AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Encore un verre ? •• [ R.Blythe&P.Huntington ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Georgie Keily
the light is all but gone.
avatar

♦ Posts : 7869
Multinicks : teza, jemima, reggie, louisa, matt & selina
♦ Credits : ava@mine ~ sign@tumblr

Status : single mom; flirting in secret w/ irving; still in love with her ex husband
Address : #1523 apple road, w/ rhys
Job/Studies : firefighter.
Quote : remember yourself as a little girl, she is counting on you to protect her.
Activité(s) de quartier : brigade du quartier.


HALL OF FAME
To Do List: having a baby, visit Antwon, stop rushing to him, stop thinking about it, stop being selfish, heal, never open her heart to love again.
Contact List:
RP status: [ ■ ■ ■ ] ; irving - marcus - xavi

Message(#) Sujet: Encore un verre ? •• [ R.Blythe&P.Huntington ] Lun 24 Aoû 2009 - 16:42




ENCORE UN VERRE ?!
STARRING RHYS BLYTHE AND PRESLEY HUNTINGTON


    Déjà une heure que la jeune femme était accoudée au Blue Lagoon Bar. Elle n’était pas une habituée du bar, c’était certainement pour ça que le serveur ne s’interrogea pas quand elle lui demanda une Téquila. En réalité Presley ne s’y connaissait pas le moins du monde en alcool si il y a bien une chose qu’elle ne supporte pas, c’est boire, et elle ne lui a demandé cette boisson uniquement parce qu’il s’agissait du premier alcool lui étant venu en tête. Elle n’a jamais tenu l’alcool le peu de fois où elle a bu, pour des fêtes par exemple, ça finissait souvent en striptease improvisé. Alors c’est un peu par dépit qu’elle était venue ici et avait commandé une telle boisson. Bon il faut admettre que ça lui est quand même arrivée, dans l'intimité de sa maison de s'enfiler un verre ou deux. Mais ce n'était pas une grande buveuse, et dieu si son addiction à la cigarette était suffisante.
    Mais à voir sa mère réussir si souvent à effacer tout ses problèmes en quelques gorgées, elle se résigna et tenta une fois de plus l'expérience.

    Vivre seule a rarement quelque chose d'évident ou de plaisant. Elle commençait à avoir des habitudes de vieille fille alors qu'elle n'était à peine âgé que de dix-neuf ans. Tellement d'être cher l'ont laissé seul, qu'elle ne parvient plus à s'attacher suffisamment. La peur de perdre quelqu'un de nouveau est parfois trop grande. Son quotidien n'a en plus rien d'amusant, ses études la passionne et c'est bien là, la seule chose. Sa vie était de moins en moins attrayante à ses yeux, mais alors quand on se lève du mauvais pied, ce genre de journée où tout s'enchaîne pour vous pourrir la vie, vous ne rêvez que d'une chose, retourner vous coucher. Mais dans ces jours, vous êtes capable de vous étouffez dans vos couvertures.

    Une journée complètement chaotique. Elle s'était réveillé dans une chambre d'hôtel près d'un homme qu'elle ne connaissait pas le moins du monde, encore l'une de ses enflures préférant allez voir ailleurs, pendant que sa femme attend patiemment qu'il rentre du travail, pour déguster le plat qu'elle aurait amoureusement confectionné. C'est avec dégout qu'elle s'extirpa des draps. Elle se dégouté elle-même, écœurée de faire tout ça, d'être celle qui briserai un mariage. Écœurée d'être ce genre de femme. Elle se rhabilla rapidement avant de filer d'ici, l'argent en main. Comme si elle avait besoin de ça en plus. Arrivée chez elle, elle passa plus d'une heure sous la douche, se nettoyant comme si elle n'avait pas prit de douche depuis des jours entiers, se sentant sale. Une journée comme celle-ci ne pouvait pas allez en s'arrangeant. Les pneus crevés, peut être la vengeance d'une personne du voisinage, elle dut se résigner à aller faire quelques courses en taxi, ce qui était tout sauf pratique, surtout avec un chauffeur mal-aimable. Ironie du sort, elle s'était faite volé son sac, pendant qu'elle déchargeait les courses, son sac tomba à terre ce dont profita un petit imbécile. Mais habitué à ce genre de bourde, elle appela vite son banquier et mit vite opposition sur tout ses comptes. Mais elle voulait que la journée se termine bien elle se prépara alors se rendre au Parkwest, robe sobre mais toutefois sexy, toujours élégante, elle ne prit pas une couleur criarde et préféra la simplicité du noir. Elle s'y rendit à pied, préférant marcher et anticipant l'accident de voiture vu la chance qu'elle avait aujourd'hui. Mais c'était sans compter sur les cycliste, l'un d'entre eux la bouscula violemment, elle en tomba à terre et lui aussi, ce qu'il s'empressa de lui reprocher. Elle n'en fit pas cas et se releva péniblement en remarquant un genou ensanglanté que dissimulé sa robe assez longue. "Génial" pensa-t-elle, elle vit un bar en face, elle y était peut être allé une fois, et encore un souvenir vague, mais peut importe, elle avait mal, elle était fatiguée et en avait complètement mare il fallait qu'elle se pose. Elle prit le premier tabouret qu'elle vit et se décida à ne plus en bouger.

    Épuisée de sa journée, le moral pour ainsi dire dans les chaussettes, mais toujours un sourire espiègle sur le visage, le serveur ne lui demanda même pas sa carte d’identité quand elle commanda. Une chance car elle n’en avait plus.
    Une heure qu’elle était assise là, essayant de tout faire sauf penser, ce qui, connaissant Presley, n’était pas si dure en fin de compte. Quelques minutes plus tard, elle vit entrée une personne qui lui était familière.

    « Blythe ; tu t’es perdu ? » Lui dit-elle ironiquement, en le voyant se diriger vers le bar.



Spoiler:
 

_________________
 
i'll be the one, if you want me to, anywhere, (i would've followed you), say something, i'm giving up on you. (and i will stumble and fall), i'm still learning to love, just starting to crawl


Dernière édition par Presley Huntington le Sam 17 Oct 2009 - 12:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t12600-georgie-lonesome-road http://www.filthy-secret.com/t11427-journal-de-bord-de-georgie-keily http://www.filthy-secret.com/t13746-og-n1523-apple-road-famille-jacobsen-keily#513162
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Encore un verre ? •• [ R.Blythe&P.Huntington ] Mer 26 Aoû 2009 - 18:02


Rhys Blythe & Jazzlynn Finsher, c'est une amitié certaine mais pleine d'embuches et de bâtons dans les roues. A qui la faute ? Principalement à Rhys et sa faculté impressionnante à vouloir à tout prix caser son nez dans les affaires qui ne le regardent pourtant absolument pas. De nombreuses fois le jeune homme avait ainsi franchit les limites pourtant clairement tracées par Jazzlynn censées le tenir à l'écart de son intimité et de son jardin secret. Ce n'était pas par curiosité gratuite et malsaine mais bel et bien parce qu'il était persuadé que ce que lui cachait la demoiselle avait une importance cruciale pour elle et donc naturellement pour Rhys aussi ; les amis sont supposés connaître un maximum de choses sur vous pour pouvoir vous êtes réellement utiles et proches. Mais le jeune homme ne comptait pas abandonner : il pouvait mettre dans une colère noire Jazzlynn autant fois qu'il le fallait, il allait finir par la faire craquer. Ce n'était qu'une question de temps, et de méthode. Et de toute évidence, la méthode n'allait pas tarder à lui tomber droit dans les mains, comme un don du Ciel. Dieu tout puissant, merci d'avoir créé les bars.

Quand Rhys arriva donc dans le Blue Lagoon Bar, la nuit était déjà tombée et de nombreux habitués traversaient les portes pour rejoindre leur tabouret quasiment désigné d'office tellement ils venaient chaque soir sans faute pour profiter des diverses liqueurs du bar. Le jeune homme venait à peine de se trouver une place libre au comptoir du bar qu'il entendit alors une voix féminine l'interpeller. Il tourna son visage en direction de la voix et, même s'il l'avait reconnu simplement à l'ouïe, il fut surpris de découvrir que sa voisine de chaises hautes n'était autre que Jazzlynn. Amusé par cette vision et par sa phrase, Rhys lui décrocha un léger sourire avant de reporter son attention sur le serveur qui rodait derrière son bar mais prit tout de même grand soin de lui répondre d'une voix assurée.

