AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Irish Distiller Ltd ~ Bureau de M. Murphy ¦ Rain P. Valentine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Irish Distiller Ltd ~ Bureau de M. Murphy ¦ Rain P. Valentine Ven 23 Oct 2009 - 4:43

    C'était un jolie Vendredi et la soirée commençait. Comme la plupart des jours de la semaine, je restais au bureau beaucoup plus tard que prévus. Je m'étais fait livrer de la bouffe chinoise du restaurant du coins. J'étais presque devenue un client habituel et je dois dire que ça me désespérait un peu, parce que ça me rappelait que j'étais pas capable de finir mes dossiers à temps. Je me perdais souvent pour aller aux réunions et celle-ci se terminaient souvent plus tard que je l'avais prévus. Ce qui me fesais perde encore plus de temps sur mon horaire de la journée. En plus, ma nouvelle secrétaire n'est pas la plus rapide du lot. Mais bon, elle était gentil, et réussissait souvent à rendre les client très doux lors de négociations, et oui, avoir une secrétaire qui à un décolté bien garnis, ça a ses avantages. Mais bon, j'étais le seul qui étais encore présent sur les 3 étages qui avait été loué par mon entreprise dans ce grand édifice commercial. Nous occupons les trois étages du haut, et mon bureau est sur le dernier étages, avec un escaliers donnant sur le toit. Toit, où une petite terrasse a été installé. J'aime bien aller sur ce toi pour voir le soleil se lever sur Miami, avec l'océan, c'est simplement sublime. mais bon, là n,est pas le sujet. J'étais encore assis derrière mon bureau, avec des paquets de bouffes chinoises un peu partout dessus, à esseyer de comprendre un certain rapport que le comptable avait fait. C'était les profits éventuels si nous vendions à ce petit bar qui venait d'ouvrir près de la plage. Je posa mes coude sur le bureau et laissa ma tête tomber dans ma main, acte de désespoir le plus total, car mon comptable était loin d'être un homme ordonné...

    Alors, tandis que j'essayais d'imaginer une nouvelle façon de me sortir de cette petite situation, j'entendis quelqu'un cogner à ma porte. D'habitude, j'allais ouvrir moi-même, mais à cette heure, j'en avais plus la volonté. Alors, toujours vêtit de mon complet les plus à la mode, c'est-à-dire, un veston sport et une chemise rouge qui fesait assez jeune, je poussa les boites de bouffes vers la poubelle.


      - Entrez !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Irish Distiller Ltd ~ Bureau de M. Murphy ¦ Rain P. Valentine Ven 23 Oct 2009 - 7:06


•• Il y a des moments ou il faut arrêter de se poser des questions et profiter du moment ••


PATRICK S. MURPHY and RAIN P. VALENTINE

Cela faisait déjà presque un mois que Rain avait déballé ces affaires dans cette ville au nom de Ocean Grove. Avant aujourd’hui, elle n’en avait jamais entendu parlé et c’est surtout grâce à l’obtention d’une bourse qu’elle s’était dirigé vers cet endroit qui ne lui semblait pas si dangereux, mais elle était du genre méfiante et savait que c’était souvent quand on s’y attend le moins que la chute est plus forte. Elle était à peine arriver et ne connaissaient guère les gens qui y vivait. D’ailleurs elle n’aurait pu mettre un nom sur un visage aucun sauf un. Lui. N’allait pas croire que son cœur c’était emballé loin de là. Elle se rappel encore de sa rencontre dans ce bar ou elle travaillait en tant que barman, une rencontre qui ressemblait plus à un plan drague pour certain et pourtant c’était loin d’être le cas. Ce garçon aux cheveux châtains s'être avéré n'être que par la suite son demi-frère. Une surprise de taille auquel elle-même ne s’attendait pas. Sa première réaction fut bien sure l’agressivité cette façon à elle de se protéger car la famille était un nom dont elle ignorait totalement le sens et lui n’allait pas lui faire changer d’avis du moins pendant un bref moment car avec le temps, elle fini par se lier à lui et vit qu’il était loin d’être quelqu’un de méprisant. Fallait-il croire que les gens bien existaient. Dans le monde de Rain c’était presque surréaliste et pourtant lui, au nom de Patrick était loin d’être le genre de type qu’elle pensait et au final elle avait accepté leur relation fraternel. Il avait tenté d’en apprendre plus sur elle, sur sa vie et surtout son passé, mais frère ou non il était toujours hors de questions pour elle d’en évoquer un mot. Elle était toujours resté très évasif tout comme sur ce qu’elle faisait. C’est à cela qu’elle ne cessait de penser chaque jour et à ce vendredi matin ou elle passa ses dernières minutes dans son lit, la couette qui laissait a peine entrevoir son visage. Sous cette couette tout lui semblait facile alors qu’elle savait qu’au fond ce n’était qu’un leurre. Depuis plusieurs jours elle passait beaucoup de temps avec son demi-frère. Entre l’université, ses boulots et sa vie plutôt chaotique,elle tentait malgré tout de lui faire une place dans sa vie tant qu’il en savait le peu tout allait bien pour elle. Bien qu’elle ne l’avoua pas, elle aimait sa compagnie et également son côté protecteur qu’il avait envers elle qui la surprenait.

