AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 when you get worried, i'll be your soldier (a/d).

Aller en bas 
-- NOTHING HOLDIN' ME BACK.

Asher Royce

messages : 485
name : romane.
face + © : jamie dornan, © moonlight roses.
multinicks : naomi, mads.
points : 540
age : thirty six y.o.
♡ status : firmly believing romy is his soulmate.
work : architect based in portland.
home : part-time crescent lane, part-time portland (and part-time housing niki).

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ●●● (romy, niki, jay)

Message· · Sujet: when you get worried, i'll be your soldier (a/d). Dim 2 Déc - 20:07

@Donna Castello
--------------------

Debout dans le couloir du deuxième étage d'un immeuble du centre-ville de Portland, devant la porte 33, Asher soupire. C'est une amie à lui qui lui a dit de passer ce soir, en insistant qu'elle n'accepterait pas l'excuse du "je ne suis pas à Portland ce weekend-là mais à Windmont Bay" et qu'elle le prévenait justement en avance pour éviter ce désagrément. Secrète pendant de nombreuses semaines, elle a finalement fini par lui avouer que c'était une embuscade pour lui présenter la future femme de sa vie. Asher, il aime les femmes, il aime les rencontrer et les séduire, mais jamais par le biais de quelqu'un. Les coups montés ? Très peu pour lui. Il sait qu'il approche dangereusement la trentaine et que son célibat inquiète quelques-uns de ses proches - ou plutôt, son incapacité à garder une fille plus de deux semaines - mais il n'est pas désespéré au point que ses amis doivent lui trouver des filles avec qui le caser. Mais dans un élan de faiblesse, Asher a dit oui. Pour lui faire plaisir, et parce qu'il profiterait de cette soirée pour passer du temps avec ses amis de Portland. Le désavantage d'habiter dans deux villes en même temps, c'est de ne pas voir ses proches aussi souvent qu'il le souhaiterait ; de l'autre côté, l'avantage était d'avoir un groupe d'amis à deux endroits différents. Et puis, on était en décembre, les fêtes approchaient, et qui voulait les passer seul ? Peut-être qu'Asher aurait une bonne surprise ce soir, même s'il n'allait faire aucun effort pour se rapprocher de cette fille que ses amis avaient choisi pour lui, préférant faire son choix lui-même parmi cette foule.
Après une profonde inspiration, Asher sonne finalement à la porte. On le laisse entrer quand il tend une bouteille de whisky et son amie saute hors du canapé pour venir l'embrasser tendrement. Voilà qu'elle commence à lui parler de cette fille qu'elle veut tant lui présenter, mais l'américain l'interrompt d'un signe de la main. — Je ne suis pas venu ici pour elle, mais pour toi. On boit quoi ? Ses paroles ne sont pas méchantes mais son ton est ferme, pour lui faire comprendre qu'il ne veut plus aborder le sujet. Il prend la main de son amie et la tire jusqu'à la cuisine, où il leur concocte une potion magique dont lui seul a le secret, et qui à coup sûr les ferait finir dans un état pitoyable s'ils en abusaient. Une heure plus tard, Asher est assis sur le canapé et son verre vide se balance au bout de ses doigts. Cette soirée est nulle. Son amie ayant pris de l'avance sur lui avant son arrivée, est déjà bourrée. Quant aux autres qu'il connaît, certains sont en tête-à-tête avec leur cible de la soirée, et les autres ne l'intéressent pas ce soir. Il s'ennuie, Asher, alors il se lève et se dirige vers la cuisine pour se servir un dernier verre avant de mettre les voiles sans prendre la peine de dire au revoir à ses amis - à coup sûr, ces derniers en profiteraient pour lui présenter cette fameuse fille qu'il avait soigneusement évitée toute la soirée. À cette heure-ci, la cuisine est presque déserte, loin de l'effervescence du début de soirée. Alors qu'il se sert une louche dans l'énorme bol de punch, le regard de l'architecte se pose sur une jeune femme seule, debout dans un coin de la cuisine. — Tu as l'air aussi enchantée que moi d'être ici. Elle relève les yeux vers lui, et Asher ose lui offrir un sourire qui se veut chaleureux. Quand on ne profite pas d'une fête, rien de mieux que de trouver quelqu'un qui est dans le même état d'esprit - et ça ne fait aucun mal qu'elle soit aussi magnifique. — J'allais me contenter de ce punch qui ne saoulerait même pas mon neveu de cinq ans, mais aux grands maux les grands remèdes. Il sait qu'elle n'a aucune idée de ce qu'il raconte, il peut lire la confusion sur son visage. Et pourtant, quand il se permet de lui prendre le gobelet qu'elle tient fermement, il décèle le début d'un sourire sur ses lèvres. Il le lui rend quelques secondes plus tard, rempli. — Je ne peux pas te dire ce qu'il y a dedans, c'est top secret, mais je peux te garantir que ça va te requinquer. Il remplit son propre verre puis se rapproche de la femme, levant son verre devant elle, prêt à trinquer. — Promis, la drogue du violeur est restée dans ma poche. Tente-t-il, puis boit une gorgée de son breuvage fortement alcoolisé pour se taire. Peut-être pas la meilleure blague pour une première approche.

_________________
Never took your side never cursed your name I keep my lips shut tight until you go we've come as far as we're ever gonna get until you realize that you should go.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
when you get worried, i'll be your soldier (a/d).
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (28/07 à 22h49) - niggas aint worried about nothing ♛ AYMERIC
» Haitian Activist David Josue's Brazil Tour to Demand Troops Out of Haiti
» Soldier vs Cop or not
» Soldat Shaman
» Soldier Front

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: vagabond :: butterfly effect :: season 1-
Sauter vers: