AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pardon #Heaven& Duncan [1524 Apple Road]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Pardon #Heaven& Duncan [1524 Apple Road] Sam 21 Nov 2009 - 0:58

En disant deux fois pardon, tu ne pardonnes pas deux fois, mais tu rends le pardon plus solide.




Duncan Thomas et Heaven Stevens n'avaient pas eu vraiment le temps de vivre leurs histoires d'amour, ils avaient eu beau se chercher pendant des années et finalement se retrouver pour de bons ici dans cette même ville où la jeune Heaven passait la plupart de ses vacances d'été, cela ne présageait rien de bon, ni même rien de bien facile.
Il en avait fallu du temps avant que la jeune femme craque pour le jeune homme et vice versa, mais les choses une fois cela faite furent bien vite compliqué.
Et depuis leur dernière rencontre il y a maintenant 2 semaines, il ne l'avait pas revu, il n'avait pas eu l'envie, ni même de revoir Esteban Carson l'homme avec qui Heaven l'avait trompé, son salaud de meilleur ami. Il avait été déçu des paroles d'Heaven et ses leçons de morales, et de la tromperie qu'il avait vécu face à des internes et une amie, malgré le fait que maintenant il sorte avec la jeune medecin.

Depuis son accident, il n'avait alors pas racheté de moto, il n'avait pas eu le temps ni même l'envie, alors pour profiter de son arrêt maladie et pour ne pas avoir mal avec l'après coup du choc lorsqu'il avait touché alors le bitume, il avait décidé ce matin là vers 9 heures, de partir faire un petit footing dans le paté de maison... Il était alors arrivé à la rue Apple Road, il courait l'ipod collé à son bras et les écouteurs dans les oreilles, une musique motivante, une musique qui lui donnait l'envie de courir pendant un long moment.
Il était seul aujourd'hui Panamee travaillait beaucoup, normale en étant médecin en même temps, elle passait limite plus de temps à l'hopital que chez elle.
Alors il en profitait pour ne pas se laisser couler.

C'est alors qu'il passa devant une maison pas inconnue, effectivement, c'était celle d'Heaven son ex copine. Il était de l'autre côté du trottoir et ne put s'empêcher de jeter un coup d'oeil à la maison, et par surprise et d'ailleurs cela lui fit un point dans le corps, il stressait déjà de ce qu'il pouvait bien se passer... Il vit alors Heaven assise sur les marches du porche, l'air vide, à fixer un endroit sans même pour autant le regarder. Il se mordit la lèvre, il ne l'avait pas revu, sa haine était partit, enfin en surface, cela ne voulait pas dire pour autant qu'il lui pardonnait, mais voilà, il ne pouvait pas perdre ses années entières à se connaître et rire.
Il traversa alors la route, et arriva devant chez elle, il enleva ses écouteurs, mis son ipod en pause et s'avança doucement vers elle, elle ne l'avait même pas remarqué ou alors elle l'avait fais exprès. Il stressait intérieurement et heureusement qu'il avait couru sinon les marques de transpirations auraient été dû au stress et non à son footing...
Il passa la main devant le visage d'Heaven, enfin à une distance raisonnable et se décida alors à l'interpeler un peu plus car elle ne semblait pas être réellement présente. Alors d'une voix plutôt calme il lui lança.


_Ouhou Heaven ? T'es là ?

Il la regarda tourner le visage vers lui, il sentait encore la haine et la deception, ils ne s'étaient pas reparlé et au fond de lui il en avait toujours mal, car Heaven était réellement une fille bien.

_Qu'est ce que t'as ?

Peut être la question à ne jamais poser...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Pardon #Heaven& Duncan [1524 Apple Road] Sam 21 Nov 2009 - 13:02

    Une ligne de poudre blanche avait été tracée sur la table basse du salon des Stevens. En quelques secondes à peine, elle disparut sous le nez d’Heaven. L’opération se répéta trois fois, avant qu’elle ne s’essuie machinalement le nez d’un revers de main. Elle avait les sinus défoncé. Sa cloison nasale serait sans doute à refaire d’ici quelques mois… Les joies des dégâts causés par la coke… Heureusement que la chirurgie esthétique avait été inventée. Se levant non sans difficulté de son canapé, la jeune Stevens se dirigea à l’étage pour enfiler un sweat. Elle avait envie de sentir les rayons du soleil danser sur sa peau, mais les températures avait nettement baissé, ce n’était pas le moment de choper la crève ou une quelconque connerie dans le genre. Une fois son vêtement enfilé, elle alla s’installer sur les marches devant sa maison.
    Alors que les voitures défilaient devant son nez, son esprit s’égarait petit à petit. Non seulement à cause de la drogue qu’elle venait d’ingurgiter, mais aussi parce que c’était son état habituel depuis plusieurs. Lorsqu’elle était seule, son esprit divaguait, les souvenirs remontaient. Toujours la même journée. Le même lieu. Le même moment. Duncan, l’hôpital, le docteur McCawley, un baiser. Une engueulade, une séparation. Jamais elle n’aurait imaginé que sa relation avec le jeune Thomas ne se finirait aussi vite. Jamais elle n’aurait pensé voir autant de choses dans ses yeux qu’envers elle. Jamais elle n’aurait imaginé autant souffrir que lorsqu’elle avait assisté à cette foutue scène. Tout comme elle ne s’était pas imaginée recroiser Duncan de si tôt. A vrai dire, elle l’évitait. Ce qui était relativement facile vu qu’elle ne sortait plus. Mis à part pour voir Gavin. Et encore, même là, c’était lui qui bougeait son joli petit cul. Elle ne voulait pas voir son ex copain. D’ailleurs l’idée même de le considérer comme passé lui était difficile. Mais c’était bel et bien fini. Elle avait définitivement tiré un trait dessus en embrassant fougueusement le meilleur ami du beau blond sous ses yeux. En dehors de n’être qu’un baiser, ils lui avaient montré que ce n’était pas la première fois qu’ils s’embrassaient… Laissant ainsi sous entendre qu’ils ne s’étaient pas arrêter là.
    Heaven n’avait pas vu la personne sur qui ses pensées étaient focalisées, s’approcher. Comme elle ne voyait pas vraiment cette main qui s’agitait sous yeux. Elle était tout bonnement ailleurs.

      DUNCAN : Ouhou Heaven ? T'es là ?

    La belle brune releva la tête vers cette personne qui tentait d’attirer son attention. Son regard se posa sur Duncan. Instantanément son regard devin plus noir, presque haineux. Elle lui en voulait. Terriblement. A un point qu’il était loin d’imaginer, même s’il n’était surement pas en reste non plus.

      DUNCAN : Qu'est ce que t'as ?

    Qu’est ce qu’elle avait ?! Se foutait-il réellement de sa gueule ?! C’était le genre de question, en général innocente, mais totalement conne que ne supportait pas la jeune Stevens. Elle avait envie de lui gueuler « réfléchis deux secondes abruti ». Mais elle se retint. Enfin pour le moment. Heaven se demandait ce qu’il attendait comme réponse de sa part. Voulait-il savoir ce qu’elle foutait sur les marches de sa maison à cette heure là ? Ou pourquoi elle avait l’air si crevée et défoncée ? Ou encore pourquoi avait-elle cet air mauvais et pas aimable sur le visage ?

      HEAVEN : Qu’est ce que j’ai ?! Sérieusement, t’es con ou tu le fais exprès ?!

    Se levant des marches où elle s’était installée sans savoir réellement pourquoi, elle se dirigea vers sa porte d’entrée, avant de s’arrêter sur le seuil, se tournant vers le jeune Thomas.

      HEAVEN : Va te faire foutre Duncan.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Pardon #Heaven& Duncan [1524 Apple Road] Sam 21 Nov 2009 - 17:40

Duncan avait toujours le goût amère de leur rupture en bouche, il n'avait pas vu cela comme ça, il n'avait pas vu une autre femme telle que Panamee entre Heaven et lui il aurait tellement aimé que ce soir plus une histoire d'assurance ou de cul pour être plus vulgaire que ce qu'il vivait avec Panamee en ce moment... C'était horrible.
Duncan avait vu un long moment ce baiser, celui d'Heaven et Esteban dans sa tête, c'était horrible, il ne pensait vraiment pas que Esteban son meilleur ami aurait pû lui faire cela, quant à Heaven il pouvait toujours lui pardonner peut être même plus facilement qu'il ne le ferait à Esteban... Alors que tout les deux étaient en erreur, surtout qu'Esteban lui avait dis avoir pris son pied plusieurs fois avec Heaven et cette phrase résonnait souvent en sa tête...


HEAVEN : Qu’est ce que j’ai ?! Sérieusement, t’es con ou tu le fais exprès ?!

Et bien elle avait lancé l'agressivité en premier en même temps il ne s'attendait pas vraiment à des retrouvailles bien chaudes, il avait pas pensé aller la voir de si tôt mais la voir comme ça assise sur les marches lui avait fais mal au coeur, c'était peut être con de sa part mais pour lui Heaven ne serait pas tout simplement une ex comme les autres, elle était beaucoup plus que cela, malgré tout le mal qu'ils pouvaient se faire.

HEAVEN : Va te faire foutre Duncan

Il eut pour seul reflex et comme pour se protéger un petit rire nerveux, ce qui aurait sûrement tendance à agacer Heaven mais peu importe.

_Que si c'est avec toi tu le sais bien.

C'était son truc, elle lui avait déjà dis dans le passé lorsqu'il l'énervait et il répondait toujours la même phrase, quel con et emmerdeur quand même. Il s'assit alors à ses côtés même si il mettait une légère distance entre les deux jeunes gens pour ne pas se prendre un coup de poing dans la tête, il ne voulait pas être supérieur par rapport à elle également d'où le fait qu'il se mette au même stade sur les marches.

_Je te parles pas de ce que tu ressens pour moi où quoi, mais regarde toi tu ressembles à une morte vivante, même les zombies que je tue sur la console sont moins terrifiant que toi!

Il avait gardé le même ton, calme et réposé, il ne voulait pas monter sur ses grands cheveux, il ne voulait pas l'énerver, au contraire il voulait la calmer pour qu'elle parle tout simplement, c'était peut être le meilleur moyen de la faire parler être posé et détendu pour lui faire comprendre qu'il était toujours là pour elle, malgré tout!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Pardon #Heaven& Duncan [1524 Apple Road] Sam 5 Déc 2009 - 13:08

    Heaven était une épave depuis quelques semaines déjà. Une véritable horreur à voir. Coke, alcool… Tout y passait. Elle ne faisait que dormir, sortir pour aller au boulot, et se défoncer. Elle ne voyait personne mis à part Gavin, qui, de toute façon, ne lui laissait pas réellement le choix. Ca le détruisait de la voir comme ça, tout comme ça la détruisait de le voir dans cet état à cause d’elle. Un putain de cercle vicieux puisqu’elle n’avait pas franchement envie de se bouger.

      DUNCAN : « Que si c'est avec toi tu le sais bien. »

    La jolie brune arqua un sourcil. Sa réponse la surprit. Enfin un peu. Disons que ça faisait longtemps qu’elle ne l’avait pas entendu sortir ça. A vrai dire, avant, c’est ce qu’il lui répondait dès qu’elle lui soumettait l’hypothèse d’aller se faire foutre. Sauf qu’à l’heure actuelle, c’était loin de la faire sourire. Bien au contraire. Ca ne l’énervait qu’un peu plus. Sérieusement, qu’est ce qu’il foutait là ?! Il lui voulait quoi ? Duncan s’installa alors à côté d’elle, sur les marches, à son niveau. Elle tourna la tête. Hésitante entre lui foutre une gifle, et ne rien faire. Finalement, la deuxième solution l’emporta.

      HEAVEN : « Non je crois pas… T’as un beau médecin maintenant pour ça. T’as déjà oublié ?! »

    Elle était froide. Elle voulait le gifler. Elle voulait l’embrasser. Elle voulait lui dire qu’elle le haïssait, qu’elle l’aimait, qu’elle lui en voulait, qu’elle lui pardonnait, qu’elle ne voulait plus le revoir, qu’elle le voulait toujours dans sa vie. Elle était perdue.

      DUNCAN : « Je te parle pas de ce que tu ressens pour moi où quoi, mais regarde toi tu ressembles à une morte vivante, même les zombies que je tue sur la console sont moins terrifiant que toi! »

    Pour le compliment, on repassera. Elle se foutait qu’il la trouve belle, sexy ou alors pâle et repoussante. Elle savait qu’elle venait de se foutre en l’air avec sa cocaïne. Et au bout de plusieurs jours, cette merde vous marquait physiquement. Alors non, il ne pouvait deviner tout seul que cette tête horrible était due à une prise de drogue dure. Seulement il avait l’air de se poser des questions, et ça, ça l’emmerdait royalement la jeune Stevens. Pendant des mois, elle avait réussi à cacher son addiction à la coke, bien que fortement ralenti lorsqu’elle avait été avec Duncan. Pour preuve, il ne s’en était pas rendu compte.
    Heaven avait une boule dans le ventre. La présence de son ex copain la perturbait. Ils ne s’étaient pas vus depuis leur rupture, et désormais il était en couple. Avec une femme qui avait l’air plutôt stable, au contraire d’Heaven. Mais au final, ils ne s’étaient pas donné de chance. A peine ensemble, que tout avait merdé. Et ça, elle le regrettait. L’imaginer heureux, avec une belle petite famille la déchirait. Une larme perla le long de sa joue. La belle brune l’essuya vivement d’un revers de main.

      HEAVEN : « Merci pour le compliment. dit-elle encore dans ses pensées. Je pense que tu ferais mieux d’y aller Duncan. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Pardon #Heaven& Duncan [1524 Apple Road] Dim 6 Déc 2009 - 18:18

Duncan comprenait le fait de s'autodétruire, il avait fais de même avec alcool et bagarre, il était un petit con qui n'avait pensé que se tuer les neurones pour ne plus penser alors que c'était pire et qu'il ne cessait de penser à tout cela.
Duncan avait alors penser que sortir une petite phrase mignonnette allait lui faire plaisirs mais apparemment vu la tête qu'elle fit ce n'était pas le cas il décida tout de même de s'asseoir à ses côtés et de rester un bout avec elle tellement dégouté de la voir mal.


« Non je crois pas… T’as un beau médecin maintenant pour ça. T’as déjà oublié ?! »

Il baissa la tête, oui bon ce n'était pas la bonne phrase à lui dire mais bon, il avait tenté de faire un peu d'humour pour essayer de détendre le truc mais non, il joint alors ses mains ensemble, c'était abusé, il avait merdé dans l'histoire même si elle aussi lui faisait des coups dans le dos. Mais alors qu'elle lui demandait si il avait oublié il ne répondit rien trop mal à l'aise de cette situation trop mal à l'aise de ses paroles, et de la revoir il n'aurait pas pensé ressentir cela...

Duncan était loin de s'imaginer qu'elle se détruisait à la coke, c'était une vraie merde, il en avait déjà pris il en avait déjà vendu, il avait déjà tout fais presque, mais ce n'était pas la meilleure solution, il avait décroché le jour où ... Enfin bref, un beau jour il en avait pris et aujourd'hui il ne touchera plus cela, pour ne plus faire la même chose... Chez certaines personnes cela vous endort, vous rend stone, chez d'autres cela vous rend mauvais, lui avait opté pour la deuxième solution sans même la choisir... Bien triste.
Il venait alors de la comparer à un jeu video où il s'amusait à tuer des zombies, ce n'était peut être pas non plus la meilleure comparaison mais n'oublions pas Duncan n'est pas très doué par moment, surtout avec celles qu'il apprécie fortement... Il jouait avec ces mains à les entrelacés, les défaires, les bouger, les rendre immobiles, c'était comme un geste stressant, mais qui essayait de se détendre alors que ce n'était pas le cas.


« Merci pour le compliment. dit-elle encore dans ses pensées. Je pense que tu ferais mieux d’y aller Duncan. »

Il la regarda, elle voulait qu'il parte, il ne voulait pas la laisser, il voulait lui parler mais ne trouvait pas les bons mots, il voulait la prendre dans ses bras et s'excuser, il voulait qu'elle lui pardonne, il voulait également lui pardonner, il voulait peut être vivre dans un monde de bisounours mais rien n'était si facile dans la vie réelle, il la regarda alors restant toujours à la même place ne bougeant pas. Il avait beau déjà avoir pris de la coke il ne remarquait même pas les effets, les traits du visage marqué, il ne voyait décidemment rien dans la vie.

_Et si je ne veux pas te laisser ? Je suis peut être venu prendre de tes nouvelles et peut être parler ?

Il avait dis cela d'une petite voix, timide et stressé de cette situation. Il regardait alors à présent Heaven, ses yeux, à peine ouvert, sa tête si fatiguée... Il se mordit la lèvre inférieur.

_T'as dormi ? Ou ... pris quelques choses ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Pardon #Heaven& Duncan [1524 Apple Road] Sam 26 Déc 2009 - 23:30

    Désolée pour le retard. J'en profite tant que mon ordi ne bug plus -__-

    Alors qu’Heaven lui rappelait non sans sarcasme, que leur couple était désormais de l’histoire ancienne, le beau blond baissa la tête. Elle s’en sentit presque coupable. Presque. Heaven était toujours partie du principe que l’on ne souffrait que lorsque l’on savait… Même si ça n’était pas franchement plus noble. Esteban, c’était une histoire de cul dont elle n’avait pu se passer… il avait ce petit truc qui faisait que jamais, elle n’avait pu résister. Sans franchement se mettre d’accord, l’un comme l’autre savait pourtant que Duncan ne devrait jamais être mis au courant… Ce qui fut le cas. Jusqu’au jour où la jeune femme voulut se venger. Apparemment elle n’était pas la seule à avoir fait dans les activités extraconjugales… Seulement il fallait croire que le jeune homme était nettement doué qu’elle pour cacher les choses. Et ça, ça avait fait mal.

    DUNCAN : « Et si je ne veux pas te laisser ? Je suis peut être venu prendre de tes nouvelles et peut être parler ? »

    La jeune Stevens releva la tête, quelque peu surprise. Prendre des nouvelles ? Elle se demandait bien ce qu’il voulait savoir…

    DUNCAN : « T'as dormi ? Ou ... pris quelques choses ? »

    Heaven arqua un sourcil. Voilà qu’il se souciait des nuits qu’elle pouvait faire. Cette McCawley le rendait vraiment trop attentionné. S’en était trop. Mais à la fin de sa phrase elle vit que ce n’était pas tellement ses nuits qui l’intéressait, mais plus l’état dans lequel elle était à cette heure si peu avancée de la journée.

    HEAVEN : « Oui j’ai dormi. Comme pas mal de monde… Et oui j’ai pris quelque chose. Reste maintenant à savoir si ça te regarde vraiment. »

    De toute façon comment lui dire qu’elle prenait de la cocaïne depuis des années ? Certes sa consommation avait fortement baissé ces derniers mois, avant de finalement reprendre de plus bel, mais ce n’était pas la chose la plus facile à avouer. Encore plus à votre ex copain.
    La jeune femme se leva vivement des marches où elle était assise, avant d’aller s’appuyer contre le mur de sa maison, légèrement abritée des rayons du soleil trop agressifs à son goût.

    HEAVEN : « Elle va sans doute s’inquiéter que tu ne rentres pas… »

    Ouvrant finalement la porte, Heaven allait pour rentrer, avant de se retourner vers Duncan. Après tout, n’avait-il pas dit qu’il voulait parler ? Ca pourrait être un début de « réconciliations » bien qu’elle n’avait en aucun cas l’intention de lui pardonner quoique se soit ou d’oublier ce qui avait pu se passer ces dernières semaines.

    HEAVEN : « Tu veux rentrer… ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Pardon #Heaven& Duncan [1524 Apple Road] Dim 27 Déc 2009 - 11:43

Dans l'histoire du couple Heaven & Duncan, cela avait plus ressemblé à qui sera le plus malin des deux pour blesser l'autre que le couple idéal et parfait dont tout le monde rêve. Elle le trompait depuis apparemment des années, lui avait fais de même mais depuis moins longtemps beaucoup moins longtemps, cela ne faisait que une semaine ou deux que lui avait jeter son dévolu sur la jeune docteur Panamee McCawley qui à sa connaissance, (ok pas très répandu) mais voilà Heaven & Panamee n'avait pas une affinité particulière, il n'avait jamais entendu parler de Panamee dans la bouche d'Heaven et le sujet Heaven n'était jamais entré dans la conversation avec Panamee donc voilà. Mais au moins Duncan même si il était dans un sens au même stade (même si il n'avait pas encore couché avec Panamee lorsque Heaven l'avait vu embrasser la jeune femme à l'étage de L'IRM), il n'avait pas fais cela avec limite la soeur d'Heaven, car oui Duncan considérait (dans le passé) Esteban comme un frère, pour lui c'était tout comme ou presque, et elle avait su toucher et tomber dans les bras de surement la seule personne dont il ne pouvait pas pardonner, aussi bien d'un côté que de l'autre, limite maintenant il préférait demander à la personne si oui ou non elle avait couché avec Esteban avant de même lui demander son prénom. Il ne voulait pas avoir les mêmes traces que son pote et pourtant Heaven face à lui aujourd'hui ne lui permettait malgré tout pas de tourner la page définitivement, peut être était ce son état actuel qui faisait également qu'il ne pouvait pas l'abandonner dans la drogue ou quoi. Et pis c'était Heaven.

