AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ▬ let's go for a bloodbath, baby.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: ▬ let's go for a bloodbath, baby. Ven 20 Nov 2009 - 22:35


    LET'S GO FOR A BLOODBATH, BABY.
    ANALEE B. SCHMIDT, BONNIE WHEALER, PRIDE S. BERRINGTON AND CALEB VARNHAM.


Depuis quelques jours, on pouvait remarquer un comportement étrange chez Caleb. Il avait souvent le regard vide, pensant à autre chose. En effet, cela faisait quelques jours qu'il avait été invité à une fête, rien de très ennuyant, mais sachant l'enjeu de cette fête important, il y pensait souvent.

    FLASHBACK ; cinq jours plus tôt.
    Caleb était sous une voiture, à essayer de visser un boulon quand son téléphone sonna. Évidemment, étant plutôt proche de son patron à présent, il avait le droit de répondre en plein boulot. Le jeune garagiste sortit alors du dessous de voiture pour aller s'essuyer les mains noires de graisse et attraper délicatement son téléphone. L'écran affichait : Analee, Caleb appuya sur la touche verte pour répondre.

      Ouais ?
      Salut joli brun ! Devine ce que j'ai pour toi ?
      J'ai horreur des devinettes...
      Un seul mot : Bonnie. Dit-elle d'un ton provocateur.
      Je suis tout de suite plus intéressé, répondit-il un sourire en coin, pendant qu'il s'asseyait pour écouter attentivement ce qu'elle avait à dire.
      Je le savais ! Elle est invitée à une fête où je suis invitée. Chacun a le droit à un invité et je t'invite !
      Oh... Et tu crois que comme ça elle me verra moins comme un salop qu'avant ?
      Tu me sous-estimes Caleb, j'ai un plan. Fais-toi aussi beau que possible et viens me chercher Samedi à 19H.
      Okay, chef !

    FIN DU FLASHBACK.

A présent, Caleb était sur le point d'aller à cette fête, dont il ne savait rien. Il n'avait pas voulu en faire trop, il s'était vêtu d'une simple chemise blanche accompagné d'un veston gris ouvert, d'un jean bleu clair délavé et de chaussures blanches. S'aspergeant une nouvelle fois de son parfum Givenchy, devant le miroir de la salle de bain de la chambre 223 du Four Seasons Hotel qu'il occupait depuis déjà plusieurs mois. Il s'était habitué à cette vie à présent. Il passa à nouveau une main pleine de gel dans ses cheveux jeta un dernier coup d'œil au miroir avant de quitter la salle de bain. Il se sentait peu sûr de lui et cela se voyait au temps beaucoup plus élevé qu'il avait passé dans la salle de bain que d'habitude. Caleb attrapa rapidement sa veste et ses clefs de voiture avant de sortir de sa chambre, puis de l'hôtel. Il avait prit la direction d'Apple Road afin d'aller prendre Analee. Ils se dirigèrent vers le point de rendez-vous ensemble pendant qu'elle lui exposait son idée que Caleb accepta rapidement. Peut-être espérait-il la voir seule ce soir, ainsi ce serait une nouvelle chance pour qu'elle voit qu'il avait changé. Il ne pensait pas la voir avec un autre homme, trop sûr de lui peut-être, surtout après ce qu'il s'était passé les fois d'avant : d'abord au gala auquel elle était accompagnée d'un homme puis un autre jour où elle avait rendez-vous avec un autre homme qui pouvait être son grand-père. Mais Caleb ne désespérait pas, il avait eu une période où il s'était dit qu'il n'y avait plus rien à faire, mais le fait qu'Analee s'intéresse tant à cette rupture et surtout au fait que le couple Bonnie/Caleb puisse renaitre un jour avait donné un coup de pied au derrière de Caleb et il était à présent prêt pour la deuxième partie de la guerre contre ses ennemis. Le jeune garagiste se gara devant le lieu de rendez-vous et descendit en compagnie d'Analee. Tout allait bien et pour l'instant, on pouvait considérer les deux amis seulement comme des amis et c'était le principe de base. Ils entrèrent à l'intérieur, l'endroit était déjà bondé et il était difficile de repérer quelqu'un à l'intérieur. Les deux amis pénétrèrent plus profondément dans la salle, scrutant les moindres recoins de celle-ci. Ils avaient plus l'air d'ici pour une mission secrète que pour s'amuser. Caleb avait le regard vaste alors qu'il sentit un coup entre les côtes, il se plaignit rapidement comme un grand enfant avant de porter son attention sur son amie qui lui montrait une direction dans la salle. Il suivit le regard d'Analee et découvrit enfin ce qu'elle voulait lui faire comprendre : Bonnie était bien là, toujours aussi belle et sophistiquée mais elle était avec un homme aussi sophistiqué qu'elle. Il avait l'air sûr de lui, le buste relevé, le regard charmeur, un sourire qui pourrait faire fondre toutes les jeunes filles de la salle et qui rendrait verts de jalousie tous les hommes aussi. Ce qui arriva à Caleb. Il fixa un moment l'homme et son sourire qu'il avait bien envie de lui faire remballé puis jonglait entre lui et Bonnie avant de faire un pas de recul. Si il continuait ainsi, ne sachant quoi faire il serait comme d'habitude partit faire un genre de scandale, jusqu'à arriver à ses fins c'est à dire : cet inconnu et Bonnie séparés. Sans regarder Analee, toujours à fixer le couple, le garagiste fit à nouveau un pas en arrière, il ne voulait pas jouer à l'ex petit ami collant, à nouveau.

