AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Après si longtemps ... ¦ Roselynn L. Bryce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Après si longtemps ... ¦ Roselynn L. Bryce Mar 3 Nov 2009 - 0:41







    Vous savez, lorsqu'on est enfant unique, on trouve plein de moyens pour se trouver de nouveaux amis. On s'en invente, ou encore on essaie de se convaincre que telle ou telle personne est notre ami, lorsque dans le fond, elle se fou complètement de nous. Alors, malgré le fait que j'étais enfant unique et que nous habitions pas un endroit où il y avait plusieurs amis, j'ai commencer à m'imaginer un monde pleins de poneys qui mangeaient des arc-en-ciel et qui fessaient des cacas papillons ! Bah non, je rigole. enfin, peut-être pas, mais passons. Moi, mon petit moyen pour ne pas me sentir seul, c'était mes chiens. Mon premier me fut offert par mon grand-père. C'était un berger allemand adorable, c'était encore un chiot et il grandit en même temps que moi, j'eus la plus grande peine du monde, lorsqu'on du le faire piquer, car il était devenues trop vieux et qu'il m'avait mordu. Ensuite, je ne me souviens pas avoir vécut sans chiens, hormis bien sur lorsque j'étais à l'université. Alors maintenant arrivé aux États-Unis, dès la première semaine, j'étais allé me chercher deux magnifique chiens: Sassy et Shooter. Une femelle et un mâle, bien sûr, les deux ne pouvaient plus avoir d'enfants. J'aime les chiens, mais il y a tout de même quelques limites. Alors que pas trop longtemps après que mes deux amis ont rejoins ma vie, une nouvelle personne y fesait son apparition. Étrangement, je ne l,avais pas encore vu. C'était ma voisine à ce que les autres m'avaient dit, une belle blonde, mais je n'avais pas eus l'occasion de la voir. Tout ce que je savais, c'est que quelques fois, mes petits amis avaient la fâcheuse habitude d'aller faire leurs besoins sur le terrain de cette très chère jeune femme...

    Bon, revenons au présent, nous étions un dimanche matin, je me l'a coulais douce, car la veille, j'avais encore décidé de suivre Rain dans un club, chose que je n'aurais pas du faire, décidément, l'énergie n'a pas été répartie également dans la famille. Moi qui avais de la difficulté à la suivre, elle, elle voulait toujours en faire plus. Alors me voilà, écrasé sur mon divan, n,ayant pas eus la force de me tirer jusqu'à mon lit. Portant encore les jeans de la veille. J'avais pourtant eus le temps d'enlever ma chemise. Je dormais toujours lorsque ',entendis des bruits venant de la porte. J'implorais Dieu pour ne pas que ce soit Rain qui revenait pour me proposer autres choses. Je me lev avec une lenteur surprenante et vis qu'il étais presque midi. par chance, c'était toujours le weekend. Je me rendis jusqu'à la porte et l'ouvris...


Dernière édition par Patrick S. Murphy le Ven 6 Nov 2009 - 4:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Après si longtemps ... ¦ Roselynn L. Bryce Mar 3 Nov 2009 - 3:37

Roselynn laissa tomber le dernier carton qu'elle venait de transporter par terre. Elle serra les dents en entendant le bruit de verre brisé qui s'échappa de la boîte. Nellie, sa chienne, accourra aussitôt en entendant la jolie blonde entrer dans la maison. Rose revenait tout juste de l'hôpital, elle venait d'y passer sa énième journée et il s'était avéré qu'on lui avait laissé les patients les plus arrogants qui puissent être confiés à une infirmière. Bref, la journée avait été horrible. La jeune femme avait emménagé il y avait déjà deux semaines, mais il restait quelques boîtes dans le coffre de sa voiture qu'elle n'avait pas eu le courage de prendre depuis son arrivée. Elle détacha ses longs cheveux blonds et bouclés qui lui tombèrent aussitôt sur les épaules, y passa sa main pour finalement aller s'écraser sur son grand lit, dans sa grande chambre vide. Elle était carrément épuisée et elle aurait aimé que sa mère soit là pour lui préparer un bol de soupe bien chaud et réconfortant. C'est ce qu'elle aurait fait si elle avait encore habité Georgetown, mais ce n'était plus le cas. Roselynn ne savait plus si elle avait bien fait de déménager dans une ville qu'elle ne connaissait même pas. Péniblement, la jeune blonde se redressa et retira son uniforme d'un bleu hôpital qui l'avait toujours dégouté. Elle irait s'en acheter de plus jolis plus tard, elle en aurait amplement le temps. Nellie l'avait suivi jusque dans la chambre et comme Roselynn détestait qu'elle le fasse, elle monta sur le lit avec ses grosses pattes pas très propres. Elle avait essayé maintes et maintes fois de lui enseigner à ne pas le faire, mais cette chienne était décidément butée. Après avoir enfilé un jean ajusté et parsemé de déchirures ici et là (sauf sur les fesses, on aurait pu voir son magnifique tatouage...) et un t-shirt blanc bien banal, Roselynn redescendit les grands escaliers de sa demeure.

