AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Carson's House | « Destruction Mutuelle Assurée ... » [Esteban C. & Caleb V.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Carson's House | « Destruction Mutuelle Assurée ... » [Esteban C. & Caleb V.] Ven 13 Nov 2009 - 1:00

« L'humanité n'a trouvé à
ce jour sa raison d'être
que dans le meurtre.
Elle ne s'accomplira que dans
sa propre destruction. »

Raymond Cousse

Novembre 2009, 09:34. Maison d'Esteban Carson, Apple Road, Ocean Grove, Miami, Floride, USA.

Scotty en avait marre. Marre de ne penser qu'à Maât. Marre de la culpabilité qu'il ressentait. Marre de savoir qu'à cause de cet Esteban de malheur, il était à nouveau célibataire et avait perdu celui qu'il aimait plus que tout au monde. Il était à peine 9 heure 30 lorsque Scotty se rendit compte que tous ses problèmes depuis plus de deux mois avaient un seul et même déclencheur : Esteban Carson. C'était lui qui l'avait dorgué. C'était avec cet homme qu'il avait couché inconsciement. Et c'était à cause de lui que Maât l'avait frappé puis larguer comme une merde. Le dénominateur commun à tout cela n'était que ce foutu Carson qui n'habitait pas loin du numéro 1818 sur Apple Road.

Dans un élan de furie, le jeune Matthews se précipita dans la chambre de son colocataire et meilleur ami qui était parti en stage de formation. Il ouvrit l'un des tiroirs pour en sortir une arme à feu. De sombres pensées traversèrent l'esprit du chef cuisinier et toutes celles-ci lui semblaient de bonnes augures pour aujourd'hui. Peut-être que sans Esteban le monde se porterait mieux ? Peut-être que sans lui, la culpabilité que Scotty ressentait s'en irait pour de bon ? Peut-être était-il temps de mettre fin à la vie de Monsieur Carson ? Telles étaient les idées noires auxquelles pensaient le jeune homme armé d'un pistolet entre les mains. Esteban avait détruit sa vie. Il détruirait donc celle de cet homme avec une balle en plein coeur et sans aucuns remords. C'était la destruction mutuelle assurée. Et rien ni personne ne pourrait empêcher Scotty d'accomplir son acte de vengeance. Certes, il devrait avoir une pensée pour sa famille et tout ce que cela engendrerait pour eux. Cependant, son état faisait qu'il n'y songeait même pas et qu'il ne pensait qu'à Maât et Esteban.

Marchand sur Apple Road, Scotty s'approchait de plus en plus de la demeure du jeune Carson. Son arme était caché dans son sac en bandoulière et il avançait d'un pas sûr et serein vers cette maison qui lui rappelait tant de mauvais souvenirs comme son réveil aux côtés d'Esteban. Maintenant, en face du 1212 Apple Road, le cuisinier fit ses premiers pas sous le perron et ouvrit la porte d'entrée sans problème. Elle n'était pas vérouillée.

- Mais quel idiot ... Chuchota-t-il avant de rentrer et de sortir son arme déposant ensuite son sac à côté de l'entrée.

Scott monta alors directement dans la chambre d'Esteban. Il connaissait le chemin et chargea en même temps son pistolet. Marchant tranquillement et doucement pour ne pas réveiller notre cher Carson, le jeune Matthews dévérouilla son arme et entra dans la pièce voulue. Il se mit face au lit de ce Carson et pointa le flingue vers cet homme qui dormait, apparement, paisiblement sous sa couette.

- Tu a détruit ma vie ! Tu m'as complètement détruit ! Qui es-tu pour avoir détruit tout mon monde ?! Cria Scott. Réveilles-toi !! Et regardes la mort en face de toi ...


Dernière édition par Scott Matthews le Lun 16 Nov 2009 - 18:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Carson's House | « Destruction Mutuelle Assurée ... » [Esteban C. & Caleb V.] Ven 13 Nov 2009 - 4:51

    De retour d’une journée très chargée, Esteban s’était écroulé dans son lit après avoir passer un coup de fil à l’un de ses bons amis. Caleb lui avait effectivement demandé de l’appeler pour qu’ils puissent voir le match de soccer dans la soirée. Le coup de fil avait été simple, Caleb n’avait qu’à le rejoindre chez lui et il n’aurait qu’à le réveiller. La porte serait débarrée pour qu’il n’aille pas de problèmes à entrer. Pour le réveille, Esteban laissait Caleb trouver une manière de réussir. Le pousser en bas de son lit était une bonne solution, mais il connaissait Caleb et il lui semblait plus délicat.

    Tout s’était passé très rapidement. Au contact de l’oreiller Esteban s’était endormi, soulagé que sa mission sous-marine se soit bien passée. Esteban n’aurait jamais imaginé un jour devoir se réveiller aussi brutalement. Étant une personne très difficile à réveiller, il n’avait même pas ouvert un œil lorsque les maisons d’Ocean Grove s’étaient retrouvées en feu. Sa propre maison aurait pu brûler qu’il y serait mort sans avoir eu le temps de réagir. Mais la situation était tout autre alors qu’il se faisait tirer du royaume des rêves par un cinglé qui lui hurlait des paroles, ressemblant presque à un monologue d’un quelconque film à succès. Les yeux s’ouvrirent rapidement alors qu’ils s’orientèrent vers un Matthew. Armé d’une arme à feu. Paniqué, Carson se redressa d’un coup sur son lit tout en osant plus bouger. Pas question de rester dans se lit avec une arme à feu braqué sur lui. En même temps, il avait peur d’accélérer les choses en se levant du lit. Les mains devant lui, comme si ce banal geste pouvait l’empêcher de tirer ou encore lui offrir une quelconque protection… Esteban s’empêcha pour le moment de céder à la panique. Puis, il se détendit d’un seul coup. Scott le menaçant d’une vraie arme à feu? C’était assez inédit pour qu’il se mette à sourire bêtement et à retirer les couvertures de sur lui. Il mit pied à terre en rigolant. Ce qu’il avait été idiot de croire que ce type était débarqué pour le tuer. Esteban se retourna vers Scott, tout en remarquant que celui-ci semblait être assez surpris de sa réaction… comme s’il aurait du effectivement comprendre que celui-ci ne rigolait pas. Ça ne tarderais pas trop qu’il comprendrait, peut-être trop tard ce qui était entrain de se passer.

      -C’est quoi cette mise en scène? Une sorte de fantasme?