« Je crois que c'était une mauvaise idée. » souffla-t-il entre ses dents. Mais apparemment Analee n'était pas du même avis. Elle lui prit le bras fermement, et lui attrapa la main enlaçant ses doigts entre ceux du jeune homme. Caleb, surpris, lui lança un regard et la jeune femme lui fit comprendre que ce soir il était son invité et pas celui d'une autre. Le jeune homme ne réagit pas, trop surpris et il se laissa emporté vers l'autre couple par Analee comme un pantin, mais plus ils avançaient vers eux, plus Caleb reprenait une posture plus fière pour ne rien montrer de son manque d'assurance ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ▬ let's go for a bloodbath, baby. Sam 5 Déc 2009 - 7:35


Let's go for a bloodbath, baby


ANALEE ▬ Tu me sous-estimes Caleb, j'ai un plan. Fais-toi aussi beau que possible et viens me chercher Samedi à 19H.

Ce n’est pas tous les jours qu’elle sortait ainsi, surtout en compagnie de Caleb. Mais ce soir, il avait accepté d’être son cavalier à la petite soirée où elle était invitée. Bon, évidement, il n’y allait pas uniquement pour elle… mais plutôt pour l’une des invités de cette fête qu’il connaissait que trop bien : une certaine Bonnie Whealer. Analee n’avait pas une très bonne opinion de la demoiselle elle-même, pour le peu qu’elle en savait d’elle. Seulement, l’affection que portait Caleb pour la brunette avait fait en sorte qu’elle aurait été prête à faire n’importe quoi pour lui rendre service. Disons qu’elle était prête à tout faire pour une personne qu’elle appréciait moindrement soit heureuse. Même si cela l’impliquait dans une situation plutôt inattendue.

Lorsqu’il était passé la chercher, comme convenu, à 19H ce soir là, ils se mirent aussitôt en route vers la fête. Profitant de ce moment, Analee lui exposa son plan, qu’il accepta sans rechigner, croyant à tord que sa belle allait être seule, ce soir. Son amie n’avait pas osé le lui dire, mais on prétendait qu’elle allait être accompagnée d’un charmant jeune homme et c’est pour cette raison que Babe avait préparé une solution de rechange, la seconde partie du plan. Elle ne voulait pas le blesser en lui mettant ce fait en pleine figure alors qu’il n’était même pas rendu à la fête ; Caleb aurait probablement rebroussé chemin et le tout aurait été fichu à l’eau.