    « Oh non, tu sais, je ne me retrouves jamais aussi bien que derrière un comptoir. »


Il gardait toujours ce même sourire lorsqu'il fit signe au barman de lui servir son verre habituel. Destiné à patienter pour obtenir sa commande, Rhys finit par s'asseoir sur son tabouret mais se tourna d'avantage vers sa voisine. Il l'observa alors attentivement, assez intrigué de la voir ici et avec déjà un verre entre les mains. C'était sûr, elle était assise sur cette chaise depuis un bon moment. D'un ton malicieux, il lui demanda alors, posant ses coudes sur le bar mais le visage définitivement tourné vers Jazzlynn.

    « Par contre toi, ce n'est pas commun de te voir ici. Quel bon vent t'amène ? Je ne savais même pas que tu étais au courant que ce bar existait. De nous deux, c'est toi qui à l'air le plus paumé. »

Revenir en haut Aller en bas
Georgie Keily
the light is all but gone.
avatar

♦ Posts : 7869
Multinicks : teza, jemima, reggie, louisa, matt & selina
♦ Credits : ava@mine ~ sign@tumblr

Status : single mom; flirting in secret w/ irving; still in love with her ex husband
Address : #1523 apple road, w/ rhys
Job/Studies : firefighter.
Quote : remember yourself as a little girl, she is counting on you to protect her.
Activité(s) de quartier : brigade du quartier.


HALL OF FAME
To Do List: having a baby, visit Antwon, stop rushing to him, stop thinking about it, stop being selfish, heal, never open her heart to love again.
Contact List:
RP status: [ ■ ■ ■ ] ; irving - marcus - xavi

Message(#) Sujet: Re: Encore un verre ? •• [ R.Blythe&P.Huntington ] Sam 29 Aoû 2009 - 16:20



    Elle semblait s’enraciner sur son tabouret, n’ayant même plus conscience des visages de personne peu recommandable qui arrivaient et repartaient. Trouillarde ? Non, seulement sa journée lui avait prouvé à quel point elle peut être mal chanceuse parfois, même beaucoup trop, elle s’attendait à provoquer un désastre une fois de plus. Alors savoir Rhys non loin avait quelque chose de réconfortant un visage familier. Bien qu’il était du genre trop fouineur, surement une caractéristique familiale. A l’instar de sa jeune sœur Victoria, ce cher Blythe était bien trop curieux. Une chose que ne supportait que très peu Presley. Mais les moyens de recourir à la vérité diffèrent entre le frère et la sœur. Au moins elle savait que lui ne franchirait pas cette limite c’était même certain.

    « Oh non, tu sais, je ne me retrouves jamais aussi bien que derrière un comptoir. »

    Son côté méfiante lui avait toujours permis de protéger sa vie privée, son passé, qui semblait intéresser ses amis. Elle lui adressa un sourire sincère, elle espérait qu’il n’avait pas une idée en tête et que pour cette fois ils pourraient parler tranquillement sans qu’elle n’ait besoin de mettre de barrière. Mais avec un Blythe c’était surement trop en demander. D'autant que le mystère entourant son alliance son changement de nom, et l'absence d'un quelconque mari, attisé beaucoup de monde. Ocean Grove était peuplé de gens curieux, trop curieux. Elle se demandait d'ailleurs si les meurtres commis dans le coin récemment n'était pas lié à ça, trop de curiosité peut parfois s'avérer être dangereux.

    « Par contre toi, ce n'est pas commun de te voir ici. Quel bon vent t'amène ? Je ne savais même pas que tu étais au courant que ce bar existait. De nous deux, c'est toi qui à l'air le plus paumé. »

    Un léger rictus se dessina encore une fois sur son visage fatiguée. Elle fini d’une traite le verre qu’elle avait entre les mains depuis trop longtemps déjà. Elle tourna ensuite son visage vers lui, elle arqua un sourcil essayant de rappeler comment elle était arrivée là. Et après mûr, mais néanmoins brève, réflexion.

    « Hmm paumée ? On pourrai presque dire ça, c’était pas ma destination principale c’est certain. Et pour être honnête, non je ne connaissais pas vraiment ce bar, j'ai du y entrer une fois, mais le souvenir est vague. »

    Tout ceux connaissant Presley ne pouvait être surpris de cette annonce. Elle qui fuyait les bars, était à présent accoudé, demandant d’un simple signe de la main, un nouveau verre. Pendant qu’elle attendait que le serveur verse une fois de plus cette boisson qui lui avait réchauffé le corps une première fois, elle tenta de chercher une position plus confortable pour sa jambe. Une fois fait, elle saisit son verre et en bu une gorgée très rapidement avant de se retourner une fois de plus vers son interlocuteur.

    « Je ne sais même plus ce que je bois, mais je commence à aimer ce bar. »

    Et ce n’était pas peu dire, elle commençait à comprendre pourquoi un verre de ci de là, pouvait allégé un instant le cœur lourd de certaine personne. C'était arrivé pourtant quelques fois, à chacune d'entre elles, elle se promettait qu'il s'agissait de la dernière. Le retour des choses après avoir cuvée était tellement douloureux, qu'elle ne voulait pas le revivre. Et pourtant une fois de plus elle s'était laissé tenter, oubliant ce qu'il se passerait plus tard.



_________________
 
i'll be the one, if you want me to, anywhere, (i would've followed you), say something, i'm giving up on you. (and i will stumble and fall), i'm still learning to love, just starting to crawl


Dernière édition par Presley Huntington le Dim 15 Nov 2009 - 18:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t12600-georgie-lonesome-road http://www.filthy-secret.com/t11427-journal-de-bord-de-georgie-keily http://www.filthy-secret.com/t13746-og-n1523-apple-road-famille-jacobsen-keily#513162
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Encore un verre ? •• [ R.Blythe&P.Huntington ] Ven 16 Oct 2009 - 20:00


Rhys persistait à ressentir un drôle de pressentiment en voyant Presley commencer sérieusement à se bourrer la gueule. Elle n'était définitivement pas le genre de personne à se rendre seule, ainsi, dans un bar et avec l'allure si esquintée. Bien sûr, elle gardait sa splendeur naturelle mais il était flagrant qu'elle n'était pas aussi fraîche que d'habitude. Loin pourtant d'être inquiet, Rhys s'amusait presque à la voir ainsi : ça changeait. En bien ou en mal, ce n'était certainement pas à lui d'en juger. Et puis, il ne se faisait pas énormément de soucis à son propos non plus : elle n'était pas une sainte et ce qu'elle faisait ce soir n'était pas interdit par la loi. Aussi, si Rhys profitait de cette situation pour servir sa curiosité, ce n'était pas totalement un crime … De plus, avec un peu de chance, elle aurait tout oublié au petit matin.
Le jeune homme hocha alors calmement de la tête lorsqu'elle admit que ce n'était pas son habitude de venir poser ses fesses sur un tabouret de ce bar. Cela se voyait comme le nez au milieu de la figure qu'elle n'était pas une habituée, sans doute à sa façon de se laisser presque totalement aller alors qu'il est connu qu'il vaut mieux sauver la face jusqu'au bout dans ce genre d'endroit. Le verre de Rhys arriva enfin sur le comptoir et il ne tarda pas à s'en emparer tandis qu'il vit du coin de l'œil Presley terminer d'une traite sa boisson. Impressionné par cet aplomb, Rhys trempa ses lèvres avec conviction dans sa vodka en continuant d'observer la jeune femme. Pour quelles raisons était-elle ici ? Qu'essayait-elle de fuir très exactement ? Un sourire de curiosité vint se peindre sur les traits de Rhys qu'il masqua aisément en sourire charmeur : il connaissait Presley, il savait que s'il montrait ouvertement toute l'étendue de sa curiosité elle n'hésiterait pas à se refermer sur elle-même voire à s'éloigner carrément de lui. Feintant alors d'être totalement détendu voire joueur, l'étudiant reposa son verre et fit un signe de la tête prouvant qu'il adhérait totalement à ce qu'elle venait de dire.

    « Presley, tu as bien raison ! Ce bar est vraiment l'idéal pour n'importe quelle situation … Vraiment, fais-moi confiance. »


Voilà qui ressemblait fâcheusement à un discours de gros buveurs maladifs mais Rhys détenait clairement ce flegme qui assurait qu'il ne s'engageait pas sincèrement. Il pensait certes du bien de cet endroit, mais pas au point d'y voir un lieu salvateur. Ça, il le laisse pour l'église du coin de la rue. Son verre dans sa main gauche, il s'amusa à le faire tourner entre ses doigts mais gardait les yeux posés avec détermination sur le profil de la jeune femme. Il voulait la faire craquer, il savait que c'était le lieu et le moment idéal. Il finit pourtant par détourner son regard pour le poser sur le barman et lui demanda de resservir la demoiselle comme il se devait. L'homme effectua la commande sans se faire attendre et Presley se retrouva avec un nouveau verre face à elle sans avoir particulièrement évoqué le souhait de continuer à boire. Une expression bienveillante mais teintée d'insouciance se laissait lire sur le visage de Rhys lorsqu'il reprit la parole en posant une main soit-disant compatissante sur le coude de la jeune femme. 

