AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'illusion d'une belle soirée - PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: L'illusion d'une belle soirée - PV Mar 1 Sep 2009 - 16:13

Mercredi 26 Août, 19:00 - 3719, Lemon Street -Miami


Jovan était affalé sur le canapé du salon, en train de regarder une rediffusion de la série à succès relatant les aventures de Mosby. A côté de lui se trouvait une canette de bière déjà bien entamée, preuve qu'il ne faut pas forcément être accompagné pour boire. Les pieds sur la table basse, Jovan se la coulait douce. Il était tout seul chez lui, et n'avait rien de mieux à faire que regarder la télévision. Il aurait pu sortir, aller faire un tour sur la plage mais rien de tout celà ne l'emballait. C'est au moment où Mosby reçut la visite du déjanté que le téléphone de Jovan se mit à sonner. Curieux de voir qui l'appelait, il se hâta d'attraper son portable, et répondit.

" Salut! C'est Jo."


Surprit d'entendre la voix de Johanna à cette heure-ci, Jovan se demanda ce que lui valait ce coup de fil. Il faut dire que Jo était en quelque sorte sa voix de la raison. Depuis leur rencontre où elle l'avait sorti d'une bagarre à ses propres risques et périls, Jo avait toujours trouvé les mots pour le calmer, ne se privant pas par la même occasion de lui dire en face ses quatre vérités. Se demandant donc ce qu'il avait bien pu faire cette fois, Jovan fut encore plus surprit de l'entendre poser cette question.

" J'ai une question: tu fais quoi ce soir? "

" Rien."
" Parfait! Alors, mets ton plus beau costume, et retrouve moi en ville dans une heure, juste à côté du Lagoon Bar. Salut!"


Et il n'eut pas le temps de répondre que déjà il entendit le BipBip habituel. Très bien.. Il posa alors le téléphone sur la petite table basse, et regarda l'heure. 19:00. Il se leva alors, éteignit la télé, et monta à l'étage histoire de prendre une petite douche et d'être présentable.

Mercredi 26 Août, 20:17 - Sur le pont, au gala de charité.


Plus d'une heure après le coup de fil de Johanna, Jovan et elle se trouvaient sur le pont du paquebot. Ils venaient tout juste d'arriver, et tout le monde pouvait admirer avec quel plaisir Jovan était monté. Lorsqu'un quart d'heure plus tôt, devant le Lagoon Bar, Johanna était apparue, plus belle que jamais, Jovan avait ressentit au mauvais pressentiment. Avec un sourire radieux, elle lui avait annoncé qu'ils allaient aller au gala des Blythe, et à cet instant, Jovan avait comprit qu'il avait un don pour reconnaitre les mauvais pressentiments.

Il détestait entendre ce nom de Blythe. Il détestait voir des personnes se pavaner, tout en racontant combien d'argent ils gagnaient chaque année, ou bien tout en racontant combien de filles ils se tapaient chaque jour. Il détestait regarder les gens arbore un immense sourire béat devant la beauté du gala. Il fallait certes l'admettre: les Blythe n'avaient pas lésignier sur les moyens, et ce gala serait sûrement une réussite. La preuve, avec ce paquebot, cette piscine, cette piste de danse, ses DJs, et autre..
Et pourtant, malgré tout ce qu'il détestait, Jovan avait accepté d'aller à cette soirée, et avait conduit Johanna jusque là. A ce moment précis, Jovan se demanda pourquoi.

Se tournant alors vers celle qui jadis fut une voisine, et qui aujourd'hui était une amie, Jovan lui demanda alors.

" Redis moi encore pourquoi j'ai accepté de venir ici.."


Mais en voyant la jeune fille, Jovan se dit qu'après tout, ce n'était qu'une soirée dans sa vie. Une toute petite soirée qui apparemment faisait le plaisir de Jo. Elle regardait tout autour d'elle, et donnait l'impression d'être complètement à l'aise dans ce monde hautain. Après tout, il pouvait bien faire une concession. Lui-même jeta un coup d'oeil. Tout ce décor de gala, tout ce qui se trouvait autour, Jovan s'en fichait. Ce qu'il regardait, c'était le bateau en lui-même. Bien plus interessant selon lui.
Il se retourna alors vers la jeune fille, et vit passer juste à côté d'elle une serveuse, tenant un plateau complet de coupes de champagne. Il attrapa à son passage deux verres, et regarda la jeune fille avec un sourire.

" Autant en profiter maintenant que je suis là.. Une coupe de champagne? "


Il arbora un grand sourire en direction de la jeune fille, en tendant le bras pour lui montrer la coupe et par la même occasion lui donner. Malgré tout ce qu'il allait devoir endurer pendant les prochaines heures, malgré toutes ces personnes de la haute société -ou toutes ces personnes se prétendant être de la haute société-, Jovan ne lui en voulait pas de trop. Du moins, il préfèrait encore râler un peu..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: L'illusion d'une belle soirée - PV Mer 23 Sep 2009 - 1:11

Johanna avait toujours aimée être dans une ambiance festive. Lorsqu'elle avait reçu l'invitation pour le gala de charité elle avait sourit joyeusement, attendant cet événement avec impatience chaque années. Avec les bouleversements qu'avait subie Ocean Grove ces derniers temps, elle n'allait pas perdre une occasion pour se divertir et était persuadée de ne pas être la seule dans ce cas.
Après avoir retirer sa robe de la penderie, elle prit son téléphone portable et composa le numéro de Jovan. Après une brève conversation et fila en sautillant dans la salle de bain.
Elle en sortie une demie-heure plus tard vêtue d'une robe de cocktail bleu turquoise qu'elle avait très peu l'occasion de porter, sa chevelure relevé en chignon, laissant quelques mèches retomber sur son visage. Elle redonna de l'allure au maquillage léger qu'elle avait appliquée sur son visage, fourra son rouge à lèvre dans son sac à main, posa délicatement son châle couleur chocolat sur ses épaules, avant de claquer la porte.

Elle se trouvait à présent en compagnie de Jovan. Elle l'avait rarement vu si élégant et le trouvait même séduisant. Seul son air boudeur faisait défaut. La jeune blonde s'agrippa au bras de son ami et l'entraîna à l'intérieur du bateau d'un pas précipité, au cas ou celui aurait trouver le courage de prendre la fuite.
Comme chaque années, les Blythes avaient déployés des moyens sensationnels et ils semblait même que cette année ils avaient mis les bouchés doubles. Le bateau était bondé. Elle observait les lieux, un sourire aux lèvres, comme une enfant au milieu d'un grand rayon de jouets. Il semblait que tout Ocean Grove et les alentours était présent, vêtus de leur meilleur costume ou robe de soirée. Johanna souriait, saluant poliment ses voisins. Elle ne les connaissaient pas réellement, et ne pouvais s'empêcher de se questionner sur la raison de leur sourire crispé ou de leur geste maladroit.

« Redis moi encore pourquoi j'ai accepté de venir ici.. »

Elle se tourna vers Jovan et lui sourit avec gentillesse. Il n'y a pas si longtemps, le jeune homme n'était qu'un simple voisin dont elle ignorait tout. Aujourd'hui il était devenu son ami et elle aimait sa compagnie. Il avait ses secrets, elle avait les siens, mais aucun des deux n'empiétait sur la vie privé de l'autre; ils s'étaient acceptés, avec leur qualités, et avec leur zone d'ombre.

« Autant en profiter maintenant que je suis là.. Une coupe de champagne? »

Elle prit le verre de champagne qu'il lui tendait, cogna son verre dans le sien, porta le verre à ses lèvres avant d'en boire une gorgée. Jo' n'avait pas l'habitude de boire d'alcool, et elle savait qu'une coupe seulement ferait l'affaire pour cette soirée.

