AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Dim 8 Nov 2009 - 16:14

DUNCAN « Je ne lui demanderais pas de m'intuber comme ça le problème serait réglé tu ne crois pas ? Pas si mignonne que ça tu dis ? Oui mais toi tu aimes les hommes hein ? »

Elle qui venait de s'étouffer avec ses pâtes par l'incitation qu'avait Duncan à la charrier avec les petites internes de l'hôpital ayant à peine une vingtaine d'année, elle se mit soudainement à le fusiller du regard à l'entente de sa phrase. Elle pensait un instant à cette future chirurgienne qui lui collait aux chaussures toute la journée, cette jeune brune qui était le sosie parfait de cette mère il y a cinq ans plus tôt, un fin petit regard en noisettes qui faisait craquer l'ensemble de l'établissement. Elle sortit rapidement de ce à quoi elle songeait par le fait qu'elle apprécie les hommes, haussant un sourcil comme pour tenter de comprendre ce qu'il voulait dire, elle entrouvrit la bouche pour lui répondre mais finalement il lui avait cloué le bec. Panamee ne put que planter sa fourchette dans sa deuxième tournée de pâtes et de manger dans le silence – bien évidemment qu'elle était hétérosexuelle – elle avait vu sa dernière phrase comme une provocation finale, qui tournée dans un autre sens, aurait voulu dire prouve le. Elle avait préféré tourné ses féculents autour de l'outil en ferraille plutôt que de tenter de répondre à son voisin, elle engloutit avec rapidité la bouchée puis une autre la suivit dans le silence.

Cinq minutes étaient passées où son ami avait déjà fini son plat depuis un long temps, elle avait savouré les derniers aliments de son assiette puis avait repoussé le plat pour lui faire comprendre qu'elle avait fini de dévorer les pâtes à la bolognaise, fraîchement préparées. Elle reposa ses pupilles sur le garçon au moment où jouant avec ses yeux et la faisant craquer, elle l'avait soumis à se cacher de la jeune femme sous prétexte qu'elle craquait totalement lorsqu'il la contemplait ainsi. Tel un jeu, elle avait fit de même en portant sa main sur ses paupières et fermant les yeux, elle avait caché ses pupilles qu'elle entrouvrit de temps à autre pour voir la progression des gestes de son voisin. Les mains écartés pour mieux l'apercevoir encore, elle se mordillait la lèvre en le voyant sourire à travers son visage voilé, même sans la regarder il était encore plus charmant. Panamee se décida alors à cesser leurs bêtises enfantines lorsqu'elle le vit cesser de faire l'enfant, puis déposant ses mains sur la table, elle avait attendu qu'il lui dresse le papier d'halloween sur le bout du nez. Timidement, il lui fit alors sa demande d'invitation à aller dans le manoir hanté du 31 octobre, et tandis qu'elle regardait le bout de papier sur la présentation de la soirée, elle fit un geste de plus pour revenir en arrière. En effet, sa main tituba jusqu'à celle de Duncan où elle l'intercepta pour la superposer à la sienne, elle lui transmit toute la chaleur qu'elle gardait en elle et reposant ses pupilles sur lui, avait accepté sa demande insolite. Buvant une gorgée de vodka où il finit par reposer son verre comme pour se redonner de l'énergie, il se mit à lui sourire de plus belle en la fixant du regard, la bouleversant un peu plus dans la provocation.

DUNCAN « Si je le suis, je serais obligé de te dévorer le cou toute la soirée, mais... arriverais je à le faire sans finir par te manger toute crue ? », avait il lancé en ricanant de sa phrase pleine de sous entendus. Il était si charmant qu'elle rigolait aussi à sa phrase et rabaissa le visage vers la table – timide – de sa proposition avant de lancer un petit soupir de satisfaction et de redresser le visage, en le poussant un peu plus vers les ailes de l'enfer.

PANAMEE « Dans ce cas... Dévore moi. » avait elle avoué avec des yeux de biches totalement épris du regard du jeune homme, elle s'approchait de ce dernier pour reculer un peu plus alors qu'ils étaient séparés par cette planche en bois. Elle marquait une pause, et changeant d'idées tout d'un coup, elle se mordilla une fois de plus la lèvres supérieure avant de rajouter tranquillement. « Je ferai en sorte de m'injecter une bonne dose de sang avant de venir. » rajoutait Panamee en souriant.

Il venait alors de se redresser de son siège et passa le contour du comptoir pour atterrir aux côtés de sa voisine où il lui retira le tablier à seins nus, elle se laissa faire en le voyant tirer sur la ficelle pour l'enlever par la tête en une seule main. En effet, leurs deux mains ne s'étaient pas quittées qu'elles s'étaient retrouvées par le biais de la jeune femme, elle jeta d'ailleurs un regard à celle de Duncan qui prit soin de prendre les doigts de la jeune mère en s'approchant d'elle. Il déposa son propre tablier sur la chaise de bar située aux côtés de celle de Panamee, et elle se vit kidnapper par son voisin qui lui attrapant les deux mains, la mena jusqu'au salon. Elle regardait de droite à gauche les pièces de la maison en jetant des regards à son ami qui lui souriait, la faisant avancer jusqu'à ce fameux canapé elle se vit attirer vers lui et fit tomber ses fesses sur les jambes musclés du garçon. Les bras de son voisin de part et d'autre de la jeune mère, il s'approcha d'elle au moment où elle croyait subir une étreinte, il descendit ses lèvres jusqu'à son coup où il lui mordit légèrement la peau. Elle frissonna de plaisir et resserrant un peu plus l'enlacement, elle fut surprise de voir qu'il atténuait ces crocs par un baiser au creux de sa nuque où elle voulut souriait encore plus en fermant les yeux, elle n'osait le contempler jusqu'à ce qu'il se redresse et la regarde, un fin sourire au coin des lèvres et lui adresse ces quelques paroles.

DUNCAN « Tu choisis le programme maintenant ? », avait il murmuré près d'elle. Panamee se redressa soudainement de lui en se défaisant de l'emprise où elle était si bien, pourquoi ? Elle partit en direction de la télévision où elle attrapa au passage la télécommande, elle se retourna alors voyant un soupçon d'incompréhension sur le visage de son voisin, et appuya sur le bouton power de la TV. Elle vit alors une image d'action s'afficher sur l'écran plasma, et fit demi tour sur place en voyant la bouche bée de Duncan, elle se passa la langue sur le bout de ses lèvres et lui faisant un clin d'oeil, elle courut jusqu'à lui en sautant par dessus la table basse du salon, et enjamba alors les cuisses de son voisin. C'était trop tard. Les yeux dans les yeux, et un fin sourire au bord des lèvres, elle le poussa et le fit tomber complètement sur le canapé avec Panamee sur lui. Située à quelques centimètres du garçonnet, elle lui toucha le tarin avec son nez et se reculant de quelques millimètres alors que leurs lèvres se frôlaient, elle le regardait d'une manière assez taquine où elle entreprit de lui chiper les deux mains qu'elle entrelaça dans les siennes.

PANAMEE « J'ai pas suivi la démonstration d'un vampire d'halloween. », dit elle en le fixant sa bouche située à quelques millimètres de la sienne. « J'aimerai... voir. Es tu réellement un vampire, Duncan ? » elle avait alors ricané à sa phrase avant de marquer une pause où elle se mordilla la bouche en s'approchant un peu plus de sa bouche. « Prouve le. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Lun 9 Nov 2009 - 11:09

Si Panamee avait des fusils dans les yeux, Duncan serait mort en moins de deux avec le regard qu'elle venait de lui envoyer, tout ça parce que monsieur rigolait légèrement avec des histoires d'internes à la docteur mignonne.
Duncan avait voulu l'embêter en sachant si oui ou non Panamee était bel et bien hétéro, il la vit alors froncé un sourcil puis entrouvrir la bouche et ne rien répondre, il fronça légèrement ses sourcils, bah alors elle l'était ou non ?

Duncan venait de l'inviter officilement, même si cela n'était pas très glame, à la fête d'Halloween, elle avait sa main sur celle de Duncan.


« Dans ce cas... Dévore moi. »

Ou lalala elle le tentait, c'était horrible, il ne pouvait pas ne pas avancer vers elle et ne pas la regarder et elle qui le faisait encore plus se pendre à ses yeux...
Elle rajouta même qu'elle prendrait soin de se mettre une bonne dose de sang, comme ça il aurait peut être assez pour boire, il fit un timide sourire elle était choue, elle était attentionnée et tout ça c'était bon.
Il ne répondit tout de même rien au 'dévore moi' que répondre ? Il la dévorait déjà des yeux, et si elle ne s'en était pas encore apperçut et bah dis donc!

Duncan n'avait pas pu résister à l'envie de l'emmener dans le canapé pour être près d'elle soit à se regarder soit à regarder la télé mais c'était un bon moyen de se retrouver dans les bras l'un de l'autre non ? Il lui avait alors lancé le choix du programme, elle pouvait faire ce qu'elle voulait, elle se redressa alors, partant de ses bras, il fronça les sourcils la voyant alors partir prendre la télécommande, il pensa également à lui mater son petit postérieur qui se balançait tout en allant à la TV pour prendre la télécommande, il sourit légèrement et la regarda à nouveau, le regard divaguant n'avait duré que quelques secondes, elle ne l'avait pas vu, mais c'était tellement bon de pouvoir regarder une partie de son corps danser devant lui. Elle alluma alors la télévision, l'image fut heureusement pour lui un film d'action, il n'avait pas laissé la chaîne X branché et pis de toute manière ça ne pouvait pas tomber la dessus étant donné qu'il avait mis un code parental, car lorsque des fois Samantha venait voir les dessins animés chez lui il ne voulait pas qu'elle tombe sur les films adultes quand même. C'est alors que revient vers lui en sautillant, elle sauta même la table basse, en robe ? Elle était dingotte cette femme, mais tellement excellente à regarder c'était un plaisirs pour les yeux. Elle était à nouveau face à lui, elle le regardait avec un regard de dingue, elle était dingue cette fille, elle le rendait dingue même c'était hallucinant. Elle lui chevaucha les cuisses, il la regarda toujours avec le même regard et l'air béa il attendait tout simplement le final savoir ce qu'elle allait faire de la soirée qu'ils avaient. C'est alors qu'il se perdait dans ses yeux à nouveau, qu'elle le poussa sur le canapé et elle tomba sur lui, il mit alors ses mains autour de Panamee pour ne pas qu'elle se fasse mal lors de la chute, ni même qu'elle s'ejecte du canapé. Il lacha un rire, même si la situation lui faisait peur étant donné son choix de ne pas faire l'amour et autres gestes corporelles, d'ailleurs celui là était il dans les gestes à ne pas faire ? Il la regardait toujours son visage près du sien, il sentait son souffle sur ses lèvres, son parfum l'envoutant un peu plus...
Elle frôta leur deux nez ensemble, il sourit alors en coin, elle était choupette, il voulait craquer il la voulait c'était horrible de vouloir mais ne pas pouvoir, lui qui avait toujours eu tout ce qu'il voulait et jamais eu de barrières là c'était lui même qui s'interdisait une chose...