    « Tu m'as bien l'air d'avoir besoin d'un verre supplémentaire. Je t'en prie, ça me fait plaisir. »


Quel genre de chrétien était-il pour inciter ainsi une amie à boire alors qu'elle semble bien d'avantage avoir besoin de rentrer chez elle ? Sans doute un très bon chrétien qui comprend la nécessité d'identifier un mal avant de tenter de le résoudre. Et en l'occurrence, Rhys était décidé à découvrir le mal qui secouait la jeune femme, quitte à ce qu'elle doive lui en faire part complètement saoule.
Revenir en haut Aller en bas
Georgie Keily
the light is all but gone.
avatar

♦ Posts : 7869
Multinicks : teza, jemima, reggie, louisa, matt & selina
♦ Credits : ava@mine ~ sign@tumblr

Status : single mom; flirting in secret w/ irving; still in love with her ex husband
Address : #1523 apple road, w/ rhys
Job/Studies : firefighter.
Quote : remember yourself as a little girl, she is counting on you to protect her.
Activité(s) de quartier : brigade du quartier.


HALL OF FAME
To Do List: having a baby, visit Antwon, stop rushing to him, stop thinking about it, stop being selfish, heal, never open her heart to love again.
Contact List:
RP status: [ ■ ■ ■ ] ; irving - marcus - xavi

Message(#) Sujet: Re: Encore un verre ? •• [ R.Blythe&P.Huntington ] Lun 19 Oct 2009 - 16:27



Perdre le contrôle n’était définitivement pas dans ses habitudes. De toute petite elle avait appris à se tenir convenablement en toute circonstance. Une attitude que lui apprenait sa chère mère, qui une fois n’est pas coutume, se foutait encore de la gueule du monde. Comme si elle, parvenait à se tenir correctement. Toujours un coup dans le nez, comme si sa vie était dure. Elle avait tout sur un plateau, elle n’avait qu’à demandé et tout lui était servit. Une vrai princesse, qui ne se gênait pas pour tromper son mari, qui lui, l’aimait de manière inconditionnelle. Elle se rappelait de toutes ses fois où elle avait été réprimandé par la jeune femme. Il y avait une époque, où elle s’obstinait à faire complètement le contraire de ce qu’elle aurait du, par simple esprit de contradiction. Et on pouvait dire avec certitude, qu’elle adorait agir ainsi. Se pointant complètement défoncée à l’une des soirées qu’elle avait passé des mois entier à organiser. Gâcher la fête avec ses propos venimeux mais complètement décousu, ses yeux injectés de sang, et son allure abimée. Donnant ainsi l’image d’une mère se préoccupant plus de briller en société, que de la santé physique et mentale de sa seule et unique fille. Et après tout c’était belle et bien le cas, elle s’en fichait. Aujourd’hui la seule personne à qui elle pouvait faire honte, c’était elle-même, mais il y avait bien longtemps déjà, qu’elle avait arrêté d’espérer aimer le reflet qu’elle voyait dans le miroir. Une seule personne avait réussi à la convaincre de s’aimer et se soucier d’elle, mais aujourd’hui cette même personne n’était plus là pour le faire. Elle s’était résigné à être seule, oubliant sa colère, préférant la noyer dans un verre d’alcool.

« Presley, tu as bien raison ! Ce bar est vraiment l'idéal pour n'importe quelle situation … Vraiment, fais-moi confiance. »

Confiance ? Non pas que ce mot ne soit pas compatible avec Rhys, elle se demandait seulement si elle était capable d’une telle chose, faire confiance lui avait couté beaucoup plus qu’elle ne l’aurait imaginé auparavant. Mais elle ne pouvait nier, qu’à cet instant elle croyait dur comme fer qu’il avait raison. Elle se sentait mieux d’une certaine façon, sa capacité à raisonner correctement, diminuait peu à peu, emportant avec elle, ses doutes et sa colère. Elle savait bien sur que l’effet n’était pas durable malheureusement, et qu’elle devrait répété l’expérience pour en ressentir une fois de plus les effets. Mais elle s’en fichait, elle voulait se sentir mieux et pour l’instant ça commençait à marcher. Elle acquiesça donc d’un signe de tête accompagné d’un sourire. Elle posa ensuite un regard plutôt attristait sur son verre désormais vide, se demandant s’il était plus sage de s’arrêter là, ou de continuer sur sa lancé. De toute évidence Rhys avait déjà la réponse. Elle vit le barman la resservir sans qu’elle n’ait prononcé le moindre mot. Sentant la main du jeune homme sur son bras, elle fit bien vite le rapport avec le peu de raisonnement qui lui restait, avant d’avoir une réelle confirmation.

« Tu m'as bien l'air d'avoir besoin d'un verre supplémentaire. Je t'en prie, ça me fait plaisir. »

Elle ne se fit pas prier pour saisir son verre et y tremper les lèvres plus modérément qu’elle ne l’avait fait auparavant. Le reposant ensuite sur le comptoir, un geste lourd et lasse, son regard demeurait triste, elle n’y faisait même plus attention. Elle n’était plus en mesure de se protégeait avec sa carapace et se sourire qu’elle affichait chaque jour. De toute évidence, il y avait quelques effets secondaire à la prise d’alcool.

« Je suis fatiguée. » les mots sortirent faiblement, sans qu’elle n’ait eu le temps de le réaliser. Elle s’empressa de corriger le tire, même s’il était évident, en vue des cernes qui avait élu domicile sur son visage, qu’elle devait être épuisée. « mais toi qu’est-ce que tu fais ici ? Je t’aurais plutôt imaginé en compagnie d’une femme aux courbes parfaites. »

Un sourire en coin, et le regard joueur, elle le connaissait bien, et savait qu’il était du genre à s’amuser, à se laisser rapidement aller. Il n’était pas souvent du genre à résister à une quelconque tentation, alors le savoir plutôt calme ici, était quelque part surprenant. Et du moins elle espérait qu’on s’attarderait plus sur la raison de sa présence, plutôt que la sienne.




_________________
 
i'll be the one, if you want me to, anywhere, (i would've followed you), say something, i'm giving up on you. (and i will stumble and fall), i'm still learning to love, just starting to crawl


Dernière édition par Presley Huntington le Dim 15 Nov 2009 - 18:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t12600-georgie-lonesome-road http://www.filthy-secret.com/t11427-journal-de-bord-de-georgie-keily http://www.filthy-secret.com/t13746-og-n1523-apple-road-famille-jacobsen-keily#513162
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Encore un verre ? •• [ R.Blythe&P.Huntington ] Sam 24 Oct 2009 - 15:27


Rhys ne put s'empêcher de se féliciter lorsqu'il vit Presley accepter le verre qu'il lui offrait et en boire sans se faire prier. C'était sans doute bien mesquin de sa part mais une fois de plus, une motivation certaine l'animait : Rhys ne faisait pas ceci dans le but de lui faire du mal mais au contraire, dans celui de l'aider. OK, souvenez-vous de ne jamais lui accorder de grandes responsabilités parce qu'il ne tarderait pas à devenir totalement tyrannique sous le prétexte que « la fin justifie les moyens ». Ramenant son bras contre lui, le jeune homme se pencha légèrement vers le bar et y appuya son coude, observant toujours la demoiselle à ses côtés qui semblait assez bien au bout du rouleau. Quand elle lui déclara alors d'une voix fade qu'elle était particulièrement fatiguée, les sourcils de Rhys se froncèrent. Certes elle ne lui apprenait rien de nouveau, il l'avait lui-même remarqué mais sa façon de le dire n'était pas celle que l'on utilise d'ordinaire pour signifier sa fatigue. Elle semblait plutôt esquintée. Elle le disait d'une façon si faible et pleine de lassitude que ça ne laissait de toute évidence rien présager de bon. S'apprêtant à lui demander avec plus ou moins de tact les raisons d'un tel épuisement, Rhys se sentit déstabilisé quand elle réussit avec brio à détourner la conversation sur lui. Se redressant sensiblement, il se tourna vers le bar et attrapa son verre d'alcool, intrigué par le sourire pleins de sous-entendus qu'elle lui lançait. C'était quoi cette image que tous avait de lui ? Bon … Certes, Rhys n'était pas la figure la plus pure d'Ocean Grove mais il pensait qu'après plus de vingt ans à aller régulièrement à l'église, les habitants de la ville réussiraient à le voir comme quelqu'un de raisonnable. De toute évidence, il avait lamentablement échoué et Presley n'était pas dupe s'il devait en croire ses mots. Loin pourtant de s'en sentir offensé, il but une longue gorgée de son verre puis accorda un sourire à son amie du genre qu'aurait pu afficher un gamin se reconnaissant coupable d'avoir commis une bêtise.