« Oui j’ai dormi. Comme pas mal de monde… Et oui j’ai pris quelque chose. Reste maintenant à savoir si ça te regarde vraiment. »

Duncan ne comprenait pas pourquoi elle y mettait tant d'agressivité, il essayait de parler d'ouvrir la conversation avec elle de montrer qu'il n'était pas là pour faire la guerre mais plus ou moins la paix, montrer qu'il... se souciait encore d'elle malgré tout... Et ça pour Duncan s'était un effort pas négligable à prendre en considération. Mais la suite des choses lui montraient qu'il avait eu raison de s'inquiéter, elle prenait donc des substances néfastes pour elle, il se mordit la lèvre, l'avait il détruite au point qu'elle se came ? Il ne savait pas que cela faisait longtemps, il n'avait jamais trop fais attention trop occupé à rire et faire le pitre et pas occupée à deceler les morceaux de fragilités de la jeune femme, car oui il était trop centré sur lui et maintenant essayait tout de même que malgré tout et malgré la peur qu'il avait de souffrir d'amour ou d'amitié il essayait de s'ouvrir.

_Reste à voir si tu veux que ça me regarde.

Il avait murmuré cette petite phrase, avec toujours une attention gentille dans la voix, il ne l'agressait pas pensant bien que ce ne serait pas la meilleure des solutions. Il la vit alors se lever et aller se cacher sous le porche pour ne pas avoir le soleil dans la figure, elle était vraiment grave aujourd'hui et plus ça allait et plus son état lui faisait extrement peur, il avait vu des gens sombrés dans tout un tas de choses mais elle ne devait pas le faire même si aujourd'hui ils n'étaient plus un couple il ne voulait pas la voir sombrer. Elle méritait beaucoup mieux.

« Elle va sans doute s’inquiéter que tu ne rentres pas… »

Duncan soupira, elle l'avait réellement en travers, elle ne pensait décidement qu'à Panamee lorsqu'elle voyait Duncan ? Il était lui, il était là seul et voulait pas la voir sombrer. Il s'inquiétait et cela se voyait sur son visage.

_T'en fais pas pour ça.

Duncan soupira alors se passant la main dans les cheveux, que la vie et que les femmes étaient compliqués...

« Tu veux rentrer… ? »

Il fronça les sourcils tournant à nouveau son regard vers elle, elle ne le rejetait pas ? Il se leva alors des marches de l'entrée et regarda autour de lui non pas qu'il ait peur de voir Panamee le voir entrer chez Heaven mais il ne savait pas il se demandait si c'était un piège peut être, il se tourna vers elle et s'avança alors doucement. Il était arrivé à sa hauteur et la regarda tout en entrant.

_Si tu le veux oui, si tu veux pas je partirais.

Il lui donnait alors le pouvoir de le mettre dehors lorsque bon lui semblait, il était alors dans la maison, elle ferma la porte et lui était toujours à ses côtés voir même face à elle, il s'était avancé contre elle la bloquant alors contre la porte et portant une main à son visage, pour lui caresser les cernes et sa peau si vite dégradé en quelques temps, si vite fatiguée et si vite mal, on lisait son mal être sur son visage, il était mal, il avait le visage triste et mal pour elle, ça le blessait de la voir de la sorte... Il entrouvrit alors la bouche et laissa échapper un léger.

_Je suis désolé...

Il s'excusait du mal qu'il avait pu lui faire alors que dans l'histoire ils avaient été deux à se faire du mal, il n'était pas le seul mais la voyant comme ça cette petite femme toute fragile toute adorable dont il se souvenait encore comme si c'était hier du premier été passé ensemble, de son arrivé ici, du bar, de tout un tas de détails passé avec elle, la voir comme ça ne pouvait que le toucher...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Pardon #Heaven& Duncan [1524 Apple Road] Mar 29 Déc 2009 - 3:24

      DUNCAN : « Reste à voir si tu veux que ça me regarde. »

    Elle ne l’avait jamais vu aussi calme, gentil et sincère. C’est là qu’elle se posa réellement des question. Faisait-elle si peur que ça ?! Sans doute pour qu’il ait une telle réaction. Ou alors, elle lui faisait pitié. Ce dont elle doutait, et elle ne voulait d’ailleurs pas que ça soit le cas. Elle avait commencé par l'envoyer balader. Réaction qui était un réflexe chez la jeune femme. Déjà en temps normal, mais surtout lorsque ça n'allait pas... Et qui plus est, Duncan était en quelque sortes, le responsable de tout ça. Evidemment, jamais elle ne lui balancerait que c'était de sa faute. Il avait déclenché le fait qu'elle reprenne de la coke, mais ce n'était pas lui qui lui faisait sniffer cette merde. Elle était grande,elle prenait ses propres décisions. Aussi merdiques et nocives soient-elles.

      HEAVEN : « Peu importe de toute façon. On sait l’un comme l’autre que tu ne me lacheras pas tant que tu ne sauras pas de quoi il retourne. » répondit-elle à moitié amusée.

    Une nouvelle fois, la jeune femme lui avait balancé l’épisode Panamee en pleine gueule. C’était clair qu’elle ne le digérait pas, et ça ne serait sans doute jamais le cas.

