AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 TERMINER | Scott's House | « Une triste réalité… »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: TERMINER | Scott's House | « Une triste réalité… » Mer 16 Déc 2009 - 20:29


« Un frère est un
ami donné par
la nature. »

Gabriel Legouvé

Conner n'accepta pas la main que je lui tendais. Il restait donc fidèle à lui-même comme Scott l'avait toujours connu refusant tout aide des autres, pensant surement que c'était à lui d'aider son petit frère. Mais pour une fois, rien qu'une seule et toute petite fois, le grand frère Matthews pourrait de être aidé. Cependant, Scott ne fit aucune remarque et suivit du regard son frère qui se levait, seul, avec un léger sourire. Le premier depuis sa venue au n°1818 sur Apple Road.

- J'aimerai bien sourire face à cette réplique. Mais non. Je refuse, je ne veux pas que tu m'aides... Tu ne peux pas prendre autant de responsabilité sur tes épaules. Pas maintenant, pas après ce qui s'est passé avec Maât. Je préfère que tu penses d'abord à toi. Croit moi, tu m'aideras, mais d'une autre manière. Celle que tu veux « appliquer » n'est pas raisonnable. Autant pour toi que pour moi Scotty... Le sourire de Scotty s'envola aussi rapidement qu'il était venu.
- Mais tu ne comprends pas que je n'ai plus que toi, Cameron et Allison maintenant ? Je veux votre bien, à tous les trois. Et si je peux aider, je n'hésiterai pas à le faire comme avec toi. Car je sais très bien que je peux le faire pour toi Conner. Et ne m'en empêche surtout pas ! Ma famille est tout ce qu'il me reste ... J'ai donc décidé de t'aider et je le ferais. A toi, maintenant de me dire comment je peux t'être utile ?

Conner et Scotty se regardaient fixement et se fut Conner qui quitta en premier son regard de celui de son frère. Il semblait pensif et hésitant. Le jeune Matthews l'observait en silence, attendant de voir ce qu'il voulait.

- Tu as encore de la vodka ? Cette question surpris le chef cuisinier du Four Seasons Hotel. Conner voulait arrêter de boire et pourtant, il demandait encore de l'alcool et pas celui avec un léger degrès d'alcoolémie.
- Oui, il reste une bouteille, je crois bien. Répondit-il à son frère. Et je t'ai déjà dis de faire comme chez toi. C'est pas comme si on se connaissait depuis peu. Scott souria à son frère ainé et partit en direction du bar.

Le jeune Matthews sortit alors la toute dernière bouteille de vodka ainsi que deux verres à shooter. Autant boire à deux, Scott se sentirait moins seul avec son frère. Il déposa alors les deux verres sur la table du bar et fit signe à Conner de s'approcher alors qu'il servait déjà la vodka pour un premier shooter et surement pas le dernier. Il s'installa alors sur l'un des trois tabourets et donna un verre au pompier avant de prendre le sien dans sa main.

- A la notre, mon cher frère ! Prononça Scott avec ironie avant de boire cul sec son shooter vodka. Il remplit alors à nouveau les deux verres et les deux hommes les finirent également d'un seul coup.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: TERMINER | Scott's House | « Une triste réalité… » Mar 29 Déc 2009 - 23:26


Conner Matthews & Scott Matthews
La route peut avoir l’air déserte,
mais elle n'a que l'air…
Car sachez qu'il y aura toujours,
une personne pour vous aider.



S C O T T | Je veux votre bien, à tous les trois. « ... » A toi, maintenant de me dire comment je peux t'être utile ?

C O N N E R | S'en est de même pour moi Scott. Et normalement, ce ne sont pas mes petits frères et soeurs qui doivent m'aider. Je dois résoudre mes problèmes, seul. Posant finalement mon regard dans celui de mon frère, je repris : Écoute Scotty... Ne tente rien, mais JE TE PROMET que je vais arranger ça. Se sera peut-être dans un mois, mais l'important c'est que je respecte ma promesse. Si je ne le fais pas, tu auras le droit de m'en vouloir, d'accord ?

Il pouvait toujours insister comme il veut, têtu comme je suis, je n'étais pas prêt d'accepter son aide. Mais j'avais finalement changé d'avis, et je lui avais fait la promesse qu'il voulait entendre. J'espérais juste que j'allai pouvoir, cette fois-ci, la respecter. Bien que j'allai tout faire pour y parvenir. Afin de ne pas le décevoir.