    « Je suis en compagnie d'une femme aux courbes parfaites là, non ? » Il marqua une pause avant d'ajouter d'un ton plus détaché en posant son regard sur Presley. « Crois-le ou non, je ne penses pas sans cesse au sexe. »


Il doutait fort qu'il réussirait à la convaincre mais après tout, c'était plutôt vrai. Rhys aimait, c'est certain, se trouver en compagnie de jolies femmes mais il n'était pas non plus un obsédé sexuel. C'était juste une manière pour lui de s'amuser et tant qu'il ne faisait aucun mal, où était le problème ? De plus, à présent qu'il était en couple avec Hailey Caldwell, il était évident qu'il évitait de flirter avec la première femme venue aussi fréquemment qu'auparavant.
Puis, réalisant sans trop de difficulté que la conversation s'éloignait bien trop à son goût du cœur du sujet qui n'était autre que « Presley face à ses problèmes », Rhys enchaîna assez rapidement pour ne pas lui laisser le temps de divaguer d'avantage ou de lui poser une nouvelle question sur sa vie à lui. La jeune femme était maligne mais elle était aussi plus enivrée que Rhys à cet instant et l'étudiant comptait bien profiter de son avantage.

    « Tu as eu une si dure journée ? Bon certes, les cours peuvent se présenter vraiment durs mais quand même pas à ce point, si ? »


Évidemment, Rhys ne connaissait strictement rien des activités « parallèles » qu'exerçait l'étudiante en médecine pour arrondir probablement ses fins de mois. A ces yeux, elle était une demoiselle équilibrée et évitait clairement de se retrouver dans des situations douteuses. Mais le jeune homme savait aussi pertinemment que ce qu'il connaissait à son sujet n'était pas suffisant : le regard de Presley lui laissait soupçonner d'autres aspects qu'il ignorait et sa façon de se défiler sur certains sujets l'intriguait souvent. A cet instant pourtant, Rhys était certain qu'il finirait par découvrir des choses intéressantes sur son compte ce soir. Il lui suffisait simplement pour cela de rester attentif et d'éviter de la brusquer. Tout était une question de mise en confiance, un subtile mélange de légèreté et de curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Georgie Keily
the light is all but gone.
avatar

♦ Posts : 7869
Multinicks : teza, jemima, reggie, louisa, matt & selina
♦ Credits : ava@mine ~ sign@tumblr

Status : single mom; flirting in secret w/ irving; still in love with her ex husband
Address : #1523 apple road, w/ rhys
Job/Studies : firefighter.
Quote : remember yourself as a little girl, she is counting on you to protect her.
Activité(s) de quartier : brigade du quartier.


HALL OF FAME
To Do List: having a baby, visit Antwon, stop rushing to him, stop thinking about it, stop being selfish, heal, never open her heart to love again.
Contact List:
RP status: [ ■ ■ ■ ] ; irving - marcus - xavi

Message(#) Sujet: Re: Encore un verre ? •• [ R.Blythe&P.Huntington ] Mar 27 Oct 2009 - 20:13



C’est pas comme si toutes ses journées étaient une réelle torture, mais parfois c’est l’impression qu’elle en avait. Peu de ses nouveaux amis, ceux qu’elles avaient rencontrés après sa propre rencontre avec celui qui serait un jour son mari il y a plus de cinq ans maintenant, sont au courant de son passé de junkie. Peu savent à quel point les moments les plus dures peuvent être encore plus douloureux lorsque la tentation refais surface. Une raison sans doute pour laquelle elle y préférait l’alcool ces temps-ci, elle savait qu’elle ne le supportais pas, qu’elle devrait s’arrêter. En ce moment au delà du fait qu’elle s’efforçait de toujours tenir bond, de tenir sa promesse, elle enchaînait ce que l’on pouvait qualifié les catastrophes. Alors qu’elle faisait tourner son verre entre ses doigts fins et qu’elle regardait le contenue avec fascination et inexpressivité, elle tentait de rassembler ses pensées pour se concentrer sur ce qu’elle allait faire de sa vie. Mais bien sur elle était beaucoup trop imbibé, beaucoup trop pour se méfier de Rhys qui n’avait peut être pas que de bonnes intentions en lui offrant ainsi un verre supplémentaire alors qu’il était évident qu’elle devrait déjà rentrer chez elle. Mais en même temps on ne pouvait pas dire qu’elle manifestait un intérêt quelconque à cette idée. De toute façon elle devrait rentrer à pied, et elle avait encore trop mal au genou, alors ça attendra encore, d’autant qu’elle n’a pas fini son verre et le laisser alors qu’il venait de le lui être offert n’était pas très aimable. Du moins dans son monde qui pour le moment avait surtout des allures de flou intense, et semblait tourner inlassablement. Mais par-dessus tout ses pensées n’étaient plus du tout cohérentes.

« Je suis en compagnie d'une femme aux courbes parfaites là, non ? (...) Crois-le ou non, je ne penses pas sans cesse au sexe. »

Elle ne put qu’esquisser un sourire, tout d’abord il était joliment retombé sur ses pattes bien qu’il ne s’agissait nullement de ça. Mais comme elle s’y attendait il aurait une réponse bien affutée à lui offrir. Mais en plus imaginer que Rhys puisse être plus « sage » que ce qu’il semble l’être avait quelque chose d’amusant. Bien qu’il était dans l’obligation d’être sérieux, en effet le jeune homme était à présent en couple avec Hailey Caldwell, qui n’était autre que la personne la plus importante aux yeux de Presley. Donc apprendre qu’il pouvait penser parfois à autre chose était à la fois réconfortant, pour cette amie protectrice, mais à la fois ironique, connaissant le jeune homme depuis quelques années maintenant.

« Pas mal Blythe, mais je pensais plutôt à une jolie blonde. Et t’imaginer penser à autre chose me rend perplexe, déjà qu’il devient difficile d’imaginer quoique ce soit à l’heure actuelle. »

Elle était obligée d’admettre qu’elle ne marcherait sans doute pas droit si elle devait se lever, fort heureusement ce n’était pas dans ses projets immédiat. Encore une fois son regard se fixa telle une folle ayant perdue toute faculté mentale, elle regardait son verre avec une fascination sans borne pour le liquide à l’intérieur. Elle fut tiré de sa contemplation tout sauf constructif, par la voix du jeune homme.

« Tu as eu une si dure journée ? Bon certes, les cours peuvent se présenter vraiment durs mais quand même pas à ce point, si ? »

Une dure journée ? Un euphémisme, en grande maladroite ce genre de journée n’est pourtant pas si rare, mais plutôt difficilement supportable en ce moment. Elle regarda en l’air comme si elle y cherchait la réponse, comme s’il y avait un écran retransmettant les images de la journée de la jeune fille. Soufflant d’un air dépité elle se retourna pour lui répondre.

« C’était pas ma journée, j’ai enchainé. En même temps si on part sur cette logique, c’est carrément pas mon année. J’ai fais des choses que je pensais même pas faire un jour c’est pour te dire. » elle marqua une pause, et un sourire se dessina sur ses traits marqués par la fatigue. Elle leva faiblement son verre et s’exclama avant de le porter à ses lèvres et le descendre d’une traite. « à 2010, bientôt une nouvelle année qui je sens sera encore plus surprenante et désastreuse. »




_________________
 
i'll be the one, if you want me to, anywhere, (i would've followed you), say something, i'm giving up on you. (and i will stumble and fall), i'm still learning to love, just starting to crawl


Dernière édition par Presley Huntington le Dim 15 Nov 2009 - 18:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t12600-georgie-lonesome-road http://www.filthy-secret.com/t11427-journal-de-bord-de-georgie-keily http://www.filthy-secret.com/t13746-og-n1523-apple-road-famille-jacobsen-keily#513162
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Encore un verre ? •• [ R.Blythe&P.Huntington ] Sam 7 Nov 2009 - 16:39


Rhys la regarda, amusé, quand elle sous-entendit qu’elle parlait d’Hailey et qu’il lui était difficile de l’imaginer autrement qu’en grand pervers. Elle jouait sur l’offensive mais cela ne blessa pas du tout le jeune homme : il la savait saoule et surtout, il trouvait cela vraiment bien lancé comme réponse. Presley lâchait déjà doucement mais sûrement la pression. Exerçant une moue, feignant d’être offensé, Rhys lui adressa un regard de biais avant de finir son verre et de le reposer dans un tintement sur le bois du bar.

