AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 just in time /scott.

Aller en bas 

Isabella Carmichael

messages : 473
name : raphaëlle, benriya
face + © : chloe bridges, kidd (avatar), tumblr (sign).
multinicks : michael, miles.
points : 812
age : twenty eight years old.
♡ status : officially engaged, cheating on her fiance.
work : working for her father's company.
home : a house @ ocean avenue.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : scott, romy

Message· · Sujet: just in time /scott. Jeu 18 Oct - 13:26

take shelter. @Scott Danvers
Trash the hotel, let's get drunk on the mini bar
Make the phone call, feels so good getting what I want




Une chose l'avait toujours étonnée à Windmont Bay : pour une ville si petite, trouver un endroit où se garer était toujours un parcours du combattant. Quand elle finit par dégoter un endroit libre, Isabella laissa entendre un long soupir, attrapant son sac à main sur le siège passager pour en extraire son rouge à lèvre. Se redressant un peu sur son siège, elle inclina son rétroviseur intérieur, fit glisser le tube sur ses lèvres, les serra et desserra dans un léger pop avant de sourire à son reflet, contente de ce qu'il lui renvoyait. Le rangeant négligemment dans son sac, elle sortit de la voiture, et laissa entendre le bruit régulier de ses talons aiguilles sur le trottoir, levant le nez devant les diverses portes et les divers numéros avant de repérer l'appartement qu'occupait maintenant son meilleur ami. Elle en poussa la porte, grimpant les étages avant de poser son épaule sur l'encadrement de la porte, appuyant de l'index sur la petite sonnette. Peu amatrice de bière, elle avait subtilisé du placard dans lequel son fiancé rangeait les alcools une bouteille de vin rouge français et une bouteille de tequila. Si Scott voulait boire, autant boire un alcool qui se rapprochait plus de ses goûts personnels. Des pas se firent entendre dans l'appartement, l'aboiement d'un chien les rejoignirent rapidement. Un sourire déjà aux lèvres, la porte s'ouvrit enfin pour laisser entrevoir la carrure de son meilleur ami. Avançant d'un pas, elle entoura ses épaules d'un bras, faisant claquer ses lèvres sur sa joue -y laissant sûrement la marque vermeille de son rouge à lèvre- et se pencha vers Leon, caressant son front. « toi aussi tu m'as manqué. » lança-t-elle, au chien ou à Scott, les paris pouvaient être lancés. Se redressant et jetant un regard en direction de Scott, elle fit glisser son manteau de ses épaules. « tes colocataires sont de sortie ? » avançant dans l'appartement, elle leva le menton pour en faire un rapide état des lieux. Trois garçons vivant dans un seul et même espace, oh boy. Déposant son manteau sur l'accoudoir du canapé, elle se tourna de nouveau vers son meilleur ami, un sourire amusé aux lèvres, et sorti ses bouteilles de son sac, une dans chaque main. « oublie les bières. Les bouteilles sont aux frais de mon fiancé, et il n'y a pas de meilleur alcool que ceux gratuits. »

_________________
"She wore her sexuality with an older woman's ease, and not like an awkward purse, never knowing how to hold it, where to hang it, or when to just put it down." @zadiesmith
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
a mess of good intentions gone wrong.

Scott Danvers

messages : 866
name : faustine.
face + © : deidrick ⋅ ©mistspell, tumblr.
multinicks : sami ⋅ liam ⋅ amber ⋅ kate ⋅ kelley.
points : 1980
age : twenty eight years old.
♡ status : turning the page.
work : wbso deputy.
home : with avery and trent on crescent lane.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open | isabella, shiloh, tomas. / next: ditta, mila, michael, saga (s2).

Message· · Sujet: Re: just in time /scott. Dim 28 Oct - 11:44

trash the hotel, let's get drunk on the mini bar
make the phone call, feels so good getting what i want

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
@isabella carmichael - 15 octobre 2018