Pourquoi avais-je demander de la vodka ? Car connaissant mon frère, je sais qu'il n'est pas un grand adepte des boissons fortes, comme le Jack Daniel's par exemple. Mais bon, l'alcool qu'il avait chez lui était bien plus suffisante qu'une simple bière. Scotty voulait que je fasse comme chez moi. J'en étais incapable. Ce n'est pas ma maison, je n'aime pas aller trifouiller dans les placards des autres, même si c'est mon frère. Je pourrais tomber sur des choses déplaisantes ou qui ne me regarde pas du tout. Moi-même je n'aime pas quand on va fouiller dans mes affaires, pourquoi devrais-je le faire ? Il m'adressa un petit sourire. Qu'est-ce que c'était bien de le voir ainsi, souriant. Bien que, son côté rayonnant n'est point présent. Mais c'est mieux que rien. Je me força à le lui rendre. Je sourirai peut-être un peu plus quand j'aurai eu ma dose d'alcool.

Je ne me fit pas prier d'aller m'asseoir au bar de Scotty. Plus vite j'ingurgiterai ce qui me fait perdre la tête, et plus vite je serais content. Scott déposa un premier verre devant moi, l'envie était présente, j'avais envie de le boire tout de suite, mais je connaissais suffisamment le chef cuisinier pour savoir qu'il allait trinquer je ne sais quelle chose. A chaque fois qu'il prend un verre, il le fait, pourquoi il y aurait-il un changement aujourd'hui ?

S C O T T | A la notre, mon cher frère !

C O N N E R | A la tienne p'tit frère !

Le verre levé en l'air ne tarda pas à se retrouver entre mes lèvres. Bu cul sec je reposais le verre sur le bar, fermant un court instant les yeux. Mon Dieu que j'en avais besoin. Ca me soulageait, ça me faisait du bien tout en me détruisant. *Un autre* avais-je pensé. Scotty remplit à nouveau mon verre et le sien, cette fois-ci je n'avais même pas attendu qu'il ait fini de remplir le sien, que celui en face de moi était déjà vide.

C O N N E R | J'espère bien que cette bouteille de vodka sera la dernière que tu ingurgiteras.

Ce n'était même plus de l'espoir, je l'avais dit afin qu'il le comprenne sous un « ordre ». Certes ce n'était pas pour m'amuser que je lui donnais cet «?ordre?» mais s'était surtout pour lui. Mais bon, s'il continuait à boire, oui je lui en voudrait, mais je n'étais pas vraiment le mieux placer pour lui dire de ne pas le faire. Je pris la bouteille entre mes mains et servi un troisième verre à Scotty et moi. De nouveau bu cul sec. On continua jusqu'à ce que la bouteille soit presque vide. Je regardais l'heure qu'indiquait ma montre. Dix-neuf heures cinq, je n'avais même pas vu l'heure passer. Mon regard se posa sur celui de mon petit frère.

C O N N E R | Il commence à se faire tard... Je dois encore faire sortir Beeth et demain je dois me lever tôt.
Mensonge... Demain je n'ai même pas besoin de travailler, je suis en congé. De plus mon chien s'en foutait de sortir dans les rues. Par ma faute, il avait prit l'habitude de demander pour sortir dans le jardin. Et ça, parce que j'étais bien trop déprimé et bourré pour le sortir faire sa ballade, qui autrefois, était quotidienne pour lui comme pour moi.

Je me relevais du tabouret sans problème. J'étais loin d'être dans un état second. Il fallait encore deux/trois bouteilles pour y parvenir. Je m'étais dirigé vers le canapé afin de prendre ma veste et de l'enfiler par la même occasion. Je me retournais vers mon frère.

C O N N E R | Bon... Je vais y aller.

Sur ce, je m'étais dirigé vers Scott. Je lui fis une bise. Ensuite je m'étais retiré un peu, mais je finis par le serrer contre moi.

C O N N E R | Fait pas le con Scotty...

Dis-je en faisant référence à l'alcool. Tout en lui faisant une petite tape dans le dos et finit par arrêter l'étreinte que j'avais commencé. Je regardais mon frère dans les yeux. Je n'ajoutais rien, je me retournais et partit de chez lui. Je regardais les quelques passants dans la rue. Ils me regardaient comme si j'étais un sans abri. Ils avaient pitiés de moi, et ça avait bien le don de m'énerver. Je rentrais mes mains dans mes poches, mes poings s'étant resserré à la vue de ses jeunes qui étaient presque prêts à vouloir m'aider. Non mais oh, j'avais l'air de faire la manche ?