« Oh, fais attention Presley, un autre que moi aurait pu trouver ça vexant comme parole.

Esquissant un sourire pour lui prouver qu’il n’était vraiment pas touché outre mesure, il écouta la suite de sa réponse et perdit son sourire pour un air beaucoup plus attentif. Il avait toujours eu une affection particulière pour cette jeune femme : depuis le jour où elle l’avait « guidé » dans une des phases les plus sombres de son existence, Rhys se donnait un point d’honneur à être là pour elle également au moindre signe suspect. C’était sans doute un projet ambitieux : Presley était une jeune femme indépendante et n’avait jamais demandé la moindre aide de la part de l’étudiant mais il se sentait comme investie d’une certaine mission envers elle, ou au moins se sentait-il redevable. Après tout, sans elle, jamais il n’aurait adopté Glutton et sa vie aurait sans doute prit un tournant différent s’il ne l’avait pas rencontrée dans cet hôpital pendant sa rééducation. Presley Huntington l’avait sauvé et il espérait, naïvement peut-être, pouvoir lui renvoyer la pareille à la première occasion. Quitte à devoir la saouler pour provoquer cette « première occasion », oui.
Sa curiosité buta alors sur son « J’ai fais des choses que je pensais même pas faire un jour c’est pour te dire. » Qu’entendait-elle par là ? Rien ne pouvait être aussi terrible, non ? Du moins, il n’imaginait pas que venant de sa part, les « choses » puissent être, à ce point, perturbantes. Pourtant, il avait tout de même un drôle et mauvais pressentiment. Il la vit sourire mais ne réussit pas à croire à cette expression. Il la regarda lever son verre en l’air et souhaiter 2010 connoté d’un pessimisme à peine voilé. Bien que Rhys partageait tout à fait son opinion (il avait eu une année particulièrement éprouvante également), il ne leva pas son verre pour se joindre à elle, désignant son verre vide comme prétexte. Se levant alors de son tabouret, le jeune homme tira son siège juste assez pour se retrouver plus proche de Presley et s’y rassit, tourné vers elle de sorte que leurs genoux se touchaient. Il lui semblait qu’il était à deux doigts du moment où la demoiselle craquerait définitivement et lui révélerait ce qu’il espérait obtenir de sa part. Lentement et avec tact, il posa une main sur son épaule droite et plongea son regard dans le sien, essayant de capter ce qu’il restait de conscience dans ce corps fatigué et alcoolisé.

« De quelles choses parlais-tu il y a une minute ? Tu peux me parler, Presley tu le sais, n’est-ce pas ? »

De son autre main, il attrapa alors le verre de la jeune femme et le replaça au creux de la main de Presley. Décidément, Rhys était totalement implacable quand il s’y mettait.

« N’hésite pas à boire, ça détend et ça aide à réaliser combien rien n’est jamais si grave. »

Affichant un regard bienveillant et un sourire doux, il attendit que Presley se sente suffisamment en confiance pour enfin accepter de se confier à lui et qu’il puisse ainsi lui venir en aide aussi bien qu’il s’imaginait pouvoir. A moins qu’il n’attendait en fait que la jeune femme se lève de son tabouret et lui balance son verre en plein visage avant de le traiter de dangereux tordu parce qu’en effet, on aura vu meilleure tactique de persuasion que celle qu’il utilisait à cet instant.
Revenir en haut Aller en bas
Georgie Keily
the light is all but gone.
avatar

♦ Posts : 7869
Multinicks : teza, jemima, reggie, louisa, matt & selina
♦ Credits : ava@mine ~ sign@tumblr

Status : single mom; flirting in secret w/ irving; still in love with her ex husband
Address : #1523 apple road, w/ rhys
Job/Studies : firefighter.
Quote : remember yourself as a little girl, she is counting on you to protect her.
Activité(s) de quartier : brigade du quartier.


HALL OF FAME
To Do List: having a baby, visit Antwon, stop rushing to him, stop thinking about it, stop being selfish, heal, never open her heart to love again.
Contact List:
RP status: [ ■ ■ ■ ] ; irving - marcus - xavi

Message(#) Sujet: Re: Encore un verre ? •• [ R.Blythe&P.Huntington ] Dim 15 Nov 2009 - 18:21



Si Presley, était en grande partie une jeune fille plutôt enjouée et sociable, cela n’était pas toujours le cas, depuis quelque temps la solitude était devenue sans doute sa plus fidèle amie. Une amie qui ne détrônerait jamais la jolie Hailey Caldwell, si en apparence on pouvait se demander ce qui pouvait réellement unir les jeunes femmes, elles se fichent bien des divers interrogations des autres. Leur complicité n’était en aucun cas un leurre. De nature protectrice, elle aurait pu voir cette relation d’un mauvais œil. Après tout elle connaissait assez bien Rhys et sa « réputation » mais elle voulait aussi croire qu’il saurait capable de mettre ses travers de côtés, et que la boutonnière de son pantalon resterait clause devant tout autre fille qui ne serait pas Hailey. C’était sans doute pour cette raison qu’elle se laissait tenter à s’amuser de lui, elle espérait sincèrement qu’il se comporterait bien, elle l’espérait tant pour la jeune femme qui comptait énormément à ses yeux, qu’à leur amitié, bien que parfois bancale, à laquelle elle tient également beaucoup. Si elle savait qu’il ne prendrait pas mal sa remarque s’était sans doute grâce à son air perdu et l’alcool qu’elle avait pu ingurgité, ou sans doute savait-il que sa réputation n’était plus à faire, ou encore qu’elle adorait être taquine avec lui. Depuis le temps qu’elle le connait, elle s’était toujours montré quelque peut taquine, s’était sa façon d’être, qui aime bien châtie bien après tout n’est-ce pas ?

« Mais un autre que toi, n’aurais peut être pas autant de prétendantes. »

On pouvait dire assurément qu’Hailey n’avait pas mis le grappin sur le jeune homme le moins voulu du coin. Elle n’avait pas joué la facilité et ça se savait, mais après tout c’était tout à son honneur, Presley mourrait d’envie de voir un Rhys plus assagit. Il est toujours possible de rêver.
Si l’alcool semblait lui déliait la langue et embrumer ses pensées, ce n’était pas du tout le cas de Rhys, qui savait parfaitement où il voulait en venir, sans que la jeune femme se doute de quoique ce soit. L’alcool la rendait crédule, elle qui était pourtant plutôt méfiante et perspicace, elle ne voyait pas du tout le coup venir, et pensait simplement à un geste amical venant de la part de Rhys. Chose folle, quant on voyait son attitude de loin, cela pourrait paraître réellement très déplacé, faire boire une jeune fille de la sorte, pouvait avoir toutes sortes de significations, auxquelles elle ne pensait même pas. Trop occupée à penser que l’alcool et Rhys n’étaient que des amis qui lui voulaient du bien. Ainsi elle ne se montrait pas réellement suspicieuse quant à sa requête, seulement elle ne savait pas elle-même ce qui était le pire dans sa vie, elle serait sans doute incapable de graduer le tout sur une échelle d’importance.

« C’est compliqué, mais si ça peut te rassurer je n’ai encore tué personne, enfin … » la jeune femme marqua une pause, se reprenant bien vite. « il n’y a pas tant de chose à dire que ça, après tout, on a tous nos galères non ? »

Et elle savait de quoi elle parlait, elle en avait assumé un bon nombre, à une époque où elle aurait du simplement demeuré insouciante. Mais depuis qu’elle était de retour à Ocean Grove, elle avait fait preuve d’indépendance et de force de caractère, sans doute que sa mère en aurait été surprise de la voir prendre sa vie en main de la sorte. Sauf que le contrôle lui avait dernièrement échappé plus qu’elle ne l’aurait cru, et si elle voulait absolument y remédier elle ne savait même pas par où commencer. Toujours aussi crédule face à l’attitude du jeune homme, elle ne sentit aucune arrière pensée lorsqu’il mit son verre dans sa main, lorsqu’il lui conseilla de boire encore. Certes elle ne se serait pas réellement attendu à un tel conseil si ce soir là elle aurait croisé Hailey, mais venant de lui elle n’était pas complètement surprise. Elle esquissa un sourire, et prit une gorgée supplémentaire. N’étant pas une buveuse avertie, elle n’était pas capable de descendre ses verres indéfiniment avec le même aplomb. Plongeant son regard dans le sien, elle ne savait pas vraiment où cela la conduirait de peut être se dévoiler un peu, mais sans doute que ça l’aiderai un peu, du moins pour la soirée.

