AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 My f*cking past ... | Cris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: My f*cking past ... | Cris Ven 30 Oct 2009 - 2:07

    Depuis ces dernières semaines, Anastasia sortait moins. Elle en avait marre de devoir faire bonne figure devant le gratin d’Ocean Grove, devant les journalistes, et devant tous ces foutus petits curieux qui vous épiaient à la moindre occasion. Sourire pour avoir l’air heureux, sourire pour qu’ils lui foutent la paix. Jamais elle n’aurait pensé que ça pouvait être aussi fatiguant. Si elle se montrait telle qu’elle était en réalité, ils finiraient par s’interroger sur qui elle était vraiment… Et ça, c’était tout bonnement hors de question. Parce qu’Ana savait mieux que quiconque que pour réellement connaître quelqu’un, il fallait s’intéresser à son passé. Et c’était inenvisageable que le premier idiot d’Ocean Grove ne fouille dans celui de la belle Russe. Mais, elle avait tout de même ses sorties habituelles. Le bar. Les boites. Bref, le genre d’endroit où elle n’avait pas forcément besoin d’afficher un sourire, faux, et de faire bonne impression.

    Franchissant le seuil du Blue Lagoon Bar, une musique enivrante vint à ses oreilles, ainsi que la chaleur emmagasinée par le lieu. Ana se dirigea immédiatement vers le comptoir, sachant pertinemment que plusieurs regards étaient posés sur elle. Elle détestait ça. Sérieusement c’était quoi leur problème ?! N’avait-elle pas le droit de boire un verre, tout comme eux ? Ou alors était ce le fait qu’elle était seule. Peu importe. Qu’ils aillent se faire foutre. Si elle voulait boire seule, elle boirait seule, et ça, peu importe ce qu’ils en pensent. Ca ne faisait pas si longtemps que ça qu’elle s’était remise à boire. Suite à sa désintox’, l’année avant d’arriver à Miami, elle avait du faire une croix sur toutes boissons alcoolisées, et bien évidemment sur tous les paradis artificiels qu’elle avait pris pour habitude de consommer depuis son adolescence. Ca avait été dur… De tenir. Sans une goutte. Même deux ans après cette foutue cure. Puis petit à petit, elle s’était remise à boire. Un peu, puis encore plus… Elle venait désormais assez souvent ici. Un verre de whisky. Ou une descente de vodka. Elle en avait besoin. Sans savoir vraiment pourquoi. Ou peut être que si. Mais elle ne voulait pas le reconnaître, et encore moins en parler.
    Un vent frais s’engouffra dans l’établissement, la jeune Ivanovski tourna la tête vers la porte d’entrée. Son cœur se serra, dans la mesure où elle en est un. Cristiano Sky Mancini. Un de ses ex. Un des rares qui a compté… Et qui ne l’a pas fait souffrir. Un pur hasard que de le retrouver à Ocean Grove alors qu’ils s’étaient connus dans le froid glacial de sa Russie adorée. Ca avait été rapide entre eux, et elle ne le regrettait pas. Seulement, à ce moment là… Ils étaient totalement opposés. Dans le sens où Ana était renfermé, froide, voire méchante. Alors que Cris était attentionné et charmant. C’était à se demander comment ils avaient pour être en couple. Puis un évènement, pour le moins inattendu, avait précipité leur rupture. Même si aux yeux du beau brun, ce n’était qu’une pour « incompatibilité de caractère trop importante ». Il était reparti chez lui, et elle, avait retrouvé New York quelques mois après. Seulement, elle ne savait pas que son « chez lui » était Ocean Grove, et qu’elle le retrouverait, totalement changé, un an après. Il était devenu… Comme elle. Ca l’avait étonné, voire perturbé, mais ne vous en faites, elle s’en était très vite remise !
    A peine fut-elle assise qu’il prit place à côté d’elle. Tournant son regard glacial vers lui, une lueur amusée pouvait se voir dans le regard de la jeune Russe. Reportant son regard sur la barmaid, elle prit la parole.

      Une vodka. Sur son compte,
      dit-elle en désignant Cris d’un signe de tête.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: My f*cking past ... | Cris Sam 31 Oct 2009 - 13:52

