AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 take it easy #Cordy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: take it easy #Cordy Lun 27 Avr 2009 - 3:28

"Un Vodka coca, s'il vous plaît"

Rachel adressa un sourire au serveur qui venait de prendre sa commande. Elle aurait voulu demander directement le repas, mais Cordélia avait insisté pour qu'elles se prennent un apéro avant. Rachel avait éclaté de rire devant la persistance de la belle blonde et avait finalement cédé. Mais elle avait averti que ce serait de sa faute si en plein milieu de leur discussion son ventre criait famine.
Rachel regarda autour d'elles. Les gens semblaient dans une bonne humeur générale, et cela l'aidait à être à l'aise. Ce n'était pas qu'elle n'était pas habituée à l'endroit, au contraire, Rachel était d'ordinaire très sociable et le Lagoon bar était sa destination préférée pour retrouver son amie de toujours.

- Avant qu'ils nous amènent nos boissons, raconte-moi tout ce que tu voudrais me dire sans l'influence de l'alcool, d'accord?

Rachel émit à nouveau un sourire, cette fois un peu plus moqueur. Cordélia était facilement éméchée, et le lendemain de leurs soirées devenait souvent le sujet préféré de Rachel lorsqu'elle voulait la titiller un peu. Elle posa sa serviette sur son genou, et croisa les jambes. Elle jeta un coup d'oeil discret à sa montre, en espérant que Cordy ne le prendrait pas mal. Elle s'inquiétait de laisser Sam seule dans les mains de la nouvelle babysitter. Sheherazade semblait une jeune fille bien élevée et à qui on pouvait faire confiance, mais on ne pouvait pas prévoir d'autres événements externes de se produire! Elle se demanda si Don allait les rejoindre. Il avait dit que s'il n'avait pas d'autres copies à corriger, il viendrait si possible. Elle gardait espoir, même si c'était naif de le croire.

Rachel portait une robe bleue marine qui lui arrivait au niveau des genoux, et un collier à perles blanches. Un serre-tête assorti à sa robe retenait ses cheveux châtains et de discrètes boucles d'oreille venaient embellir son sourire lorsqu'elle se mettait à en esquisser un. La jeune femme ne s'était pas maquillée, elle n'en avait pas besoin, elle était dotée d'une beauté naturelle et ne voulait pas non plus attirer l'attention sur elle en s'habillant de trop. Elle sortit soudainement de ses pensées lorsque Cordélia répondit à sa question...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: take it easy #Cordy Ven 1 Mai 2009 - 21:30


    « Pour moi, ce sera un Whisky Coca, merci. »

    Cordie avait insisté pour prendre l'apéro avant le repas, sans trop savoir pourquoi. Soudainement, Rachel avait éclaté de rire et Cordie la suivit. Elle passa une main dans ses cheveux blonds. Quand elle vu son amie Bonnie, elle la salua. C'était une jeune femme qu'elle avait rencontré à l'épicerie, où elles avaient commencé par mal s'entendre puis c'est Bonnie qui a présenté ses excuses la première. Depuis ce jour, Cordelia l'apprécie de plus en plus bien que des fois, elles se disputent beaucoup, puis tout repars à la normale. C'est comme ça entre Bonnie et Cordie.

    La journée pour elle avait été assez banale, elle s'était réveillée légèrement en retard pour conduire Juliann en cours, elle a pris le chemin seule en laissant un petit mot sur la table, elle soupira. Avec ses grosses pantoufles avec des têtes de chien et son pyjama Tweety elle se dirigea vers le frigo, tout en frottant ses beaux yeux bleus/gris, elle était encore fatiguée. Elle était sortie en boîte avec Rachel, ça l'avait épuisée et elle avait un de ces mal de crâne ! Cordie soupira de plus belle. Elle attrapa le lait, le jus d'orange, claqua la porte du frigo, pris un bol et céréale et déposa tout sur la table puis elle se concocta son petit-déjeuner tout en réfléchissant aux choses qu'elle devait bien faire aujourd'hui. Encore faire les courses, Juliann et elle-même mangeaient tellement et pourtant elles ne prenaient aucun gramme. Elle devait nettoyer, faire la vaisselle - bien que le lave-vaisselle s'en chargera très bien, nettoyer le linge sale puis aller rechercher Juliann au lycée. Elle s'asseya puis elle commença à manger à son aise, puis quand elle eut fini, elle monta pour s'habiller.

