AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 it's time to move on.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nora Golightly
she is like a cat in the dark.
avatar

♦ Posts : 9485
Multinicks : roxcy, ridley, ronan.
♦ Credits : el boo boo (max), tumblr.

Status : divorced, single.
Address : n°5600, parkside street.
Job/Studies : works as Nyle's secretary, former fashion journalist.
Quote : "I'm not grumpy in the morning, I'm just very selective with my kindness."
Activité(s) de quartier : pilates.


HALL OF FAME
To Do List: go for a walk with Bandit, check emails, go out with some friends, call the big bro, buy a new white cane, curse Siri for being useless.
Contact List:
RP status: off ( ●●●● ) - cullen, alicia, nelson, matt.

Message(#) Sujet: it's time to move on. Mar 6 Oct 2009 - 15:49


IT'S TIME TO MOVE ON

ARYANNE COOPER AND BONNIE WHEALER


« Vous êtes canadienne ? – c’est un problème ? » La vielle femme – parce qu’elle devait avoir la soixantaine – regarda Bonnie de haut en bas comme si elle venait de voir un extra-terrestre. Okay, il était évident que les américains et les canadiens ne s’entendaient pas comme les meilleurs amis du monde mais tout de même, un peu de politesse ! Bonnie n’était pas pour autant offensée, et se chargea même de changer de conversation. « Bon et bien qu’en dîtes-vous ? », elle lui adressa un sourire amicale, mais cela ne sembla pas changer la mise. Bonnie commençait à s’impatienter mais ne le montra pas. Enfin la vieille dame réagit : « Hum, je ne suis pas sûre que mon défunt mari accepterait… Cet objet vient du Canada ? » Bonnie respira un bon coup, puis se leva. « Ecoutez ! …madame. Ce que je vous demande est simple, même pour vous. Prenez-vous ceci ou non ? ». Elle la gratifia d’un autre sourire, beaucoup plus forcé cette fois-ci mais apparemment rien n’y faisait, la vieille femme avait déjà décidé depuis un moment. Bonnie sortit de la grande maison, la porte claquant violemment derrière elle. Un grognement se fit entendre dans sa gorge puis accéléra le pas dans la grande rue, elle était énervée. Elle était pourtant persuadée de son coup ! Sans doute de la malchance…néanmoins elle n’allait pas en vouloir à ses origines canadiennes, et bien quoi encore. Bonnie continua de marcher sur le long trottoir, la circulation était plutôt dense en ce début d’après-midi, elle se retrouvait en plein centre ville de Miami. Elle avait une forte envie de retourner cette vieille folle et lui dire deux mots mais ce n’était pas la meilleure solution, c’était juste la colère qui lui donnait cette impulsion, elle devait simplement se calmer. Sa petite pochette Chanel dans la main, et son tailleur de la même marque, se rendirent au Starbucks du coin. Elle avait grand besoin de manger un brownie et de boire du chocolat. Quelques minutes suffirent pour passer commande, il n’y avait pas grand monde heureusement. En face, il y’avait une petite fontaine, elle décida qu’il serait préférable de se poser là-bas, au calme. C’est avec plaisir qu’elle dégusta ce qu’elle venait d’acheter, et comme elle l’avait espéré, elle se sentit mieux. Ce n’était rien après tout, elle trouverait bien une autre personne pour lui acheter une pièce qui valait de l’argent. C’était pour rendre service qu’elle faisait cela, l’argent lui reviendrait, du moins en partie mais au moins cela l’occupait tandis qu’elle était sans travail. Soudain, une musique vint s’immiscer dans son silence, c’était son téléphone portable. Elle déposa soigneusement son gobelet à ses côtés, sortant le mobile de sa petite pochette beige. « Bonnie Whealer à l’appareil. » Un immense sourire étira ses lèvres en entendant son interlocuteur, ou plutôt interlocutrice. « Ce serait super, je viens de passer une sale journée alors ce sera avec plaisir Arya. » Aryanne Cooper était une amie de Bonnie – récente certes mais amie tout de même. Leur rencontre devait remonter à plusieurs semaines maintenant et la jeune canadienne était contente de s’être rapprochée d’une nouvelle voisine. Enfin, elle n’était pas si nouvelle que cela, puisqu’il s’agissait plus d’un retour à Ocean Grove qu’autre chose. Bref, elle sortait beaucoup en sa compagnie, ayant le privilège d’accéder aux grandes soirées privées de Miami. « Okay, je passe te prendre vers vingt heures, bisous. » Bonnie raccrocha et rangea son Blackberry. Enfin une bonne nouvelle.