On avait eu tendance à dire à Scott que, le jour où il voyait une femme nue, où il parcourait son corps de ses lèvres, explorait sa peau en laissant la sienne s'y coller doucement, ne faisait plus qu'un avec elle, les relations changeaient. Que c'était des conneries de croire que l'amitié subsistait, inchangée, après avoir vu l'autre dans le plus simple appareil et s'être laissés aller aux pulsions les plus charnelles que l'Homme pouvait avoir. Qu'une ambiguïté persistait, qu'elle était là, quelque part, parfois en sourdine, parfois inconsciente, mais malgré tout présente. Sa réponse à ça ? Isabella Carmichael. Oui, ses lèvres avaient glissé contre les siennes, embrassé son cou, caressé sa poitrine et découvert son intimité, mais pour autant, elles ne se languissaient pas sous le manque et l'envie de recommencer aujourd'hui. Elles se tordaient encore dans un rire profond, sonore lorsqu'elle lui parlait, n'hésitaient pas à se moquer d'elle si l'occasion se présentait, à se transformer en une grimace rieuse digne du gosse qu'il était il y a encore quelques années si tel était le chemin emprunté par la conversation. Oui, il l'avait vue nue, et pourtant lorsque son regard parcourait sa silhouette, il ne s'imaginait pas la façon dont ses formes avaient pu changer avec les années. Isabella et lui n'étaient pas ce genre d'amis, qui laisseraient le sexe et la relation qu'ils avaient d'abord entretenue, s'ouvrant à toutes les autres ensemble, juger de ce qu'il devait advenir de ce qu'ils étaient tous les deux. La Carmichael était probablement sa meilleure amie, justement parce qu'il ne ressentait pas l'envie de la coller au mur pour reprendre les ébats quand il la voyait, mais pour cette décomplexion qu'ils avaient l'un avec l'autre, cette facilité à se parler, à être ensemble. Ça n'était pas leur amitié qui avait cédé sous le poids du couple, mais le couple qui s'était plié au désir de l'amitié de se pointer avec un peu plus d'insistance entre eux. Leon installé avec lui – c'était sa semaine de garde alternée, aussi profitait-il de la présence de son fils à ses côtés, alors que le chien de Gale était parti en escapade avec son maître –, il le laissa aboyer un peu alors qu'on frappait à la porte, et alla ouvrir, un petit sourire au détour de ses lèvres. Roulant des yeux tandis qu'il se doutait de la marque de ses lèvres encrée sur sa joue, il l'observa avancer dans l'appartement, se retenant de jeter un œil sur la porte d'en face, et esquissa un petit sourire. « J'en étais sûr. » Il avait pris le choix de s'octroyer le droit d'être celui qui lui avait manqué ; parce qu'il était sûr, d'une certaine façon, qu'elle parlait autant du chien que de lui. Glissant ses doigts dans les poils de Leon qui s'agitait encore à leurs pieds, il acquiesça un peu. « Trent est allé voir des potes, Gale a décidé de partir en escapade. » Pas peu fier de la propreté approximative des lieux, il la laissa prendre ses marques, quand bien même elle était déjà passée depuis son emménagement. Il pouffa un peu en se tournant vers elle et en la constatant avec les deux bouteilles dans les mains. Se laissant tomber sur le canapé, il l'invita d'un signe de tête à faire de même. « Tu remercieras Oliver de ma part, alors. Sans lui dire pourquoi, ce serait probablement encore plus drôle. » Ses yeux roulèrent un peu et, se redressant finalement pour aller récupérer des verres – deux à vin, deux plus adaptés à la tequila qui, il fallait l'avouer, lui faisait envie – et les poser sur la table basse, attrapa dans un des placards les biscuits apéritif qu'ils gardaient pour ce genre d'occasion, et revint se poser à ses côtés. « Alors, les dernières nouvelles ? Qu'est-ce que pense ta grand-mère des accusations de pédophilie qui continuent de fleurir ? » Humour plutôt moyen, mais au moins avait-elle l'habitude, depuis tout ce temps.

_________________

he’s the kind of boy who hoards the stars in his mouth to give you a taste of heaven, even if it scorches his tongue.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Isabella Carmichael

messages : 473
name : raphaëlle, benriya
face + © : chloe bridges, kidd (avatar), tumblr (sign).
multinicks : michael, miles.
points : 812
age : twenty eight years old.
♡ status : officially engaged, cheating on her fiance.
work : working for her father's company.
home : a house @ ocean avenue.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : scott, romy

Message· · Sujet: Re: just in time /scott. Lun 29 Oct - 4:58

On considérait souvent Isabella Carmichael comme ayant un cœur de pierre, ou peut-être recouvert d'une lourde pellicule de glace que les rayons printaniers de Windmont Bay n'avaient jamais réussi à faire fondre. On pinçait les lèvres sur son passage en disant que cette fille était prête à tout, qu'il fallait mieux se pousser, se décaler pour la regarder passer, plutôt que d'essayer de lui bloquer le chemin. Peut-être que ces rumeurs étaient vraies. En tout cas avaient-elles été fondées au fil des années, et beaucoup d'exemples se bousculaient si l'on demandait à certains habitants ce qu'ils pensaient de la demoiselle. Le dernier exemple en date semblait avoir pris les traits de celui qui avait réussi à encercler son doigt d'une bague en or blanc qui brillait sous les lumières artificielles de l'appartement de son meilleur ami. Si elle aimait son fiancé, elle ne semblait pas le considérer avec assez de bienveillance pour l'embarquer avec elle dans ses aventures, aussi petites soit elles comme se rendre chez Scott pour lever quelques verres, trinquer, faire ressurgir les histoires du passé, les anecdotes que l'on gardait comme de petits trésors en mémoire. Isabella Carmichael se considérait comme dure et comme forte ; elle était une femme dans un milieu d'homme, elle devait se montrer sous ce jour pour survivre. Pourtant, son cœur n'était fait ni de pierre, ni de glace, et le sourire qui se dessina sur ses lèvres, l'éclat qui brillait dans ses yeux ne pouvait pas être considéré comme celui d'une arriviste, celui d'une personne qui ne pensait qu'à elle, jamais qu'à elle-même et à ses intérêts. Laissant le chien pour s'engouffrer un peu plus dans l'appartement, le sondant une énième fois du regard, écoutant les pas de Scott qui la suivait de près et les deux bouteilles à la main, elle se permit enfin de souffler un peu, de faire redescendre la pression de son quotidien, de la faire glisser de ses épaules. Elle était en territoire ami, avec l'un des hommes qu'elle connaissait le mieux, à qui elle aurait pu confier sa vie ou au moins une partie. « bien, comme ça, on n'aura pas à partager » petit clin d'oeil, elle se laissa tomber dans le canapé, posant les deux bouteilles sur la table basse devant elle et un rire agita ses lèvres. « après deux ans à Windmont, je pense qu'il ne se pose plus vraiment de question. Au moins, il a enfin compris que tu n'étais pas un rival, ce qui m'évite une scène de ménage inutile. » elle ferma les yeux, se glissant un peu plus dans le canapé en croisant ses longues jambes devant elle ; la gauche sur la droite. « abuela pense surtout que tu devrais te bouger le cul un peu plus. Tu veux que je la cite ? » elle arqua un sourcil amusé. « j'espère que l'Etat n'a pas déboursé tout cet argent pour former une feignasse. » elle se retint quelques secondes avant d'éclater d'un rire franc, se penchant vers l'avant pour récupérer la bouteille de vin et leur servir un verre à tous les deux. « alors, est-ce que c'est le cas ? T'es devenu une feignasse ou vous chassez un fantôme ? »

_________________
"She wore her sexuality with an older woman's ease, and not like an awkward purse, never knowing how to hold it, where to hang it, or when to just put it down." @zadiesmith
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
a mess of good intentions gone wrong.