    Il avait rit un peu, trouvant se fantasme plutôt étrange. En même temps, il n’avait jamais eu la trouille de sa vie en se faisait réveiller de cette manière. Décidément il allait devoir réellement mettre un système d’alarme dans sa maison. Deux personnes qui entraient dans sa maison alors qu’il n’en savait rien, dans le même mois... c’était assez pour commencer à le faire flipper. Esteban était bien sur peu heureux de revoir Scott après ce qu’il avait appris. Ce n’était pas tellement sa faute si finalement il avait balancé leur relation à son ancien amoureux. S’il l’avait su… Enfin, Victoria avait sans doute du lui redonner sa montre sans lui donner d’explications, et c’était mieux ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Carson's House | « Destruction Mutuelle Assurée ... » [Esteban C. & Caleb V.] Ven 13 Nov 2009 - 10:17

« L'humanité n'a trouvé à
ce jour sa raison d'être
que dans le meurtre.
Elle ne s'accomplira que dans
sa propre destruction. »

Raymond Cousse

Scotty pointait donc son arme ou plutot celle de son meilleur ami flic sur un Esteban qui fut réveillé par surprise. Aucune panique ne pouvait se lire sur le visage du soudeur-plongeur. Apparement, il ne prenait pas au sérieux le fait d'avoir une arme à feu braquée sur lui. Ou alors peut-être était-ce le fait que se soit Scotty qui le braque qui le faisait réagir ? Quoi qu'il en soit, le jeune Matthews était prêt à tout pour satisfaire sa soudaine envie de vengeance et ce n'est pas ce Carson qui l'empêcherait de faire ce qu'il avait à faire aujourd'hui. Esteban mit posa alors son pied à terre et rigola. Il ne prenait pas du tout Scott au sérieux et cela commençait à énerver le chef cuisinier car tout ceci n'était pas un jeu mais bel et bien la dure réalité de la vie ...

- C’est quoi cette mise en scène? Une sorte de fantasme ? Il osa rigoler à nouveau. Même si c'était léger, Scotty devint fou de rage.
- Un fantasme ?! Si ce fantasme est de tuer alors je suis d'accord avec toi !!! Mais sinon ...

Un fantasme ... Il ne pensait vraiment qu'à cela. Comme si Scotty avait envie de recoucher avec lui. Une fois lui avait légèrement suffit même s'il ne s'en souvenait pas et heuresement que c'était ainsi. Jamais il n'aurait supporté le fait de se rappeller cette nuit où il avait mis fin à sa relation avec Maât. Il culpabilisait déjà assez sans souvenir. Alors avec toutes les images en tête, cela aurait été bien pire et Scotty ne serait pas venu avec un simple pistolet mais carrèment avec un bazooka. Le jeune Carson bougea. Pour Scotty, c'était trop. Esteban devait rester sur son lit et mourir.

- Ne bouges plus et remets-toi sur le lit !! Bien évideménent, le soudeur-plongeur rigola encore une fois. Il ne savait vraiment pas ce qu'il pourrait lui arriver. Scott, dans mouvement brusque tira une fois. La balle ne toucha pas Esteban comme prévu mais passa à quelques centimètres de ce dernier. En espèrant que cette mise en garde soit bien comprise de notre cher Carson. Je ne rigole pas, moi ! Il repointa son arme sur Esteban, lui montrant que c'était lui qui avait tout pouvoir et qu'en un coup de gachette il pouvait mettre fin à ses jours. En un claquement de doigts, Esteban pouvait mourir. J'espère que tu t'es bien amusé pendant deux mois car aujourd'hui s'en est fini de toi ! Je te déteste et le monde, mon monde se portera mieux sans toi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Carson's House | « Destruction Mutuelle Assurée ... » [Esteban C. & Caleb V.] Ven 13 Nov 2009 - 22:18


    Caleb s'était habitué à sa vie de célibataire à présent. Il passait la plupart de son temps au travail ou avec ses potes qui étaient un vrai réconfort pour lui. Pire encore, c'était à présent lui qui appelait ses amis pour se faire des soirées alors qu'il n'avait jamais été l'organisateur d'habitude. Cela lui permettrait de prendre l'air, de décompresser et de sortir de la bulle qu'il s'était faite en travaillant d'arrache-pied. D'ailleurs, après avoir demander à Esteban de l'appeler afin d'organiser un moment entre eux à regarder le math de football, il reçut enfin le coup de fil de son ami lui indiquant de venir le réveiller lorsque lui-même serait réveillé et c'est ce qu'il fit. Lorsque Caleb fût bel et bien réveillé et prêt, il sortit de l'hôtel dans les environs de 9H20 et se prit la direction du quartier Ocean Grove, qu'il connaissait par cœur à présent. Se garant juste en face du 1212 Apple Road, il descendit rapidement de sa voiture et se dirigea à grands pas vers la porte de la maison d'Esteban, il savait que le réveiller serait une tache difficile. Bizarrement, il vit la porte d'entrée entre-ouverte. Il savait que la porte ne serait pas verrouillée mais de là à la laisser ouverte, cela semblait inhabituel. Il savait qu'Esteban était insouciant mais de là à laisser sa porte ouverte quand il dort, surtout après les nombreux évènements à Ocean Grove était difficile à croire. Caleb poussa la porte et se retrouva nez à nez avec un sac inconnu à l'entrée. Là c'était sûr, il connaissait assez bien son ami pour savoir que ce n'était pas le genre à porter des sacs dans le genre, Esteban était sûrement avec quelqu'un ou peut-être quelqu'un avait-il oublié son sac ? Caleb ne fit pas plus attention à ces détails, il ne se doutait pas de ce qu'il allait entendre quelques secondes plus tard. En effet il sursauta au bruit sourd provenant de l'étage qu'il entendit soudainement. Il reconnaitrait ce genre de bruit sans problèmes, même sourd. Tout d'abord, il se figea et eu un temps de réaction, plusieurs questions survinrent à son esprit, comment cela pouvait-il être possible ? Ensuite, après avoir reprit son esprit, il se dirigea à grands pas vers l'étage, montant les escaliers de quatre en quatre tout en entendant la voix d'un homme autre que celle d'Esteban surgir dans la chambre de celui-ci. « J'espère que tu t'es bien amusé pendant deux mois car aujourd'hui s'en est fini de toi ! Je te déteste et le monde, mon monde se portera mieux sans toi ! » C'était une très bonne nouvelle, une bonne nouvelle parce que le fait qu'il s'adressait encore ainsi à Esteban signifiait que celui-ci était toujours vivant. Caleb arriva enfin à destination, il se retrouva au niveau de la porte face à un homme rouge de rage qui menaçait Esteban toujours dans son lit d'une arme à feu. Le jeune Varnham réagit alors subitement, sans vraiment réfléchir. Une impulsion qui pouvait s'expliquer par le fait qu'il voulait que l'attention de cet homme soit attiré par lui afin qu'il ait plus de temps pour réfléchir.

    « HEY !! » cria-t-il à l'homme qui portait l'arme. Cet homme se retourna alors soudainement vers lui, dirigeant instinctivement son arme vers lui et à son tour, tout aussi instinctivement, Caleb leva les mains pour lui montrer qu'il n'avait rien à craindre, qu'il ne faisait pas parti de la police et n'était pas armé, l'homme pointa alors à nouveau son arme vers Esteban, il avait l'air complètement hors de contrôle, rapidement Caleb ré-attira son attention sur lui. « Du calme vieux. » essaya-t-il de l'amadouer. « Fais pas ça... premièrement parce que ton pouce est derrière la culasse et que si tu tires tu peux te faire très mal... et deuxièmement parce que, peu importe la raison pour laquelle tu es en train de faire ça, tu es en train de faire la pire erreur de ta vie. » Caleb avait parlé sur un ton plus que sérieux, il n'avait pas quitté des yeux l'homme armé et avait préféré négliger Esteban pour l'instant. Il avait délibérément fait appel à ses connaissances sur les armes à feu afin de dissuader l'homme de tirer. Il soutint le regard de l'homme armé un moment, il ne se posait pas encore la question du pourquoi il était là, armé, prêt à tirer sur son ami, il savait qu'Esteban n'était pas irréprochable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Carson's House | « Destruction Mutuelle Assurée ... » [Esteban C. & Caleb V.] Dim 15 Nov 2009 - 16:43


    C’est fou comment une seule détonation d’un objet peut réussir à vous faire revenir à la réalité en moins d’une seconde. Scott qui avait tiré de sang froid à quelques centimètres de lui, avait fait comprendre à Esteban qu’il ne rigolait absolument pas. Et qu’à se rythme il n’avait pas le choix de faire ce qu’il voulait et d’écouter ce qu’il voulait bien lui dire. Esteban n’avait nullement envie de mourir, bien évidemment. Ce n’était pas pour rien qu’il avait les yeux ronds complètement surpris de voir un trou dans le mur de sa chambre. La balle avait transpercée le plâtre et dans quelques secondes, transpercerait sa propre peau. «J'espère que tu t'es bien amusé pendant deux mois car aujourd'hui s'en est fini de toi ! Je te déteste et le monde, mon monde se portera mieux sans toi !» Il pouvait comprendre que Scott était en colère contre lui, et même qu’il ne le déteste. Mais ça aurait été inutile de lui dire qu’il n’était pas à l’origine de ce qui s’était trouvé dans son verre. Esteban commençait réellement à paniquer et à transpirer. Les mains devant lui espérant démontrer un geste semi-pacifiste, Esteban se retourna en même temps que Scott vers sa porte de chambre où apparu Caleb. Voilà que la situation se compliquait tout en ne s’améliorant pas. Si Scott était assez fou pour vouloir l’abattre, il pouvait tout aussi bien tirer sur Caleb pour faire disparaître le nouveau témoin. «HEY! » Esteban était assez sous le choc pour être paralysé dans son propre lit par la situation. Il avait appris par la suite par Victoria que Scott avait été en couple avec son frère et que par sa faute celui-ci l’avait laissé. Quel con avait été Scott Matthew de finalement parler de son infidélité? La situation ne s’apprêtait pas à le traiter de con… il espérait avoir une miniature chance de survivre. Cherchant des yeux n’importe quoi qui lui aurait donné une idée de se sortir de cette merde… ou encore un moyen pour se protéger ou démolir la tronche à Scott avant qu’il ne puisse lui tirer dessus. Pourtant, ormi sa lampe de chevet ou encore son cellulaire étendu à plus d’un mètre de lui… il n’avait absolument aucune chance de bien s’en sortir. «Du calme vieux. Fais pas ça... premièrement parce que ton pouce est derrière la culasse et que si tu tires tu peux te faire très mal... et deuxièmement parce que, peu importe la raison pour laquelle tu es en train de faire ça, tu es en train de faire la pire erreur de ta vie. » Esteban aurait bien admiré le calme que Caleb avait s’il n’avait pas été celui vers lequel l’arme était braqué. Ses yeux alternaient entre l’arme et puis Caleb. Son assurance habituelle avait complètement disparue, laissant place à un Esteban mort de trouille…


      -Scott, on peut sans doute discuter?! Je... je v eux dire trouver… un moyen qu’on règle tout ça… Ou encore… oublier tout hein... ?! Y’a sans doute un moyen... non?




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Carson's House | « Destruction Mutuelle Assurée ... » [Esteban C. & Caleb V.] Lun 16 Nov 2009 - 19:27

« L'humanité n'a trouvé à
ce jour sa raison d'être
que dans le meurtre.
Elle ne s'accomplira que dans
sa propre destruction. »

Raymond Cousse

Scotty braquait Esteban. Il voulait le tuer, en finir avec lui pour pouvoir passer à autre chose dans sa vie. Cependant, un élément perturbateur se présenta dans la chambre du jeune Carson. Une personne, encore inconnu de Scott, entra dans la pièce. C'est pourquoi, par surprise, le chef cuisinier détourna son arme et son regard vers cet homme en question. Après quelques seconde d'attention sur cet intru dans le plannning du meurtre parfait ou non d'Esteban Carson, Scotty se remit dans sa position initiale et pointa l'arme de son meilleur ami sur le soudeur-plongeur.

- Du calme vieux. Fais pas ça ... premièrement parce que ton pouce est derrière la culasse et que si tu tires tu peux te faire très mal... et deuxièmement parce que, peu importe la raison pour laquelle tu es en train de faire ça, tu es en train de faire la pire erreur de ta vie.
- Je l'ai déjà fais la pire erreur de ma vie ... Avec lui ! Prononça-t-il en faisant un signe de tête envers Esteban qui était, comme le lui avait suggéré Scott un peu plus tôt, confortablement installé sur son lit.
- Scott, on peut sans doute discuter?! Je ... je veux dire trouver ... un moyen qu’on règle tout ça ... Ou encore ... oublier tout hein ... ?! Y’a sans doute un moyen... non ?
- Oublier ... Mais comment veux-tu que j'y arrive ?! A cause de toi, j'ai perdu celui que j'aimais ! Tu comprends pas que Maât était l'homme parfait pour moi ! Je l'aimais ... Je l'aime tellement ! Mais maintenant, je me retrouve seul avec un coeur brisé. Je suis complètement perdu sans lui, sans son amour qui me rendait plus qu'heureux. Si tu voulais me détruire ... Tu as parfaitement réussi ton coup ! Toutes mes félicitations !! Finit-il par dire sarcastiquement, en colère et complètement désespéré.

Le jeune Matthews se tourna alors vers son inconnu du moment et le fixa tout en braquant toujours Esteban. Il l'observait et tentait de découvrir qui il pouvait bien être pour ce Carson. Un ami ? Une simple connaissance ? Un voisin ? Scott n'en avait vraiment aucune idée. La seule chose, dont il était sûr, était que cet homme devait au minimum connaître légèrement Esteban pour avoir l'audace d'entrer dans sa maison sans y être invité explicitement. Certes, Scotty avait laissé la porte ouverte. Mais un simple voisin honnête aurait sans doute frapper ou sonner avant de prendre ses aises dans une maison voisine.

- Tu vois ton ami, là, couché sur son lit ... Il m'a drogué et a couché avec moi alors qu'il savait très bien que je ne me maîtrisais plus puisque j'avais ingurgité toute sa drogue juste avant ! Il est vraiment digne de confiance ce petit Esteban, n'est-ce pas ?

Scotty jetta à nouveau son regard sur le jeun Carson. Il hésitait. Il hésitait entre le tuer maintenant ou le faire souffrir comme ce dernier l'avait fait avec le cuisinier. La deuxième solution était bien plus alléchante. Voir Esteban se tordre de douleur serait surement un divertissement auquel Scotty prendrait réellement beaucoup de plaisir. Il redressa alors son arme à feu. Sa main gauche vint se placer sous la crosse. Tandis que sa main droite, et surtout l'un de ses cinq doigts, se dirigea vers la gachette. Le jeune homme était désormais prêt à tirer. Et rien ni personne ne pourrait l'empêcher de passer à l'acte ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Carson's House | « Destruction Mutuelle Assurée ... » [Esteban C. & Caleb V.] Mer 18 Nov 2009 - 23:39


    Caleb ne comprenait pas grand chose. Il ne savait pas pourquoi cet homme qui avait l'air d'un homme sans problème s'était retrouvé à menacer Esteban Carson d'une arme. Il ne doutait pas que beaucoup voulaient le faire mais au point d'agir, cela devait être quelque chose de grave. En tout cas, il n'avait pas besoin de comprendre pour vouloir sauver la vie de son ami, et sauver l'avenir de cet inconnu, parce qu'il fallait l'avouer il ne gâcherait pas seulement la vie d'Esteban en appuyant sur la gâchette. « Je l'ai déjà fais la pire erreur de ma vie ... Avec lui ! » Caleb lança enfin un regard à Esteban qui ne bougeait pas sur son lit. Il commençait à légèrement comprendre à quoi voulait en venir cet inconnu mais préférait ne pas comprendre. Il savait à quel point Esteban était capable du pire. « Scott, on peut sans doute discuter?! Je ... je veux dire trouver ... un moyen qu’on règle tout ça ... Ou encore ... oublier tout hein ... ?! Y’a sans doute un moyen... non ? » Caleb fronça les sourcils avant de reporter son attention pour voir la réaction de ce 'Scott'. Il n'avait jamais vu Esteban aussi effrayé, il avait d'habitude toutes les situations en mains mais apparemment ce n'était pas le cas en ce moment. Le jeune garagiste n'attendit pas longtemps les réponses à ses questions. « Oublier ... Mais comment veux-tu que j'y arrive ?! A cause de toi, j'ai perdu celui que j'aimais ! Tu comprends pas que Maât était l'homme parfait pour moi ! Je l'aimais ... Je l'aime tellement ! Mais maintenant, je me retrouve seul avec un cœur brisé. Je suis complètement perdu sans lui, sans son amour qui me rendait plus qu'heureux. Si tu voulais me détruire ... Tu as parfaitement réussi ton coup ! Toutes mes félicitations !! » Caleb fut frappé, surpris. Il avait l'impression de s'entendre lui même parlé de Bonnie, mais seulement lorsqu'il était devant son miroir et qu'il se reprochait à lui même ce qu'il avait fait. Il comprit alors qu'Esteban était le problème entre un couple et lorsqu'il entendit le nom 'Maât' il reconnu le frère de Victoria et Rhys. Tout s'éclairait dans ses pensées mais cette situation ne pouvait pas prendre cette issue. Même si tout au fond de lui, ce Scott pensait que c'était ce qu'Esteban méritait, il ne pouvait pas faire ça, car s'il y avait eu quelque chose entre eux deux, les deux devaient être fautifs, non ? Caleb lança un regard noir à son ami avant d'être interpelé par Scott qui s'adressa soudainement à lui. « Tu vois ton ami, là, couché sur son lit ... Il m'a drogué et a couché avec moi alors qu'il savait très bien que je ne me maîtrisais plus puisque j'avais ingurgité toute sa drogue juste avant ! Il est vraiment digne de confiance ce petit Esteban, n'est-ce pas ? » Tout au long de cet aveux, le visage de Caleb se transformait peu à peu en une grimace. Son visage était froissé et son expression reflétait l'incompréhension envers Esteban. Le jeune garagiste fixait son ami, il l'avait prévenu, il lui avait dit que ce genre de manigances ne le mènerait à rien et voilà où il l'avait mené, il risquait sa vie pour une partie de jambe en l'air. Il n'avait jamais compris pourquoi il faisait ça, mais au point d'obliger quelqu'un à coucher avec lui, c'était grave. Caleb ouvrit la bouche pour commencer à sermonner ce qui lui servait d'amis avant de voir le regard terrifié d'Esteban se diriger vers Scott. Caleb reporta son regard sur celui-ci et le vit prêt à tirer. Il ne pouvait pas faire ça, au moins pas avant que Caleb puisse insulter Esteban ou lui donner une bonne leçon. Sans réfléchir, alors qu'il voyait Scott prêt à appuyer sur la gâchette, Caleb courra jusque lui et lui sauta dessus tout en lançant un cri de guerre sans vraiment le vouloir. Les deux jeunes hommes atterrirent au sol après avoir entendu le bruit d'un coup de feu retentir et un cri surgir dans la salle. Caleb reconnu la voix d'Esteban et se dit qu'il avait été touché, mais Scott était toujours hors de lui, les deux jeunes hommes étaient au sol à lutter pendant que l'un essayait de prendre l'arme à l'autre. Les deux mains de chacun des hommes étaient sur l'arme qui attendait d'être prise pas l'un des deux. Un autre coup retentit à cause de la pression des mains sur l'arme. Les deux hommes se roulaient sur le sol, alors que Caleb prenait le dessus et était sur son adversaire. Il marmonnait des paroles pour l'inciter à lâcher l'arme mais rien n'y faisait, Scott était toujours rempli de rage et voulait finir ce qu'il avait commencé. Caleb trouva un moyen peu conventionnel pour lui prendre l'arme, parce qu'il fallait dire que le jeune homme ne se laissait pas faire et il retrouva le moyen qu'il prenait souvent lorsqu'il était enfant et que son frère avait le dessus sur lui, il mordit la main de Scott le plus fort possible jusqu'à ce qu'il entende un cri de sa part et que sa main cède. Il tira de toutes ses forces et sortit de ce cafouillage en tombant sur le dos. Il se redressa rapidement pour être debout si Scott voudrait riposter mais apparemment, ça n'était pas le cas. Après s'être assuré que Scott avait reprit un minimum de calme, Caleb reporta son attention sur Esteban et de là, il pouvait voir quelques tâches de sang sur sa couette.