    Après avoir fait trois des cinq tâches quotidiennes, elle fit une pause car son téléphone vibra. C'était Rachel Menken, sa meilleure amie. Un sourire se forma sur son visage même si Rachel ne pouvait pas le voir, elle décrocha.

    « Bonjour ma Cordie. Comment vas-tu, aujourd'hui ? Ça te dirait de venir me rejoindre au Blue Lagoon Bar ? »
    « J'arrive de suite. »

    Elle raccrocha puis elle envoya un message à sa nièce pour la prévenir où elle serait pour ne pas qu'elle s'inquiète et éventuellement, pour qu'elle les rejoigne.

    « Avant qu'ils nous amènent nos boissons, raconte-moi tout ce que tu voudrais me dire sans l'influence de l'alcool, d'accord? » Cordelia observa son sourire moqueur. Elle en fit autant avant de redevenir sérieuse, elle avait quelque chose d'assez important à lui annoncer.

    « Humm... Je ne sais pas si je peux te le dire. Je plaisante. Eh bien, tu te souviens du mec que je t'avais parlé, hum, celui qui m'a prêté de l'argent ? Et bien, je l'ai revu hier je pense et il veut que je travaille pour lui mais... »
    « Tu devrais accepter même si il me parait assez louche. »
    « Il l'est, oui. Il veut que je bosse comme stripteaseuse. »
    « Oh. Tu ne peux pas accepter. »
    « Je n'ai, je pense, pas le choix, Rachel.
    Désolée de ne pas te l'avoir dit plus tôt mais j'avais besoin de réfléchir. »
    Cordelia marqua une pause, que pouvait-elle faire ? Elle n'en avait strictement aucune idée, elle commençait à désespérer.

    « Je comprends. »

    Cordelia la regarda avec un fond de réticence dans son regard. Les seuls mots qui lui venaient à l'esprit ? Détestable - salaud - hypocrite. Ces mots étaient destinés à Morgan Wagner, évidemment. Elle ne se rappelait pas pourquoi elle avait fait confiance à un inconnu pour lui prêter de l'argent... même si elle en avait besoin, c'est vrai. Cette dépense avait servi pour la maison et tout le reste, si elle habitait tout seule, à la rigueur, ça aurait encore été mais là, il y avait Juliann et elle ne pouvait pas la laisser dans "rien". Son confort était très important pour Cordie, elle faisait tout pour que tout aille pour le mieux pour sa jeune nièce. Tout ce qu'elle espérait, c'est qu'elle ne s'attire pas d'ennuis, comme dans le passé, elle en a assez fait.

    Elle sortit de sa rêverie lorsque le serveur leur apporta leur commande. Dès que son Whisky Coca fut posé sur la table, elle l'attrapa et en but une grande gorgée. Elle avait envie de se réfugier dans l'alcool, la vie était injuste mais elle ne pouvait pas encore le faire, encore une fois.

    « Alors. Don & Samantha, comment vont-ils ? » Lâcha-t-elle subitement pour changer de sujet. Elle réfléchirait un peu plus en profondeur dans son lit. « Juliann va sûrement nous rejoindre après. »

    Cordie, elle, elle portait une robe en satin noir resseré en dessous de sa poitrine, en col V, à fines bretelles avec des spartiates aux pieds. Un gros bracelet couleur or au poignet gauche et elle était maquillée très légèrement. Elle était tout à fait ravissante, comme à son habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: take it easy #Cordy Sam 2 Mai 2009 - 0:19