Elle s'attaqua à la lourde de tâche de vider la boîte de verre brisé. Après l'avoir déposé sur la table de la cuisine, elle constata avec soulagement qu'elle n'avait cassé qu'un verre. La jeune femme rangea le tout comme elle le pu, rien n'était vraiment en ordre et ne le serait pas avant qu'elle n'ait le temps de tout ranger convenablement. Finalement, elle aurait peut-être dû demander un délai d'une semaine pour pouvoir s'installer avant de commencer à travailler...Alors qu'elle enfilait ses chaussures pour aller mettre les boîtes vides dans les bacs, elle constata avec satisfaction que le paysagiste qu'elle avait engagé avait commencé son travail aujourd'hui. Elle s'avança dans la cours arrière pour mieux observer et c'est à ce moment que Roselynn constata qu'un gros chien se faufilait par la clôture de derrière après être venu se soulager dans ses nouvelles fleurs! Les gens ne savaient donc pas attacher leur chien ici? Enragée, la jeune femme retourna presque à la course vers l'avant de la maison, traversa la clôture et se planta devant la porte de la maison voisine. Elle ne savait pas du tout qui y habitait, mais elle savait que son chien l'emmerdait déjà. Rose cogna exagérément fort à la porte de son charmant voisin et attendit une réponse en tapant frénétiquement du pied. Puis cette même porte s'ouvrit finalement, laissant à Roselynn l'occasion d'apercevoir un Patrick, oui ce même Patrick, torse nu, l'air endormi et franchement pas très en forme...L'expression sur le visage de la belle passa par plusieurs émotions: la surprise, la peine, la colère, puis finalement l'indifférence.

« J'aurais définitivement dû rester à Georgetown. » Pause. « Ton chien, il semble apprécier mes fleurs parce qu'il vient de se soulager dedans. Attache-le. Bonne et heureuse vie. »

Roselynn se retourna aussitôt, carrément décidée à aller se rouler en boule sous son bureau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Après si longtemps ... ¦ Roselynn L. Bryce Lun 9 Nov 2009 - 20:50

    Et oui j'étais encore sortit avec Rain dans ma quête de ma jeunesse. Ça peut paraitre un peu superficiel de chercher la jeunesse à mon âge, surtout que je suis encore jeune, mais ce que je voulais vous dire, c'est plutôt que je recherchais cet esprit de fête qui étais en moi. Certes je sortais encore et je m,amusais un peu, mais pas comme avant, et avec l'arrivée de Rain dans ma vie, je me suis rendu compte que ça me manquait alors pour esseyer de rattraper ce que j'avais perdue en m'assisant derrière mon bureau, j'ai esseyer de sortir tout les soirs avec elle et c'est donc pourquoi en ce jolie Samedi matin, je me retrouve vraiment dans un sale état, torse nu et tout endormie alors qu'on cogna à ma porte. Alors qu'on cognait toujours à ma porte d'une façon assez brutale, Sassy commença à me lécher le visage à grand coups de langue, alors qu'on bruit de fond j'attendais les pattes de Shooter qui frappait sur la vitre de la porte pour rentrer. Je poussa donc un peu ma chienne et me leva assez lentement. Je ne prit même pas la peine de mettre un chandail, car je n,avais même pas le souvenir d'en avoir vu un près de moi. Seulement un bout de chiffon dans la bouche d'un de mes deux amis. J'arriva donc devant la porte et l'ouvrit. Malgré le fait que j,avais du très mal dormir et que j'avais encore la gueule de bois, ce que je vit eut pour effet de me réveiller très rapidement. Devant moi, il y avait surement la dernière personne à qui je m'attendais d'ouvrir la porte ce matin, un témoin de Jéhovah m'aurait sembler plus probable. Pourtant, c'était bien elle, avec ces yeux émeraudes et sa chevelure blonde. Debout devant moi, portant ce petit chandail serrer. Roselynn. Mon ex, la dernière femme qui resta dans ma vie, on c'était rencontrer à Georgetown, du temps ou j'étais encore à l'université. Notre histoire avait durer un peu plus d'un an, mais avant très mal finit, nous nous étions pas reparlés depuis. Alors elle me lâcha une bonne série de mot, mais encore figé par la surprise, je ne sut quoi répondre. Alors qu'elle commençait à s'éloigner, je réussit enfin à comprendre ce qui venait d'arriver. Je sortit donc et fit quelques pas à l'extérieur de chez moi.

      - Rose, attend ! Puis, l'ayant rejoins, je repris, mais en parlant un cran moins fort.] On peut parler... S'il te plait.


    Évidement, à voir le visage qu'elle m'offrait s'en était hors de question. Alors laissez moi vous expliquer très brièvement les évènements qui nous ont menés ici. Il y a quelques années, Roselynn et moi, nous sommes sortis ensemble pendant un bout moment. Mais un beau jour, alors que les examens approchaient, j'étudiais avec une ex avec qui je m'entendais toujours bien. Alors que j'étudiais avec elle pour un exam des systèmes économiques dans les pays du tiers-monde, elle m'a carrément sauté dessus. Elle a esseyer de m'embrasser et tout le tralala. Je vous jure, on se serait cru dans un film hollywoodien, car pile poil à ce moment, Rose est entré dans ma chambre. Alors pas une seule seconde pour m'expliquer, elle partit en trombe et je ne la revis pas avant ce matin. En même temps, je pouvais bien la comprendre.

      - Rose, C'est elle qui s'est jetée sur moi ! Dis-je dans un dernier élan pour la retenir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: Après si longtemps ... ¦ Roselynn L. Bryce

Revenir en haut Aller en bas
 

Après si longtemps ... ¦ Roselynn L. Bryce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road & Lemon Street-