AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Jeu 5 Nov 2009 - 19:01

Chez Duncan Thomas
Après visite à l'hôpital


Duncan et Panamee rentrèrent donc sur Lemon Street, Panamee l'avait ramené en voiture, il n'avait pas fais le chemin ensemble à pied c'était bien trop pénible et pis il avait eu le droit ainsi de monter dans la belle voiture de Panamee, ça changeait de son 4x4 à lui ou à l'arrière il y avait sa planche de surf...
Elle le déposa alors chez lui, il lui sourit et partit alors vite chez lui ranger le bordel qu'il avait laissé s'empiler pendant des jours, il fit pour commencer une chose de bien il aéra les pièces, ouvrant alors les fenêtres et les volets, il prit un sac poubelle et partit dans le salon pour commencer, il prit tout ce qui était pot de yaourt, paquet de céréals finit, boîtes de conserve ouverte, et tout ce qui était sopalin et il mit tout dans la poubelle, il prit les magasines télé périmées depuis plus d'une semaine et les mit aussi, il partit ensuite récupéré son aspirateur et passa vite fais un coup partout, sur le canapé et même en dessous où là il récupéra un string, il le regarda septique, qui avait pu oublié ça chez lui ??? heureusement pour lui que Panamee n'était pas là avec lui, il le mit alors dans la poubelle et continua son rangement, le salon ressemblait déjà plus à quelque chose, mais il y avait encore un hic, il prit le cendrier et le vida, ça sentait le fumoir à plein nez ce cendrier... Il partit ensuite dans la cuisine, il avait par la même occassion ramené les assiettes sales qu'il mit dans le lave vaiselle, il fit de même prenant les boites vides, les céréals les emballages et mit tout dans la poubelle, une histoire de folie ce truc, il avait jamais fais ça pour pesonne et là il devait ranger tout comme il fallait pour une demoiselle, il donna un coup d'eponge un peu partout rapidement, un coup d'aspirateur et partit dehors jeter son premier sac poubelle, il regarda en direction de chez Panamee, elle ne sortait pas encore et heureusement, il retourna vite à l'intérieur, passa par les toilettes du bas et donna un coup de nettoyage il devait faire tout en un minimum de temps mais faire ça bien c'était dur, il monta ensuite les marches 4 à 4 et prit un sac poubelle également, il alla dans sa chambre, l'ancienne de son coloc pouvait attendre et pis elle était vide il y avait juste la poussière à faire là bas au pire, il ramassa tout ce qu'il trouvait des paquets de clopes, des briquets vides, des slips, des fringues bref un gros bordel, il fit un sac de linge sale et un sac de trucs à jeter, il rangea ensuite ses DVD d'adultes et ses magasines dans sa boite dans l'armoire et ouvrit également le volet et la fenêtre, il regarda son lit, il l'avait changé quand déjà ??? Il se dépêcha alors de le changer de mettre du linge propre et voilà le tour était joué, il avait légèrement dépassé de son heure qu'il lui avait demandé mais pensant bien évidemment qu'il n'aurait pas le temps de tout faire elle avait du laisser une marge, il regarda ses murs, il y avait des filles dénudés, bon ça faisait son charme hein pour le moment il y laissait de toute façon il avait pour but de déménager le loyer était trop cher pour lui si il stoppait le job d'Escort boy, sa tête se mit légèrement à tourner il avait trop courru partout, il soupira et partit jeter à nouveau son sac et descendit à la laverie son sac de linge sale, il partit ensuite sous la douche tranquillement, où il essayait d'aller mieux pour ne pas que sa tête lui joue encore des tours!
Chez lui ce n'était pas comme chez Panamee mais il avait fais un effort surhumain il avait rangé et nettoyer le maximum en une heure... 1 heure!!!!
Il finit sa douche et là la porte sonna, il mit une serviette autour du cul et descendit alors les marches pour ouvrir, c'était Panamee, il lui sourit il avait encore de l'eau qui dégoulinait sur son torse et dans ses cheveux...


_Désolé j'ai été long je sais... Et décidemment tu me vois toujours en serviette.

Il tenait le bout de la serviette pour ne pas qu'elle tombe, il lui fit signe de rentrer et referma alors la porte, il se rapprocha d'elle, derrière elle même, elle qui regardait le séjour et la cuisine américaine un peu près rangé, pensait elle qu'il n'avait rien fais ou pensait elle juste à savoir comment cela était avant qu'il est demandé une heure ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Jeu 5 Nov 2009 - 22:04

Spoiler:
 



En route pour Ocean Grove, elle avait actionné le bouton radio de sa vieille jaguar où la station de NBC se mit en route sous le signe d'un hommage envers Michael Jackson, elle se mit alors à sourire et monta le volume de sa voiture pour entendre une des chansons de sa jeunesse. Tournant le visage en direction de son voisin qui écarquillait les lèvres aussi au son de la musique, elle commençait à bouger la tête dans son véhicule en chantant de plus en plus fort dans la voiture, les cheveux au vent et tournant la tête en direction de Duncan comme pour lui crier dans la figure les paroles. Elle tenait de ses deux mains le volant construit assez bas dans la voiture, et le zieutant entrain de rire à la manière dont elle chantait, elle continuait de faire l'imbécile face à son voisin en lui jetant des regards ou s'approchant de lui pour lui cantonner la chanson.

PANAMEE « Oh baby give me one more chance... », elle murmurait de temps à autre les paroles ne sachant pas tellement la fin des phrases même après l'avoir écouté des centaines de fois, elle ne criait que lorsqu'elle savait par cœur – le refrain par exemple – avant de baisser le ton et d'attendre la fin du couplet pour se remettre à hurler dans sa jaguar. « But now since I see you in his arms. Yes I do now. », marquant encore une pause en laissant les autres voix faire elle reprit de plus belles la chanson « Hou hou baby ! Yeah yeah yeah yeah ! »

Arrivée enfin devant la demeure de Duncan après plus d'une dizaine de minutes de route en compagnie de cette jeune mère qui chantait à chaque fois que les chansons défilaient, elle lui fit un petit sourire en coin tandis qu'il descendait de sa bagnole, et le laissant s'occuper de sa maison elle partit devant l'habitation de Jovan Lennon où était son fils depuis la matinée. Elle avait toqué une fois puis une deuxième à la porte du jeune homme en commençant légèrement à s'inquiéter de ne rien entendre à l'intérieur, puis tapant sur l'entrée de ses deux poings elle commença à s'exciter au moment où elle tomba nez à nez avec son baby sitter qui venait d'entrouvrir la porte. Elle fut alors soulagée et lui faisant la bise, il la mena jusqu'au salon où son fils dans le landau – venait à peine de se réveiller – et tendait les bras vers sa mère en pleurant. Toujours la même chose, elle partait le matin au travail et son bambin hurlait à la mort durant les premières minutes avant d'être occupé par son biberon, et le soir choqué de voir sa maman il sanglotait à chaudes larmes.

PANAMEE « TTTtttutttutttutttt. Hey ! Je suis là tout va bien » avait elle murmuré en le portant enfin dans ses bras après plus de dix heures de travail et de blocs opératoires. Elle le secoua de gauche à droite dans le creux de son bras et porta alors l'attention sur son Jovan qui regardait la mère et son fils en pleine retrouvailles, il semblait sourire en coin alors qu'il ramassait les affaires de Oliver pour les mettre dans le sac apporté. Elle arqua un sourcil – il devait certainement croire qu'elle venait le récupérer – et tournant ses talons vers son voisin, elle grimaça légèrement ne sachant comment lui demander ce service. « Dis moi que tu fais rien ce soir, Jov ? » Son cœur battant à cet instant précis la chamade, il fit alors la moue pendant quelques secondes et comprenant alors que tout était fichu elle renchérit aussitôt. « C'est pas grave. Je te paye déjà pas assez pour tout ce que tu fais pour moi, je vais pas te demander de faire des gardes, toi aussi. » De nombreuses cernes sous les yeux, elle reposa son fils dans le landau au moment où elle sentit une main sur son épaule qui était celle de son camarade, la fixant droit dans les yeux avec ce même sourire que lorsqu'il avait ouvert la porte.

JOVAN « Je fais rien d'important. Tu as l'air épuisée Panamee... », il prit alors Oliver dans ses bras, et redéposant le sac de couches et compagnie au sol, il contempla un instant la mère qui se mit enfin à soupirer avant de s'asseoir un instant dans le fauteuil de son voisin. « Laisse, je m'en occupe de lui. Et puis après tout il fait ses nuits maintenant c'est pas comme ci il allait crier à la mort toute la soirée. », avait il ajouté en lançant un regard au rejeton. « N'est ce pas petit bout ? »

Elle esquissa un faible sourire en hochant la tête – il faisait certes ces nuits – mais le fait de ne pas être aussi près de son fils allait certainement lui mettre au début le moral à zéro, tout du moins jusqu'à ce qu'elle sache que tout va bien et son voisin venait de lui répéter qu'il n'y aurait aucun soucis. Déposant un énorme billet vert sur la table du salon sous le regard intimidé de son ami, elle resta avec son enfant pendant une bonne vingtaine de minutes avant de l'acquitter dans son berceau, endormi elle pouvait enfin s'enfuir dans sa maison pour sa douche.

Il s'était écoulé une bonne demie heure depuis qu'elle avait déposé Duncan près de chez lui, ne sachant guère tout ce qui se tramait dans la demeure de ce dernier, elle venait enfin de pénétrer chez elle où elle posa ses clefs et partit directement vers la salle de bains, son chien lui sautant dessus tout le long du couloir. Fatiguée, elle avait laissé glisser l'eau le long de son corps et s'était savonnée à une vitesse folle sous la chaleur de sa douche, elle s'était rincée rapidement et vêtue de sa serviette, elle était partie dans sa chambre et ouvrit le placard en restant immobile devant son armoire. Elle n'était pas habituée au rendez vous – et même si elle n'osait appeler ce soir un rencard – elle cherchait profondément quelque chose la mettant en valeur ne serait ce qu'un peu plus que sa blouse de médecin.

PANAMEE « Et merde. » avait elle murmuré alors que son chien attendait près d'elle et regardait lui aussi sa penderie, elle n'avait réellement pas la moindre idée de quoi mettre pour Duncan, car effectivement si elle cherchait depuis dix minutes l'habit idéal ce n'était pas pour les murs. Attrapant cependant cette robe longue de couleur sombre pour ne pas en faire trop, elle qui avait enroulé ses cheveux dans la serviette commença à les peigner puis à les accrocher d'une simple queue de cheval. Un maquillage léger qui envahissait ses paupières et ses joues, elle referma sa trousse à maquillage et se rendit compte du retard qu'elle commençait à endosser à force de rester là, à se pouponner. Panamee descendit alors les marches en jouant avec son dogue et manquant presque de tomber à terre, elle entrouvrit une nouvelle fois la baie vitrée pour laisser vagabonder son chien, et sortit enfin de sa maison en direction de chez Duncan.

Devant la demeure, elle attendit un instant avant de suivre le petit chemin menant au perron et se scrutant même du regard – pas tellement satisfaite de son habit – elle avança enfin en direction de sa porte d'entrée où elle sonna une première fois. Une première fois qui fut la bonne après quelques minutes de silence la porte s'entrouvrit alors et laissa voir un jeune homme encore à demi nu pour le plaisir de cette mère qui en restait ébahie, il avait à peine eut le temps de sortir de sa douche que les gouttes dégoulinaient à foison sur son torse et dans sa tignasse. Il était à croquer dans sa tenue mais cette pensée persistante dans ses neurones elle tenta de l'oublier pour l'instant, en pénétrant dans la maison de ce dernier alors qu'il discutait.

DUNCAN « Désolé j'ai été long je sais... Et décidément tu me vois toujours en serviette. » en avait il déduit. Elle se retourna alors sur son passage en le regardant de haut en bas avec un sourire, elle avait voulu le provoquer mais au lieu de ça, elle reprit route vers le salon du jeune homme. Elle resta devant le seuil de la salle à manger et contempla alors de ses yeux perçants la décoration de Duncan, un fin petit sourire aux lèvres il avait dû faire un grand rangement avant de la laisser rentrer pour être en retard comme il le disait. Elle voulut se retourner pour dire quelque chose mais tomba nez à nez avec le visage du garçon toujours vêtu de sa serviette et de son visage rempli de gouttes si sensuelles, beugant sur place elle resta positionnée près du jeune homme à l'entrebâillement de la porte et souriait.

PANAMEE « Je euh... nan c'est très joli. C'est simple mais c'est sympathique. », il avait dû tellement aéré qu'elle ne sentait même plus la présence de cigarette ou de toutes autres substances qui aurait pu faire l'objet de ces désirs durant les derniers jours. Elle restait là sans savoir quoi dire sous cet homme dénudé, et regardant un instant la serviette enroulée autour du buste de Duncan où une pensée subite la traversa, elle se mit à rougir et le regarda immédiatement avec un air gêné. « Oups. Pardon » avait elle marmonné, rougissante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Jeu 5 Nov 2009 - 23:45

Lors du voyage, Duncan avait rigolé en voyant Panamee mettre le son à fond pour une chanson de Michael Jackson, lui n'était vraiment pas fan de ce personnage, pour lui il était certe une légende de la pop mais il était mort et il ne voyait pas pourquoi tout le monde devait forcement en parler tout le temps, un jour ou deux aurait pu suffir et là non ils n'arrêtaient pas d'en passer, c'était un peu comme si tout les jours on mangeait notre plat préféré, au bout d'un moment on s'en lasse. Duncan ne put que rire en la voyant faire la folle, elle devait se sentir bien si elle se conduisait comme cela...

