AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ▬ Did you wait for me?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: ▬ Did you wait for me? Ven 28 Aoû 2009 - 9:37


    When good evening does not rhyme with you

    starring with VICTORIA.b and GOLDIE.s





    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Rhys;
    J'ai appris que ta soeur s'était enfin réveillée.
    Rendez-vous à 9:00 PM dans la meilleure suite du Four Seasons Hotel pour fêter ça.
    G.S






    Voila le mot écrit à la main qui traînait dans la boite aux lettres des Blythe depuis 9:00 AM. Qui, vous me direz, continue d'écrire des mots alors que le portable à révolutionné le monde de la communication? Il faut croire que Goldie Stewart continue à aimer tout ce qui peut surprendre. Elle voulait faire une surprise à Rhys et lui envoyer un texto aurait été trop conventionnel. Inviter le jeune homme dans une chambre d'hôtel n'était pas conventionnel non plus, mais la jeune femme adorait l'excentricité. Pourquoi se contenter d'inviter quelqu'un à boire un verre alors qu'on peut l'inviter dans un endroit reposant dans lequel on pouvait se livrer à toutes les actions que l'ont désirait? Avant de se rendre au travail, Goldie avait donc plié ce petit mot et l'avait consciencieusement glissé dans le boite aux lettres de ses charmants voisins. Elle savait que certaines commères du quartier, qui avait l'habitude de se lever tôt, avait dû la voir agir en se posant tout un tas de questions, mais Goldie adorait être au centre des conversations, qu'elle soient bonnes ou mauvaises d'ailleurs.
    Elle s'était rendue à son travail comme tout les jours afin d'honorer ses innombrables contrats qu'elle n'avait plus besoin de chercher. En effet, en moins de temps qu'elle ne l'aurait parié, la réputation de Goldie avait retrouvé tous son éclat et contrairement aux débutantes, elle n'avait plus à se donner la peine de passer des castings pour des contrats, c'était eux qui venaient à elle. Aujourd'hui, elle ne devait pas faire grand chose à part quelques essayages pour un futur défilé; Elle aurait donc tout le temps de rentrer se reposer afin d'être fraîche comme une rose pour la soirée qui l'attendait. Cette semaine, elle avait enchaîné les nuit de 3 heures et les journée de 21 heures, ces quelques heures de répits ne lui seront que bénéfique. Bizarrement, elle ressentait toutes la fatigue accumulée cette semaine aujourd'hui; Était-ce parce qu'elle était excité à l'idée d'avoir Rhys pour elle toute seule ce soir ou à cause de ce qu'elle avait appris hier soir.



    Flash-Back

    La belle devait se rendre dans l'une de ces boite de nuit branchée de Miami, mais à peine était-elle sortie d'Ocean Grove que son portable s'était mis à sonner. Un numéro inconnu s'était affiché, mais la jeune Stewart n'y fit pas attention, elle se contenta de décrocher.

      - " Je sais tout. "


    Goldie n'avait pas eu le temps de prononcer un seul mot avant que la personne au bout du fil ne prononce cette phrase et elle raccrocha immédiatement. Elle fit demi-tour et ce coup de fil étrange l'avait immédiatement fait rentrer chez elle. Elle s'était précipitée pour chercher un objet auquel elle tenait encore qu'à sa propre vie et elle avait été soulagée de voir qu'il se trouvait toujours au même endroit et que personne n'y avait touché. Ocean Grove est rempli de gens qui sont passés maître dans l'art de tenir sa langue, Goldie y compris; Comme tout le monde ici, derrière ce qu'elle montrait ce cachait de terribles secrets. Goldie avait passé le reste de sa soirée à essayer de chercher qui l'avait appelé et que devait signifier cette phrase, mais elle conclut que ce devait être une mauvaise farce puisque rien dans sa petite vie parfaite n'avait changé.