      DUNCAN : « T'en fais pas pour ça. »

    Le beau blond se leva finalement de la marche sur laquelle il était assis tout en la regardant bizarrement. Il semblait étonné qu’elle ne l’envoie pas sur les roses. A vrai dire, il y avait de quoi. Elle était tout aussi étonnée que lui de voir son propre comportement. Après avoir regarder aux alentours, il posa finalement son regard sur Heaven avant de se décider à rentrer.

      DUNCAN : « Si tu le veux oui, si tu veux pas je partirais. »

    Elle pouvait désormais le foutre à la porte quand bon lui semblait, quand ses nerfs ne le supporterait plus, ou quand son cœur lui donnerait envie de gerber. Elle pouvait le mettre à la porte dans dix secondes, comme ne pas le faire et lui donner la possibilité de rester chez elle aussi longtemps qu’il le voudrait. La jeune Stevens ferma finalement la porte, avant de s’apercevoir que Duncan n’avait pas franchement bougé. Il était face à elle, il la regardait. Il s’avança, tandis que le cœur de la belle brune s’emballa soudainement. Il posa sa main sur le visage de la jeune femme, la caressant, passant son doigt, délicatement, sur les cernes, plus que marquées qui étaient apparues ces derniers jours.

      DUNCAN : « Je suis désolé... »

    Heaven savait ce que ces quelques mots représentaient pour lui. Pour elle… Ils étaient pareils. Souvent trop fiers pour s’excuser, ils ne le faisaient que rarement. Voire jamais. Même lorsqu’elle savait pertinemment qu’elle avait tort, la jeune femme ne s’excusait pas. Elle voyait ça comme un signe de faiblesse… Alors qu’à ce stade là, c’était plutôt de la connerie. Heaven avait les larmes aux yeux. Il lui manquait. Et le voir, là comme ça, c’était trop tôt. Beaucoup trop. Elle mourait d’envie de l’embrasser. Mais elle n’en ferait rien. Elle se contenta de passer son index, doucement, sur les lèvres de Duncan, alors qu’une larme perla le long de sa joue.

      HEAVEN : « Comment est ce qu’on en est arrivé là... » demanda-t-elle à voix basse, plus pour elle-même qu’une véritable question.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Pardon #Heaven& Duncan [1524 Apple Road] Mar 29 Déc 2009 - 23:38

Duncan avait bien changé en si peu de temps, il avait voulu du changement pour lui et pour sa vie, il arrivait doucement à se calmer et voir les choses différemment du moins il essayait, c'était pas toujours ça et très vite il pouvait revenir sur ses grands galops mais il essayait de se contrôler au mieux qu'il pouvait, et c'est peut être ce qu'il faisait en ce moment même avec Heaven peut être parce qu'il essayait tout ça et peut être parce que la voir dans un tel état le mettait mal à l'aise et sans aucune possibilité de réaction, réagir brutalement, la chercher à ce qu'elle réponde n'allait pas la faire parler plus que cela et il savait que ce n'était alors définitivement pas la bonne et la meilleure solution, il voulait être avec elle dans ce moment difficile malgré tout, il voulait savoir ce qu'il se passait pour qu'elle en arrive à ce moment de décomposition totale et super flagrante.

« Peu importe de toute façon. On sait l’un comme l’autre que tu ne me lacheras pas tant que tu ne sauras pas de quoi il retourne. »

Duncan eut un petit sourire en coin, malgré tout elle le connaissait plutôt bien, c'était dingue comme elle pouvait le connaitre et comme des fois il se disait que peut être elle devait mieux le comprendre que quiconque et qu'il aurait peut être pas dû merder leur relation même si elle était vouée à l'échec.

_Peut être effectivement...

Il était toujours aussi calme, parlant doucement et sachant que dire, il avait l'air d'avoir de l'assurance, de la bonne pour une fois mais en réalité il était mal à l'aise de la voir comme ça et d'être face à une situation qu'il ne gérait pas car il ne savait pas du tout le final de cette conversation ni le dénouement...

Lorsque Duncan toucha Heaven il sentit un pincement au coeur, cette peau et ce visage même si fatiguée lui avait manqué, elle l'avait manqué, pour tout un tas de raison surement, mais c'était dingue... Cette fille avait été si différente des autres, ça avait été la première à être la plus différente à se décrocher de la masse de pouffes et de coups d'un soir, elle avait été une amourette d'été pour commencer sans pour autant qu'il se passe quelques choses et puis les années avaient suivient en attendant de plus en plus ce fameux mois ou Heaven pointerait alors le bout de son nez.

Il venait alors de s'excuser, il venait de dire des mots qu'il ne disait pas elle le savait et il savait également qu'elle ne le dirait pas elle même, c'était comme ça elle était aussi fière et dure que lui mais lui avait cédé lui avait voulu lui dire le fond de sa pensée comme se mettre à nu face à elle... Il savait qu'elle ne le jugerait pas pour autant, il savait qu'elle le connaissait, et savait alors qu'il pouvait être plus lui que face à une autre fille banale (ce que Panamee n'est pas non plus mais c'est différent pour lui).
Duncan ferma les yeux lorsqu'elle toucha ses lèvres doucement du bout de ses doigts il y déposa même un léger baiser sur son index qui passait alors doucement, il ouvrit les yeux et vit alors une larme perler le long de sa joue, il eut directement un mal de coeur atroce il n'avait jamais voulu lui faire de mal et là c'était chose faite, il lui avait fais ils s'étaient fais mal en fait, chacuns de leurs côtés et c'était comme ça. La blessure bel et bien présente, ils pouvaient y faire quoi de plus ?