« J'ai pas suivi la démonstration d'un vampire d'halloween. », dit elle en le fixant sa bouche située à quelques millimètres de la sienne. « J'aimerai... voir. Es tu réellement un vampire, Duncan ? » elle avait alors ricané à sa phrase avant de marquer une pause où elle se mordilla la bouche en s'approchant un peu plus de sa bouche. « Prouve le. »

Elle le cherchait, elle était sûrement loin de s'imaginer que Duncan lui vivait un enfer à ce moment là, il voulait la gouter, il voulait la dévorer, mais ne pouvait pas, c'était impossible, et elle lui demandait de prouver si oui ou non il était un vampire... Que faire ? Que dire ?
Son sourire disparut alors, son regard devient alors triste, il la voulait mais ne pouvait pas, c'était sa première interdiction de sa vie, c'était tout simplement horrible qu'à 23 ans il doive refaire son éducation. Ce n'était pas lui à de faire ça maintenant ça aurait dû être ses parents qui le fassent, car il n'était pas plus heureux en obtenant tout ce qu'il voulait.
Il se racla alors la gorge et d'une voix basse et triste lui lança.


_Je suis desolé Panamee mais... *soupir* Je ne peux pas te le prouver.

Il soupira à nouveau, la regardant alors l'air idiot, l'air déçu de lui même, l'air tout simplement malheureux de vivre sans pouvoir le faire, mais ne voulant pas qu'elle pense que c'était de sa faute, qu'elle ne lui faisait aucun effet ou quoi, il la prit alors un peu plus dans ses bras, la faisant poser sa tête au niveau de son coeur qui devait sans doute battre la chamade, il lui caressait le dos et une main remonta alors à son visage, il déposa un baiser sur son front et reprit un coup de courage.

_Je ne peux prouver quoi que ce soit, je ... Ne me prends pas pour un débile ok ? C'est pas contre toi que je fais ça c'est... pour moi en premier lieu et qui sait, dans l'avenir, si tu veux toujours me voir, ça sera pour toi également...

Son coeur s'accélérait, il descendit à nouveau sa main la mettant dans son dos et il se redressa alors la gardant sur lui en face de lui à califourchon, il voulait s'expliquer avec elle, tout en essayant de la regarder c'était dûr, il ne savait pas comment dire les choses et comment elles allaient être perçues surtout.
Il porta sa main sur le visage de Panamee pour lui mettre une mèche rebelle derrière les oreilles, pour pouvoir voir tout son regard.


_Comme je te l'ai dis l'autre fois, j'aime les femmes, et lorsqu'une femme me plait, c'est toujours le même refrain, je veux j'ai, la drague dur pas loin d'une chanson, et la suite est toujours la même, un lit et une fois fini soit j'attend qu'elle dorme pour partir soit je pars juste après et même si parfois la fille me plait plus qu'une autre, le refrain est toujours le même. *il dévie son regard peur de croiser le sien* Je ne veux plus que ça se reproduise, je ne veux plus faire les mêmes erreurs, d'où le fait que je veuille te connaître toi doucement, en prenant notre temps que de connaître en premier lieu ton corps... qui m'a l'air en plus fort interessant... Mais de peur de me lasser de toi je ne veux pas, je ne peux pas, je me suis promis de ne rien faire pendant plus d'un mois... Tu dois me prendre pour un fou mais je ne suis même pas sûr qu'au bout d'un mois je sois guerri de ça, je ne suis pas sûr qu'une fois que si tu es encore là je 't'aurai' je te veuille à nouveau alors que je crois...*la regard à nouveau et dans un murmure* que c'est ce que je veux.

Les dialogues à Duncan, de long discours pour une fois mais les idées se mélangent et tout devient flou!!! Il lui annonçait tout de même à la fin, qu'il la voulait non pas pour un soir mais pour plus que cela... Il avouait avoir de l'attirance et ne pas vouloir la perdre, il n'avait peut être pas pu prouver le fait qu'il soit un vampire ou non mais il avait prouver plus que cela!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Lun 9 Nov 2009 - 21:50

Elle s'était retirée difficilement des jambes de Duncan et de ses bras qui l'entourait, partant dans la direction opposée où la télévision était éteinte en face d'eux, elle était persuadée de voir une bouche bée sur le visage de son voisin si jamais elle daignait se retourner. Elle fit quelques pas avec sa robe collant à ses fesses qu'il avait eu l'occasion de scruter du regard dans un mince sourire, mais ne se retournant pas pour l'instant elle avait contourné en un premier temps la table basse où elle récupéra la télécommande de sa main gauche. Appuyant sur le bouton ON de l'immense écran plasma collé au mur, elle se décida à jeter un œil en la direction du jeune homme qui la regardait en fronçant les sourcils, elle reposa alors ses yeux sombres sur l'image qui mettait du temps à s'installer sur la TV, un fin sourire aux lèvres. Le film d'action venait enfin d'apparaître sur l'écran de la machine où Chuck Norris se battait encore contre des 'méchants', elle fit demi tour tout en restant sur place et vit alors ce dernier n'ayant pas bougé d'un pouce. Son sourire s'agrandit alors jusqu'au bout de ses oreilles, elle se mit tout d'un coup à courir en sa direction à petites foulées, sautillant même la table basse avec sa robe semi longue et atterrissant rapidement sur les cuisses de Duncan à califourchon. Elle restait dans un silence pesant à le contempler sans rien dire le laissant dans l'incompréhension, elle s'agrippa légèrement à lui et le fit tomber à la renverse sur son propre canapé, lui qui la retenait en passant ses bras autour de la taille de la jeune femme pour ne pas qu'elle tombe. Ses yeux ancrés dans les pupilles plus claires de son voisin, Panamee se mordillait la lèvre supérieure alors qu'elle se tenait à quelques centimètres de la bouche envieuse de son ami. Elle le regardait, ils se regardèrent. Les iris étincelants de la jeune mère plongèrent rapidement dans ceux de Duncan qui se perdait totalement dans les siens, elle s'abaissa un peu plus sur lui en laissant son regard posé sur lui, et frôla son nez à l'autre. Elle avait d'ailleurs ricané au toucher du – tarin – HIHI sur l'odorat de celle ci, elle sentait le parfum léger qui s'était déposé sur les vêtements de son voisin suite à sa douche et elle ferma les yeux un instant en tentant de dénoncer le titre du produit sans y parvenir. Elle effleura un moment les lèvres du garçon avec un franc sourire au coin de la bouche avant de s'en dégager, pour lui susurrer au creux de l'oreille le programme qu'elle souhaitait peut être voir pour la suite de leur soirée.

Cherchant désespérément une action de la part de Duncan, elle n'eut qu'une perte de sourire sur sa bouche et un regard totalement assombri – peut être y avait elle allé trop fort – elle fronçait alors les sourcils, persuadée que quelque chose n'allait pas. Elle voulut se retirer de son emprise pour mieux comprendre, mais au lieu de ça, elle resta immobile face à la réaction plus que étrange de son ami, et l'entendit alors se racler la gorge.

DUNCAN « Je suis désolé Panamee mais... *soupir* Je ne peux pas te le prouver. », lui avait il lâché sa phrase comme une bombe avec un ton plutôt attristé.

Elle se sentit totalement frustrée à la phrase du garçon et ses os se contractèrent alors en un bloc, elle n'avait pourtant pas quitté le regard malheureux de Duncan et avait préféré affronter une bonne claque dans la figure plutôt que de fuir. Pour toute surprise, elle le vit resserrer ses bras un peu plus contre elle alors qu'ils étaient déjà assez proches elle qui fronçait auparavant les sourcils n'osait plus rien dire tentant de trouver une explication à son geste. La tête de la jeune femme se bloqua instinctivement sur la poitrine de son ami qui l'avait doucement abaissé, elle avait alors posé une main sur son torse ne sachant que faire de son bras, et avait entendit un bourdonnement à l'intérieur. Il lui fallut peu de temps pour comprendre que ce bruit sourd n'était autre que le cœur battant à la chamade de son voisin – le sourire disparut – s'illumina un instant alors que ce bras vint se balader dans son dos. Alors que l'une des mains s'aventurait dans le dos de la jeune mère, l'autre se perdit sur la joue de Panamee qui le regardait en levant les yeux pour tenter de l'apercevoir de son torse. C'est à cet instant qu'elle sentit un léger baiser sur son front qui l'apaisa directement de ces soucis, elle n'en perdait pas cependant le nord, sa propre main plaquée contre les muscles du jeune homme elle attendait ses explications jusqu'à ce qu'il les donne sans qu'elle ne lui demande.

DUNCAN « Je ne peux prouver quoi que ce soit, je ... Ne me prends pas pour un débile ok ? C'est pas contre toi que je fais ça c'est... pour moi en premier lieu et qui sait, dans l'avenir, si tu veux toujours me voir, ça sera pour toi également.. »

Ignorante, elle avait une nouvelle fois froncé les sourcils et la bouche en cul de poule, elle restait contre lui sans rien dire bien qu'elle avait lancé un regard de compassion au mot 'débile' qu'il s'était lui même infligé. Elle sentit immédiatement le cœur de Duncan s'accélérant de plus en plus à chaque phrasé et tapant alors dessus pour le calmer doucement, elle fit un mince sourire voyant les battements gonflant et abaissant sa carrure et par la même occasion, Panamee qui était dessus. La main de son voisin toujours dans son dos la retint un instant alors qu'il se positionnait pour mieux la voir et se redresser un peu du canapé. Elle fit de même et se retrouva alors en face de lui à le contempler lorsqu'il attrapa l'une de ses mèches rebelles pour la coincer derrière son oreille, elle le zieuta et fut bientôt soumise à un monologue de sa part.

DUNCAN « Comme je te l'ai dis l'autre fois, j'aime les femmes, et lorsqu'une femme me plait, c'est toujours le même refrain, je veux j'ai, la drague dur pas loin d'une chanson, et la suite est toujours la même, un lit et une fois fini soit j'attends qu'elle dorme pour partir soit je pars juste après et même si parfois la fille me plait plus qu'une autre, le refrain est toujours le même. *il dévie son regard peur de croiser le sien* Je ne veux plus que ça se reproduise, je ne veux plus faire les mêmes erreurs, d'où le fait que je veuille te connaître toi doucement, en prenant notre temps que de connaître en premier lieu ton corps... qui m'a l'air en plus fort intéressant... Mais de peur de me lasser de toi je ne veux pas, je ne peux pas, je me suis promis de ne rien faire pendant plus d'un mois... Tu dois me prendre pour un fou mais je ne suis même pas sûr qu'au bout d'un mois je sois guéri de ça, je ne suis pas sûr qu'une fois que si tu es encore là je 't'aurai' je te veuille à nouveau alors que je crois...*la regard à nouveau et dans un murmure* que c'est ce que je veux. »

Elle resta bouche bée devant le jeune homme, esquissant de temps à autre des sourires pour laisser apparaître des froncements de sourcils puis une nouvelle fois un sourire jusqu'à ce qu'il termine enfin son roman. Dans un premier temps, elle ne savait plus quoi lui dire à la fin de son dialogue et sa première réaction fut de se taire et de repenser à tout ce qu'il venait de lui dire. ... qui m'a l'air en plus fort intéressant... Cette phrase la fit rire intérieurement même si elle ne tentait de ne pas y paraître. Dans un second temps, elle se dégagea doucement de lui tout en restant tout de même près de son voisin elle essayait de comprendre son fonctionnement et – ce un mois – d'éternité qu'elle allait sans doute devoir subir. Puis voyant son regard insistant à la fin de sa dernière phrase, elle détourna ses pupilles vers l'écran plasma en un fin sourire paisible, elle se massa la nuque terriblement gênée par la situation et se décida enfin à le contempler.