Arriver enfin chez moi. Je fis sortir le chien dans le jardin, une fois rentré, je fermais la porte. Je partis dans la cuisine où je sortis trois bouteilles de vodka. Dans le placard il n'en restait plus que cinq... Il fallait peut-être que je pense à aller faire mon stock... Installer dans le canapé, les pieds sur la table, j'allumais la télévision commençant à changer de chaîne pour finalement la laisser sur un match de rugby. La bouteille de vodka en main, les autres sur la table basse, je commençais à l'entamer. La soirée allait être longue...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: TERMINER | Scott's House | « Une triste réalité… » Ven 1 Jan 2010 - 15:38


« Un frère est un
ami donné par
la nature. »

Gabriel Legouvé

Les shooters vodka s'enchainèrent comme si le liquide translucide n'était que de l'eau. Ce qui, évidement, était faux. Les deux hommes buvaient entre frères. Autant dire que ce genre de situation n'arrivait pas souvent en sachant que Scotty ne touchait à l'alcool que lors des soirées, repas de famille ou autres sorties nocturnes qui lui étaient permis de faire. Cependant aujourd'hui tout était différent. La vodka n'était pas juste un plaisir mais également une manière comme une autre d'oublier et de penser à autre chose.

- J'espère bien que cette bouteille de vodka sera la dernière que tu ingurgiteras. Dit Conner à son cadet. Ayant toujours écouter les paroles de son ainé, Scotty acquiesca simplement et prit la parole.
- Tu sais très bien que je ne peux pas te le promettre, Conner. Toi plus qu'un autre peut comprendre la situation actuelle. Mais je ferais en sorte que ça se reproduise le moins possible jusqu'à ce que cette envie s'en aille définitivement. Et ça par contre je peux te le promettre. Je te promets d'arrêter quand je me sentirai mieux. Ce qui n'était pas le cas aujourd'hui avant ta venue.

Et les deux hommes continuèrent à boire. Le contenu de la bouteille de vodka diminuait de plus en plus et les verres à shooter s'enchainaient les uns après les autres. Cette soirée resterait importante pour Scotty. Son frère avec qui il s'était engueulé était venue à lui pour s'excuser puis tous deux avaient partagé des moments forts : l'aveu de Scott par rapport à sa rupture, les larmes de Conner et son ouverture d'esprit ainsi que son alcoolisme. Tout cela faisait parti de cette fin d'après-midi plus que chamboulée par les deux frères Matthews. Un moment entre frères, il n'y avait rien de mieux pour se renconcilier et discuter de ses problèmes. Bien que Conner ne craquerait pas encore avant longtemps, Scotty aimerait que ces moments d'écoute et d'échange se reproduisent à l'avenir. Il aimait son frère. Il l'adorait et partager tellement de choses avec lui étaient ce qu'il chérissait de plus dans leur relation.

- Il commence à se faire tard... Je dois encore faire sortir Beeth et demain je dois me lever tôt.
- D'accord. Lui répondit le cuisnier de la famille alors qu'il aurait préféré que son frère reste encore un peu. Cependant, il savait très bien qu'il ne fallait jamais le forcer donc il se tut. Scott connaissait son ainé parfaitement et savait quoi faire dans n'importe qu'elle situation avec lui. Ou presque. Il le regarda alors se lever du tabouret et se retourner vers lui.
- Bon... Je vais y aller.
- D'accord. Prononça-t-il une nouvelle fois avec un petit air triste presque invisible.

Conner s'approcha de son frère et lui fit la bise. Le fixant, Scott retourna ce geste d'aurevoir. L'ainé de la famille se recula alors que le jeune Matthews avait fini par jetter son regard sur les verres qui pronait sur le bar. Puis d'un coup, il sentit des bras s'enlaçaient tout autour de lui. Des bras chaleureux et réconfortant comme il les avait toujours connu depuis sa plus tendre enfance. A son tour, il resserra cette étreinte.

- Fait pas le con Scotty... Lui dit-il en le tapotant dans le dos.
- T'inquiètes pas.Répondit Scotty d'une voix douce. Et merci d'être passé à l'improviste. Finit-il par avouer à son frère alors que ce dernier arrêtait leur étreinte.

Conner le regarda dans les yeux. Le chef cuisinier en fit de même puis il suivit du regard son ainé qui sortait de chez lui. Scotty était du nouveau seul dans sa grande maison. Il se leva di tabouret et finit par regarder la bouteille de vodka qui l'attendait impatiement. Cependant, il repensa à tout ce que son frère lui avait dit. D'un geste serein, il attrapa la bouteille, partit en direction de la cuisine et la vida dans l'évier avant de la jeter dans la poubelle.




TOPIC TERMINE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: TERMINER | Scott's House | « Une triste réalité… »

Revenir en haut Aller en bas
 

TERMINER | Scott's House | « Une triste réalité… »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road & Lemon Street-