    « Pauvre con ! » cria t-il à son ami, essouflé, sa voix n'était pas réconfortante, malgré la situation, elle était pleine de rage et de reproches, car le jeune garagiste venait de se rendre compte qu'il avait frôlé la mort et son coeur battait tellement fort qu'il avait l'impression que celui-ci allait s'échaper de sa cage toracique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Carson's House | « Destruction Mutuelle Assurée ... » [Esteban C. & Caleb V.] Jeu 19 Nov 2009 - 5:44


    « Oublier ... Mais comment veux-tu que j'y arrive ?! A cause de toi, j'ai perdu celui que j'aimais ! Tu ne comprends pas que Maât était l'homme parfait pour moi ! Je l'aimais ... Je l'aime tellement ! Mais maintenant, je me retrouve seul avec un coeur brisé. Je suis complètement perdu sans lui, sans son amour qui me rendait plus qu'heureux. Si tu voulais me détruire ... Tu as parfaitement réussi ton coup ! Toutes mes félicitations !! » Toutes les paroles du monde n’auraient rien changées dans la situation où il se retrouvait. Certes il aurait pu voir en Caleb un espoir que la situation s’améliore, mais Scott semblait le haïr plus que tout. Mais Esteban ne pouvait pas retrouver celui qui lui avait donné la drogue pour pouvoir lui faire avouer que tout était de sa faute. Que son fournisseur s’était trompé et qu’au lieu de lui donner quelque chose pour que Scott puisse s’amuser… lui avait fourni quelque chose qui développait son envie sexuelle. Esteban avait simplement cru que c’était une des manières à Scott de «s’amuser», comme s’était l’une des siennes. Face aux paroles de Scott, Esteban maintenait toujours les mains devant lui-même si l’évidence lui disait que ça ne changerait rien, ni n’arrêterais une balle de fusil s’il s’avérait que Scott tire réellement.


      -Scott! Je… je ne savais même pas pour Maât et tout ça! Même… même si tu ne me crois pas, je voulais seulement que tu t’amuses… qu’est-ce que j’en aurais eu à faire de … briser ton couple!?


    Mais tout ce qu’il avait trouvé a dire, avait laissé place à un silence dans lequel Scott s’était retourné vers Caleb. En quelques secondes, Esteban avait compris que s’il avait vu en Caleb un espoir de le sauver… il n’était plus sur de pouvoir compté sur lui. Car Scott avait tourné la situation à son avantage en révélant une partie de la situation. «Tu vois ton ami, là, couché sur son lit ... Il m'a drogué et a couché avec moi alors qu'il savait très bien que je ne me maîtrisais plus puisque j'avais ingurgité toute sa drogue juste avant ! Il est vraiment digne de confiance ce petit Esteban, n'est-ce pas ? » Les choses dites de cette manière, très peu de personne auraient finalement empêché Scott Matthews d’appuyer sur la gâchette. Mais pourtant, Carson était très peu enclin à mourir préférant trouver une autre alternative. L’idée de lui offrir un montant d’argent lui vit en tête… et disparu assez rapidement alors que Scott s’occupait de nouveau de son cas en braquant plus vigoureusement l’arme vers lui. Le visage pâle et montrant la transpiration, Esteban senti sa gorge se serrer alors qu’il ferma les yeux. La détonation sonna dans toute la pièce alors qu’Esteban n’eu le temps que de se déplacer de quelques millimètres avant de sentir son flanc droit transpercé par la balle. Lançant un cri de douleur, il ne put s’empêcher de porter sa main à sa blessure et de voir le sang commencer à s’écouler rapidement. Alors que la douleur était fulgurante et qu’Esteban venait de s’accoté sur le mur, il sursauta de nouveau alors qu’il réalisa que Caleb et Scott étaient entrain de se battre pour savoir qui possèderait l’arme. Paniqué, Esteban voulu se lever pour prendre n’importe quel objet et le balancer dans le tas, que sa blessure lui rappela qu’il était bien mieux pour lui de rester dans se lit… même s’il était entrain de verser son sang dans ses draps. Le cœur complètement emballé, Esteban commençait à se dire qu’il allait effectivement mourir. Et si tout allait bien, Caleb allait pouvoir se sauver et Scott en finirais avec lui. Son père allait être si peu fière de lui… lui qui avait toujours cru en Esteban même après tout ce qui était arrivé à leur famille. Il aurait presque pu rire en imaginant sa pauvre mère qui verrait en cette situation l’accomplissement d’une vengeance. Ce qui était encore plus pathétique alors qu’il était certain qu’il allait mourir... c’était qu’il n’avait pas l’impression qu’il ne manquerait à qui que ce soit. Il l’avait bien cherché de toute manière. Même son cher ami Duncan ou même Gabriel ne pourraient réellement dire qu’il leur manquerait. Esteban s’était toujours arrangé pour se faire détester de toute manière. « Pauvre con! » Grimaçant alors qu’il essayait de retenir sa souffrance entre ses dents, Esteban releva la tête vers Caleb respirant difficilement. Oui il était heureux de savoir que Caleb avait finalement maitrisé l’arme… mais rien ne disais que Scott ne lui sauterais pas sur lui avec un couteau ou quelque chose comme ça pour en finir. Maintenant il avait Caleb qui le détestait. Nice pour quelqu’un qui allait mourir. Définitivement, Esteban commençait à se dire qu’il avait fait gros pour que tout se termine ainsi. Esteban pris sur lui, et malgré l’intensité de la douleur, il déplaça ses jambes sur le bord du lit dans l’espoir de se relever pour quitter cette pièce le plus rapidement possible. Le torse complètement nu, et la main sur sa blessure, il n’avait pas beaucoup de chance d’arrêter l’hémorragie de cette manière. Mais l’effort était assez intense pour qu’il s’adosse de nouveau au mur tout en reprenant son souffle. Tout ce qu’il désirait s’était partir de cet endroit… en souhaitant se rendre à l’hôpital avant que Scott reprenne son arme des mains de Caleb et qu’il l’abatte… et cette fois-ci pour vrai.


      -Putain…tu crois que… si j’avais su qu’il débarquait… je me serais arrangé pour … que tu débarques et que tu.. manque recevoir une.. balle.. arrg...et que tu me sauves la vie?! J’l’aurais laissé me ... arg… me tuer.


    Esteban sentait la colère s’emparer de lui alors qu’il savait que tout était de sa faute. La douleur qu’il ressentait à cause de la balle ne faisait absolument rien pour l’aider si ce n’est au rythme auquel il perdait son sang. Tout une soirée chez les Carson.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Carson's House | « Destruction Mutuelle Assurée ... » [Esteban C. & Caleb V.] Jeu 19 Nov 2009 - 21:03

« L'humanité n'a trouvé à
ce jour sa raison d'être
que dans le meurtre.
Elle ne s'accomplira que dans
sa propre destruction. »

Raymond Cousse

Scotty était prêt à tirer. Son doigts, déposé sur la gachette, fit un léger mouvement. Sans s'y attendre, l'inconnu de la maison plaqua le cuisinier. Un bruit sourd retentit dans la demeure d'Esteban Carson. Le choc produit entre la rencontre de cet homme et Scott eut pour effet d'accélérer le coup. La balle partit et le jeune Matthews ne vit pas le coup partir, emporté par l'"ami" du ce foutu Carson. Justement en parlant du soudeur-plongeur, ce dernier venait d'être apparement touché par le coup de feu précédent et tant mieux.

