AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 où tout cela va nous mener ?! P V . S H I R L E Y

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: où tout cela va nous mener ?! P V . S H I R L E Y Lun 5 Oct 2009 - 1:54

3 HEURES 28, CHAMBRE À COUCHER

Carolina était étendue sur son lit, regardait le plafond, songeuse. Ces temps si, son cellulaire faisait défault. Elle venait de rece voir la réponse du SMS qu'elle avait envoyé dans l'après-midi. C'était une réponse crue, directe. Bien sûr, elle le méritait. Carolina passait son temps à tenter de rejoindre et de prendre contact avec Shirley Davies. C'était vrai qu'elle abusait un peu. Mais c'était pour une bonne cause. Sa demi-soeur... C'est n'importe quoi. Comment peut-on ignorer la moitié de sa vie ? En ayant un père qui aime les secrets VOYONS ! Peut importe si il était 3heure et demi du matin, elle envoya sa réponse.


JE SAIS QUE JE SUIS UN PEU PARRAÎTRE OBSÉDÉE MAIS C'EST PAS ÇA. PROMIT, JE NE SUIS PAS DANGEREUSE : D . ON SE VOIT DEMAIN, 13H/FAIRWAY PLACE. ON SE VOIT LÀ.



13 HEURES 05, STARBUCKS CAFE

Carolina était assise à une petite table ronde, couleur brun-beige et des chaises en fer forgés. Buvant son moka, elle repenssa à son premier moka. Elle était avec Neal, ils avaient quelques années de moins. Quelques semaine avant son départ soudain. Assis à ce même endroit. Elle se remémora leur obstination à propos du fait qu'un moka était la moitiée chocolat chaud et la moitié café. Elle était sûre de ne pas aimé mais il l'a forcé et elle a appréciée. Maintenant elle prend toujours cela, avec extra crème fouettée et chocolat rapé sur le dessus. mmmm... délicieux tout simplement. Avec son sourire béat sur les lèvres, la tête dans les nuages, elle ne vu pas arriver la personne qu'elle atttendait. C'est lorsque la chaise grinça sur le sol, et qu'elle vu une fille assise devant elle qu'elle comprit.

- hey. pardonne moi, j'était dans mes souvenirs... Salut

Carolina lui offrit son sourire gêné. Shirley était devant elle. C'est fou comment elle était belle. Elles avaient un petit air de famille. Presque invisible mais avec reflexion, on pourrait très bien les dires soeur. Grande et élégante. C'est exactement comment ça que Carolina avais imaginé sa grande soeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: où tout cela va nous mener ?! P V . S H I R L E Y Sam 31 Oct 2009 - 0:31

&

    _CHAPTER I :

    Rencontre Innatendue.


C'est bizarre la sensation que l'on a quand on se réveille dans une maison avec un lit où l'on se sent seule et perdue, j'avais perdu ce sentiment d'être seule bizarrement, j'avais l'habitude de vivre avec lui, d'être toujours à ses côtés, je l'aimais et je lui avais donné tout mon coeur mais il a laissé de si mauvaises traces à ce coeur fragile, oui j'ai un coeur ça vous paraît étrange je sais malgrès mon caractère fort et peste j'ai un coeur fragile d'ailleurs. Logan Miller, je me souviens encore de lui alors qu'il occupe mes pensées soudainement et sans la moindre raison quelconque je suis sûre qu'il était en train de coucher à droite à gauche, comment j'ai pu être aussi naïve (alors que d'habitude je ne le suis pas) pour croire à un amour comme celui-ci, j'y croyais tellement jusqu'au bout mais au fond pourquoi s'était-il marié avec moi si c'est pour me tromper ensuite? J'étais là, debout dans mon atelier de peinture, j'avais ainsi accrocher mes peintures au mur, je regardais cette peinture que j'avais faite en douze heures de Cock, elle représentait bien l'image que j'avais de moi en ce moment, cigarette dans la bouche et faisant une moue qu'on pouvait voir à son beau visage et aux traits qu'elle avait à son visage. Je la regardais longuement en réfléchissant mais surtout dans mes pensées, c'est comme si j'étais dans un rêve qui n'était pas réel et qui n'avait aucun sens. Ca faisait un bon moment que je l'avais oublié et voilà que j'y repense, mais je ne pensais pas qu'à lui mais aussi à mes souvenirs de ma si belle famille, ça faisait bien longtemps que je n'en avais pas eu malheureusement, qu'étaient-ils tous devenus ? Je m'inquiétais surtout pour ma mère et Paige, là j'eus un moment d'émotion et de déchirement en repensant à ma tante Ava, ça faisait bien longtemps que je n'étais pas allé au cimetière, on l'avait enterré à Miami, dans le cimetière de la ville, c'est ma mère qui l'avait décidé, je me devais d'aller la voir. Je repris mon sac que j'avais posé et je fermais la porte à clefs, alors que j'allais me retourner pour marcher jusqu'au cimetière, j'entendais la sonnerie de mon portable,c'était la sonnerie pour un message que j'avais reçu, je n'attendais pourtant aucun appel mais aparemment quelqu'un voulait me joindre. Je sortis mon portable qui étais dans mon sac et je regardais le message le lisant attentivement ;