« Oh baby give me one more chance... »

Cette parole ne put que le faire sourire d'autant plus, à croire que la radio était même au courant du souhait de Duncan, lui laisser une autre chance, c'était dingue, elle était énorme cette fille, elle délirait ne pensant pas se taper la honte ou quoi se foutant du regard qu'il pouvait avoir envers elle, il se mit de façon à mieux la voir et sourit de plus belle, elle était tellement forte, il ne pouvait que craquer un peu plus pour elle.
Il ne dit rien pour autant, il ne faisait que l'admirer, rigolant en l'entendant chanter, pour lui ce ne serait pas aujourd'hui qu'il allait pousser la chansonnette.

Duncan une fois posé chez lui fit alors la tornade et rangea tout ce qu'il pouvait, il devait tout de même garder du temps pour se doucher et se mettre quelques choses sur le cul. Il était loin d'imaginer que Panamee était dans tout ses états à vouloir choisir une tenue qui la mettrait en valeur et qui plairait à Duncan, c'était dingue, il ne pensait pas du tout qu'elle pouvait faire ça pour lui alors qu'ils n'avaient pas dis que c'était un rencard, même si pour lui c'était un peu près tout comme.
Duncan avait alors ouvrit à Panamee en tenue encore pas très habillé comparé à elle qui avait pris le soin de se faire belle était ravissante d'ailleurs, à croquer, elle voulait quoi vraiment le faire craquer ???


« Je euh... nan c'est très joli. C'est simple mais c'est sympathique. »

Elle était mignonne elle n'osait sûrement pas dire que c'était trop simple trop moche surtout sans de déco réelle, il n'avait rien d'important, des meubles simples il ne prenait pas le tmeps de décorer sa présentation, même si il aimait bien et savait qu'il pouvait faire quelques choses de sympa mais le manque de temps l'envie qu'il avait eu de toujours sortir à la place de s'occuper de son intérieur, voilà pourquoi chez lui c'était un peu comme chez monsieur tout le monde, où chez quelqu'un de pas très fortuné en même temps c'était ce qu'il était...
Il la regarda alors et elle se retourna tomba alors nez à nez avec lui, il sourit en coin et la regardait de haut en bas également, elle était tellement belle dans cette belle robe longue, aie... Malheureusement il ne devait pas penser à cela... Sacrée défi qu'il se lançait!


_Merci mais tu peux dire c'est sans gout!

Il sourit un peu plus lorsqu'elle regarda la serviette, c'était quoi ce regard elle voulait lui décrocher ???

« Oups. Pardon »

Duncan lacha un petit rire, il se frotta le torse légèrement et la regarda, non il ne la cherchait pas loin de là, et le pire dans tout ça c'est que dans sa hâte il avait même oublié d'enlever son pansement Winnie de son bras!

_Ne le sois pas.

Il se rapprocha un peu plus d'elle même si il faisait bien attention de ne pas le mouiller.

_Je vais me mettre quelque chose de plus joli fais comme chez toi.

Il se rapprocha alors de son oreille pour lui susurrer.

_Tu es ravissante ce soir, à croquer.

Il lacha un petit sourire dans ses oreilles, et se recula alors, monta les marches deux à deux, et partant vite dans sa chambre, elle était belle en robe et tout ça il devait faire un petit effort non ? Il mit un jean's propre xD et enfila une chemise blanche à manche courte, il laissa quelques boutons entrouverts pour montrer son torse car oui il aimait son torse, il se regarda dans son glace et se coiffa en mettant du gel, il descendit alors à nouveau il avait bien sûr pris soin de ranger sa serviette pour une fois et rejoint alors Panamee dans le salon, il se mit face à elle et écarta les bras pour lui montrer enfin une tenue convenable... Il sourit et lacha un petit rire.

_J'espère que ça te va.

Il regarda sa cuisine, il n'y avait pas grand chose dans le frigo il n'avait pas fais des courses mais il savait qu'il pouvait toujours faire un plat rapide... Il la regarda alors et lui demanda.

_Des pâtes bolognaises ça te va ou tu veux que je commande une pizza ? *temps de pause* Au fait tu as vu Oliver ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Ven 6 Nov 2009 - 0:52

Un passage éclair chez le jeune Jovan pour apercevoir son fils entrain de dormir dans sa couette, elle avait déposé près de son sac un sachet de couches supplémentaires et des briques de lait pour que son voisin passe une nuit en toute tranquillité. Elle était restée à le contempler un long moment en touchant ses petits doigts dodus qui n'étaient pas encore totalement formés, lui remontant la couverture jusqu'au bout de son nez où il éternua tout d'un coup, elle attrapa alors un mouchoir pour enlever le surplus de microbes dans ses narines alors que son enfant dormait toujours à poings fermés. Panamee rangea le mouchoir sale dans la poubelle la plus proche et embrassa son fils sur son front en lui murmurant qu'elle allait revenir, lâchant sa fine main de ses doigts elle partit dire un au revoir à son voisin et traversa tranquillement la rue jusqu'à la maison de Duncan.

Hésitante à l'idée de pénétrer à l'intérieur de la demeure, elle resta devant la boîte aux lettres au bout de l'allée et regardait la grandeur de la bâtisse, elle se regardait de haut en bas en repositionnant sa robe de manière à ce que le bout de sa tenue soit droite et entrouvrit son miroir pour se jeter un œil dedans. Elle n'avait pas réellement changé depuis tout à l'heure hormis la disparition de ces cernes elle gardait toujours son teint pale et ses joues rebondies et rougissantes, elle avait cependant arrangé ses cheveux encore mouillés en les coiffant après son état de sauvageonne. Panamee se décida enfin à venir toquer à la porte du jeune homme où elle attendit un certain temps avant de le voir apparaître munie de sa serviette et de son torse mouillé. Elle ne put alors qu'effectuer un petit sourire sans arrière pensée et pénétra dans la maison de son ami où elle fit les pas jusqu'au salon, tenue près de Duncan qui regardait sa réaction à quelques centimètres derrière elle. La jeune mère trouvait l'état de sa salle à manger très simpliste – non pas qu'il était sans goût – elle adorait le meuble en bois près de sa télévision, mais les murs n'avaient aucune couleur et peut être n'avait il pas eu le temps de faire vivre sa pièce. Elle haussa les sourcils en trouvant tout de même que ça avait son charme et venait de se retourner en se retrouvant face à son voisin, il était là à quelques centimètres, elle zozotai doucement et le regardant la tête haussée en sa direction, elle esquissa un sourire de gêne.

DUNCAN « Merci mais tu peux dire c'est sans goût ! » avait il annoncé en souriant alors qu'elle ne regardait désormais que la belle statue en serviette positionnée sous ses yeux. Il y avait une chose où elle était certaine de son bon goût – lui – il était de bon goût.

PANAMEE « Nan. C'est... un peu vide mais c'est charmant. », s'était elle alors rectifiée en regardant de ses yeux tendres le jeune homme. Elle le vit alors se frotter le ventre faisant ainsi tomber quelques gouttes sur le sol de la maison, et reposant ses yeux sur sa serviette encore plus gênée que auparavant, elle voyait son pansement Winnie qui avait apparemment résisté à la douche. Tous ses habits étaient partis hormis le sparadrap et ça la faisait sourire intérieurement parce que quelque part elle était collée à son bras même après une bonne douche chaude.

DUNCAN « Ne le sois pas. », il avait dit ça certainement pour la rassurer alors qu'il se tenait toujours en serviette devant elle – la laissant libre à sa tentation – elle se tenait sur le seuil de la porte coincée par la musculature de Duncan elle restait stoïque face à lui. S'approchant un peu plus de la jeune mère où quelques gouttes tombèrent une fois de plus sur le parquet, elle sentait ce souffle si reconnaissable de cette personne qui lui chatouillait l'oreille alors qu'il se tenait à présent à des millimètres d'elle. « Je vais me mettre quelque chose de plus joli fais comme chez toi. », elle avait hoché la tête – totalement troublée – par le désir qui l'envahissait au fur et à mesure qu'elle le sentait de plus en plus proche d'elle. Panamee aurait alors l'occasion de découvrir les pièces de sa maison pendant qu'il se vêtirait, et quelque part elle était contente de voir enfin la maison de son voisin, même si ce n'était pas ce qu'elle désirait en premier lieu. « Tu es ravissante ce soir, à croquer. » il avait murmuré cette phrase dans le creux de son oreille où son souffle si chaud venait de pénétrer dans ses tympans pour atterrir dans le cœur de la jeune femme. Elle frissonna à ce contact si restreint mais qui en était un d'autant plus qu'il venait de lui faire un compliment ravissant sur sa tenue qu'elle avait pris soin de choisir durant dix longues minutes. Pendant un instant elle crut ne pas pouvoir se retenir de lui sauter dessus mais par respect peut être pour lui, elle se contint totalement bien qu'elle abaissait la tête gênée par la situation. Et là c'est le drame ! Avait elle songé à l'idée de lui dévorer sa serviette qui lui serrait la taille.

Il venait de se reculer dans le couloir en ayant fait demi tour pour grimper les marches le menant à l'étage du dessus, laissant alors la jeune fille sur sa faim elle qui ne se sentait pas terminer la soirée sans lui chiper un morceau de ses lèvres. Elle resta près de son salon et se décida au bout de quelques minutes à regarder l'intérieur de la pièce avec attention : un canapé était posé en plein milieu du salon et surtout face à l'écran plasma gigantesque, une table et des chaises manquantes et quelques meubles par ci par là. Elle cherchait des photos de Duncan mais n'en vit pas – tout du moins – hormis celle qui était posée sur le meuble en bois où trois jeunes garçons souriaient en grimaçant aux photographes, elle n'avait aucune idée que ces petits enfants là n'était autre que Esteban, Neal et Duncan dans leur enfance.

L'entendant descendre les marches rapidement elle eut à peine le temps de se retourner qu'elle le vit apparaître dans le salon vêtu de cette chemise entrouverte et de ce jean qui lui allait à ravir, et tel un patron de restaurant il écarta les bras en lui montrant comment il était habillé. Il lâcha ce petit rire qu'elle aurait pu entendre toute la nuit et avec ce sourire au coin des lèvres, il se tourna sur lui même pour lui demandait si ça irait.

DUNCAN « J'espère que ça te va. » Elle s'approcha alors du jeune homme à pas lents, les bras croisés autour de la taille elle s'arrêta à quelques mètres de lui en penchant la tête et faisant la moue. Panamee se rapprocha encore une fois de son ami mais cette fois ci elle tourna autour de lui et s'arrêta près du fessier du garçon où elle se stoppa derrière lui en le scrutant de haut en bas.
PANAMEE « Tu ne seras jamais plus ravissant qu'à cet instant. » avait elle répondu au creux de son oreille en laissant la vapeur chaude de sa respiration près de son lobe, elle se retira comme il l'avait fait et se remit face à lui avec un petit sourire espiègle au coin des lèvres.

Le voyant fixer la cuisine avec un air perplexe, elle se demanda un instant si il allait lui demande de faire à manger ce qu'elle haïssait, mais il reporta son regard sur elle en lui demandant tout simplement un plat basique mais qui lui allait suffisamment.

DUNCAN « Des pâtes bolognaises ça te va ou tu veux que je commande une pizza ? *temps de pause* Au fait tu as vu Oliver ? » avait il suggéré avant de lui demander si elle avait vu son fils avant de venir chez lui ce qui était pour elle une évidence.
PANAMEE « Des pâtes me suffiront amplement. A moins que tu ne veuilles une pizza », elle avait demandé cependant son avis sur la question repas étant donné qu'elle n'était pas difficile avec la nourriture tant qu'on ne lui faisait pas manger du chien. « Oliver est chez son baby sitter entrain de dormir. » avait elle dit en marquant une pause avant de se souvenir de la dernière vision de son fils. « Il m'a éternué à la figure en sommeillant, les hommes de vrais petits monstres ! », elle regarda un instant Duncan sous le signe de petit monstre mâle qu'il était.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Ven 6 Nov 2009 - 1:52

Duncan pensait bien que Panamee était allée voir son fils, il avait bien compris que c'était la prunelle de sa vie, et c'était tout à fait légitime il comprenait alors qu'il n'avait pas d'enfant, mais ayant trop souffert de son passé de gosse, il trouvait cela beau une mère attentive, une mère toujours là pour son fils, ce que ses parents n'avaient pas fais avec lui, ils n'avaient pas pris la peine de lui tenir tête, pas pris la peine de lui dire qu'ils l'aimaient, malgré ses bétises pas pris la peine de voir sa souffrance aux faits qu'ils lui laissaient passés tout.
Et toutes ses erreurs avaient fais de lui un garçon indécis, jamais satisfait, cherchant toujours à ne rien faire, à ne rien faire de bien, cherchant toujours le conflit les bagarres, les combats, les blessures, faire pleurer une fille pour lui était normal c'était sa façon à lui de se montrer important, mais ça personne ne le remarquait, personne ne voyait en lui une personne fragile un homme sensible, un homme enfant qui n'avait pas voulu grandir, qui avait voulu juste qu'on s'arrête sur lui une seconde, qu'il arrête de passer au second plan... C'était tout ce qu'il voulait un peu d'importance un instant, et ça c'était ce que Panamee lui faisait, elle lui montrait à travers ses yeux sincères pour une fois qu'il avait de l'importance, à travers ses façons de rougir, ses sourires, elle semblait différentes des autres, elle semblait le voir différemment, et elle n'avait peut être pas la plus moche des visions, elle avait peut être face à elle le vrai Duncan?

