jeune homme avait même perdu l‘envie de finir sa phrase. Il détourna le regard aussitôt et se mit face au CD où il commença à chercher l‘album qu‘il était venu choisir sans plus faire attention à Julianna. Elle était rester silencieuse, mais le jeune homme savait bien qu‘elle finira par la ramener - il préférait pour le moment profiter du silence qu‘elle lui offrait

    L‘ignorance qui se sait, qui se juge & qui se condamne; ce n‘est pas une entière ignorance : pour l‘être, il faut qu‘elle s‘ignore soi-même !
Revenir en haut Aller en bas
 

Oh qu'ai-je fais pour mériter ça? {PV: NEAL}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Bayside Street & Ruelles-