Scott Danvers

messages : 866
name : faustine.
face + © : deidrick ⋅ ©mistspell, tumblr.
multinicks : sami ⋅ liam ⋅ amber ⋅ kate ⋅ kelley.
points : 1980
age : twenty eight years old.
♡ status : turning the page.
work : wbso deputy.
home : with avery and trent on crescent lane.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open | isabella, shiloh, tomas. / next: ditta, mila, michael, saga (s2).

Message· · Sujet: Re: just in time /scott. Mer 14 Nov - 6:22

Isabella était une constante dans la vie de Scott. Elle l'avait marquée à l'époque où la puberté n'avait pas encore fini son travail sur leurs visages de gamins, ne l'avait plus quittée depuis. Ah, ils ne se ressemblaient pas en tout, pourtant. Si elle avait l'image de la femme froide, au cœur qui ne subissait pas les ravages des peines qu'il pouvait pourtant essuyer, de cette force féminine qui émanait d'elle à peine on posait le regard sur sa silhouette, Scott était tout l'inverse. On le connaissait aussi pour une force de caractère certaine, oui, mais son cœur semblait se troubler bien plus facilement que celui de la belle, se perdait dans les méandres de tristesse qui le prenaient parfois de court, quand bien même il essayait de prouver au monde autant qu'à lui-même qu'il n'était pas de ceux à faillir trop facilement. Il ne l'était pas, Scott. Il parvenait à plier sans se briser, mais parfois la menace de cette « fois de trop » venait s'abattre sur lui et l'inquiéter quant au résultat, à la fin de la tempête, de ce qu'il resterait de lui. Isabella ne montrait pas ses faiblesses, quand les siennes traversaient parfois ses traits sans qu'il n'ait pour autant donné son accord pour un tel geste. C'était dans cette complémentarité autant que dans leurs ressemblances qu'ils s'étaient trouvés pour ne plus se quitter ; qu'ils s'étaient forgés au travers du regard de l'autre et avaient grandi, les différents poids sur leurs épaules délestés par la présence de l'autre à leurs côtés. Se laissant retomber dans le canapé alors que son regard restait posé sur Isa une fois les verres rapportés et de quoi grignoter à porter de main, Scott la détailla, un sourire amusé dessiné au détour de ses lèvres face à sa remarque. « Madame n'a jamais été très partageuse avec le commun des mortels, mh ? » Son visage s'illumina un peu plus alors que son expression s'élargissait et prenait soudainement plus de place sur son faciès. L'avoir avec lui ce soir soufflait un peu sur son état de morosité généralisée qu'il subissait depuis des jours. Scott était fatigué, ça se voyait sur ses traits, ça se voyait dans son absence de sourire prolongée depuis quelque temps ; fatigué d'un peu tout ce qui s'abattait sur ses épaules et qu'il ne parvenait pas à gérer comme il aurait aimé le faire. Une main posée sur sa poitrine, à l'emplacement d'un cœur qu'il mimait comme étant douloureux, une moue déforma sa bouche. « Sérieux ? Je suis pas un rival ? Je n'aurais plus jamais l'occasion de te prouver mon amour ? » Mais à peine prononçait-il ces mots qu'il l'imaginait déjà rouler des yeux, un rire glissant d'entre ses lèvres colorées de carmin. « Moi qui croyais que tu t'étais faite belle pour moi, je vais vraiment avoir besoin de noyer mon chagrin dans l'alcool. » Et noyer le poisson, au passage. Il n'avait pas envie de s'étendre sur ce qui n'allait pas. N'avait pas envie de développer, d'expliquer, de s'attarder sur ce qu'il aimerait n'être que des détails dont il tentait de se persuader que ça n'était vraiment que ça. Il roula des yeux, ensuite, son dos retombant sur le canapé dans un soupir qu'il exagéra peut-être un peu, pour le principe. « Une grosse feignasse, c'est bien connu. » Tendant la main pour récupérer le verre de vin qu'elle lui tendait, il y trempa les lèvres après l'avoir fait tinter contre le sien et secoua légèrement la tête. « Non, en fait, c'est surtout qu'on n'a pas tellement d'éléments à disposition et qu'on rame un peu, même si c'est pas faute d'essayer. Y a toujours un truc qui bloque, sauf qu'on trouve pas encore ce que c'est. » Brièvement, Scotty haussa les épaules. Il n'y avait pas grand-chose à rajouter d'autre, dans tout ça. Si la situation tapait sur le système d'une partie des habitants de Windmont, c'était aussi vrai pour les forces de l'ordre qui se voyaient hériter d'un statut d'incompétents qui, selon son avis avec une vue interne à la situation, n'était pas justifié. « Et toi, alors ? L'entreprise de ton daron a toujours pas fait faillite ? » Une lueur malicieuse se glissa dans son regard alors qu'à nouveau, il but une gorgée de vin.