Dans un élan de fureur, Scott tomba sur le sol, accompagné de l'inconnu. Il tentait de garder son arme alors que celui qui venait de le plaquer désirait la même chose. Une lutte débuta donc entre les deux hommes. Leurs coups bas étaient violents. Leurs mains se positionnèrent sur le pistolet et un nouveau coup partit. Scotty toujours aussi en colère et surtout en furie d'avoir pu loupé Esteban roula sur le sol de la chambre de ce dernier afin de récupérer ce qui lui appartenait. Cependant, l'inconnu ne se laissait pas facilement faire. Aucun des deux ne voulaient céder. La partie n'était pas encore finie. Malheureusement et contre toute attente, le jeune Matthews fut pris au dépourvu. L'inconnu lui mordit la main tenant l'arme à feu. Après un cri strident, il lacha l'objet tant convoité que Monsieur X s'empressa d'attraper et d'arracher des mains du cuisinier pour ensuite s'écrouler en arrière. Après un instant de non-action et de réfléction, Scotty resta allonger où il était.

- Pauvre con !
- Putain…tu crois que… si j’avais su qu’il débarquait… je me serais arrangé pour … que tu débarques et que tu.. manque recevoir une.. balle.. arrg...et que tu me sauves la vie?! J’l’aurais laissé me ... arg… me tuer.

Scotty écoutait la discussion des deux hommes et pourtant, il ne faisait pas du tout attention à eux car il venait de comprendre et de réaliser une chose : entre lui et Maât, tout était bel et bien terminé. Plus jamais il n'aurait le bonheur de se réveiller à ses côtés. Plus jamais il ne pourrait succomber à ces douces lèvres. Et plus jamais il ne le serrerait dans ses bras. Il se sentait complétement démuni, perdu et irrémédiablement triste. Maât lui manquait tellement qu'il n'arrivait pas à penser à autre chose maintenant que son seul but venait de disparaître par l'enlèvement de son arme à feu. Une larme, puis une autre vinrent glisser les longs des joues du juene Matthews. Il rentrait enfin dans la dure réalité de sa rupture avec Maât. C'était atroce mais personne ne pouvait l'aider et surtout pas Esteban qui avait tout détruit en une seule et unique soirée.

Scott se releva alors avec une rapidité inouie et fixa alors Esteban. Malgrès le fait qu'il avait manqué son coup. Il admit qu'il avait quand même réussi à le faire souffrir, voyant qu'il baignait dans son propre sang. Le jeune Matthews observa l'origine de sa blessure. Il aurait tellement aimé en rajouter ... Sans attendre une seconde de plus, Scotty se rua sur le jeune Carson sous l'effet d'une colère noir qui lui remontait à la surface.

- Je te déteste !! Dit-il en appuyant fortement sur sa blessure. Je te hais comme personne d'autre !!! Prononça-t-il alors que ses deux mains se dirigèrent étrangement vers le cou d'Esteban.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Carson's House | « Destruction Mutuelle Assurée ... » [Esteban C. & Caleb V.] Ven 27 Nov 2009 - 0:39


Caleb était encore sous le choc mais commençait à reprendre ses esprits. Il se demandait ce qui avait bien pu passer par la tête de son ami pour droguer et coucher avec un homme sans son consentement. Il était furieux contre lui, furieux car il n’avait pas écouté tous les avertissements que le jeune canadien lui avait lancé. Même si il savait qu’un jour il pourrait regretter ses actes, Caleb ne s’était jamais imaginé son ami menacé par un flingue chez lui, à cause de ça. Il était allé très loin, il fallait l’avouer et Caleb essayait de comprendre ce que pouvait bien ressentir ce Scott. D’un côté, il comprenait le manque que pouvait lui procurer sa séparation avec son ex petit-ami et cela à cause d’Esteban, car on pouvait dire que Caleb était dans la même situation avec Bonnie. Son absence était pesante dans sa vie, il n’aurait jamais pensé un jour être aussi attaché à quelqu’un et avoir de tels sentiments et il se serait sûrement vengé contre la personne qui lui aurait fait ça, s’il était à la place de Scott. Malgré tout, il aurait aimé que quelqu’un soit là pour l’empêcher de faire une grosse bêtise et Caleb pensait être ce quelqu’un pour ce Scott. Le garagiste observa Esteban essayant de se déplacer pour se diriger vers le bord de son lit, où voulait-il aller dans cet état ? Caleb n’avait encore rien fait pour la blessure de son ami, il ne s’y connaissait pas vraiment, il n’avait jamais sauvé de vie, il n’avait jamais passé de stage de secouriste ou ce genre de trucs, ce n’était pas un super héro. C’était juste un mec qui s’y connaissait assez en bagarre pour pouvoir espérer réussir à retirer une arme à un adversaire. Il porta son regard sur la blessure du soudeur-plongeur tenue par sa main, tant qu’il avait encore la force de bouger et de parler, ça n’était rien, hein ? Il essaya de se convaincre mais il n’en savait rien. Il vit la difficulté que son ami avait pour se déplacer, mais il ne fit rien, il n’avait pas vraiment envie de lui rendre la tâche plus facile, quelque chose le retenait. « Putain…tu crois que… si j’avais su qu’il débarquait… je me serais arrangé pour … que tu débarques et que tu.. manque recevoir une.. balle.. arrg...et que tu me sauves la vie?! J’l’aurais laissé me ... arg… me tuer. » Caleb leva les yeux au ciel et rapporta ses mains sur son visage, en signe d’indignation. C’est vrai qu’il avait eu peur, peur de mourir et de laisser un monde qui le prenait pour un vrai salop, car il était trop jeune, il n’avait pas eu le temps de faire de sa vie ce qu’il aurait aimé faire. Mais là n’était pas le problème, il reporta alors son attention sur Esteban, après avoir montré son mécontentement.

« Rien à foutre de ça Esteban ! Je t’ai prévenu ! Combien de fois est-ce que je t’ai prévenu ? » demanda-t-il en faisant des signes de mains pour intensifier ses reproches. « Je t’ai dis que tes plans allaient te mener à ce genre de situations ! T’aurais pu éviter ça si t’étais… » Caleb allait continuer mais fut coupé par un cri de fureur qui venait apparemment de Scott, qu’il avait complètement oublié. Il pensait que celui-ci allait oublié, que l’adrénaline se serait estompé après avoir perdu l’arme mais c’était sous-estimé ce jeune homme. Il s’était levé et s’était rué sur Esteban, le garagiste regarda cette scène impuissant sans bouger, d’un air béat. Cet homme n’abandonnait pas, Caleb ne se demanda même pas si il pouvait avoir une autre arme pour finir ce qu’il avait commencé mais il vit tout d’abord les mains de l’homme tendus et vides, apparemment il n’avait rien. Il hurlait de nouveaux reproches, Esteban en prenait pleins la gueule. « Je te déteste !! » criait-il, « Je te hais comme personne d’autre !! » Automatiquement, un sourcil de Caleb se leva, montrant sa surprise, il fit un signe négatif de la tête et posa sa main gauche libre sur son front, en poussant un soupire, pendant que Scott continuait à s’acharner sur son ami. Caleb introduit l’arme entre sa ceinture et son jean et se dirigea lentement vers le lit. Il attrapa délicatement tout d’abord un des bras de Scott, mais voyant son acharnement il le tira plus fermement. Il décida de rassembler toutes ses forces pour le pousser et qu’il se retrouve face à lui et attrapa l’homme par le col. Il le plaqua contre le lit, puis le regarda dans les yeux, il entendait les gémissements d’Esteban derrière lui, qui devait souffrir mais se focalisa sur Scott.

« CALME TOI ! » celui-ci ne voulait pas se calmer, il voulait à tout prix se débattre et repartir à l’assaut, mais Caleb exerça une certaine pression pour le focaliser seulement sur lui et par sur celui qui lui avait gâché la vie. « HEY !! Tu crois vraiment que tu vas récupérer ton mec si il apprend que t’es un meurtrier ?! Tu crois vraiment qu’il va attendre toutes ces années que tu passeras en prison ?! Reprends-toi mec !! Il n’en vaut pas la peine ! » évidemment, il parlait d’Esteban. Caleb n'était pas le genre à faire la morale, ou à donner de bons conseils, mais il semblerait que dans une situation pareille, il n'avait pas le choix.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Carson's House | « Destruction Mutuelle Assurée ... » [Esteban C. & Caleb V.] Dim 29 Nov 2009 - 3:13


    « Rien à foutre de ça Esteban ! Je t’ai prévenu ! Combien de fois est-ce que je t’ai prévenu ? Je t’ai dis que tes plans allaient te mener à ce genre de situations ! T’aurais pu éviter ça si t’étais… » Esteban connaissait assez Caleb pour savoir qu’il avait le droit d’être le premier à lui dire : Je te l’avais dis. Sans comprendre pourquoi, Caleb avait toujours essayé de dissuader Esteban dans ses plans à la con, prétextant qu’un jour il le regretterait. Jamais par contre, Esteban avait prit tout ça au sérieux. Combien de fois avait-il reçu des coups de poings dans la tronche? Combien de fois en avait-il donnés? Mais jamais il n’aurait imaginé que les gens pouvaient lui en vouloir au point de préméditer sa mort. Au point de débarquer chez lui avec un flingue. Comment de toute manière, Esteban aurait pu une seconde comprendre comment Scott s’était senti ? Il n’avait en réalité aucune idée de la situation de Scott, ni toute l’affection qu’il avait pour une autre personne. Esteban capable d’aimer… on était facilement capable de ne pas y croire.

    En quelques secondes et Scott s’était relevé pendant que Caleb lui balançait par la tête qu’il l’avait prévenu. À l’entendre, Esteban s’était presque senti rassuré comme quoi Scott devait avoir été maitrisé. Mais le cri de rage de l’agresseur lui vit alors qu’il n’eu que le temps de se retourner pour réalisé qu’il n’en avait pas fini avec lui. Il devait se dire que mourir au bout de son sang ne devait pas être assez. Les mains de Scott se resserrent sur sa gorge alors qu’Esteban essaya de se défendre de sa main libre. Mais Scott était complètement avantagé par le fait qu’il ne venait pas de se prendre une balle dans le corps. Esteban suffoquait sans pouvoir réagir. Il commençait réellement à paniqué alors qu’il se sentait étourdi et que Scott n’avait aucune résistance. Ni de lui, ni de Caleb. Est-ce que Caleb s’était rangé finalement du coté de Scott pour le laisser finalement mourir? Secoué de tremblements, son corps ne demandait pas mieux que de l’air et qu’on le laisse tranquille. Esteban commençait à vouloir qu’il en finisse rapidement. Sans comprendre ce qui se passa, Esteban sentit les mains se desserrer d’autour de son coup. Reprenant son souffle dans de douloureux toussotements, Esteban avait du mal à discerner ce qui se passait autour de lui. Il entendit une voix, sans être sur de qui s’était. Mais il n’en avait rien à faire maintenant… Il allait mourir. Qui pouvait s’en faire maintenant? Se fut sans doute les dernières choses qu’Esteban Carson se demanda avant de tomber inconscient et de s’écrouler au sol.

    Dans l’état où il se retrouvait, il ne pouvait pas savoir que des voisins avait appelé la police après la série de coups de feu. Il ne pouvait pas non plus savoir qu’il allait sans doute s’en sortir, grâce à ses chers voisins curieux et à son cher ami Caleb… Où l’amitié serait sans doute à reconsidérer quelques temps plus tard. Une chose était certaine, Esteban Carson éviterait définitivement Scott Matthews comme la peste.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Carson's House | « Destruction Mutuelle Assurée ... » [Esteban C. & Caleb V.] Mar 1 Déc 2009 - 17:39

« L'humanité n'a trouvé à
ce jour sa raison d'être
que dans le meurtre.
Elle ne s'accomplira que dans
sa propre destruction. »

Raymond Cousse

Scotty s'était rué sur Esteban afin de l'étrangler. Sa vengeance n'était pas encore finie et le seul final possible à ses yeux était la mort de Esteban Carson. Cependant, une main tenta de l'arrêter. L'ami du soudeur-plongeur essayait de l'empêcher de continuer son acte de désespoir et de tristesse. Mais Scott reprit ses forces et reserra ses mains au niveau de la gorge d'Esteban. Cependant, l'inconnu renforça sa poigne et finit par pousser Scott de manière à ce qu'il se retrouve en face à face. il l'attrapa par le col le chef cuisinier et le plaqua contre le lit.

- CALME TOI ! HEY !! Tu crois vraiment que tu vas récupérer ton mec si il apprend que t’es un meurtrier ?! Tu crois vraiment qu’il va attendre toutes ces années que tu passeras en prison ?! Reprends-toi mec !! Il n’en vaut pas la peine !

« Il n’en vaut pas la peine ! » L'inconnu avait raison. Mais ne rien faire à la place de s'acharner sur Esteban était bien plus désespérant. S'attaquer au fautif de tout ce qui a pu arriver à Scotty était la solution la plus facile et la plus efficace pour ne plus penser à l'homme qu'il aimait si fort et qui avait la plus grande place dans son coeur. C'était bien trop difficile de lacher prise et de subir toute la colère, toute la tristesse et tout le désespoir que Scott ressentait qu'il préférait sans prendre à Esteban. Certes, il n'avait pas réfléchi à ce qu'il faisait. Mais il ne regrettait en rien tout ce qu'il venait de se passer dans la maison de ce Carson. En parlant de lui, justement, il venait de perdre connaissance. *Enfin tranquille* Pensa Scott à son égard. Son regard finit alors par se poser dans celui de l'inconnu. Ses yeux brillaient et des larmes coulées toujours le long de ses joues.

- Je crois que je vais y aller ... Dit-il. Il pointa alors de la main l'arme à feu. Je peux la récupérer ? Elle n'est pas à moi. J'aimerais le redonner à son propriétaire. Promis, je ne tirerai pas sur l'autre là-bas. Continua-t-il avec un semblant d'humour et un sourire plus que forcé entre deux larmes. L'inconnu fint alors par redonner le pistolet. Scotty se leva du lit et jetta un dernier coup d'oeil dans la pièce. Je suis désolé ... Et il sortit de la chambre pour retourner au rez-de-chaussée afin de prendre son sac et partir de cette maison.