Après ses quelques instant de réflexion, Rain sorti d’un bon de son lit et se dirigea vers sa salle de bain et reprit très vite le monde de la réalité. Voyant l’heure elle lâcha vite un soupire se rendant compte qu’elle venait loupé la moitié de ses cours et oui Rain était étudiante encore. Bien qu’elle travaillait faisant deux boulots d’affilés, elle passait ses matinée à l’université ou elle étudiait la criminologie. Une matière qu’elle appréciait bien que les raisons pour lesquels elle l’avait choisi n’était pas anodin. Plutôt bonne dans ses cours, elle décida alors de rester flâner chez elle avant de devoir aller bosser l’après-midi comme chaque jour. Rain se laissa entrainer à nouveau sur le lit et tira les rideaux voyant un soleil battant à son plein. Fouillant dans ses quelques affaires, elle tomba sur une boîte qu’elle remit très vite à sa place fermant les yeux comme pour oublier ce qu’elle venait de trouver, hésitante elle décida de sortir et de faire une erreur. Elle portait un beau t-shirt noir qui laissait dégagé ses épaule ainsi qu’un jean bleu foncé et des bottes noirs. Ses cheveux blonds était bouclées à la hauteur des ses épaules. Combien de temps fallait-il attendre pour oublier ? Pourrait-elle le faire toutes ses questions ne cessait de se répéter dans sa tête sans qu’aucune réponse ne vienne ? D’ailleurs la vérité c’est qu’il n’y avait aucune réponse face à cela. Après une journée à errer dans la ville face à une chaleur presque insupportable, Rain parti à son travail comme toujours certains client ne cessait de la relooker ce qui l’exaspérait à tout point, mais qui ne la surprenait plus. Elle en avait vu des pires au fond. Les heures avaient passés d’une lenteur qu’elle n’avait pas vu le bout. Quelques heures de liberté s’offrait à elle avant de rejoindre son autre travail qui lui faisait grincer les dents, préférant ne pas y penser elle décida d’aller rendre visite à son demi-frère. C’est donc avec le sourire qu’elle prit sa voiture roulant à toute vitesse comme elle le faisait à son habitude et arriva une quinzaine de minutes plus tard.