« Merci beaucoup Jovan. Je sais que tu détestes ce genre d'endroit et ce genre d'ambiance. Alors merci d'avoir accepté de m'accompagner. »

Elle observa les alentours. Tout le monde semblait passé une excellente soirée. Durant ce cours laps de temps, les habitants d'Ocean Grove semblaient oubliés les problèmes et les secrets qui rongeaient leur vie. Certains d'entre eux échangeaient même des convenances avec des voisins qu'ils ne connaissaient pas, ne vouaient pas connaître et ne supportaient carrément pas. L'absurdité de la situation fit sourire Johanna. Elle reposa son regard sur Jovan.

« Je suis sûre qu'on va passer une excellente soirée. Mais si jamais je me trompe, je te donne le droit de m'embarquer dans l'une de tes soirées de folies. »

Cette soirée risquait d'être gravée dans les mémoires, il n'y avait aucun doute la dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: L'illusion d'une belle soirée - PV Ven 25 Sep 2009 - 19:18

Jovan détestait ça c'était certain. Il aurait préféré trainer dans un bar ou une boite de nuit, boire un coup, ou passer une soirée en compagnie de Caleb. Mais au lieu de celà, il se retrouvait enfermé sur un paquebot (quoique l'idée d'aller sur un paquebot lui plaisait quand même). Arrivés sur le pont, le jeune homme avait continué à faire sa mauvaise tête, maudisant ce petit mot "rien" qui avait fait qu'il passerait la soirée ici.

Il allait répondre quelque chose à son amie, lorsque celle-ci prit la parole. Elle le remerciait d'avoir accepté de l'accompagner. Rien que pour ce merci, Jovan lui adressa un sourire -il fallait qu'elle en profite, ce serait peut-être le seul qu'elle aurait de la soirée-. Trinquant, en regardant la belle femme en face de lui, Jovan fit encore quelques efforts. Après tout, ce n'était pas la mer à boire, et il pourrait l'espace de quelques temps essayer de faire un quelconque effort. Jovan but une gorgée de sa coupe, et regarda aussi autour de lui. A l'inverse de la jeune fille ce qui 'émerveillait Jovan, c'était de se trouver sur un paquebot. Il préfèrait de loin regarder les finitions plutôt que de voir Mlle Stanford discuter avec Mlle Bails, alors que toute deux se crêpaient le chignon pour le même homme.

Il sentit à un moment le regard de la jeune fille se poser sur lui. Levant les yeux, Jovan la regarda, se demandant ce qu'elle allait lui dire. Intérieurement, il priait pour ne pas l'entendre dire "viens, on va écouter les discours de Victoria".. Parce que même son décolleté (et faut dire qu'elle était bien foutue) ne changerait pas l'avis qu'il avait de cette fille. Mais ce fut tout autre chose qui sortit de la bouche de Johanna. En souriant, Jovan répondit.

" Tu devrais venir avec moi dans une de mes soirées, et ce même si ça se passe bien.Tu ne peux pas t'imaginer à quel point, je m'efforce là!"


Quoi? Jovan était du genre râleur? oui un peu.. Mais ce n'était jamais pour rien. Il laissa aller deux secondes, et jeta un bref coup d'oeil sur les deux demoiselles qui il n'y avait que quelques minutes se parlaient ouvertement. Elles s'étaient maintenant séparées, et Bails critiquait ouvertement Stanford.

" Rien que ça, ça m'énerve.. c'est bien pour toi que je fais ça!"


Sous-entendu, je ne le ferais pas pour tout le monde. Il sourit à la jeune fille, et but une gorgée de sa flûte de champagne. Ce fut au moment où il allait retirer la flûte de sa bouche, qu'il se rendit compte qu'il n'était pas au courant de tout ce qu'il se passait à cette soirée. Le bateau bougeait. Il n'était plus ammaré au port, et là, il voguait vers l'ocean, le port commençant à rappetissir.

" Ah! tu ne m'avais pas dit qu'une balade était prévue, j'aurais été plus enthousiaste!"