Un peu moins de vingt heures, Bonnie sortit de chez elle dans une robe légère volante de couleur rouge. Ses cheveux étaient remontés en un chignon, habillés d’un serre-tête rouge lui aussi. Ses chaussures, Louboutin, étaient quant à elles, noires. Elle rejoignit donc sa voiture, qui avait subit plusieurs mois auparavant les bêtises de Rhys Blythe, soit un bombardement d’œufs pourris. Mais ne repensons pas aux choses qui fâchent. Il ne fallut qu’une poignée de minutes pour arriver devant la maison d’Aryanne puisqu’elle vivait à Lemon Street, soit la même rue que Bonnie. Un coup de klaxon retentit alors, la jeune canadienne était surexcitée à l’idée de se retrouver dans une immense villa avec une tonne de gens, parfois célèbres. Sa tête pivota légèrement en voyant enfin la silhouette de son amie. Une fois que cette dernière prit place dans la voiture de Bonnie, elle démarra direction le centre ville. « Alors on va chez qui déjà ? Je n'me souviens plus de son nom. J’ai déjà entendu parler de lui je crois, un milliardaire non ? J’ai toujours voulu voir à quoi ressemblaient ses fêtes. Il a une grande villa qui donne sur le port de Miami et... » Bonnie, sans quitter des yeux la route, se mit à sourire, s'arrêtant de blablater. « J’ai l’impression d’être une groupie. Quelle horreur ! »

_________________

it's only love, it's only pain.
it's only fear that runs through
my veins. it's all the things you
can't explain that make us human.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t13627-in-the-middle-of-nowhere http://www.filthy-secret.com/t13655-lying-on-my-back-watching-stars-collide http://www.filthy-secret.com/t13855-journal-de-bord-de-nora-golightly http://www.filthy-secret.com/t13768-ch-n5600-parkside-street-famille-golightly
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: it's time to move on. Mer 7 Oct 2009 - 7:24

    Pour une fois pendant deux ans, Ezëkiel avait réussi à me faire rester au lit jusqu'à midi. Je n'arrive toujours pas à comprendre, comment peut-il rester tous les jours couché jusqu'à midi, c'est presque pas croyable. Cependant, aujourd'hui Ezëkiel n'avait pas dormi jusqu'à cette heure là, car, on avait des choses plus intéressantes à faire, je vous épargne bien sûr les détails. On est fiancés depuis a peu près deux semaines et vous ne pouvez pas imaginer comment j'attends avec impatiente le jour de notre mariage. Une énorme fête, beaucoup de journalistes et surtout beaucoup d'invités. Je ne veux pas d'un petit mariage, j'en veux un énorme. Car, je veux pouvoir dire à la terre entière, dans ce cas-ci à Miami entier que je vais me marier avec l'homme que j'aime, l'homme qui me rend heureuse et parfois même nerveuse ! Notre relation était assez compliquée. On s'aime à la folie cependant, la plupart du temps on n'est pas d'accord sur différents points. On est très différents et souvent cela met des tensions entre nous, des tensions qui bien sûr ne durent jamais plus d'une heure.