Finalement, après plusieurs minutes de route, ils arrivèrent enfin sur place, où ils entrèrent rapidement, se mêlant à la foule déjà présente – et très nombreuse. Ils se faufilèrent parmi les gens, scrutant la foule jusque dans les moindres recoins. Ce fut Analee qui la remarqua la première et, effectivement, elle n’était pas seule. Donnant un coup de coude dans les côtes de Caleb qui se trouvait à ses côtés, lui signifiant qu’elle avait repéré leur cible. Elle vit son regard suivre la direction qu’elle lui avait indiqué, elle sentit même son malaise lorsqu’il se mit à reculer, incertain. Encore une fois, il tentait de se dégongler mais Analee n’avait pas l’intention de le laisser faire, pas cette fois, en tout cas.

CALEB ▬ Je crois que c’était une mauvaise idée, lui souffla-t-il.
ANALEE ▬ Laisse-moi faire, Caleb et relax, je t’en pris. J’ai la situation bien en main.

Et comme pour imager ce qu’elle avait en tête, elle attrapa le bras pour le rapprocher d’elle, pour finalement lui enlacer les doigts, comme deux amoureux. Il la regarda un moment et elle lui fit un petit sourire pour lui faire comprendre que tout irait bien, il n’avait qu’à lui laisser le contrôle. Après tout, il avait accepté l’idée, aussi respecter ses promesses, n’est-ce pas Caleb? Elle se mit alors en direction du couple, trainant son partenaire derrière elle, comme un chien en laisse (c’est du moins l’impression qu’il donnait). Plus ils avançaient, plus Caleb semblait reprendre constance et Analee lui lança un clin d’œil afin de l’encourager à garder cette bonne attitude, même si, intérieurement, il n’avait qu’une seule envie : prendre ses jambes à son coup.

Passant près d’un serveur, elle attrapa une coupe de champagne au passage puis continua sa route vers Bonnie et son compagnon de la soirée. Arrivée à leur hauteur, elle les salua d’un sourire, innocemment, faisait fit des réactions que pouvait bien faire naître la main de Caleb dans la sienne.

ANALEE ▬ On peut se joindre à vous? Tu dois être la fameuse Bonnie, n'est-ce pas ? Caleb m'a tellement parlé de toi.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nora Golightly
she is like a cat in the dark.
avatar

♦ Posts : 9485
Multinicks : roxcy, ridley, ronan.
♦ Credits : el boo boo (max), tumblr.

Status : divorced, single.
Address : n°5600, parkside street.
Job/Studies : works as Nyle's secretary, former fashion journalist.
Quote : "I'm not grumpy in the morning, I'm just very selective with my kindness."
Activité(s) de quartier : pilates.


HALL OF FAME
To Do List: go for a walk with Bandit, check emails, go out with some friends, call the big bro, buy a new white cane, curse Siri for being useless.
Contact List:
RP status: off ( ●●●● ) - cullen, alicia, nelson, matt.

Message(#) Sujet: Re: ▬ let's go for a bloodbath, baby. Sam 5 Déc 2009 - 19:29


Fête d’anniversaire était synonyme de soirée organisée pour la plupart du temps. Un de ses amis allait prendre un an de plus et il avait prévu de faire un petit quelque chose. Bonnie y était invitée et c’était une bonne chose, elle qui ne voulait pas rater l’occasion de passer un bon moment et de s’amuser. Il l’avait d’ailleurs spécifié qu’elle pouvait ramener quelqu’un, plus on était de fous plus on riait d’après ses propres paroles. Sur l’instant, elle avait d’abord pensé à sa cousine, elle aimait toujours autant participer à des évènements du genre en sa compagnie – bien souvent cela partait dans tous les sens une fois que les Whealer étaient réunies. Elle lui avait demandé mais Cook’ déclina son offre, prétextant qu’elle avait déjà quelque chose de prévue ce jour là. Pas de chance, la petite virée entre cousines sera pour une prochaine fois. Ce n’est que lorsqu’elle sortit de chez elle et qu’elle vit son voisin, Pride, qu’elle eut l’idée de l’inviter. Après tout pourquoi pas ? Sa compagnie était plaisante et elle s’entendait bien avec lui, en somme il était le cavalier idéal. Confiante, elle lui avait fait part de son offre de passer un petit moment ensemble à une soirée qui se devait être très intéressante – elle était encore loin de se douter à quel point. Par chance – et elle en fût ravie – Pride accepte l’invitation. Elle était surexcitée et enthousiaste d’y aller en si bonne compagnie, Cook’ n’avait d’ailleurs pas manqué de la charrier un peu mais elle se montra surtout utile quant à aider Bonnie sur le choix de sa tenue. Elle se voulait élégante sans en faire trop, après plusieurs essayages intensifs, elle avait trouvé son bonheur. Sa cousine s’était ensuite chargée de la coiffée en optant pour quelque chose d’assez simple, les cheveux parfaitement lissés, la frange mise en arrière et des mèches retenus par des pinces afin de donner un effet bombé. Tandis qu’elle servait de poupée à Cook’, Bonnie s’occupait du maquillage. Au final, elle était plus que ravie du résultat.