« JE SAIS QUE JE SUIS UN PEU PARRAÎTRE OBSÉDÉE MAIS C'EST PAS ÇA. PROMIT, JE NE SUIS PAS DANGEREUSE : D . ON SE VOIT DEMAIN, 13H/FAIRWAY PLACE. ON SE VOIT LÀ. »

Intriguée par ce message, je fronçais les sourcils puis leva les yeux au ciel. Pourquoi insistait-elle et qui était-ce ? En tout cas elle avait fait une faute, je ne supporte pas les fautes, je sais c'est bête mais je suis comme ça. Je ne répondais rien, elle saurait si je viens puisqu'elle me connaît si bien, et puis d'ailleurs comment elle avait eu mon téléphone? Nom d'un chien, j'étais suivie, il manquait plus que ça. Une fan peut-être? Bref, qui que ce soit, elle attendra, il était 3h du matin, mince je n'avais pas vu l'heure passé décidemment, je ne m'étais pas rendue compte à quel point j'avais veillé tard, l'heure passe vite quand on est occupée, à réfléchir... Je peux paraître être folle mais je m'en fiche. Bref, je rentrais chez moi à pieds puisque c'était à dix minutes de l'atelier et puis il n'y a personne dans les rues, ça faisait bizarre comme dans un film, et puis savez vous q'est-ce qui peux bien se passer à cet heure-ci... Trop de choses dangereuses, alors que je marchais j'entendais une voix derrière moi, une voix qui était saoule, trop abusé de l'alcool, je n'osais pas me retourner pour voir la personne répugnante qu'elle devait être, je dis elle mais c'est un garçon.

- Hey ! Tu t'es perdue ou tu me cherchais ?

Je fis un sourire narquois puis me retournais en lui lançant ;

- Non, mais tu devrais aller te coucher, demain tu dois aller à l'école et ta maman te cherches sans doute, bambin !

Il riais puis je partais l'ignorant complétement. Non mais il se prenais pour qui avec son visage de bébé, il devait avoir quinze ans. Ah ça me rapelle ma "jeunesse", l'adolescence ce n'est pas bon, en tout cas ça ne l'étais pas pour moi. J'étais dans la mode du gothique, vernis à ongle noir, cheveux longs,lisses et noirs, insultes à tout va, drogue, clope (même si je continue à fumer encore maintenant mais rarement). Enfin , tout ce qu'il ne fallait pas faire en gros, comme sécher les cours aussi je m'en rapelle si bien... Enfin, je continuais ma route, commençais à me fatiguer, je baillais discrètement de toute façon j'étais arrivée chez moi, mon chat m'attendais , je la vis dormir près de la porte et je la caressais, je me déshabiller pour me mettre en robe de nuit et je dormais dans mon lit, profondèment je rêvais de choses et d'autres que je n'allais sûrement pas me rapellais le lendemain.
10h du matin déjà, même pas 7 heures après m'être couché tantôt et les yeux s'ouvrent tout seuls sans aucune raison de réveil. Je baillais et m'étirais dans