« j’ai beau boire, je ne me sens pas moins sale de me réveiller dans le lit d’un homme qui m’a payé pour m’y coucher. Sans doute que la plus part du temps ça aide, mais je n’arrive pas à me dire que je suis vraiment devenue ce genre de femme, j’ai jamais voulu ça. Tu imagines comme c’est écœurant ? »

Son métier n’était pas un secret, elle ne s’en cachait pas, seulement elle se montrait toujours souriante, presque fière, elle ne le montrait pas comme une corvée, elle voulait montrer qu’elle pouvait parfaitement l’assumer. Hors c’était complètement faux, elle n’avait aucunement le choix. Sans doute qu’il comprendrait plus vite qu’elle ne réaliserait qu’elle était entrain de tomber dans le panneau.




_________________
 
i'll be the one, if you want me to, anywhere, (i would've followed you), say something, i'm giving up on you. (and i will stumble and fall), i'm still learning to love, just starting to crawl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t12600-georgie-lonesome-road http://www.filthy-secret.com/t11427-journal-de-bord-de-georgie-keily http://www.filthy-secret.com/t13746-og-n1523-apple-road-famille-jacobsen-keily#513162
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Encore un verre ? •• [ R.Blythe&P.Huntington ] Mar 1 Déc 2009 - 0:46


Rhys ne répondit pas à la remarque de la jeune femme sur le nombre de demoiselles qu'il connaissait et se contenta plutôt de pencher la tête avant d'afficher une expression signifiant clairement qu'elle n'avait pas tord. C'était d'ailleurs un point qui le faisait pas mal réfléchir ces derniers temps : serait-il réellement capable de rester fidèle à Hailey jusqu'au bout ? Il pensait le pouvoir mais cela faisait tellement longtemps qu'il n'avait pas été officiellement en couple qu'il redoutait de faire un faux pas au moment où il s'y attendrait le moins. Cela devenait parfois une telle hantise qu'il s'empêchait de se rendre dans des lieux riches en « tentation » ou carrément de rester trop longtemps en charmante compagnie. Autant dire que ce soir, il échouait sur les deux terrains. Heureusement, cependant, que Presley était une amie de plusieurs années et que loin de représenter une menace à son couple, elle assurait d'avantage le rôle de garde-fou, grâce à son incroyable amitié avec Hailey. Indéniablement, le couple avait de la chance de compter Miss Huntington parmi leurs amis.
Vint alors enfin le moment des confessions. Rhys l'attendait si fortement qu'il se demandait comment cela était encore possible que Presley ne réussisse pas à voir clair dans son jeu. Décidément, elle devait être vraiment fatiguée et enivrée pour ne pas comprendre dans quel piège elle tombait inexorablement. Loin de s'en plaindre, Rhys en profita au contraire. Heureusement pour elle que c'était Rhys qui était venu l'accoster et non pas un autre type parce qu'il n'était pas certain qu'un autre que lui n'aurait pas choisi de profiter de cette situation d'une manière beaucoup plus dangereuse pour la jeune femme. L'étudiant, son verre reposé sur le bar, était entièrement concentré sur les mots qui sortaient des lèvres de son amie. Elle lui assurait qu'il n'y avait pas lieu de s'inquiéter mais comment la croire face à l'apparence si faible et perdue qu'elle lui offrait à voir ? Loin d'être rassuré, il attendit alors qu'elle poursuive sa réponse, comprenant qu'elle avait besoin de prendre son temps pour retrouver ses idées et réussir à déverser ce qui lui pesait réellement sur le cœur. Rhys se fit alors la remarque que c'était un peu comme dans un confessionnal : le « pécheur » se rendait auprès d'un prêtre pour pouvoir se libérer de tourments divers sous le couvert de l'anonymat. Si Rhys aurait bien aimé avoir le luxe de revendiquer une telle position d'autorité, l'entretien que partageaient pourtant les deux jeunes gens n'avait rien à voir avec ce genre de confessions pour la bonne et unique raison qu'ils se connaissaient. Rhys avait beau faire un maximum d'effort pour essayer d'être objectif, le fait qu'il connaisse si bien Presley et qu'il se sente réellement concerné par ses soucis l'empêchait de percevoir cette discussion d'un œil détaché. Elle était importante à ses yeux et le resterait toujours autant bien après la fin de cette soirée, c'était inévitable. Pourtant, quand elle finit par lui avouer la nature de son activité professionnelle, Rhys ne put s'empêcher de la fixer un peu trop longtemps. Heureusement qu'elle buvait toujours et semblait peiner à prendre conscience de tout ce qui se passait autour d'elle sinon l'étudiant aurait vraiment eu l'air de la juger. Mais ce n'était pas le cas, il était surtout surpris et déstabilisé … Presley était-elle sérieuse ? Comment se faisait-il qu'il ne fut pas mis au courant plus tôt ? C'était une nouvelle à la fois alarmante à ses yeux (quoi d'autre d'aussi important ignorait-il sur son compte ?) et dur à réaliser : comment était-elle arrivée à se prostituer ? C'était une activité que Rhys pensait à effectuer par défaut, or Presley lui semblait posséder tout ce dont elle avait besoin. C'était tout bonnement incompréhensible. Toujours assit face à elle, il baissa son visage pour être à la hauteur de celui de la jeune femme et il posa une main sur son verre pour l'empêcher de continuer à boire. Elle en avait assez pour ce soir et Rhys regrettait presque de lui avoir suggéré de boire autant.

« J'étais pas au courant. Comment s'est arrivé ? Si tu avais des soucis, t'aurais pu venir me voir … Je t'aurais aidé. D'une manière ou d'une autre. »

Il finit par secouer la tête et se recula, poussant un soupire. Il était tellement sonné par cette nouvelle qu'il avait du mal à se situer et savoir ce qu'il était bon de faire. Il lui en voulait de ne pas lui en avoir parlé, il aurait pu l'aider ou au moins, la soutenir. Mais d'un autre côté, son air lessivé et éreinté l'empêchait de la blâmer. Se tournant vers le bar, il écarta les verres et sortit son porte-feuille pour payer l'addition. Ils n'étaient pas venus ensemble, mais ils allaient très certainement rentrés tous les deux. D'une parce que Presley n'était pas en état de conduire et de deux, parce que Rhys ne pouvait se résigner à l'abandonner avant d'être certain qu'elle soit en sécurité. Il fit alors un signe vers le barman, espérant que Presley n'émettrait pas d'objection à sa brusque décision.

Revenir en haut Aller en bas
Georgie Keily
the light is all but gone.
avatar

♦ Posts : 7869
Multinicks : teza, jemima, reggie, louisa, matt & selina
♦ Credits : ava@mine ~ sign@tumblr

Status : single mom; flirting in secret w/ irving; still in love with her ex husband
Address : #1523 apple road, w/ rhys
Job/Studies : firefighter.
Quote : remember yourself as a little girl, she is counting on you to protect her.
Activité(s) de quartier : brigade du quartier.


HALL OF FAME
To Do List: having a baby, visit Antwon, stop rushing to him, stop thinking about it, stop being selfish, heal, never open her heart to love again.
Contact List:
RP status: [ ■ ■ ■ ] ; irving - marcus - xavi

Message(#) Sujet: Re: Encore un verre ? •• [ R.Blythe&P.Huntington ] Ven 11 Déc 2009 - 12:39