PANAMEE « Je... Je ne savais pas. » avait elle avoué avec une légère grimace enfantine, elle fit mine de bouger son nez de manière 'ma sorcière bien aimé' et son regard pénétrant dans celui de Duncan, elle attrapa la télécommande et changea soudainement de chaîne pour tomber sur des dessins animés. « Dans cet épisode, Bip Bip arrive dans le canyon pour rejoindre le bégayeur Porky Pig qui est avec Bugs Bunny entrain de...*elle jeta un œil à son voisin* construire un chemin de carottes », elle avait sorti cette phrase en toute simplicité et peut être pour oublier ce qu'elle venait d'entendre, mais bientôt son discours revenait à la charge et elle reporta ses pupilles sur le garçon. « Voyons où nous en sommes dans un mois. » avait elle murmuré en scrutant les toons qui passaient à la télévision. « Bien que j'ai peur de connaître déjà ton corps, à force que tu t'exhibes devant moi. », elle fit une légère moue en gardant ses pupilles sur la télévision, et avait alors ricané non pas pour sa phrase mais pour la sottise qui venait de se produire dans le monde du dessin animé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Lun 9 Nov 2009 - 22:48

Duncan n'en revenait pas de ses actions, de cette femme, une pile électrique c'était énorme, elle lui donnait le sourire, il n'avait même peut être jamais autant sourit qu'avec elle, c'était abusé. Il ne souriait jamais autant, il n'était jamais heureux comme cela, en fait il n'avait jamais été heureux et elle elle lui offrait une pointe de joie à chaque moment qu'ils passaient ensemble.

Duncan aimait les moments qu'ils étaient en train de passer ensemble, le fait qu'elle prenne le dessus l'étonnait normalement c'était lui qui sautait sur les demoiselles, et là elle le plaquait contre le canapé se frôtant à lui, c'était dingue, elle était tellement sexy cette femme, et dire qu'elle était encore dans le pré des célibataires.

Duncan vit la réaction de Panamee lorsqu'il ne dit rien cherchant une réaction de sa part et n'obtenant rien... Il ne voulait pas l'effrayer, il ne voulait pas la faire culpabiliser en fait. C'était horrible mais il ne voulait pas que son défi casse leurs moments...

Duncan l'avait alors serré dans ses bras, lui caressant le dos et lui déposant un baiser, si il avait fais ça c'était sûrtout qu'il pensait peut être pas pouvoir lui refaire ce geste, c'était peut être le dernier geste d'amitié ou plus qu'il pouvait lui faire, il ne savait pas ce que lui réservait la réaction de Panamee une fois que la bombe serait lachée...

Duncan qui ne parlait que très peu en compagnie des gens avec elle il ouvrait le livre qui était sous sa carapace, elle lui offrait les clés à la compréhension de ses actes et de lui.
Il parlait parlait et ne s'arrêtait pas ne sachant pas quoi dire, ni comment lui dire pour que cela se passe bien.
Duncan la regardait ne la perdant pas des yeux, une fois qu'il eut finit, elle s'éloigna alors de lui descendant de ses cuisses, il sentit alors son coeur se serrer cela faisait mal en réalité d'ouvrir son coeur à une personne et si cela ne marchait pas avec elle, il laisserait tomber à l'amour et ça pour toujours, même plus de coup d'un soir plus rien... Il irait voir les femmes de joies et basta!
Elle ne s'était pas trop éloigné.


« Je... Je ne savais pas. »

Duncan détourna le regard, il avait perdu son sourire et avait juste envie de partir dehors hurler un bon coup frappé un mur et se fumer une bonne clope, il avait besoin d'air il mourrait de chaud. Il la sentit bouger et changer de chaîne, les dessins animés, il regardait la télé sans la regarder, n'osant même plus la regarder, pour lui il regrettait déjà de lui avoir annoncé la vérité, il avait envie de retourner en arrière lui offrir son corps et laisser tomber, au moins il aurait pû être heureux de l'avoir eu au moins une fois dans son lit alors que la ça n'appartenait plus qu'à un rêve... Un rêve surement irréalisable.

« Dans cet épisode, Bip Bip arrive dans le canyon pour rejoindre le bégayeur Porky Pig qui est avec Bugs Bunny entrain de...*elle jeta un œil à son voisin* construire un chemin de carottes »

Duncan ne la comprenait pas; il voulait pleurer, il allait finir par pleurer d'ailleurs, il se recroquevilla alors posant ses coudes sur ses genoux, il n'était plus collé au canapé, ainsi elle ne pouvait plus trop le regarder dans les yeux et ne pouvait donc pas voir ses yeux qui étaient sur le point de pleurer, il avait envie d'air il allait vraiment devoir prendre l'air.
Il ne répondait rien il ne lui avait plus rien répondre, il venait en même temps de lui dire qu'il avait plus ou moins fais son choix et elle avait rien répondu de concret, à croire que les femmes ne sont jamais d'accord, lorsqu'un mec est un connard elle veut le changer en bien et lorsqu'un mec est bien ou du moins change pour s'en approcher elle veut que ce soit un connard. Il faudrait vraiment qu'elles se mettent toutes d'accord une bonne fois pour toutes!


« Voyons où nous en sommes dans un mois. » ... « Bien que j'ai peur de connaître déjà ton corps, à force que tu t'exhibes devant moi. »

Il haussa les yeux, c'était légèrement trop tard, elle n'avait pas réagit en premier lieu, il savait que c'était mort à présent, il ne disait rien, laissant un blanc lourd et douloureux, il se leva alors étant de dos à elle, il sentait les larmes monter il n'aimait pas cela, il avait pas envie de pleurer, encore une fois, c'était horrible, recevait il au jou d'aujourd'hui tout le mal qu'il avait pu faire aux filles ? Combien de fois les filles lui avaient dis vouloir prendre leurs temps et combien de fois avait il pu réussir à les avoir tout de même avec du charme ?

_Je reviens.

Il avait dis cela d'une petite voix, légèrement froide, il chopa son paquet de clope sur la table basse et sortit alors par la fenêtre du salon pour se retrouver derrière la maison dans le jardin, il ferma la porte derrière lui et s'éloigna un peu... Il se posa sur le hamac et posa ses mains sur son visage, il lacha un cri de rage et serra les poings il voulait taper tout ce qu'il avait autour de lui, il était assis sur le hamac la tête en direction du sol, il s'alluma alors une cigarette et tirait dessus avec rage comme pour se défouler, mais rien n'y faisait... L'amour c'était de la merde, même si pour lui il n'y avait pas encore de l'amour mais surtout de l'attirance. Etait ce si compliqué de le comprendre ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Lun 9 Nov 2009 - 23:36

Panamee avait voulu volontairement changer de sujet après sa minuscule déclaration sur le sujet de son 'choix' de future partenaire, elle était encore trop bouleversée par tout ce que venait de sortir et n'avait trouvé que le moyen de parler d'un dessin animé. Cette émission qu'elle regardait en compagnie de son fils elle était tombée dessus en changeant la chaîne et avait alors lancé cette réplique sans queue ni tête, elle l'avait pourtant zieuté avec un petit sourire alors qu'il baissait le regard pour qu'elle ne puisse plus l'apercevoir. Voyant qu'il ne riait pas à son explication sur les toons, elle avait préféré se taire pendant un instant avant de reprendre de plus belle sur un air humoristique, lui annonçant alors qu'elle serait prête à attendre un mois pour pouvoir le conquérir. Elle avait déclaré la nudité déjà dévoilé de Duncan dans un rire, mais rien n'y fit, il n'avait pas l'air de sourire le moins du monde, et encore pire, lorsqu'elle détourna le visage en direction de son ami elle le vit rabaisser la tête. La jeune mère ne se sentait pas terriblement bien à sourire et ricaner dans sa solitude, elle avait cependant jeté des regards à son voisin qui ne dérogeait pas à son attitude, elle n'arrivait même plus à percevoir ses pupilles. Elle voulut approcher sa main de celle de son voisin mais les bras de ce dernier était implanté dans ses cuisses qui retenaient sa tête, elle continuait alors de sourire paisiblement à son film en attendant qu'il veuille la regarder.

DUNCAN « Je reviens. » avait il annoncé sur un ton maussade et froid, à la limite de l'indifférence.

Elle redressa la tête en direction de son voisin qui se leva tout d'un coup du canapé, puis dans un profond soupir, elle le vit sortir par la porte fenêtre du salon pour atterrir dans le jardin, elle porta une main sur son visage en ne le comprenant décidément pas. Panamee regardait vers l'extérieur de la maison n'apercevant désormais plus la silhouette masculine dans la pénombre du soir, elle zieutait en même temps son émission et la porte fenêtre totalement hésitante de ce qu'elle désirait faire. Elle mourait de froid avec la fenêtre laisser entrouverte au départ de Duncan, elle frissonnait d'ailleurs sur sa peau blanchâtre et alors qu'elle sentait des petits picotements au cœur, elle largua un nouveau soupir. Entendant alors un léger cri profond sortir du jardin, elle comprit alors que cette voix ne pouvait provenir que de son voisin et se décida à se lever du canapé.

La jeune mère contourna le canapé en s'avançant dans la pièce les bras croisés elle sortit de la demeure par cette même fenêtre, et sentant une brise fraîche du soir elle plissa des yeux sous les frissons qui la percutait, elle cherchait des yeux le garçon. Elle claquait légèrement des dents en parcourant du regard la délimitation du terrain, ses jambes pénétrant dans la pelouse humide qui s'étalait par terre, elle fronçait les sourcils en tentant tant bien que mal de retrouver son voisin qui se cachait dans le noir. Une faible lumière éclairée tout autour d'un hamac laissa dessiner cette silhouette dans la nuit tombante, elle s'approcha à pas lents vers lui sans savoir quoi faire face à ce qu'il faisait et s'arrêta devant lui en le regardant. Duncan n'était pas bien et ça se voyait à sa façon de tirer sur sa clope comme une dépressif et en manque de quelque chose, elle fronça un peu plus le haut de ses paupières et voyant qu'il restait indifférent à la jeune femme immobile devant lui, elle commença à s'énerver.

Attrapant la cigarette des doigts de son voisin, elle la jeta au sol et l'écrasa de son talon gauche en ne cessant de le regarder droit dans les yeux, elle crut l'entendre soupirer au geste de Panamee et récupérant le mégot qu'elle jeta dans le cendrier près du hamac elle le fusillait du regard.

PANAMEE « Il va falloir que tu m'expliques quelque chose Duncan. » avait elle annoncé de ce même ton qu'il avait précédemment employé. Elle tourna alors le regard vers la lune qui commençait petit à petit à se dessiner, les yeux légèrement imbibés par l'humidité des larmes, elle renifla ce qui composait ses narines et reposa ses pupilles sur le jeune homme. « Je te dis que je suis capable de t'attendre un mois. », elle avait ajouté d'une petite voix cette remarque comme bouleversée par les larmes qui commençaient à lui parvenir sur les joues et n'ayant honte de son état, elle posa une main sur le hamac. « Tu me dis qu'on ne peut pas être plus que des amis pendant un mois, le temps de se découvrir. » pensa t elle un moment en songeant à ce qu'il lui avait précédemment dit. « A chaque fois que tu me lances un regard. » elle marquait alors une pause, voyant ce même regard qui la faisait sans cesse craquer elle détournait le visage en un faible sourire. « Tiens comme celui là... », s'approcha un peu plus de lui dans un silence avant de retourner à son monologue. « J'arrive plus à me contrôler. J'ai beau tenter de te haïr comme lorsque tu fuis ainsi. » avait elle avoué en haussant un sourcil, mais baissant la tête pour la redresser de plus belle elle reprit la parole. « La seule chose que tu m'obliges à faire c'est de te désirer encore plus. Alors arrêtes, je t'en supplie », elle laissa une larme glissée le long de sa joue alors qu'elle le fixait à la nuit tombante. « Cesse de vouloir m'échapper. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Mar 10 Nov 2009 - 0:12

Duncan était susceptible, il se braquait facilement lorsque cela n'allait pas dans son sens, il ne supportait pas les non réponses, les 'non' également et là c'était lui qui avait dis non, et elle n'avait juste pas répondu... Il n'avait plus eu envie de rire, il n'avait plus eu envie de parler, il était trop mal pour parler trop mal pour rigoler la regarder ou même respirer limite...

