AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ( 1592= stewart ) i need her and her whisky. || goldie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: ( 1592= stewart ) i need her and her whisky. || goldie Mar 27 Oct 2009 - 21:49


Her & Her Whisky, That's All.


      lieu n°1592 Lemon Street
      à 21h49
      température = 15°C
      le vendredi
      avec I Feel You Depeche Mode


      RUBEE« Barre-toi d'ici Jeroen ! »
      JEROEN« Bébé, qu'est-ce que tu fais encore ? »


    Jeroen Stewart n'eut même pas le temps de dire aïe qu'il se trouva d'ors et déjà à terre. Il venait de se faire bousculer par sa fiancée et s'était emmêlé les pieds dans les trois marches qui présentaient la magnifique demeure des Klein-Stewart. L'homme de la maison se retrouvait les fesses à terre, sur le ravissant chemin qui menait vers son propre toit, il aurait pu se sentir humilié, il était près de vingt et une heures et à cette heures si je ne sais combien de voisins se pointent à la fenêtre de leur salon ou de leur chambre pour espionner tout ce qui bouge, mais étrangement il ne ressentit aucun gêne à cela, Jeroen semblait plus étonné que gêné. En effet, les propos qui étaient sortis de la bouche de Rubee l'avaient fort étonné, il ne pensait pas recevoir autant d'insulte et de reproches en si peu de temps, sa fiancée était une femme remarquablement forte, il le savait mais à ce point là ... Il en était encore bouche bée, à croire qu'elle venait de mettre fin à leur relation - une fois encore - mais de manière définitive, cette fois-ci elle avait été vraiment très "cash" avec les mots ... Le jeune homme se redressa alors en se frottant le derrière, la chute avait été aussi étonnante, il ne pensait pas qu'il était capable de tomber de trois marches. Il observa les fenêtres visibles vues de là où il était, on voyait la fenêtre de la chambre d'amis, la fenêtre du salon, les lumières étaient encore allumées mais, malheureusement Rubee ne semblait pas vouloir se montrer, aucune ombre ne se formait sur les rideaux, comme si elle était en train de se cacher dans la maison pour ne pas que Jeroen la voit.

      JEROEN« Rubee ! il criait, il voulait qu'elle se montre après tout ce qu'elle venait de dire, Jeroen était en colère mais aussi frustré; Merde »


    Et il mit fin au conflit de cette manière. Seulement, Jeroen voulait rentrer chez lui, sans entendre les plaintes incessantes de sa fiancée, pourquoi était-elle toujours en train de râler aussi ? Rubee est très exigeante, je dirais même que c'est une grande dame, mais elle a beau être exigeante, toujours en train de râler, Jeroen était complètement fou amoureux d'elle. Ils revenaient toujours dans les bras de l'autre, quel couple ... Enfin, ce n'était pas l'impression que venait d'avoir Jeroen ce soir. Il prit la décision de s'asseoir sur le trottoir en face de la maison en s'allumant une cigarette, sans quitter du regard son foyer, mais plus particulièrement ses fenêtres il voulait voir si Rubee allait montrer le bout de son nez mais elle semblait avoir tout dit. Jeroen se leva alors après deux minutes d'attente, il n'avait plus vraiment le choix de toute manière si il tentait de rentrer, il se ferait sans doute assommer avec une poêle par sa fiancée et on aurait eu de très gros titres dans le journal le lendemain ou le sur-lendemain. Il fumait donc sa cigarette en songeant à sa femme.

    Une fois de plus, il se devait de trouver un autre foyer, histoire de ne pas dormir sous un toit, cela lui était arrivé quelques fois et il s'était avéré être une expérience plutôt désagréable donc ... il ne préféra pas tenter une nouvelle fois. De toute manière les voisins étaient gentils, très gentils, le seul problème c'est qu'ils parlaient beaucoup trop ... Jeroen ne pouvait donc pas aller n'importe où. Il termina sa clope et en alluma une autre. Voilà un Jeroen contrarié, un verre ne serait pas de refus. C'est en arpentant Lemon Street que sa cousine pénétra dans son esprit. Goldie Stewart était une jeune femme remarquable, une personne qu'il appréciait comme personne ou presque, elle était une voisine formidable, une cousine de confiance, une personne que l'on apprécie, elle au moins ne parlait pas ou alors parlait mais peu des problèmes, ou plutôt des diverses situations de Jeroen - car il ne qualifiait jamais ses problèmes de couple comme problème. Non pas qu'il était sans arrêt en train de lui narrer sa vie seulement, elle comprenait certaines choses ou du moins faisait preuve de compassion, à sa manière et ça c'est ce que Jeroen appréciait, elle ne lui prenait pas la tête tout en l'écoutant et en parler. Il arriva alors en face de chez elle, les lumières étaient encore allumées, tant pis si elle avait des invités, il s'incrustera dans la masse. Il arriva devant sa porte et frappa plusieurs fois, fumant sa cigarette toujours pas terminée.

      JEROEN « Goldie, c'est ton cousin préféré, tu sais ce mec là brun, fiancé, qui a bien besoin d'un verre offert par son adorable cousine. Ah et je m'en fiche royalement que tu portes un pyjama avec des coeurs et des petits canards, c'est pas mon genre ce genre de potins. »


    Assez comique pour un gars qui vient de se faire larguer par sa copine, non ?
Revenir en haut Aller en bas
 

( 1592= stewart ) i need her and her whisky. || goldie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road & Lemon Street-