Plutôt orgueilleuse, elle n’aimait pas parler de ce genre de chose, encore moins demander de l’aide, ça n’avait jamais été dans ses habitudes. C’était sans doute dû à l’éducation qu’elle avait reçu. Dans le monde où elle avait été élevé , on ne se plaignait pas, on se contentait de sourire en toute circonstance, de faire bonne figure, et surtout de faire tout notre possible pour se préserver. Bien sur elle avait échouée, on ne pouvait pas dire qu’être prostituée, était la carrière rêvée, et encore moins une grande fierté, son image en prenait un coup. Si elle avait souhaité suivre la voie de son père, s’était à présent fichue, ou il faudrait qu’elle travail sa crédibilité de manière fulgurante, ce qui n’était pas non plus chose donnée. Elle savait qu’elle s’était « grillée » toute seule d’une certaine façon, elle n’avait pas souhaité se cacher, pour une raison simple, elle ne voulait pas en avoir honte, elle ne voulait pas avoir quoique ce soit à se reprocher vis-à-vis de ça. Mais l’évidence était là, elle avait terriblement honte, elle se dégouter elle-même, ne parvenant plus à aimer le reflet que lui renvoyait le miroir tout les matins, elle ne se sentait plus elle-même, comme si elle s’était perdue au milieu de tout ça. Après tout c’était quelque part le cas, cela ne se ressemblait pas, elle n’était pas le genre de fille ayant recourt à ce genre de moyen, ni par nécessité et encore moins par plaisir, l’estime qu’elle avait d’elle n’était pas à son maximum. Elle n’en avait jamais réellement eu, mais son mari était parvenue, à force d’acharnement, à lui permettre de se regarder, de s’apprécier, et de marcher dignement la tête haute, ce dont elle n’était plus capable au jour d’aujourd’hui, s’étant trahit, l’ayant trahit également, elle ne pouvait continuer, et l’insulter qui plus est. Oui pour elle, être fière était non seulement une insulte vis-à-vis d’elle-même, mais aussi de lui, il avait mis tellement de cœur à l’ouvrage pour la remettre sur les rails, que de se dénigrer ainsi, serait renier tout ce qu’il avait fait pour elle.
Mais elle s’aperçut rapidement que d’annoncer une telle nouvelle à un ami, n’avait rien de simple, et ce pour plusieurs raisons. Tout d’abord avouer à un ami qu’on se vendait n’avait rien de très classieux, et l’image qu’il pouvait avoir d’elle serait vite écornée. Elle avait surtout peur, d’être jugée, bien sur elle ne pensait pas qu’il serait méprisant ou quoique ce soit envers elle, encore qu’elle se demandait si ça lui ferait pas du bien quelque part. Elle avait tellement la sensation de foutre sa vie en l’air, qu’elle se demandait si elle préférait être jugée quitte à se prendre une gigantesque gifle en pleine figure, mais à être en quelque sorte poussée à se sortir de ce merdier. Ou si elle préférait des paroles réconfortantes, quitte à faire presque pitié et finir encore plus écœurée d’elle-même qu’elle ne l’était à présent.
Elle demeurait cependant surprise de s’être livrée si facilement, certes il ne s’agissait pas de son unique problème, de sa seule préoccupation, beaucoup trop de choses embrumaient son esprit. Mais contrairement à ce qu’elle pensait, c’était bel et bien ça qui lui pesait le plus sur les épaules. Même si cette révélation, n’était pas celle du siècle, probablement qu’il connaissait des personnes dans son entourage complètement conscient du métier de son amie, lui ne l’était absolument pas, ce qui l’a surprit quelque part, lui si curieux de la vie de la jeune femme ou de tout autre vie par ailleurs - probablement un gêne commun avec la dernière des Blythe - ne savait rien de cette profession peu recommandable. Néanmoins elle continuait à noyer son regard dans son verre, ne souhaitant pas affronter le regard de Rhys, même si plus aucune émotion ne transparaissait sur ce visage complètement fracassée et épuisée, elle était effrayée. Peur de perdre son respect, mais surtout son amitié. Malgré cette relation quelque peu conflictuelle ponctuée de beaucoup de dispute, Rhys demeurait un ami précieux à ses yeux, l’un de ceux dont la vie, et l’avis comptait énormément, et elle ne savait pas comment elle réussirait à gérer la perte d’un ami si cela devait se produire.
Elle fut cependant surprise de le savoir encore là, lorsqu’elle vit sa main s’apposer sur son verre, elle réussit au moins à comprendre qu’il ne comptait pas partir d’un air dégouté, à moins que cela soit ce qu’il s’apprêtait à faire, souhaitant uniquement attirer son attention sur sa réaction. Cependant lorsqu’elle se retourna pour lui faire face, il avait l’air plutôt surpris, sonné, ce qui se confirmait par ses paroles. Un léger sourire, très léger ressemblant plutôt à un rictus reflex, s’était dessinée sur le visage de Presley.

« Je n’en suis pas vraiment fière … Et puis c’est beaucoup trop compliqué. »

Elle ne se voyait pas raconter plus que ce qu’elle n’en avait dit, elle ne se voyait pas non plus demander de l’aide encore une fois, à savoir pourquoi, elle se sentait honteuse dans ce genre de situation. En le voyant écarter les verres et sortir son porte feuille elle ignorait si elle avait réellement envie d’arrêter de boire, elle n’avait pas un penchant pour la bouteille, mais il fallait reconnaître que pour cette soirée, le fait qu’elle ait du mal à penser, lui faisait du bien.

« Je suis privée de boisson ? »

Lui dit-elle ironiquement, après l’avoir quelque peu forcé, il venait de décidé qu’elle en avait eu trop, ce qu’elle trouvait amusant quelque part, mais aussi réconfortant, étrangement.




_________________
 
i'll be the one, if you want me to, anywhere, (i would've followed you), say something, i'm giving up on you. (and i will stumble and fall), i'm still learning to love, just starting to crawl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t12600-georgie-lonesome-road http://www.filthy-secret.com/t11427-journal-de-bord-de-georgie-keily http://www.filthy-secret.com/t13746-og-n1523-apple-road-famille-jacobsen-keily#513162
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Encore un verre ? •• [ R.Blythe&P.Huntington ] Ven 25 Déc 2009 - 15:25


« C'est beaucoup trop compliqué. » A ce bout de phrase, Rhys lui adressa un regard plein de scepticisme. C'était drôle comme les gens pouvaient apprécier lui sortir cette phrase. Il n'était pas encore complètement idiot, il pensait être tout à fait capable de comprendre ses raisons, quelles qu'elle soient. Cependant, il ne lui demanda pas de tout lui expliquer dans l'immédiat. Presley était visiblement trop lasse et épuisée pour pouvoir lui raconter les détails de son calvaire et Rhys ne pensait pas, de toute manière, que le lieu soit le plus propice à ce genre de conversation. Ce n'était pas une question de honte ou d'embarras ; simplement que le jeune homme ne pensait pas judicieux que la jeune femme expose sa vie dans ce bar où pratiquement tous les ivrognes ne manqueraient pas d'apprécier son histoire.
Rhys sortit donc de son porte-feuille les billets nécessaires pour payer leurs commandes que le barman vint récupérer en leur adressant un regard blasé. Il avait très probablement le sentiment d'avoir sous les yeux un duo de jeunes gens sur le point de s'envoyer en l'air dans l'arrière de leur voiture et Rhys se contenta d'un simple signe négatif de la tête pour lui faire comprendre qu'il faisait fausse route. Il n'insista pourtant pas : ce que pouvait penser ce type lui était complètement égal. Rhys pivota alors sur son tabouret et émit un petit sourire lorsque Presley ironisa sur la situation. C'était vrai qu'il agissait de manière assez parentale à cet instant mais comme on dit, « aux grands maux les grands moyens ».

« Et destinée à aller au lit. C'est triste, n'est-ce pas ? »

Un sourire aux lèvres, il se leva de son tabouret et se dirigea vers la jeune femme à qui il tendit la main, espérant qu'elle s'en emparerait.

« Je te raccompagne chez toi parce que j'ai le pressentiment que tu n'arriveras pas à rejoindre seule ta maison. Et que je ne fais définitivement pas confiance aux types qui nous entourent. »

Une fois qu'elle accepta de le suivre, Rhys la guida avec lui jusqu'à la sortie, la soutenant à moitié de crainte qu'elle ne vacille dans sa démarche. En effet, la fatigue et l'alcool font très rarement bon ménage et le jeune homme se mit presque à regretter de l'avoir autant forcé à boire. Quoique … S'il n'avait pas agit de la sorte, jamais il n'aurait appris les activités « parallèles » qu'exerçait la jeune femme. En somme, le résultat était peut-être désagréable mais le jeu en valait la chandelle. Ils finirent par atteindre la porte qu'ils traversèrent avant de se prendre une vive brise nocturne qui ne manqua pas de les revigorer – du moins eut-elle de l'effet sur Rhys, ce qui était moins sûr dans le cas de Presley. Il l'accompagna alors jusqu'à sa Land Rover et lui ouvrit la porte côté passager. Il l'aida à s'installer avant de contourner la voiture et de grimper à son tour dans le véhicule. Une fois assit derrière le volant, il tourna son visage vers son amie et la regarda un instant, avant de laisser échapper un rire, véritablement amusé de la voir dans un tel état. Elle avait pourtant toutes les raisons de lui faire de la peine, voire de susciter chez lui de la pitié mais Rhys ne semblait pas posséder la même notion de compassion que tout le monde ; aussi trouva-t-il d'avantage drôle de la voir à ce point lessivée alors qu'elle avait toujours affichée une image forte à l'esprit de l'étudiant. Bien sûr, les raisons de cet état étaient dramatiques mais Rhys était persuadé que même s'il essayait de discuter avec elle, vu son ivresse et sa fatigue, la conversation risquait de devenir rapidement inutile. Il préféra donc afficher une attitude de soutien et de relaxation plutôt que de monter sur ses grands chevaux. Il valait mieux réserver le sérieux de tout ceci pour plus tard, lorsque Presley arriverait à ne plus voir double. Avant de mettre le contact, il se pencha vers la jeune femme et se démena pour lui placer sa ceinture de sécurité. Inutile de se mettre en danger. Il fit de même avec la sienne et actionna sa voiture en prononçant d'une voix claironnante des paroles à l'adresse de Presley, espérant qu'elle était encore assez éveillée pour l'écouter.

