AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 need to escape a while; need to come back (MJ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: need to escape a while; need to come back (MJ) Dim 25 Oct 2009 - 11:41

vendredi 23 octobre 2009, Ocean Grove

La nuit était tombée depuis quelques heures sur Ocean Grove. Certains habitants, fatigués de leur journée, étaient déjà en train de dormir paisiblement. D'autres étaient couchés mais ne sommeillaient pas encore, n'arrivant pas à fermer l'œil car certaines choses comme leurs secrets, de vieux démons, des tracas du quotidien ou la peur les en empêchaient. Certains, rentrés tard du travail, étaient encore en train de dîner, se demandant quand ils auraient un peu de temps pour eux. D'autres, car on était vendredi soir, étaient sortis et oubliaient tout en s'amusant et en profitant du moment, qu'ils soient en train de faire la fête ou simplement en train de passer une soirée calme avec leurs amis ou la personne qu'ils aimaient. Rubee Klein-Stewart faisait partie des personnes encore débout. Quiconque vivant à Ocean Grove regardait par la fenêtre de sa maison pouvait reconnaître sa silhouette fine et élancée, traversant Apple Road à pieds, de son habituelle démarche rapide et déterminée. Elle s'arrêta au niveau du numéro 1075. Elle traversa la pelouse verte jusque l'autre côté de la demeure et entra par la porte de derrière, sans prendre la peine de frapper, comme si elle rentrait chez elle. Elle monta les escaliers en quelques secondes, marcha le long du couloir et ouvrit la porte menant à la chambre qu'occupait sa meilleure amie. Celle-ci, allongée dans le lit mais pas encore endormie, tourna à peine la tête, habituée à ce genre de visites de la part de Rubee. Cette dernière retira ses escarpins d'un coup de pied et s'allongea sur le ventre sur les couvertures, à côté de Mary Jane.


« Ça va? » demanda-t-elle en posant sa main sur l'épaule de son amie d'enfance.
« Journée de merde, » lui répondit Rubee du tact au tac en s'appuyant sur ses coudes. « et toi? »


Elle jeta un coup d'œil à MJ et celle-ci se contenta de hausser les épaules. Rubee Klein-Stewart avait passé une sale journée et, comme à chaque fois que ça lui arrivait, c'était un réel réconfort de pouvoir aller chez sa meilleure amie, comme ça. Elle n'avait même pas besoin de se confier, de lui raconter pourquoi elle n'était pas en forme. Elle n'avait pas besoin de lui dire que si elle était de mauvaise humeur, c'était parce que le chien de son fiancé avait pissé sur ses nouvelles bottines, parce qu'elle avait foiré un entretien d'embauche, parce qu'elle avait été seule l'après-midi à repenser au gala et à la prise d'otage, parce que le pressing avait perdu sa robe rouge préférée et ses sous-vêtements porte-bonheur et parce qu'elle avait raté son poulet aux oignons confits – juste le fait d'être avec elle lui remontait un peu le moral.


« T'es déjà allée à Spring Hill? »
« Nan. Je sais pas. Peut-être une fois quand j'étais petite. »
« Ça te dit une petite virée? …En plus j'ai une vieille amie qui habite là-bas et qui pourra nous loger. Si tu veux, on part à l'aube. » Rubee regarda Mary Jane en attendant que celle-ci approuve. Elle était toujours partante.
« À fond! » Elles se sourirent et quelques heures plus tard elles avaient mis les voiles.


lundi 26 octobre 2009, autoroute en direction de Miami

Après avoir passer deux jours à Spring Hill, il était temps pour les deux amies de rentrer. C'était un réel plaisir, pour elles deux, de partir comme ça. Elles se coupaient de leur monde, de leur quotidien, même si ce n'était que pour une courte durée, et elles adoraient toujours passer du temps ensemble. Chaque fois, elles partaient pour un endroit différent. Parfois, elles logeaient chez une connaissance, d'autres fois, elle aillaient dans une ville où elles n'avaient aucune attache, et c'était l'aventure. S'il y avait quelques choses qu'aimaient faire Rubee, c'était celles-ci. Partir à l'improviste. Passer du temps avec sa meilleure amie. Conduire vite, sur l'autoroute, sur l'autoroute, avec pour destination une ville où elle n'avait jamais mis les pieds. Changer d'air le temps que quelques jours – même si retrouver son monde habituel avait également quelque chose de réconfortant. Cela la faisait se sentir vivante, c'était un besoin de s'échapper comme ça, de temps en temps.

Elles n'avaient rien fait de très exceptionnel à Spring Hill. Elles avaient passé une matinée avec l'amie de Rubee, qui les hébergeaient. Elles avaient passé ensuite l'après-midi dans la ville, à faire du shopping et à refaire le monde en fumant des cigarettes à la terrasse d'un café. Le soir, c'était inévitable, elles avaient fait la fête et dansé et bu. Le lendemain matin avait été un peu plus tranquille puis elles étaient de nouveau sorties l'après-midi, faisant une balade en se lançant des paris les plus stupides les uns que les autres, car elles étaient comme ça. Elle avaient dîné au restaurant le soir puis avaient quitté la ville pour retrouver la route vers Miami. À présent c'était l'aube, et Rubee conduisait depuis cinq ou six heures. Cela ne la dérangeait nullement, elle adorait conduire. Ces moments, quand elle était au volant pour rentrer ou ou partir lors de ces virées avec MJ avaient quelque chose de magique. À l'horizon, le soleil se levait, propulsant dans le ciel de magnifiques teintes orangées. La radio était allumée, diffusant un vieux titre de rock un peu rétro qu'elle appréciait mais dont elle ne se souvenait plus du nom. À côté d'elle, son amie d'enfance, dont le visage était tournée vers le paysage qui défilait. Elle l'aurait su dire si Mary Jane dormait où si elle était perdue dans ses pensées en profitant de la vue. Il faisait doux et il ne pleuvait pas, la fenêtre était ouverte et Rubee appréciait la sensation du vent frais contre son visage. Elle remarqua un panneau et prit la sortie qui menait à une aire de repos. Il ne restait plus qu'une petite demi-heure de route avant d'atteindre Miami. Elle gara la voiture sur l'immense parking de l'aire d'autoroute. Elle tira sur le frein à main et au même moment son amie se tourna vers elle.

« Allez viens, je te paye un petit déjeuner. »
Revenir en haut Aller en bas
 

need to escape a while; need to come back (MJ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Lieux divers-