Et devant l'insistance de son amie, Rachel n'avait pas trouvé mieux qu'un sage Whisky Coca. Cette femme était un vrai petit ange. D'ailleurs, la journée qui avait précédé le moment actuel montrait bien quel exemple elle était. Elle s'était levée plus tôt que d'ordinaire, vers cinq heures du matin, pour aller aider ses vieilles voisines à se lever. Elles devaient prendre un bus pour les conduire à New York et visiter la Grosse Pomme. La retraite avait ses avantages apparemment. Et cela rassurait Rachel qui voyait à présent la vieillesse comme une douce récompense à une existence de dure labeur. Rachel était donc allée sonner chez ses voisines et avait préparé leur petit déjeuner. Elle les avait aidé à porter leurs valises après avoir conversé quelques bonnes heures et les avait conduit à la gare. Rachel n'avait pas une fois montré un signe de fatigue. Elle était restée bienveillante et enthousiaste, comme si c'était elle-même qui partait en voyage.
La matinée ne faisait que commencer, et la série de bonnes actions aussi. Elle s'était ensuite empressée de rentrer chez elle pour préparer son propre petit-déjeuner et celui de sa famille. Huit heures du matin, Donnie lui déroba un baiser et elle partit avec sa fille à la crèche. C'était une journée assez spéciale pour Samantha en fait, parce que Rachel devait discuter avec la directrice du centre pour la suite des études de Sam. Enfin, dans quelle maternelle Sam allait apprendre à faire du collage et découpage, pour être plus précise ! Rachel avait noté le nom de toutes les maternelles qu'on lui conseillait ainsi que les numéros fournis. La directrice avait également glissé entre deux ou trois conseils quelques critiques concernant Sam, qui était indomptable parmi les autres enfants. Rachel n'avait su quoi répondre à part sourire et lui rassurer qu'avec l'âge elle se calmerait certainement. Rachel grondait très rarement sa fille en fait, elle préférait lui inculquer de la morale grâce à des contes ou bien en la laissant commettre ses propres erreurs.
A la fin de cet entretien, Rachel avait foncé droit vers sa boutique. Heureusement que Jolene, sa jeune employée, avait ouvert avant elle. Il était neuf heures passés. Rachel descendit de sa Jeep Toyota et fit la bise à Jolene. Oui, vous avez bien lu, Rachel conduit une Jeep familiale et bien imposante. Et polluante aussi, mais ça, Rachel ne l'avait pas considéré. Elle était tombée amoureuse de cette voiture trop grande pour elle. Elle ne savait comment expliquer ce seul caprice qu'elle avait jamais fait de sa vie.
La journée s'écoula assez rapidement, les clients ne manquaient pas à l'appel et Rachel avait eu des tonnes de carton à décharger, et des tonnes de livres à répertorier dans son inventaire. Vers dix-sept heures elle alla chercher sa fille. Vers dix-neuf heures elle prépara le diner pour son mari et fila vers sa voiture pour aller au garage. Il n'y avait personne à cette heure-ci, elle avait prévu le coup. Ainsi le garagiste put discuter avec elle du prix des petites réparations à faire et Rachel dut se résigner à continuer son chemin sur ses talons.
Elle arriva au Blue Lagoon à pied, marchant lentement dans la nuit sans se presser. Elle arriva pile à l'heure où elle avait conviée Cordie.
Et voici en résumé une journée... banale de Rachel Menken. Stressante et éprouvante.

« Humm... Je ne sais pas si je peux te le dire. Je plaisante. Eh bien, tu te souviens du mec que je t'avais parlé, hum, celui qui m'a prêté de l'argent ? Et bien, je l'ai revu hier je pense et il veut que je travaille pour lui mais... »
« Tu devrais accepter même si il me parait assez louche. »
« Il l'est, oui. Il veut que je bosse comme stripteaseuse. »
« Oh. Tu ne peux pas accepter. »
« Je n'ai, je pense, pas le choix, Rachel.
Désolée de ne pas te l'avoir dit plus tôt mais j'avais besoin de réfléchir. »

Rachel prit un air inquiet. Stripteaseuse? >_< Elle imagina Cordie dans ses lieux dépravés. Non! elle n'avait pas à l'imaginer. Et puis, il arrivait que dans la vie on ne puisse pas tout le temps suivre ses principes, n'est-ce pas? Rachel soupira et la regarda avec un air consentant. Elle n'allait pas non plus taper un scandale et ordonner à sa meilleure amie de ne pas le faire. Quand Cordelia donnait parole de toute manière, elle la tenait et ne reviendrait pas sur sa décision.