_________________

he’s the kind of boy who hoards the stars in his mouth to give you a taste of heaven, even if it scorches his tongue.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Isabella Carmichael

messages : 473
name : raphaëlle, benriya
face + © : chloe bridges, kidd (avatar), tumblr (sign).
multinicks : michael, miles.
points : 812
age : twenty eight years old.
♡ status : officially engaged, cheating on her fiance.
work : working for her father's company.
home : a house @ ocean avenue.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : scott, romy

Message· · Sujet: Re: just in time /scott. Mar 27 Nov - 11:49

Comme Scott devait déjà le prévoir, Isabella leva les yeux au ciel, pinçant les lèvres dans une moue qui sonnait plus amusée qu'exaspérée face à ses propos. « Tu arrives avec quelques années de retard pour me prouver ton amour, Danvers. C'est terminé, t'as passé ton tour maintenant. » Ils se connaissaient bien, certains auraient peut-être même dit trop biens quand ils arrivaient à prévoir les réactions de l'autre, lire chacune des mimiques se dessinant sur leurs visages, déchiffrer le ton des voix comme si elles recelaient des messages cachés que seuls les élus pouvaient comprendre. Et peut-être est-ce qu'ils étaient, des élus, car ce genre d'amitié sans ombre, sans le moindre nuage pour obscurcir leur histoire était rare, un véritable trésor. Ou peut-être était-ce une illusion, car les amitiés parfaites n'existaient pas, sauf dans les romans ; les amitiés sincères, où la vérité était écrite à nue devant ses personnages n'étaient que des fantasmes. Il existait toujours une ombre, il existait toujours un secret que l'on redoutait un jour qu'il fut exposé à la lumière. La verrait-il de la même manière, s'il savait ? Bougeant le poignet comme si elle cherchait à chasser ses pensées avant qu'elles ne dérivent, Isabella planta son regard sur le visage de son meilleur ami, un visage qu'elle connaissait par cœur, qu'elle aurait presque pu dessiner sans en oublier le moindre détail, un visage qu'elle avait aimé de tant de façons au cours de la vingtaine d'années qu'avait duré leur histoire. « et je me fais toujours belle, que ça soit pour toi ou pour le dernier connard de cette ville. Pas besoin de te trouver d'excuse pour vider ton verre. » un sourire satisfait sur les lèvres, elle les plongea dans un rouge presque aussi brillant que celui qu'elle portait. Reposant son verre sur la table, elle laissa entendre un rire rapide en l'entendant s'auto qualifier de feignasse : c'était ça, qu'elle aimait particulièrement chez Scott. Son humour, cette autodérision dont elle se savait incapable. Son rire disparu rapidement, comme son sourire, suite au rappel de ces enlèvements qui n'en finissaient pas, et ne semblaient pas prêts de s'arrêter. « on ne vous avait pas envoyé du sang neuf pour vous prêter main forte ? » elle se souvenait en avoir rapidement entendu parler dans les couloirs de l'entreprise ; une de ses employés semblait craquer pour l'un de ces nouveaux enquêteurs. Apparement, l'équipe d'élite nageait elle aussi dans le flou. Reprenant son verre, elle fit entendre un « tss » en croisant les bras devant elle, jouant à faire tourner le vin dans le verre. « Tu veux me donner des leçons de management Scott ? » elle arqua un sourcil. « elle se porte à merveille. Tellement bien à dire vrai, que je comptais t'offrir un superbe cadeau pour noël. Mais bon, à quoi bon dépenser de l'argent pour des ingrats. » un sourire malicieux s'installa sur son visage et elle termina son verre d'un gorgée, s'en resservant rapidement un nouveau.

_________________
"She wore her sexuality with an older woman's ease, and not like an awkward purse, never knowing how to hold it, where to hang it, or when to just put it down." @zadiesmith
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
a mess of good intentions gone wrong.

Scott Danvers

messages : 866
name : faustine.
face + © : deidrick ⋅ ©mistspell, tumblr.
multinicks : sami ⋅ liam ⋅ amber ⋅ kate ⋅ kelley.
points : 1980
age : twenty eight years old.
♡ status : turning the page.
work : wbso deputy.
home : with avery and trent on crescent lane.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open | isabella, shiloh, tomas. / next: ditta, mila, michael, saga (s2).

Message· · Sujet: Re: just in time /scott. Ven 14 Déc - 19:17

Un sourire au coin des lèvres, ses doigts glissant machinalement dans les poils de son chien qui les avait rejoints au détour des coussins du canapé – il profitait de pouvoir l'avoir avoir lui, pour une fois –, Scott secoua un peu la tête et trempa ses lèvres dans le verre de vin qu'il tenait entre ses doigts, avant de souffler : « peut-être que c'est toi qui as raté ta chance, après tout, mh ? Je dis pas ça pour faire genre ou pour mettre en rogne le karma, qui de toute façon me fait déjà la gueule, mais en toute objectivité, je pense être doté d'un meilleur physique qu'Oliver. » Il exposait ça comme si ça comptait vraiment. Prenait un ton sérieux qui, pourtant, trembla sous la pointe d'humour qui se dissimulait dans ses propos. Bien sûr que ça ne comptait pas. Bien sûr qu'il ne se passerait plus rien entre Isabella et lui. Cette page de leur histoire avait duré un temps avant d'être tournée, et s'il gardait de bons souvenirs accrochés à cette période de leur vie, cette amourette de lycée dans laquelle ils semblaient l'un et l'autre trouver leur compte pendant un temps, il ne ressentait aucune nostalgie par rapport à tout ça. Ils étaient bien mieux amis qu'amants, bien mieux en duo qu'en couple. Quelque chose n'allait pas, quelque chose semblait bancal, à bien regarder ces semaines passées ensemble, et le retour à l'amitié simple, pure et réelle, sincère, avait soufflé sur ça en un rien de temps, leur permettant l'un et l'autre de retrouver un équilibre qui leur convenait bien mieux. Isabella était, dans la vie de Scott, une valeur sûre. Et dans des temps comme ceux qui courraient, mettant à mal son quotidien et son moral, c'était probablement la chose dont il avait le plus besoin autour de lui ; une amitié comme celle qu'elle lui offrait. « Pas cool, j'aurais pu feindre un alcoolisme romantique plutôt que totalement désespéré, si tu m'avais laissé croire un peu plus longtemps que mes beaux yeux étaient les seuls devant être charmés par ton rouge à lèvres. Tant pis, j'imagine, partons sur le désespoir complet. » Il esquissa un demi-sourire en lui jetant un regard en coin au passage, bu une autre gorgée de vin, un peu plus longue cette fois, avant de faire glisser le verre sur le bois de la table basse et de se redresser pour reposer son regard sur elle, ses doigts toujours entre les poils de Léon, dont les ronflements s'élèveraient sans doute bientôt de la cuisse sur laquelle il avait décidé de se poser. Un léger soupir lui échappa et, massant distraitement ses tempes de son pouce et son majeur, il secoua un peu la tête. « Un type a carrément fait venir deux chiens pour tenter d'avancer dans l'enquête. Mais faut croire qu'avec l'hiver qui arrive, ils ont choppé froid et ont la truffe bouchée, parce que ça donne rien. » Il pinça légèrement des lèvres car, malgré la blague glissée entre ses lèvres, la situation avait quelque chose de complètement désespérant elle aussi. Scott ne savait plus vraiment quoi faire, quoi ne pas faire... Et les instructions ne tombaient pas comme il l'aurait aimé, ainsi songeait-il à prendre un peu plus les devants, si seulement quelque chose pouvait changer à partir de cette simple idée. « Je n'oserai guère, allons, tu me connais. » Nouveau petit sourire dirigé vers elle, il secoua un peu la tête. « On est qu'en octobre, t'as encore le temps de changer d'avis sur ce point. Ça fait vingt ans que j'ai droit à mon cadeau de Noël, t'as pas intérêt à déroger à la règle cette année. » Pointant son doigt vers elle, il se pencha un peu en avant pour récupérer son verre, le porter à ses lèvres et le terminer, le tendant vers elle pour l'inviter à le remplir aussi.

_________________

he’s the kind of boy who hoards the stars in his mouth to give you a taste of heaven, even if it scorches his tongue.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Isabella Carmichael

messages : 473
name : raphaëlle, benriya
face + © : chloe bridges, kidd (avatar), tumblr (sign).
multinicks : michael, miles.
points : 812
age : twenty eight years old.
♡ status : officially engaged, cheating on her fiance.
work : working for her father's company.
home : a house @ ocean avenue.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : scott, romy

Message· · Sujet: Re: just in time /scott. Mer 26 Déc - 8:29

« Je lui offre un abonnement à la salle de sport pour noël, on verra l'année prochaine qui ressemble le plus à Schwarzy. » Est-ce qu'elle avait raté sa chance ? La question pouvait se poser si Isabella prenait quelques secondes pour imaginer à quoi aurait ressemblé sa vie si elle était restée pendue au bras du policier. Les choses auraient été plus simples, certainement ; plus douces et tranquilles. Un quotidien fait de discussions parfois sérieuses, parfois absurdes, un quotidien fait d'éclats de rire qui auraient rempli une petite maison au bord de l'océan, des journées qui se seraient terminées sur le canapé devant une série netflix qu'ils ne finiraient jamais. Oui leur vie aurait pu être belle et ronde, sans angles pour s'y accrocher, se blesser. Et sans cette étincelle aussi, qui donne envie d'aller plus loin, toujours trop loin au risque de se brûler. Si le monde avait été bien fait, Scott et Isabella seraient tombés amoureux, auraient tracé leur chemin ensemble sans se soucier des autres, une équipe tranquille et sans soucis, ne se souciant que de leurs petits bonheurs. Ils s'étaient dit qu'ils feraient de meilleurs amis qu'amants ; Isabella avait quitté Windmont pour entrer à l'université et Scott s'était rendu à Portland pour suivre ses rêves. Leurs bras avaient entouré d'autres torses, leurs lèvres rencontrés celles d'autres personnes et plus jamais cette question ne s'était posée, cette éventualité ne s'était dessinée dans leurs esprits respectifs. Tant pis, la vie est ainsi faite, pensa-t-elle en soulevant doucement ses épaules. « J'espère que cette histoire sera rapidement réglée... » souffla-t-elle en se penchant en avant pour récupérer la bouteille et remplir de nouveau leurs verres, préférant terminer la discussion sur les enfants kidnappés avant qu'elle ne plombe l'ambiance. Le sujet était déjà présent sur trop de lèvres dans leur petite ville, il semblait en alourdir l'atmosphère que l'on aurait pu découper au couteau. Un léger ricanement s'échappa de ses lèvres. « sinon quoi ? Tu portes plainte, tu me mets en prison pour refus de cadeau de noël ? » elle arqua un sourcil en le dévisageant. « ne t'inquiètes pas, mama a toujours été généreuse. C'est pas comme si j'avais grand monde à gâter.» faisant tourner le vin dans son verre, elle en but une longue gorgée. « et toi alors ? Quelqu'un à présenter à ta mère cette année ou tu veux qu'on lui fasse croire que finalement c'est bon, on a enfin ouvert les yeux et on va se marier en janvier ? Mes propres plans de mariage traînent tellement qu'on pourrait légitimement se demander si j'aurai un jour une bague autour du doigt. »