mon lit doucement, je fermais les yeux ensuite un long moment puis les réouvrit. Je vis mon chat à côté de moi, il ronronnait, il voulait que je le caresse, alors c'est ce que je fis, je le caressais, ma pretty chou. Ensuite je me levais de mon lit, j'allais dans la cuisine préparant mon petit déjeuner, un café avec une goutte de lait puis un pancake, ça me suffit pour l'instant, dès mon réveil je n'aime pas trop m'empiffrer. Bref, sur ce, je mangeais. L'heure passait et j'eus finis de manger, je mis dans l'évier et lavais ce que j'avais fait. Puis je me lavais, je me mis en une tenue décontractée, en ce beau temps je me voyais avec un bustier bleu turquoise et des écritures en anglais en strass vêtue aussi d'un pantalon assortit à celui-ci, ma chaussant avec des chaussures à talons, les cheveux longs détachés et naturellement bouclés. Je regardais l'heure , il était à présent 10H45, j'avais largement le temps. Je pris mon sac et ferma la porte à clefs faisant un clin d'oeil à mon chat avant de partir. Je conduis alors jusqu'au cimetière. Arrivée à destination, je sortis de la voiture prenant mon sac avec moi puis ferma les portes de la voiture. J'allais jusqu'à la tombe de ma tante, je regardait les écritures, je me laissa aller et je m'assis à terre, je ne disais rien, pourquoi parler à quelqu'un qui est mort, je sortais mon journal intime, oui ça peut parraître bizarre mais depuis toute petite je garde ce journal, ça me libère d'avantage l'esprit et ça m'occupe. J'écrivis quelques lignes puis le rangea à sa place. Je me levais et regardais une nouvelle fois les écritures de la tombe, pour ensuite dire à haute voix inconsciemment.

- Pourquoi tu m'as lâchée?

Puis je partais, c'était plus fort que moi, je soupirais et alla jusqu'à ma voiture. Je n'avais pas forcément envie d'aller jusqu'à chez moi alors je conduisais jusqu'à un restaurant pour manger seule, je m'en contre fichais. Je mangeais des pâtes, surtout pas de viande ni poisson ou autres choses du genre, je suis complétement végetarienne. Je pris avec un grand plaisir une belle patisserie maison en guise de dessert, tarte au citron meringuée, ma patisserie préférée, puis je pris un café. Je regardais l'heure et il était l'heure d'aller à ce rendez-vous, enfin il était un peu tard, mais tant pis, je ne savais même pas qui était cette personne. Enfin bref, j'allais jusqu'au starbuck coffee à pieds puisuqe c'était à cinq minutes de là où j'étais. Entrant dans le starbuck coffee j'allais au comptoir et adressant un charmant sourire au servuer plutôt mignon, je lui demandais un Café viennois. J'attendais là du temps qu'il me le fasse puis en attendant, je passais mon regard dans toute la salle afin de voir cette personne qui m'a envoyé un message à 3h du matin, heureusement d'ailleurs que je n'étais pas en train de dormir... Quoiqu'il en soit, je la vis, je savais que c'était elle, je me retournais ensuite vers le serveur qui me donna le café que j'avais commandé, je le payais puis j'allais jusqu'à cette personne dont je ne connaissais le nom. Je posais mon café viennois sur la table sans qu'elle se soit rendue compte bien trop dans ses pensées sûrement, elle ne m'avais pas encore vue jusqu'à ce que je m'assois face à elle. Elle me dit alors - hey. pardonne moi, j'était dans mes souvenirs... Salut.
Je lui adressais un mince sourire.

- Bonjour. Je vois ça. Mais je ne vois toujours pas pourquoi m'envoyer un message à 3h du matin, tu t'ennuyais ? Et comment tu me connais ? Pourquoi veux-tu me connaître ?

Je lui avais dit ses paroles avec sincérité mais curiosité surtout, parce que oui je voulais savoir tout de même. Quoi qu'il en soit cette histoire m'intriguée , cette fille était jolie mais qui était-elle?
Revenir en haut Aller en bas
 

où tout cela va nous mener ?! P V . S H I R L E Y

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Fairway Place-