C’était l’heure de se rendre à la petite fête, Pride était venue la chercher et elle lui avait indiqué le chemin à suivre. Ils ne mirent pas longtemps avant d’apercevoir la maison de l’ami de Bonnie. Ils rejoignirent l’intérieur, plusieurs voitures étaient là ainsi que diverses personnes que Bonnie connaissait ou non. Après quelques bonjours, banalités d’usage et présentations, Bonnie conduisit Pride près du buffet où ils purent se servir une coupe de champagne ou autre petites choses encore. Tout s’annonçait plutôt bien pour le moment. Le roi de la soirée était venu à leur rencontre afin de leur souhaiter un bienvenu chez lui et espérait qu’ils passeraient un bon moment. Bonnie en était comme persuadé, que pouvait-il bien arriver ? Bonnie par enfin se retrouver en tête à tête avec Pride et ils semblaient en grande conversation quand la jeune canadienne détourna quelques secondes le regard et elle crut d’abord à une blague de son imagination mais non, elle fronça les sourcils en voyant cette fille lui sourire. Elle baissa légèrement les yeux et remarqua quelque de plus déroutant encore, elle avait sa main dans celle d’un homme : Caleb. Son cœur fit un raté, surprise de le voir ainsi. C’était bien sûr une mauvaise surprise à ses yeux. Elle toussota à l’attention de Pride. « On va avoir de la compagnie. » souffla-t-elle discrètement à l’oreille de son voisin. En une fraction de seconde après, son ex petit-ami et sa…compagne ? se retrouvèrent en face d’eux. « On peut se joindre à vous? Tu dois être la fameuse Bonnie, n'est-ce pas ? Caleb m'a tellement parlé de toi. » Bonnie toisa la jeune femme brune avant de jeter un regard dénué d’émotions à Caleb. Elle finit par leur sourire rapidement, un sourire qui était bien loin d’être sincère. « Vraiment ? Ce n’est pas réciproque. » répondit-elle assez sèchement, fixant encore un peu Caleb puis elle reposa son regard sur l’inconnue. Dire qu’elle avait espéré de cette soirée un moment agréable avec Pride, c’était râpé. Elle pivota d’ailleurs vers ce dernier, retrouvant une certaine bonne humeur en l’observant. « Quoiqu'il en soit, Pride, voici Caleb… Caleb voici Pride. Et… (elle se tourna vers celle qui accompagnée Caleb, c’était visiblement impossible pour Bonnie de lui afficher un vrai sourire, ses traits étaient durs) vous êtes ? » Son ton était amer et histoire d’en rajouter un peu, elle regarda brièvement leurs doigts entrelacés. Que se passait-il bon sang ?! Elle laissa passer les présentations, quelque peu tendue et irritée, elle n’était pas prête à jouer les bonnes filles bien élevées ce soir. « Quelle coïncidence de te retrouver là Caleb… On pourrait presque croire que c’est fait exprès. » Elle s’était adressée directement au jeune homme, le défiant du regard. Elle inspira profondément et misa sur la provocation en se rapprochant doucement de Pride.