Alors qu'il posa son premier pied en dehors de la demeure de ce foutu Carson. Des voix tout autour de lui se firent entendre. Puis d'autres les surplombèrent. Relevant sa tête Scotty fut surpris de constater que le plupart des voisins d'Esteban était dehors, observant sa maison et spéculant surement sur ce qui avait bien pu se passer à l'intérieur.

- Les mains en l'air !! Hurla l'un des quelques policiers qui était présent. Scotty suivit donc les ordres et leva tranquillement ces mains. Un autre flic s'approcha alors de lui et prit ses affaires donc son sac et finit par l'ouvrir pendant que deux autres agents entraient dans la maison. Le flic sortit l'arme à feu et regarda le chef cuisinier. L'un des deux flics sortit de la maison.
- On a besoin d'une ambulance ! Blessure par balle sur un homme d'une vingtaine d'année ! Le policier qui s'occupait du jeune Matthews comprit donc la situation et fixa le porteur de l'arme dans les yeux après avoir prit connaissance de l'identité de la personne en face de lui, c'est-à-dire Scott.
- Scott Matthews, vous êtes en état d'arrestation pour tentative de meurtre ! Le policier le menotta et le poussa devant lui afin de le conduire à sa voiture. Scotty avait les yeux rouges. Mais ces larmes s'étaient arrêtées. Alors qu'il s'approchait de plus en plus des nombreux curieux qui attendaient tranquillement sur Apple Road, Le cuisinier releva la tête et osa regarder ceux qui étaient présents. Une seule personne retint son attention : Maât. Il était là et observait la scène de loin. Scotty baissa les yeux lorsqu'il le vit et pénétra dans la voiture du flic qui l'emmènerait droit en garde à vue au commissariat de Miami.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Carson's House | « Destruction Mutuelle Assurée ... » [Esteban C. & Caleb V.] Mer 9 Déc 2009 - 17:09


Caleb fixait le jeune homme, il avait l'air perdu il fallait l'avouer, ses yeux voulaient tout dire et il ne suivit pas son regard vers Esteban et ne s'était même pas rendu compte que celui-ci avait perdu connaissance, il était trop préoccupé par Scott qui pouvait à tout moment vouloir le tuer à nouveau. Malgré tout, son regard en disait long et il donnait l'impression d'avoir compris. « Je crois que je vais y aller ... » Le canadien fronça les sourcils mais acquiesça d'un signe de tête jusqu'à ce qu'il pointe du doigt l'arme. « Je peux la récupérer ? Elle n'est pas à moi. J'aimerais le redonner à son propriétaire. Promis, je ne tirerai pas sur l'autre là-bas. » Caleb n'était pas convaincu, mais instinctivement, il attrapa l'arme qui était coincé entre son jean et son dos, se releva pour laisser Scott se lever à son tour, et lui tendit l'arme. Il le laissa se lever et observa chacun des mouvements du jeune homme qui se dirigeait vers la porte de la chambre. C'était assez surprenant, il avait fait son boulot et s'en allait avec le sourire. Il n'était sûrement pas dans un état de lucidité, il avait essayer de tuer un homme et s'en allait comme si rien ne s'était passé. Malgré tout, Caleb avait bien remarqué ses larmes, mais c'était évident qu'il ne pleurait pas pour Esteban, mais pour lui et pour l'homme qu'il avait perdu. « Je suis désolé ... » Dit-il avant de passer le seuil de la porte. En pensant à Esteban, Caleb quitta enfin la porte du regard et le reporta sur son ami, celui-ci était tombé au sol et avait l'air inconscient. Il ne l'avait même pas remarqué et s'empressa de s'agenouiller près du corps de son ami, il était affolé, le sang d'Esteban se propageait encore autour de lui et ce n'était pas la première fois qu'il voyait un proche partir de cette façon. Caleb eu un moment d'hésitation, il ne savait pas quoi faire dans des situations comme celles-là, pourtant il voyait bien que son ami était toujours vivant. Ses pensées se mélangeaient, le reste du monde n'avait plus aucune signification pour lui, il y avait juste son ami sur le sol qui perdait son sang. Il décida alors d'arracher sa chemise, de la mettre en boule et de compresser la blessure. Il n'avait jamais fait ça auparavant mais il avait souvent vu le faire à la télévision, comme quoi les séries télévisées n'étaient pas toujours si stupides. Il compressa le mieux qu'il pouvait, pourtant il voyait sa chemise s'empourprer de sang pour arriver jusqu'à ses mains. La respiration de Caleb était de plus en plus rapide, il essayait de réfléchir à quelque chose qui pourrait sauver son ami mais c'était difficile de réfléchir dans une situation pareille, de plus il ne pensait pas qu'il y avait de solution. Il murmurait des choses à l'intention d'Esteban lui disant que c'était pas le moment de le laisser tomber, il essayait de réconforter son ami qui n'était pas censé l'entendre, jusqu'à ce qu'il entende une voix derrière lui. « Les mains en l'air ! » Caleb ne répondit pas, il était trop sous le choc, sous l'adrénaline et il n'allait pas lever les mains, sinon la pression qu'il avait exercé n'aurait servi à rien. « J'ai dis les mains en l'air ! » Lorsque Caleb remarqua que la personne qui avait l'air d'être un flic insistait, il répondit enfin.
« Il perd tout son sang ! Qu'est-ce que vous voulez que je fasse ?! » cria-t-il, à la limite de la colère. Une main se posa sur son épaule et en levant le yeux vers l'homme qui était près de lui, il vit que c'était un secouriste, il prit du temps à s'éloigner, comme s'il n'avait pas confiance en leurs compétences. Il lâcha la chemise, s'éloigna peu à peu et vit tous les policiers et secouristes s'agiter devant lui, il recula lentement jusqu'au fond de la chambre en regardant la scène avant de porter son attention sur ses mains pleines de sang. Il n'aurait jamais cru que ça l'avait atteint ainsi, mais le fait d'avoir vu sa mère dans la même situation il y a déjà dix ans, cela l'avait davantage marqué que ce qu'il pouvait croire. D'où il était, il vit une personne s'approcher de lui, c'était un policier à l'air sérieux et dur, Caleb reprit ses esprits devant lui et leva la tête. « Vous allez devoir me suivre monsieur. » le jeune canadien ne savait pas s'il fallait qu'il y aille en tant que témoin d'une tentative de meurtre, ou bien peut-être en tant que complice, mais il ne lutta pas. Le policier s'approcha de lui pour l'emmener, mais Caleb lui emboita le pas et se dirigea vers la porte après avoir lancer un dernier regard au corps inconscient de son ami.


THE END.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: Carson's House | « Destruction Mutuelle Assurée ... » [Esteban C. & Caleb V.]

Revenir en haut Aller en bas
 

Carson's House | « Destruction Mutuelle Assurée ... » [Esteban C. & Caleb V.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road & Lemon Street-