    Fin



    Goldie y avait repensé toute la journée mais ses conclusions étaient les mêmes. Quelqu'un avait dû découvrir une de ces choses puérils auxquelles elle s'adonnait et croyait la coincer. Quelqu'un s'était peut-être aperçu du jeu de séduction qu'elle jouait avec Caleb, Rhys ou Duncan.
    Goldie s'en persuadait encore lorsqu'à 8:00 PM elle ouvrait la porte de la suite 505 de l'hôtel. Elle n'était venue dans cet hôtel que deux petites fois, deux fois où elle avait été accompagnée par deux charmants hommes qui lui avait fait passé une nuit d'enfer. Comme à l'accoutumé, Goldie était tout simplement sublime lorsqu'elle passa les portes de la suite. Comme promis à la réception, sa chambre valait son prix et même peut-être plus. Il ne lui restait don plus qu'à attendre l'arrivée de Rhys. Bouteille de champagne, écran plasma, un mini bar digne des plus grands; Tout était réuni pour qu'elle passe une très bonne soirée pour faire oublier à Rhys les jours horrible qu'il venait de passer au chevet de sa soeur tombée dans le coma après un accident de voiture. Goldie avait appris la nouvelle au petit matin alors qu'elle faisait son jogging dans les rues d'Ocean Grove. Elle avait tout de suite appelé Rhys pour lui dire qu'elle était là pour lui, mais contrairement à beaucoup, elle ne s'était pas rendue au chevet de la jeune Blythe. Elle aurait bien voulu, mais en plus de détester les hôpitaux, elle détestait Victoria. Certains disent que durant les épreuves difficiles, on peut passer outre les ressentiments que l'on a pour une personne, mais Goldie n'y parvenait pas; Elle était rancunière et savait que Victoria sortirait de cet hôpital pour lui lancer encore une fois des regards noirs dès que Goldie s'approcheraient de son frère ou qu'elle se pavanerait dans le quartier; Une animosité très connue régnait entre les deux jeunes femmes. A 9:00 PM, on frappa à la porte de la chambre et Goldie se leva de son fauteuil, un grand sourire aux lèvres pour ouvrir la porte. Mais comme une certaine paranoïa l'habitait depuis plus d'un an maintenant, elle prit la peine de regarder par le judas de la porte noire. Et telle ne fut pas sa surprise quand au lieu de voir le corps sexy de Rhys, elle vit les cheveux blonds de la soeur de celui-ci. Une idée traversa l'esprit de Goldie; ne pas ouvrir la porte, mais quitte à vivre une soirée explosive avec un membre de la team Blythe, pourquoi pas Victoria, qui apparemment, s'était très vite rétablie. Elle posa sa main sur la poignée ronde et froide qu'elle fit tourner, ouvrant la porte sur celle qui devrait se trouver dans son lit au lieu de venir harceler cette pauvre Stewart.

      - " Quelle bonne surprise, Victoria Blythe qui me rend visite et en pleine forme on dirait. " Goldie arborait son plus beau sourire hypocrite alors qu'elle regardait de ,haut en bas son invité. " Entre; Tu es venue pour me demander des conseils beauté parce qu'apparemment, contrairement à ce que disent les gens, le coma n'est pas bénéfique à tout le monde. " Goldie se retourna et alla se s'asseoir là ou quelques secondes auparavant, elle était confortablement installée en imaginait la soirée sexy qui l'attendait; Une soirée qui venait de voler en éclat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ▬ Did you wait for me? Mer 7 Oct 2009 - 23:52


GOLDIE : Quelle bonne surprise, Victoria Blythe qui me rend visite et en pleine forme on dirait. Entre ; tu es venue pour me demander des conseils beauté parce qu'apparemment, contrairement à ce que disent les gens, le coma n'est pas bénéfique à tout le monde.