    « Je vais devoir y aller ... Un ami m'a invité à une de ses fêtes ce soir, une fête qui apparaîtra dans tous les journaux de Miami, donc il faut que j'aille m'acheter une robe. Haute couture bien sûr »
    « Encore une de tes fêtes ennuyantes ? Comment fais-tu pour y aller et y rester toute une nuit »
    « Elles ne sont pas ennuyantes et puis tu sais, c'est dans les fêtes comme celle-ci que je trouve les acteurs qui joueront dans mes films et tu sais très bien que sans eux il n'y a pas de film. Donc pas d'argent ... »
    « Et ce soir tu comptes chercher l'acteur pour ton prochain film ? »
    « Non, je l'ai déjà trouvé ! Il faut que j'y aille. Je t'aime et n'oublie pas de te lever du lit et d'aller manger quelque chose, je viens de te réserver une table au restaurant pour 13 :00 »

    Être connue dans le monde du cinéma ce n'est pas toujours facile. Vous vous amusez et vous trouvez des photos de vous un peu partout, quand quelqu'un vous aperçoit dans la rue ils vous demande un autographe, une petite photo etc ... Souvent, j'aurais préféré ne pas être connue. J'aurais parfois aimé avoir une vie normale, pouvoir rester au lit aux côtés de mon fiancé. Pouvoir marcher dans les rues sans pourtant avoir la peu qu'un fan fou vienne et vous harceler ou autre chose dans le genre. Cependant, je ne lâcherais pas ce boulot, mais alors là pour rien au monde. C'est quelque chose que j'aime faire, quelque chose que je prends du plaisir à faire. Aller à ses fêtes accompagnée de mes amis, m'amuser et être désirée de tous, c'est justement ce qui me plaît. J'aime voir le regard des gens quand ils m'aperçoivent. Et après tout, je suis douée dans ce domaine, j'aime ce que je fais et je le fais très bien, mieux que personne même.
    Une fois arrivée devant la boutique où j'avais réservé ma sublime robe longue en soie rouge, je décide d'y entrer. Une vielle dame, enfin elle avait tout de même la quarantaine donc elle n'était pas toute jeune bref, une vielle dame se tenait au balcon, je finis par m'approcher,

    « Vous désirez ? »
    « Je viens chercher ma robe, je l’ai réservé hier »
    « Votre nom, s’il vous plaît »
    « Aryanne Cooper normalement c'est ... »
    « Une robe en soie rouge ? »
    « Exacte »

    Après avoir la robe en ma possession je suis rentrée à la maison pour avoir assez de temps pour me préparer pour cette magnifique soirée. Quelques minutes avant de rentrer j'ai eu la brillante idée d'inviter une amie, une amie que j'apprécie beaucoup, une amie qui m'accompagne toujours à ses fêtes qui sans elle seraient sans doute très ennuyantes. Bonnie Whealer, une jeune femme que j'ai connue il y a tout juste deux semaines. On s'amuse beaucoup ensemble et quand je suis avec elle, je sens que je suis en présence d'une excellente amie qui d'ailleurs ne refuse jamais une invitation venant de ma part, en tout cas, jusqu'à maintenant. Quelques heures après, j’étais enfin prête pour partir. Bonnie m’attendait dehors avec sa sublime voiture grise. Apparemment la belle brune était toute excitée pour aller à cette fête tout comme moi d’ailleurs.

    « Oh mais quelle groupie ... Je suis sûre que la plupart des milliardaires aimeraient avoir des groupies comme toi à toutes leurs fêtes ! »

Revenir en haut Aller en bas
Nora Golightly
she is like a cat in the dark.
avatar

♦ Posts : 9485
Multinicks : roxcy, ridley, ronan.
♦ Credits : el boo boo (max), tumblr.

Status : divorced, single.
Address : n°5600, parkside street.
Job/Studies : works as Nyle's secretary, former fashion journalist.
Quote : "I'm not grumpy in the morning, I'm just very selective with my kindness."
Activité(s) de quartier : pilates.


HALL OF FAME
To Do List: go for a walk with Bandit, check emails, go out with some friends, call the big bro, buy a new white cane, curse Siri for being useless.
Contact List:
RP status: off ( ●●●● ) - cullen, alicia, nelson, matt.