Duncan avait eu besoin de respirer de prendre une bouffée d'air froid il était sortit, avait pensé fermé la porte et avait alors pensé qu'elle ne l'entendrait pas hurler de rage, il n'avait pas voulu l'effrayer, ni même se faire entendre de sa souffrance, il avait voulu justement sortir pour ne pas montrer sa douleur. Alors qu'il fumait essayant de se calmer, son mal de crane revenait doucement, c'était dingue comme l'énervement lui faisait un mal de crane pas possible...

Duncan entendit des pas et des dents claquer se rapprocher de lui, il ne bougea pas d'un pouce tirant limite encore plus sur sa clope et la soufflant de toutes ses forces comme pour pousser à nouveau un cri de rage. C'est alors qu'elle lui enleva la clope de ses mains, il soupira mais ne regarda pas Panamee, il était pas content pourquoi elle lui avait enlevé sa clope ça l'énervait encore plus, alors pour la foutre peut être encore plus en boule il s'alluma une nouvelle cigarette de toute façon il allait s'en fumer plus d'une pour se calmer.


« Il va falloir que tu m'expliques quelque chose Duncan. » ... « Je te dis que je suis capable de t'attendre un mois. » ... « Tu me dis qu'on ne peut pas être plus que des amis pendant un mois, le temps de se découvrir. » ... « A chaque fois que tu me lances un regard. » ... « Tiens comme celui là... » ... « J'arrive plus à me contrôler. J'ai beau tenter de te haïr comme lorsque tu fuis ainsi. » ... « La seule chose que tu m'obliges à faire c'est de te désirer encore plus. Alors arrêtes, je t'en supplie » ... « Cesse de vouloir m'échapper. »

Duncan la regarda alors avant qu'elle lui dise que son regard la faisait craquer, il la vit alors frisonner elle avait froid et lui il allait la faire tomber malade, mais au moins ça lui ferait du bien, elle serait en arrêt tout comme lui et ils auraient pû si cela ne partait pas en live ils auraient pû en profiter, Panamee et lui, et Oliver avec eux... Une photo de famille presque.
Bref revenons à nos moutons et engueulades plutôt.
Il la regarda et la rage montait encore, elle pensait que c'était qu'elle qui galérait à se contenir ??? Merde c'était un homme il avait envie d'elle il voulait la prendre dans ses bras l'embrasser et lui faire craquer son string xD xD!
Il se releva tout en tirant à nouveau sur clope et là il se remit à faire un monologue en bougeant les mains, il était énervé et cela le soulait justement d'être dans un état pareil.


_Mais tu comprends pas Panamee, tu me dis ça entre deux choses totalement différentes, mets toi à ma place t'aurais réagit comment si je t'avais demandé de me passer le sel et qu'après avoir parlé de pipi caca là je te dise que je t'attendrais ? Sérieusement Panamee ? T'as pas l'air de comprendre ce que je vis, t'as pas l'air de voir que je galère à justement pas te sauter dessus, putain ça me soul, tu me plais ok ? J'ai envie de t'embrasser te toucher et depuis le départ je me contrôle tout ça pour que j'arrête de faire l'idiot que j'arrête de passer à côtés de filles qui ne méritent pas ça, pour voir autre chose que le cul Panamee, tu comprends ? Maintenant si ça te dérange si t'arrives pas à résister bah vient montons et faisons le.

Il était énervé pour lui elle ne comprenait pas sa démarche et du coup il s'énervait et disait trop de la merde, tout en disant ce qu'il ressentait bah il disait de la merde, genre allé hop au lit faisons notre affaire et ciao.
Et le pire dans tout ça c'est qu'elle n'avait rien de super grave, de super énervant, elle voulait l'attendre, elle voulait qu'il arrête de fuir et lui il se focalisait sur le fait qu'elle ne comprenne pas ou du moins qu'elle montre ce sentiment là qu'elle n'arrivait pas à comprendre sa démarche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Mar 10 Nov 2009 - 1:06

Elle venait de lui écraser la cigarette sous son nez avec un air de mépris, elle était tellement ahurie face à son attitude qu'elle n'avait trouvé un autre moyen que de retirer ce qu'il avait le plus besoin. Alors qu'elle se sentait pendant un instant plus supérieure que son voisin, elle fut rapidement remise à sa place par le paquet de clopes de Duncan qui refit irruption entre les deux jeunes gens, elle porta alors un regard vers le sachet de nicotine sans rien dire. En sortant une nouvelle de la boîte de carton, il alluma cette cigarette et retira plus profondément dessus, il en avait besoin et ça se voyait, et elle n'osait reprendre en main le cylindre pour le jeter au sol de peur de se prendre un coup par son ami à cran. Elle le voyait tirer de plus en plus fort sur la clope avec une rapidité incroyable, elle resta sans rien dire, puis ne se retenant plus devant lui, elle commença à s'exclamer par de longues phrases en lui avouant qu'elle lui avait dit qu'elle l'attendrait, quoiqu'il arrive, elle ne craquerait pas même face à son désir. Panamee gelait sur place dans le froid mais ne se rendait plus compte de la fraîcheur de la nuit, trop pensive à ce qu'elle disait, elle avait préféré se frotter les deux bras les uns contre les autres plutôt que de rentrer seule à l'intérieur et sans l'homme. En réalité, elle ne voulait que Duncan mais se le cachait trop facilement par sa façade de jeune mère névrosée, elle n'osait même plus le contempler parce qu'elle le savait par instinct qu'ils allaient se brouiller pour mieux s'entendre. Il tira une nouvelle fois sur sa clope avec beaucoup plus de fougue, et se redressa sa cigarette toujours en main il souffla encore dessus, et tellement enervé par les dires de la jeune femme, il s'exprimait à présent par des gestes, faisant divaguer la nicotine de gauche à droite avec les cendres tombantes sur le sol.

DUNCAN « Mais tu comprends pas Panamee, tu me dis ça entre deux choses totalement différentes, mets toi à ma place t'aurais réagit comment si je t'avais demandé de me passer le sel et qu'après avoir parlé de pipi caca là je te dise que je t'attendrais ? Sérieusement Panamee ? T'as pas l'air de comprendre ce que je vis, t'as pas l'air de voir que je galère à justement pas te sauter dessus, putain ça me soul, tu me plais ok ? J'ai envie de t'embrasser te toucher et depuis le départ je me contrôle tout ça pour que j'arrête de faire l'idiot que j'arrête de passer à côtés de filles qui ne méritent pas ça, pour voir autre chose que le cul Panamee, tu comprends ? Maintenant si ça te dérange si t'arrives pas à résister bah viens montons et faisons le. »

Panamee fronçait les sourcils à chaque vague qui s'affalait sur son visage, elle se sentait éperduement mal dans cette situation et aurait sans doute rester dans la cuisine à ne pas jouer la maligne et à se hisser sur le jeune homme, pour au final se retrouver tous les deux dans un jardin avec les orteils congelés de cette demoiselle. Elle avait malgré tout son monologue, réussit à attendre quelques mots doux qui se laissaient transparaître comme le fait qu'il était intéressé et qu'elle lui plaisait au point de vouloir sans cesse l'embrasser, la toucher ou vouloir même lui sauter dessus. Elle restait la bouche entrouverte avec un haut le coeur face à toutes ses répercussions qui lui éclataient à la figure, jusqu'à même entendre cette phrase qui résonnait sans cesse dans ses oreilles : Maintenant si ça te dérange, si t'arrives pas à résister, bah viens montons et faisons le. Elle se sentait salie à chaque mot de cette phrase et ses yeux larmoyants s'éclataient un peu plus en sanglots alors qu'elle se contrôlait de moins en moins, elle attendit néanmoins la fin de sa phrase et laissa alors traîner une onde de silence où elle dégagea son visage du regard de Duncan pour souffler dans les airs. Elle avait tourné le visage vers le côté pour s'essuyer les traînées transparentes qui apparaissaient le long de ses deux joues rouges, il avait enfin réussi à lui faire comprendre pourquoi il se comportait comme un fuyeur au lieu d'affronter les périls de sa vie au jour le jour. Passant sa main sur l'une de ses pommettes, elle renifla légèrement et s'essuyant une dernière fois les gouttes apparaissantes sur ses joues à présent irritées par les pleurs, Panamee reposa ses pupilles brillantes vers le jeune homme.

Ellle ne trouva d'autres mots que de s'asseoir en dessous du hamac et de plonger ses mains dans son visage, elle soupira profondément alors qu'il tirait une nouvelle fois sur sa cigarette, elle resta dans ce silence pendant quelques secondes avant de retirer ses mains de son minois et de les placer entre ses jambes groupées. La jeune femme redressa la tête vers Duncan qui la regardait de haut dans ce même silence - attendant peut être une réponse - elle n'avait plus réellement la tête au toons et encore moins à une coucherie pas tellement conscentante. Elle ne voulait pas coucher avec lui par simple plaisir de l'avoir fait, elle voulait tout simplement vivre pour lui et à travers lui, et puis elle voulait juste être à ses côtés pendant ce mois - peut être pour le découvrir aussi - et qui sait, peut être l'apprendre à l'aimer aussi. Elle qui avait ses mains gélifiées par la froideur de l'extérieur ne cessait de le fixer pendant tout ce temps, elle baissa un instant la tête mais se rappella rapidement qu'elle se devait de lui dire.

PANAME « Et si je te disai qu'un mois serait trop court pour apprendre à se connaître. », disant par cette phrase qu'elle ne voulait pas le connaître au cours d'un mois mais de plusieurs, elle posa sa tête contre ses deux genoux en regardant la pelouse de son jardin, pensive. « Je veux dire, il m'en faudra plus. » elle marqua une légère pause avant de reprendre avec sincérité. « J'aimerai savoir si tu baisses la lunette après ton passage, s'il t'arrive de foirer tes pâtes à la bolognaise, si j'arriverai à t'envouter même avec 38 de fièvre et des cernes de 48heures de travail. », Panamee toucha alors de sa main la pelouse fraîche étendue au sol et reposa ensuite sa main sur son genoux où se trouvait son menton. « J'ai pas envie de coucher avec toi Duncan, enfin si. Mais je ne veux pas être ces femmes de drague. Juste la fille. Celle qui te mettera de la chantilly sur le nez en riant et celle qui pourrait attendre plusieurs mois sans sexe pour que tu te sentes guéri. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Mar 10 Nov 2009 - 1:48

Duncan avait beau être à cran jamais il n'oserait taper sur une femme, et si il osait ne serait ce que lever la main en sa direction il saurait qu'à ce moment là c'était fini et qu'il devait mettre un terme à toutes relations avec cette fille, car lever la main même sous le coup de la grosse colère, cela ne s'excuse pas, cela ne se fait pas. C'est tout.