Qu’est-ce que pouvait bien d’autre faire Victoria Blythe armée de deux béquilles et muni de moins de sept jours de rétablissement morale et physique, face à Goldie Stewart, au Four Seasons Hotel ? Tout simplement à cause d’un simple mot trouvé dans la boite aux lettres le matin même. Inutile de faire un dessin ; les deux blondes ne pouvaient tout bonnement pas se supporter. Rien que leurs regards qui se croisent et c’est la guerre civile déclarée. Chacune pour soi, avec ses armes, ses défenses et ses attaques. Leur animosité ne datait pas d’hier et que la jeune Stewart fréquente son frère Rhys de façon plutôt positive n’aidait pas à améliorer les choses. Surtout que, connaissant Goldie, Victoria ne doutait nullement de ses intentions et ses projets avec son frère. Quel idiot, celui-là, aussi, de se laisser entrer dans des pièges. Que ce soit avec Goldie ou Jhordan, son idiot de frère adorait jouer. Mais il semble qu’une nouvelle arrivante blonde fasse changer les choses – et peut-être son frère, qui sait ? Dans le fond, ça ne serait pas plus mal. Pour quelqu’un qui se dit croyant, il a une bien drôle de façon à montrer son amour envers le Seigneur là-haut. Quoiqu’il en soit, c’était sans aucun doute qu’elle se rendit au lieu à l’heure dite sur le morceau de papier qu’elle avait trouvé le matin même sur le comptoir de la cuisine. Evidemment, ses frères ne la laissaient à peine faire le trajet palier/boite aux lettres. Et si Maât n’y avait pas fait gaffe, Victoria, si. Son air curieux fit vite place à une haine encore plus forte et l’envie d’aller frapper Rhys, qui dormait toujours à l’étage au dessus. Mais elle n’en avait pas la force, ni même l’envie profonde. A vrai dire, s’il y avait quelqu’un à remettre en place, c’était plutôt cette Stewart de malheur. Cette poupée gonflable aux allures de véritable joujou à hommes – pour rester polie – n’avait pas à se taper son frère alors que sa sœur venait juste de se réveiller. Elle n’avait pas à se taper son frère. Victoria sait bien qu’elle n’aurait pas grand impact sur la chose et que Goldie est bien trop proche de Rhys pour que ce dernier pense à la dénigrer mais pour cette fois-ci, elle va être le barrage de l’idée et la faire couler ailleurs. Tant pis qu’elle n’était pas en état physique et que le moral avait un peu de mal à suivre, pour cette fois-ci, elle se devait de faire quelque chose. La blonde prit alors le premier bus qui pouvait la faire rejoindre à l’hôtel juste après le repas. Dieu sait comment elle s’y était prise pour convaincre ses frères de la laisser sortir sans eux mais le résultat était là ; Victoria Blythe prenait le transport en commun pour aller mettre une fille qu’elle ne pouvait pas apprécier devant sa connerie accomplie. Le papier dans les mains, elle le lisait et relisait, comme si elle tenait à apprendre chaque mot écrit dessus. GS. Comme s’il fallait être devin pour deviner qui s’était. Arrivée devant l’hôtel, Victoria leva les yeux vers le haut ; que Dieu bénisse l’inventeur des ascenseurs. Passage obligé à l’accueil, elle cita les quelques mots concernant la chambre à l’hôtesse. « La meilleure suite de l’hôtel ? » Quelques secondes et coups de clics après, la femme de l’accueil lui répondit et se fut dans un sourire poli que Victoria se retira pour se diriger vers les ascenseurs. « Quel étage ? » lui demanda-t-on. Direction le dernier étage. Evidemment. Autant être isolé et en altitude. Grandeur et décadence. Goldie et Stewart. Cela n’était guère étonnant, à vrai dire. Il ne manquerait plus qu’un tapis rouge avec des pétales de fleurs et des bougies l’attendent à la sortie et cela serait le pompon. La demoiselle à béquilles trouva le temps fort long. S’arrêtant quasiment tous les deux ou trois étages pour ramasser des clients, l’engin continua de monter. Vingt minutes après son ascension, la jeune Blythe était enfin arrivée à destination. Quand elle frappa, elle douta un moment sur la possibilité d’ouverture de cette porte. Mais la réponse ne se fit pas attendre puisque l’autre blonde l’ouvrit en grand, son grand sourire hypocrite au visage et ses paroles agréables sortant de sa bouche.

VICTORIA : Tu sais, Rhys est plus du genre à faire la grasse matinée plutôt que d’aller chercher le courrier. T’as vraiment été idiote ; une chance sur trois pour que ça tombe sur le bon destinataire. Malheureusement, la chance n’était pas avec toi pour ce coup-là.

Victoria montra le bout de papier après être entrée dans la chambre, à la suite de Goldie qui s’était installée dans son fauteuil. Lâchant une béquille sur le bas côté, elle balança le mot adressé à la base à son frère à sa destination. Après tout, elle a vraiment été étonnée de la stupidité dont avait fait preuve Goldie pour ce coup-ci. Elle qui disait sans faille, sans peur et sans reproche. Parfaite, soi-disant. Comme si la perfection existait. Pour la jeune Blythe, elle existait peut-être. Elle savait qu’il n’était pas la perfection totale mais il était sa perfection à elle. Et cela lui suffisait amplement. Cependant, ils ne semblaient pas assez sur la même longueur d’onde pour se comprendre. Victoria secoue ensuite la tête, l’air passablement intéressant, sourcils et front plissés.

VICTORIA : C’est vrai que d’être dans le coma ressert les pores, effaces les traits et rebooste le teint. J’avais mais alors totalement oublié de faire une étude dessus avant d’essayer. Par contre, toi, ça ne pourrait pas te faire de mal.

Son regard émeraude fit une rapide constations des lieux. Effectivement, ce n’était pas la suite la plus importante de l’hôtel pour rien. Un peu plus et on se croirait dans un véritable appartement. Appartement pour personnes fichtrement aisées, cela va de soi. La blonde savait que Goldie pouvait largement se le permettre – malgré ces quelques mois d’absence qui se posent avec un énorme point d’interrogation. Mais là n’était pas le sujet du jour. Victoria trottina vers le canapé avant de s’y laisser affaler, geste qui fut accompagné d’un soupir de satisfaction.

VICTORIA : Je vois que tu avais effectivement tout prévu pour fêter mon réveil… C’est tellement attentionné. Pourquoi ne pas fêter ce réveil directement avec la réveillée ?

Et non, aucun rêve ne se faisait en ce moment précis. Victoria tentait à embêter Goldie jusqu’au bout – et pourquoi pas profiter un peu des sous déboursés ? Après tout, une petite fortune avait dût être mis en place pour toute cette mise en scène. Dommage que les acteurs principaux furent changés à la dernière minute. A la tienne, Victoria !

Revenir en haut Aller en bas
 

▬ Did you wait for me?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Four Seasons Hotel Miami-