AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Sam 21 Nov 2009 - 0:46

Duncan se sentait faible, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur il pensait sincèrement que ses jambes ne tiendraient jamais à le maintenir bien longtemps. Le regarde de Panamee le perturbait, il aimerait tellement lire dans ses pensées et la rassurer sur celle ci.

Leurs échanges avaient été des plus brusques, Duncan n'avait sû alors gérer sa force et l'avait plaqué une nouvelle fois sauvagement contre le mur le 'Aie' de Panamee le dérangea même pas, ne s'arrêtant pas pour autant dans ce geste de désir, il avait tellement eu envie de l'embrasser que c'était presque impossible de l'arrêter, voir même carrement impossible. Il avait rêvé de l'embrasser, cette nuit même, il avait rêvé du jour où il l'embrasserait ne pensant même pas que cela serait le jour même du réveil, et pourtant, elle avait tout fais pour l'enflammer.
Duncan était tout de même soulagé que Panamee répond favorablement à son baiser, elle mettait autant de passion que lui, c'était un baiser sauvage, comme si ces deux personnes avaient attendu 30 ans avant de ceder enfin, comme si leurs désirs les dévoraient tellement de l'intérieur qu'ils avaient forcément dû ceder, il avait tellement envie de plus, ce baiser le mettait en appétit, il voulait à présent la dévorer entièrement, embrasser chaques parties de son corps la recouvrir de tendresses de gestes, de caresses et tout simplement être collés l'un à l'autre dans un lit cela serait tellement bon pensait il.

Lorsqu'ils stoppèrent le baiser, Duncan en redemandait, il avait des étoiles dans les yeux, ce baiser avait été tellement bon, un pur moment de jouissance, il en revoulait comme si il venait de gouter une sucrerie tellement bonne qu'il savait qu'il ne pourrait plus s'en passer et qu'à présent ce serait sa sucrerie préférée.
C'est alors qu'après un long moment de silence Panamee brisa la glace, commençant à parler et là... elle perdait Duncan.


« Et moi qui t'arrachas la chemise que tu n'as pas, et toi me disant : non non arrêtes je suis sérieux Panamee, je ne te veux pas. » ... « Je te dis, oh si prend moi. »

De quoi parlait elle ? Il avait dû perdre un épisode, il avait dû oublier ses paroles, il avait dû tellement être omnubilé par ses lèvres, qu'il ne l'aurait même pas écouter, et oui un homme ne peut faire plusieurs choses en même temps.
Duncan avait toujours ses sourcils froncés, il ne comprenait rien, tout ce qu'il avait pû comprendre était le 'Oh si prend moi.', ça ça lui parlait. Il décrocha alors un petit sourire en coin coquin et sa main posé sur ses hanches descendit alors vers ses cuisses, l'autre main fit de même et là il se mit à porter Panamee contre son corps ses mains sur ses hanches à la maintenir, il la voulait maintenant et là limite il ne l'écoutait plus il s'en foutait de ses paroles, il voulait juste profiter de ce moment, malgré le fait qu'il essayait de se contrôler il ne pouvait pas il avait envie d'elle et maintenant.


_Chuuuut, tu parles trop.

Il lacha un petit rire moqueur, il se dirigea alors vers la chambre, la portant tel un koala, il arriva alors dans la chambre et il posa Panamee sur le lit, si il l'avait emmené ici c'était tout simplement qu'au début Panamee était partit avec ces vetements sous le bras, alors il l'emmenait mais il ne l'emmenait pas vraiment faire ce qu'elle était partie faire au début de son départ...
Il l'avait alors posé sur le lit, il s'était alors allongé sur elle comme précédemment. Il lui caressa le visage, il avait un petit sourire niais et toujours la même envie de la dévorer qu'auparavant, si ce n'était plus, comme si ce baiser qu'ils venaient juste d'échanger ne lui avait pas suffit à se doper pour un bon moment...
Il avait le corps de Panamee a moitié nue sous lui, elle était si belle, il ne pouvait résister...
Il s'approcha de son oreille où il lui croqua le lobe avant de descendre dans le cou de la jeune femme pour y déposer un tendre baiser, sa respiration était légèrement rapide, il avait le souffle court, comme si le stress et l'envie se mêlaient à lui.


_Je ne peux te résister.

Il avait alors murmurer cela dans son cou, à faible voix, limite inaudible mais il savait bien qu'elle l'avait entendu, il la regarda alors à nouveau et l'embrassa à nouveau fougueusement, sans même lui laisser le temps de lui répondre... Il fallait l'arrêter et pour cela, il fallait un réel bon moyen... Même si il ne ferait rien sans son accord tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Dim 22 Nov 2009 - 16:41

Elle venait de se dégager du visage du jeune homme où ses lèvres se posèrent brutalement quelques instants plus tôt, elle eut ce petit sourire en coin qui montrerait son contentement alors que ses yeux se rouvraient en direction des pupilles de Duncan. Il était si beau. C’était si magique. Elle avait scruté tous les pores de son joli minois, sa main s’était alors décomposée sur l’une de ses joues qu’elle caressait avec envie, elle n’apercevait aucun cratère sur sa bouille d’adulte enfantin, mais seulement ce profil de statue grec synonyme du parfait. Puis, reluquant ses yeux de braise si profonds qui la fixait d’un air d’adoration, elle avait touché du doigt sa bouche fine et légèrement relevée qui l’appelait toujours et encore. Panamee s’était perdue dans les lèvres puis dans les iris de son copain, et repensant un moment à leur réveil de la journée, elle avait lancé en répétition une phrase, une babiole qui ne voulait strictement rien dire si on s’amusait à les relier les mots entre eux.

Voyant tout d’abord les sourcils du garçon se redressant sur sa face, elle découvrit ensuite un fin sourire en coin taquin qui avait peut être compris de quoi elle parlait. Elle sentit alors la descente de sa main auparavant posée sur sa hanche, venir se mettre sur le haut de sa cuisse avec lenteur alors qu’il la scrutait du regard sans prêter attention à ce que ses bras faisaient. L’autre fit de même de son côté en venant choir au beau milieu du haut de sa jambe, elle frissonnait quelque peu sans savoir ce qu’il s’apprêtait à faire, puis la pression se fit et elle se retrouva confronter au soulèvement. Il avait soulevé la jeune mère entre ses doigts habiles et ses jambes se retrouvèrent rapidement à entourer le postérieur de Duncan, elle eut un petit rire silencieux en sentant ses bras se glissaient sur l’arrière de ses cuisses et passa alors ses bras autour de la nuque de ce dernier. Plus elle s’approchait de lui, plus sa force à se contenir s’évanouissait. Elle recula sa tête de l’épaule du jeune homme pour plonger son regard sombre dans celui du garçon qui souriait, elle sentait la contraction de ses muscles et de son torse frôlant sa silhouette dénudée, et ne put que le contempler avec passion alors qu’il s’exprimait.

DUNCAN « Chuuuut, tu parles trop. » avait il déclaré alors qu’il la soutenait par ses mains et la dégageait du mur.

Il se moquait profondément de la jeune mère qui se tenait à lui comme un fœtus de koala, elle entendit sa répétition à ce qu’elle lui avait précédemment fait : « Tais-toi, idiot. » Elle le vit faire un pas en arrière, puis se diriger vers l’escalier du début de l’entrée, Panamee comprit immédiatement où il souhaitait l’emmener et tenta alors de s’accrocher à ses bras alors qu’il avançait normalement. Elle avait certes un poids d’adulte, mais apparemment cela n’avait strictement rien d’important pour celui qui la portait comme un enfant autour de son corps, et s’arrêta un moment devant le perron. Ses bras se replacèrent au moment où il la souleva un peu plus pour la remettre à sa place, puis commença à grimper les marches de l’escalier avec agilité alors qu’elle rigolait à chaque rebondissement qu’elle effectuait entre les doigts du jeune homme.

Arrivée en haut du corridor, ils pénétrèrent rapidement dans la chambre de Duncan où il la déposa lentement sur le lit, s’allongeant sur la jeune femme en se retenant de ses bras qui reprenaient petit à petit de la force après le transport. Elle eut ce fin sourire durant tout le trajet qu’elle ne pouvait démordre et qui s’accentua au moment où elle sentit sa main baladeuse se faufilant parmi sa joue et qui descendait dans le creux de son cou. Il la contemplait en silence de ses yeux de biche qu’elle voulait attraper comme un diamant, elle le voulait pour lui et peut être pour un certain moment – juste histoire de le fatiguer – et elle sentait que lui aussi en avait envie. S’approchant dangereusement de sa fine oreille, il lui chipa alors le lobe de l’oreille qu’il mordilla avant de descendre le long de son visage pour déposer un tendre baiser dans sa nuque, et elle ne put retenir le plaisir qu’il lui faisait par un petit soupir de satisfaction. Les deux respirations saccadées se mêlèrent ensemble alors qu’elle ne cessait de le regarder, attendant certainement le bon moment pour lui sauter dessus, elle l’entendit se remettre à parler.

DUNCAN « Je ne peux te résister. »

Il lui avait alors susurré ses quelques mots inaudibles dans le bord de ses tympans, puis revenant à la charge vers le visage de Panamee, il ne lui laissa même pas la défense de lui répondre qu’il prit une nouvelle fois possession de sa bouche. Leurs lèvres se touchèrent alors fougueusement et même passionnément, elle esquissait un petit sourire au cour de leur échange alors qu’elle tâtait de ses mains les bras de Duncan en faisant des vas et viens le long de ses avant bras. Attrapant alors les doigts de ce dernier posé au sol, elle lui écarta les bras de l’intérieur en faisant alors tomber sa masse corporelle sur la fine silhouette de la jeune mère, riant légèrement tout en continuant de l’embrasser avec fougue, elle retourna la situation. Effectivement, ses mains attrapant celles de son voisin, elle les entremêla sans difficulté et les monta au dessus de son visage en ne cessant l’embrassade. Là, elle prit alors un sérieux coup de bassin de sa part, et fit pivoter avec difficulté le corps de Duncan qui se retrouva bientôt plaqué contre le matelas, Panamee au dessus. Grimpée à califourchon sur l’homme en question, ses mains dans celles du jeune homme, elle accentua alors l’embrassade en se collant encore plus à son visage et à son corps. Ses cheveux se décoiffant dans tous les sens durant la bataille, elle marquait de petites pauses entre les lèvres du garçon et elle tout en les laissant collées, puis reprenant de plus belle l’envie de lui dérober son corps, elle serra ses mains contre les paumes de Duncan sa bouche s’entrechoquant avec frénésie contre les lèvres qu’elle dévorait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Dim 22 Nov 2009 - 23:00

Le sourire de Panamee plaisait de trop à Duncan, elle le rendait fou, c'était pas possible autrement, pour un sourire d'elle il décrocherait la lune.

Duncan l'avait alors regardé alors qu'elle parlait, elle disait des choses qu'il ne comprenait pas mais bon il s'en foutait elle était là et son envie était toujours là il n'arrivait plus à se retenir, se contrôler il l'embrassait et perdait alors son défi des plus fou, en espérant juste que ça en vallait pas la peine et surtout avec la peur de la suite des évènements.
Il l'avait alors soulevé pour la porter tel un koala dans ses bras musclés, en rien de temps il avait réussi à la porter elle était de toute façon d'une légèreté surprenante.
Duncan avait aimé se moquer d'elle, en lui disant qu'elle parlait trop, il avait aussi peut être dis cela pour tout simplement lui dire qu'il n'avait absolument rien compris mais qu'il s'en moquait! Il pensait à autre chose que parler pour le moment, il a porta alors jusqu'au début de l'escalier et la regarda, elle était si belle, si attirante, si légère, que pour lui c'était comme une promenade de santé, c'était rien qu'un sac de plume il pouvait alors la porter pendant des heures, après tout c'était ça non le but d'un homme ??? Porter sa compagne lorsque celle ci ne peut plus marcher. Et pis même il aimait la sentir entièrement contre son corps, la porter et savoir qu'elle était à lui, en un sens elle était dépendante de lui pour pouvoir se déplacer étant donné qu'elle ne pouvait pas se déplacer sans les jambes de Duncan.
Il vit alors Panamee rire lorsqu'il la monta, il ne put que sourire à ce petit rire tout mignon, elle était trop mignonnette cette femme, et pis il sentait bien qu'elle ne se moquait pas de lui mais tout simplement, du fait d'être porté tel un bébé, on ne lui avait peut être même jamais fais.

Ils arrivèrent alors dans la chambre de Duncan, où le jeune homme l'avait alors posé sur le lit, et s'était alors allongé sur elle, se retenant comme dans la matinée par les bras, il la dévorait des yeux avant de descendre dans son cou pour l'embrasser et partir lui susurrer dans l'oreille qu'il ne pouvait pas résister à son charme. Une phrase sincère et si douce à entendre, une phrase qu'il aurait peut être aimé qu'elle le lui dise, peut être aurait il aimé qu'elle fasse ce qu'il venait de faire lui sauter dessus tout simplement. Mais bon...
De peur qu'elle ne l'envoie bouler il l'avait alors à nouveau embrasser, Panamee le touchait le caressant doucement, le faisant alors même tomber sur elle, où il essaya tout de même de se retenir de peur de l'écraser comme une crèpe, il la regarda alors un instant et sourit rapidement, avant de reprendre son baiser fougueux. Duncan ne vit alors pas ce que Panamee s'apprêtait à faire, elle lui prit les mains les remontant alors, elle voulait faire quoi l'attacher ???? Ou se faire attacher ? Il riait de l'intérieur et alors que ses pensées divaguaient au cul, il se fit alors légèrement secouer, et comprit très vite ce à quoi elle pensait alors pour l'embêter légèrement il avait alors appuyé un peu plus pour qu'elle ait plus de mal puis peu de temps après il l'aida discrètement à se faire retourner pour se retrouver alors sur le lit, et elle au dessus.
Il était alors ligoter par les mains de Panamee, elle avait pris possession de son corps, il souriait légèrement entre deux baisers, elle était envoutante cette femme, un semblant de timidité au visage et une grosse pincée de coquinerie dans le lit ou en intimité, ça allait promettre.
Il l'embrassait alors toujours avec passion, n'essayant pas pour une fois de prendre le dessus, de prendre le contrôle de la situation il se laissait faire, cela lui plaisait qu'elle fasse la chef et prenne alors le dessus, il était sous son contrôle. Il ne pouvait alors même pas la toucher, même pas poser ses mains contre son corps pour la caresser ou la toucher... Avait elle peur qu'il aille trop vite ? Ou voulait elle choisir ce qu'ils allaient faire?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Dim 22 Nov 2009 - 23:36

Alors qu’elle venait de sentir les bras musclés soulever sa silhouette féminine d’une cinquantaine de kilos, elle avait la sensation que ses ongles rentraient dans ses cuisses au moment de la supporter, mais ce ne fut qu’une sensation de courte durée. Elle n’eut pas le temps de réagir au geste de Duncan ni à ses paroles, qu’il la transportait déjà en direction de la chambre, grimpant les escaliers sans difficulté sous le rire enfantin de la jeune femme qui pouffait sur ses épaules. Elle s’était agrippée tel un petit singe contre sa mère, et s’était laissée faire jusqu’au niveau de la chambre où il la déposa galamment et avec douceur, se mettant face et au dessus d’elle avec un fin sourire aux lèvres. Panamee eut l’impression de se sentir aimée par le jeune homme qui prenait soin de son corps, elle l’avait scruté du regard au moment où il vint lui croquer un bout de son lobe et qu’elle se mit à soupirer de plaisir, elle se sentait si bien. Elle entendit le morceau de sa phrase qui résonnait au plus profond de ses tympans : « Je ne peux te résister. », c’était tellement romantique qu’elle en fut étonnée que cette déclaration sorte de la bouche de son copain. Elle avait envie de le dévorer jusque tard dans la nuit, de lui susurrer à quel point elle se retenait de ne pas le manger tout cru, elle voulait l’avoir au dessus d’elle pendant plusieurs jours en arrêt image. Elle voulut lui répondre sincèrement qu’elle souhaitait le cuire à feu doux, mais au moment d’entrouvrir les lèvres elle fut prit de court par la bouche du jeune garçon qui dévorait fougueusement sa mâchoire. Une nouvelle embrassade vint alors s’ajouter à la précédente, mêlant passion et vivacité dans le baiser, elle accrocha un peu plus ses lèvres contre celle de Duncan en cherchant à ne faire qu’un avec lui. Attrapant ses deux mains au passage, elle le fit tomber totalement sur son corps où elle émit un petit sursaut au poids du garçon, elle monta alors les doigts au dessus de sa tête en continuant de l’embrasser avec frénésie. Ne voulant stopper le baiser, elle avait voulu dans un premier temps le faire renverser de l’autre côté par sa force, mais sa première tentative échoua sous le regard taquin de l’homme qui riait en l’embrassant fougueusement. Elle sentit ensuite la pression de son corps contre le sien et eut presque peur de mourir étouffée par sa force, elle se mit alors à ricaner en retentant une deuxième fois de le faire pivoter, et réussit enfin. Heureuse de sa force, bien que certaine qu’il ait mis du sien dans le retournement de situation, Panamee se retrouvait à présent sur le corps de son voisin à continuer le baiser, leurs deux mains liées par leurs doigts entrelacés.

Avec effervescence, elle n’avait cessé de marquer son empreinte sur les lèvres de Duncan qui ne sentait pas prêt à se démêler de sa soumission, elle était sur lui et se sentait tout d’un coup supérieure à tout : ses biceps, et le jeune homme lui-même. Ses mains rejoignirent alors les deux corps superposés où elle s’arrêta le long de la silhouette masculine, gardant ses doigts dans les siens, elle mettait un certain temps à vouloir se dépatouiller de la bouche du garçon. Puis, sachant qu’ils manqueraient certainement de respiration au bout d’un moment à force de s’embrasser avec frénésie, elle mit fin à l’embrassade en laissant choir sa respiration saccadée sur le devant de la bouche de Duncan. Abaissant la tête vers la nuque puis le torse du jeunot, elle exerça un petit sourire en coin avant d’y déposer de tendres bécots en resserrant ses mains contre celles de son ami, l’embrassant sensuellement sur le long de son torse, elle releva soudainement la tête vers lui. Un regard taquin l’avait emporté – elle mourrait d’envie de lui – et approchant ses lèvres de celles du jeune homme, elle s’appuya un peu plus contre lui comme pour frôler son corps au sien, puis lui lançant un concis regard espiègle, l’embrassa dans le cou. Un long baiser qu’on pourrait appeler amour, elle resta flanchée sur sa nuque pendant de longs instants avant de s’en retirer, et de poser son regard sur le sien avec tendresse, il ne disait rien il était si charmant à la contempler. Elle savait néanmoins qu’il lui restait peu de temps avant que Duncan reprenne le dessus et ce fut le pourquoi elle colla ses lèvres contre la bouche du garçon avec encore plus d’insistance, comme voulant rentrer à l’intérieur même de ce dernier, la flamme de désir l’envahissait à présent. Les mains agrippées avec les doigts du jeune homme, elle le dévorait en lui mordillant alors la lèvre supérieure où elle arrêta un instant le baiser avant de reprendre de plus belle avec une frénésie où son cœur battait à cent à l’heure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Lun 23 Nov 2009 - 0:04

Duncan avait été lui même surpris de lui lancé ce bout de phrase, 'Je ne peux te résister' mais c'était le cas il voulait résister au fait d'avoir des pulsions sexuelles ou même d'attirances mais avec elle face à lui il perdait tout les moyens à croire qu'il aurait dû passer un mois sans rien faire tout seul à ne pas sortir de chez lui. Mais en même temps un défi sans être un minimum tenté ne pouvait alors être réussi parfaitement sans mise en scène critique ou la tentation pour Duncan serait au sommet.

Duncan s'amusait totalement avec Panamee, le fait qu'elle voulait le retourner alors que c'était évident Panamee n'avait pas plus de force que lui, il était musclé et prenait soin de son corps, ce n'était pas une petite femme qui allait pouvoir le retourner d'un coup d'un seul, alors pour lui montrer qu'elle était toute minus il l'avait embêter en s'appuyant sur elle, mais ne voulant pas non plus la tuer par son poid il avait finit par se redresser pour ne pas lui peser, c'est ainsi qu'elle réussit alors à le retourner et prendre le dessus, à califourchon, une position qui était totalement sexy et belle, elle était à croquer c'était horrible comme elle était belle sur lui les cheveux décoiffés, l'air sexy qui ressortait d'elle, c'était un réel délice.
Leurs mains entrelacés leurs baisers fougueux et totalement délicieux ce moment n'était que pur régal tout bêtement.

Au bout d'un moment Panamee marqua alors tout de même une pause dans les baisers, comme pour reprendre son souffle, reprendre un peu d'air pur, Duncan la regardait avec malice la dévorant des yeux, il se sentait vivre à nouveau doucement mais sûrement, elle le regarda alors un petit sourire aux lèvres tellement craquant, il avait un sourire niais au coin de ses lèvres, c'était énorme. Elle descendit alors le long de son torse, Duncan lacha un petit sourire de plaisirs lorsqu'elle se mit à le bécotter sur le torse, il ressentait une petite brulure à chaques endroits ou la bouche de Panamee touchait son corps comme si elle l'attisait doucement, un peu plus, comme si elle ne voulait pas qu'il s'éteigne. Il avait même fermé le temps de quelques baisers les yeux, savourant alors chaques secondes passés avec elle, c'était un vrai régal. Il rouvrit les yeux et la regardant ses yeux tombèrent dans les siens, elle avait un regard totalement endiablé, comme si elle mourait d'envie de lui sauter dessus un peu plus, comme si la passion et l'envie vivaient entre les deux jeunes gens et les reliaient en temps réel. Elle était une vraie coquine, elle l'embrassa dans le cou, ah lalala le cou sûrement le pire endroit pour lui, une vague de frisson s'empara de son corps, c'était son endroit le plus sensible, où il adorait que les femmes l'embrassent, et le baiser que venait de lui lancer Panamee était des plus envouants. Il avait froid à présent, alors que la température était chaude entre les deux jeunes gens, le baiser qu'elle venait de lui faire l'avait fais voyager jsuqu'au pôle nord!
Leurs regards se croisèrent à nouveau, c'était un beau regard, tendre et passionnée, comme si cela faisait des années qu'ils étaient ensemble que la passion régnait en eux depuis un bon nombre de jours. Alors que cela ne faisait même pas un mois qu'il avait croisé leur regard au détour d'une glace écrasé sur le pantalon du jeune homme. C'était dingue comme par fois la vie nous joue des tours...
Il pétillait du regard, il se sentait bien et sentait que quelque chose de bien se déroulait entre les deux. C'est alors que se fut son tour de lui sauter dessus à nouveau pour lui dérober ses lèvres, alors que lui ne pensait même pas à reprendre le dessus, il pouvait par moment être catalogué comme un mec qui aimait avoir le contrôle des choses autant là dans cette situation il ne voulait rien contrôler, ni même son défi, ni même son corps, ni même son... Coeur; sauf les paroles le seraient et resteraient alors dans sa tête.
Elle le croqua au sens propre du terme, il ouvrit alors de grands yeux, un petit sourire sur la lèvre qui n'était pas aggripé par la jeune femme, elle était trop mignonne, ils reprirent alors le baiser, et Duncan se libéra ses mains, même si cette position lui plaisait le fait de ne pas pouvoir la toucher et ne pas pouvoir l'avoir réellement pour lui ne lui plaisait pas plus que cela surtout aujourd'hui. Il posa alors ses mains dans le dos de Panamee, lui caressant et le griffant LEGEREMENT de temps à autres. Il répondait à ses baisers avec toujours encore plus de passion et d'envie, comme si l'envie pouvait encore grandir en lui, il se sentait tout excité et cela devait sûrement commencer à se sentir dans son pantalon, alors qu'ils se l'étaient promis, ils s'attendraient... Et dire qu'ils devaient aller au surf à la place ils surfaient tout deux sur les lèvres de l'autre.
Duncan descendait et remontait ses mains sur le corps de la jeune femme, la faisant se coller un peu plus à lui, voulant réellement être comme deux siamois collés pour l'éternité... Il descendit alors cette fois ses mains vers le posterieur de Panamee, ah lalala qu'est ce qu'il aimait toucher les fesses des filles, si belles et si rondes... Une de ses mains étaient alors posé là et l'autre était pendant ce temps là remonté vers la nuque comme pour intensifier encore plus leur baiser fougueux et le rendre encore plus sensuelle... Il la voulait mais comment lui dire qu'il jetait son défi à la poubelle ? Sans penser aux conséquences ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Lun 23 Nov 2009 - 22:28

Spoiler:
 

Elle lui susurrait par ses embrassades de longs mots tendres en réponse à sa phrase inaudible qui l'avait tant touché, « Je ne peux te résister. », elle se sentait revivre à ses côtés et par le biais de ses baisers qui la faisait tant frémir, et s'étant rapidement trouvée en position de dominante elle avait prit les rôles en main. Son bras était venu rejoindre celui de Duncan qui fléchissait sous les caresses de la jeune femme tellement elle y allait avec passion et douceur, elle avait noué ses doigts dans ceux du garçon et les avait collé contre le corps de ce dernier afin de ne pas le voir s'échapper. Elle n'avait quitté ses lèvres qui étaient ancrées aux siennes, préférant ne pas quitter sa bouche de peur de la perdre dans la précipitation, elle avait embrassé ce dernier avec une intensité des plus rares, comme ci la fougue l'avait soudainement emporté et qu'elle ne pouvait désormais plus se contrôler. Elle était restée la bouche sur la mâchoire du jeune homme à attendre qu'il daigne se retirer mais ce ne fut pas son soucis premier, restant cloîtrés paumes contre paumes, lèvres contre lèvres, elle se résigna cependant à s'écarter de sa gencive pour fondre dans sa nuque.

Sa bouche pivota dans le creux de son cou où elle s'arrêta un instant avec son ravissant sourire, resserrant les mains un peu plus entre elles, Panamee attrapa la peau de son compagnon pour un baiser sensuel au goût acidulé, elle avait daigné choir contre sa peau avec son souffle chaud rentrant dans les pores de ce dernier. Elle sentit alors le corps de son voisin se mettre à vibrer, à frissonner, elle eut un petit moment de répit où elle prit le temps de reprendre sa respiration normale – présentement saccadée – elle prit un malin plaisir à lui croquer un bout de la peau entre ses dents. Ricanant légèrement sous l'accroche de ses gencives contre la nuque de Duncan, elle se retira enfin de son embrassade et sa tête se releva enfin en direction du jeune homme aux aguets. Son regard se posa alors sur les iris bleutés de son voisin qui la contemplait avec le même désir ardent, elle approchait ses pupilles des siennes avec un franc sourire au coin des lèvres alors que sa vision transparaissait tout l'amour et la tendresse qu'elle pouvait lui porter. Elle était partie pour le contempler tout le long de ses jours si elle avait pu, les yeux de cet homme était d'une nature si franche et si sensuelle qu'elle aurait voulu les lui dérober et les garder au plus profond d'elle. Il ne leur fut pas beaucoup de temps pour que l'envie reprenne le dessus sur la contemplation, et qu'elle sente de nouveau ses lèvres délicatement posées sur les siennes, elle avait envie de le déchirer tout de suite lui et son corps, lui et ses sentiments, lui et sa vie. Elle avait les yeux clos à prolonger le baiser langoureusement, alors que leurs deux mains se resserraient à chaque moment qu'ils ressentaient l'intensité de l'embrassade plus profonde. Au cours de ce toucher, elle s'amusa alors à mordiller la lèvres supérieure de Duncan qui en resta étonné et en ouvrit même les yeux, elle s'était stoppée dans son élan en lui chipant un morceau de sa bouche alors qu'il souriait du mieux qu'il le pouvait.

Reprenant le baiser, elle sentit alors les mains se défaire lentement de leurs paumes respectives auxquelles elle furent attachées, et bientôt une et même deux mains vinrent s'agripper au dos dénudé de Panamee qui bougeait sous la pression qu'elle donnait à chaque embrassade. Elle sentit bientôt des vas et viens le long de son corps et même quelques griffures se construisirent par les ongles du jeune homme qui lui caressait avec lenteur le bas du dos. L'envie de sentir les mains de Duncan sur son dos la poussa tellement à bout qu'elle s'accrocha encore plus contre les lèvres de ce dernier pour y rester collée, un brin de folie dans le baiser qu'elle échangeait elle était dingue de ses gestes, et lui aurait arraché ses vêtements dans la seconde si sa main ne fut pas occupée à tenir le visage fin du garçonnet. Tels des sauvages, la main de son voisin descendit alors jusqu'à son postérieur où il la stoppa en la laissant choir sur son fessier alors qu'ils n'avaient pas stoppé le baiser, son autre main rejoignit le visage blanchâtre de la jeune mère qui lui souriait d'un air joyeux entre chaque baisers. La main grave et masculine était venue amplifier rapidement l'échange des deux jeunes qui se dorlotaient tour à tour, elle avait poussé son envie jusqu'au bout en lâchant quelques soupirs de plaisir au moment où elle sentit alors le durcissement des muscles de Duncan. Il était excité autant qu'elle alors qu'ils ne devraient pas, elle échouait autant que lui à son vœu d'abstinence – alors que c'était plutôt bien parti – elle sentait son membre se faire entendre dans son pantalon et ne put que s'enchanter du désir qui montait. Lâchant un moment les lèvres du jeune homme pour reprendre son souffle, elle avait posé son nez contre le sien en un faible sourire, elle le désirait plus que tout à cet instant et ça se voyait au simple regard qu'elle lui lançait mais s'il désirait tout arrêter, elle se coucherait à ses côtés et attraperait sa robe avant de fuir pour le surf. Surfer sur son corps semblait être beaucoup plus intéressant que sur une vague sans vie. Elle passa sa main sur la joue froide et brûlante à la fois de Duncan et ne put que lui attraper rapidement ses lèvres pour y déposer comme un bécot tendre et délicieux, ses yeux plantés dans les siens elle attendait un signe de sa part. La jeune mère crevait de chaud dans le peu d'habit qu'elle portait sur elle, c'est dingue comment un homme pouvait la mettre dans un état pareil en moins de cinq minutes, elle avait ce débile sourire – de femme perdue dans les prunelles d'un être cher – au creux des lèvres en n'osant cligner de l'œil alors qu'elle se tenait toujours en position de force sur l'homme. Elle ne désirait pas le violer sans son consentement (quoique), Panamee ne souhaitait pas le voir avoir des remords après une coucherie banale qu'il qualifierait comme une croix en plus, elle souhaitait juste qu'il la retourne sur le lit en prenant les rennes du traineaux ou en la portant jusqu'à sa planche, pour le premier cours avaient ils dit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Mar 24 Nov 2009 - 23:08

Les baisers devenant de plus en plus langoureux et désireux de continuer leur moment qu'ils venaient de créer, Duncan avait une telle envie de lui arracher le peu de vêtements que ça en devenait incontrolable. Il se retenait essayant tant bien que mal de se contrôler trouver un moyen d'arrêter mais pas moyen, et pis de toutes façons tout les deux étaient tellement avide de sexe, leurs corps ne se contrôlait plus il voulait l'un de l'autre c'était tellement bon et torride qu'il se demandait sincèrement comment avait il pû ne pas la voir depuis son accident et là pendant 3 jours, il avait besoin de sexe c'était vital pour lui pire que la clope!

Il reprit alors possession du corps de Panamee la retournant alors et se retrouvant à nouveau comme au début sur elle, l'embrassant de plus belle, descendant dans son cou et sur le haut de sa poitrine, jouant avec sa langue sur le corps de la belle demoiselle qui lui offrait son corps.
Leur moment était tellement intense, et tellement bon, c'était abusé, la jeune demoiselle jouait avec le corps du jeune homme en lui mordillant sensuellement ses lèvres, son cou bref elle le dévorait comme lui le faisait et avait envie de la dévorer!

Duncan devenait de plus en plsu chaud, il sentait son corps tout exité, il la voulait réellement, c'était dingue comme une attirance pareille était rare, et cela lui faisait plaisirs, il se sentait pour une fois bien pousser des ailes, c'était une fille extra et elle lui rendait bien tout ce qu'il ressentait, ses yeux, son regard, ses sourires, ses baisers c'était un tout, cette femme était tellement... Il n'y avait pas de mots pour la décrire, ni pour décrire ce moment, Duncan prenait tout ce qu'elle lui offrait, ne refusant aucun moment, aucun baiser, c'était tellement délicieux qu'on ne pouvait pas faire autrement, que de prendre les choses qu'elle lui offrait sur un plateau d'argent.

Duncan croisa le regard de Panamee, que voulait elle lui envoyer dans ce regard ? Il fronça légèrement les sourcils, son regard était très interpellateur, c'était mignon, comme elle était attentionné avec lui c'était dingue, il la regarda alors un moment savourant son regard, il ferma un instant les yeux comme pour mieux encore apprécié le moment, il était si bien sentant le corps de Panamee sous le sien, il n'avait qu'une chose à faire lui arracher ses sous vêtements et elle était à lui pour un bon moment de calins intenses.
Mais alors qu'il était là à savourer chaques secondes, il eut une vision, il vit Panamee s'éloigner, ils étaient chez lui et elle partait sûrement bosser, tout cela se passait bien trop vite pour tout comprendre, ce n'était que quelques secondes de visuels, fermant alors la porte, il vit en premier lieu Heaven derrière en petite tenue coquine, lui sauter dessus, l'embrassant alors sauvagement et finissant alors par faire l'amour contre la porte d'entrée, il voyait tout cela comme si il le vivait alors en ce moment même, il avait fermé un instant les yeux pendant ce flash et vit alors en les ouvrant à nouveau une nouvelle fille, une fille qu'il n'avait jamais vu, et ainsi pendant quelques instants.
Duncan qui ouvrit cette fois les yeux pour de vrais et regardant alors Panamee pour de vrai, il était d'un coup paniqué cela se voyait dans son regard, c'était comme si sa conscience le rappelait à l'ordre comme si il ne devait pas flancher immédiatement, comme si il ne devait pas perdre son défi pour ne pas perdre Panamee, la vie vous joue parfois des drôles de tours.
Il la regarda alors paniqué, son souffle était stressant, et c'est alors que Panamee ouvrit la bouche pour surmement lui demander ce qu'il se passait que le portable de Duncan se mit à sonner, il le regarda un instant puis regarda Panamee, c'était peut être mal vu mais là le portable le sauvait peut être d'une erreur magistrale.
Il se mordit la lèvre comme pour s'excuser de ce qu'il allait faire, il tendit alors son bras récupérant le portable dans la main, un numéro privé, il devait répondre on ne savait jamais, il colla alors son portable à l'oreille, il était sauvé par le gong.
Tout un discours incompréhensible étant donné qu'il était encore dans le brouha de sa vision, il comprit pas grand chose et finit alors par raccrocher sans même dire au revoir. Ce qu'il venait d'entendre l'avait interloqué, il ne savait pas comment réagir, il se leva alors de sur Panamee et s'assit à côté d'elle, dos à elle, elle ne devait rien comprendre il venait de casser un moment qui aurait pû être délicieux, tout ça a cause d'une vision et d'un coup de fils, mais si le téléphone n'avait pas sonné aurait il stopper le moment qu'il partagait ? Il baissa la tête se massant alors la nuque, il vit une petite bosse dans son pantalon et soupira quel idiot.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Mer 25 Nov 2009 - 21:36

Elle avait pris possession de ses lèvres avec tendresse sans se soucier de l'environnement qui l'entourait, que lui et elle, Panamee avait pris le soin de lui ravager le cou à l'aide de sa bouche savoureuse, elle avait laissé pénétrer ses petites dents sur le haut de sa nuque avant de se retirer et de le contempler. Puis, ayant un certain soupir en sentant les ongles ancrés sur sa peau et descendant par petits mouvements au niveau de ses reins, elle l'avait faire sans ronchonner avec une petite moue coquine. Elle eut la sensation de cette main posée sur son postérieur qui la fit frémir de tout son corps, si fortement qu'elle en eut des frissons jusqu'aux oreilles, elle n'avait guère cessé de le regarder avec attention alors qu'il profitait de la découverte de son corps dénudé. La jeune mère avait préféré attendre une réponse de sa part qui la satisferait – ou pas – au sujet de la continuation de leur action, elle ne voulait en aucun cas l'offenser en le provoquant ou en l'incitant à faire ce qu'il ne souhaitait pas.

Elle entrouvrit alors la bouche pour lui faire comprendre qu'elle attendait quelque chose à son sujet, un signe, et alors qu'elle voulut lui demander ce qu'il s'apprêtait à faire, la situation se retourna vivement sous les vieux démons de Duncan Thomas. Elle éprouvait alors une sensation physique au niveau des bras du jeune homme, et en une seconde, elle se retrouva sur le dos et plaquée contre le matelas avec les bras tendus vers le haut. Étonnée de sa réponse – qui ne la déplaisait pas pour autant – elle avait les jambes écartées ou les cuisses de son voisin s'étaient installées dans l'espace vide, elle ne put que réprimander un fin sourire au coin des lèvres alors que ses bras passèrent autour de la nuque de ce dernier. Elle fut soumise à une floraison de baisers qui démarrèrent de sa bouche, allant vers le côté de ses lèvres jusqu'au creux de son cou, elle sentait à présent sa bouche prendre possession de son corps et le haut de sa poitrine. Vêtue de son soutien gorge de taille moyenne, elle resserra comme par réflexe ses jambes autour des chevilles de Duncan qui continuait de l'inonder de baisers, sous les soupirs flatteurs de la jeune femme. Il était comme un bonbon : on s'amusait à le déshabiller pour découvrir sa plus belle parjure, on commençait à le sucer à petits bouts de langue avant de finir par le croquer, dévoilant alors un jus acidulé. Elle ne fut pas au bout de sa surprise en ressentant des morceaux de langue qui s'échappait de la bouche du garçon pour pénétrer dans la peau de la jeune mère, elle se mit soudainement à soupirer plus profondément comme ci le plaisir s'augmentait à chaque lame de rasoir qu'il lui envoyait comme embrassade.

Il avait cependant retroussé le visage en sa direction en plantant ses pupilles dans les siennes, il avait voulu transmettre ses pensées à Panamee peut être, et ayant un fin regard d'adoration pour elle – il se mit à fermer les yeux. Au dessus sur elle, la jeune mère avait tâté de ses fins doigts les épaules du garçon en les caressant sous forme de cercles, elle ne savait pas réellement à quoi il pensait, à quoi il rêvait. Elle sentit des plissements de ses paupières refroidir tout son corps, elle fronçait à son tour les sourcils en le voyant prendre d'ailleurs un léger plaisir avec ses pupilles closes. Les bras soutenus pour ne pas l'écraser, elle avait massé sa nuque comme pour le réveiller mais il daignait rester enfermé sur lui même et dans ses songes, elle attendait alors comme une imbécile qu'il daigne rouvrir les cils.

Ses yeux remontrèrent enfin sa prunelle, elle l'avait vu totalement perdu et bouleversé par ce qu'il venait de penser ou de voir, elle avait ce même air de femme inquiète en espérant qu'il se confie ou qu'il lui dise clairement que – non – il ne souhaitait pas aller plus loin. Il stressait au point de faire de sa respiration un souffle rapide et saccadé qui cherchait à reprendre la bonne nuance des battements, elle voulut se redresser doucement pour lui quémander ce qui n'allait pas mais elle fut prise de court par le téléphone mobile de Duncan. Elle tourna la tête en direction du portable qui était déposé sur l'un des multiples draps du lit, ses mains toujours plaquées contre les bajoues de son compagnon elle avait senti la vibration et la sonnerie du téléphone. Ses yeux retombèrent ensuite vers le jeune homme qui crispait son visage en un sourire désolé, et portant la main contre le bras il attrapa son mobile et se mit à répondre à l'interlocuteur. Elle avait toujours l'homme au dessus de son corps à la regarder alors qu'il répondait par de brèves réponses, comme s'il ne souhaitait pas qu'elle entende la conversation, elle fronçait alors les sourcils de ne pas comprendre sa réaction puis son attitude et lâcha un petit soupir en abattant ses bras sur le matelas, regardant ailleurs par delà la fenêtre. Il s'était déjà redressé du corps de Panamee pour se poser à ses côtés en comprenant la moitié de la conversation qu'il entretenait, et lâchant un concis « Au revoir. », il raccrocha. Elle le vit se masser la nuque en regardant le sol, ses si jolies doigts de pied découverts qui se recroquevillaient sur eux mêmes, elle voulut s'approcher de lui mais au lieu de ça, elle croisa les bras en restant la tête contre le matelas, allongée comme le christ en contemplant le plafond. L'entendant alors soupirer elle en fit de même de son côté, et tourna le regard vers l'homme qui se voilait la face en abaissant le visage vers le sol, elle n'attendit pas une seconde de plus et faisant une légère grimace elle commenta.

PANAMEE « Tu sais que je sais qu'il y a quelque chose. » avait elle avoué en faisant une moue, contemplant à présent le plafond sans bouger d'un pouce elle faisait ce – je sais que tu sais ce que je sais etc. - « Dis moi ce qui ne vas pas Duncan. », elle avait fixé son regard en gardant ses bras croisés sous sa poitrine, l'air sérieuse et songeuse. « Si c'est pour... je veux dire... », et attendant un peu avant de continuer sa phrase elle regardait le haut blanc des murs. « Promis. Un mois c'est un mois, je comprend. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Jeu 26 Nov 2009 - 0:03

Duncan était fou de son corps, et elle ne pouvait ne rien faire qu'il serait tout autant exité, bon ok un peu moins mais voilà elle lui plaisait, elle lui faisait un effet dingue et cela dès la première vraie soirée où ils étaient ensemble, car le jour de leur rencontre même si il l'avait trouvé sexy, ce n'était pas la même ambiance que le soir de la course poursuite! Cette fille avait un truc qui faisait qu'elle lui plaisait beaucoup, peut être même un peu trop.
Duncan était dingue de son derrière et alors qu'en temps normal il n'aurait pas osé mettre la main dessus là il l'avait fais, c'était peut être grace au moment qu'il passait ensemble, il avait toujours voulu mettre sa main dessus mais n'avait pas eu le moment approprié pour... Les derrières et Duncan c'était une longue histoire d'amour!

Alors que Panamee avait mis une pause le laissant peut être le choix de sauter la petite frontière qui les séparaient de leur première fois, il avait alors voulu la retourner et l'avoir sous son corps, il avait remonté ses mains comme elle l'avait fais auparavant la bloquant alors , la laissant alors à sa mercie, il la dévorait des yeux, il la sentait contre lui, son bassin était entre ses cuisses, c'était tellement bon comme moment, il voulait aller plus loin quitte à se brûler le peu d'ailes qu'il venait de reconstruire grace à elle.
Il sourit et lacha prise de ses mains c'était juste pour la taquiner un instant et voilà, il partit alors à la rencontre de son corps avec sa bouche, la dévorant et lui parsemant de baisers sur le corps, il sourit légèrement en l'entendant alors soupirer de plaisirs, mais il continua sa route... Plus les baisers devenaient nombreux et bien placé plus elle soupirait de plaisirs comme si Duncan savait appuyer sur les bons boutons!
Alors que ce moment était délicieux, Duncan avait alors voulu profiter de ce moment en fermant les yeux mais à la place d'apprécier il l'avait hait ce moment là, il avait eu des images des plus désagréables, il avait beau aimer le sexe là il n'aimait pas ses visions. Il ouvrit alors les yeux, perdus débousollés c'était horrible ce qu'il venait de voir, il croisa alors le regard de Panamee elle devait sûrement ne rien comprendre encore une fois.

Duncan avait été sauvé par le gong, le portable allait peut être l'empêcher de répondre aux questions de Panamee sur ses pensées qu'il avait eu, il s'était alors redressé assis dos à elle, l'air mal, l'air triste... était il triste de l'appel ou triste de la vision ? Ou peut être un mixte des deux.

Duncan s'était alors recroquevillé dans sa bulle, il ne pensait plus à Panamee enfin si mais là il était trop occupée à essayer de tout comprendre entre les visions et l'appel il ne savait pas quoi penser, c'était horrible ces moments, pourtant tout avait été bon... C'est alors qu'il soupira et l'entendit soupirer comme un signe de réponse, elle devait être malheureuse de se voir lacher comme ça dans un si bon moment, il la faisait soupirer juste avant et là il s'enlevait d'elle la laissant alors sans rien...


« Tu sais que je sais qu'il y a quelque chose. »

Duncan leva les sourcils au ciel, il était toujours dos à elle, il ne répondit alors rien.

« Dis moi ce qui ne vas pas Duncan. » ... « Si c'est pour... je veux dire... » ... « Promis. Un mois c'est un mois, je comprend. »

Il soupira alors, elle pensait réellement que c'était à cause de son défi qu'il avait arrêté elle pensait pas qu'il était tout simplement malheureux qu'en lui règnait un mal, un démon du sexe et de la débauche, un être qui se nourrisait que de sexe et qui le bouffait de l'intérieur ?
Il resta alors toujours dans la même position et d'une petite voix légèrement énervé il lui répondit alors légèrement sèchement, alors qu'il ne lui en voulait pas à elle, il se travaillait lui même à trop réfléchir il avait mal au crane.


_Ce n'est pas ça Panamee. *blanc* Y a pas que ça ya rien laisse.

Il ne voulait pas parler de son appel il ne savait pas quoi en penser il ne savait même pas son propre avis si il voulait oui ou non aller voir son ami à l'hôpital la dernière fois qu'il l'avait vu ça s'était mal passé alors bon... Et pis même ses visions le perturbaient trop il avait envie de Panamee il la voulait tellement et maintenant elle devait penser que ce n'était plus le cas, il était si triste, et malheureux, il se retourna alors et comme un enfant il se blottit dans les bras de Panamee les yeux fermés il avait envie d'un câlin de réconfort tout simplement... Serait elle là pour lui ? A tout moment ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Jeu 26 Nov 2009 - 13:53

Prolongeant l'embrassade, il avait retourné la jeune femme en lui soufflant sauvagement son souffle sous forme de baisers répétitifs, il était présent au dessus d'elle – en position de force – la fixant de ses yeux bleus azurs prêt à la dévorer. Ses yeux clos sous le regard intense que Panamee venait de lui lancer, il fronça alors les sourcils en grimaçant légèrement, tel un cauchemar, il émettait cependant un petit soupir de plaisir qui ne fut pas sans l'interpellation de la jeune mère qui ne comprit rien à la situation. Il avait ses cuisses entre les jambes écartées de la demoiselle et les pupilles fermées, il semblait dans un autre monde où son attitude et ses poils hérissés ne firent que plonger la femme dans l'incompréhension. Elle avait ses deux mains ancrées sur le derrière de la nuque de Duncan, massant doucement en dessinant des ronds dans son cou, elle avait à son tour froncé les cils en crispant la bouche et attendit qu'il daigne rouvrir les yeux. Il avait plissé les paupières difficilement puis les rouvrant avec une certaine gêne, il retomba sur l'œil hagard de la jeune mère, l'air totalement bouleversé. Avait il vu le diable ? Il la contemplait avec un certain recul maintenant qu'il venait de rouvrir les iris en direction de sa compagne, il était totalement perdu et dans un état second, le regard planté dans le sien alors qu'il n'avait plus l'air de savoir où il se trouvait. Son sourire se perdit derrière cette face livide et silencieuse, il avait fixé de ses yeux pales les iris sombres de Panamee, qui elle, ouvrait la bouche en gardant cet air d'incomprise pour le questionner sur ses soucis.

Au moment d'entrouvrir les lèvres elle fut surprise par la résonnance du mobile du jeune homme, elle arqua un sourcil en ne quittant le regard du sien - se demandant bien s'il partirait pour répondre - elle avait ses bras resserrés autour de sa nuque qu'elle frictionnait lentement sa peau. Elle le vit alors prendre d'un bras le téléphone entre ses doigts d'homme, gardant cette position d'accouplement, il se mit à parler d'une voix rauque en esquissant un sourire désolé à la jeune femme. Elle n'écoutait même pas la conversation de son Dom Juan, préoccupée par ce qui se passait dans le cerveau de Duncan, elle zieutait des yeux le garçonnet puis le plafond sans rien dire et lâcha alors ses bras du corps de ce dernier pour les laisser tomber le long du lit. Il répondait à son interlocuteur par de brèves réponses sans grand intérêt, elle avait placardé ses avant bras contre le matelas et avait enfin reposé son regard sur l'homme embarassé qui se dégagea alors de leur position 'koala' pour se mettre dos à elle. Il finit rapidement sa discution avec le même prototype de phrases courtes, et lâchant un long soupir sans se retourner vers elle, Panamee fit de même en soupirant les yeux rivés vers le plafond blanc de la chambre. Elle attendit une réponse à son comportement mais il ne daignait pas lui en donner une, elle avait alors remuer les lèvres pour lui demander ce qui le tracassait à ce point. Aucun mouvement de sa part ce fit, Duncan était toujours contre elle et de dos, il n'eut pas tout de suite la réponse et sans doute énervé à sa phrase il lui répondit avec froideur quelques instants plus tard.

DUNCAN « Ce n'est pas ça Panamee. *blanc* Y a pas que ça ya rien laisse. »

Elle ravala soudainement sa salive avec un bout de coup de poing au coeur, elle se sentait frustrée par sa réponse si glaciale et lâchant un autre soupir plus profond, elle se décida à ne plus lui demander quoique ce soit. Après tout, il avait sûrement des raisons mais son intonation distante et hostile l'avait totalement refroidi au plus au point. Elle avait toujours les bras croisés au dessus de sa poitrine à contempler les cratères de trous sur le plafond de la chambre, légèrement blessée, elle n'avait osé le regarder. Un silence concis s'était présenté depuis la réponse tranchante de Duncan, elle n'avait pas voulu répondre sur le ton de la défensive et avait alors décidé de montrer son mécontentement en croisant les bras, toujours allongée sur le lit.

Quelque part, elle aurait voulu savoir - nan, elle voulait savoir - mais le comportement de Duncan venait de repousser sa curiosité, elle espérait néanmoins qu'il crache un jour le morceau. Son message n'avait pas été très convaincant, et ses iris posés sur le haut du mur elle se demandait quelque part si le jeune homme était attiré par elle. Finalement, elle crut presque s'endormir dans sa position allongée à attendre qu'il daigne se redresser, peut être même venir la voir et s'excuser (cesse de rêver) elle tapotait ses doigts sur son bas ventre avec anxiété. Il se tourna après un long moment où il reluqua la jeune femme qui n'avait pas bougé d'un pouce, ses yeux toujours rivés vers le ciel du plafond et ses mains en croix en desous ses seins. Elle n'avait même pas entendu son mouvement de tête et ne l'avait donc pas regardé, tout du moins, jusqu'à ce qu'il s'abaisse de sa position assise pour venir s'allonger contre elle, sans un mot. Panamee avait alors pivoté son visage en la direction du jeune homme qui venait de se recroqueviller autour du corps de la mère, elle eut un certain moment de pause avant de passer son bras autour de la taille de ce dernier. Elle n'avait pas voulu le forcer à lui avouer ses songes, elle s'était juste contentée de rapprocher sa tête du crane de Duncan et de fermer les yeux une fois sa tête positionnée sur l'épaule masculine. Se blotissant contre la silhouette de la jeune femme, elle avait marqué sa main sur l'un des bras froid de son compagnon, les yeux clos, elle laissa échapper un petit souffle d'entre ses lèvres alors qu'elle se collait contre lui. Bof, il lui dirait bien un jour. La tension sexuelle s'abaissait petit à petit et désormais, elle désirait juste l'avoir à ses côtés, un bras ou une jambe l'encerclant pour lui montrer que malgré sa méchante intonnation, il était toujours présent. Elle attrapa la masse de cheveux de Duncan entre les doigts en les massant tranquillement, son autre main faisant des vas et viens sur l'avant bras du jeune, elle restait silencieuse lorsque le clocher sonna plusieurs coups pour annoncer que la petite aiguille venait de pointer une heure pile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Jeu 26 Nov 2009 - 21:32

Et voilà le Duncan totalement changeant de comportement qui était de retour, Duncan ne pouvait alors contrôler ses façons d'être c'était tout le temps comme ça enfin surtout quand il était bien, il y avait toujours une chose qui faisait qu'il se sentait mal et devait culpabiliser du bonheur qu'il avait et vivait à cet instant present. Alors à la réponse que Panamee se posait, avait il vu le diable ? Oui il l'avait vu et ce diable c'était lui, c'était lui le démon de ses cauchemards, il ne rêvait qu'on tue une personne chère à ses yeux, il rêvait de lui faisant du mal aux autres comme il le faisait si bien. C'était un pro dans cette matière!

Panamee ne l'avait pas énervé en lui posant la question de ce qu'il avait, enfin non en lui parlant de ce moment là où il était mal, ce n'était pas ça qui avait fais qu'il avait mal répondu, le pourquoi de cette intonation de cette méchanceté était lui, lui qui avait des flashs de ses actes peut être prévisibles et du coup d'une peur qui était belle et bien réelle chaque jour avec lui, en lui, il avait peur de lui, c'était son pire ennemi.
Il ne savait jamais comment BIEN réagir, il ne savait jamais comment être NORMAL voilà son soucis il voulait être banal normal, un mec de tout les jours et non pas un mec qui voit alors qu'il est sur le point de faire l'amour à une femme qui l'attire, son ex en train de lui sauter dessus puis d'autres filles, c'était pas normals!

Le seul soucis avec Panamee c'est qu'elle attendait trop et que Duncan lui ne voulait pas parler, il aurait peut être plus parler si elle posait des questions, si elle le brusquait, mais ça elle ne pouvait le savoir, elle ne connaissait pas sa vie, elle avait eu juste des petits morceaux de sa vie, mais avec certains elle pouvait peut être décrypter que si Duncan aimait les bagarres c'était bien pour une raison flagrante... =X

Et alors qu'il boudait dans son coin tel un enfant privé de sucrerie, il se tourna d'un coup et se blotti contre le corps de la jeune femme, c'était peut être sa manière à lui de s'excuser même si il ne le dirait sûrement pas! Il n'était pas assez faible pour le faire, il n'était pas assez triste où mal pour lui dire ces simples mots, aurant il arrivait facilement à s'excuser sans même trop le penser autant quand il le pensait il ne le disait pas! Il s'était alors blottit contre elle, tout recroquevillé la tête enfouie, les yeux fermés il ne disait rien, il sentit alors une main sur sa peau, elle était encore là était ce sa manière à elle de lui dire qu'elle était tout de même là... Il sentit un rapprochement de Panamee collant alors sa tête à lui, il passa sa main autour de la taille de Panamee comme pour sentir un peu de sa chaleur humaine, comme si il avait besoin de ça pour se réchauffer le coeur et le corps, comme si il était tellement gelé par son coeur de pierre qu'il devait récupérer un peu de sa chaleur pour essayer d'être humain avec elle.
Il frisonnait au contact de la main de Panamee sur sa peau, dans ses cheveux, elle était si belle et si douce comment pouvait on la rejeter comme il venait de faire ? Comment pouvait on faire avec un vieu démon à l'intérieur de soit!

Il resta un moment là collé à elle, fermant toujours les yeux et ne disant rien puis tout d'un coup d'une petite voix il lui lança... Peut être pas le sujet le mieux au monde.


_Comment ça se fait que le père d'Oliver est partit ? Il s'est passé quoi ?

Comme si il voulait savoir si un autre connard vivait sur terre, un autre homme salaud comme lui ou qui pouvait faire du mal à une personne, et en même temps il essayait de reprendre son jeu, le fait de vouloir la connaître avant tout acte sexuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Ven 27 Nov 2009 - 18:29

Elle croisait les bras en boudant de l'allure incorrecte de son petit ami, elle avait contemplé avec un air dédaigneux le plafon de la chambre en soupirant, elle était énervée et la seule façon de lui montrer était de ronchonner. Elle aurait voulu lui lancer un coussin à la figure pour la mauvaise humeur dont il en faisait l'objet, mais le traversin étant trop loin, elle se contenta de repousser le garçon en ne lui répondant pas. Oui, elle avait décidé de faire preuve d'imaturité, regardant le haut des murs sans conviction, elle avait zieuté d'un oeil le jeune homme mais voyant qu'il ne faisait même pas attention, elle avait soupiré profondément en reserrant ses bras contre sa poitrine, fronçant les sourcils. Excédée, elle avait levé les yeux au ciel sans rien dire, à quoi bon, elle l'avait connu aussi têtu et avec un fort caractère, tout comme elle.

Elle fut agacée jusqu'à ce qu'elle rabaisse la tête en sa direction et qu'elle apperçut le minois boudeux de Duncan, elle fit une petite moue enfantine - les sourcils toujours ébouriffés elle attendait un pardon de sa part. A sa surprise, il ne rétorquait rien qui sortit de sa bouche, elle crut faire une scène de ménage au moment où il se blottit contre ses jambes. Tête contre tête, elle eut un certain étonnement en le voyant s'approcher puis s'allonger à ses côtés, finalement les mots n'étaient peut être pas aussi important à certains moments. Elle avait alors décidé de défaire les bras de sa poitrine, plongeant son beau regard sombre et inquisiteur dans ceux du jeune homme, l'une de ses mains se rapportant jusqu'au bras de Duncan qu'elle caressait. Elle se rapprocha un peu plus du garçon en faufilant l'une de ses jambes entre les cuisses de ce dernier, comme pour se réchauffer un peu plus qu'elle ne l'était déjà. Puis, sa tête se posa comme par magie contre l'épaule de l'homme, elle ferma les yeux en silence en insistant par sur la question qu'elle aurait l'occasion de répéter plus tard. Ne s'attendant pas à une réponse gestuelle ou même de la parole par son compagnon, elle s'était apprêtée à s'endormir quelques minutes, mais sentit le contact de sa main contre sa taille. En effet, il venait de passer sa main sur la silhouette fine de la jeune mère, au moment où sa propre main s'aventurait dans la chevelure masculine, qu'elle ébouriffa légèrement. Sans un son, ils restèrent dans cette position de petits enfants jusqu'à ce que Duncan vienne briser le silence avec une question de plus dans le test de connaissances.

DUNCAN « Comment ça se fait que le père d'Oliver est partit ? Il s'est passé quoi ? »

Cette question la refroidit totalement, elle dégagea alors sa main de la tignasse brune de son garçon qu'elle portait sur son propre ventre dénudé, elle lâcha un petit soupir et haussa les sourcils. Elle restait tout aussi proche de lui - bien que ses bras s'étaient rejoints sur son nombril et qu'elle contemplait à nouveau le plafond - elle avait une mine attristée qui ne pouvait se défaire de son joli minois. Effectivement, il n'avait pas choisi la bonne question. Elle s'était tout d'un coup renfermée sur elle même, les bras en croix sur son petit corps elle voulut entrouvrir la bouche pour lui répondre quelque chose, mais rien ne sortit. Panamee n'arrivait pas à dévoiler cette partie triste en elle, pourtant elle avait essayé, mais son coeur n'y arrivait pas, pas encore.

PANAMEE « Je n'ai pas envie d'en parler, si tu veux bien. » rétorqua t elle à mi voix en ravalant sa salive.

Ses yeux s'étaient placées de l'autre côté de la pièce, elle n'avait pas voulu croiser le regard pénétrant de Duncan qui l'aurait rapidement fait succomber en une série de drames et de pleurs. Elle avait lâché un bref soupir de tristesse, et se retournant malgré tout vers le jeune homme qui la contemplait avec une certaine perplexité, elle prit une profonde respiration en fermant les yeux. Cette boule au ventre lui fit descendre ses mains jusqu'au bas de son bidon, mastiquant doucement sa petite masse corpulaire espérant apaiser ses souffrances semblables au cycle menstruelle. Elle s'arrêta un moment de gigoter ses doigts autour de son bas-ventre, les yeux toujours clos, elle eut la respiration coupée et lui avoua alors la principale 'cause' qui lui paraissait la plus exacte.

PANAMEE « Disons qu'il a dû mal à assumer. » bafouilla t elle entre deux soupirs emplis de larmes prêtes à glisser de ses iris. Elle repensait elle aussi sous forme de flash back certains moments du passé, mais revenant vite à la réalité, elle se rendit compte des gouttes gisantes à l'intérieur de ses pupilles, et se précipita de passer son index contre sa paupière pour s'essuyer. « Mais, malgré sa faute, quand je vois le visage d'Oliver... Je me dis qu'on peut tous être capable de pardonner des erreurs. », elle ne pouvait pas lui en dire plus, pas maintenant, c'était trop récent. Elle lui pardonnait, à cet homme. Les yeux rivés sur les prunelles de Duncan qui la regardait avec attention en attrapant chaque mot de chaque phrase, elle avait reniflé les sécretions de mucosité contenues dans son nez en remuant son bout du nez comme dans ma sorcière bien aimée. Elle lâcha un faible soupir ayant l'impression d'avoir craché le morceau - un lourd bout -, elle bégayait légèrement à chaque parole, tremblante et grelotante du froid qui se transmettait du coeur du jeune homme à celui de la mère Panamee.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Sam 28 Nov 2009 - 11:29

Duncan ne savait point s'excuser lorsqu'il le pensait, il ne savait pas quoi faire ni comment le faire alors là à ce moment même il avait décidé de plutôt que de dire une phrase qui aurait été coupé par pleins d'hésitation et qui alors n'aurait peut être pas ressemblé à une phrase réelle et à laquelle il pensait les mots qu'il disait il avait préféré faire l'enfant, se coller à elle, et ne rien dire, comme pour demander son pardon en câlin. Les mots ne sont pas toujours vrais mais certains gestes oui. Il l'avait alors enlacé se blottissant dans ses bras, posant son bras autour de sa taille, sa chaleur se dégageait de son corps et passait à travers la main de Duncan qui essayait tant bien que mal à la faire avancer dans tout le corps, mais impossible.

Duncan venait de reprendre le test de connaissance, il avait alors décidé de poser une question qui le chiffonait pas mal, Oliver et son père, le pourquoi alors qu'il n'a que 6 mois il se retrouve déjà sans père ? Mais cette question n'eut pas l'air de faire plaisirs à Panamee, effectivement, il sentit la main de celle ci préalablement installée dans la tignasse de Duncan s'en aller et il la vit alors se poser sur son ventre à elle, massant alors celui ci comme pour enlevé le stress ?
Il leva alors les yeux en sa direction, fronçant les sourcils, il n'avait pas voulu la heurter lui faire de la peine ou même l'énerver il ne voulait pas lui faire de mal c'était impossible. Alors du coup il s'en voulait d'avoir osé poser cette question peut être trop délicate et personnel, mais ils avaient dis vouloir se connaitre et tôt ou tard cette question devait arriver.
La voyant alors de plus en plus s'enfermer sur elle même, il était désolé et comme pour lui montrer à nouveau par des gestes plutôt que des paroles, il posa alors sa main sur le ventre de Panamee où ses mains se trouvait déjà comme pour lui dire 'je suis là, désolé'.


« Je n'ai pas envie d'en parler, si tu veux bien. »

Elle semblait mal et il était mal lui même de l'avoir mise dans une situation pareille, sa voix était mal et ses actions, elle tournait la tête il ne pouvait même plus appercevoir un bout de son profil, il entendit alors son soupir de tristesse et il se colla un peu plus à elle, déposant alors un baiser doux dans son cou, avant qu'elle ne retourne la tête en sa direction. Il la croisa alors son regard, et elle prit comme une bouffée de courage en prenant une grande respiration et tout en fermant les yeux, il ne voulait pas la brusquer il n'avait pas voulu lui causer une peine, il pensait bien que ce passage n'était pas évident pour Panamee être mère célibataire n'est peut être pas le souhait premier d'une femme lorsqu'elle apprend être enceinte.

« Disons qu'il a dû mal à assumer. »

Comme tout homme enfin non mais si une femme était venue le voir en lui annonçant gaiement qu'elle était enceinte de lui, il aurait rigolé en premier temps et lui aurait gentillement glicé de l'argent dans la main pour qu'elle avorte, ça pouvait être con mais voilà, après si Heaven serait venue, bizarrement il savait qu'au fond de lui de ça aurait été différent, les autres n'étaient que des filles de passages, Heaven il avait construit un avenir avec elle en quelques années, ils se voyaient souvent et ce n'était pas qu'une fille croisé dans un bar. Mais maintenant la question ne se posait plus, et pis même si elle venait, il ne pourrait que lui répondre d'aller gentillement le dire à Este et qu'il serait ravi d'être papa ce petit Esteban!
Maintenant, au jour d'aujourd'hui et depuis un petit moment, il voulait un enfant mais de peur de paraître pour le mec totalement incapable de s'occuper de soit et encore moins d'un enfant il n'avait confié ce secret à personne, et pis quelle fille voudrait faire cette erreur avec lui? Alors qu'avec Panamee le problème était déjà résolu elle avait un enfant, même si il n'était pas le père il pouvait toujours essayer de s'en occuper et pourquoi pas après en faire un... avec elle ou non.

Il ne l'avait pas quitté des yeux, la regardant toujours, elle avait les larmes qui naissaient au coin des yeux, il était mal il n'avait pas voulu la faire pleurer à la base tout cela partait d'une histoire de flash dans la tête de Duncan et du coup de téléphone... D'ailleurs il y pensait encore à ce coup de fils, que faire ? De toute façon ça attendra encore un peu, quand on est dans le coma on se réveil pas de suite.


« Mais, malgré sa faute, quand je vois le visage d'Oliver... Je me dis qu'on peut tous être capable de pardonner des erreurs. »

Il fronça légèrement les sourcils, elle pardonnait à son ex copain d'avoir laché son bébé et la femme, ce mec avait fais l'erreur de sa vie, et malgré le fait que le message, qu'elle pouvait pardonner des erreurs vient à lui, il ne put que avoir une boule dans le ventre, définitivement Panamee serait attaché à cet homme par le biais de son passé avec lui et par le biais surtout d'Oliver, qui lui disait que demain elle ne partirait pas à nouveau avec lui parce que monsieur aurait pointé le bout de son nez devant sa porte et qu'il aurait annoncé haut et fort qu'il avait changé, qu'il l'aimait et qu'il voulait reprendre leur chemin ensemble ? Duncan ne connaissait peut être pas le passé de Panamee mais cette vision de retour de l'homme qui n'assumait pas lui faisait peur, après tout il avait peut être le droit de vouloir demander son pardon à Panamee, mais Duncan dans tout ça ? Si leur histoire à eux continuait et qu'un jour l'homme viendrait que ferait il ???
Il ne répondit rien alors baissa son regard sur le ventre de Panamee où leur main était entrelacé...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Sam 28 Nov 2009 - 14:09

Elle s'attendait à être soumise à cette question. Pas tout de suite, elle aurait sans doute préféré tout lui dire des mois plus tard, mais Duncan en avait choisi autrement en lançant cette demande qui eut l'effet d'un coup de poing au coeur chez la jeune femme. Les bras dans les bras (ou presque) l'un de l'autre, elle avait rapidement dégagé ses doigts du crâne du garçon, la posant ainsi sur son petit ventre rebondi en lâchant un profond soupir de gêne ou même de tristesse. Une boule au ventre venait de se former au niveau de son nombril, un mal étrange mêlé à la question du jeune homme, elle avait froncé les sourcils et larguant son deuxième bras de la silhouette de son voisin, elle la ramena à son tour sur son bidon. Panamee aurait préféré raconter son enfance plutôt que celle de son fils, mais la curiosité de son copain en avait voulu autrement, elle était perplexe et avait alors du mal à respirer en cherchant ses mots dans sa tête pour les former. Oui, tout son dictionnaire venait de s'échapper. Elle venait de se retrouver sans parole, le simple fait de construire une phrase avec un sujet – verbe – complément lui était devenue une complexité des plus dures, elle tentait de rassembler toutes ses idées mais son coeur ne voulait pas discuter. Puis, elle grelottait de tous ses membres comme ci le jeune homme l'avait blessé sans le vouloir (sans le savoir), elle avait soudainement froid d'un froid glacial jamais connu encore et qui l'empêchait d'ouvrir la bouche. Au final, elle sentit le rapprochement du buste de Duncan contre elle, et plus précisément, la main de son compagnon venir à son tour contre le bas ventre de la jeune mère, il tapotait les autres doigts déjà présents et caressait lentement l'estomac frais de la demoiselle.

Le contact de cette main contre sa peau lui donna une sorte de courage pour remuer les lèvres, et laisser glisser qu'elle ne souhaitait pas en parler, appuyant un peu plus sur son abdomen frisquet, elle avait avoué ne pas vouloir discuter du 'père' de l'enfant. Elle détourna par ailleurs la tête en espérant ne pas croiser le regard de Duncan, persuadée qu'il chercherait à en savoir plus, après tout il avait raison, leur pacte avait été de se découvrir durant ce mois d'abstinence et elle le rompait sur cette question. Attristée de ne pas pouvoir lui dire tout ce qu'il souhaitait savoir, elle avait dégagé sa tête sur le côté en se laissant emplir de larmes fraîches tandis que ses deux mains touchaient celle du garçon, dans l'espoir d'avoir une caresse en retour. Un silence lourd s'installait dans la bouche de Panamee qui revivait quelques étapes de sa vie antérieure, elle fronçait alors les sourcils en se souvenant des blessures profondes qu'elle avait eu et qui l'avait incité à venir sur Miami, elle se rappelait à présent d'une multitude de moments et pas seulement dûs au petit garçon. Elle n'allait pas bien, et apparemment il en avait ressenti un bout, il se resserra contre la jeune mère alors qu'elle fixait l'étagère du mur d'en face sans rien dire, et sentit le contact des lèvres de Duncan déposant un baiser dans le creux de son cou. Elle en ferma les yeux ressentant de toute part la bouche douce du jeune homme, elle frissonnait encore plus qu'elle ne grelottait déjà, elle resserra l'étreinte des doigts sur son ventre comme pour lui glisser un remerciement à travers ce geste.

Pivotant la tête dans l'autre direction pour tomber nez à nez avec le regard du garçon, elle fermait les yeux pour ne pas le voir et ne pas succomber aux pleurs. Non, elle n'avait pas besoin de croiser les pupilles de Duncan pour savoir que c'était lui qui venait d'embrasser sa nuque. Elle avait prit une grande inspiration en elle pour annoncer la cause principale de l'absence du père de Oliver, ouvrant au même instant les yeux où quelques traînées transparentes se glissèrent le long de ses joues qu'elle se précipita de retirer.

Elle désirait cet enfant (peut être pas au départ), mais aujourd'hui tout était différent et son comportement de mère maternelle prouvait totalement qu'elle l'aimait et qu'elle ne pouvait plus s'en détacher, à vingt quatre ans elle était maman et à présent ça lui plaisait. Panamee ne s'était pas vue construire une vie de famille avant de rentrer dans le cycle des trentenaires, mais la vie en avait décidé autrement et Oliver était nez au cours de ce mois d'avril en lui soufflant au creux de l'oreille : « Je suis ta nouvelle vie Maman. » Son métier était certainement la première réticence au fait de fonder une famille, beaucoup d'absences et peu de présence, elle avait pourtant manié ses heures de travail et ne regrettait plus son geste. Aujourd'hui, être enceinte lui amènerait encore plus de soucis que de plaisir – la peur d'être abandonnée – de s'occuper seule de deux enfants, cette vision lui était insoutenable et effrayante. Elle espérait être un bon moment avec une personne qu'elle apprécierait, et le jour venu où elle vomirait dans la bouche de la cuvette elle annoncerait avec fierté sa grossesse à son petit ami. Pas avant, pas avant d'être sûre que le cercle recommencerait.

D'une manière ou d'une autre, elle pardonnait au père de ne pas avoir voulu de cet enfant et quelque part elle devait y avoir ses raisons. Elle doutait surtout de le voir un jour revenir à la surface, depuis la naissance de Oliver elle n'avait eu aucune nouvelle de cet homme, depuis que le père était parti en pleurs de l'hôpital elle n'en avait eu aucune nouvelle. Panamee le savait déjà qu'il ne reviendrait pas au coin d'une rue ou d'une porte, elle avait peut être préféré le voir ne serait ce qu'une fois, rien qu'une fois, mais encore dans ses désirs, le tout – puissant n'avait pas voulu écouter ses recommandations.

Elle le vit froncer les sourcils à sa dernière phrase mais n'y fit guère attention, elle s'attendait à une réponse de sa part qui aurait pu la consoler ou alors dans le cas contraire, la faire pleurer, mais regardant le regard de Duncan, elle le vit abaisser la tête en direction du nombril de la jeune mère. Alors elle fit de même, descendant son visage jusqu'aux doigts qui étaient entrelacés sur sa peau, elle se colla totalement contre le jeune homme en gardant l'une de ses mains dans la sienne, et dégageant l'autre elle fit relever le visage du garçon où elle y planta son visage. Elle eut un faible sourire en voyant les pupilles de son voisin et voulant l'embrasser mais s'en empêchant tout de même, elle se contenta de le fixer de ses yeux sombres avant de lui annoncer toute grelottante.

PANAMEE « Dis moi. Tu t'occuperais de Oliver et de mon équipe de football... », elle esquissa un plus large sourire en lui annonçant toute sa fratrie – évidemment qu'elle n'avait pas douze enfants – mais histoire de détendre l'atmosphère, elle avait parlé de sa multitude de descendance. « Pas dans l'immédiat. Mais si je ressemble à une vieille peau ayant besoin de soins et de piqûres aux fesses, et que je me dégénère. » Elle ne lui insufflait pas le fait de vivre toute sa vie à ses côtés (elle voulait juste se réconforter elle même), mais d'être toujours présent même si un jour ils venaient à se séparer. Elle toucha de sa main libre la bouche humide de Duncan qui la regardait en un sourire, elle avait haussé un sourcil en attendant sa réponse qui n'aurait pu être que ironique. « Et si on allait surfer ? » demanda t elle dans un air de songerie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan Sam 28 Nov 2009 - 18:16

Si Duncan avait voulu lui poser la question ce moment précis c'était en quelques sortes pour se protéger des éventuelles problèmes futurs, autant il vivait le jour le jour dans tout ce qu'il entreprenait autant il ne pouvait penser à vivre de la sorte avec Panamee leur histoire amoureuse ou quoi, il ne voulait pas être déçu sentant peut être qu'il s'accrochait de trop à elle, il préférait se préparer aux eventuels problèmes que la vie pouvait leur réserver même si il y a toujours des doutes, toujours des problèmes pas prévus qui se mettent au travers de notre chemin. La vie nous réserve toujours des accidents auxquelles nous nous attendons pas!
Duncan était de nature curieuse il ne pouvait alors pas ne pas se poser des questions sur le pourquoi une jeune femme craquante et super sexy était alors seule avec un enfant tout aussi craquant, elle avait tout pour plaire, alors pourquoi était elle seule ?
Duncan savait bien pourquoi lui était seul, il était un démon à lui tout seul, le sorte de mec qui aurait pû alors jouer le rôle parfait dans Charmed ou Buffy, un vampire ou un être du mal idéal, vicieux et sans aucun scrupule, voilà pourquoi il était alors dans la catégorie CELIBATAIRE et JAMAIS EN COUPLE!
Mais elle ? En même temps sa question était des plus normales, et même si elle aurait préféré répondre plus à des questions sur elle, il se posait des questions sur elle et son fils, et c'était peut être un point important, il n'oubliait pas le fils de Panamee pour autant...
Duncan la sentit faiblir, elle tremblait de milles feux, comme si la question venait de lui offrir un allée simple vers le pôle nord, il la serra alors plus près de lui, il n'avait pas voulu la refroidir, elle qui avait été si chaude juste avant...

Duncan ne savait rien du passé de Panamee c'était pour ça qu'il avait eu envie d'en apprendre un peu plus, mais à présent les questions devenaient plus douloureuses, lui qui n'avait pas voulu parler de ce qu'il avait vécu juste avant, en flash lui demandait à elle de parler alors que lui en était incapable, mais si Panamee s'imposait plus, et si elle lui demandait de ne rien lui cacher peut être trouverait il le courage après une bonne colère de lui raconter...
Duncan ne pouvait que penser qu'elle n'avait pas eu une vie rose pour se retrouver seule ainsi avec son fils, et c'était peut être pour ne pas la décevoir et faire les mêmes erreurs qu'il posait les questions doloureuses directement.

Duncan la vit alors tourner la tête en sa direction fermant les yeux, il soupira doucement, comme désolé de lui avoir fais revivre ça mais ce n'était qu'une dure épreuve à passer, il déposa alors un baiser au coin de l'oeil délicatement de Panamee, posant ensuite son front contre le sien et lui faisait un bisou esquimaux... Il pouvait être con borné capricieux et enfantin mais par moment il était un ange, un homme, un homme délicat soigneux, il était multitache. Il la vit alors laché des larmes et se mordit la lèvre il n'avait pas voulu, il sentit une boule intérieur du mal qu'il lui bouffait le ventre, comme si il vivait un bout de son passé silencieux, comme si il ressentait la peine qu'il venait de lui faire vivre à travers une question. Duncan le connard n'était peut être pas si fort et vivant que cela...
La preuve!

Duncan lui n'était pas si sûr qu'un homme ne revienne pas un beau jour même tard au alentour de l'adolescence du gosse pour faire un coucou et reprendre les reines qu'il avait alors lachement abandonné à la mère la laissant alors vivre seule sans aucune aide, l'amour se faisait à deux et les soucis d'un amour où un enfant naissait également, même si Duncan était un bel enculé il pensait cela de plus en plus, peut être que voir des mères et femmes à la fois lui donnait l'impression qu'une femme pouvait faire les deux métiers au monde, et voir Samantha s'épanouir de jour en jour lui donnait peut être l'impression qu'un enfant était un cadeau, un sourire aux coins des lèvres même lorsque nous n'allons pas bien.
Duncan pensait et le savait, un jour le père d'Oliver reviendrait et voudrait se rattraper et si ce jour vient alors que Duncan est toujours avec Panamee, les poings de Duncan deviendrait alors des poignards de feu massacrant tout sur son trajet... Mais Duncan saura alors comment remedier à cela et rendre le père impuissant de tout pouvoir...

Duncan reprit le rôle de l'homme viril en prenant alors Panamee dans ses bras lorsqu'elle lui releva la tête pour le regarder, il était triste, elle avait des yeux plus aussi heureux qu'au début et ça lui faisait mal il était tellement desolé de la faire parler alors que lui ne pouvait pas.
C'est alors qu'elle le regardait et décida à parler d'une voix grelottante, elle était encore faible il devait la soutenir.


« Dis moi. Tu t'occuperais de Oliver et de mon équipe de football... »

Il fronça les sourcils il était étonné de ce qu'elle venait de dire, mais un sourire se dessina, un sourire idiot peut être mais un sourire de Duncan quoi.

_Je suis là Panamee, je ne suis pas parti en voyant ton fils et je ne t'abandonnerai pas avec lui, même si un jour quelques choses ne va pas entre toi et moi, je serais là pour vous. Tu mérites des sourires et des moments de joies, tu mérites que le bonheur ma belle.

Il aggrandit alors son sourire et d'une voix de chieur car il n'avait pas compris ce qu'elle voulait dire dans la fin de sa phrase, alors que lui venait de lui dire des mots d'amour. Il ne voulait pas voir le négatif dans leur relation mais il savait que même si un jour quelques choses se passaient et les brisaient, il resterait en contact avec elle, il ne pouvait le faire avec les autres mais elle avait quelques choses de différents, c'était la deuxième fille à lui faire ça, à croire que Mr ouvre son coeur.

_Et je savais que tu avais deux métiers, mère et docteur coquine, mais là tu m'étonnes! Toi entraineuse d'une équipe de foot ? Je suis épatée, t'entraines quoi ? Des poussins ?

Il ne comprenait alors pas le fait que Panamee parlait plutôt de ses futurs enfants si elle en avait et éventuellement avec lui par la même occassion!

« Pas dans l'immédiat. Mais si je ressemble à une vieille peau ayant besoin de soins et de piqûres aux fesses, et que je me dégénère. »

Il fronça encore les sourcils, il avait perdu un épisode là...

_Euh... Non je te rassure... tes fesses ont pas... hum... besoin de piqures!

Il descendit alors une de ses mains sur son postérieur lui caressant doucement, ferme et doux à la fois, c'était parfait! Il sourit alors, il comrpenait pas tout son trip de vieille mais bon il ne dit rien de plus alors.

« Et si on allait surfer ? »

Et tout se compliquait à nouveau, Duncan baissa alors un instant les yeux et soupira, se mordant la lèvre, il laissa un temps de pause, retrouvant alors son état de tristesse et de mal être juste après le coup de fils... Il releva la tête et la secoua négativement...

_Je ne pourrais aujourd'hui, il faudrait que j'aille voir quelqu'un... Enfin...

Il se remordit la lèvre et soupira à nouveau, il n'avait pas envie mais ne serait que pour sa conscience il devait aller voir si Esteban était réellement mort ou pas, car si il ne l'était pas il avait encore des comptes à lui rendre et si il était bel et bien mort il devait le réveiller pour faire l'affrontement qu'ils devraient tôt ou tard faire... Celui de s'expliquer sur le pourquoi avait il coucher avec Heaven même si pour le moment ce n'était pas sa priorité et même si à présent il était en couple avec Panamee, il voulait juste s'expliquer sur la trahison de son ami rien de plus...
Il regarda alors la montre posé sur sa table de chevet de son côté du lit, il était déjà 10h30, ça l'embêtait d'abandonner Panamee, même si celle ci allait sûrement vouloir l'accompagner mais ça l'embêtait de la mêler à ses histoires de frères de sang et tout autre connerie, les mousquetaires n'étaient plus liés, ils étaient définitivement mort et évanouie dans l'histoire d'Ocean Groove!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan

Revenir en haut Aller en bas
 

Apprenons à nous connaitre... Episode 1 #Panamee&Duncan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road & Lemon Street-