Ces derniers mois avaient été assez diffciles à vivre pour Cristiano. Sa retraite anticipé... Ces 6 dernières années il n'avait vécu que pour son travail. L'armée. Et maintenant qu'il n'avait même plus ça sa vie, que lui restait il ? Sans emploi, sans argent, seul...Blessé de surcroit, il était rentré de Somalie la jambe dans le platre. Autant dire qu'il n'avait certainement pas le moral et était encore plus aigri que d'habitude. Le fait est d'être au repos forcé lui laissait du temps pour réfléchir, penser à ce que c'était devenu sa vie...Or au moins lorsqu'il était en mission à l'autre bout du monde à constamment mettre sa vie en danger, il n'avait pas le temps de se poser les vrais questions. Mais maintenant...Il détestait ça. En plus il se sentait complètement inutile. Qu'allait il faire pour gagner sa vie ? Il n'avait jamais fini ses études, n'avait aucun diplôme...Tout ce qu'il savait faire c'était se battre. Peut être devrait il à 26 ans reconsiderer sa position et retourner sur les bancs d'école ? Il était bon pour une autre chose aussi, les langues. Il parlait courrament l'anglais, le français, le russe, le chinois, l'arabe et l'italien. Ce n'était pas rien tout de même. Mais à quoi bon ? Cristiano n'était pas motivé...N'était ce pas plus simple de se morfondre chez soi ? En plus de cela depuis son retour il avait commencé à boire plus que de raison. Un moyen comme un autre de noyer ses problèmes, même s'il savait que cela ne résoudrait rien. Peut être devrait il penser à aller voir un psy, comme on le lui avait conseillé. Ou une thérapie de groupe pour anciens combattants. Une des choses qu'il devrait faire mais qu'une fois de plus il ne mettrait pas à exécution.

Bref aujourd'hui on lui enlevait son plâtre, il n'aurait plus à se déplacer avec des béquilles, n'était ce pas génial ? Il avait la jambe quelque peu engourdie mais il pouvait à nouveau marcher correctement. Pour cela il avait décidé d'aller célébrer ça. Et quoi de mieux que de se saouler dans un bar ? Un programme tout ce qu'il y'a de plus charmant vous en conviendrez. C'est ainsi que dans la soirée, Cristiano se retrouvait seul, assis au comptoir, un verre de vodka à la main. Il en était à sa deuxième quand une brunette fit son apparition. Anastasia. Il n'aurait su vraiment dire s'il était heureux de la voir ou non. Sa présence le ramenait à des souvenirs heureux, au Cristiano d'autrefois, et ça avait quelque chose de dérangeant. Mais d'un autre côté, malgré lui, il appréciait la compagnie de la Russe. Elle lui ressemblait sur beaucoup de points. Évidemment beaucoup de mec auraient une certaine rancœur envers elle, sachant qu'elle l'avait tout de même largué, mais pas lui. Après tout pourquoi lui en vouloir pour si peu ? Cela n'avait tellement plus d'importance pour lui. Toutes ces histoires de couples, de coeur ça lui semblait risoire. Lui il y'a fort longtemps qu'il avait renoncé à l'amour, lorsque la femme qu'il croyait être la femme de sa vie l'avait quitté. En même temps c'était de sa faute à lui s'il l'avait laissé partir. M'enfin passons.

ANASTASIA – Une vodka. Sur son compte.

Haha très charmant. Elle étiat sans gênes cette jeune demoiselle. M'enfin il ne contesta pas au barman, après tout un verre de plus un verre de moins sur la note...Il n'était plus à ça prêt. Pour le moment il avait encore les moyens de payer, mais bientôt cela risquerait d'être difficile.

CRISTIANO – Hmm vas y ne te gênes pas, ça me fait plaisir. Dit il sur un ton sarcastique. J'imagine que ce soir tu n'as rien de mieux à faire que de venir m'emmerder ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: My f*cking past ... | Cris Dim 27 Déc 2009 - 0:00

      CRIS : « Hmm vas y ne te gênes pas, ça me fait plaisir. Dit il sur un ton sarcastique. J'imagine que ce soir tu n'as rien de mieux à faire que de venir m'emmerder ? »

    Anastasia posa son regard bleuté sur le beau brun et leva les yeux au ciel. Même si elle appréciait son changement de caractère, elle avait dû mal à s’y faire. Elle avait dû mal à s’habituer à ce sarcasme sortant de cette bouche quasi parfaite. Après tout, elle avait connu Cristiano totalement aimable, aimant et chaleureux. Le contraste était assez détonnant.

      ANASTASIA : « Tu vas peut être me dire que tu n’apprécies pas ma compagnie ? »