_________________

it's only love, it's only pain.
it's only fear that runs through
my veins. it's all the things you
can't explain that make us human.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t13627-in-the-middle-of-nowhere http://www.filthy-secret.com/t13655-lying-on-my-back-watching-stars-collide http://www.filthy-secret.com/t13855-journal-de-bord-de-nora-golightly http://www.filthy-secret.com/t13768-ch-n5600-parkside-street-famille-golightly
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ▬ let's go for a bloodbath, baby. Mer 9 Déc 2009 - 20:23


Une fête d'anniversaire ; voilà ce que sa jeune voisine lui avait soufflé dans un sourire, lui proposant alors de l'accompagner. Toujours enchanté de pouvoir rencontrer du beau monde, ses sens à l'affut et son regard sachant se poser sur les plus riches habitants d'Ocean Groove, Pride n'avait pu qu'accepter, non sans penser que cela pouvait lui rapporter quelque profit. A défaut d'avoir pu nouer une relation intéressée avec Bonnie comme il l'aurait souhaité, il avait su au moins tisser quelque chose d'amical avec elle, et ce soir de surcroit, le brun ténébreux pouvait partir discrètement à la recherche d'autres fortunés à plumer, de jolies héritières en détresse prêtes à vous donner le numéro de leur coffre-fort une fois les confidences sur l'oreiller admises, et autres choses du genre. Revêtant un costume sobre mais élégant dont le sombre contrastait avec la chemise blanche, ce fut pourvu d'une prestance et d'un charisme écrasant que Pride ce soir là sortit de chez lui pour venir accompagner sa jolie voisine et l'amener jusqu'à l'ami en question fêtant son anniversaire. Comme il avait pu s'y attendre, les lieux regorgeaient de personnes bien habillées pour la plupart, le regard arrogant du riche outré, les sourires faux et la démarche coincée... Pas pour tous, fort heureusement, mais le jeune étudiant semblait ainsi gracieusement flairer les futures victimes à dépouiller, ce qui eu l'avantage de lui arracher un sourire divin, envoûtant et d'une attraction terrible. Une lueur carnassière dissimulée derrière le voile charmant de ses rétines ambrées, la démarche assurée, le parfum léger mais captivant, il se faisait presque magnétique tant sa confiance était étourdissante et accablante. S'avançant galamment vers le buffet en compagnie de Bonnie, les deux voisins s'adonnèrent bien vite à une conversation amicale, entre deux sourires charmeurs et quelques mots d'apparence complice, un verre de champagne à la main. Néanmoins, ce fut sans compter l'élément perturbateur de la soirée.

« On va avoir de la compagnie. »

Par ces simples mots, le regard noisette de Pride se fit étrangement noir et abyssal alors qu'il se posa sur la silhouette de Caleb s'avançant avec une demoiselle à son bras. Pour autant, se faisant gentleman et arrogant au possible, gardant pour lui son assurance agaçante, le jeune homme esquissa un sourire faussement poli avant de dévisager avec une désinvolture accablante ledit Caleb dont le visage semblait blêmir d'avantage à chaque mot prononcé par Bonnie. Le port de tête princier, la posture droite, Pride se tourna vers les deux intervenants, laissant Bonnie venir souffler ses répliques ironiques et désabusées. Cependant la tension régnant alors ne rendait pas l'étudiant dupe : entre les deux anciens amants subistait encore quelque chose, malgré tout.

« On peut se joindre à vous? Tu dois être la fameuse Bonnie, n'est-ce pas ? Caleb m'a tellement parlé de toi. »
« Vraiment ? Ce n’est pas réciproque. ... Quoiqu'il en soit, Pride, voici Caleb… Caleb voici Pride. Et… vous êtes ? »

Portant son verre de champagne à ses lèvres non sans daigner décrocher son regard de celui de Caleb, Pride n'avança aucune poignée de main, restée nonchalamment dans sa poche de libre, bien que gardant la politesse hypocrite d'attribuer un léger signe de salutation aux deux intrus. La soirée, sans doute, ne se passerait pas sous le signe de la tranquillité, et leur intervention apportait un peu de piquant faisant étrangement sourire Berrington gardant son assurance incontrolée.

« Quelle coïncidence de te retrouver là Caleb… On pourrait presque croire que c’est fait exprès. »
« ... presque. » rajouta alors Pride d'un ton provocant mais hypocrite, avant de jeter un regard sur la main d'Analee glissée dans celle de Caleb. Coup monté ou véritable couple ? Au vu de l'expérience de Berrigton dans la duperie, il était évident qu'il s'était posé la question, aussi il reprit aussitôt d'une voix suave : « Vous faites vraiment un joli couple, vous êtes ensemble depuis longtemps ? »

Pride Berrington, ou comment pousser la provocation jusqu'au vice sournois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ▬ let's go for a bloodbath, baby. Sam 12 Déc 2009 - 1:36


Caleb ne contrôlait pas la situation, c'était Analee qui avait prit les devants, malgré tout cela ne le gênait pas. Tout seul il aurait abandonné, il était certes persévérant mais pas au point de se faire lessiver par un gamin riche et malgré tout séduisant. Plus il avançait vers le couple, plus il reprenait une posture plus fière. Sa main enlacée dans celle d'Analee, ils avaient l'air d'un véritable couple. Il aimait l'assurance qu'arborait son amie, le clin d'œil qu'elle lui adressa le fut reprendre un léger sourire montrant qu'il avait bel et bien confiance en elle ce soir. Lorsqu'il la vit prendre une coupe de champagne sur le plateau du serveur, il fit de même et l'attrapa rapidement. Quelques secondes plus tard, ils étaient face à Bonnie et son camarade. Devant eux il fit un signe de la tête au jeune homme tout d'abord, sans arborer aucun sourire avant de reporter son attention sur Bonnie. Elle était jolie, comme toujours, ou plus encore, comment pouvait-il le savoir sa vision était sûrement un mirage ou un rêve, sa jalousie devait le rendre fou, mais malgré tout le jeune homme arrivait à garder son calme et c'était le plus important. Il refusait tout de même qu'elle se fasse jolie pour un autre homme que lui. Elle était faite pour lui, il n'était pas dupe, mais peut-être qu'elle ne le savait pas encore. Il n'était pas prêt à lui dire ainsi, il voulait seulement qu'elle le comprenne aussi rapidement que possible. « On peut se joindre à vous? Tu dois être la fameuse Bonnie, n'est-ce pas ? Caleb m'a tellement parlé de toi. » Caleb leva les yeux au ciel, cette phrase montrait qu'il donnait une certaine importance à Bonnie, il ne voulait pas passer pour celui qui pensait toujours à elle alors qu'elle était accompagnée d'un jeune homme qui ressemblait beaucoup plus à ce que ses parents auraient voulu pour elle. Il n'ajouta rien à cette phrase, il n'en n'eut même pas le temps vu que Bonnie l'avait fait pour lui. Le regard de son ex petite amie était d'ailleurs remplis d'amertume avec la jeune femme et il n'en attendait pas moins pour son cas aussi, il lui rendit d'ailleurs ce regard qui voulait dire beaucoup plus de choses qu'il n'en paraissait. Il ne parlait pas, restait silencieux et laissait les deux tigresses s'affronter pour l'instant. « Vraiment ? Ce n’est pas réciproque. » Caleb lança un rapide regard à Analee. Il était habitué à cette nouvelle Bonnie qui jetait des pics, mais il ne savait pas si Analee n'en serait pas gêné, elle faisait ça pour lui et il ne voulait pas la mettre dans une mauvaise situation. Rassuré, il reporta son attention sur Bonnie avant de lancer un regard à l'homme qui était près d'elle, lorsqu'elle les présenta. « Quoiqu'il en soit, Pride, voici Caleb… Caleb voici Pride. Et… vous êtes ? » Bonnie ne faisait aucun effort, il se demandait comment ça aurait tourné si Analee était réellement sa petite copine. Elle aurait sûrement refusé qu'on lui parle ainsi. Il fixa pendant de longues secondes ce Pride en face de lui, avant de reporter son attention sur Bonnie pour présenter la femme qui l'accompagnait. « C'est Analee ma... » il fut néanmoins coupé par son ex petite amie qui voulait sûrement oublier les présentations en la présence d'Analee. Caleb esquissa un sourire, la présence de son amie agaçait son ex petite amie et c'était peut-être le but