Duncan ne pensait à rien sauf à se dépêcher pour être prêt pour l'accueillir, il voulait lui faire plaisirs prendre soin d'elle lui rendre l'autre soir, car il avait gardé que de bons moments passés chez la demoiselle. Il voulait juste ranger son chez lui pour essayer de ne pas montrer son côté porc à Panamee, car oui il était un petit porc, il le savait en avait parfois honte pour lui et pour les personnes importantes, cela le dérangeait, mais pour une fille de passage il s'en foutait c'était ça et pis rien d'autres.
Il avait entendu la sonnette et avait descendu les marches à une allure impressionnante ne voulant pas la faire attendre dehors seule, il préférait qu'elle le voit encore une fois dans cette tenue qu'elle pense qu'il se soit fais mal ou qu'il ne veuille plus la voir, qu'il lui ai posé un lapin ou quoi.

Elle était enfin là, devant lui ravissante, à croquer comme il lui avait dis et c'était sans doute ses pensées qu'il avait en la regardant il voulait la croquer...


« Nan. C'est... un peu vide mais c'est charmant. »

Il ne put que sourire, elle essayait de lui faire plaisirs ???

_Merci mais je trouve ça moche et ça y restera... Je vais déménager.

Il venait de lui confier une chose que personne encore ne savait même si certains devaient bien se douter que seul il devait avoir du mal à vivre dans une si grande maison, un F3 ne lui servait pas à grand chose pour tout dire, il ne restait que dans deux pièces, la chambre et le salon, alors bon...
Il allait déménager, il allait profiter de son arrêt pour faire des choses importantes comme chercher un autre toit, chercher une autre voix et se chercher lui même surtout.
Duncan avait été trop pressé pour enlever le Winnie, il n'avait peut être aussi pas eu envie, il le trouvait peut être mignon et pis c'était un moment à eux ce sparadrap, même si l'état dans lequel il était n'était pas un des meilleurs, mais l'entente de la venue de Panamee chez lui pour la soirée lui avait fais le plus grand bien, bon ok la perfusion devait aussi avoir fais son effet mais bon...

Il laissa alors Panamee seule un instant le temps d'aller s'habiller, il ne voulait pas mettre un bas de costume pour ne pas lui faire croire que ce moment était un rendez vous galant, il ne voulait pas qu'elle pense qu'il voulait lui voler la vedette, c'était elle la plus belle ce soir et il voulait lui laisser ce privilège et pis si il s'habillait classe elle aurait pu penser qu'il l'avait forcé à faire cela, enfin pas forcé à proprement parlé mais voilà.
Etant en haut il ne pensait que Panamee regarderait son intérieur, mais en même temps il avait fais de même chez elle, oubliant carrement la photo des trois mousquetaires qu'il avait posé un soir sur le meuble, il l'avait resortit d'une boite il n'y a pas longtemps un soir de déprime, il avait voulu revoir leurs têtes de meilleurs amis, leurs sourires accrochés, la vieille époque quoi.

Il était alors descendu, lui montrant sa tenue pour avoir son approbation, et pis même si cela ne lui convenait pas et bien il se mettrait de nouveau en serviette elle avait eu l'air d'apprécier... Il la vit alors se rapprocher une petite moue au visage, il la regarda lui tourner autour et sourit légèrement, elle était touchante et taquine, tout ce qu'il lui plaisait, elle mettait un peu de piment et ça l'attirait encore un peu plus.


« Tu ne seras jamais plus ravissant qu'à cet instant. »

Il lacha un rire, elle parlait alors qu'elle regardait son derrière ??? Il tourna doucement la tête vers elle, et secoua la tête, elle était pas croyable, il avait eu même des frissons à l'entendre parler au creu de son oreille, comme il l'avait si bien fais juste avant, c'était une vraie coquine et elle le recopiait en plus, ah lalalala aucune personnalité pensait il en rigolant dans sa tête.

_Je sais au moins ce que tu regardes en premier chez un homme quand il te montre sa tenue...

Il parlait bien évidemment de son derrière, elle le taquinait alors il le faisait également. Elle se remit alors face à lui, il avait envie de la dévorer, il avait envie de la plaquer contre le mur et de l'embrasser fougueusement, son corps l'attirait, son regard, son sourire, tout, son odeur était enivrante, il la voulait maintenant. Il devait penser à autres choses, faire à manger était sans doute le meilleur moyen de penser à autres choses, et pis il fallait bien nourrir le docteur qui avait travaillé toute la journée. Il lui proposa alors des pâtes bolo, c'était simple et pas trop compliqué à faire, il savait faire ça...

« Des pâtes me suffiront amplement. A moins que tu ne veuilles une pizza »

Il sourit, elle lui demandait ce que lui voulait alors qu'il l'avait demandé en premier, elle était choue, elle voulait quand même avoir son avis, c'était rarement une question qu'on lui posait! Les femmes étaient beaucoup trop souvent tournés que vers elle et leurs maquillages!

_Tu me donnes un coup de main ?

C'était sa façon à lui de lui dire qu'ils devaient alors se déplacer dans la cuisine, où du moins qu'elle le suive, si elle ne voulait pas l'aider il allait se débrouiller seul, ça ne le dérangeait pas. Ils se déplacèrent alors dans la cuisine et Duncan enfila un tablier avec un corps de femme dessiné dessus, il n'y pouvait rien c'était un cadeau, et pis ainsi il n'allait pas se salir... Il regarda alors Panamee qui devait rire en le voyant avec un corps de femme dessiné sur son tablier, mais bon. Il sortit alors une casserole et y mit de l'eau et une pointe de sel pour faire chauffer les pâtes, il la posa sur la plaque à induction et sortit ensuite la planche à découper et quelques légumes. Il les posa alors sur le plan de travail qui servait également de bars et de tables étant donné qu'il avait une cuisine américaine. Il avait pris soin de laver ses légumes pour ainsi venir les couper sur la planche, il prit une tomate et coupa des petits morceaux et fit de même pour les autres... Il écoutait alors Panamee parler de son fils, et lui lancé un pique sur les hommes qui étaient des petits monstres, il sourit en coin et la regarda, où voulait elle en venir ?

_C'est gentil de sa part de faire des heures sup, tu... lui as dis pourquoi tu voulais qu'il garde Oliver ?

Oui il voulait savoir si Panamee parlait de lui à ses amis ou autres personnes en fait, savoir si ce qu'ils étaient en train de vivre étaient un rendez vous galant ou non. Il la regardait alors tout en coupant les légumes sans se couper lui même.

_Il n'a pas fais exprès, nous ne sommes pas toujours des monstres... * la regarde avec des yeux de chiens battus * je suis pas un monstre moi si ???

Il la taquinait, même si au fond de lui il espérait sincèrement qu'elle ne le considère pas comme tel, il avait été un monstre, il le serait peut être certainement encore une prochaine fois car le changement ne se fait pas en un instant, mais il ne voulait pas l'être avec elle, pas à ses yeux du moins, c'était pas possible. Il la regarda alors le regarder faire à manger, l'eau n'était toujours pas en train de bouillir, il prit alors une autre casserole et mit ses légumes ainsi que de la sauce tomate toute prête au feu, il y mit quelques épices et touilla un peu sa sauce... Il fallait attendre un peu que ça chauffe. Il retourna alors à son occupation principale Panamee, il se mit face à elle et s'approcha dangereusement d'elle. La regardant voir même la dévorant des yeux, il se rapprocha alors de son cou et sentit son parfum tout en fermant les yeux... Il avait eu besoin de faire cela, c'était sa façon de la toucher ce qu'il ne pouvait pas faire, c'était horrible ce défi qu'il s'était lancé, cela faisait 2 jours, deux pauvres malheureux jours et il mourait déjà d'envie de la dévorer et de laisser son défi de côté. Il se recula alors vivement pour ne pas ceder elle ne devait pas comprendre son geste lui même ne pouvait pas l'expliquer. Il la regarda alors un instant puis tourna la tête tout en se massant la nuque, il faisait quoi là ?

_Tu veux boire quelque chose ?

Il était mal à l'aise et pour la peine avait même légèrement rougi, une vraie honte à lui tout seul... Elle devait le prendre pour un dingue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Ven 6 Nov 2009 - 17:47

DUNCAN « Merci mais je trouve ça moche et ça y restera... Je vais déménager. »

Bloquée par le corps dénudé du garçon elle avait préféré rester près de ses mains et ne pas renchérir sur l'austérité de sa maison où elle venait de cerner la décoration non originale du jeune homme, elle s'en fichait totalement qu'il n'y est pas de couleur dans son salon parce que quelque part, elle espérait que lorsqu'elle le regardait il puisse avoir un minimum de couleurs dans sa vie. Elle avait même affiché un faible rire à la persistance du mot 'moche' que donnait Duncan au sujet de ses pièces sans vie, elle n'avait osé lui avoué qu'effectivement elle trouvait toutes ces pièces trop simples et peut être même un peu vétuste pour un domicile à la façade si propre et neuf. L'intérieur de son voisin n'avait aucun rapport avec la décoration de cette jeune mère qui rangeait tout à sa place pour les retrouver au fur et à mesure qu'elle en avait besoin, elle avait une technologie dernier cri et des murs remplis de pots de peintures colorés. Panamee n'eut pas cette même luminosité à la suite de sa phrase lorsqu'il lui annonça subitement qu'il avait l'intention de quitter Ocean Grove et le prit mal. Quelque part elle devait se l'avouer qu'elle n'était pas seulement accrochée à la serviette et le patrimoine physique de son ami, mais qu'elle avait en penchant pour son caractère et ses attentions de temps en temps incompréhensibles mais qui faisait qu'il était lui. Elle songeait peut être à ne pas s'attacher à cet être qui prenait de plus en plus d'importance, mais quitte à souffrir de cette disparition subite, elle se devait de chercher la fin de sa pensée et de ses sentiments à son sujet.

Le salon avait une grande profondeur où était accroché ce fameux écran plasma et en face de ce dernier, un canapé trois places où elle s'imaginait déjà entrain de s'allonger dans les bras de Duncan, elle esquissa par ailleurs un sourire à cette pensée furtive avant de porter ses yeux sur ce cadre. Elle l'attendait à l'étage du bas avec une certaine appréhension, elle prit dans ses mains la photographie déposée sur la commode de la salle à manger et zieuta ces trois ravissantes bouilles qui grimaçaient et où ne voyait que leur bonne humeur. Panamee eut un faible rire en cherchant du regard le portrait de son voisin qui situait au milieu entre ses deux copains, tirait la langue en gonflant les joues alors que les deux derniers lui tiraient les oreilles. Elle repositionna l'objet en question sur le chevet du salon puis reposa ses pupilles sur la pièce au moment où elle l'entendit descendre à grands pas dans les escaliers et ayant à peine le temps de faire demi tour, elle le vit apparaître par l'entrée de la porte. Les mains croisées autour de sa poitrine dans l'attente de le voir après ces quelques minutes d'absence, elle aperçut le jeune homme pénétrant dans son salon et écartant les bras tendus comme pour lui présenter sa nouvelle tenue, plus appropriée. Elle fit un petit sourire en coin à sa demande – bien évidemment qu'il était sex dans son habit – sa chemise entrouverte lui laissait alors une position de dominateur avec ces abdominaux faisant sans cesse des saluts à Panamee. Il avait ce jean taille basse qu'il avait pris soin de légèrement abaissé pour le déformer et montrer une forme de ses fesses totalement esquisses, puis ce coup de gel fournit à la va vite dans son miroir certainement le rajeunissait de quelques années encore. Elle avait fait le tour du gabarit plus grand qu'elle avec ce même regard taquin qu'ils avaient toujours eu l'occasion d'échanger dans leur provocation réciproque, elle s'arrêta d'ailleurs derrière le postérieur qu'elle prit soin de contempler avant de s'approcher de Duncan et de lui susurrer au creux de son lobe à quel point il était ravissant.

DUNCAN « Je sais au moins ce que tu regardes en premier chez un homme quand il te montre sa tenue... » avait il ricané d'une manière coquine en se retournant vers elle et la fixant de son regard ténébreux. Elle ne put que retenir sa gêne en se mordillant doucement sa lèvre inférieure, haussant un sourcil en approuvant ce qu'il venait de dire, elle se mit à sourire et le reluqua une dernière fois de haut en bas. L'idée passagère passant dans les pensées de Duncan parvint immédiatement dans les neurones de cette jeune mère qui le contemplant ou l'examinant dans les détails, songeait un instant à lui sauter au cou en lui arrachant les derniers boutons de sa chemise blanchâtre. Elle mourait d'envie de le plaquer contre ce canapé en appuyant avec son pied sur la télécommande où une chaine d'action se mettrait en route, elle aurait alors fait volé ces vêtements et lui aurait violé le corps et le cœur sans son autorisation. Panamee pensait exactement à ce genre d'action lorsqu'il s'approcha d'elle avec ce même sourire, elle secouait la tête pour vider son esprit et alors qu'il s'apprêtait à la mener jusqu'à la cuisine, elle le suivit en tapotant sur le torse recouvert de cette veste pâle.