Message(#) Sujet: Re: it's time to move on. Ven 9 Oct 2009 - 13:08



« Oh mais quelle groupie ... Je suis sûre que la plupart des milliardaires aimeraient avoir des groupies comme toi à toutes leurs fêtes ! » Un rire amusé sortit de la bouche de la jeune Whealer, puis elle reprit son sérieux, un air hautain sur son visage et une main faisant voltiger ses cheveux en arrière. « Je suis tout à fait d’accord ! » Evidemment ce n’était pas ce qu’elle pensait, elle était juste surexcitée à l’idée de faire la fête parmi des gens d’un mode de vie qu’elle connaissait bien, cela lui rappelait un peu ses fêtes lorsqu’elle vivait encore au Canada. Elle voulait s’amuser, Aryanne devait l’avoir compris pour qu’elle l’invite à presque toutes les soirées qui s’organisaient, au grand bonheur de Bonnie. De plus, il se passait toujours quelque chose dans ce genre d’évènements et Bonnie raffolait de rencontrer de nouveaux visages. La plupart étaient connus et cela rajoutait du piment, c’était une évidence aux yeux de la jeune femme. La voiture fila donc en direction de la Villa de ce cher milliardaire. Une fois qu’elles arrivèrent à bon port, un voiturier s’occupa même de garer la Mazda de Bonnie, elles étaient traiter comme des Reines, et ce n’était pas pour déplaire à l’égo de la brunette, qui se prêtait au jeu volontiers. Époustouflant, la demeure était d’une richesse ! Autant au niveau des pièces qu’au niveau de la décoration. Bonnie n’avait jamais vu cela auparavant, cet homme devait adorer l’immobilier mais il avait du goût ; à moins qu’il ait appelé un spécialiste pour cela. Bonnie faisait claquer ses talons contre le paquet, ne se gênant pas pour admirer chaque recoin des pièces qu’elle traversait. Deux serveurs arrivèrent ensuite vers elles, ce qui fit redescendre sur Terre la demoiselle. Ces deux jeunes hommes ouvrirent en même temps l’immense porte vitrée qui donnait sur le jardin, très très grand jardin. Il faisait beau, l’air n’était pas trop lourd même si les températures avaient baissées depuis la fin de l’été. Il y’avait du vert, un vert éclatant signe d’une pelouse bien entretenue, puis les couleurs diverses venant des fleurs de toutes sortes. Bonnie était comme une enfant à l’intérieur d’elle, et elle n’avait qu’une hâte : commencer à faire la fête. Elle se tourna vers Aryanne, qui semblait porter une attention plus ou moins particulière aux têtes qui passaient devant elle.

« Tu cherches quelqu’un ? » demanda Bonnie, intriguée.

Elle se doutait un peu que cela devait avoir un rapport avec son job, elle était réalisatrice de film et quand on ne s’amusait pas dans ce genre de soirées, c’était pour parler affaire. Un autre serveur se présenta à elle, un plateau avec des coupes de champagne à leur bord. Bonnie en prit une et le remercia d’un sourire. Elle prit une profonde inspiration et soupira d’extase, un sourire dévoilant toutes ses dents sur son visage illuminé. La musique était bien présente sans pour autant être trop désagréable à l’oreille, et cela mettait tout de suite dans l’ambiance. Face à elles, l’océan et le soleil commençant à débuter sa descente ; ils allaient avoir droit à un magnifique coucher de soleil. Les deux jeunes femmes avancèrent enfin, bloquant un peu le passage et rejoignirent la foule. Après une gorgée de cet excellent champagne, elle fixa les quelques personnes qui l’entourait et sans se tourner vers Aryanne, elle reprit la parole :

« Tu connais la plupart de ces gens ? »

_________________

it's only love, it's only pain.
it's only fear that runs through
my veins. it's all the things you
can't explain that make us human.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t13627-in-the-middle-of-nowhere http://www.filthy-secret.com/t13655-lying-on-my-back-watching-stars-collide http://www.filthy-secret.com/t13855-journal-de-bord-de-nora-golightly http://www.filthy-secret.com/t13768-ch-n5600-parkside-street-famille-golightly
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: it's time to move on.

Revenir en haut Aller en bas
 

it's time to move on.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Lieux divers-