- Je comprends.

Rachel était sincère. Du moins elle essayait. C'était difficile pour une femme aussi... morale et gentille de vraiment comprendre.

- Je pourrais te prêter de l'argent, tu sais, Cordie?

Rachel connaissait la réponse d'avance. Cordelia refuserait, ce qui était vraiment bête ! Rachel ne la forcerait pas à rembourser de sitôt. Peut-être que c'était cela le problème? Cordie ne voulait pas que Rachel soit trop gentille non plus? Rachel pensait pourtant qu'il devait y avoir une alternative. Elle était une femme optimiste qui ne voyait jamais une impasse face à un problème qui se posait devant elle. Il y avait toujours un moyen de régler ses soucis sans tomber dans des ultimatums pareil !
Le serveur revint avec leur commande. Elles avaient l'habitude que lorsqu'une d'entre elles commandait une boisson, l'autre devait prendre la même. Donc deux verres de Vodka Coca se posèrent devant leurs lèvres déshydratées. Rachel but doucement dans son verre et regarda Cordelia qui au contraire se jeta dessus pour attiser sa soif.
Rachel ne dit rien. Cordelia avait sa manière de rêver elle-aussi, elle n'avait pas choisi les livres comme Rachel, mais ce soir l'alcool. Et en même temps, elle était en compagnie sûre, Rachel ne la laisserait pas tomber si jamais elle se retrouvait complètement bourrée autour d'hommes trop avenants ici au Lagoon Bar.

« Alors. Don & Samantha, comment vont-ils ? »

Un sourire apparut sur son visage. Rien que le son de leurs noms lui faisait plaisir. Rachel continua de boire encore un peu, puis reposa son verre.

- Ils vont bien. Samantha fait des ravages à la crèche et sa directrice a été ravie de me conseiller des maternelles où elle pourrait s'en débarrasser!

Rachel éclata de rire. Elle prenait cela à la dérision. Elle n'en voulait pas à la directrice, d'ailleurs elle avait du respect pour cette femme qui devait certainement supporter dix autres "Samantha" du genre, des mini-cyclones en gros. Elle ne parla pas trop de Don. Il n'y avait pas grand chose à dire en fait. Il était toujours aussi affairé, même si l'autre soir ils avaient pu avoir un court moment d'intimité. Trop court peut-être? Non, Rachel n'avouerait jamais qu'elle avait des désirs de ce genre là x) (coquine xD).

« Juliann va sûrement nous rejoindre après. »

- Oh !

Rachel était contente. Cette soirée s'annonçait bien. Elle aimait la jeunesse de la nièce de sa meilleure amie. Juliann était une adolescente aussi bon vivante que Cordelia, mais un peu moins quand même, dû à sa période de crise x) comme toutes celles de son âge.

- Elle va bien elle aussi? Pas encore de garçon en vue?

Rachel imaginait déjà Samantha revenir à la maison avec un prétendant. Ce serait la fin d'une innocence et le début d'une histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: take it easy #Cordy Sam 2 Mai 2009 - 19:32

    Pour le moment, les journées de Cordelia n'étaient pas aussi chargées que celles de sa meilleure amie mais avec son futur boulot, qu'elle avait du mal à se faire à l'idée qu'elle allait le faire d'ailleurs, ça risquait d'être assez épuisant. Mais en repensant à ce qu'elle allait faire, des larmes lui montèrent aux yeux. Comment allait-elle savoir faire ceci ? Se déshabiller en public ? Pourtant, elle n'avait pas le choix, elle devait malheureusement accepté. Cordie attrapa son verre et en rebu une grosse gorgée.

    « Garde ton argent, Rach. mais merci quand même. Je vais me débrouiller, je ne travaillerai pas longtemps là-bas. J'ai surtout peur des gens qui fréquentent ce genre de chose, les fans du porno... »

    Cordelia ne préférait pas abuser de la gentillesse de Rachel, après tout, ce n'était pas elle mais Cordie qui était tombé dans le piège les deux pieds joints, elle aurait du se renseigner sur ce fameux Morgan Wagner mais non, il a fallu qu'elle agisse sous un coup de tête, ça lui apprendra. Elle espérait que ça n'allait pas durer longtemps parce qu'elle savait les gens qui frêquentait ce genre d'endroit, si ils violaient une fille ça ne leur ferait rien. Les filles sont des sextoys et ben non mais Morgan lui a promis qu'il la surveillerait et qu'aucun client ne la toucherait. Il lui avait appris aussi qu'il faisait de la prostitution, elle a immédiatement refusé bien qu'elle savait que si elle acceptait ceci, le remboursement irait beaucoup plus vite mais sa fierté allait en prendre un coup. Cordelia Rafferty n'est pas et ne sera jamais une péripatéticienne. Cordelia était déjà presque sûre qu'elle rentrerait sâoule ce soir, elle venait tout juste de commander son deuxième verre...

    « Garçon ! Une nouvelle Vodka Coca, s'il te plaît. » Lui dit-elle accompagné d'un clin d'oeil. Le gamin était tout rêveur après le clin d'œil de la jolie Cordelia.

    Elle faisait une drôle de tête, ce soir, c'est vrai puis ceci se changea en un flot de rires. Le rire de Cordelia était si enfantin, si rêveur. Il redonnait le sourire à quiconque qui serait dépressif. Elle avait de la chance de posséder un excellent rire comme le sien et elle en était consciente et même fière. Cordie était aussi fascinée par la jeunesse de sa jeune nièce, surtout après toutes les épreuves qu'elle a parcouru. Cette gosse était exceptionnelle.

    « Juliann m'a raconté qu'un garçon l'avait embrassée, un petit blond dans sa classe répondant au prénom de Mathis, à la cantique. Il est trop beau, je te jure. » Cordie renchaîna avec son rire excellent avant de reprendre. « Je lui ai dit qu'elle avait de la chance qu'il n'était pas plus vieux... »

    Un sourire se dessina sur son visage. Le serveur arriva en toute hâte avec sa boisson et son sourire ne fit que s'agrandir, lui aussi était mignon mais certainement trop jeune. Finalement, elle pensait qu'elle ferait une bonne stripteaseuse, elle ne pensait qu'aux hommes ou presque, elle redevenait comme avant, comme l'ancienne Cordelia qu'elle voulait absolument fuir. Elle espérait que jamais Juliann ne ferait les conneries qu'elle a fait elle parce qu'elle n'en ai pas du tout fière. Cordie regarda par la fenêtre, elle fut perdue une nouvelle fois dans ses pensées avant d'entendre le cliquetis des talons éguilles d'une femme, la quarantaine blonde et grande qui venait de franchir la porte d'entrée, Cordie leva les yeux aux ciels. Qu'est-ce qu'il ne fallait pas voir. Un silence s'installa entre les deux jeunes amies avant que Cordelia ne décide de reprendre la parole.

    « Pour en revenir à la crèche et à Samantha, elle est trop bien pour eux ! J'aime beaucoup Samantha, elle est trop chou et puis au moins, on voit qu'elle est bien vivante, on ne peut évidemment pas dire le contraire. » Elle adressa de nouveau un sourire à Rachel avant de boire une nouvelle grosse gorgée de sa Vodka Coca.

    Cordelia détailla Rachel un instant. Elle était tellement jolie, elle lui avait déjà dit que si elle aurait été un homme, elle aurait sauté dessus immédiatement dès leur première parole. Tout cet ensemble de bleu marine lui allait merveilleusement bien et elle n'y manqua pas de lui dire.