recherché. Le fait qu'elle soit agacée montrait qu'elle avait encore un certain lien avec Caleb, c'était le plus important. Elle pouvait l'insulter de tous les noms, cela ne changerait sûrement rien aux faits. « Quelle coïncidence de te retrouver là Caleb… On pourrait presque croire que c’est fait exprès. » Le jeune garagiste se mit alors directement face à la canadienne, sans lâcher la main d'Analee, il jouait d'ailleurs avec celle-ci en la caressant de son pouce, montrant sa 'pseudo affection' pour la jeune femme. Il ouvrit la bouche pour répondre avant d'enfin entendre le son de la voix de cet homme inconnu à ses côtés. « ... presque. » avait-il renchérit, Caleb lui lança un regard noir avant de reporter son attention sur Bonnie, l'air dépité. « Peu importe. Je pourrais te retourner la question. Mais je ne crois pas devoir systématiquement demander la liste d'invités pour pouvoir aller à une soirée, le monde est petit. » dit-il en relevant le défit qu'elle lui offrait en le regardant ainsi. Bonnie n'eut pas le temps de répliquer que l'homme prit réellement la parole. Caleb quitta difficilement le regard de Bonnie avant de poser le sien sur Pride. « Vous faites vraiment un joli couple, vous êtes ensemble depuis longtemps ? » Le canadien adopta un rictus cruel, le jeune homme avait l'air d'avoir analyser la scène et avait trouvé ses réponses. Il savait qu'il y avait un enjeu entre Bonnie et Caleb, mais son expression sûr de lui commençait réellement à agacer le garagiste, malgré tout, il joua le jeu et changea d'expression lorsqu'il porta son regard sur son amie. En lui lançant un sourire qui voulait dire beaucoup de choses pour les deux amis, il avait l'air de prendre à cœur son rôle dans cette comédie. Caleb leva la main dans laquelle était enlacée celle d'Analee, en l'emportant en même temps, montrant donc les deux mains enlacées, il l'avait montré davantage à l'homme qui accompagnait son ex qu'à son ex elle-même, comme si aucun des deux n'avait remarqué. D'ailleurs il ne lança aucun regard à Bonnie, il répondait simplement à la question de Pride. « Peu de temps. On prend le temps de se connaître pour pas avoir de surprises ensuite. » Sa dernière phrase était pleine de sous entendus mais il ne fit pas attention à la réaction de Bonnie. Il adressa un sourire peu sincère à l'homme en face de lui, avant de reprendre la parole. « Je ne sais pas encore ce qu'elle en pense, mais j'ai l'impression que c'est le début d'une longue histoire, n'est-ce pas ? » demanda-t-il à Analee en lui lançant un certain regard complice, avant de continuer en portant à nouveau son regard sur Pride. « Je n'ai plus envie de perdre mon temps, voyez-vous. » conclut-il, Caleb prit une gorgée savoureuse de son verre de champagne qu'il avait oublié, il était fier de faire l'indifférent et surtout de montrer la déception de son histoire sentimentale précédente. La situation avait à présent changé, il contrôlait totalement ce qu'il se passait pour l'instant. Ce qui avait été une question piège avait tourné en sa faveur. Le fait de n'adresser ni un sourire, ni un regard à Bonnie faisait partie du jeu, il ne s'intéressait seulement à ce jeune homme, comme si celui-ci n'était pas celui qui le remplaçait. Bien sûr si il aurait choisi la facilité il se serait jeté à son coup et l'aurait étranglé devant tout le monde, mais c'était un défi comme les autres que de n'utiliser que les mots pour cette fois-ci. Il prit à nouveau une gorgée avant de retourner la question à ce Pride. « Et vous ? Ça fait longtemps que vous êtes avec... » demanda-t-il gardant une certaine distance entre eux en le vouvoyant, le garagiste ne finit pas sa phrase, rendant la fin de celle-ci évidente simplement en faisant un signe de la tête en direction de Bonnie, comme si il ne la connaissait pas vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: ▬ let's go for a bloodbath, baby.

Revenir en haut Aller en bas
 

▬ let's go for a bloodbath, baby.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Lieux divers-