PANAMEE « Crois moi, je ne regarde pas que ça chez toi. », elle avait avoué cette phrase sans s'en rendre compte alors qu'il venait de lui proposer un plat de bolognaise et qu'elle le suive – comme un petit chien – jusqu'à sa cuisine américaine où elle s'assit au bar. Lorsqu'il lui demanda de l'aide pour faire le repas, elle se gratta légèrement la nuque totalement gênée de lui annoncer que elle et la cuisine ça faisait deux, et alors qu'il sortait tous les aliments de son réfrigérateur, la main toujours près de son cou elle fit une petite grimace d'excuse. « Je suis une vraie quiche en cuisine Duncan. A part les surgelés... » elle fit une petite moue d'enfant avant de s'approcher tout de même de lui en donnant alors les aliments servant à la préparation de son plat. Elle regardait tous les aliments en lui tendant les légumes sans se soucier de ce qu'il faisait, elle redressa cependant son visage après quelques secondes et le vit alors enfiler un tablier avec un corps d'âme, et cette tomate dans la main tomba directement sur le sol de son voisin alors qu'elle pouffa soudainement de rire. Les deux mains sur la bouche alors qu'elle s'esclaffait de le voir dans cette nouvelle tenue, elle plissait des yeux hurlant de rire de plus en plus fort, plus elle le regardait et plus elle rigolait face à son costume alors que lui souriait bêtement. Panamee se tourna d'ailleurs pour s'arrêter de se moquer de lui et de son tablier féminin, mais voulant se diriger une nouvelle fois vers son ami qui avait alors la spatule à la main, elle se remit à gémir et éclater dans un fou rire profond en levant une main au ciel avant de se cacher, lâchant cette fois ces mains de sa bouche ne pouvant plus se retenir elle était à deux doigts de se pisser dessus. Il lui fallut une dizaine de minutes pour qu'elle le regarde sans se moquer de lui ouvertement, elle partit en instant dans le couloir mais revenant devant son tablier le fou rire l'avait repris et elle s'était glissée contre les meubles de la cuisine ayant du mal à respirer à force de rire.

DUNCAN « C'est gentil de sa part de faire des heures sup, tu... lui as dis pourquoi tu voulais qu'il garde Oliver ? », il avait demandé cette question tout en coupant les légumes alors que cette même femme reprenait ses émotions, une légère respiration saccadée sortant alors de sa bouche. Elle soufflait fortement pour réussir à revenir à la normale et le contempla éplucher les légumes comme un vrai cuisinier, il prit la tomate non écrasée et la coupa à une rapidité et fit de même avec les autres nutriments.

PANAMEE « Je lui ai dit que j'avais besoin de me reposer. » s'était elle précipitée à dire avec le souffle coupé alors qu'elle attrapa un mouchoir et tentait de ramasser le légume éclaté au sol par ses bêtises. Elle s'était abaissée tout près de Duncan et ses cheveux tombèrent alors sur son visage alors qu'elle était à quatre pattes à quelques centimètres de ce dernier, elle lâcha un petit souffle en voyant sa respiration revenir et jetant la tomate à la poubelle, elle renchérit d'une petite voix. « Un rendez vous important. »

DUNCAN « Il n'a pas fais exprès, nous ne sommes pas toujours des monstres... * la regarde avec des yeux de chiens battus * je suis pas un monstre moi si ??? » Panamee crut vouloir le manger à ce regard si craquant qui ressemblait tant à celui de son fils lorsqu'il réclamait quelque chose, elle pencha la tête toujours accroupie et vit ce petit air suppliant qui la faisait sourire. Se redressant après avoir lancé le légume dans la poubelle, elle réajusta sa robe légèrement remontée et tentant de remettre ses cheveux en arrière alors qu'elle avait les doigts plein de pépins de tomate qu'elle léchait au fur et à mesure qu'elle s'en rendait compte, elle lui jeta un petit regard en coin.

PANAMEE « Tu es pire que ça Duncan. » avait elle murmuré alors qu'elle s'essuyait difficilement les mains tandis qu'il s'approchait dangereusement de cette jeune mère, elle n'osait faire un signe ou faire un pas de plus le regardant faire elle attendit qu'il soit plus près de lui pour lui chatouiller les oreilles avec ces paroles. « Tu es un ange construisant ses ailes. »

Il venait de s'approcher de Panamee en frôlant son cou si fraîchement lavé et parfumé par son parfum acheté la dernière fois au goût de l'amour, elle ferma à son tour les yeux et n'osant le toucher elle restait les mains accrochées contre le plan de travail avec une folle envie de l'effleurer elle aussi. L'un de ses bras s'était décollé du bar de Duncan tandis qu'il restait penché vers elle sans rien faire, elle porta sa main jusqu'à quelques centimètres du dos de son voisin au moment où il se dégagea – qu'elle serra le poing de déception – et qu'elle le remette le long de son corps. Il se mastiqua la nuque avec un petit air bêta qui la faisait craquer profondément, elle remarqua d'ailleurs avec un sourire rempli de perplexité la transformation de ses pommettes rougissantes et changeant tout d'un coup de sujet en jetant un œil à son plat du soir, il lui proposa à boire.

PANAMEE « J'aimerai bien une Vodka pomme si tu as. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Ven 6 Nov 2009 - 21:15

Duncan ne pensait pas en lui disant qu'il allait déménager que cette dernière le prenait pour qu'il parte entièrement de la ville alors que lui dans sa tête c'était juste changer de numéro de rue, il voulait prendre un appart plutôt que de rester dans cette grande maison pour lui seul... C'était ça sa phrase, il la vit alors tirer un peu la tête, mais n'en rajouta pas elle verrait bien en temps voulu ce qu'il voulait réellement dire pour le moment cela ne pressait pas...

Duncan la trouvait trop mignonne à lui tourner autour de lui lui matant le cul et tout ça... Il ne pensait pas qu'elle pensait à la même chose que lui, la plaquer dans un coin et la dévorer entièrement, si il savait il rigolerait sûrement et aurait peut être encore un peu plus de mal à se contenir... Il la regarda alors lui répondre au fait qu'elle matait le cul des hommes.


« Crois moi, je ne regarde pas que ça chez toi. »

Il ne put que être flatté par les dires de la demoiselle elle ne regardait pas que son joli petit cul mais autre chose encore... Mais quoi, il sourit alors en coin, elle savait le mettre en valeur et bizarrement pour une fois il le prit réellement ce compliment.
Ils allèrent alors dans la cuisine et là c'est le drame voilà que le mythe de la mère célibataire, seule venait de se casser la figure, elle ne savait pas faire à manger, lui n'était pas un grand cuisinier mais il se débrouillait tout de même, elle était une quiche il ne put alors que sourire, et bien tant pis elle le regarderait alors.


_Vient me regarder faire à manger alors.

Il sourit un petit sourire en coin de coquin et partit alors mettre son tablier et là c'était encore plus le drame, voilà Panamee qui explose TOTALEMENT de rire, il se mordit la lèvre se retenant de rire par la même occassion et regarda alors son tablier, il était si drôle que cela ? Et le pire dans tout ça c'est qu'elle ne se calmait pas, elle sortait même de la cuisine pour essayer de se calmer mais une fois qu'elle était de retour dans la cuisine le même cirque reprenait forme, il soupira alors mais son sourire en coin montrait bien qu'il rigolait au fond de lui.

_Bon ça va je vais l'enlever sinon tu vas me faire une syncope, et le medecin c'est toi alors on est pas sortit de l'auberge.

Il enleva son tablier et le jeta alors sur le porte tablier et main de four là derrière la porte! Il la regarda à nouveau, si il se salissait il allait devoir enlever sa chemise trop pénible.

« Je lui ai dit que j'avais besoin de me reposer. » ... « Un rendez vous important. »

Il leva les sourcils, un rendez vous important, ils n'étaient pas alors qu'ami ??? Il avait tellement envie de lui balancer en pleine tête mais cela ne servirait à rien c'était remuer le couteau dans la plaie et le fait qu'elle le rejoine dehors à l'hôpital était un signe, alors il ne dit rien du tout, et sourit juste rougissant un peu. Du coup il ne savait même plus quoi lui répondre, c'était lui qui voulait savoir et maintenant il avait le bec fermé.
Duncan baisa les yeux elle était à ses côtés ramassant la tomate, aie aie aie, même ce simple geste était impressionant comme elle le rendait sensuelle xD xD, il était dingue il bouillonait et cela ne faisait que 2 JOURS! Il fronça les sourcils alors.


« Tu es pire que ça Duncan. » ... « Tu es un ange construisant ses ailes. »

Il ne comprenait pas pourquoi il était pire, c'était un démon ça il le savait mais elle s'en rendait déjà compte qu'il était quelqu'un de méchant, et mauvais ?! Mince alors, il était un peu déçu qu'elle le voit ainsi, mais la suite le fit bizarrement encore une nouvelle fois rougir comme la tomate qu'il coupait... Un ange ? C'était mignon même si il n'y croyait pas c'était touchant, il secoua alors juste la tête perplexe...
Il était alors près de sa cuisinière et remuait alors la sauce qu'il préparait attentivement ou du moins il essayait. Il la regarda, une vodka pomme ? C'était interessant.


_Ok je te prépare ça.

Il partit dans son placard sortir ce dont il avait besoin il prit un verre tout en faisant tourner la bouteille dans tout les sens comme les barmans font, il avait bosser dans plusieurs dommaines alors il savait faire plusieurs choses cet homme. Il la regarda alors d'un air coquin et fier de lui, a croire que la perfusion lui avait fais le plus grand bien, il fit tourner une dernière fois la bouteille et servit alors deux verres, un pour la demoiselle et un pour lui, il partit dans le frigo et prit un cure dent qu'il piqua dans une olive verte xD xD qu'il mit alors dans le verre xD XD . Il lui tendit alors le verre et lui tendit le sien pour qu'ils tchinnent ensemble.

_A cette soirée, mais surtout à toi...

Il sourit en coin attendant qu'elle fasse heurter les verres, il prit l'olive alors entre ses dents et la mangea, il adorait les olives vertes c'était trop bon quand il mettait sa tête dans le pot il fallait le sortir sinon il mangeait tout. Il la regarda alors et s'assit face à elle...

_Ca fait longtemps que t'es dans cette ville ?

Il reprenait la route envers son approfondissement à la connaissance de Panamee McCawley!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Ven 6 Nov 2009 - 22:10

Il fallait avouer que lorsqu'il s'agissait de plats cuisiniers elle avait entre les mains Scott qui lui ramenait toujours quelque chose de quoi manger – hormis dans sa dépression actuelle – elle ne prenait pas réellement le temps de se nourrir et n'avait pas un goût prononcé pour rester derrière les fourneaux. Elle suivit alors son ami jusqu'à la cuisine où il lui demanda la question cruciale d'une aide en cuisine, elle s'était machinalement touchée la nuque en cherchant comment lui annoncer le désastre qu'elle était avec les poêles, et l'avait sorti tout bonnement en voyant un petit sourire s'afficher vers elle.

DUNCAN « Viens me regarder faire à manger alors. »lui avait proposé galamment son voisin alors qu'il tournait les pâtes à l'aide de sa cuillère, un écartement de la mâchoire laissant entrevoir son visage taquin.

Elle s'approcha alors de la table de travail en lui tendant le premier légume comme une secrétaire à son chef cuisto', elle tourna son joli petit minois en direction de Duncan et le découvrit alors dans toute sa splendeur avec le tablier de ces dames. Et puis soudainement, elle explosa d'un rire fou en faisant tomber cette fameuse tomate au sol et ne cherchant pas à la ramasser tout de suite, elle s'étouffait par ses éclatements de joie à la vision de ce dernier vêtu de ce vêtement insolite. Elle partit un instant dans le couloir en tentant avec sincérité de se reprendre avant de pénétrer dans la cuisine, mais dès qu'elle le voyait se retourner de son travail pour la contempler, elle revoyait ce fameux dessin de seins nus sur le torse de son voisin et ricanait encore plus fort que auparavant. Pourtant, elle tentait de se calmer à chaque fois avant de reprendre dans une série de rire en voyant la bouille et cette moue si enfantine et naïve de son ami qui riait légèrement en la voyant revenir toutes les deux secondes. Finalement ce qui la fit arrêter fut la réplique du jeune homme, elle le zieutait du regard en tentant cette fois de ne pas pouffer de rire en l'entendant annoncer qu'il n'était pas médecin contrairement à elle et qu'il ne voulait pas la sauver d'une syncope.

DUNCAN « Bon ça va je vais l'enlever sinon tu vas me faire une syncope, et le médecin c'est toi alors on est pas sortit de l'auberge. », il retira alors ce fameux tablier qui lui allait à ravir pour lancer un petit regard à Panamee avant de le déposer à son endroit initial collé à la vis du mur. Elle s'appuya sur ses deux genoux et commença à nettoyer ses bêtises dues à son fou rire en ramassant la tomate délaissée au sol, elle aurait eu envie de lui lancer la tomate dans la figure pour voir sa réaction mais de peur qu'il le prenne mal, elle jeta poliment le légume et reposa ses pupilles sur lui. Satisfaite de le voir désormais vêtu de sa chemise entrouverte, la jeune mère se hissa derrière lui en s'arrêtant un instant devant la sauce qu'il préparait avec ses légumes, elle ferma les yeux et respira l'odeur du repas et de Duncan par la même occasion avant de ramper de l'autre côté de la cuisine et de jeter un œil pervers au tablier. Elle attrapa de ses doigts le corps féminin et dénudé qu'elle accrocha par la tête et jetant un regard à son voisin qui trop préoccupé par sa sauce l'avait délaissé un moment, elle s'avança alors vers lui munie de ce tablier et posant une main sur sa hanche avec ce petit air malicieux elle interpella le jeune homme.