« Direction Ocean Grove, Apple Road ! N'est-ce pas excitant ? »

La voiture démarra et ils se mirent à rouler en direction du quartier résidentiel.
Revenir en haut Aller en bas
Georgie Keily
the light is all but gone.
avatar

♦ Posts : 7869
Multinicks : teza, jemima, reggie, louisa, matt & selina
♦ Credits : ava@mine ~ sign@tumblr

Status : single mom; flirting in secret w/ irving; still in love with her ex husband
Address : #1523 apple road, w/ rhys
Job/Studies : firefighter.
Quote : remember yourself as a little girl, she is counting on you to protect her.
Activité(s) de quartier : brigade du quartier.


HALL OF FAME
To Do List: having a baby, visit Antwon, stop rushing to him, stop thinking about it, stop being selfish, heal, never open her heart to love again.
Contact List:
RP status: [ ■ ■ ■ ] ; irving - marcus - xavi

Message(#) Sujet: Re: Encore un verre ? •• [ R.Blythe&P.Huntington ] Mer 6 Jan 2010 - 20:05



Ce que l’alcool avait pu la rendre naïve ce soir, sans doute qu’elle aurait démasqué Rhys à la première seconde si elle ne se sentait pas si épuisée. Néanmoins si il n’avait pas eu que de bonnes intentions, enfin si sa curiosité l’avait poussé à des moyens pas si chrétien que l’était le jeune homme, encore que cette affirmation pouvait susciter quelques doutes, il avait quand même finit par y voir une limite. Limite que Presley ne semblait pas voir, trop encline à s’enfiler tout les alcools qui pourraient passer, du moment qu’ils pouvaient réchauffer son petit corps frêle si fatigué. Elle ne s’attendait tout de même pas à ce que Rhys la stop dans son élan, lui qui l’avait d’abord encouragé, et puis elle ne le voyait pas si raisonnable. Elle ignorait pourquoi elle avait cette image du jeune homme, peut être s’était-elle forgée une image bien particulière pour avoir matière à le vanner à la moindre occasion. Chose qui rendait la situation d’autant plus exceptionnelle, qu’elle avait pas si souvent passé un moment avec Rhys sans l’embêter, si elle avait tenté au début de la soirée, il lui était plus difficile à présent de s’y résoudre. Elle qui venait de jouer les véritables ascenseur émotif, abattue, puis flippée à l’idée qu’il pourrait la voir considérablement différemment, légèrement déçu de ne pas pouvoir continuer à descendre des verres sans se soucier de la suite. D’ailleurs à savoir ce qui lui était passé par la tête en ce début de soirée. Elle qui ne supportait pas l’alcool était venu s’accouder à ce bar, bien décidée à boire le plus possible, alors qu’elle ne savait même pas comment elle finirait par rentrer chez elle. En y repensant c’était véritablement idiot, mais bien sur son esprit était bien trop embrouillé pour qu’une quelconque logique lui apparaisse de façon aussi évidente. Mais devant un Rhys à l’attitude plutôt paternaliste, elle ne put s’empêcher de sourire, la situation était quelque peu ironique en vue du comportement qu’il avait eu en début de soirée. Prenant sa main, et tentant de descendre de son tabouret sans s’étaler royalement par terre, elle afficha un sourire fière en voyant qu’elle arrivait à tenir debout …

« Qui aurait cru que tu serais si chevaleresque !! Mais je te rassure je tiens encore debout. »

.. Ou pas, en effet la jeune étudiante manqua de tomber royalement, trébuchant sur le pied du tabouret, elle s’accrocha à la main du jeune homme affichant toujours un sourire presque rayonnant malgré la situation. Finalement elle céda et se laissa aider. Si elle avait tendance à tituber, elle faisait pourtant tout les efforts possible de concentration pour mettre un pied devant l’autre, chose ridiculement simple, et pourtant si difficile pour elle à cet instant et même habituellement de toute façon. Regardant le sol avec attention, le fait qu’il soit totalement flou, ne l’aidait pas à savoir où elle mettait les pieds, tentant d’emboiter le pas de Rhys, de suivre ses mouvements pour rester debout. Elle manqua quand même de se casser la figure deux ou trois fois avant de monter à bord du véhicule, où là encore l’aide du jeune homme ne fut pas de trop. Lorsqu’il s’assit côté conducteur et qu’il se mit à rire alors qu’elle essayait péniblement de se tenir droite sur son siège, elle tenta de lui adresser un regard noir, mais elle n’était plus sur que ses sourcils aient donné l’air sévère qu’elle espérait. Lorsqu’il se pencha pour l’aider avec sa ceinture de sécurité, elle se résigna bien vite à le laisser faire, consciente qu’elle serait sans doute entrain de se débattre à chercher laquelle parmi les quatre ceintures qu’elle voyait été la bonne. Lorsqu’il s’adressa à elle, alors qu’elle se débattait avec sa fatigue, elle n’eut pourtant aucun mal, étonnement, à comprendre et pouvoir lui répondre clairement.

« ô follement j’en trépigne d’impatience. »

si elle tentait d’ironiser et de sourire, la fatigue qui lui tombait sur les épaules l’empêchait de ce concentrer suffisamment, tout autant que ce sentiment de honte qui l’avait envahit lorsqu’elle lui avait révélé son activité professionnelle assez dégradante. Pour l’heure elle ne se rendait pas vraiment compte des choses, de l’impact qu’elles pourraient avoir plus tard, mais sans doute que dans les prochains jours, Rhys aurait des choses à lui demander, mais elle se rappellerait aussi du petit tour qu’il a utilisé pour obtenir quelques confessions. Les prochains jours risquaient d’être amusant en quelque sorte, néanmoins malgré les méthodes peu conventionnelles dont il avait usé, il s’était montré compréhensif. Malgré son taux d’alcoolémie, il aurait put se montrer réprobateur, et ne pas lâcher le morceau tant qu’il n’aurait pas su le fin mot de l’histoire. Peut être qu’elle aurait fini par céder de toute façon et sa curiosité aurait porté ses fruits. Elle prit son courage malgré tout pour s’adresser à lui, alors que le trajet était pour l’instant assez silencieux.

« merci de pas m’avoir abandonné là bas. »

si elle souriait en réalité elle lui était réellement redevable. Elle ignorait si elle avait tellement somnolé que le trajet lui avait semblé réellement court, où si s’était réelle. Elle était dans un tel état de fatigue qu’elle n’avait même plus une bonne perception de la réalité. Néanmoins ils étaient rapidement arrivée, et Rhys l’aida une fois de plus à sortir de la voiture et à tenir debout jusqu’à chez elle, apparemment amusé de la voir galérer avec ses clefs, c’est en riant qu’il lui ouvrit la porte. S’appuyant sur le meuble de l’entrée elle fit face au jeune homme avant de lui tomber dans les bras et lui dire de manière assez décousue et confuse.

« tu sais quoi Blythe ?! Tu n’as pas, je t’interdis de dire ça, personne, personne doit savoir. » se redressant tant bien que mal, devant le regard amusé de son ami elle fini par dire. « secret Blythe, shhh !! » lui souriant, il acquiesça d’un signe de tête, avant de rejoindre sa voiture à reculons vérifiant qu’elle parvenait au moins à fermer sa porte. Une chose était sur, le lendemain, elle se lèverai avec une atroce migraine, et un très grand besoin de vengeance.



♠ THE END


Spoiler:
 


_________________
 
i'll be the one, if you want me to, anywhere, (i would've followed you), say something, i'm giving up on you. (and i will stumble and fall), i'm still learning to love, just starting to crawl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t12600-georgie-lonesome-road http://www.filthy-secret.com/t11427-journal-de-bord-de-georgie-keily http://www.filthy-secret.com/t13746-og-n1523-apple-road-famille-jacobsen-keily#513162
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: Encore un verre ? •• [ R.Blythe&P.Huntington ]

Revenir en haut Aller en bas
 

Encore un verre ? •• [ R.Blythe&P.Huntington ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: The Blue Lagoon Bar-