_________________
"She wore her sexuality with an older woman's ease, and not like an awkward purse, never knowing how to hold it, where to hang it, or when to just put it down." @zadiesmith
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
a mess of good intentions gone wrong.

Scott Danvers

messages : 866
name : faustine.
face + © : deidrick ⋅ ©mistspell, tumblr.
multinicks : sami ⋅ liam ⋅ amber ⋅ kate ⋅ kelley.
points : 1980
age : twenty eight years old.
♡ status : turning the page.
work : wbso deputy.
home : with avery and trent on crescent lane.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open | isabella, shiloh, tomas. / next: ditta, mila, michael, saga (s2).

Message· · Sujet: Re: just in time /scott. Ven 4 Jan - 14:35

Immanquablement, il roula des yeux. « Moi, toujours. C'est pas parce que t'offre ça à quelqu'un qu'il va forcément s'en servir, et j'imagine mal Oliver en jogging pour aller combattre les rondeurs des fêtes de fin d'année. » C'était se chamailler – si seulement ça pouvait être appelé ainsi ? – pour rien ; l'un comme l'autre savaient pourquoi ils avaient rompu, il y a de ça une dizaine d'années. Parce que certains ne sont pas faits pour s'aimer d'un amour comme celui auxquels ils croyaient alors. Malgré leurs différences, ou grâce à elles, ils avaient ensemble la stature d'une amitié solide, faite pour durer dans le temps, comme elle semblait depuis qu'ils s'étaient rencontrés. Ils avaient donné sa chance à l'amour de se glisser entre eux, de se faire un nid et de leur faire essayer une vie où ils seraient pour l'autre l'ami, l'amant, l'amoureux, leur donner le « whole package » et voir ce que ça pouvait rendre. Alors oui, ils s'étaient aimés. Oui, Scott avait senti son cœur s'emballer lorsque la brune arrivait vers lui et se frayer un chemin jusqu'entre ses bras, lorsqu'il glissait son nez dans ses cheveux pour en humer le parfum avec un sourire en biais affiché sur ses lèvres, enlaçant sa taille pour la garder contre son torse. Mais ça n'était pas fait pour durer. Peut-être que ça n'était que de la poudre aux yeux, alors, cette relation. Qu'aussi agréable elle pouvait être, douce et paisible, donnant l'impression d'être faite pour durer jusqu'à ce que leurs cheveux deviennent gris, jusqu'à ce que leurs peaux se rident et que leur beauté se fane... elle ne l'était pourtant pas. Elle aurait pu être belle, leur vie ensemble. Sans grands tourments, sans grandes vagues qui viendraient secouer le navire de leur histoire. Mais ça n'était pas ce à quoi ils aspiraient, ni avec qui ils le voulaient. Alors, sans gêne, sans honte, Scott affirmait à qui s'y intéressait assez pour le questionner sur ce point qu'Isabella était peut-être son âme-sœur d'une certaine façon, mais qu'alors l'amour, le sexe, les histoires de cœur ne s'interposaient pas dans leur vie pour autant. Se contentant d'un soupir pour conclure la discussion sur les disparitions, qui traînait suffisamment souvent – constamment – dans son esprit pour ne pas lui donner envie d'extrapoler ce soir, il s'installa avec plus de confort dans son canapé et récupéra son verre pour le porter à ses lèvres, esquissant finalement un petit sourire en direction de sa meilleure amie. « Pire que ça, ne me sous-estime pas je te prie. » Il arqua un sourcil, se rapprocha un peu d'elle comme s'il s'apprêtait à lui confier le plus incroyable et le plus élaboré de tous les plans, pour parvenir à conquérir le monde ensemble. « Je te ferais un cadeau tellement fantastique, fabuleux, que tu voudras te terrer de honte de ne m'avoir rien offert. » Et il ne trouva rien de mieux que de pouffer un peu pour terminer sa mini-tirade, buvant une nouvelle gorgée de vin avant de s'humecter un peu les lèvres. « J'aime l'idée de faire partie des élus. » Elle et lui n'avaient pas le même caractère. Pas la même capacité à sociabiliser non plus. Mais c'était en ça, aussi, qu'il aimait tant la relation qu'ils partageaient ensemble. Laissant ses pupilles rouler doucement, il esquissa un petit sourire. « Allez, faisons ça. En dix minutes, l'intégralité de la ville sera au courant des fiançailles de Isabella et Scott Danvers. » Un sourire complice au coin des lèvres, il l'observa par-dessus les rebords de son verre. « T'es sûre que ça t'arranges pas, que ça tarde ? »

_________________

he’s the kind of boy who hoards the stars in his mouth to give you a taste of heaven, even if it scorches his tongue.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Isabella Carmichael

messages : 473
name : raphaëlle, benriya
face + © : chloe bridges, kidd (avatar), tumblr (sign).
multinicks : michael, miles.
points : 812
age : twenty eight years old.
♡ status : officially engaged, cheating on her fiance.
work : working for her father's company.
home : a house @ ocean avenue.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : scott, romy

Message· · Sujet: Re: just in time /scott. Sam 19 Jan - 11:28

Isabella laissa entendre un rire, oscillant entre l'amusement et la moquerie. Ce soir, Oliver devait avoir les oreilles sifflantes, mais qu'importe. Elle s'émerveillait à chaque fois, de la facilité qu'elle avait à se laisser aller avec Scott, à baisser les armes sans avoir peur qu'on ne les ramasse à un moment pour les retourner contre elle. Un autre que lui aurait prononcé les mêmes paroles et le regard pétillant de Carmichael se serait assombrie, sa voix se serait transformée en un début d'orage annonçant un prochain tonnerre. Mais Scott ne voulait rien, Scott ne demandait rien si ce n'est son amitié ; et elle, en retour, faisait exactement la même chose. Du menton, elle indiqua Leon et esquissa un sourire. « offre moi un autre chien pour noël. Tu me rendras heureuse, tu rendras Winston et Baxter heureux … et Oliver triste comme les pierres. » Au moins, ses deux dogues étaient toujours au comble du bonheur quand elle rentrait à la maison, lui faisaient la fête comme si elle était une déesse descendue du ciel et foulant la terre, et ne lui demandaient pas tous les quatre matins si elle allait faire les courses, si elle pouvait prendre quelques jours de congés pour qu'ils puissent aller voir la belle famille -Oliver était assez grand pour voyager tout seul non?-, ou comment elle envisageait l'avenir. Levant son verre pour un nouveau toast muet, ses lèvres s'arquèrent dans un nouveau sourire. « Faisons ça. Ça fera jaser en ville, ils ont bien besoin d'un os à ronger en ce moment. J'aime quand on parle de moi, et j'aime me faire de nouvelles ennemies. Je suis sure qu'elles seraient assez nombreuses pour former une association, les abandonnées de Scott Danvers, hm ? » elle glissa une mèche de ses cheveux bruns derrière son oreille, laissant passer un silence suite à la dernière question que lui posa Scott. Est-ce qu'elle faisait traîner la date, la préparation de son mariage ? Oui, personne n'était dupe. Quant au pourquoi, la principale théorie laissait entendre qu'Isabella s'investissait trop dans la vie de l'entreprise, faisait passer sa carrière avant un anneau autour de son doigt. Isabella pinça les lèvres « Quand j'aurai cette bague au doigt, je ne serai plus libre. » souffla-t-elle, l'amusement s'effaçant de sa voix. « Tu pourras dire que je suis vieux jeu, mais il n'y a pas de retour en arrière, quand tu prononces les vœux. » elle tourna les yeux vers son ami. « tu comprends ? »

_________________
"She wore her sexuality with an older woman's ease, and not like an awkward purse, never knowing how to hold it, where to hang it, or when to just put it down." @zadiesmith
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
a mess of good intentions gone wrong.

Scott Danvers

messages : 866
name : faustine.
face + © : deidrick ⋅ ©mistspell, tumblr.
multinicks : sami ⋅ liam ⋅ amber ⋅ kate ⋅ kelley.
points : 1980
age : twenty eight years old.
♡ status : turning the page.
work : wbso deputy.
home : with avery and trent on crescent lane.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open | isabella, shiloh, tomas. / next: ditta, mila, michael, saga (s2).

Message· · Sujet: Re: just in time /scott. Sam 26 Jan - 10:18

Un air presque fier teinta le visage de Scott à l'entente du rire de sa meilleure amie. Il était encore de ceux qui se plaisaient à provoquer ce genre de réaction chez les autres, plus encore chez leurs proches, et il avait pleinement conscience du fait qu'Isabella ne faisait pas partie de ceux dont il était facile d'obtenir un rire franc comme ceux qu'elle lui offrait lorsqu'il se voyait. Arquant un sourcil à sa remarque suivante, il pouffa, un brin moqueur, avant de secouer un peu la tête. « Quelle bienveillance à l'égard de ton fiancé dans l'idée de vouloir provoquer sa tristesse, je suis tellement ému que j'en lâcherai presque une petite larme si je ne luttais pas si fort pour la retenir. » La relation entre Isabella et son fiancé était inégale, et quiconque s'y intéressait pouvait le deviner aisément. Ils ne s'aimaient pas de la même façon, ne s'aimaient pas de la même force ou de la même intensité, et si beaucoup auraient pris Oliver en victime dans cette histoire – pauvre amoureux qui semblait si désespéré parfois, victimisé par le regard porté sur lui plus encore que par la situation en elle-même –, Scott éprouvait une sympathie bien plus accrue pour sa meilleure amie, qu'il savait en mal d'un bonheur complet dans cette relation. Isabella n'était pas femme faite pour un homme comme son fiancé. N'était pas faite non plus pour le genre de relation qu'ils entretenaient, tous les deux, et si Scott faisait en sorte depuis des années de ne pas froisser trop fort cette image, de ne pas la pousser dans un embarras possible en la mettant face à ses interrogations quant à leur sujet, il avait plus de mal, ce soir, à ne pas le faire. Roulant des yeux, il laissa le sujet dériver pour un instant en secouant un peu la tête. « Mon fan-club me pompe toute mon énergie, je ne sais même pas comment j'ai pu trouver une once de temps pour te voir ce soir. Elles te feront toutes cramer sur un bûcher avant que tu n'aies le temps de penser à ta robe de mariée, est-ce que t'es prête à prendre ce risque ? » Il rit doucement. Sa vie sentimentale ne se soulevait d'aucun tourbillon. Personne ne semblait occuper ses pensées plus qu'il ne le faudrait, personne ne parvenait à faire battre son cœur un peu plus vite, à faire voler des papillons dans le creux de son ventre, alors qu'il essayait de se dépêtrer des sentiments qu'il avait encore pour Reyna, malgré leur rupture il y a plusieurs mois. Les prétendantes ne semblaient pas se bousculer à sa porte, et il ne savait pas vraiment si c'était une bonne ou une mauvaise chose, en soi. Reposant son verre sur la table basse, il en attrapa deux propres, enroula ses doigts autour de la bouteille de tequila, et servit deux shots pour en tendre un à Isabella. « Tu n'es pas heureuse. Parce que le mariage ne devrait pas te donner l'impression de perdre ta liberté. Donc je comprends ce que tu veux dire, mais toi tu dois comprendre que tu ne peux pas rester comme ça. » Faisant teinter son verre contre le sien, il planta son regard dans ceux profonds de sa meilleure amie en secouant un peu la tête. « Avant qu'elle me quitte, j'avais en tête de demander Reyna en mariage. Ça fait un peu pitoyable vu comment l'histoire s'est finie, mais quand je l'imaginais, ça me rendait heureux de me dire qu'on pourrait peut-être passer le reste de nos vies ensemble. J'avais pas l'impression que je serais, dès les vœux prononcés, privé de ma liberté. C'est pas supposé être une prison, ton mariage. » Son regard se fit plus appuyé alors qu'il porta le shot à ses lèvres et le vida d'une traite, laissant le cul du verre claquer contre la table basse.