PANAMEE « Je suis sûre que je suis plus crédible que toi. » lui avait elle lancé comme provocation alors qu'il venait de tourner le visage vers elle, Panamee était à cet instant à quelques centimètres de lui dans cet uniforme nu bien qu'elle ne le soit pas réellement, elle le scrutait du fond du regard tandis qu'il tournait péniblement sa sauce. Il rougissait au fur et à mesure qu'elle lui lançait des pics dans l'attente peut être d'en avoir à son tour – sans grand résultat – il changeait dans cette couleur tomate qui le rendait encore plus attirant et elle qui s'empêchait de céder ne put que exécuter un petit lèchement de lèvres par sa langue en le voyant autant perturbé.

Elle se déplaça pour se remettre à sa précédente position où elle s'assit cette fois sur l'un des tabourets du bar en contemplant les nombreuses bouteilles de Duncan, au moment où comme lisant dans ses pensées il lui proposa un verre. Annonçant son envie de boire une vodka pomme, elle le vit prendre un verre et attrapa sa bouteille déposé en haut du bar en murmurant un petit « Ok je te prépare ça. » tandis qu'il secouait l'alcool et le jus de pomme dans les deux sens. Il maniait les boissons avec agilité et elle fut presque effarée qu'il ne renverse ou casse quelque chose sous la vitesse qu'il menait à bien sa boisson, elle aurait fait tomber par maladresse l'un des deux produits à sa place. Elle le vit alors ouvrir le réfrigérateur avec précaution et en sortit deux olives qu'il piqua chacune dans un pic avant de les déposer dans les deux verres et de tendre le sien à la jeune demoiselle, un fin sourire aux lèvres. Des olives VERTES songeait elle en écarquillant les yeux comme surprise par ce gâteau qu'il venait de lui faire, elle leva alors son verre en s'attendant à un 'tchin' ringard et populaire de la part de Duncan, mais au lieu de ça elle resta sur le postérieur.

DUNCAN « A cette soirée, mais surtout à toi... » avait il annoncé en montant son verre contre celui de la demoiselle le faisant ainsi claquer avant de le boire, elle ne put que le regarder durant qu'elle absorbait sa première gorgée dans la passion. Que pouvait elle dire à ça ? Certainement rien, elle ne voulait pas gâcher ce qu'il venait de dire avec ce beau compliment qui allait tout à son honneur. Sa gorgée enfin terminé elle reposa le verre sur le comptoir où elle était assise depuis avoir mis le tablier sur ses fesses, et attrapa alors de son index l'olive verte qu'il avait pris soin d'attacher en somme de décoration pour son cocktail.

DUNCAN « Ça fait longtemps que t'es dans cette ville ? » lui avait il demandé en toute insouciance alors qu'elle croquait à pleine bouchée l'olive du jeune homme en le fixant du regard – comme par jeu de séduction – elle attendit l'engloutissement de la petite nourriture ronde pour lui répondre.

PANAMEE « Six mois, peut être plus. En somme, depuis Oliver. » avait elle gentiment répondu à son interrogatoire ? Elle plissa tendrement les yeux en attrapant une gorgée de son cocktail à la vodka où elle le vit faire de même sans rien ajouter, avant qu'elle le repose sur la table et qu'elle renchérit. « Et toi petit bonhomme, depuis quand habites tu dans cette maison d'Ocean Grove ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Ven 6 Nov 2009 - 22:48

Duncan ne s'était pas apperçut l'autre soir que ces lasagnes avaient été un plat pré cuisinier, il ne savait pas donc pas Panamee ne savait pas cuisinier, il avait toujours pensé que les femmes savaient tout faire, faire l'infirmière quand il y avait un bobo, faire la morale telle une maman quand il y avait une bétise, rigoler et faire la grimace comme une enfant de 4 ans, et faire à manger, avec des bons gateaux pour les anniversaires! Bref une maman polyvalente et Panamee avait baissé le mythe à un peu moins haut que Duncan l'avait installé par l'aide de Rachel.

Pour l'histoire du tablier il fallait surtout avoué que Duncan ne faisait jamais à manger aux femmes qu'il invitait ici, normalement il les cuisinait elle et non pas la nourriture pour leur remplir leur petit ventre, c'était donc une première pour lui et il dépucelait alors son super tablier devant une première dame, mais vu ce qu'elle faisait qu'elle rigolait tout le temps bah voilà il savait à présent qu'il n'avait plus qu'à le jeter ça ne faisait pas un bel effet, il était déçu il l'aimait bien on lui avait offert une fois pour délirer. Ce n'est pas qu'il ne voulait pas la sauver mais il ne saurait pas comment faire pour la sauver c'était surtout ça le soucis... Il penserait plus à soulever sa robe pour voir comment elle était faite au cas ou elle était morte, et qu'il ne pourrait jamais admirer son corps il n'aurait pas pensé tout de suite à appeler les secours... Enfin c'était à voir.


« Je suis sûre que je suis plus crédible que toi. »

Il l'entendit et ne comprenait pas pourquoi elle lui lançait ça d'un coup il se retourna alors et fut choqué de la voir dénudé... Enfin c'était le tablier mais au premier coup d'oeil il la vit nue, et ça lui avait même décroché la machoire, il l'avait ouverte à gober les mouches les yeux ouverts, puis se rendant compte que bientôt il allait finir par baver il secoua la tête rougissant un peu et regarda du coin de l'oeil ses casseroles à la place de la regarder elle.

_Hum... euh... Non ça me va mieux.

Il lacha un petit rire, si il disait ça c'était qu'il était sûr qu'elle serait mieux sans rien du tout, elle avait sûrement un corps bien mieux foutu que ce fichu tablier... Il remuait la sauce et la regarda, il tendit son bras vers elle et lui fit signe de venir à lui avec son doigt. Il la regarda elle se léchait les lèvres aie aie aie...

_Vient m... euh... vient gouter la sauce à la place de te lécher les lèvres.

Il sourit en coin, il allait lui dire, 'vient me dévorer...' mais il s'était repris, sa langue parlait plus vite que son cerveau il n'allait pas lui dire ça voyont, ils n'étaient qu'amis xD xD!
Elle arriva alors, il mit sa cuillère en bois dans la casserole de sauce et souffla légèrement dessus doucement pour refroidir la sauce pour ne pas qu'elle se brule, il posa son autre main sous la cuillère et l'approcha alors du visage de Panamee qui attendait, elle entrouvrit la bouche, il se mordit la lèvre, elle faisait ça tellement sensuellement aie, elle était tellement tellement TELLEMENT trop attirante, il allait craquer il le sentait en lui ça montait trop la pression, il la voulait mais il savait que ce n'était pas bien.
Il attendit sa réaction et gouta juste derrière elle, il la regarda elle avait une pointe de sauce au coin des lèvres, il sourit posa la cuillère dans la casserole et approcha son doigt de la commisure de ses lèvres et se lécha ensuite le doigt en la regardant avec envie, il avait envie de la dévorer elle aurait peut être pensé qu'il lui mange les lèvres mais il s'était promis de ne pas le faire. Il la regardait malicieux, l'envie dans les yeux d'elle de la manger comme elle avait gouté sa sauce... Aie Aie Aie!

Elle retourna à sa place d'origine attendant alors qu'il lui prépare un apéritif, une fois préparé il s'était à nouveau rapproché d'elle et lui tendait le verre pour porter un toast!
Elle ne répondit rien mais il savait qu'il l'avait touché cela se voyait dans ses yeux, et il en était fier. Il avait alors changé de sujet en lançant un pour essayer de mieux la connaître, il voulait prendre son temps savoir tout d'elle et il avait envie de découvrir qu'est ce qui se cachait derrière ce beau sourire.


« Six mois, peut être plus. En somme, depuis Oliver. »

Elle vivait ici depuis qu'elle avait son fils, avait elle quitté un copain méchant ? Qu'avait elle vécu avant pour décider de partir ainsi son bébé dans les bras dans une nouvelle ville ? Il fronça les sourcils il avait tellement envie de lui poser un tas de questions sur le lien qu'elle avait avec son fils et tout pleins de questions sur sa vie sentimentale mais il prenait son temps il ne voulait pas non plus la souler alors avec ces questions. Il lui laissa alors un temps de pause, il voulait lui bosser la question ça lui brulait la gorge, mais pour occuper alors sa bouche il but une gorgée de Vodka, et alors qu'elle lui retournait la question en le traitant de petit bonhomme O_o ? il pensait à autre chose, une chose qu'elle lui avait dis dans l'apres midi à l'hôpital.

_Petit bonhomme ? Ca se trouve je suis plus vieu que toi, arrête ça... Je vis ici depuis que je suis né, ça t'aides pas trop hein ? Et d'ailleurs tu m'avais pas dis en tant que medecin de ne pas boire d'alcool ??? Tu me fais enfreindre une règle tu sais!

Il lacha un petit rire coquin, il était con quand il s'y mettait mais le petit bonhomme lui faisait bizarre, elle le traitait comme un enfant ???
Il se mordit la lèvre et alors qu'il la regardait il eu envie de faire une chose, une chose simple mais sa main s'avança alors sur la table et intercepta celle de Panamee où il entrelaça alors ses doigts avec les siens.
Il la regarda alors et d'une voix faible lui lança.


_Il y a tellement de questions qui se bousculent dans ma tête à ton sujet, tu... tu m'envoutes en fait...

Il baissa les yeux fit une petite moue timide et regarda alors leurs mains liés...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Ven 6 Nov 2009 - 23:47

Portant ainsi le tableau autour de sa fine taille, elle porta tout d'abord un œil intéressé vers la chose qu'elle venait de mettre sur elle comme pour voir le rendu que ça lui faisait, elle était plutôt satisfaite de sa poitrine – bien qu'elle préférait nettement la vraie – mais le ventre plat lui raviva le sourire en se sentant irrésistible dans sa tenue. Elle leva alors la tête vers Duncan qui était décidément trop occupé à scruter le fin fond de sa poêle plutôt que la jeune fille en question qui faisait l'idiote, elle se décida alors à s'approcher violemment de lui et à lui soutirer cette phrase taquine et tellement joueuse. Elle attendait sagement sa réaction alors qu'il relevait la tête de sa casserole il fronçait un instant les sourcils en ne comprenant pas tout de suite où elle voulait en venir, mais fut bientôt conquise par la réaction qu'elle venait de lui faire. En effet, il avait tourné la tête comme ci de rien était avant de se retrouver avec son tablier sur le cul de Panamee qui lui souriait timidement, il resta bouche bée en rougissant de plus belle alors que la bouche entrouverte il cherchait ses mots. Elle était encore plus belle que sans ce costume et vêtue de sa simple robe de couleur sombre – elle le savait – et le voir dans cet état si déconcerté la fit légèrement rire intérieurement alors qu'elle se tenait à quelques mètres de lui.

DUNCAN « Hum... euh... Non ça me va mieux. » avait il meuglé tout à fait secoué, alors qu'il reportait ses yeux sur les casseroles en bégayant légèrement au départ, elle doutait fortement qu'un costume taillé sur mesure lui aille mieux qu'à elle.

Elle l'entendit cependant rire en ironisant de la phrase qu'il venait de sortir en faisant une voix d'enfant comme pour se persuader que évidemment le tablier lui allait mieux que personne, elle le contemplait en silence entrain de remuer sa sauce d'une manière énergique comme pour s'empêcher de faire quelque chose. Panamee savait qu'elle avait réussi à le toucher avec son tablier et quelque part la jeune fille pouvait se dire qu'elle venait de marquer un point dans son cœur, elle le vit alors porter un regard en sa direction et lui souriant de plus belle elle le regarda tendre le doigt. Il lui fit alors signe de se rapprocher d'elle avec son bras tendu en sa direction, elle s'exécuta sans grogner et tout proche de lui elle regardait la casserole puis Duncan, la casserole puis Duncan, la cass... elle regardait son torse. Oops pensa t elle pendant un moment avant de porter ses yeux sur la couleur marron de la sauce qu'il venait de lui préparer, elle se demandait bien pourquoi il l'avait fait venir à ses côtés et le comprit au même instant.

DUNCAN « Vient m... euh... vient gouter la sauce à la place de te lécher les lèvres. », avait il bafouillé au départ avant de se reprendre. S'arrêtant subitement de se lécher les lèvres, elle partit en direction de son voisin sans marmonner mais plutôt en riant et en secouant la tête à ce qu'il venait de dire, il l'avait bien eu sur ce coup là. Elle avait bien évidemment remarqué ce changement de phrase et se demanda un instant le fond de sa pensée avant de regarder la 'soupe' avec un fin sourire à l'odeur enivrante de la nourriture, ou bien était ce tout simplement Duncan. Il attrapa alors la spatule en bois qu'il plongea une nouvelle fois dans la casserole en laissant une empreinte de sauce dessus qu'il ne tendit pas tout de suite en sa direction, préférant souffler dessus avant de la lui soumettre. Elle qui avait la bouche ouverte depuis quelques secondes déjà se mit à sourire en le voyant jeter une courte expiration sur la cuillère – tellement croquant – puis tendant la cuillère en la tenant par en dessous il enfourna dans la bouche de Panamee. Elle ferma instinctivement les yeux en savourant son plat tout en se passant une nouvelle fois sa langue sur la lèvre supérieure, elle les rouvrit une fois avoir goûté et lâcha un profond soupir de satisfaction.