« Comment est ce qu’on en est arrivé là... »

Elle avait dis cela à voix basse mais il avait entendu, il se rapprocha un peu plus d'elle comme pour attraper une pointe de courage pour lui répondre, il posa son autre main sur une des hanches de la jeune femme et de l'autre qui se trouvait sur la joue de la jeune femme il effaça alors sa larme... Il était près d'elle sentant son souffle sur sa peau, sentant son odeur, il ferma un instant les yeux, posa son front contre le sien et la regarda alors, triste et tellement mal de les voir ainsi, il pensait que le jour où ils seraient ensemble ils resteraient alors à vie, c'était la première fois qu'il avait pensé cela, il aurait pensé qu'Heaven était la bonne mais tout deux étaient trop peut être identiques pour que cela ne fonctionne, qu'un des deux trompent étaient la plupart du temps peut être plus facile à pardonner que les deux, surtout lorsqu'un "frère" était mis en jeu. Il entrouvrit alors la bouche et parla à voix basse comme si il lui confiait un secret.

_Je ne sais pas... Je n'aurais jamais pensé que cela se terminerai aussi vite, je n'aurais pas pensé qu'on puisse se faire du mal à ce point... Je...

Il soupira alors doucement et ferma les yeux, respirant un grand bol d'air frais et alors qu'il avait toujours la bouche entrouverte il ne put que répondre par autres choses que des mots, il ne savait pas ce qu'il faisait, il ne savait pas encore si il le regretterait et il le regretterait surement un jour mais c'était plus fort que lui, il se colla entièrement à elle et là il lui déroba ses lèvres, pour un tendre baiser bourré de tristesse, il ne savait pas si elle allait répondre mais il en avait besoin, il voulait juste lui montrer que malgré tout il avait du mal à finir leur relation que malgré tout il tenait à elle et encore peut être trop il savait qu'il devait s'en détacher voir Heaven souffrir de la sorte lui faisait mal et il ne voulait pas alors faire souffrir une deuxième personne dans cette histoire qui était à la base la leur, il ne voulait pas faire la même chose à Panamee il ne voulait pas se mettre les deux seules femmes pour lesquelles il a de l'intérêt et de l'amour à dos... Mais voilà il l'embrassait malgré tout, malgré le fait qu'il soit déjà en couple.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Pardon #Heaven& Duncan [1524 Apple Road] Sam 2 Jan 2010 - 1:30

      DUNCAN : « Peut être effectivement... »

    La jeune Stevens sourit. Oui, elle sourit enfin, depuis qu’il était arrivé. Ils avaient changé tous les deux depuis ces quelques semaines, mais au fond ils se connaissaient toujours autant, parce qu’ils étaient les mêmes. Puis essayant finalement de mettre sa colère de côté, tâche pas simple pour Heaven, elle l’invita à entrer. Proposition qu’il accepta. Et en peu de temps, comme à chaque fois, la situation dégénéra. Ils ne s’étaient pas étrangler ou n’avait eu aucun autre geste dans le genre. Mais au contraire, leur rapprochement physique avait été nettement plus… sensuel. Leurs corps étaient collés, ses mains se retrouvaient rapidement sur les hanches de la jeune femme.

      DUNCAN : « Je ne sais pas... Je n'aurais jamais pensé que cela se terminerai aussi vite, je n'aurais pas pensé qu'on puisse se faire du mal à ce point... Je...»
      HEAVEN : « Je... J'pensais pas que ça finirait comme ça. Aussi vite. Sans qu'on ne voit rien venir », dit-elle à mi-voix.

    Il n’était pas le seul. Elle non plus n’arrivait pas tellement à savoir comment ils en étaient tous deux arrivés là. Comment Duncan en était arrivé à aller voir ailleurs, même s’il n’était pas allé bien loin. Elle se demandait comment, elle-même avait-elle pu coucher avec Esteban. Aussi souvent. Ce n’était pas qu’une simple connerie. Leurs parties de jambes en l’air avait commencé depuis bien des années. A l’époque, elle n’était pas avec Duncan, bien qu’ils se tournaient déjà autour. A vrai dire, ils s’étaient toujours tournés autour. Elle aurait pu repousser les assauts d’Esteban une fois que sa relation avec Duncan s’était officialisée. Mais non. Elle n’en avait rien fait. Elle-même avait provoqué les rencontres. Elle n’était pas innocente. Mais renoncer à Carson n’était pas une tache aisée. En dehors d’un point de vue physique, Heaven appréciait le jeune homme. Ce qui avait pour habitude d’étonner, voire même de choquer, pas mal de monde. Mais elle s’en foutait, pour elle, s’était un mec bien. Enfin pas avec la notion de totalement irréprochable, mais il était là pour elle, et c’était suffisant à ses yeux. Sauf que ça n’avait arrangé en rien leurs affaires. Ils en avaient tous souffert. Esteban, Duncan & Heaven. Un putain de bordel. Alors qu’Heaven grimaça légèrement en ayant tout ses souvenirs qui remontaient à la surface, elle sentit le beau blond se coller un peu plus à elle. Elle releva la tête, son visage n’était qu’à quelques centimètres du sien. Combien de fois s’était-elle retrouvée dans cette situation avec Duncan ? Une bonne centaine. Collée contre le mur, ses mains sur ses hanches, elle ne connaissait que trop bien ce schéma, et pourtant, cette fois ci semblait si différente. Pas la même ambiance, des sensations décuplées, ainsi que des sentiments embrouillés. Son pouls s’accéléra, alors qu’elle se demandait ce qu’il allait faire, connaissant pourtant inconsciemment la suite des évènements. Les lèvres de Duncan se posèrent sur les siennes. Elle ne répondit pas immédiatement, tout de même surprise par le geste. A peine deux secondes après, elle répondit tout aussi tendrement à son baiser, passant ses mains autour de son cou. Ses lèvres l’embrasaient. Du moment où il les posait sur elle, la jeune Stevens n’arrivait plus à avoir la moindre pensée coordonnée, et encore moins à répondre d’elle lorsqu’il la touchait. Ses lèvres quittèrent alors sa bouche, pour venir se nicher dans son cou, après plusieurs respirations haletantes.