Duncan était à bout et la voyant même redire une fois de plus qu'elle l'attendrait ou bien qu'elle le trouvait trop attirant ne pouvait plus rien n'y faire, c'était ainsi, il restait sur sa position borné et chiant, en lui disant tout ce qu'il venait de lui dire, il n'attendait d'elle qu'une paire de claques dans sa figure des insultes et une porte qui claquait, toutes femmes auraient fais ce que Duncan attendait de Panamee, mais elle était elle normale ? Duncan avait sur le coup de la colère dis des choses qu'il pensait dis des choses qu'il n'aurait pas dû dire dans un tel moment, il aurait dû le dire autour d'un diné, autour d'un calin, autour d'un jeu de séduction mais pas là pas maintenant alors qu'il hurlait sur le fait qu'il faisait ça pour lui mais aussi pour leur avenir si ils pouvaient bien sûr en construire un et c'était justement ce défi qui allait sûrement montrer si c'était possible, c'était alors d'autant plus important pour lui que Panamee n'était pas une fille ordinaire, elle était top, voir même il n'y avait pas de mots pour la définir!
Il n'avait pas pensé que la fin de son monologue ait une telle répercussion, il vit alors Panamee regarder ailleurs, il sentit alors son coeur se resserrer et il s'en voulait mais c'était le seul moyen de lui faire comprendre qu'il ne voulait pas de ça mais que si elle le voulait vraiment il était capable de se sacrifier en quelques sortes et de ne pas faire son défi mais la fin pouvait être à double tranchant, soit ils restaient ensemble après la nuit de folie soit tout était fini, comme toujours avec Duncan.

Il la vit alors s'asseoir au sol, il se mordit la lèvre et tira sur sa clope à nouveau, l'énervement et la frustration de ne pas savoir que faire la prendre dans ses bras s'excuser l'embrasser ? Il devait faire quoi il ne savait pas quoi faire il n'était pas le petit copain parfait il ne savait pas se comporter avec une fille alors ce n'était pas aujourd'hui avec elle qu'il allait savoir ce qu'il pouvait ou non faire...
Duncan la regarda alors ne sachant que faire, il attendait un signe de sa part, lui en voulait elle ? Lui pardonnait elle ? L'avait elle tout simplement compris ? Il ne savait pas... Elle le perdait, elle lui faisait tourner la tête, et il perdait tout point de repère...
Elle le regarda alors, il la regardait également, son regard s'adoucissait vu celui que Panamee lui envoyait, il arrêta de fumer jetant son mégot dans le cendrier non loin de l'hamac... Pourquoi s'était elle assise par terre et pas à ses côtés ?
Elle entrouvrit la bouche et se mit alors à parler.


« Et si je te disai qu'un mois serait trop court pour apprendre à se connaître. Je veux dire, il m'en faudra plus. J'aimerai savoir si tu baisses la lunette après ton passage, s'il t'arrive de foirer tes pâtes à la bolognaise, si j'arriverai à t'envouter même avec 38 de fièvre et des cernes de 48heures de travail. J'ai pas envie de coucher avec toi Duncan, enfin si. Mais je ne veux pas être ces femmes de drague. Juste la fille. Celle qui te mettera de la chantilly sur le nez en riant et celle qui pourrait attendre plusieurs mois sans sexe pour que tu te sentes guéri. »

Il l'écouta attentivement, se mordant la lèvre, elle le touchait sans même le toucher, ses mots résonnaient en lui l'apaisant, il se calmait ses yeux devenaient moins noirs de rage, et cela se sentait... Elle voulait le connaître tout comme lui lui avait dis le vouloir, elle voulait même plus d'un mois, faisait elle abstinence avec lui ? xD Pas comme Heaven xD Il était touché par ses phrases, il devait paraître pour un homme débile, pour un homme qui jouait la femme prude, mais il le voulait sincèrement même si son envie pour Panamee était trop importante par moment il savait que cela allait être durs mais il savait que ça les aideraient sûrement à se rapprocher et mettre de bonnes bases car nous vivons trop dans un monde de débauche...
Il détourna le regard un instant sur le cul de ce qu'elle venait de lui dire, elle voulait l'attendre elle voulait le guerrir, le voulait elle pour elle entièrement ? Voulait elle que l'épisode Heaven au scanner ne se déroule plus à nouveau ? Qu'elle ne soit pas à son tour la cocue de service ?
Il se releva alors lui prenant la main pour qu'elle se relève, elle avait froid cela se voyait à ses lèvres, il voulait la prendre dans ses bras pour la maintenant au chaud, et c'est ce qu'il finit par faire, il s'approcha d'elle passant ses bras autour d'elle posant son front contre le sien. Il la regardait plongeant son regard dans le sien, son regard était toujours légèrement triste de s'imposer une distance pareille entre eux mais en même temps il était satisfait qu'elle l'accepte et l'attende alors.


_Je ne pourrais pas tenir un mois sans te voir, sans te prendre dans mes bras et sans sentir ton parfum... Je...

Il approcha sa main de son visage lui caressant alors la joue, lui séchant encore ses quelques larmes qui n'étaient alors pas partit.

_Je ne veux pas faire de toi une fille parmis tant d'autres qui finira juste par apparaître dans mon tableau de chasse, je ne veux pas que mon métier te fasse du mal, j'envoie ma lettre de démission à la fin de mon arrêt, je gagne trop bien ma vie dans ce job alors autant en profiter tout en restant avec toi et Oliver... enfin si tu me le permets. Je veux apprendre à te connaître je veux t'aider avec ton fils, je veux être là pour toi le jour où la nuit et même les deux, je veux que quand tu rentres tu puisses te reposer devant un bon plat et que tu ne cours pas partout à nourrir le petit et Mowgli. Je veux apprendre à te connaître et passer outre le corporel même si... *murmure* ça va être super dur.

Il approcha son visage du sien et déposa un baiser sur la joue de Panamee, un tendre baiser tout doux. Il la regarda à nouveau et garda une main dans la sienne.

_Allons dormir il se fait tard et tu bosses demain non ? Enfin si tu veux toujours passer la nuit avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Mar 10 Nov 2009 - 19:06

PANAMEE « [...] Celle qui te mettera de la chantilly sur le nez en riant et celle qui pourrait attendre plusieurs mois sans sexe pour que tu te sentes guéri. », elle lâcha un dernier soupir en répétant une énième fois qu'elle serait prêtre à attendre plusieurs semaines - voir même des mois - pour qu'ils puissent enfin tenter de construire quelque chose à la deuxième personne du pluriel.

Elle avait ses mains glissées dans l'entrejambe de ses cuisses fines et découvertes par la robe qui ne s'arrêtait qu'au dessous de ses genoux, elle se les frotta l'une contre l'autre en soufflant légérement dessus puis le regard dans le vide, elle contemplait la verdûre étalée sous ses yeux. Puis, touchant de l'un de ses bras l'herbe fraîche de la nuit, elle caressait du bout des doigts une tige de tournesol qu'elle tournait autour de son index, le visage posé sur ses deux genoux recroquevillés. Elle se résigna à lâcher sa fleur au moment où elle l'entendit descendre de son hamac, voyant le mégot de la cigarette dans le cendrier, elle posa ses mains sur ses cuisses sans rien dire et sans oser le contempler d'un seul coup d'oeil. Panamee le vit faire un pas en sa direction et pourtant elle restait immobile à cette avance, le visage ancré sur sa robe et à n'en vouloir se détacher, elle eut comme un battement de plus en plus fort s'exerçant contre son coeur lui détruisant la poitrine à chaque coup. A cet instant, elle aperçut cette main tendue vers elle qui lui demandait de la rejoindre, elle attrapa le bras de Duncan avec un faible sourire et se retrouva rapidement à ses côtés où leurs regards se croisèrent. Elle tremblait des jambes et ses doigts craignaient de se casser tellement ils étaient engourdis par la basse température, ses lèvres légérement bleues elle se passa de l'eau de sa salive avec sa langue comme pour tenter de redonner vie à sa bouche. Au final, elle grelottait de partout et n'eut pas le temps de lui demander de rentrer qu'il se saisit de la taille de la jeune mère pour l'enlacer entre ses bras, elle sentit de chaque côté de ses reins de mains la tenir alors qu'elle le contemplait en plissant des yeux. Son front se retrouva rapidement contre celui de son voisin qui esquissa un petit sourire en coin tout en la serrant un peu plus contre elle, Panamee se rapprocha encore du jeune homme et passa instinctivement ses mains dans le dos de ce dernier en le scrutant des pupilles. Un fin petit regard en amande qui s'adoucissait tout en gardant cet air attristé, il prit alors la parole en ne se décollant pas de la mademoiselle alors que ses mains froides parcouraient le dos sans hardiesse de la demoiselle.

DUNCAN « Je ne pourrais pas tenir un mois sans te voir, sans te prendre dans mes bras et sans sentir ton parfum... Je... », lui avait il avoué confidence pour confidence alors qu'elle esquissait un petit sourire en coin, elle détourna son regard pour replonger dedans quelques secondes plus tard avec plus d'intensité. Elle sentit l'une des mains de Duncan disparaître de son dos pour s'approcher de sa joue qu'il caressa longuement, les gouttes tombées auparavant s'étant incrustées dans sa peau, il passa à l'aide de son pouce un petit mouvement horizontal en effaçant le restant de ses pleurs. Leurs fronts toujours collés l'un à l'autre, elle ferma un instant les yeux où prenant une grande inspiration elle sentit le parfum de son ami qui lui chatouillait les narines, rouvrant les iris droit sur lui elle se permit d'exercer un petit sourire - il sentait bon - et elle était sûre qu'il le savait. « Je ne veux pas faire de toi une fille parmis tant d'autres qui finira juste par apparaître dans mon tableau de chasse, je ne veux pas que mon métier te fasse du mal, j'envoie ma lettre de démission à la fin de mon arrêt, je gagne trop bien ma vie dans ce job alors autant en profiter tout en restant avec toi et Oliver... », elle ouvrait de grands yeux comme ahurie par ce qu'elle croyait entendre, elle fit une légère mine souriante à l'entente qu'il ne voulait pas d'elle simplement pour de la séduction mais pour plus qu'une simple femme de plaisir et de joie. La jeune mère fut encore plus étonnée par la suite des paroles de son voisin qui s'apprêtait à quitter son boulot trop encombrant pour une vie sentimentale, et quelque part elle fut touchée de son geste qu'elle prenait en plein coeur. « Enfin si tu me le permets. » Il était chou à vouloir s'occuper non seulement de son fils mais en plus d'elle, avec sa petite bouille lui demandant un accord ou une bénédiction pou prendre soin de sa famille, leurs deux têtes collées et se regardant elle ne trouva comme réponse un simple « Oui. » qu'elle lui susurrait à voix basse tout en resserrant ses bras contre la carrure musculaire de Duncan. « Je veux apprendre à te connaître je veux t'aider avec ton fils, je veux être là pour toi le jour où la nuit et même les deux, je veux que quand tu rentres tu puisses te reposer devant un bon plat et que tu ne cours pas partout à nourrir le petit et Mowgli. » A présent, elle le trouvait à croquer en voulant jouer l'homme à tout faire pou laisser un peu de temps pou Panamee, en d'autres circonstances ça aurait été dans ce moment précis qu'elle se serait chargée du baiser hollywoodien, mais elle se contenta de lui sourire paisiblement en se dévorant elle même pour la suite. « Je veux apprendre à te connaître et passer outre le corporel même si... » elle se dégagea légérement du crâne de son voisin en hochant positivement la tête, comprenant sa position et sa demande qu'elle avait accepté à ses risques et ses périls qu'un 'nous' n'aboutisse pas au final. Elle attendait néanmoins la suite de sa phrase avec une certaine appréhension de ne pas savoir ce qu'il allait dire, elle se mordilla intensivement sa lèvre gercée - se faisant mal par la même occasion - et arquant un sourcil comme pour lui demander la suite de l'épisode, il s'exclama dans un murmure. « Ca va être super dur. », elle esquissa un sourire en coin à sa phrase soumise au suspens. Elle ferma alors les yeux une nouvelle fois en se munisant de la brise fraîche où elle sentit non pas le vent mais les lèvres de Duncan se déposant sur sa joue en une tendre embrassade. « Allons dormir il se fait tard et tu bosses demain non ? Enfin si tu veux toujours passer la nuit avec moi. » Reportant ses iris sur le regard impénétrable de la jeune femme, il venait de faire glisser sa main le bas de son dos jusqu'à croiser l'une des deux mains de Panamee qu'il prit dans la sienne.