PANAMEE « Un véritable cuisinier. » avait elle marmonné alors qu'il goûtait à son tour dans la cuillère en bois avant de la reposer sur la table de travail. Il venait de se mordiller la lèvre devant ses yeux et l'avait contemplé de ce même regard tendre, elle attendait un signe de sa part, il s'approcha alors encore d'elle et son doigt porté en direction de la bouche de cette dernière, il retira le surplus de la sauce laissée en suspens sur ses lèvres. Au passage, elle aurait eu envie de lui croquer le doigt, de le choper avec ses mains, d'attraper son dos dans ses bras et de lui susurrer au creux de l'oreille à quel point elle avait envie de lui.

Il se rapprochait d'elle tandis qu'elle fuyait de l'autre côté de la cuisine, Duncan lui prépara gentiment son verre et porta même un toast en son honneur la faisant rougir de plus belle, elle ne savait plus où se mettre après ce compliment. Racontant alors depuis combien de temps elle était résidente à Ocean Grove, elle lui retourna rapidement le sujet jouant avec le pic de son verre autour de ses lèvres, elle but une nouvelle gorgée pour se mettre dans l'ambiance.

DUNCAN « Petit bonhomme ? Ça se trouve je suis plus vieux que toi, arrête ça... Je vis ici depuis que je suis né, ça t'aides pas trop hein ? Et d'ailleurs tu m'avais pas dis en tant que médecin de ne pas boire d'alcool ??? Tu me fais enfreindre une règle tu sais! », elle esquissa un petit sourire à sa réaction vis à vis de petit bonhomme avant de se remettre à tourner le pic de son verre. Il était donc natif de ce petit quartier d'Ocean Grove, mais comment avait elle pu ne pas le voir avant ? Elle l'écoutait avec attention jusqu'à ce qu'il parle enfin de l'alcool et de ces environs, elle se mit alors à sourire et leva les yeux de son verre avec une intention parfaite de le secouer encore plus qu'elle ne l'était lorsqu'il était proche d'elle.

PANAMEE « Oui. Mais ce soir je ne suis pas ton médecin » avait elle annoncé en arquant un sourcil rempli de malice – était ce de la provocation ? - elle regardait les pâtes bouillir en arrière plan mais reportant rapidement son visage sur Duncan, elle fut terrorisée par ce qu'elle venait de voir. Il se mordilla une nouvelle fois cette lèvre qui allait se mettre à saigner à force de ce picoter la bouche, puis en riant il avança l'une de ces mains sur le territoire de la jeune mère qui ne l'ayant tout d'abord pas vu, préférait le contempler entrain de ricaner. Les doigts de son voisin intercepta alors ceux de Panamee qui reculèrent légèrement avant de s'arrêter de flipper, en effet, elle n'avait pas vu l'avancement de sa main et ayant peur qu'autre chose se dépose la main, elle avait reculé ses cinq doigts par réflexe. Voyant alors cette main masculine s'accrochant à celle de la jeune femme, ils firent en même temps ce signe d'entrelacement sans se regarder, puis se jetant un regard il avait résonné comme une phrase de la part de l'homme.

DUNCAN « Il y a tellement de questions qui se bousculent dans ma tête à ton sujet, tu... tu m'envoutes en fait... » avait il avoué rougissant et reposant ses pupilles sur les deux mains à présent entrelacées. Il lui fallut une autre dose de vodka pour réagir à ce qu'elle venait d'entendre où l'envoutement d'après ce qu'il venait de dire, avait du mal à être réel pour la jeune mère. Panamee but une nouvelle gorgée et posant son verre sur le comptoir elle resserra un peu plus l'étreinte de leurs dix doigts en lui caressant gentiment l'index à l'aide de son pouce, ou contrairement à lui, elle affichait un sourire franc qui voulait tout dire.

PANAMEE « Tu es entrain de dire que... », elle marqua une petite pause coquine avant de reprendre de plus belle avec une voix sensuelle et profonde. « Que je te secoue ? » rétorqua t elle, à croquer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Sam 7 Nov 2009 - 0:14

Duncan n'aurait jamais pensé qu'elle mette ce tablier, et pis il n'aurait pas pensé la voir nue même si ce n'était que le nue du tablier, lui qui essayait tellement de se retenir, elle faisait tout pour qu'il vienne à elle et craque, c'était horrible, il allait devoir enfreindre une de ses règles si ça continuait comme ça... Elle le cherchait il n'avait pas besoin d'un tablier pour imaginer des choses avec elle et elle elle le cherchait, faisant semblant de s'être mise nue face à lui, tout ça pour le faire réagir, tout ça pour qu'il rougisse et se tape la honte...
Il était mal à l'aise du coup et finit alors par l'appeler pour qu'elle vienne gouter ce qu'il lui préparait.
Duncan prenait bien soin de ne pas la bruler combien de fois il s'était cramer la langue et la douleur n'était partie que quelques jours seulement après la brulure, ça faisait trop mal pour lui infliger ça, il avait alors soufflé et la regardait du coin de l'oeil, elle était gourmande la petite elle avait déjà la bouche ouverte pour gouter, ça lui fit plaisirs et surtout sourire une fois qu'il eut bien souffler sur la spatule il lui tendit alors, attendant son verdict, mais décidant tout de même de goûter.


« Un véritable cuisinier. »

Il fut touché, il ne savait pas faire grand chose même si cela l'interessait, il était assez fier ce qu'il venait de faire il l'avait au moins réussi c'était plaisant! Il ne l'avait pas quitté des yeux depuis qu'elle s'était rapproché de lui elle était tellement craquante, il avait envie de la soulever de ses bras musclés et de la porter jusqu'au bar pour la déposer et l'embrasser fougueusement, il voulait lui faire l'amour là maintenant sur le plan de travail envoyant tout valser, il avait envie d'elle mais se contrôlait essayant de penser à autres choses se concentrer sur autres choses, c'était peut être pour ça qu'il lui avait fais à manger, il devait surveiller les pâtes et la sauce ainsi il ne pouvait pas s'occuper entièrement de la demoiselle.

Ils étaient à présent assis la tension se sentait, il avait envie de la prendre dans ses bras et elle le dévorait des yeux, c'était intense c'était bon.
C'est alors qu'elle lui lança cette phrase au sujet du fait qu'il enfreignait une règle.


« Oui. Mais ce soir je ne suis pas ton médecin »

Il ne put s'empêcher de sourire et de rajouter une petite moue triste...

_C'est bien dommage j'ai mal à certaines parties du corps... *soupir* tant pis je serais obligé d'aller voir un medecin de garde si ça continue... D'ailleurs tu as oublié mon arrêt...

Il la cherchait tout comme elle le faisait, à part pour l'histoire de l'arrêt il ne voulait juste pas aller travailler demain, il ne voulait plus son métier ne lui plaisait plus il avait trouvé celle peut être qui lui fallait.
Il avait alors rapproché sa main de la sienne, elle avait eu peur, ne s'attendant peut être pas à un geste de sa part, mais il l'avait bel et bien fais, elle avait reculé la main mais l'avait ensuite enlaçé comme Duncan avait souhaité... Il sentait sa peau douce entre ses doigts, ce contact n'était peut être pas le signe le plus attachant qu'un homme pouvait faire à une femme qui lui plaisait mais il ne pouvait lui faire que cela, et encore dans le film 40 jours & 40 nuits ils n'ont même pas le droit de se toucher...
Il vit à son regard que ce simple le geste la chamboulait, elle se perdait un peu plus dans ses yeux et lui s'y noyait limite... Il se sentait comme elle l'avait si bien dis, construire des ailes, et pourtant il ne se trouvait pas un ange...


« Tu es entrain de dire que... », elle marqua une petite pause coquine avant de reprendre de plus belle avec une voix sensuelle et profonde. « Que je te secoue ? »

Duncan fronça les sourcils à la première partie de sa phrase le suspense le tuait il voulait la suite, qu'allait elle dire ?? Que pensait elle de lui à cet instant ? Il ne put que lacher un petit sourire coquin, c'était ce qu'elle avait dis le premier soir chez elle, et lui avait répondu une autre taquinerie...

_Oui, alors que... *il faisait comme elle il la cuisinait* tu ne me touches même pas.

Ce n'était pas par le toucher de leur main qu'elle le secouait c'était bien avant ça, c'était tout le temps elle se secouait comme on secoue un arbre pour récupéré des noix de coco... C'était horrible, mais tellement bon, et c'est alors qu'il rougissait un peu tout en souriant en coin, qu'il entendit l'eau déborder de sa casserole arf ça avait cassé leur moment, il lui avait alors laché la main et était partit à sa cuisinière, il arrêta les feu et lacha un :

_Merde.

Il soupira prit la passoire et mit les pates à égouter, il sortit un dessous de plat et le posa alors sur la table du bar ou se trouvait Panamee, il sortit ensuite des assiettes creuses pour pas que la sauce se balade et les tache, il avait pris les couverts et du coca ainsi qu'une bouteille d'eau il avait mis la table en deux secondes, et rapporta ensuite les casseroles. Il regarda alors Panamee elle était toujours avec son tablier et toujours aussi craquante!

_Tu me diras stop.

Il parlait bien évidemment des doses à mettre dans son assiettes, il lui donna alors des spaghettis et mit la viande ainsi que la sauce au sommet, il se remplit ensuite l'assiette et alors que Panamee allait planter sa fourchette il lui cria :

_Attends.

Il partit avec ces casseroles et chercha un petit pot dans un placard, il en sortit en fait du basilic et le posa au sommet de la viande des deux asssiettes, il la regarda toujours souriant, il avait retrouvé le sourire depuis tout à l'heure.

_Voilà tu peux manger.

Il posa tout son bordel dans l'évier et retourna alors en face d'elle, mais avant de manger sans aucune raison il se leva à nouveau partant dans le salon ouvrant un placard il revient alors à table posant une bougie dans un verre qu'il alluma, il ne put s'empêcher de rire et la regardant malicieusement.

_Voilà ton rendez vous important...

Il ne pouvait s'empêcher de la regarder des étoiles dans les yeux, un sourire aux lèvres, il prit alors une fourchette de pâtes avec la viande et avant d'engouffré tout cela.

_Bon appétit demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Sam 7 Nov 2009 - 3:00

Spoiler:
 

Elle avait entrouvert sa bouche au maximum en attendant sagement qu'il arrive avec sa spatule pour la déposer sur la langue de la jeune mère, elle plissait des yeux au contact de la sauce sous son palais et murmura un léger « Mmmm. » de satisfaction. Ses yeux s'entrouvirent ensuite où elle le vit faire de même en goûtant la bolognaise qu'il venait de fabriquer, il exprima son contentement par un sourire et reposa ses pupilles sur Panamee qui avait alors un morceau restant de la tomate mélangée aux autres légumes. Il s'approcha de cette demoiselle avec sureté et porta son pouce au niveau des lèvres de cette dernière, essuyant cette petite tâche sur son visage il passa son doigt sous sa langue récupérant alors ce goût de sauce incorporée de l'odeur de sa voisine. Elle rougit de plus belle de ses pommettes rubicondes - tentant de faire comme ci ce n'était pas le cas - elle le contemplait du coin du regard, toujours vêtue de ce même tablier à seins nues, elle partit s'asseoir au bar où son verre était entrain de se fabriquer sous les mains agiles du jeune homme. En réalité, elle n'avait aucune idée du défi que s'était lancé Duncan au sujet de ce carême sexuel de quarante jours, elle ne pensait guère à ce moment aux pensées sauvages qui lui traversait l'esprit pendant qu'il tentait de se contenir. Elle ne se souciait que de le fixer droit dans les yeux alors qu'il commençait à faire le barmaid sous les yeux admiratifs de cette jeune femme, elle était incapable de reproduire les mêmes gestes, et dans sa posture c'est à cet instant que les rôles s'échangeaient. Si elle avait connu ne serait ce que la moitié du désir qui envahissait son voisin, elle aurait sans doute laisser tomber son déguisement pour lui mettre une tout autre spatule au niveau des lèvres qui n'aurait été que sa bouche. Il menait les bouteilles d'alcools avec une telle agilité qu'elle se sentait presque inculte avec les cocktails, il était tellement séduisant dans son jean et sa veste blanche volante à chaque coup qu'il faisait avec ces bras. Elle voulait lui arracher la bouteille de la main et le prendre pour elle seule, elle espérait peut être qu'il la secoue lui aussi à la manière du cocktail, elle voulait qu'il la prenne tout de suite ou jamais, et elle le dévorait des yeux avec intensité.

Après cet acte fantasmatique, il lui tendit gentiment le verre de vodka pomme où cette fameuse olive verte était perchée dans le pic, elle regarda un moment son cocktail en approuvant d'un signe de tête étonné et leva son verre pour porter un toast. Elle ne s'apprêtait pas à l'entendre répondre à sa phrase lorsqu'il parlait du fait de réduire son taux d'alcoolémie, et pourtant, elle n'eut qu'à attendre quelques secondes pour entendre le fond de sa voix.