    HEAVEN : « Je... Duncan c'est une connerie ». Dit-elle, haletante, vis à vis de ce qui était en train de se passer. Bien souvent, les paroles étaient censées être suivies de gestes, confirmant les mots qui venaient de sortir de sa bouche. Seulement il n'en était rien. Là, elle n'arrivait tout simplement pas à accorder les deux. C'était comment dire ? Trop difficile ? Trop lui demander ? Certainement. Elle voulait Duncan, elle l'avait toujours voulu. Alors lui dire qu'ils faisaient une connerie, oui, les arrêter, non. Seul son recul à lui la stopperait sans doute.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Pardon #Heaven& Duncan [1524 Apple Road] Sam 2 Jan 2010 - 11:39

    Heaven et Duncan se ressemblaient pas mal à vrai dire, et malgré la citation : 'Qui se ressemble s'assemble' serait ce le cas pour les deux, car malgré tout les points communs qui font par moment que les personnes s'entendent bien, cela ne plaisait pas toujours à Duncan notamment, l'infidélité, il voulait une femme fidèle et qui prendrait soin de lui... Heaven pouvait elle le faire ? Et Panamee serait elle à mieux de le faire ?

    « Je... J'pensais pas que ça finirait comme ça. Aussi vite. Sans qu'on ne voit rien venir »

    _Je t'attendais chaque été, et lorsque le jour J était là j'étais une vraie puce, attendant alors comme si de rien n'était sur le banc ou tu me trouvais chaques années à faire plus ou moins l'indifférent... Et pourtant, maintenant, plus rien ne sera comme avant...

    Duncan qui ne parlait pas beaucoup d'ordinaire et qui pesait ses mots mettant des moments de pauses entre là parlait d'une traite comme si son discours avait déjà été calculé dans sa tête, il savait ce qu'il devait dire, il savait ce qu'il ressentait sur tout ça, il devait ne pas craquer et rester dans sa position de lui en vouloir toujours un peu, car elle l'avait blessé comme lui l'avait fais, même si ils étaient quitte, il avait eu mal. Lui!

    Duncan avait toujours sentit du moins lors de leur petite periode de couple, que lorsqu'il mettait Heaven hors d'elle et que d'un coup il l'embrassait, elle ne pouvait plus rien faire, ni même le repousser, il aimait ça, la sentir totalement faiblir face à lui, face à ses lèvres à ses baisers, c'était une sorte de puissance qu'il avait sur la jeune femme. Il s'était donc rapproché d'elle, elle qui pensait à esteban et ses erreurs, qui ne l'étaient pas forcement, elle appréciait Esteban, Duncan le savait mais pas au point de faire ce qu'elle avait fais, Esteban était un mec pas bien pour les filles, bon Duncan too mais bon lui réfléchissait plus qu'Esteban il avait peut être un coeur qui se faisait découvrir par le biais de la belle Panamee... C'est donc là que Duncan l'embrassa leur discution la voir dans un état pitoyable, et même le manque de la voir lui avait donné envie de l'embrasser, comme pour gouter peut être une dernière fois à ses lèvres... C'est alors qu'un petit moment plus tard, elle quitta les lèvres de Duncan se blottit dans son cou et là murmura une légère phrase comme une brise glaciale dont il ne pouvait que s'attendre...


    « Je... Duncan c'est une connerie »

    Quoi que il aurait pensé qu'elle ne fasse que le penser et non pas le dire, il soupira alors profondéemment, un long soupire, non pas de soulagement, non pas de lassitude, un soupir qui voulait peut être tout et ne rien dire. Il la serra alors un instant contre son corps, déposa un baiser sur son épaule et se retirant alors tout en lui disant.

    _Tu as raisons... On ne devrait pas.

    Il était espacé l'un deux l'autre et il mit une main dans sa poche et de l'autre il se massa la nuque, il était mal à l'aise il ne savait plus quoi dire ou faire, il avait embrassé son ex, soit trompée sa nouvelle qui avait été l'amante juste avant dans le couple Heaven&Duncan, un vrai bordel à croire qu'il vagabondait entre ses deux là, à croire qu'il n'arriverait jamais à choisir la bonne, à croire qu'il était toujours le même malgré tout. Il regarda alors Heaven et d'une petite voix il lui lança.

    _Tu veux que je parte ?

    Oui il lui demandait, il lui avait dis pouvoir le mettre dehors quand bon lui semblait, lui voulait savoir ce qu'elle voulait qu'il fasse dans l'imédiat, il lui avait laissé les pouvoirs de sa présence, pendant un moment...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: Pardon #Heaven& Duncan [1524 Apple Road]

Revenir en haut Aller en bas
 

Pardon #Heaven& Duncan [1524 Apple Road]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road & Lemon Street-