AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « it's not my fault, it's how i'm programmed to function. » ● &PETER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: « it's not my fault, it's how i'm programmed to function. » ● &PETER Sam 1 Aoû 2009 - 1:34

    IT'S NOT MY FAULT, IT'S HOW I'M PROGRAMMED TO FUNCTION.
    patagonlaith & peter





    Les gens sont à la fois étranges et simples. Ils sont rythmés par de simples envies, par de simples désirs, par de simples intentions. Ils vivent selon des modéles définis, ils vivent dans des habitats divers mais, au final, qui finissent tous par se ressembler, ils mangent la même nourriture, et, surtout, ont tous les mêmes sentiments. La population mondiale n'est rythmée que de copies conformes. Pauvre pays qu'est le notre.

    Mais, mettre tout le monde dans le même panier serait une erreur. Car, parfois, dans les méandres de la normalité, se cachent des cas rares, des exceptions, les joyaux restants d'un minerai tellement rare : les anti-conformistes. Patagonlaith se vantait souvent d'être fait de cette pierre là. Du moins, c'est bien ce qu'elle aimait croire. Petite femme qui n'aimait ni être étiquetée, ni être trop vite emballée, elle s'évertuait à critiquer le monde et à pester sur les gens, sur leur banalité et sur leur pauvreté d'âme. Car, là était l'occupation d'une future réalisatrice : disséquer les moeurs pour retrouver la bestialité.

    Patagonlaith, de son prénom affreusement irlandais, voguait ça et là dans les rues de Miami, Bayside Street, une clope aux lèvres et une après-midi de libre. Un mardi, dans les seize heures. Les cours finis depuis onze heure, son professeur d'Histoire de l'Art étant tombé dans l'engrenage infernal des virus post-voyage exotique. Que Lucifer ait son âme. Gambader ça et là dans les rues était devenu une habitude depuis quelques temps, car la froideur et l'impersonalité de sa grande et vide maison la laissait souvent anéantie et de forte méchante humeur. Chose rare et difficile à admettre, mais un bain de foule avait parfois du bon. Sauf lorsqu'on tombait sur une personne indésirable ou, du moins, sur quelqu'un qu'on aurait aimé rencontrer un autre jour qu'aujourd'hui.

    Ses yeux s'étaient baissés sur les pavés. Une seconde. Une putain de foutu seconde. Et, pourtant, il n'en fallut pas plus pour que quelqu'un lui rentre dedans. Le choc ne fut, Dieu merci, pas assez violent pour lui arracher ni la cigarette qu'elle tenait du bout des doigts, ni le portable qu'elle venait de sortir de son sac. Seule sa bonne humeur en prit un coup. Un sacré coup. Magistral. Elle releva donc des yeux noirs vers le piéton, pour tomber sur un visage trop connu.

    PATAGONLAITH ▬ On ne t'a jamais apprit à regarder devant toi, Peter ?! Bordel ...


    Il était énervant, il était exaspérant, il était chiant au possible. Bourré comme sobre. Mais, elle l'aimait bien. C'était déjà ça.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « it's not my fault, it's how i'm programmed to function. » ● &PETER Mar 4 Aoû 2009 - 1:17

    Après tout, pourquoi il était sorti de chez lui hein? Pour écouter les oiseaux chanter et admirer les arbres? Non, sûrement pas, ça n'avait jamais été son genre, ne le serait sans doute jamais. Vous savez ce que c'est non? Jamais personne n'aime les choses simples, du moins pas les gens comme Pete... Ceux qui étaient... Comment dire? Spéciaux? Un peu trop même. Alors oui, right now, il se disait qu'il n'aurait jamais du sortir de chez lui, qu'il aurait du rester toute la journée dans son appartement à écouter Pink Floyd et à fumer cigarette sur cigarette. C'était plus simple, non? Plus simple que d'aller philosopher dans la rue et rencontrer des gens. Il n'avait jamais aimé la foule. Comme si elle le révulsait, comme si il ne s'y sentait pas à l'aise... D'ailleurs, ça avait toujours été le problème... Trop de gens, de visages, de voix. Il ne supportait pas ça. Voir trop de monde. Alors pourquoi sortait-il? Il s'était toujours posé la question mais était arrivé à la conclusion que finalement.... Finalement, il fallait bien survivre dans ce monde de brutes en bravant cette foule implacable de temps en temps. Et pour être sur de ne pas péter les plombs et de rentrer chez lui, Pete avait emmené son appareil photo... A vrai dire, ne pas emmener son appareil photo serait revenu au même pour lui que de s'arracher une jambe et de la laisser à la maison. Soyons réalistes, c'était comme si ça faisait partie de son anatomie. Alors il était là, appareil photo en main... Toujours. A fixer les gens contre leur gré parfois ou même sans qu'il s'en aperçoivent. Il avait toujours aimé cette ambiance bizarre, presque intimiste.

    Le seul problème quand vous êtes dans votre merveilleux monde de la photographie c'est que vous faîtes tout sauf attention aux gens qui vous entourent même si vous en prenez plusieurs pour modèles... C'est sans doute comme ça qu'il percuta directement quelqu'un. Et quelqu'un qu'il connaissait qui plus est. Un léger rictus arrogant s'étira sur ses lèvres en voyant la jeune femme au prénom qu'il avait toujours trouvé trop compliqué (Rolling Eyes) devant lui, l'air passablement énervée.


    - Hum. Non,... On m'a pas apprit la notion des distances et puis j'adore percuter les gens en pleine rue. C'est un de mes passe temps préférés. Tu me connais, j'ai toujours beaucoup de temps libre alors je m'occupe...

    Il avait toujours enclencher cette réaction chez les gens... Le fait qu'il les agace et en même temps, ils ne pouvaient s'empêcher de bien l'aimer. Contradiction quand tu nous tiens. Mais Pete avait toujours eu ce don pour fasciner les gens et les énerver au possible. Ce qui ne l'empêchait pas d'apprécier Patagonlaith ici présente.
Revenir en haut Aller en bas
 

« it's not my fault, it's how i'm programmed to function. » ● &PETER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Bayside Street & Ruelles-