DUNCAN « C'est bien dommage j'ai mal à certaines parties du corps... *soupir* tant pis je serais obligé d'aller voir un médecin de garde si ça continue... D'ailleurs tu as oublié mon arrêt... », il avait légérement grimacé en parlant de certains parties engourdies par le garçon, et avouant alors qu'il serait peut être dans l'obligation de faire appel à quelqu'un d'autre, elle se mit alors à sourire à la provocation qu'il venait de lui cracher en pleine face. Elle secoua la tête négativement et but alors sa première gorgée de sa boisson en appréciant tout bonnement ce goût de pomme au fond de sa gorge, elle reposa délicatement son verre sur le comptoir en laissant passer sa vodka avant de le regarder dans les prunelles.

PANAMEE « Je peux peut être faire quelque chose pour tes blessures... », elle marquait alors une pause en relevant les sourcils vers Duncan qui riait à la réponse de son amie avant qu'elle ne rajoute avec plus d'intention et de malice. « Si tu me permets de jeter un coup d'oeil. Et puis mes collègues sont débordées. ». Elle songea alors à son arrêt de travail de plusieurs semaines qu'elle avait oublié de faire tamponner par l'hôpital avant de venir le lui apporter de mains propres, elle se gratta les cheveux un peu désolée, et trouvant rapidement une solution elle lui avança. « J'enverrai moi même ton arrêt en arrivant demain matin à l'hôpital, ils l'auront dans la journée. »

A ce moment précis, la main aventureuse de Duncan vint à l'encontre de celle de la jeune mère et paniquant pendant une microseconde, elle avait retiré sa main avant de la remettre et de - comme par magie - l'entrelacer avec les doigts de son ami. Elle avait redressé son visage en tombant nez à nez avec le regard du garçon assez intimidé, et lui avait avoué à quel point elle l'envoutait jusqu'à ce qu'elle se mette à le taquiner. Sa main toujours ancré dans celle de son voisin, elle avait ressorti cette même phrase que l'autre soir chez elle, et s'attendant à une réponse sérieuse de sa part il lui répondit avec pleine d'espièglerie.

DUNCAN « Oui, alors que... *il faisait comme elle il la cuisinait* tu ne me touches même pas. », il avait arqué un petit sourire alors qu'elle lui touchait évidemment la main, même qu'elle lui frolait la peau de son index en le caressant lentement.

PANAMEE « Je devrai peut être essayer alors. » lui avait elle proposé avec ce sous entendu, elle le voyait rougir sous le contact anodin qu'ils entretenaient tous les deux - elle avait envie de le rejoindre par dessus le comptoir - et s'apprêtait même à lui montrer qu'elle était attachée par lui au moment où il retira sa main.

L'eau bouillante des pâtes venait de déborder sur la plaque et il dû à contre coeur se retirer de cette conversation d'ouverture aux sentiments pour partir s'occuper de la nourriture en poussant une injure tout en soupirant. Elle avait alors laissé sa main en suspens et s'était mise à la contemplation de Duncan sortant des assiettes creuses, elle le regardait mettre la table à une vitesse folle comme presser de revenir rapidement vers elle. Ramenant le plat vers elle une fois qu'elle ait dit stop dans un murmure ne cessant de le reluquer dans tous ses mouvements, elle le vit mettre la sauce et la viande comme un chapiteau sur ses pâtes et une fois qu'il fut installé, elle s'apprêta à mordre dans la première bouchée. « Attends. », il se redressa soudainement de la table pour jeter les casseroles dans l'évier, il chopa de sa main droite le basilic et s'approchant du plat de Panamee lui versa un peu d'épice avant de faire de même dans son assiette et de se rasseoir avec un sourire. « Voilà tu peux manger. » lui avait il dit avant de redisparaître une nouvelle fois, au même moment où elle allait enfourner la première bouchée. Riant en se demandant bien ce qu'il était parti faire, elle attendit avec sa fourgette remplie de pâtes, puis le vit revenir du salon avec une bougie allumée à la main qu'il déposa au centre de la table - décidemment il était trop -. Ricanant lui aussi en déposant l'objet touchant en question, il ne put s'empêcher de la regarder avec cet air plein de malice qui la faisait tant craquer avant qu'il ne lui annonce l'ouverture de leur rencard. « Voilà ton rendez vous important. » lui avait murmuré en se perdant dans ses iris. Elle reprit enfin sa fourgette où les quelques pâtes accrochées étaient retombées dans son assiette, et les enroulant autour de l'outil elle l'entendit encore une fois se mettre à parler « Bon appétit demoiselle. »

PANAMEE « Je... Merci. » avait elle dit simplement en enfournant la première bouchée de ses spaghettis, ses yeux plongés dans ceux de Duncan, elle ne regardait même pas où elle déposait sa fourchette à chaque fois qu'elle tentait de la mettre dans son assiette. « Bon appétit, jeune homme. » avait elle tout simplement répondu. Et voilà que ça faisait dix minutes qu'elle le dévorait des yeux sans rien dire, il était si charmant avec elle qu'elle ne se sentait pas se retenir longtemps et largua alors en pleine conversation. « Arrêtes d'être aussi craquant avec tes yeux. », elle exerça alors un petit sourire en coin tandis qu'elle plantait et enroulait sa fourchette dans les dernières pâtes. Elle savait qu'elle allait bientôt faire une bêtise à force de le contempler, et elle détourna le regard trop troublée par l'emprise qu'il avait d'elle même. Je vais te manger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Sam 7 Nov 2009 - 6:33

Spoiler:
 

Les moments que passaient Duncan étaient inoubliable avec elle comment faire pour les oublier de toute façon, elle était tellement interessante et attirante qu'il était envouté, il était pendu à son cou à la regarder tout le temps ne s'appercevant pas qu'il la fixait sans arrêt.
Eh bien que leurs pensées étaient attirantes et sexuelles, c'était dingue, aussi bien Panamee que Duncan pensait aux mêmes choses, à se grimper dessus à se prendre et ne plus se laché.

Duncan parlait de blessures, c'était tout bonnement pour la chercher, c'était aussi une façon de lui dire que ça ne le dérangeait pas qu'elle soit son medecin voir même au contraire pour lui c'était un fantasme et pis elle était tellement craquante quand elle essayait de faire la belle devant lui alors qu'ils étaient entourés de toutou à Panamee, ah lalalala ça le faisait bien rire même.


« Je peux peut être faire quelque chose pour tes blessures... »[/b]

Il ne put que sourire en coin, elle répondait à sa provocation, ils n'allaient faire que cela, c'était trop bon, jusqu'où cela allait il aller ?

« Si tu me permets de jeter un coup d'oeil. Et puis mes collègues sont débordées. »

Il ne put que sourire un peu plus, elle ne voulait peut être pas qu'il donne son corps à un autre medecin, en plus elle passait pour la fille qui ne voulait pas surchargée de travail ses collègues vraiment la fille parfaite.

_C'est mignon mais tu travailles tellement je ne voudrais pas être le patient qui... harcèle son medecin, j'irais voir ta petite interne brune là... Mignonne tu vois ?

Il faisait encore plus exprès que la première fois c'était abusé, ça l'amusait et la touche de l'interne c'était juste pour la chercher la tester voir son côté jalouse en fait.

« J'enverrai moi même ton arrêt en arrivant demain matin à l'hôpital, ils l'auront dans la journée. »

Il sourit c'était gentil de sa part elle voulait même l'envoyer elle même; que dire de plus ? Juste qu'il ne voulait pas paraître pour le patient qui supplier son medecin de se mettre en arrêt ou pire dans ce cas là qui la soudoie.

_Ok c'est gentil mais je me sens mieux au pire je pourrais y aller... *petite moue* bref parlons plus de ça comme tu dis t'es pas mon medecin ce soir...

Il faillit rajouter tu es quoi alors ? Mais se tut.
Duncan se mordit à nouveau la lèvre lorsque Panamee lui dit qu'elle devait peut être essayer c'était tellement mignon, ils parlaient en sous entendu en souvenirs de la première fois, étaient ils déjà nostalgique de leur première soirée???


_Tu peux toujours essayer.

Lui avait il lancé comme ça avant que l'eau vienne alors envahir leur relation.
Si Duncan lui avait dis que son rendez vous important était là c'était une sorte de perche, une sorte de façon de lui montrer que cela l'avait touché même si il ne comprenait pas en quoi lui était important mais bon ça lui faisait toujours plaisirs.
Il la regarda enfourné la première fourchette, il avait pas fais le repas le plus agréable et facile à manger pour eux, mais bon c'était toujours marrant d'avoir le contour de la bouche toute rose après le repas... Il vit alors Panamee ne plus savoir que répondre à sa phrase, il sourit un peu plus et reprit son sérieux quelques instants plus tard en mangeant sa fouchette également.


« Arrêtes d'être aussi craquant avec tes yeux. »

Alors que le silence c'était installé elle lui avait balancé ça comme ça d'un coup, il fut surpris mais heureux de sa phrase, il ferma alors les yeux les cachant avec une main.

_Excusez les, ils arrêtent pas de faire leurs interessants je vais les punir... Je peux te regarder comment du coup ? Comme un aveugle qui a perdu la vue ? Au touché ?

Il entrouvrit les doigts pour voir a travers sa main un sourire en coin, ça l'amusait de dire des bétises, et pis c'était Panamee elle semblait aimé quand il faisait son cirque!
Lui aussi craquait pour ses yeux, en plus de lui dire qu'il arrêtait pas de le regarder, elle disait ouvertement craquer pour son regard, il était heureux à cet instant lui qui ne l'était pas souvent, elle était comme un baume au coeur, et ça lui plaisait fortement à vrai dire... Il la regarda quand même au bout de quelques instants et lui dit alors.


_C'est peut être parce que t'es là...

Oui c'était peut être parce qu'elle était là qu'il était si craquant n'oublions pas les semaines qu'il venait de passer sans elle, il était sombre, pas sobre et une vaie loque et là il était normal voir même trop heureux!
Il tourna la tête sur le côté et vit un papier de la ville, il y avait un truc qui allait se préparer pour fêter Halloween.... C'était peut être intéressant de lui proposer ?! Il la regarda alors et timidement et maladroitement lui dit


_Euh, dis voir je... Tu vas à la fête d'Halloween ou pas ? Non parce que hum... Tu voudrais pas être ma... cavalière ?

Il lui fit une fois de plus les yeux doux, quel salaud cet homme à vouloir la faire craquer avec sa timidité et sa façon si maladroite de dire les choses!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Sam 7 Nov 2009 - 18:42

Elle était tout d'un coup préoccupé par les douleurs de Duncan - normal après l'état pitoyable dans lequel il fut arrivé à l'hôpital - elle fronçait alors légèrement les sourcils en se demandant comment pouvoir l'aider sans son stéthoscope, puis comprenant rapidement l'arrière pensée de son ami, elle ne put qu'emettre un petit sourire en coin. Elle le contemplait de ses yeux grivois en jouant dangereusement avec le pic de son olive, tournant autour de son morceau de bois avec sa langue, elle crut alors se piquer violemment la bouche à l'entente de la phrase de son voisin.

DUNCAN « C'est mignon mais tu travailles tellement je ne voudrais pas être le patient qui... harcèle son medecin, j'irais voir ta petite interne brune là... Mignonne tu vois ? », elle avala d'un coup le restant de son olive mais le pire était ce morceau de pâte coincé dans son eusophage, elle fronça alors les sourcils en toussotant de sa main devant la bouche. Les yeux lui picotaient et devinrent rapidement rouges tandis qu'elle tapait sur la table en continuant d'expirer bruyant et regardant son voisin avec des yeux ronds. Elle s'etouffait en plein dîner romantique à cause de la phrase perturbante de ce dernier qui pour une fois avait réussi son coup, elle s'asphyxia encore pendant quelques secondes avant de se remettre à respirer normalement, ses pupilles imbibées d'eau qu'elle sécha rapidement du revers de la main. Panamee put enfin terminer son assiette dans le silence en mangeant plus lentement, elle repensa tout d'un coup à ce qui l'avait fait suffoquer et planta une nouvelle fois ses iris dans le regard de son ami.

PANAMEE « J'ai bien peur qu'elle ne te soigne pas correctement. » avait elle annoncé en piquant encore dans sa fourchette la sauce bolognaise qui restait dans son assiette. Elle avait reporté sa vision sur son plat presque terminé avec un franc petit sourire sadique au coin de la bouche, avant d'avaler la viande à grandes bouchées et de se pencher vers Duncan comme pour lui avouer quelque chose dans un murmure. « Elle a entubé un homme du mauvais côté la semaine dernière... », s'était elle vantée de dire en le zieutant du regard elle reprit une nouvelle fois de plus belle en le menaçant indirectement. « Et puis elle est pas si mignone que ça », marmonna la jeune mère en baissant la tête et exerçant la moue d'une petite enfant triste.