C'était sûr que si elle lui avait annoncé celà dès le début, Jovan se serait montré plys sympathique, et plus souriant. Il faut dire que petit, il rêvait de commander son propre bateau, mais la réalité avait été tout autre, et jamais Jovan ne commanderait son bateau. Retrouvant alors son sourire, Jovan se retourna vers la jeune fille.

HJ/ désolé c'est court, je me rattrape au prochain :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: L'illusion d'une belle soirée - PV Ven 16 Oct 2009 - 16:53


    Elle écoutait le jeune homme râler et ne pouvait s'empêcher de sourire. C'était une habitude cher lui, il faisait partie des gens honnêtes, qui osaient dire ce qu'ils pensaient, bien que Jovan avait parfois tendance à ne plus savoir s'arrêter. Elle but une deuxième gorgée tout en l'écoutant et en observant les lieux. Le bateaux était magnifique, aussi bien de l'extérieur que de l'intérieur. Johanna appréciait ce genre d'ambiance, du moins une fois dans l'année. Ça lui permettait ainsi de sortir quelques beaux vêtements qui d'ordinaire trainaient au fond de sa penderie. Jo savait qu'elle ne faisait pas partie de ce milieu et c'était mieux ainsi.

    « D'accord, je t'accompagnerais, je te doit bien ça après tout. Si ça se trouve je vais adorer l'idée de m'enfiler des shots et de me déhancher sur une piste, je vais peu être même en redemander tous les week end. » Dit-elle en souriant.

    Johanna aimait beaucoup s'amuser et faire la fête, mais elle préférait rester simple, être en compagnie de ses amis et rire autour d'un verre. Jovan était un garçon simple lui aussi, mais d'une manière différente certainement. La vérité était qu'elle aimait beaucoup être en sa compagnie, même sa façon de râler lui faisait passer un bon moment.
    Johanna suivit le regard de son ami qui semblait apparemment contrarié par quelque chose étant donné sa réaction. La jeune femme n'eut pas besoin de suivre le début de la conversation pour comprendre que cette femme critiquait à présent celle avec qui elle riait aux éclats quelque secondes plus tôt. C'était assez courant ici. Tout le monde aimait jouer aux faux semblants pour mieux poignarder son prochain par derrière.

    « N'y fais pas attention. Nous sommes entourés d'hypocrites ce soir. Ça ne changera jamais malheureusement. »
    Elle reposa les yeux sur son compagnon de soirée, tout en souriant. Ils se connaissaient depuis longtemps, mais leur amitié était nouvelle. Pourtant, Jo était parfaitement à l'aise, et tenait déjà beaucoup à lui. Elle avait confiance en lui, et donner sa confiance à quelqu'un, dans un quartier comme Ocean Grove n'était pas à prendre à la légère.

    « Ah bon ? Moi qui croyais que tu était venu pour le champagne... » dit elle en levant sa coupe.
    Le bateau bougea enfin et s'éloigna tranquillement du pont. La terre ferme disparaissait peu à peu et elle se sentait étrangement en sécurité. Être sur un bateau lui avait toujours fait cette effet, elle se sentait libre et serraine.

    « Surprise. »
    Elle tourna la tête et eu le temps d'apercevoir les sourire de Jovan. Il semblait plus détendu maintenant que quelques minutes auparavant.

    « J'avais presque oublié que tu pouvais sourire. » Dit-elle d'un ton moqueur.
    Elle plongea son regard dans le sien et lui sourit. Jusqu'à présent, elle n'avait jamais apprêtée une attention particulière sur les traits de Jovan. Ils étaient fins et joliment dessinés. Il avait tout pour plaire et Johanna se demanda si il en avait conscience. Elle mit un instant avant de s'apercevoir qu'elle le dévisageait, le sourire aux lèvres, et ce depuis plusieurs – longues – secondes à présent. Comme une enfant prise sur le fait, elle reprit un air sérieux, un peu trop rapidement, et un peu trop maladroitement à son goût. Elle se retourna, faisant mine d'observer les lieux, et but d'un trait sa coupe de champagne qu'elle déposa au vol sur le plateau d'un serveur qui passait par là.
    Elle se sentait idiote et à vrai dire, elle ignorait totalement la raison de son étrange comportement. Elle vit Victoria Blythe monter sur le podium tout en s'approchant du micro, un sourire élégant sur les lèvres. Serait-ce une sorte d'échappatoire qui se présentait ? Peu être.