Quand elle sortit de la voiture elle remarqua ce grand bâtiment. Il est vrai qu’elle ignorait totalement le métier de son frère, et en voyant ce bâtiment elle fut surprise même très. C’est avec un certain doute qu’elle se dirigea vers la grand porte de la société. A l’intérieur tout paraissait magnifique presque trop à son goût. Elle regarda autour d’elle intriguée de savoir dans quel domaine Patrick travaillait. Son regard croisa celui de la femme d’accueil qui ne semblait guère accueillante, préférant ne pas faire de scandal, elle fit un sourire hypocrite demandant si Patrick Murphy travaillait bien ici. Un genre de ricanement parvenu aux oreilles de Rain qui n’appréciait guère ce genre de farce et c’est avec méprise que celle-ci lui indiqua l’étage ou travaillant son frère. Patrick ne lui avait parlait que très peu de son travail, au fond elle n’avait pas vraiment demandé elle ne se rappelait que du nom et avait décidé en ce vendredi soir de venir lui faire une surprise. Elle décida de prendre l’ascenceur et fut surprise de voir l’accoutrement que portait certaine personne qui semblait rentrer chez eux et qui semblait la dévisageait. Elle préféra ne pas y prêter attention avant de sortir de l’ascenceur ou elle regarda autour d’elle avant de trouver le nom de la société écrite sur cette porte gigantesque qui laissait apercevoir la secrétaire remettre son rouge à lèvres avant de partir de son pote. Surement allait-elle s’habiller vu son accoutrement c’était pas secrétaire qu’elle aurait du faire pensa quelques secondes Rain. Ne voulant pas attendre qu’elle revienne elle vit que le bureau de son frère n’était pas très loin et se mise à frapper à la porte très furtivement " Entrez ! " avait-il répondu fasse à ses cognements contre la porte pour se faire entendre et dont elle avait exécuter l’ordre. Elle avait pendant un bref moment les yeux rivés contre le sol avant de refermer la porter et quand celle-ci fini par enfin se retourner elle ne pu s’empêcher d’exploser de rire en voyant ce que portait son frère sur lui. Il fallait le dire elle ne s’attendait pas du tout à ça et ne pu rire à nouveau avant de tenter de se calmer ce qui était presque impossible tellement le moment était assez amusant. " Je suis désolé je crois que je me suis trompé de bureau " avait-elle laissé échappé avant de rire s’approchant doucement de son bureau. Le moins qu’on puisse dire c’est que la surprise était vraiment de taille, elle se stoppa un instant en le regardant tout en se calmant pour ne pas rire à nouveau " Ça te change c’est comment dire spécial et très enfin très tu vois. Tu travailles dans quoi pour porter ce déguisement la mafia ? " laissa-elle échapper ironiquement avant de lui faire la bise et s’asseoir face à lui tout en regardant la pièce qui était plutôt spacieuse et assez riche il fallait le dire. " J’avoue que j’en apprends de jour en jour avec toi. J’avoue que c’est aussi de ma faute je ne le nie pas, mais dis-moi c’est quoi ton boulot car j’avoue que tout cela me laisse dans le plus grand doute surtout que quand je viens dans ce genre d’endroit je me fait plutôt jeter dehors qu’autre chose à moins que tu porte ce déguisement de pingouin pour impressionner ta secrétaire quoique secrétaire ne serait pas le mot que j’aurai utilisé vaut mieux que je m’arrête la je crois … " Ses yeux étaient rivés sur son frère qui semblait amusé autant qu’elle à ses paroles. Il fallait le dire Rain n’était pas du genre à mâcher ses mots et ce dès le départ il l’avait bien remarqué. Elle fixa son frère assit face à elle tentant de profiter de ses quelques heures à passer avec lui espérant que le sujet sur sa vie et ses petits boulots ne serait pas remit sur le tapis …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Irish Distiller Ltd ~ Bureau de M. Murphy ¦ Rain P. Valentine Dim 25 Oct 2009 - 7:14


Et ouais, pourtant c'est vrai ! J'ai une sœur ! En faite, j'ai une demi-sœur. C'était une chose assez étrange que le fait de rencontrer un membre de sa famille, qu'on a jamais vu avant, surtout lorsqu'on a 24 ans. Bien évidement, ça fesait déjà quelques années que j'étais au courant, mon père nous l'.avait annoncer quelques mois après la mort de ma mère. Il avait engagé un détective privée pour retrouvé le fruit d'une aventure avec une blonde de Détroit lors d'une convention. Comme la plupart des jeunes femmes qui avaient approchés mon père durant sa vie, hormis ma mère bien sûr, celle là en voulait surement à son argent. Espérant coucher avec lui pour ensuite lui extorquer un certain nombre d'argent, mais mon père n'était pas nuit de la dernière plus. Donc, comme dans la plus vieille des tradition des histoire d'un soir, il partit aux petites heures du matin alors que la jeune femme, surement une droguée, dormait encore paisiblement, ne se doutant surement pas qu'en elle, il y allait bientôt avoir un enfant. Cette enfant... Rain Pheonix Valentine. Ma demi-sœur.

C'était environ il y a une semaine. Je venais de finir de travailler et pour une fois, c'était avant tard le soir et je venais tout juste d'arrivé à Miami. Mes cartons, toujours pleins, me servaient de meubles. Ma table à cuisine, ma chaise, ma table de chevet, mon bureau de travail,... tout ! C'en était presque devenue la base de ma décoration. Je n'avais donc pas prit le temps de visiter ce joli quartier qu'est Ocean Grove. Donc, je prit ma Mustang et me balada un peu, dans l'espoir de trouver un bar potable ou je pourrais boire un bon verre question de me détendre et de rentrer chez moi. Donc j'ai du mettre une bonne vingtaine de minutes avant de tomber sur un bâtiment qui me disait quelques chose. C'était bien évidement parce que c'était un de nos clients. Donc, en plus de pouvoir boire un verre, je me ferais de l'argent. Je gara donc mon bolide rouge dans le stationnement et entra. Fixant la salle une première fois, je quitta le pas de la porte pour aller directement me prendre un des seuls tabourets encore libre au comptoir.J'attendis un peu, question de bien m'imprégner de l'ambiance, puis une jeune barmaid vint me demander ce que je voulais boire. Donc, avec mon plus beau sourire, par politesse, mais aussi parce que la serveuse était très jolie. Je lui demanda alors un verre de Middleton. Le whiskey qui avait été le tout premier produit de notre belle compagnie familial. Mais bon, au fil des verres que je commanda, nous commençâmes à parler et à se trouver plusieurs points communs. Puis, alors que j,attendais qu'elle aille ouvrir une nouvelle bouteille, une autre serveuse l'appela par son nom. Ce fut alors le signal dans mon cerveau, malgré l'alcool, je fit tout de suite la liaison. Et demanda ensuite le nom complet de la barmaid à sa collègue. Alors tout se certifia dans ma tête, la jeune femme avec qui je parlait depuis presque deux heures était nul autre que ma sœur.