Elle était restée pencher sur lui à sentir sa mâchoire se prendre dans la peau de ses pommettes et n'avait osé daigner rouvrir les yeux que quelques minutes plus tard, elle sentait à présent ce toucher de mains et ne put qu'entrelacer ses doigts avec ceux de son voisin. Elle resta un moment immobile avant de l'entraîner sans un bruit à l'intérieur de la maison de Duncan, elle faillit trébucher avec son pied contre la paroi de la fenêtre mais fut retenue par son ami où elle avait resserré la main en sentant sa chûte venir. La jeune mère eut un petit rire cristallin à sa maladresse et se retournant vers le jeune homme qui la regardait, elle esquissa un petit sourire et fit une légère moue enfantine avant de lui répondre directement puisqu'il aimait les réponses.

PANAMEE « Je veux toujours dormir auprès de toi. » avait elle déclaré en appuyant sur le bouton OFF de la télécommande au passage, elle se passa la main froide sur son front avec une légère grimace en regardant autour d'elle, puis reposant ses pupilles sur Duncan elle gardait cette même moue. « Je euh.. Je t'aurai bien amené jusqu'à ta chambre mais je ne crains ne pas trouver où elle se trouve. », elle le fixait du regard en attendant une réponse, puis renchérit immédiatement. « Mais je suis sûre qu'elle se trouve à l'étage. », le voyant souriant elle crispa alors le visage en se demandant si son lit était vraiment au premier étage ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Mar 10 Nov 2009 - 19:39

Duncan avait beau être un connard de première il voulait changer, il savait que même en changeant il continuait à faire du mal aux personnes qu'il aimait ou appréciait mais c'était trop tard Heaven lui en voulait, elle devait le hair mais Panamee était encore là et même si elle ne remplacerait pas Heaven, il se sentait tout de même moins seul.
Duncan ne voulait pas la perdre également, il savait qu'il venait de perdre Heaven et surement même un ami en plus, mais il ne voulait pas perdre une autre personne cher à son coeur, si il en perdait encore une il partirait au loin dans une autre ville et ça pour un moment.
Il s'était alors levé de son hamac, l'avait aidé à se relever, elle était légèrement trempé par l'herbe et elle devait mourir de froid, il la serra alors dans ses bras sachant éperduement que ce contact ne la réchaufferait pas pour autant mais au moins elle savait qu'il était là et lui également.
Elle ferma les yeux un instant après ses quelques paroles, il l'observait ne la quittant pas des yeux même si c'était dûr de lui dire tout cela et de la regarder en même temps.
Elle venait de lui donner son accord pour toutes les choses qu'il voulait entreprendre à ses côtés, c'était dinuge c'était trop bon même. Il sentit des ailes poussés.
Duncan voulait être là pour elle, même si il voulait quitter son métier, ce n'était pas qu'il voulait vivre sous son aile mais il voulait trouver autre chose, au pire qui les completent qu'il soit absent en même temps qu'elle mais présent avant qu'elle ne rentre du moins pour pouvoir ainsi libérer un peu plus le babysitteur et Panamee de ses corvées. Duncan vit en son regard un moment de peur elle avait peut être peur de ses paroles de ses phrases mais en même temps il pesait le pour et les contres dans sa tête en un temps record, chaque mot était pensé avant d'être dis, il savait ce qu'il voulait ou du moins ce qu'il voulait essayer d'avoir même si la souffrance passé était des plus durs, faire confiance à une personne ouvrir son coeur et son corps à une personne! C'était dur trop dur pour lui...

Ils restèrent alors dans les bras l'un de l'autre un instant puis elle se décida alors à rentrer main dans la main les doigts entrelaçés c'était bon de la sentir comme ça se sentir moins seul même si ce changement l'effrayait au plus au point.


« Je veux toujours dormir auprès de toi. Je euh.. Je t'aurai bien amené jusqu'à ta chambre mais je ne crains ne pas trouver où elle se trouve.Mais je suis sûre qu'elle se trouve à l'étage.»

Il sourit, elle était choue, et apparemment mettre les choses au plat ne faisait pas qu'on perdait la personne au contraire elle semblait heureuse de ces discutions enfin heureuse c'était peut être un peu fort mais voilà elle était là à le regarder et basta.
Il la regarda alors éteindre la télé attentionné, il lui lacha la main un instant et partit dans la cuisine éteindre la bougie qu'ils avaient allumés juste avant le repas! Puis revient alors vers elle lui reprenant la main.


_Oui elle est bien à l'étage. t'es médium ?

Il lacha un petit rire, il voulait la connaitre même ses débilités les plus folles il voulait apprendre à la connaître correctement, même si il n'était pas sûr du final de cette relation, il l'entraina alors en haut et dans sa chambre, elle était basique, un lit contre le mur, des posters de femmes sexy contre les murs, un bureau et une armoire, rien de particulier des photos d'amis également contre le mur.

_Désolé de la déco, à croire que j'ai 15 ans.

Il sourit légèrement timide se grattant la nuque, il se mordit la lèvre en la regardant... Elle allait quand même pas dormir en robe si ???

_Tu veux quelques choses pour dormir ? Une chemise ? Un t shirt ? Un short ? Dis moi.

Il sourit légèrement, il voulait qu'elle porte un truc à lui c'était tellement sexy, une femme dans une tenue d'homme enfin non mais elle habillé avec un de ses t shirts ou chemises il était sûre qu'elle serait sexy peut être trop même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Mar 10 Nov 2009 - 22:55

Les doigts entrelacés à ceux de Duncan, elle l'avait mené jusqu'au salon comme ci ce fut sa propre maison et avait failli se manquer sur le rebord de la fenêtre avant de pénétrer entièrement la pièce en ne quittant sa main de celle de son voisin. Elle avait alors décalé ses phalanges pour se retirer de l'emprise des doigts de son ami, et avait avancé en direction de la télévision alors qu'il partait vers l'opposé en direction de la cuisine, elle attrapa la télécommande où elle chercha le gros bouton rouge avant d'éteindre la luminosité de l'écran. La jeune femme vint d'ailleurs près du plasma où elle éteignit totalement la TV avant de revenir derrière le canapé où elle avait quitté le garçon, elle attendit un temps puis le vit réapparaître par la porte de la cuisine. Panamee fit un petit sourire en coin alors qu'il s'avançait vers elle à pas lents, il attrapa une nouvelle fois les doigts de sa main et encore une fois collés il lui avait lancé un petit regard mystérieux avant de se moquer ouvertement d'elle.

DUNCAN « Oui elle est bien à l'étage. T'es médium ? » ricanait il alors qu'il la contemplait d'un seul œil en la menant dans le couloir où l'escalier se trouvait. Elle fit une légère moue perplexe, c'était vrai, comment pouvait elle savoir que sa chambre était située à l'étage sans l'avoir deviner, elle fit alors un petit sourire en coin se souvenant tout d'un coup la raison de sa phrase alors qu'elle se faisait traîner par le jeune homme.

PANAMEE « Je ne suis pas devin. », elle répondit alors avec un petit rire tandis qu'ils arrivaient en bas des escaliers qu'ils s'apprêtaient à grimper tranquillement. « Tu m'as accueilli en serviette avant de grimper pour redescendre habillé, j'en conclus que tes habits ne soient pas dans ta salle de bains, si ? » Elle arqua un petit sourcil alors qu'ils s'éloignaient du rez de chaussée pour atteindre au premier étage qu'elle découvrait pour la première fois depuis son arrivée, elle jetait des coups d'yeux de gauche à droite avec une curiosité enfantine.

Elle passa dans l'entrée de l'étage avant qu'il l'attire contre elle pour la faire pénétrer dans sa chambre, allumant à basse luminosité la lumière par l'interrupteur plaqué contre le mur, elle fit un petit sourire et s'avançant à l'intérieur elle se mit à scruter du regard la décoration de Duncan. De nombreuses femmes à demi nues voir totalement dénudées se dévoilaient sous les yeux de la jeune mère qui riait aux éclats en reluquant leurs positions aguichantes, elle jeta un œil à son voisin qui ne se sentait pas très à l'aise. Elle venait enfin de lui quitter la main en partant en excursion sur les murs de la chambre, touchant de temps à autre quelques photos disposées un peu partout alors qu'il la regardait faire, elle le contemplait de temps à autre avec un fin sourire avant de retourner à ses découvertes. Elle passait devant l'armoire où une femme brune de type érotique était plaquée contre la porte, elle la regarda un moment puis passa son chemin et s'arrêta devant le bureau où quelques photographies de la vie réelle était déposée. Panamee eut un fin sourire aux lèvres en apercevant entre autre le visage du jeune homme, quelques photos prises à Ocean Grove comme l'enlacement du trio de Esteban, Heaven et lui même. Elle n'émit aucun froncement de sourcils après tout c'était normal de garder ce genre de souvenirs au dessus d'un bureau, elle tourna son regard sur une autre photographie où elle vit alors Esteban, Duncan & une partie coupée. N'ayant même pas le temps de demander qui était la troisième personne de cette fabuleuse image, elle l'entendit par dessus son oreille, et s'arrêtant alors de reluquer tous les types de photos dispatchées un peu partout, elle se retourna vers son voisin.

DUNCAN « Désolé de la déco, à croire que j'ai 15 ans. », il se massait la nuque en se la grattant avec un petit sourire désolé, il se mordilla nettement la lèvre sous ses yeux et elle ne put que réprimander un petit sourire les bras croisées elle s'avançait vers lui en haussant les épaules.

PANAMEE « Disons qu'à quinze ans tu as assez de goûts pour les corps féminins dans ce cas. », elle gloussait doucement en se frottant les bras par la température glaciale n'étant pas partie encore de ses épaules et surtout de sa nuque. « C'est déjà plus coloré que dans ton salon » annonçait elle en se moquant de lui alors qu'il ne se sentait pas terriblement à l'aise parmi tous ses posters sortis tout droit des magazines.

DUNCAN « Tu veux quelques choses pour dormir ? Une chemise ? Un t shirt ? Un short ? Dis moi. », il avait porté le regard sur l'ensemble de la tenue de la jeune mère alors qu'elle fit à cet instant, le même mouvement de tête en se reluquant des pieds à la tête avec une petite grimace. Alors qu'elle avait pensé aux couches de son fils ou même au biberon elle avait omis d'attraper un pyjama – une chemise de nuit pour elle, Panamee se gratta machinalement les cheveux qui retombaient de fatigue sur son visage avec un petit sourire. Énumérant tout un tas de solutions, elle était totalement étonnée par son dévouement et s'asseyant sur le rebord du lit, elle le regarda pensive et le fixant alors du regard, elle fit son choix.

PANAMEE « J'y avais pas pensé, mais une chemise longue fera très bien l'affaire. » elle déviait son visage avec un franc sourire en attendant qu'il lui jette la première chemise qu'il trouvait sous la main, en espérant évidemment qu'il ne retire pas la sienne pour la lui passer. Elle n'eut qu'une microseconde à attendre avant qu'il ne lui tende cette chemise repassée située dans son placard, elle zieuta un moment le vêtement et regardant tour à tour l'habit et le garçon comme gênée par la situation elle murmura quelques mots. « Vous m'excuserez quelques minutes monsieur. », partant en direction de la sortie de la chambre elle vit alors la salle de bains entrouverte et n'ayant même pas besoin de la chercher, elle s'installa à l'intérieur pour se dévêtir. Elle fit glisser les bretelles de sa robe jusqu'à la faire retomber au sol, et enfilant la chemise dix fois trop grande pour elle, Panamee restait en tonga dans ses dessous elle se regardait dans la vitre en recouvrant sa peau par les boutons du haut du garçon. Ayant fini, elle attendit un moment dans la salle de bains où elle se scruta du regard et tenta de se décrasser le visage avec l'eau du robinet, elle se fit un petit sourire en coin dans la vitre du miroir et levant les bras au ciel alors qu'elle ne voyait toujours pas le bout de ses doigts elle ricana doucement avant de récupérer sa robe par terre et de revenir dans la chambre. Elle déposait son vêtement sur la chaise présente dans la pièce sans scruter des yeux Duncan qui vaguait à ses occupations, mais une fois avoir plié soigneusement sa robe elle se mit à le contempler sans crainte. Il se retourna alors et la regardait en souriant, intimidée par le jeune homme elle s'assit tranquillement sur le rebord du lit sans rien dire avant de lever la tête et de tomber une nouvelle fois face à son regard.

PANAMEE « Je sais. », elle lâcha un profond soupir d'exaspération en levant les bras vers le haut du plafond, et pouffant de rire de ne toujours pas voir ses mains elle les reposa sur ses jambes semi dénudées par la chemise. « J'aurai dû commander trois voir quatre tailles en dessous, mais le vendeur n'en avait plus en stock. » avait elle raconté en ricanant alors qu'elle parlait évidemment de Duncan et de sa chemise beaucoup trop grande pour ses bras, mais assez basse pour qu'elle s'arrête après son sous vêtement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Mar 10 Nov 2009 - 23:54

Duncan n'avait pas pu s'empêcher de lacher un petit rire en la voyant se manger légèrement le rebord de la fenêtre elle était une vraie gaston lagaffe au féminin cette fille <3 C'était trop mignon!

« Je ne suis pas devin. Tu m'as accueilli en serviette avant de grimper pour redescendre habillé, j'en conclus que tes habits ne soient pas dans ta salle de bains, si ? »

Il sourit, elle n'avait pas tord, elle avait un sens élévé de réfléction dis donc, normal elle avait fais des études pas comme lui et était medecin.

_Non t'es divine. *il avait lancé en la regardant tout taquin, il se moquait un peu plus d'elle* Quand à ton observation, qui te dis que je n'ai pas tout simplement le dressing en haut ?

Bah oui cela pouvait être également possible non ?
Duncan savait que la décoration de sa chambre ne plaisait pas à tout le monde, toutes les filles lui disaient que c'était pas très joli que c'était tout du retouché et que après il prenait trop l'habitude de se focaliser sur le physique et pas sur l'intérieur, bref des conversations souvent trop longues ou Duncan trouvait toujours réponses à tout et où surtout il arrivait à les mener à ce qu'il voulait réellement, les avoir pour la nuit et basta!
Il entendit alors le rire de Panamee, il soupira alors elle se moquait de lui, mais bon en même temps il le cherchait bien non ?
Il la regardait de temps à autres examinant ses réactions et ses gestes, était elle jalouse de ses femmes qui étaient alors plaqués contre les murs ?
Au dessus du bureau regnait des photos de un peu tout le monde, des vieilles et des plus récentes, celle qui était déchiré était la dernière que Duncan, Esteban & Neal avait faite, il l'avait déchiré juste après qu'il se soit apperçut que Neal les avait abandonné et depuis le coup de fusil d'Heaven il n'avait pas eu le temps de faire de même avec les autres, ou bien tout simplement de mettre un gros 'Fuck Off' à la place des photos sur son mur car c'était ce qu'il pensait, c'était tous des enculés, Heaven l'avait trahit liu avait poignardé dans le dos un couteau, alors qu'elle lui lançait des phrases mythiques comme quoi c'était pas normal qu'il embrasse une amie qu'elle n'embrassait pas ses amis et tout ça, il ne regardait donc pas le mur de sa chambre que Panamee regardait d'ailleurs il ne le regardait plus il l'avait trop regardé avait trop été vert en apprenant les tromperies de ses amis, enfin ce qu'il considérait comme amis bien sûr.


« Disons qu'à quinze ans tu as assez de goûts pour les corps féminins dans ce cas. C'est déjà plus coloré que dans ton salon »

Il sourit légèrement, elle voulait mettre une pointe d'humour dans ces paroles, elle lui disait qu'il avait du gout au moins et qu'il y avait déjà plus de couleurs que dans son salon, normal en même temps Adrian son ancien coloc n'avait pas voulu qu'il fasse de même dans le salon, alors il s'était contenté de sa chambre.

_Les femmes coloraient ma triste vie.

Il fit une petite moue, il avait quand même pas mal honte de sa chambre enfin normalement non mais là oui. Même avec Heaven il avait honte.
Il lui demanda alors elle voulait quelques choses pour se vêtir! Duncan la regarda elle tombait de fatigue, c'était hallucinant comme la vie de la jeune femme devait être éprouvante.
Duncan voulait lui passer sa chemise en réalité ou espérait sincèrement qu'elle la lui demande où qu'elle lui vole dans la nuit, il s'approcha alors de son placard et en sortit une banche longue comme elle l'avait souhaité, il lui tendit un petit sourire en coin. Il l'a regarda alors il allait lui proposer de rester dans sa chambre mais elle le fit avant même qu'il ne le lui demande. Il la regarda alors partir et sourit se grattant à nouveau la tête, ah lalala les femmes, il soupira un instant et se déboutonna la chemise, l'enlevant alors pendant l'absence de Panamee pour prendre un pantalon de pyj Calvin Klein et donc changer de pantalon, il ne dormait qu'en boxer ou nu, là il devait faire une entorse à la règle mais par contre mettre un t shirt était pour lui impossible il aimait trop être torse poil.
Il s'assit alors sur le lit tranquillement, les mains derrières la tête à regarder si Panamee reviendrait tôt ou tard. Duncan était assis l'attendant, il la vit revenir, poser sa robe sur la chaise et venir s'asseoir au bord du lit, pourquoi ne l'avait elle pas rejoint était elle timide ? Il sourit en coin, c'était mignon ses actions.


« Je sais. J'aurai dû commander trois voir quatre tailles en dessous, mais le vendeur n'en avait plus en stock. »

Il se mit à rire légèrement, il n'avait pas compris le début de sa phrase, mais comprit vite. Il se releva doucement et la tira alors vers lui dans ses bras...

_Non moi j'aime bien, elle te va parfaitement bien. Ca donne un côté *murmure à l'oreille* Sexy que je ne peux toucher.

Il lacha un petit rire à nouveau, elle avait froid encore sa peau était froide elle n'arrivait sûrement pas à se réchauffer depuis le passage de dehors, il leva les pieds alors et elle fit de même pour pouvoir alors se mettre sous la couette, il faisait comme la première nuit il la gardait dans ses bras... Il prit sa main et entrelaça ses doigts.

_Tu voulais faire quoi comme métier quand tu étais petite ?

Une question qu'il se posait une question parmis la liste de toutes celles qu'il avait en tête. Peut être aussi un moyen de ne pas penser au sexe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Mer 11 Nov 2009 - 0:36

Elle venait de parcourir l'ensemble de sa chambre avec un fin sourire aux lèvres à la vision des femmes dénudées, puis de ses photographies amicales amoureuses ou familiales, elle avait touché quelques images notamment celle où l'autre partie était manquante. Elle parlait avec une légère ironie au sujet de la décoration colorée de cette pièce et se moquant alors du jeune homme, il avait finalement fini par exercer une petite moue accentuée par cet écartement de satisfaction de la bouche.

DUNCAN « Les femmes coloraient ma triste vie. »

A présent soumis à son défi du mois, il devait certainement voir ses coucheries dans un monde lointain voir même antérieur, elle eut un petit haussement des épaules espérant quelque part que ce soit toujours les femmes qui colorent sa vie même après ce mois d'abstinence, et non pas les hommes. Elle avait désormais reposé ses pupilles au moment où il lui proposa cette chemise blanche fraîchement repassée et sans plis, elle n'attendit pas sa demande pour s'éclipser hors de la salle de couchette et d'atterrir dans la salle de bains en seulement quelques pas. Panamee avait mis un certain temps à trouver la lumière de cette dernière, puis s'était dévêtue de sa robe de soirée en silence en prenant soin de retirer ses chaussures qu'elle gardait au pied depuis le début de la soirée. Elle sentit ses pieds se réchauffer au fur et à mesure qu'elle se tenait dans la maison de son voisin, elle attrapa alors le vêtement de Duncan qu'elle hissa sur ses épaules avant de le clôturer par les boutons étendus sur la lignée du devant. Un à un et mettant quelques secondes à tout fermer, elle se jeta un regard souriant dans le miroir et attrapant sa robe en main, elle éteignit la lumière en parcourant dans le noir la distance manquante jusqu'à la chambre.

Elle arriva dans l'enceinte de la pièce et prit soin de déposer ses vêtements et chaussures près de la chaise à roulettes sur le bureau, elle tourna alors le visage le voyant allongé sur le lit à l'attendre avec ses bras par dessus sa tête, la jeune femme partit de l'autre côté du lit où elle s'assit sur le rebord. Elle avait tourné son visage en direction de son voisin avec un faible sourire avant de se regarder elle même avec la chemise et de faire une légère grimace, elle ressemblait à simplet des sept nains mais apparemment tout cela n'était pas pour déplaire à Duncan qui la regardait encore plus. Elle eut le temps de voir les nouveaux pectoraux de son ami qui se dessinaient tels des tablettes de chocolat, elle se mordilla légèrement la lèvre et levant les bras au ciel, elle avait lancé cette phrase banale sur la longueur de la chemise. Panamee fut alors tirée par le garçon jusqu'à ses côtés où il la prit fortement dans les bras, un franc sourire au bout des lèvres qui l'envahissait, elle gardait cette même petite moue désespérée par son habit du soir lorsqu'il lui susurra quelques mots au creux de l'oreille.

DUNCAN « Non moi j'aime bien, elle te va parfaitement bien. Ça donne un côté *murmure à l'oreille* Sexy que je ne peux toucher. », avait il murmuré en riant légèrement de son impossibilité. Elle abaissa alors son visage en direction de sa chemise et souriant alors à sa phrase et surtout la dernière, elle jeta un œil sur le torse dénudé de Duncan et affichant un plus grand sourire ou elle aurait pu parlé réciproquement, elle se contenta de se rapprocher encore un peu de son voisin. La demoiselle mourrait de froid depuis leur discussion dans le jardin, elle n'avait osé lui demander de revenir dans le salon sans leur explication et pour cause maintenant, elle se sentait encore plus gelé que de la glace ou même son nez était encore frais. Elle le vit alors lever les pieds vers le plafond et comprit alors ce qu'il voulut faire, faisant de même en ricanant de joie, elle se retrouva alors sous la couette où ses pieds se serrèrent entre eux comme pour se réchauffer. Ses deux bras abattus sur le dessus de la couverture, Panamee sentit les doigts du garçon s'entrelaçant une nouvelle fois avec les siens alors qu'elle se mettait sur le côté pour mieux l'apercevoir, elle le regardait malicieusement sans rien dire, jusqu'à ce qu'il vienne à nouveau briser le silence. « Tu voulais faire quoi comme métier quand tu étais petite ? »

Elle jetait un œil aguicheur envers son ami avant de se repositionner la tête contemplant le plafond, cherchant dans ses souvenirs ce qu'elle avait toujours rêvé de faire et de devenir et un sourire apparut au creux de ses joues. Elle gardait sa main dans la sienne sans vouloir la défaire, Panamee lui avait lancé un regard alors qu'il attendait une réponse et mit un certain temps avant de lui répondre sincèrement.

PANAMEE « Tu vas te moquer de moi... » avait elle marmonné dans sa bouche en boudant comme une enfant de cinq à six ans. Elle contempla le jeune Duncan qui riait en lui demandant de lui faire cracher le morceau, elle se mit alors à rire et à lui avouer son plus grand secret. « Je voulais être à tout prix une princesse. » murmura t elle dans un souffle avant de prendre une pause. « Manger toute la journée et commander des futurs jouets chaque jour. J'aurai aimé. », elle ricanait tranquillement à ses côtés – tellement bien en sa compagnie – et se rapprochant un peu plus, elle le fixait du regard avec un air hagard. « Et toi ? Tu rêvais de quoi et à quoi lorsque tu étais petit ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Mer 11 Nov 2009 - 0:57

Duncan n'allait pas pouvoir fermer les yeux et passer sa nuit avec le corps des femmes dénudés sur ses murs, il devrait finir par les enlever toutes pour ne mettre que des photos de rien du tout de paysage sûrement ne lui évoquant aucune envie sexuelle... Mais pour le moment il n'y pensait pas vraiment.

Duncan l'avait alors attendu comptant les moutons et se déhabillant également mais contrairement à Panamee, lui avait laissé ses habits trainés à même le sol près de l'armoire, il ne prenait pas soin de plier ses affaires et les ranger correctement, il s'en foutait un peu, un peu trop relax comme homme. Elle était alors revenue, en petite chemise blanche ce qui l'a rendait sexy même si elle doutait fortement que cela lui aille, en même temps Duncan aurait aimé lui lancé qu'elle n'avait qu'à ne rien mettre si elle voulait mais il n'était pas sûr que cela se passe au mieux pour sa nuit de non sexe.
Duncan sentit alors les pieds gelés de Panamee contre le sien, il eut un petit frisson qui lui parcoura le corps, mais il ne bougea pas pour autant ce geste ne le dérangeait pas! Il la regardait ne la quittant pas des yeux, il avait envie de l'embrasser et cela depuis un moment mais c'était tellement bon d'attendre, même si il avait déjà testé le fait d'attendre un moment avant de coucher avec Heaven le résultat avait été le même peut être qu'ils n'avaient pas assez pris le temps de se connaître...
Il venait alors de lui poser une question toute bête, ce qu'elle voulait faire lorsqu'elle était petite lorsqu'elle s'imaginait dans le futur, il écouta alors sa réponse.


« Tu vas te moquer de moi... »

Il sourit en coin, pourquoi pensait elle ça ? Il ne se moquait jamais d'elle du moins jamais réellement, c'était toujours pour l'embêter pour la taquiner rien de plus.

_Promis je ne le ferais pas.

« Je voulais être à tout prix une princesse. Manger toute la journée et commander des futurs jouets chaque jour. J'aurai aimé.Et toi ? Tu rêvais de quoi et à quoi lorsque tu étais petit ? »

Il sourit c'était mignon, mais en même temps toutes les filles rêvaient de faire cela quand elles seraient grandes, elle ne dérogait pas la règle, elle voulait être une princesse et elle pensait sûrement que son prince arriverait à sa porte sur son bel étalon blanc lui demandant sa main et la kidnappant pour l'emmener dans son chateau mais ça dans la vraie vie, cela n'arrive jamais, on est pas dans un Disney on est dans la vie réelle, adieu les rêves d'enfants, bonjour les ennuis des adultes.

_Il n'est jamais trop tard pour être la princesse de quelqu'un...

Il sourit légèrement, tout en la regardant, bah oui elle pouvait toujours être une princesse et pourquoi pas sa princesse à lui ? Mais lui était loin d'être un prince charmant, il n'avait pas de bel étalon, il ne savait même pas trop monter à cheval même si il les trouvait beau et majestueux. Il n'avait pas les bonnes manières et était sûrement le dernier des garçons a être présentés aux parents de la princesse, bref lui était plutôt le boufon du roi... Ca c'était un rôle qui lui allait peut être bien mieux.
Elle lui retourna alors la question, il se mordit la lèvre et laissa un gros blanc de silence pour réfléchir, quand il était petit, il voulait faire tout les metiers du monde, il ne voulait pas quitter ses deux amis et voulait vivre sans règle.


_Quand j'étais petit, je... pff je sais même plus, je voulais courir partout, conquérir le monde et jamais me faire prendre, j'étais un voyou et l'avenir d'un voyou n'allait pas bien loin tu sais ? Alors je te dirais la prison même si ce n'était pas mon choix. Je ne voulais rien faire de particuliers, je voulais rester avec ma bande et vivre au jour le jour, ce rêve je l'ai déjà réalisé et bizarrement, il ne me plait plus.

Oui Duncan en avait marre de sa vie actuelle il voulait du changement et allait tout faire pour prendre sa vie en main, il regarda sa main d'ailleurs enlaçé dans celle de Panamee et sourit en coin, il prenait déjà un peu sa vie en main non ? Il faisait des efforts, il ouvrait sa carapace.

_Je suis sûr que tu ne te serais pas retourné sur moi, j'étais le voyou et en tant que princesse t'aurais voulu le prince.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Mer 11 Nov 2009 - 1:59

DUNCAN « Promis je ne le ferais pas. »

Elle savait pertinemment que ce dernier se permettrait de se moquer ouvertement de ses rêves inachevés de petite fille, elle l'avait tout d'abord scruté d'un fin regard inquisiteur pour remarquer les pupilles étincelantes de Duncan qui attendait, elle avait haussé un sourcil alors qu'il lui promettait de ne pas rire à ses songes. Elle se mit alors dans une bonne posture tout en tentant de garder ses doigts resserrés contre ceux du garçon, et commença à lui annoncer ces désirs de jeune enfant avec une enthousiasme telle qu'elle y croyait encore. A la fin de sa dernière phrase, elle le vit alors sourire sans se moquer – elle voulut rire – mais gardant tout de même son sérieux en lui dévoilant ses souvenirs d'enfance, elle jouait avec les doigts de son voisin. La main non occupée regardait et touchait les doigts encerclés entre eux, elle tapotait sur l'index de l'homme avec un petit regard porté en sa direction, elle s'amusait à serrer puis desserrer les deux mains sans grand intérêt.

DUNCAN « Il n'est jamais trop tard pour être la princesse de quelqu'un... » avait il dit en laissant la fin dans un soupçon d'interrogation envers Panamee, elle arqua un sourcil et détourna alors son regard des mains pour le poser sur les paupières lourdes de son ami. Elle avait laissé sa bouche entrouverte comme pour laisser passer un filet d'étonnement entre ses dents, elle resserra un peu plus l'étreinte des deux bras qu'elle porta jusqu'à son nombril recouvert par la chemise blanche. Les palpitations de son cœur descendait jusqu'au fond de son ventre et voir même encore plus bas, elle sentait sa respiration lente entrain de monter et descendre, provoquant une sorte d'ascenseur pour les doigts entrelacés qui sentait les battements de son pouls.

Elle se contenta de sourire et de lui retourner la question dans l'autre sens – s'il s'intéressait à elle, elle en faisait autant – elle dégagea sa main de son corps pour ne pas trop tenter ni l'un ni l'autre et levant la tête en sa direction, elle le vit se mordre les lèvres en laissant le même blanc qu'elle avait laissé avant de lui révéler ses rêves de princesse. Panamee l'avait alors fixé de ses prunelles pour lui faire comprendre qu'elle ne le jugerait en aucun cas, elle attendit encore un moment avant de l'entendre frayer sa voix du future qu'il s'était imaginé.

DUNCAN « Quand j'étais petit, je... pff je sais même plus, je voulais courir partout, conquérir le monde et jamais me faire prendre, j'étais un voyou et l'avenir d'un voyou n'allait pas bien loin tu sais ? Alors je te dirais la prison même si ce n'était pas mon choix. Je ne voulais rien faire de particuliers, je voulais rester avec ma bande et vivre au jour le jour, ce rêve je l'ai déjà réalisé et bizarrement, il ne me plait plus. »

En quelque sorte, Duncan était un tyran ou un brigand et Panamee était un simple flan. Elle avait écouté avec attention le chemin qu'il avait voulu tenter d'exercer et son coup de foudre pour la découverte du monde la fit sourire pour avoir eu ce même rêve, elle saisissait la suite de son dialogue avec une intention de l'entendre malgré la fatigue. Elle avait alors sourit son choix de voyou non commandé qu'il avait d'après lui réalisé à merveille, elle voulut lui répondre mais ne trouva autre chose que de le reluquer et de suivre son regard vers les mains suspendues et accrochées ensemble. La jeune mère avait frôlé de son pouce l'index de son voisin qu'elle caressait alors du bout des doigts, elle lui jeta un œil, et reposant ses iris sur les phalanges elle entendit la parole taquine de Duncan qui s'éveillait.

DUNCAN « Je suis sûr que tu ne te serais pas retourné sur moi, j'étais le voyou et en tant que princesse t'aurais voulu le prince. », avait il meuglé d'un point de vue de défaitiste.

Elle entrouvrit la bouche pour pouvoir y glisser quelques mots mais rien ne sorti parce qu'elle pensait certainement que les gestes seraient plus beaux que les mots. Elle touchait et effleurait de ses pieds la chaleur qui s'émancipait du corps de son ami, elle fit une petite moue à sa phrase et s'approchant encore de lui elle finit par se coller totalement contre lui, la tête posée sur son torse où les deux battements s'entremêlaient dans une musique a capella. Panamee fit glisser sa main non prise sur la joue du garçon alors qu'elle lui souriait comme pour le rassurer, elle descendit par ailleurs cette main chaleureuse jusqu'à la nuque où elle resta tantôt immobile jusqu'à ce qu'elle se mette à parler, les yeux rivés sur lui.

PANAMEE « D'un point de vue de comte de fées, Aladdin est un voyou et Yasmine une princesse. » avait elle susurré entre deux battements de cœur et de cils allant en direction de son voisin. « Et puis, je suis bien une voyou quelque part. Je t'ai embrassé sans ton accord à l'arrivée de ce gros russe. », elle se mit alors à rire en marquant une pause tout en restant calme par moment. « Le prince s'est trop fait attendre, alors la Belle au bois Dormant à trancher pour le voyou. », Panamee parlait avec une telle sensibilité au bord de ses lèvres qu'elle restait époustouflante dans ses paroles. Retirant sa main de la nuque de Duncan, elle la déposa non loin d'eux en scrutant des yeux son ami, elle tenait fermement sa main entrelacée de peur de perdre cette connection qu'elle porta près de son visage comme pour sentir cette présence.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan

Revenir en haut Aller en bas
 

Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road & Lemon Street-