    « Le discours commence. » Dit-elle tout en se mêlant à la foule.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: L'illusion d'une belle soirée - PV Sam 17 Oct 2009 - 15:15

A l'écoute de la jeune fille, Jovan ne put s'empêcher de sourire. Il l'imaginait de service, se déhanchant sur une piste de danse, accumulant tout les shots, et souriant aux anges après tout ce qu'elle avait ingurgité. Rien que l'idée d'une telle soirée amusait Jovan. Ils s'amuseraient bien plus là-bas, plutôt que de rester dans une soirée quelque peu mondaine. Parce qu'il fallait bien l'avouer, ce n'était pas une soirée mondaine là, c'était juste des gens comme tout le monde qui avaient dégotté pour une soirée une tenue qui leur coûtait pour certaines les yeux de la tête, et qui pour ces personnes ne seraient jamais remises.

Les yeux bleus du jeune homme se posèrent sur la jeune femme. Habillée aussi élégamment, elle devait sans doute attiré l'oeil de plusieurs de ces messieurs dans cette soirée. Et pour tout vous dire, Jovan était plutôt rassuré de savoir que la jeune fille ne contait pas draguer ce soir: il aurait été bien embêté de rester tout seul dans une soirée si prétentieuse. Il savait qu'elle ne le laisserait pas tomber, et c'était tant mieux. Il répondit à la jeune fille.

" Si t'en redemandes tout les week-ends, sache que ça ne me dérange pas du tout!"


Bien au contraire..
Avec sa flûte de champagne à la main, le gars qui avait pour une fois sorti un costard du placard, se retourna vers la femme dont il parlait avant. Sur ce coup-là, Johanna n'avait pas tord. Ca ne changera jamais, les gens étant bien trop occupés à vouloir se montrer aimables, et polis, et ensuite à critiquer.
Son regard posé sur Jovan, celui l'entendit lui répondre alors qu'elle croyait qu'il n'était venu que pour le champagne. Avec un sourire, il se rectifia.

" Pour toi, et pour le champagne aussi!"


Il sourit. Elle lui annonça alors "surprise". La balade en bateau était effectivement prévu. Dans un sens c'était idiot de faire un bal sur un bateau sans que celui-ci ne quitte le port.. Mais avec les Blythe, il s'attendait à tout.
Il regarda alors le port s'éloigner à vue d'oeil. Il pensait que Johanna faisait de même, et à vrai dire, il ne se rendit pas compte tout de suite que la jeune fille gardait les yeux rivés sur lui. C'est quand il la sentit bouger à côté de lui qu'il se retourna vers elle, et qui la trouva étrange, avec ce petit air idiot sur son visage. Il allait même jusqu'à lui poser une question, mais elle fut plus rapide, coupant court à tout, et filant pour rejoindre la salle où Blythe donnait son discours.

Poursuivant son chemin, Jovan arriva à la salle où avait lieu la réception. Il apperçut directement sa cavalière, et la rejoignit aussitôt, ne comprenant toujours pas pourquoi elle avait quelque peu fuit quelques temps plus tôt. Quand il fut arrive derrière elle, Victoria Blythe dans une robe qui (il faut l'avouer) la mettait en valeur s'approcha de l'estrade, et commença à s'exclamer.

- Votre attention s'il vous plaitTout d'abord, je tiens à vous remercier d'avoir répondu si chaleureusement à notre invitation. Vous le savez, mon grand-père se démenait toute l'année pour le gala de charité annuel de la Blythe Events Compagny. C'est donc avec une fierté toute particulièrement que mes frères et moi-même avons mit un point d'honneur à honorer sa mémoire ce soir. Un instant de pause qui firent presque tirer les larmes aux yeus des gens ici Je sais également que nombreux des journalistes ici ce soir s'attendait à me voir diminuée suite à mon coma. Je vous rassure, je vais très bien et cet évènement est maintenant derrière moi. Dommage même.. Je...