DUNCAN « Ok c'est gentil mais je me sens mieux au pire je pourrais y aller... *petite moue* bref parlons plus de ça comme tu dis t'es pas mon medecin ce soir... », elle hochait la tête en signe d'accord avec le jeune homme et alors que les mains s'étaient entrelacées pendant un moment, elle porta ses pupilles sur ce mouvement brusque. Il jouait à ce jeu : se chercher l'un à l'autre sans grande profondeur. Elle lui avait même ressorti une phrase passée alors qu'il lui avouait être envouté par la jeune femme, elle était touchée par son geste et n'avait nulle réponse que la provocation. Tapotant sa fourchette contre son assiette en évitant de craquer face à ses iris, elle les avait pourtant croisé au moment où elle retentait de le contempler du coin de l'oeil. « Tu peux toujours essayer. », lui avait il lancé en toute simplicité. Et cela se voyait au regard qu'elle lui lança qu'elle craquait profondément face à cette parole, elle reposa ses prunelles sur son assiette en rougissant de plus belle. Il avait gagné la partie parce qu'elle ne le toucherait pas sans sa bénédiction 'entière', c'est à dire, qu'il ne la prenne de ses propres ongles et qu'il allonge lui même sur la table avec ce même sourire coquin entre les lèvres. Elle mangeait dans le silence avec ce fin regard tendre qu'elle déposait de temps à autre sur Duncan, puis voulant tout de même terminer le repas du garçon - très bon - composé de pâtes à la bolognaise où elle se reservit d'ailleurs légérement, elle mastiquait sans le regarder trop gênée par ce qu'il venait de lui proposer.

Le silence pesant des cinq minutes où ils mangèrent comme des ogres le plat principal du jeune homme, elle ne l'avait pas regardé ou très peu, préférant de loin finir de remplir son ventre pour repartir à l'attaque. Elle écarquilla un faible sourire lorsque sa fourchette se posa sur le coin de son assiette - finie - et qu'elle relève la tête vers son voisin qui l'avait contemplé tout du long dans cette absence de bruit. Panamee secouait la tête de gauche à droite voyant que ces pupilles se plongeait, se noyaient même, dans les iris magnifiques de son ami qui lui souriait. La phrase de la jeune mère était sortie comme une crotte par sa bouche, il la troublait au plus haut point et n'avait pas trouvé un autre moyen de lui dire qu'elle 'craquait' pour son ami. Elle le vit alors fermer intensivement les yeux pendant un moment, cachant d'ailleurs ces derniers par sa main elle le voyait entrouvrir et écarter ses doigts pour l'apercevoir ne serait ce qu'un peu.

DUNCAN « Excusez les, ils arrêtent pas de faire leurs intéressants je vais les punir... Je peux te regarder comment du coup ? Comme un aveugle qui a perdu la vue ? Au touché ? » Elle riait doucement à l'action qu'il venait de faire, il était tellement mignon à jouer au petit garçon avec elle, elle hochait la tête au mot 'puni' parce que oh oui, il fallait le punir. Panamee le voyait sourire en coin alors qu'il se cachait toujours de sa main fine mais masculine, elle ne pouvait pas ne pas le regarder comme il le faisait de temps à autre et ne pouvait certainement pas lui cacher ce à quoi elle pensait.

PANAMEE « Je devrai peut être punir les miens de ce à quoi ils pensent alors. » avait elle murmuré en haussant les sourcils et baissant le visage, elle fit de même en faufilant son visage derrière ses deux mains. Elle se cachait aussi de la bouille de Duncan tellement attirant, puis dans un souffle elle se mit une nouvelle fois à ricaner en les regardant tous les deux entrain de se camoufler par leurs bras. Au moment où il retira enfin sa main, elle fit de même quelques secondes plus tard en lâchant un petit sourire coquin et le zieutant du regard alors qu'il venait de reposer sa main sur la table, elle l'entendit une nouvelle fois pour la bouleverser.

DUNCAN « C'est peut être parce que t'es là... », elle ne répondit rien. Nan nan, la seule réponse qu'elle pouvait alors lui soumettre était le fait de se jeter sur lui et de l'embrasser fougueusement comme ce à quoi elle songeait depuis le début de la soirée - elle le voulait, pour elle seule - et pour toute la nuit. Elle fut sortie rapidement de ses pensées par Duncan qui lui tendait un papier d'halloween avec un air plutôt embarassé face à ce qu'il allait lui demander. « Euh, dis voir je... Tu vas à la fête d'Halloween ou pas ? Non parce que hum... Tu voudrais pas être ma... cavalière ? » Elle avait alors croisé son regard si doux et tendre en sa direction, lui proposant comme deux étudiants de première classe à être sa cavalière, elle ne savait plus du tout où se mettre. Panamee se sentait presque pousser des ailes à sa proposition et voyant alors la main de son voisin toujours allongée sur la table, elle prit son courage à deux mains et l'attrapa de sa main pour la superposer. Alors qu'elle venait de déposer sa main chaude sur celle de Duncan, son regard se posa sur l'oeil timide de son voisin qui zigzaguait ses pupilles entre elle et les deux mains. C'était sa petite manière à elle de lui faire comprendre qu'elle voulait plus que le secouer, elle voulait certainement tenter de le toucher comme elle lui avait dit auparavant.

PANAMEE « Avec plaisir. », elle avait songé à ramener son fils à la fête mais son bas âge lui avait fait comprendre qu'il ne serait peut être pas à sa place parmi tous ses vampires. Elle irait donc avant la soirée organisée à chaque porte d'Ocean Grove, et déguisant son petit Oliver sous forme d'une citrouille elle lui aurait fait découvrir les joies du 'trick or treat'. A cet instant, son fils devait dormir à poings fermés et elle flippait que Jovan fasse de même et ne surveille pas les pleurs de son enfant, mais le regard lancé par Duncan la sortait totalement de ses songes, où elle resserra un peu plus leur étreinte de doigts brûlants. Puis subitement, alors qu'elle pensait ne pas pouvoir le lui lancer en pleine figure pendant que leurs deux mains se frôlaient, elle lui lança une provocation en pleine face dans un murmure taquin. « Je meurs d'envie que tu sois mon vampire, Duncan. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Dim 8 Nov 2009 - 14:39

Duncan avait pris un malin plaisirs à l'embêter en parlant de son interne brune mignonne là alors qu'il ne les avaient même pas regarder bien longtemps il savait juste qu'il y avait des brunes des blondes et basta, pas des jolies ou quoi.
Il la vit alors s'étouffer de son olive, mais Duncan prit vite peur en la voyant devenir rouge, il se mordit la lèvre il avait merdé en fait, il allait la tuer, il paniquait mais ne savait pas quoi faire, pourquoi il avait fais ça au seul medecin qui se trouvait dans la salle ???
Il s'en voulait maintenant d'avoir joué d'elle. Mais son état normal revient alors très vite. Elle reprit sa respiration, elle mangea alors un moment en silence et le regarda ensuite... Il était mal à l'aise de l'avoir fais s'étouffer... Comment se faire pardonner ?


« J'ai bien peur qu'elle ne te soigne pas correctement. » ... « Elle a entubé un homme du mauvais côté la semaine dernière... » ... « Et puis elle est pas si mignone que ça »

La réaction de Panamee le fit rire, elle avait peur pour lui d'être mal soigné, c'était mignon jalousie ou possession ? Puis la suite devenait interessante, Panamee descendait la jeune interne brune, elle lui sortait même des choses qui auraient dû rester dans le secret professionnel, ah lalala qu'est ce qu'une femme ne ferait pas pour descendre une autre.

_Je ne lui demanderais pas de m'intuber comme ça le problème serait réglé tu ne crois pas ? Pas si mignonne que ça tu dis ? Oui mais toi tu aimes les hommes hein ?

Quel petit malin, il déviait le sujet de lui sur elle, il faisait quoi il testait à savoir si oui ou non Panamee avait des attirances pour la gente féminine ? Vieux fantasme ou juste façon de se rassurer ?
Il avait engloutit son plat à pâtes en un rien de temps il avait eu faim, une vraie fin de loup c'était mignon, mais en même temps il n'avait pas mangé depuis 2 jours alors il devait bien se rattraper.
Mais la bouille triste de la jeune femme devant lui en sachant qu'il avait regardé (ce qui n'était même pas vrai) une autre femme était marrante, touchante et attirante également. C'était bon de se sentir ainsi, protéger par une femme possessive mais dans le bon sens pour une fois.
Il se sentait bien et l'atmosphère avait une odeur de début de romance, c'était dingue comme la tension séductrice était sur le sommet de leur tête, les envoutant chacuns leurs tours, cupidon était il derrière les vitres à attendre de pouvoir jouer un peu plus de ses flèches envoutantes ?
Duncan vit Panamee mal à l'aise à nouveau lorsqu'il lui balança qu'elle pouvait toujours essayer de le toucher un peu plus pour le secouer encore... C'était mignon alors que si elle le touchait Duncan serait alors soit dans l'obligation de laisser tomber son défi soit dans l'obligation de la repousser gentillement en lui expliquant lui même son défi justement.

Duncan avait finit son assiette avant Panamee, normal c'était un homme, il mangeait vite et beaucoup, il avait eu le temps de l'admirer alors manger et aspirer les spaghettis un régal pour les yeux et les papilles... Il l'a trouvait tellement attirante cette femme, c'était limite même trop, plus le temps passait et plus il la voulait contre lui, il voulait lui arracher sa robe en un craquement de dents, quel sauvage!

Alors que Panamee venait de lui annoncer que ses yeux la faisait craquer Duncan l'embêtait un peu plus à faire l'enfant se cachant derrière ses mains et elle répondait alors!


« Je devrai peut être punir les miens de ce à quoi ils pensent alors. »

C'était mignon, ils étaient mignons ses deux cons, Duncan fit un sourire en coin et enleva alors ses mains de ses yeux, si lui la faisait craquer avec son regard elle faisait de même pour lui, et alors qu'il l'admirait elle lui avait balancé ça comme un poing mais doux par contre dans la figure, il la regarda interloqué par ses paroles, elle pensait à quoi alors ? Elle ne devrait pas balancer des phrases pareilles avec lui il adorait avoir le fond de la pensée des gens, enfin, ceux qui étaient important du moins.
Ils avaient pas l'air idiot n'empêche les deux les mains sur leurs visages, Panamee l'avait suivi dans sa gaminerie ce qui lui fit plaisirs car il fallait vraiment que si elle le voulait elle s'habitue à ses attitudes pareilles.

Duncan se sentit soudainement moins voler, il venait de lui demander de venir avec lui à la fête d'Halloween, tout timide comme si il lui demandait de sortir avec lui comme lorsqu'on a 10 ans... Il était un grand timide en réalité, mais ça personne ne le voyait quand même, c'était dingue la carapace qu'il s'était imposé lui même le faisant alors croire à un roc.
Il ne la regardait plus trop, trop timide pour la regarder réellement, peur de croiser son regard, c'est alors qu'il sentit un contact sur sa main, elle lui avait pris la main comme lui l'avait fais juste avant, c'était dingue... Elle était choue, il voulait sauter le bar et la rejoindre pour l'emmener loin la faire voyager... Etre loin de tout tout les deux seuls. Il releva doucement les yeux vers elle alternant entre elle et leurs mains une fois de plus...


« Avec plaisir. » ... « Je meurs d'envie que tu sois mon vampire, Duncan. »

Duncan avait rougit avec le 'avec plaisir' elle ovulait venir ça le touchait, il était heureux, c'était tellement bon et cool d'y aller avec elle il était sûr qu'il passerait un bon moment. Il ne songeait pas Oliver là, il n'y pensait pas trop en même temps il était trop occupé à plonger dans le regard de la mère à Oliver. Et c'est alors qu'il s'y perdait, qu'elle lui lança la seconde partie... Elle voulait qu'il soit son vampire ? Elle voulait vraiment qu'il cède c'était un démon, si lui était un vampire elle serait quoi elle ? Un ange venu pour le remmettre dans le droit chemin ? Mais si elle était son ange, il aurait fortement envie de la dévorer et lui sucer le sang à gogo.
Il sourit alors légèrement, ils avaient finis de manger, il but une petite gorgée de vodka comme pour se mettre un coup de courage pour lui répondre sans trop de timidité.


_Si je le suis, je serais obligé de te dévorer le cou toute la soirée, mais... arriverais je à le faire sans finir par te manger toute crue ?

Il lacha un petit rire, il était débile... Il se leva ne lachant alors pas la main de Panamee et fit le tour de la table il se mit alors à ses côtés la dévorant des yeux, elle toujours dans son tablier à sein nue, comment avait il fais d'ailleurs pour manger face à son corps dévoilé...
Il lui enleva alors son tablier le passant par la tête et tirant la ficelle pour qu'il tombe, il le posa sur la chaise de bar à côté puis pris l'autre main de Panamee pour la guider alors vers le salon, il s'assit alors sur le canapé et l'attira alors sur ses genoux, dans ses bras, il la contemplait tout le long se perdant alors dans ses yeux.
Il savait que le canapé n'était point une bonne idée mais ils n'allaient pas rester dans la cuisine aussi longtemps... Et comme pour montrer qu'il voulait être son vampire, il s'approcha de son cou, lui mordant alors légèrement, il lacha un petit rire toujours dans son cou sentant son parfum, son odeur, puis il finit par poser un tendre baiser dans celui ci comme pour lui montrer qu'il ne lui ferait pas de mal... Il la regarda alors et lui lança.


_Tu choisis le programme maintenant ?

Qu'allaient ils faire tout les deux dans le canapé ? Télé ? Film ? Calin ? Lit ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan

Revenir en haut Aller en bas
 

Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road & Lemon Street-