    Elle le cherchait… Après tout, il avait de quoi ne pas apprécier sa compagnie. Elle l’avait subitement quitté. Juste comme ça, sans réelle raison. Du moins, à ses yeux à lui. A ceux de la jeune Russe, c’était une toute autre histoire. Enfin là aussi c’était compliqué. Elle savait que quelque chose clochait. Elle n’aurait su dire quoi… Elle le su une fois à New York. Une grossesse. Il ne manquait plus que ça dans sa vie de merde. Et pourtant, Cris aurait pu être un bon père comme elle aurait pu être une excellente mère si elle n’était pas aussi froide et associable. Une grossesse apprise alors qu’ils n’étaient plus ensemble. Dieu seul sait où était le jeune Mancini alors qu’Ana restait cloitrée dans son appartement New Yorkais alors que le petit être présent dans son ventre ne cessait de grandir. A vrai dire, dès le début, elle avait su ce qu’elle en ferait. Elle n’aurait pu avorter, mais elle ne pouvait le garder non plus. Elle l’abandonna à sa naissance. Non sans difficultés. Pourtant, elle ne ressemblait en rien à toutes ces futures mères… Elle s’était détachée de sa grossesse avec une facilité déconcertante. Du moins, c’était ce dont elle s’était persuadée. Parce que, lors de l’accouchement, la séparation fut douloureuse. Plus que ce qu’elle n’avait imaginé. Après tout, comment pouvait-on réellement anticiper une telle chose ? Ana avait appris à ses dépends que c’était une chose impossible. Puis les années étaient passées… Cristiano était toujours dans un coin du monde ignoré de la jeune Russe, tandis qu’elle, menait sa vie d’une main de fer. Le boulot et seulement le boulot. Vice-présidente de la plus grosse société pétrolière russe, tout en continuant sa carrière de mannequin. Aucune place aux sentiments et à une quelconque vie privée étant susceptible de durer plus de deux jours… Elle n’avait pas oublié cette petite fille qu’elle avait abandonnée, loin de là. Elle ne savait pas où elle habitait, et mieux valait que ça soit comme ça. Sinon, peut être qu’un jour, dans un moment de faiblesse ou d’humanité, selon le point de vue, Ana aurait ressurgi dans la vie de sa fille… Ce qui n’aurait sans doute pas été la meilleure chose qui soit. Ce n’est qu’en arrivant à Ocean Grove, et en revoyant son ex, que tout son passé avait ressurgi malgré elle. La jeune Ivanovski avait de plus en plus de mal à garder tout ça pour elle.

      ANASTASIA : « Je t’ai connu plus souriant Cris… »

    Elle porta son verre de vodka à ses lèvres, souriant malicieusement, alors que le beau brun continuait de la fixer comme si elle était complètement folle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: My f*cking past ... | Cris Dim 27 Déc 2009 - 18:18

Anastasia allait devoir s'y faire, l'ancien Cristiano adorable et chaleureux avait disparu de la surface de la planète pour laisser place à un ancien soldat, brisé et complètement cynique. Sa vision du monde avait changé du tout au tout, il était passé de l'optimiste au réaliste. Alors si la demoiselle cherchait de la charmante compagnie elle pouvait repasser, il n'était certainement pas la personne idéale. Antipathique à souhait, Ana avait trouvé son maître. Alors qu'elle se prosterne devant lui (a)

ANASTASIA – « Tu vas peut être me dire que tu n’apprécies pas ma compagnie ? »

Hmm comment lui dire sans la vexer ? Habituellement il aurait peut être apprécié, mais disons que ce soir il n'était vraiment pas d'humeur à la supporter, il n'avait qu'une envie se saouler en paix. Malheureusement une chose qu'il avait apprit à ses dépends : on obtient rarement ce que l'on voulait.

CRISTIANO – « Moi ne pas apprécier ta compagnie ? C'est absurde voyons toi qui est si adorable. Ça ne se voit pas le bonheur sur mon visage ? On ne fait pas plus ravi que moi »

Evidemment vous aurez remarquer le sarcasme. Cris était surement aussi adorable qu'elle^^. Sur ce il vida cul sec son verre. Oui c'était certainement le visage d'un homme heureux. Il respirait la joie de vivre c'est fou. A un point que ça en devenait contagieux. Sortez les lunettes de soleil son sourire éclatant pourrait vous éblouir ! Apparement Anastasia n'était pas du même avis. Mince.

ANASTASIA : « Je t’ai connu plus souriant Cris… »

Doux euphémisme. En tout cas il est vrai que quiconque l'avait connu dans sa jeunesse subissait un choc en le voyant. Avant Mr Mancini était réellement quelqu'un de joyeux qui croquait la vie à pleine dent. Malheureusement la réalité l'avait rattrapé et foutu une claque en pleine gueule. Pour lui l'ancien Cris était définitivement mort, jamais il ne pourrait redevenir ce même homme. Il s'était passé bien trop de chose depuis, la mort de sa soeur lors d'un attentat terroriste, la guerre, toutes les atrocités qu'il a vécu et faites aussi...Combien de morts avait il sur la conscience ? L'abandon de la femme de sa vie... Alors après tout ça comment voulez vous qu'il ai le sourire ?

CRISTIANO – « Nooon tu crois ? Mais que veux tu depuis que tu m'as largué j'a le coeur brisé...Après toutes ces années mon coeur saigne toujours. C'est terrible. Alors comment veux tu que je souri quand je te sais aussi loin de moi ? »

Quoi ? Bon d'accord ce n'était pas vrai, d'ailleurs au ton qu'il avait prit Anastasia pouvait s'en rendre compte elle aussi. Qu'est ce qu'il pouvait en dire des conneries...Et ça n'irait surement pas en s'arrangeant. Surtout que voilà qu'il recommandait un verre au serveur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: My f*cking past ... | Cris

Revenir en haut Aller en bas
 

My f*cking past ... | Cris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: The Blue Lagoon Bar-