_________________

he’s the kind of boy who hoards the stars in his mouth to give you a taste of heaven, even if it scorches his tongue.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Isabella Carmichael

messages : 473
name : raphaëlle, benriya
face + © : chloe bridges, kidd (avatar), tumblr (sign).
multinicks : michael, miles.
points : 812
age : twenty eight years old.
♡ status : officially engaged, cheating on her fiance.
work : working for her father's company.
home : a house @ ocean avenue.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : scott, romy

Message· · Sujet: Re: just in time /scott. Dim 27 Jan - 5:53

« Je ne brûlerai pas. Satan me sauvera. » dit-elle en levant les yeux au ciel. Les pétales s'échappant des bouquets, la soie d'une robe, les sourires et les larmes qui bordent les yeux, les gâteaux trop sucrés, la musique douce et paisible, la chapelle souvent si froide devenant animée et joyeuse … tout ça aurait dû la ravir, tout ça aurait dû faire monter le rose à ses joues et peindre un sourire sur ses lèvres. Isabella se souvenait de tous les mariages auxquels elle s'était rendue, ceux d'amis, ceux de membres de sa famille. Elle se souvenait de la façon dont son cœur battait à tout rompre dans sa poitrine quand la mariée arrivait enfin d'un pas léger, comme si elle marchait sur les nuages la menant jusqu'à son fiancé, jusqu'à l'homme qui partagerait le restant de son existence. Elle se souvenait de son émerveillement de petite fille qui, malgré les années, ne s'était jamais estompé quand elle entendait le « oui, je le veux » enfin prononcé, que les lèvres se cherchaient, se trouvaient, s'embrassaient comme la promesse du meilleur des avenirs. Elle en rêvait, depuis toujours, de ce moment et, alors qu'il était enfin à sa portée, la jeune femme se sentait terrifiée, se sentait hésitante. Sa mère lui avait pris la main un soir et lui avait dit qu'elle aussi, doutait la veille de son mariage, s'était demandé si son père était le bon, le fameux élu dont on ne se lasserait jamais, celui qui ne lui donnerait jamais la sensation de se réveiller aux côtés d'un inconnu après dix années passées sous le même toit. C'est normal Bella, de douter. Isabella avait souri à sa mère, lui avait répondu qu'elle avait raison, mais son cœur savait qu'elle mentait en prononçant ces mots. Parce qu'à tous ces mariages, elle avait vu un amour qui ne ressemblait pas au sien, un amour qui ne ressemblait pas à celui qu'elle partageait avec Oliver. Elle resta interdite en écoutant Scott, récupéra le shot qu'il lui versa et l'avala d'un rapide mouvement malgré le nœud présent dans sa gorge. « Tu étais amoureux d'elle, c'est la seule différence entre nous. » souffla-t-elle, incapable de savoir si son ami l'avait entendue ou non. Elle racla sa gorge, se secoua un peu. « Oliver est parfait, Scott. Il est intelligent, beau garçon, gentil, ambitieux même s'il l'est moins que moi. Le mari parfait, tout le monde en rêverait, j'en rêvais quand je l'ai rencontré. Alors pourquoi je n'arrive pas à le voir de cette manière ? Pourquoi je n'arrive pas à relier ça -de l'index elle désigna son crâne- à ça ? -et son coeur- ».

_________________
"She wore her sexuality with an older woman's ease, and not like an awkward purse, never knowing how to hold it, where to hang it, or when to just put it down." @zadiesmith
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message· · Sujet: Re: just in time /scott.

Revenir en haut Aller en bas
 
just in time /scott.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Les frères Scott
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: vagabond :: butterfly effect :: season 1-
Sauter vers: