AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MON EX- A TOUT PRIX (cristiano)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: MON EX- A TOUT PRIX (cristiano) Sam 7 Nov 2009 - 14:36



Ocean Groove; Au Supermarché du coin – (quelques jours plutôt) - Jayda & Cristiano.

Le retour à Ocean Grove s’était fait début Septembre. De façon à ce que le petit Ethan puisse faire ses premiers pas en maternelle et que sa mère puisse trouver un travail provisoire dans la contrée histoire de décamper de chez sa sœur. Elle avait dû abandonner l’Alabama pour revenir en Floride. A vrai dire, elle ignorait combien de temps encore, elle allait rester ici. Cela faisait près de trois mois qu’elle était revenue – que déjà les premiers ennuis commencés. Son fils ne s’y plaisait pas, et pas moyen de gagner plus que son ancien salaire. Pourtant, elle était bien déterminée à rester dans les lieux de façon à mettre en relation Cristiano et Ethan. Restait à trouver le courage d’affronter son soldat préféré. Sa sœur quant à elle, travaillant énormément n’était que très rarement à la maison pour lui remonter le moral. Ainsi, Jayda bougeait très peu de la maison si ce n’était pour bosser ou chercher son fils à l’école. A vrai dire, c’était pour éviter de croiser le chemin de son ex- bien qu’elle ne soit venue que pour le voir. Certes, elle l’avait aperçu une fois, mais pas moyen de lui parler.

Vendredi soir, après avoir déposé Ethan à la maison, de façon à ce qu’Elena puisse le surveiller – elle pris la direction du Supermarché du coin histoire de faire quelques courses. Bien que paniqué par le réchauffement climatique, Jayda en paresseuse accomplie, était du genre à prendre sa voiture pour 500 m. Rapidement – et à cause du froid de canard qu’il faisait dehors – elle entra dans le supermarché, rayon fruit et légume avant d’apercevoir la silhouette de Cristiano – de son air nonchalant qui l’avait toujours fait craquer. Paniquée, elle ne regarda même pas où elle m’était les pieds qu’elle renversa un caddie en tombant par-dessus. Un vilain bruit, qui attira l’attention de tout le monde – notamment le propriétaire du caddie a présent vide – mais surtout celui de Cristiano. Alors qu’on l’aida à se relever. Elle fit d’abord mine de ne pas avoir vu l’ancien militaire, qui ne manqua pas de venir à sa rencontre. Après donc les formules usuelles de politesse – la question qu’elle redoutait le plus fut posée. Grimaçant, elle passa ses mains dans les cheveux – pensant d’abord à la fuite avant de répondre hésitante.

- C’est une longue histoire. On aura le temps d’en reparler une autre fois. Et toi, à ce qui parait tu es revenu d’armé ?

Resserra-t-elle, pensant que ce n’était ni le lieu ni le moment de lui donner de clairs explications. Très vite, elle se libéra de cette conversation prétextant que la maison était pleine à craquer et qu’elle devait partir aider sa sœur. Elle lui proposa pourtant de se voir le weekend d’après dans leur anciens QG.



    Ocean Groove; QG- Jayda & Cristiano.


- Tu es sure que ça fait bien ?
- Mais oui, si je te dis que c’est bon – c’est que s’est beau.
- Ok. Et tu es sure qu’Ethan ne va pas t’embêter. Au pire, j’annule – comme ça tu peux t’avancer sur ton travail.
- Bon Zou, sort de chez moi avant que je t’assomme avec un balai..
- Dernière chose, après je te laisse tranquille. S’il arrive quoi que ce soit, tu as mon numéro et celui du pédiatre familial. Et au lit après 21h, pas de bonbons le so…

C’est ainsi que Jayda se fit claquer la porte d’entrée au nez. Elle savait qu’elle en faisait trop, mais c’était toujours comme ça lorsqu’il s’agissait de son bout de choux. En Alabama c’était encore plus compliqué, du fait qu’elle ne trouvait personne pour le surveillé lorsqu’elle devait aller travailler. Etant assez petit, elle ne trouvait pas de nounous susceptible de le garder pendant la journée – ainsi il lui arrivait de l’emmener avec elle au bureau.
Ainsi, elle se dirigea vers son QG à Cristiano et elle lorsqu’ils étaient encore en couple. Un endroit secret, blindé de bon souvenir. Elle s’y était souvent rendu lorsque ce dernier était parti à l’armée – plein de nostalgie – aussi. A peine arrivée qu’elle aperçu Cristiano déjà arrivé – fidéle à lui-même lorsqu’il s’agissait de ponctualité. Tout son inverse.

- Bonsoir.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: MON EX- A TOUT PRIX (cristiano) Dim 8 Nov 2009 - 13:43

FLASH BACKQuelques jours plus tôt

Vendredi soir, Cristiano ouvrit son frigo et se rendit compte qu'il était complètement vide, mis à part deux bouteilles de bière et un yaourt. S'étant fait livré toute la semaine pour manger, cette fois il décida qu'il serait temps d'aller faire les courses. Chose qu'il avait en horreur voilà pourquoi il n'y allait pas souvent. Mais bon arrivé à une certaine limite il n'avait plus le choix sauf s'il voulait se nourrir que de pizza et hamburgers. Pas une nourriture très saine vous en conviendrez. Mais que voulez vous il était nul en cuisine. En revanche cela ne l'empêchait guère de garder la ligne. De toute manière il avait la chance d'avoir un de ces métabolismes où tu peux te goinfrer comme un sauvage et ne pas prendre un gramme. Bref c'est ainsi qu'innocemment Cristiano s'était rendu dans le supermarché du coin sans savoir que sa vie en allait être toute bouleversée. Alors qu'il se trouvait dans le rayon fruits et légumes en train de se demander quelles pommes paraissaient les meilleures voilà que son attention fut attirée par du remus ménage. Le contenu d'un caddy s'était renversé sur le sol. Lorsque le jeune homme se tourna pour voir de quoi il retourner, il se figea en apercevant la personne à l'origine de tout ce bazar. Jayda. La dernière personne au monde qu'il aurait pensé croiser ici. Leur deux regards se croisèrent, Cristiano avait le cœur qui battait à toute vitesse. Il n'en revenait pas...Jayda ici ? Il avait pensé ne plus jamais la revoir, cela faisait bien longtemps qu'il avait arrêté d'espérer. Et pourtant elle était bel et bien là, en chair et en os, toujours aussi belle. Il reste interdit quelques secondes, puis vint enfin à sa rencontre. Après les quelques politesses d'usage il lui posa évidemment la question qui lui brulait les lèvres.

CRISTIANO ▬ Que fais tu ici ?
JAYDA ▬ C’est une longue histoire. On aura le temps d’en reparler une autre fois. Et toi, à ce qui parait tu es revenu d’armée ?

La demoiselle lui fit clairement comprendre qu'elle n'avait pas l'intention de s'étaler sur le sujet ni de rester plus longtemps avec lui. A vrai dire elle lui donnait l'impression de vouloir s'échapper le plus vite possible. Néanmoins elle lui donna rendez vous la semaine d'après à leur QG. Bouche bée, Cristiano la regarda s'en aller. Il ne comprenait plus rien. Pourquoi voulait elle le revoir ? Après tout la dernière fois qu'il s'était entretenu avec elle, elle lui avait clairement fait comprendre qu'elle ne voulait plus rien avoir affaire avec lui. Même qu'elle lui avait souhaité de crever au combat. Chose qui malheureusement n'était pas arrivé. Tant de questions se chevauchaient dans sa tête, qui à regret n'auraient pas de réponses avant une semaine.

FIN DU FLASH BACK

Depuis le retour impromptue de Jayda dans sa vie, Cristiano était agité. Il n'avait quasiment pas dormi de toute la semaine, tant la demoiselle hantait ses pensées. Et maintenant le jour J était enfin arrivé. Ce n'était certainement pas dans ses habitudes d'être stressé, mais aujourd'hui il ne pouvait s'empêcher d'être nerveux. Rendez vous compte cela faisait quasiment 4 ans qu'elle ne faisait plus partie de sa vie ! 4 ans qu'il s'était fait abandonné, brisé le cœur...Et maintenant la revoilà. En l'apercevant au supermarché il s'était rendu compte à quel point elle lui avait manqué. Évidemment Cris ne s'imaginait rien du tout, il savait pertinemment qu'elle n'était pas là pour retourner dans ses bras. Mais alors pourquoi ? Et depuis combien de temps se trouvait elle à Ocean Grove ? Logeait elle à l'hôtel ? Cela devenait une vraie torture mentale. Surement pour faire bonne impression, Cristiano se rendit au rendez vous complètement sobre, lui qui avait l'habitude de boire toute la journée. Ha Mon Dieu si elle savait...Depuis son retour de Somalie il y'a quelques mois et son arrêt brutal dans l'armée, Cris était dans un bien pire état qu'il n'y a 4 ans. Cristiano arriva à leur QG à l'heure dite. Une chose que l'armée lui avait apprit : la ponctualité. Oh oui il n'y avait jamais intérêt à être en retard tout peine de sanctions. De ce fait sorte de déformation professionnelle Cris était toujours à l'heure. Contrairement à Jayda qui n'était toujours pas là. Apparemment les vielles habitudes ont la vie dure. Cris se demandait pourquoi la jeune femme avait choisi cet endroit pour se voir, lui qui était tellement chargé d'émotions. Il s'en était passé des choses ici...Que de bons souvenirs. Finalement avec quelques minutes de retard, Jayda pointa le bout de son nez. La première pensée qui lui vint en tête était qu'elle était magnifique.

JAYDA ▬ Bonsoir
CRISTIANO ▬ Bonsoir... L'ancien militaire préféra aller directement au fait, comme à son habitude. Tourner autours du pot pendant quinze minutes très peu pour lui. De toute manière la demoiselle devait s'y attendre le connaissant. Bon tu peux maintenant m'expliquer à quoi tout cela rime ? La dernière fois que l'on s'est parlé, tu souhaitais ma mort. Or pas de chance pour toi, je suis toujours en vie. Peux être m'as tu donné rendez vous ici, dans cet endroit isolé pour m'achever ? Pourquoi devrais il se montrer aimable avec la femme qui l'avait abandonné et espérer sa mort ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: MON EX- A TOUT PRIX (cristiano) Dim 8 Nov 2009 - 15:50

TOUTE VERITE EST BONNE A DIRE


Quatre ans. Mine de rien, le temps qui s’était écoulé entre leur rencontre à aujourd’hui, lui semblait être une éternité. Une éternité pourtant qui ne lui avait pas fait oublier leurs dernière conversation, et les propos crus et mauvais qu’elle avait tenus à son égard. La colère était aussi de partie, d’où le fait que ses paroles avaient dépassé ses pensées. Il va de soit, que s’il lui était arrivé quelques chose elle ne se le serait jamais pardonnée. Pourtant, si elle était là, ce n’était clairement pas pour s’excuser de ce qu’elle avait bien pu lui dire, il y a 4 ans. D’autant plus qu’il y avait des choses plus importantes à régler, ce qui expliquait son arrivée à Ocean Grove.

Lorsqu’elle l’avait revu son cœur s’était resserré, c’était bien plus facile de le détester lorsqu’il n’était là. En 4 ans, elle avait appris à se faire croire qu’il ne comptait plus pour elle. Chose qui avait été difficile à gérer car elle avait beau essayé de le détester, ce n’était pas toujours simple lorsqu’on sait que tout les jours pendant ces 4 ans, elle avait du porter et s’occuper de leur enfant. Un petit garçon qui avait hérité de nombreux caractères qui lui faisait sans arrêt pensé à son père. Il était l’heure de tout lui avouer, plus le temps de reculer. Se mordillant la lèvre inférieure, elle aurait préféré continuer à tourner autour du pot que de devoir tout expliquer. La vérité était difficile à dire. Par des amis, elle avait appris que Cristiano était revenu, qu’il avait changé et qu’il était devenu un grand alcoolique.

- Bon tu peux maintenant m'expliquer à quoi tout cela rime ? La dernière fois que l'on s'est parlé, tu souhaitais ma mort. Or pas de chance pour toi, je suis toujours en vie. Peux être m'as tu donné rendez vous ici, dans cet endroit isolé pour m'achever ?

Une chose est sur c’est qu’il n’avait pas perdu son franc parler, et justement elle non plus. S’il y avait bien une chose qu’ils avaient en commun s’était le fait de toujours tout se dire, même les choses plus douloureuses.

-Garde ton cynisme pour toi Cristiano. C’est que j’ai mes raisons et de toi à moi, je n’ai nullement l’intention de m’excuser sur ce que j’ai bien pu te dire la dernière fois que je t’ai vu. Tu l’as mérité.

Lança-t-elle froidement. Une façon de mettre fin à une conversation de sourd qui risquait de se tenir. Il était clair que chacun de son côté en voulait à l’autre. Ils s’étaient tellement aimés qu’ils avaient fini par se faire du mal chacun de son côté. Jayda était certes pleine de rancune, et si ça ne tenait qu’à elle bien sur qu’elle aurait pris un malin plaisir à le faire souffrir pour se venger de lui. Elle finit par soupirer.

-Bon bref, histoire de ne pas faire durer le suspense autant te dire que je ne suis pas là sans raison.

Ce n’était pas comme ça qu’elle avait pensé commençait son récit, mais tant pis pour le discours- qu’elle s’était imaginé- était tombé à l’eau. Elle avait pensé reussir à garder son calme en annonçant une nouvelle aussi bouleversante et il était clair qu’elle s’était surestimée. Ainsi, elle pris place sur un petit rocher – avant de se lancer.

-Tu te rappelles que quand tu étais revenue, j’avais pensé que c’était pour de bon cette fois-ci. Il va de soit, que je m’étais fait de fausses illusions étant donné que tu était bien trop torturé pour comprendre que je tentais de faire passer un message. marquand une pause, elle repris rapidement la parole en le voyant s’impatienté et prés à intervenir pour la faire abréger. Tu parleras quand j’en aurais fini. Bref, avant que j’en arrive au sujet principal, je tiens à préciser que si je ne t’en parle que maintenant c’est que je n’ai jamais eu la chance de le faire plutôt…. Enfin bon, il y a donc de cela 4 ans, quelques jours avant que tu ne partes – juste un peu après notre dispute, j’ai découvert que j’étais enceinte.

A ces mots, elle leva la tête vers son ex- amant histoire de voir la tête qu’il tirait. Et bien qu’elle ne se l’avouait pas, elle avait pris un malin plaisir à la voir se décomposer. Pourtant, elle savait ce qui allait suivre allait moins l’enchanter. Sur ceux, elle se leva prête à partir avant que les foudres de l’ex-millitaire ne s’abattent sur elle.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: MON EX- A TOUT PRIX (cristiano) Dim 8 Nov 2009 - 16:35

Cristiano avait préféré se montrer direct car il savait que Jayda serait capable de tourner autours du pot pendant des heures. Or elle le mettait dans un état pas possible, et en ce moment la patience n'était vraiment pas son fort. Allez savoir pourquoi il avait l'impression qu'elle avait un truc de la plus haute importance à lui annoncer. Or, il était incapable de dire quoi, et était bien à des années lumières de la vérité. Cris avait clairement donné le ton de la conversation en lui parlant d'une manière froide et peu amicale. Et connaissant le caractère de Jayda il lui paraissait clair qu'elle non plus n'allait pas se montrer tendre. Elle n'était certainement pas là pour une visite de courtoisie.

JAYDA ▬ Garde ton cynisme pour toi Cristiano. C’est que j’ai mes raisons et de toi à moi, je n’ai nullement l’intention de m’excuser sur ce que j’ai bien pu te dire la dernière fois que je t’ai vu. Tu l’as mérité.

Sympa. Bon bah si une part de lui espérait qu'elle s'excuse bah c'était raté. Mais elle était vraiment gonflé de lui balancer qu'il l'avait mérité ! Peut importe ce qu'il avait fait personne ne mériterait d'entendre de la part de la femme que l'on aime qu'on souhaite sa mort ! Surtout quand cela était fort probable d'arriver au vu de son métier. Même qu'une part de lui avait eu envie de lui donner raison et qu'il meurt au combat, comme ça elle s'en serait bien mordue les doigts tiens ! Vous l'aurez comprit, il lui en voulait et ce sentiment était plus que réciproque.

CRISTIANO ▬ Je vois. En fait pas vraiment. Alors quoi ? Elle était venue pour l'enfoncer un peu plus ? De toute manière au point où il en était il ne risquerait pas de tomber plus bas.

JAYDA ▬ Bon bref, histoire de ne pas faire durer le suspense autant te dire que je ne suis pas là sans raison. Ouais mais il était peut être temps d'enfin cracher le morceau ! Cela faisait une semaine qu'il se triturait le cerveau pour savoir ce qu'elle lui voulait ! -Tu te rappelles que quand tu étais revenue, j’avais pensé que c’était pour de bon cette fois-ci. Il va de soit, que je m’étais fait de fausses illusions étant donné que tu était bien trop torturé pour comprendre que je tentais de faire passer un message. Non mais sérieusement ils n'allaient pas refaire toute l'histoire ! Il se souvenait très bien de commencer s'étaient déroulés les évènements, pas la peine de les lui rappeler. Alors bon sang où voulait elle en venir ? Cris était sur le point d'intervenir pour lui faire comprendre qu'il s'impatientait mais elle le devança. Tu parleras quand j’en aurais fini. Bref, avant que j’en arrive au sujet principal, je tiens à préciser que si je ne t’en parle que maintenant c’est que je n’ai jamais eu la chance de le faire plutôt…. Enfin bon, il y a donc de cela 4 ans, quelques jours avant que tu ne partes – juste un peu après notre dispute, j’ai découvert que j’étais enceinte.

Sur ces derniers mots le visage de Cristiano se décomposa. Il resta planté là, ainsi hébété, comme un con, complètement déstabilisé par ce qu'il venait d'entendre. Enceinte, enceinte...Ne venait il pas de rêver, avait elle bien dit qu'elle était tombée enceinte il y'a 4 ans de cela ? Aucun son ne sortait de sa bouche tant il était choqué. Comment pouvait elle lui sortir une chose pareille maintenant ? Après tout ce temps ? En plus elle disait ça d'une manière désinvolte comme si de rien n'était ! Elle se foutait de sa gueule ou quoi ? Tiens il avait besoin de s'assoir pour le coup. C'est ainsi qu'il s'installa sur un des rochers. C'est alors qu'il aperçut Jayda qui paraissait sur le point de partir. Et puis quoi encore ?!

CRISTIANO ▬ Quoi ? C'est tout ? Tu lâches ta bombe, et tu comptes t'en tirer comme ça ? Voilà, Cristiano avait enfin retrouver de la voix. Je crois pas non. Il me semble que tu me doives des explications. Tu ne peux pas me dire que t'es tombée enceinte et t'en aller ! Comment... ? Tu... ? Les mots ne lui venaient même plus. Je...Si tu me balances ça comme ça c'est qu'il y'a une raison non ? Il n'en revenait pas de ce qu'il allait lui demander, jamais il ne se serait imaginé une situation pareille. Tu l'as gardé ?

Cristiano se doutait déjà de la réponse. Sinon pourquoi aurait elle fait tout ce chemin ? Il avait peine à croire que c'était simplement pour lui balancer qu'elle avait avorté il y'à 4 ans de cela. Le coeur battant à la chamade, comme si il allait sortir de sa poitrine, Cris attendit sa réponse. Il avait l'impression que de ces quelques paroles chambouleraient toute son existence. Les quelques secondes qui s'écoulaient lui paraissaient durer une éternité, comme si le temps s'était arrêté, et qu'il était suspendu à ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: MON EX- A TOUT PRIX (cristiano) Dim 8 Nov 2009 - 17:21

TOUTE EXPLICATION EST DURE A DONNER



Son souffle s’était coupé le temps d’une vérité. Jamais, elle n’aurait cru lui annoncer les choses de la sorte. Se montrant d’un grand courage, elle avait été d’une froideur à vous en glacer le sang. Se retenant de tous sentiments, elle avait pourtant eu du mal à être dure et très vite le chagrin pris le dessus. Il s’agissait tout de même de Cristiano. Ainsi donc, une fois son discours achevé, elle pensa s’enfuir bien qu’elle se doutait qu’il n’allait pas la laisser s’en aller aussi facilement.

Elle n’avait nullement envie de se retrouver nez à nez avec ses responsabilités. Certes, elle avait commis une erreur et devait en payer le prix fort, mais elle n’était pas la seule fautive. Si elle s’était décidée à lui en parler aujourd’hui, c’est que d’énormes problèmes de consciences s’y était mêlé. L’impression de priver son enfant d’un père. Elle aurait certes pu refaire sa vie, et ne jamais avoir à révéler la vérité, mais Jayda n’était pas comme ça. Ainsi donc, la voix roque de Cristiano l’obligea à se retourner.

- Quoi ? C'est tout ? Tu lâches ta bombe, et tu comptes t'en tirer comme ça ? (…)Je crois pas non. Il me semble que tu me doives des explications. Tu ne peux pas me dire que t'es tombée enceinte et t'en aller ! Comment... ? Tu... ?

Bien que ses yeux n’allait pas tarder à se remplir de l’armes. Depuis le temps qu’elle avait gardé tout cela pour elle, ce n’était pas plus mal. Au moins, elle n’avait pas à tenir tête au regard accusateur de son unique et premier amour. Ainsi donc, elle ferma les yeux de façon à ne pas se mettre à pleurer, pris un grand souffle pour ne pas lui crier dessus, et répondit calmement mais sévèrement :

-JE NE te dois rien du tout. Ce n’est pas moi qui t’ais demandé de t’en aller.

D’abord dépité puis en colère. Les sentiments de Jayda étaient confus. Il était aussi coupable qu’elle, et pourtant elle ne pouvait s’accuser toute seule. D’abord elle pensait à Ethan, elle lui avait rapidement expliqué la situation. Il savait qu’elle allait venir voir son papa. Il avait demandé à venir, mais Jayda ne l’avait pas laissé. C’était d’ailleurs mieux ainsi.

- Tu l'as gardé ?

-Bien sur que je l’ai gardé, et d’ailleurs si je suis ici, c’est pour lui et non pour toi. Haussant les épaules, elle rajouta. Et quand bien même je t’aurais mis au parfum plutôt, tu étais bien trop en troublé pour agir. marquant une petite pause, elle finit par dire plus calmement. De toute façon, je n’attends pas grand-chose de toi. Tu as tellement changé ces dernières années, qu’au final…

Elle se tourna pour ne pas finir sa phrase. Il va de soit qu’encore une fois, ses paroles dépassaient de loin ses pensées. Combien de fois, elle avait imaginé la famille heureuse qu’elle aurait pu construire avec Cristiano. Faisant les cents pas, stressée et prise d’un sentiment qu’elle n’avait jamais éprouvé, elle sorti de sa poche son portefeuille.

- C’est la photo la plus récente que j’’ai de lui. Il s’appelle Ethan, il a 3 ans – né le 12 mai 2007.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: MON EX- A TOUT PRIX (cristiano) Dim 8 Nov 2009 - 18:18

Cristiano n'arrivait pas à croire qu'elle lui parle de tout ça d'une telle froideur, étant complètement insensible aux sentiments que pouvaient éprouver Cristiano sur le moment présent. De toute manière ne lui avait elle pas clairement fait comprendre qu'elle se foutait désormais éperdument de lui ? Mais il n'arrivait pas à penser qu'elle puisse être ainsi, pas sa Jayda. Lui était peut être devenu hermétique à tout sentiment, passant aux yeux de tous pour un insensible, mais pas elle. A moins qu'elle le haïssait à ce point. Cristiano était parfaitement conscient de toutes les erreurs qu'il avait faites dans sa vie, mais n'en avait il pas déjà assez payé le prix ? A présent il était un ancien soldat, alcoolique, chômeur, sans amis ni famille, complètement seul. N'était ce pas assez suffisant ? Pourquoi fallait il qu'elle en rajoute ? Finalement Cris constata que Jayda n'était pas si forte qu'elle ne voulais le laisser croire. Elle ferma les yeux pour ravaler ses larmes. Lui l'aurait bien fait, mais il n'était plus capable de verser la moindre larme depuis fort longtemps. Depuis la mort de sa sœur à vrai dire, comme si il avait épuisé toutes ses larmes et maintenant qu'il ne lui en restait plus une seule.

JAYDA ▬ JE NE te dois rien du tout. Ce n’est pas moi qui t’ais demandé de t’en aller.
Hmm bien toujours aussi aimable.
CRISTIANO ▬ Il le fallait, j'en avais besoin. Mais ça tu n'as jamais pu le comprendre... C'était vrai. Dans le fond ni Jayda ni personne n'avait pu le comprendre. Qu'il faille qu'il s'engage dans l'armée... Alors forcément la situation avait d'autant été plus difficile à supporter pour tout le monde. Tu dis que c'est de ma faute, que c'est moi qui suis partis, mais au final je revenais toujours. C'est TOI qui m'a abandonné au moment où j'avais le plus besoin de toi, ne l'oublie pas. Car après tout c'était elle qui s'était barré sans jamais se retourner ! Bien que dans le fond il avait parfaitement conscience que c'était lui qui l'avait poussé à fuir, qu'il avait une énorme part de responsabilité dans tout ça.

Le moment tant attendu arriva enfin. L'avait elle oui ou non gardé ? Après tout il y'avait plusieurs possibilités, elle aurait très bien pu l'avoir mené à terme mais ensuite l'avait fait adopté. Mais il savait bien qu'elle ne serait pas là si tel avait été le cas.

JAYDA ▬ Bien sur que je l’ai gardé, et d’ailleurs si je suis ici, c’est pour lui et non pour toi. Et voilà, elle venait de lâcher une petite bombe, d'un ton comme si cela paraissait évident. La nouvelle était maintenant officielle. Papa. Il était papa. Pour un choc s'en était définitivement un. Lui qui croyait être seul au monde, voilà maintenant qu'on lui annonçait, que quelque part surement dans cette ville, se trouvait un petit être qui partageait son ADN. Son sang. Et quand bien même je t’aurais mis au parfum plutôt, tu étais bien trop en troublé pour agir. De toute façon, je n’attends pas grand-chose de toi. Tu as tellement changé ces dernières années, qu’au final… Jayda ne pouvait s'empêcher de continuer à l'enfoncer. A croire que le but de toutes ses paroles étaient de le blesser. La demoiselle ne lui avait pas dit car il aurait fait un père exécrable. Lui qui à la base n'avait déjà pas une très haute opinion de soit même, Jayda contribuait à faire encore plus baisser son estime de soi. C’est la photo la plus récente que j’’ai de lui. Il s’appelle Ethan, il a 3 ans – né le 12 mai 2007. Cristiano la regardait sans rien dire et prit la photo qu'elle lui tendait. Il avait l'impression d'être dans un état second, que tout cela n'était qu'un rêve - ou un cauchemar il n'avait pas encore décidé^^ - et que bientôt il allait se réveiller. Et pourtant c'était bel et bien la réalité, et il tenait dans sa main la photo de la preuve vivante. Au bout de quelques secondes il osa enfin baisser les yeux et regarder le cliché. Un petit blondinet aux yeux bleus lui souriait. En un coup d'œil il pu se rendre compte qu'il tenait beaucoup de sa mère, le même nez, le même sourire...En revanche il avait ses yeux. Comment ne pas craquer devant cette frimousse adorable ? Et dire que ce petit bonhomme était son fils.

CRISTIANO ▬ Il...Il est mignon. Il te ressemble beaucoup.

Cris s'était attendri. Il essaya de se souvenir où il se trouvait au moment de l'accouchement. Le 12 mai 2007. Ocean Grove. Oui il s'en rappelait maintenant il était rentré d'Irak depuis seulement 1 mois. N'aurait elle pas pu le prévenir ? Son moment d'attendrissement était passé, place à la révolte. Il était tellement en colère contre elle !

CRISTIANO ▬ Tu n'avais pas le droit. J'en reviens pas que tu ne me le dises que maintenant !!! J'avais le droit de savoir !!! Tu peux dire tout ce que tu veux, je me suis peux être comporté comme le plus gros salopard du monde, mais ça ne te donnait pas le droit de me le cacher ! Tu ne crois pas que j'aurais voulu le savoir ? Et ne viens pas me dire que tu n'en as pas trouvé l'occasion ! Même à l'autre bout du monde j'étais joignable d'une manière ou d'une autre !!! Et le 12 mai j'étais à Ocean Grove en train de culpabilisé à mort et toi ! Putain je peux pas y croire...Il faut vraiment que tu me détestes à ce point pour en être arrivé là. A priver un fils de son père.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: MON EX- A TOUT PRIX (cristiano) Dim 8 Nov 2009 - 19:40

UNE MERE INDIGNE OU UN PERE TROP ABSENT?



Comment avaient-ils pu en arriver là. Très vite la communication s’était dégradée pour se transformer en une avalanche de reproches. Ils avaient tellement de choses à se dire. Elle n’avait jamais penser à en arriver là, ne connaissait même pas cette facette d’elle-même. Pleine de rancune et d’amertume, elle s’était sentit durant prés de 5 ans rejetée. Dans un premier, elle avait essayer de le comprendre. Ce n’était jamais facile de perdre un proche. Elle-même n’aurait pas supporté si quelque chose était arrivé à Elena – mais de là à en vouloir au monde entier. Beaucoup de gens avaient remarqué ce changement de caractère. Elle s’était obstinée à ne croire que ce n’était qu’une petite passade, qu’il finirait par se calmer et l’avait même soutenue lorsqu’il n’allait pas. Il avait pourtant dépassé les limites en s’engageant à l’armée, et pendant près d’un an elle avait du prendre sur elle. Il semblait oubliait tous ses sacrifices en lui rejetant la faute sur le dos. Encore une fois, elle cru d’abord s’effondrer en larme mais s’étonna à lui tenir tête/


- Tu dis que c'est de ma faute, que c'est moi qui suis partis, mais au final je revenais toujours. C'est TOI qui m'a abandonné au moment où j'avais le plus besoin de toi, ne l'oublie pas.

Tiens donc. Parce que tu crois qu’à 21 ans, toute la vie devant moi, j’allais continuer à t’attendre jusqu’à je ne sais quand. Comment veut tu que je comprenne ton choix, te risquais à mourir bêtement tandis que moi –idiote comme j’étais – j’attendais qu’on vienne m’annoncer ta mort. Tu arrive à concevoir ça ?

Le ton s’était haussé. Si elle était partie, c’était loin d’être un choix. C’était devenu une obligation. Elle ne pouvait plus vivre ainsi. Bien que ses dernières paroles avaient été cru, elle passait pendant près de deux mois, prés de chez lui et restait des heures à attendre sur le pallier. Jayda ne savait pas vraiment ce qu’elle l’attendait, mais c’était devenue comme un rituel, une sorte d’obsession qui risquait de la mener à la folie. Consciente donc, de son début de dépression – de son ventre qui commençait à prendre du volume elle ne trouva rien de mieux que de fuir. Pouvait-on réellement là blâmer pour ça. Toute femme censé à quelques doigt de la folie aurait agit ainsi.

Elle l’avait observé après lui avoir tendu la photo du petit Ethan. C’est vrai que ce bout de choux était un havre de paix et dégagé toujours de bonnes ondes. Il avait le don de faire sourire les gens même lorsque les choses autour d’eux n’allaient pas de bon train. Ainsi donc en l’espace de quelques temps, une ambiance plus détendue s’était mise à régner. Juste quelques secondes avant que les reproches de ne fuse à nouveau.

Oui. Il est adorable.

Son regard s’était de nouveau assombrit. Ce qui eut pour effet de faire soupirer pour la éniéme fois la jolie blonde. C’était exaspérant à la fin de continuer à se battre ainsi. Pourtant, elle n’était pas du genre à rendre les armes aussi facilement. Ainsi donc, elle écoutait chacune de ses médisances pour contre-attaquer de suite. Bien sur qu’elle aurait pu le mettre au courant bien plutôt, mais elle n’en avait ni la fois ni l’envie. Elle lui en voulait péniblement. D’ailleurs, elle continuait à lui en vouloir. Alors qu’il entamer son monologue, elle finit par riposter haineuse :

- Même à l'autre bout du monde j'étais joignable d'une manière ou d'une autre !!! Et le 12 mai j'étais à Ocean Grove en train de culpabilisé à mort et toi ! Putain je peux pas y croire...Il faut vraiment que tu me détestes à ce point pour en être arrivé là. A priver un fils de son père..

Oh ça tu peux être sûre que je te déteste. Et juste pour info’, je n’ai jamais privé mon fils de quoi que ce soit. Il se porte très bien sans toi, d’ailleurs c’est peut être mieux ainsi, vu que tu ne sais faire que le mal au gens qui t’aimes. Tu l’aurais sans doute blessé lui aussi, non ?

Jayda avait finit par craquer, comment avait-il pu oser tenir des propos aussi injuste à son ainsi. Mine de rien, ce n’était pas lui qui l’avait accompagné aux urgences lorsqu’elle était sur le point d’accoucher. Elle avait perdu les os, et personne pour la conduire à l’hôpital. Il n’avait pas non plus été là, lorsqu’Ethan ne faisait pas encore ses nuits pour alterner avec elle, les heures de sommeil à noter que parfois le lendemain il y avait boulot. Non, c’est sur, tout ça on l’oubliais. Elle essuya ses larmes avant de dire :

Non, tu sais quoi. C’est toi qui a raison. Quelle mère indigne je suis de vouloir protégé mon fils…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: MON EX- A TOUT PRIX (cristiano) Dim 8 Nov 2009 - 20:54

Cristiano se rendait bien compte que ses paroles étaient peut être un peu trop dure en l'accusant de l'avoir abandonné lui. Surtout qu'il savait pertinemment que dans le fond tout était de sa faute. Seulement il avait du mal à l'admettre devant elle. N'était ce pas plus facile de rejeter la responsabilité sur elle ?

JAYDA ▬ Tiens donc. Parce que tu crois qu’à 21 ans, toute la vie devant moi, j’allais continuer à t’attendre jusqu’à je ne sais quand. Comment veut tu que je comprenne ton choix, te risquais à mourir bêtement tandis que moi –idiote comme j’étais – j’attendais qu’on vienne m’annoncer ta mort. Tu arrives à concevoir ça ?
CRISTIANO ▬ Ce que tu me dis prouve seulement que tu n'as jamais rien compris. Pour toi un soldat c'est un type complètement idiot aux tendances suicidaires. S'ils entendaient ça, ça leur ferait surement plaisir. Quand on se crève le cul et risque notre vie tous les jours pour notre pays. T'as une vision tellement étriquée des choses. Eux au moins me comprenaient.

La conversation était en train de déraper sérieusement. A croire qu'ils étaient en train de jouer à qui serait le plus blessant. Le plus agressif. Le plus cassant. Seulement lorsque Cristiano était attaqué, il ne pouvait s'empêcher de répliquer. Il n'allait tout de même pas la laisser le démonter sans rien dire ! Et encore lui était gentil, il ne la traitait pas comme un déchet de l'humanité qui ne valait plus rien ! Comment les choses avaient elles pu dégénérer ainsi ? Dire qu'il fut une époque où ils étaient fou amoureux l'un de l'autre, aimants, attentionnés, qui n'envisageaient pas de vivre séparés. Et maintenant regardez les ! A se déchirer ! Quel gâchis.

JAYDA ▬ Oh ça tu peux être sûre que je te déteste. Mine de rien même s'il le savait déjà, l'entendre de vive voix, de sa bouche ça faisait mal. En ce point ils étaient différents. Certes il lui en voulait...beaucoup même, mais il ne la détestait pas. Il l'aimait toujours, c'était d'ailleurs probablement cela qui rendait les choses aussi difficiles. Mais on ne choisissait pas ses sentiments, et le fait qu'il l'aimerait toute sa vie. Que ça lui plaise ou non. Au moins avait il un peu de réconfort dans le fait qu'elle le détestait, après tout cela voulait dire qu'il restait toujours de la passion. Il pouvait s'estimer heureux qu'elle ne soit pas complètement indifférente. M'enfin maigre consolation. Et juste pour info’, je n’ai jamais privé mon fils de quoi que ce soit. Il se porte très bien sans toi, d’ailleurs c’est peut être mieux ainsi, vu que tu ne sais faire que le mal au gens qui t’aimes. Tu l’aurais sans doute blessé lui aussi, non ?

Et allez Cristiano encaissa un autre coup. Peut être avait elle raison, peut être pas. Mais le fait est que cela ne lui donnait pas pour autant le droit de le priver de son fils, ou tout du moins de lui cacher son existence. Qui sait, peut être s'il avait su que cela aurait eu un effet bénéfique sur Cris ? Qu'il aurait cherché à changer, pour être un bon père ? Meuh non ça elle n'y avait pas pensé.

JAYDA ▬ Non, tu sais quoi. C’est toi qui a raison. Quelle mère indigne je suis de vouloir protégé mon fils…
CRISTIANO ▬ Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dis. Je suis sur que tu es une excellente mère. MAIS TU AURAIS DU ME LE DIRE !!!! Et puis si tu es si certaine que je ferais un terrible père, dans ce cas que fais tu ici ? Parce que si je ne suis capable que de le blesser pourquoi l'amener à Ocean Grove ? A moins que tu ne sois seulement venue par pur égoïsme pour soulager ta conscience ?

Ne marquait il pas un point ? Car il ne voyait que 2 raisons au fait qu'elle soit là aujourd'hui : 1) Pouvoir se regarder dans une glace, 2) Faire rencontrer à Ethan son père. Or si elle pensait vraiment qu'il était si horrible que cela pourquoi prendre le risque ? Il en arrivait donc à la conclusion qu'elle aurait du le lui dire plus tôt !!!!!!

CRISTIANO ▬ Tu n'as jamais pensé au fait, que justement peux être si j'avais su, j'aurais voulu prendre part à son éducation ? Qu'il m'aurait donné envie d'être un homme meilleur ? J'ai peux être été égoïste en m'engageant dans l'armée, je n'ai pensé qu'à moi, mais ne viens pas prétendre que tu es si différente de moi. Tu as agis par pur égoïsme, parce qu'en définitive, c'est toi que tu cherchais à protéger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: MON EX- A TOUT PRIX (cristiano) Dim 8 Nov 2009 - 22:25




Jayda ne comprenait pas que l’on puisse mourir pour un pays. Certes, elle avait beaucoup de mérites pour les soldats qui acceptaient de partir loin pour sauver leurs territoires. C’était aussi une décision très altruiste, sauf pour le cas de Cristiano c’était loin d’être un geste prodigue. Elle l’accusait d’avoir agit égoïstement. Elle haussa donc un sourcil, en l’écoutant bien qu’elle trouvait sa réplique exaspérante et surtout provocante :

- Ce que tu me dis prouve seulement que tu n'as jamais rien compris. Pour toi un soldat c'est un type complètement idiot aux tendances suicidaires. Elle roula des yeux sans pour autant lui couper les la parole. En même temps comment répondre à ça. - T'as une vision tellement étriquée des choses. Eux au moins me comprenaient..

Ainsi donc, au tac-o-tac, elle rétorqua rapidement.

Ils avaient beau te comprendre, eux ne t’aimais pas comme je pouvais aimer. Passons, après tout on s’en fiche de ce que je pouvais en penser, après tout je n’étais que la petite copine de pacotille qui avait dû te supporter pendant 4 ans.

Lorsque Jayda était en colère, elle avait souvent du mal à se contrôler et disait des choses qu’elle regrettait d’avoir dit une fois calmée, d’autant plus que généralement elle n’y pensait pas un mot. Ainsi donc, après lui avoir craché tout son venin dessus. Elle finit par se calmer. Autant dire qu’elle n’avait pas été tendre dés le début avec lui. Et de se voir se déchirer de la sorte commençait à lui faire du mal. Au fond, il n’avait pas tord. Pourquoi donc avait elle fait tout ce chemin si au final elle ne le croyait pas capable de s’occuper de leurs fils.

- Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dis. Je suis sur que tu es une excellente mère. MAIS TU AURAIS DU ME LE DIRE !!!! Et puis si tu es si certaine que je ferais un terrible père, dans ce cas que fais-tu ici ? Parce que si je ne suis capable que de le blesser pourquoi l'amener à Ocean Grove ? A moins que tu ne sois seulement venue par pur égoïsme pour soulager ta conscience ?

C’est clair, qu’il avait touché un point sensible. Un point qu’elle-même n’avait pas mis le doigt dessus. D’un air agacé, elle passa sa main dans les cheveux avant de répondre irrité mais agacé

Je ne sais pas. C’est ridicule, qu’est ce qu’on est entrain de faire Cris. Tu crois pas qu’on devrait se parler comme deux adultes ?

Une petite grimace se plaça sur son visage, elle pris place sur un rocher non loin de celui de Cristiano. En l’écoutant parler. Elle n’avait jamais conçu les choses de la sorte. Peut être que si elle y avait pensé… Elle le laissa arriver à bout de son discours avant d’ajouter :

Tu n'as jamais pensé au fait, que justement peux être si j'avais su, j'aurais voulu prendre part à son éducation ? Qu'il m'aurait donné envie d'être un homme meilleur ? J'ai peux être été égoïste en m'engageant dans l'armée, je n'ai pensé qu'à moi, mais ne viens pas prétendre que tu es si différente de moi. Tu as agis par pur égoïsme, parce qu'en définitive, c'est toi que tu cherchais à protéger.

Mes problèmes de consciences marque clairement que je n’ai pas pensé qu’à moi. Je suis loin d’être égoïste. Tu sais, Ethan n’a que trois ans. Il a encore des centaines de milliers de choses à apprendre. Ce n’est pas ça le problème. Tu aurais cherché à avoir de mes nouvelles, on t’aurais probablement mis au parfum. De ton côté non plus tu n’as pas vraiment chercher à savoir les choses. Et BON SANG, arrête de m’accuser à tord et à travers.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: MON EX- A TOUT PRIX (cristiano) Lun 9 Nov 2009 - 11:21

JAYDA ▬ Ils avaient beau te comprendre, eux ne t’aimais pas comme je pouvais t'aimer. Passons, après tout on s’en fiche de ce que je pouvais en penser, après tout je n’étais que la petite copine de pacotille qui avait dû te supporter pendant 4 ans.
CRISTIANO ▬ T'as raison. Vraiment désolé d'avoir été un tel fardeau pour toi.

Cristiano était en train de se demander ce qu'il foutait là, puisqu'à l'évidence elle avait une si basse opinion de lui. Ou peut être que ça lui faisait du bien de déverser tout son venin sur lui. Sauf que lui n'était pas venu pour ça, qu'elle aille se trouver un autre souffre douleur ! Dire que si elle aurait commencé par s'excuser pour ses paroles plus que blessantes de la dernière fois, ils en seraient pas là maintenant à se balancer les pires horreurs. Mais non il avait fallu qu'elle attaque ! Et après c'était elle qui demandait à ce qu'on se conduise comme des adultes !

JAYDA ▬ Je ne sais pas. C’est ridicule, qu’est ce qu’on est entrain de faire Cris. Tu crois pas qu’on devrait se parler comme deux adultes ? Jayda paraissait irritée, aurait il mit le doigt sur quelque chose ? Surement oui parce que sinon pourquoi éviterait elle sa question et et essayerait elle de passer à autre chose ?

CRISTIANO ▬ A qui la faute ? Tu viens, tu m'agresses, et en plus tu souhaiterais que je me montre aimable ? Figures toi que c'est ce que j'avais l'intention de faire en venant ici...Mais tu en as décidé autrement.

Le fait d'être énervé, en colère, l'empêchait de penser clairement aux conséquences de ce que Jayda lui avait annoncé. Oh mais surement qu'une fois chez lui, seul, il allait réaliser l'ampleur de la situation, tout ce que cela impliquait. Au début de sa relation avec Jayda, lorsque tout allait bien dans le meilleur des mondes, il y'avait pensé avoir des enfants d'elle. Et à ce moment cette pensée le réjouissait. Mais depuis son départ à l'armée, il avait abandonné l'idée même d'avoir des enfants un jour. Et maintenant voilà qu'après presque 4 ans, Jayda débarquait et venait tout remettre en question. Il n'arrivait pas encore à analyser ce qu'il ressentait par rapport à cela. S'il était heureux ou non d'être le père de ce petit bonhomme.

JAYDA ▬ Mes problèmes de conscience marquent clairement que je n’ai pas pensé qu’à moi. Je suis loin d’être égoïste. Tu sais, Ethan n’a que trois ans. Il a encore des centaines de milliers de choses à apprendre. Ce n’est pas ça le problème. Tu aurais cherché à avoir de mes nouvelles, on t’aurais probablement mis au parfum. De ton côté non plus tu n’as pas vraiment chercher à savoir les choses. Et BON SANG, arrête de m’accuser à tord et à travers.

CRISTIANO ▬ Pourquoi j'aurais cherché à avoir de tes nouvelles ? Qu'en tu m'as clairement fait comprendre que tu préférais me voir si pieds sous terre. Je ne suis pas maso à ce point là. Ne croyez vous qu'il avait eu durant tout ce temps l'envie de la contacter ? Oh si tous les jours...Mais il avait comprit que dans le fond elle serait bien mieux sans lui. Et que chercher à la revoir serait égoïste. Mais maintenant il regrettait de ne pas l'avoir été, au moins il aurait été au courant plus tôt pour son fils...Mais en tout cas c'est bon j'ai compris. Tu es un ange tombé du ciel, une merveilleuse mère protectrice et généreuse. Et moi le monstre qui blesse tout le monde sur son passage. Très bien. Maintenant que les choses ont été clarifié, que fais tu réellement là Jayda ? Puisqu'à l'évidence tu n'attends rien de moi ? Et puis pourquoi avoir choisi aujourd'hui ? Après tout ce temps ? Tu ne serais pas venu je ne l'aurais probablement jamais su.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: MON EX- A TOUT PRIX (cristiano) Lun 9 Nov 2009 - 13:05




Un fardeau. Décidemment ils n’arrivaient pas à se comprendre. Ainsi donc, il n’arrivait rien compris. De tout le temps qu’elle avait passé à l’attendre, il continuait à l’accuser de ne pas avoir accepter de le comprendre. Comprendre quoi, qu’il en voulait à la terre entière en allant jusqu’à s’oublier dans les armes pour faire payer je ne sais qui du crime de sa sœur. Il avait cessé de vivre pendant très longtemps, et il était clair que le Cristiano qui était devant elle n’avait rien avoir avec celui qui devait partager sa vie pour le reste du temps.

Le ton s’était dégradé. Certes la nouvelle avait été un choc pour l’ex-militaire, ce n’était jamais facile d’ignorer l’existence de son enfant après quatre longues années. Il allait de soit, qu’il aurait certainement préféré le savoir plutôt, au moins pouvoir le voir grandir, faire ses premiers pas et dire ses premiers mots. Pourtant, il restait encore un tas d’événement qu’il pouvait ne pas rater, comme son entrée officiel à l’école, son premier contact avec un ballon de football. La vie n’était pas fini, mais le temps d’encaisser, il allait de soi que ça allait prendre du temps.

- Pourquoi j'aurais cherché à avoir de tes nouvelles ? Qu'en tu m'as clairement fait comprendre que tu préférais me voir si pieds sous terre. Je ne suis pas maso à ce point là.

Maso, ah oui parce que maintenant c’était une question de masochisme. Elle le regarda donc, avant de ravaler sa colère pour laisser place à un ton plus méprisant :

- T’as rien compris aux femmes toi. Tu crois vraiment que c’était comme ça que je voulais que ça finisse. Dieu seul sait comment j’aurais réagit si j’apprenait ne serait que si tu serait revenu blessé…

- Mais en tout cas c'est bon j'ai compris. Tu es un ange tombé du ciel, une merveilleuse mère protectrice et généreuse. Et moi le monstre qui blesse tout le monde sur son passage. Très bien. Maintenant que les choses ont été clarifié, que fais tu réellement là Jayda ? Puisqu'à l'évidence tu n'attends rien de moi ? Et puis pourquoi avoir choisi aujourd'hui ? Après tout ce temps ? Tu ne serais pas venu je ne l'aurais probablement jamais su..

Elle s’était mise debout, retournée prête à partir. Cette discussion avait été pire que ce qu’elle avait pu imaginer. Pourtant, elle en avait vu des choses dans sa tête, allant même jusqu’à l’imaginer l’assommer avec un bloc de pierre, mais ce qu’ils s’étaient dit ce soir, faisait bien plus mal que tout le reste. Elle rajouta pourtant :

- Arrête c’est bon, tu es entrain de m’enerver donc autant mettre fin à ce brouhaha avant que l’un de nous ne finisse mort. Si moi je n’attends rien de toi, Ethan lui attend de rencontrer son père. Mais à l’évidence tu ne sembles pas prêt à assumer. Je ne te blâme pas pour ça… Il va de soit, qu’au final j’ai eu tord de t’en parler. D’autant plus que tu as beau avoir la tête de mon Cristiano, tu es loin de lui ressembler, alcoolique que tu es devenu.

La nuit était tombé depuis un petit moment. Sa sœur avait accepté de coucher son fils, mais il semblait qu’elle allait rentrer plus tôt que prévu et regagner son rôle de mère. Elle s’était mise à douter de tout, avait-elle eu raison d’être venue lui en parler ?
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: MON EX- A TOUT PRIX (cristiano) Mer 11 Nov 2009 - 17:46

JAYDA ▬ T’as rien compris aux femmes toi. Tu crois vraiment que c’était comme ça que je voulais que ça finisse. Dieu seul sait comment j’aurais réagit si j’apprenais ne serait que si tu serais revenu blessé…
CRISTIANO ▬ Bah apparemment tu ne l'aurais pas prit si mal que ça. D'ailleurs je vais très bien maintenant, merci de t'en soucier.

Parce que Cristiano était effectivement revenu blessé. Et on ne pouvait pas dire que Jayda s'était précipité chez lui pour voir comme il allait. Et puisqu'elle était là aujourd'hui, elle ne pourrait pas dire qu'elle n'avait pas été au courant. Son équipe s'était faite piégée dans une embuscade, et Cris avait reçu des éclats d'obus lors de l'explosion de leur jeep. On avait du l'e rapatrier, l'opérer d'urgence, et si sa vie n'était plus en danger, en revanche pendant un temps les médecins n'étaient pas sure qu'il pourrait remarcher un jour. Heureusement l'opération se passa beaucoup mieux qu'ils ne le craignaient, et au final il s'en est tiré avec une jambe dans le plâtre et trois mois de rééducation. D'ailleurs cela ne faisait que deux semaines qu'on le lui avait enlevé et qu'il pouvait enfin marcher sans béquilles. Cris avait été le plus chanceux de tous si on pouvait dire ça comme ça…La plupart de ses gars ne s’en étaient pas sortis. Ce qui l’emmenait toujours à se demander pourquoi c’étaient eux et pas lui qui y était resté.

JAYDA ▬ Arrête c’est bon, tu es entrain de m'énerver donc autant mettre fin à ce brouhaha avant que l’un de nous ne finisse mort. Si moi je n’attends rien de toi, Ethan lui attend de rencontrer son père. Mais à l’évidence tu ne sembles pas prêt à assumer. Je ne te blâme pas pour ça… Il va de soit, qu’au final j’ai eu tord de t’en parler. D’autant plus que tu as beau avoir la tête de mon Cristiano, tu es loin de lui ressembler, alcoolique que tu es devenu.

Comment osait elle le traiter d'alcoolique ? Qu'est ce qu'elle en savait d'abord ? Elle avait disparue de sa vie depuis presque 4 ans, et maintenant là elle se permettait de porter un tel jugement ? Et puis d'où tenait elle ses sources ? Il n'était pas alcoolique ! Ok il buvait plus que d'habitude mais cela ne faisait pas pour autant de lui un alcoolique. Il n'était pas dépendant, il pourrait très bien arrêter...Enfin surement.

CRISTIANO ▬ ll y'a une limite aux insultes que je peux supporter. Alors tu as raison sur un point. On ferait mieux de mettre fin à cette conversation maintenant. Mais crois moi que t'as pas fini d'entendre parler de moi. Tu loges à l'hôtel ?

Il valait mieux pour eux deux qu'ils arrêtent les frais là, avant que cela ne dégénère encore plus, tant cela était possible. Ils avaient suffisamment fait assez de dégâts comme ça. En revanche il n'était pas prêt à la laisser repartir je ne sais où. Il ne comptait pas reprendre le cours de sa vie comme si de rien n'était, alors qu'il savait désormais qu'il avait un fils.

CRISTIANO ▬ Je peux garder la photo ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: MON EX- A TOUT PRIX (cristiano) Sam 14 Nov 2009 - 13:18




Haussant les épaules, Jayda préféra ne pas répondre à son énième accusation. Décidemment, il n’était pas réellement bon pour eux de s’être retrouver ce jour là. Autant vous dire que Jayda continuait à gaffer à chaque fois qu’elle prenait la parole. Bien évidemment c’était bien plus facile de dire des conneries que de lui ouvrir son cœur pour lui dire réellement ce qu’elle pensait de tout ça. La rancune s’en était aussi mêlée à ça. Pendant toute ces années, elle avait eu l’impression qu’il l’avait trahit. Son départ lui avait déchiré le cœur, à tel point qu’elle n’avait jamais eu l’impression de l’avoir blessé lors de leurs dernières conversations. Il allait de soit, que pendant près de 4 ans, elle n’avait fait que penser à lui. Ses sentiments n’avaient jamais changé, la preuve, elle n’avait jamais cherché à le remplacer. Certes, elle lui en voulait toujours et n’était pas prête à lui pardonner, mais il demeurait quoi qu’il en soit le père de son enfant.

En l’espace de quelques secondes, le silence s’installa. Au moment même où elle avait proliféré des insultes contre lui. Elle n’y était d’ailleurs pas partie de main morte. Elle en était consciente. D’un autre côté, elle n’aimait pas la personne qu’il était venu. L’autre jour, lorsqu’elle l’avait rencontré dans le supermarché, c’était à peine s’il avait eu le temps de se laver. Il se laissait aller, et bien qu’elle avait beau ne pas oublier ce qu’il avait bien pu lui faire, le fait de le voir ainsi lui faisait du mal.

Tu loges à l'hôtel ?
Non je suis chez ma sœur, pour quelques temps.

Mon dieu. Lorsqu’elle y repensait, son petit Ethan risquait d’être déçu en apprenant à quel point les choses s’étaient compliqués. Dans le feu de l’action, elle n’avait pas pris le temps de se montrer aimable, ni même humaine. A croire que c’était une autre personne qui avait discuté avec Cristiano. Elle était spectatrice de ses propres gestes. Remontant son cache-col jusqu’à son nez, à cause du froid qui s’était mis à régner. Elle avait commencé à s’éloigner lorsqu’elle entendit la voix de de Cristiano :

Je peux garder la photo ?
Oui garde là, je l’avais ramené pour toi de toute façon… J’espère seulement que tu ne vas pas t’arrêter à une photo.

Sa dernière phrase avait presque été murmurée, elle se demandait si il l’avait entendu. Au fond d’elle, elle espérait que oui. Elle voulait qu’il vienne voir son fils, aussi elle n’aimait pas l’idée de ce dire que c’était la dernière fois qu’il se parlait vu comment les choses s’étaient passé. Ainsi donc, elle finit par rentrer chez elle. Honteuse, elle s’en voulait déjà de ce qu’elle avait bien pu dire. C’était d’ailleurs bien plus méchant que ce qu’elle lui avait dit lorsqu’il partait à l’armée. Elle pensa d’abord à retourner s’excuser, mais orgueilleuse comme elle l’était, elle avait du mal à demander pardon.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: MON EX- A TOUT PRIX (cristiano)

Revenir en haut Aller en bas
 

MON EX- A TOUT PRIX (cristiano)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Lieux divers-