Ce fut à ce moment-là que tout dérapa. Des coups de feu retentirent autour de la foule. Au premier coup, Jovan se demanda d'où ça venait. Au deuxième coup, il se mit à côté de Johanna, et il passa son bras autour de son cou, comme s'il essayait de la protéger. Il avait tout de suite comprit ce qui était en train de se passer, et il regrettait clairement d'avoir accepter l'invitation de la jeune fille quelques heures auparavant. La gorge et l'estomac noué, Jovan vit des types s'approcher de Victoria.

- Mademoiselle Blythe, navré de vous couper mais j'ai une annonce plus importante à faire. Au milieu de la foule, un homme tenait en l'air sa mitraillette pour exiger le silence. Mesdames, mesdemoiselles, messieurs. J'ai une mauvaise nouvelle à vous annoncer : ceci est une prise d'otage. Permettez-moi de vous dicter MES règles. Tous le monde va jeter son porbable, bijoux et biens de valeur dans les sacs promenés par mes collègues. Il vous est évidemment fortement déconseillé de joindre la police, le FBI, le SWAT, l'armée ou tous autres institutions. Si vous gardez votre calme, personne ne sera blessé. Si vous tentez quoi que ce soit, ou si les autorités ne se plient pas à nos futurs exigences, nous serons dans l'obligation d'abattre un otage -c'est à dire vous- toutes les heures.

En quelques secondes, la salle qui regorgeait jusqu'ici de sourires, et de bonne humeur se métamorphosa. Plus personne n'avait envie de critiquer son voisin, plus personne n'avait envie de poignarder son prochain. D'un coup, les cris se mêlèrent aux coups de feu.
Jovan passa son bras autour de la taille de la jeune femme et lui murmura alors.

" Fais tout ce qu'ils disent s'il te plait.."


S'il te plait.. Trois mots qui voulaient dire beaucoup. Il tenait à elle, et ne voulait en aucun cas perdre son ami durant cette soirée. Tremblant légèrement, se souvenant de quelques détails à la vue de ces armes, Jovan reprit son calme, et balança au sol tout ce qu'il avait dans les poches. Il n'était pas de ce genre d'habitude. Il aurait essayé quelque chose, il aurait tenté d'appeler au secours. Mais il ne tenterait pas le diable ce soir. Pas parce qu'il tenait à sa vie, mais parce qu'il tenait à la vie des autres, surtout à celle de son ami à côté de lui.
Pour la rassurer, Jovan aurait aimé dire une phrase stupide et idiote qui ne collait pas avec le drame qui se jouait autour d'eux, mais rien ne sortit. Peut-être était-ce à cause de cette boule nouée dans sa gorge. Peut-être était-ce de voir ses armes autour de lui qui lui rapellait quelques souvenirs. Peut-être était-ce par peur de la faire rire, et qu'elle se fasse remarquer. Mais en tout cas, Jovan se tut. De son autre main, il attrapa la main de Jo, qu'elle sache qu'il ne la lâcherait pas.

Les quelques secondes suivantes parurent durer une éternité. Ils piquaient les objets, regardaient les gens, et s'amusaient à les narguer sous l'effet de leurs armes. Ca aurait presque pu rester comme ça, mais à un instant, un type cagoulé s'énerva. Il s'approcha d'une blonde, lui tira les cheveux, et explosa quelque chose au sol. L'arme de sa main se leva lentement, et sous les yeux horrifés des spectateur malgré eux, la balle fendit l'air. Des gens hurlaient. Des femmes pleuraient. Et il y eut ce cri, le cri de la victime. A en faire frissonner un mort.
C'est à ce moment-là que Jovan serra un peu plus fort la main de Jo.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: L'illusion d'une belle soirée - PV

Revenir en haut Aller en bas
 

L'illusion d'une belle soirée - PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Gala de charité-