Mais bon, trêve de souvenirs passés et parlons plutôt du présent. De ce vendredi soir pour être plus précis. J'étais toujours dans mon bureau malgré l'heure tardive et le fait que tout le employait avaient déjà quitter l'immeuble. Mais bon, pour moi ce n'était pas vrai extraordinaire, c'était presque devenue une habitude. Une très mauvaise habitude certes, mais ces choses là, on n'y peut rien. Alors j'étais là, accompagné par mes fidèles dossiers assis derrière mon bureau, quelques plats de bouffes chinoises ici et là. Lorsqu'une chose me surprit, on cogna à la porte. Je cru que c'était le concierge venu me voir quand j'avais encore oublier l'heure et qu'il était passé onze heure du soir. Mais non, lorsque je lui dit d'entrer. je n'entendis par un chariot derrière, alors je resta la tête pencher au dessus de mes rapports. Puis, doucement j,entendis une voix familière me disant que son propriétaire c'était surement tromper de bureau. Évidement, je reconnut bien vite ma nouvelle sœur qui avait dut venir me voir pour me faire une petite surprise. Mais je ne comprit pas pourquoi elle me disait qu'elle avait du se tromper de bureau, ne voyait-elle pas que c'était bien moi derrière le bureau ? Puis, elle me demanda dans quel domaine je travaillais pour porter ce genre de déguisement, et elle proposa la mafia. je comprit donc qu'elle voulait sans doute parler de mon complet. C'est alors que je réalisa qu'elle ne m'avait jamais vu dans ce genre d'habit puisqu'on ne s'était vu que dans des bars ou chez moi. Alors,. comme seule réponse à sa question, je ne put que partir de mon rire éclatant alors qu'elle reprit de plus belle. Alors je l'écouta attentivement et lorsqu'elle eut finit, je lui répondit enfin.

" En faite vois-tu Rain. Depuis très longtemps, la famille est très importante pour nous. C'est pourquoi nous faisons tout en famille. Comme ceci, 'est l'entreprise familiale, elle existe depuis 1825. Nous produisons et vendons à travers le monde, le meilleur Whiskey de toute l'Europe et peut-être même du monde entier, nous vendons aussi plusieurs autres alcools, mais le Whiskey est... disons, notre spécialités et notre petits dada. Alors moi là dedans, je suis Vice-Président et je m'occupe de tout ce qui concerne nos stocks en Amériques. " C'était dit, elle savais maintenant tout de mon petit boulot qui était enfaite, un énorme boulot. Elle savait aussi qu'elle était alors la riche héritière d'un empire presque planétaire. Ce qui est assez plaisant à savoir. J'étais toujours amusé par ce qu'elle avait dis plus tôt. Je m'amusais toujours beaucoup lorsque j'étais avec elle. J'adorais sa façon de toujours dire au gens ce qu'elle pensais, ça manquait un peu dans ma vie, car quand on travaille dans le commerce, on doit que très rarement dire ce que l'on pense vraiment, alors ça me fesait du bien. Mais bon, puisqu'on ne pouvait pas rester comme ça, à esseyer de deviner ce que j'avais dans la tête, j'ouvris à nouveau la bouche. " Alors voilà, c'est ça. Si tu veux travailler avec nous, ça nous fera un très grand plaisir de t'accueillir, mais bien sûr, les jeans sont à rejeter, malheureusement. " Sur ce, un petit rire de ma part, bah quoi, j'ai droit de rire de mes propres blagues non ? "Mais sinon, que me vaut la joie de ta visite ? " Dis-je dans la plus grande des sincérité.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: Irish Distiller Ltd ~ Bureau de M. Murphy ¦ Rain P. Valentine

Revenir en haut Aller en bas
 

Irish Distiller Ltd ~ Bureau de M. Murphy ¦ Rain P. Valentine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Lieux divers-