    « Au faite, le bleu te va à merveille ma chérie. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: take it easy #Cordy Dim 3 Mai 2009 - 1:22

« Garde ton argent, Rach. mais merci quand même. Je vais me débrouiller, je ne travaillerai pas longtemps là-bas. J'ai surtout peur des gens qui fréquentent ce genre de chose, les fans du porno... »

Rachel déglutit. Elle ferma les yeux. L'image de Cordelia dans une de ses boîtes provoquait en elle beaucoup d'inquiétude. Cela ne la dégoûtait pas, Cordelia avait en plus un passé dont pas mal de personnes ne seraient fières, mais c'était ce qui faisait ce qu'elle était aujourd'hui. Mais aurait-elle la force de ne pas chuter encore? Aurait-elle encore cette confiance en elle si elle se mettait à se déshabiller devant des hommes qui ne montraient aucun respect pour le corps d'une femme?
Est-ce que le métier de strip-teaseuse était semblable au concept "marchand de rêves" que Rachel s'était imaginé? Elle pensait en effet que les publicitaires, les héros, les écrivains, toutes ces personnes exerçaient un métier qui "vend du rêve". Les femmes dénudées créaient du fantasme chez les hommes - et les femmes! - ce pouvait être comparable. Sauf que c'était un rêve malsain. Ce n'était pas vraiment un rêve en fait. C'était de la perversion, loin de l'esprit enfantin que l'on retrouvait dans les pubs pour jouets. En même temps, même dans certaines pubs de glaces - gâterie dont les enfants étaient friands ! - on pouvait entendre la voix d'une femme s'exprimer presque dans un gémissement ! Rachel prit un air inquiet.
Rachel n'aimait pas lorsqu'elle n'avait pas d'autres choses à proposer. Cordie était têtue et lorsqu'elle avait fait son choix, il était rare qu'elle recule. Fière aussi, elle était très fière. Rachel ne voulait pas que de sales pattes touchent sa meilleure amie. Elle était si fragile en vérité, et on pourrait la briser si facilement dans une boîte du genre... Rachel voulait croire qu'il y avait encore de l'espoir. Elle restait l'éternelle optimiste. Peut-être qu'en proposant indirectement de l'argent à Cordie, elle accepterait?

- Il n'y a vraiment pas d'alternative? Tu ne veux pas travailler à ma boutique quelques temps, je... ne sais pas !

Rachel commença à se dire qu'elle avait bien fait de proposer ce petit dîner en tête à tête. Même si Cordie jouait dangereusement avec l'alcool. Rachel en était encore à la moitié de son verre et Cordie en commandait un autre. Rachel ne vit pas le jeu de regards qui se faisait entre le serveur et Cordelia. Le visage doux et souriant de sa meilleure amie attirait les regards, ce n'était pas nouveau. Et Cordelia aimait plaire aussi. Elle aimait jouer de ses atouts, d'où le décolleté et les cheveux blonds relâchés. Les hommes préfèrent les blondes, non? Rachel admirait l'aisance que Cordie avait vis à vis de la gente masculine. Ce n'était pas forcément eux qui venaient, elle n'aimait pas attendre, elle prenait ses risques et faisait le premier pas de temps à autre. Rachel n'oserait jamais. Et puis, de toute manière cela ne la concernait plus, elle était rangée, avec un homme qui était loin d'être déplaisant d'ailleurs.

« Juliann m'a raconté qu'un garçon l'avait embrassée, un petit blond dans sa classe répondant au prénom de Mathis, à la cantique. Il est trop beau, je te jure. »

Rachel sortit de sa réflexion. Elle ne laisserait pas Cordelia aller dans cette boîte de strip-tease, je préviens! Elle pouvait se comporter comme une vraie maman poule des fois. Mais elle n'allait jamais jusqu'à imposer ses opinions ou poser des ultimatums. Maternelle, mais pas dictatrice. L'anecdote que Cordelia lui fit parvenir à propos de sa nièce la fit sourire.

- Je n'aime pas trop les blonds, ni les jeunes, alors on ne risque pas de se disputer avec ta nièce.

Rachel avait répondu d'un ton calme et amusé. Elle sirotait le fond de son verre quand Cordie ajouta qu'elle par contre aurait bien voulu entrer en compétition avec Juliann. Rachel éclata d'un rire franc.

- Heureusement que Juliann a moins de rides que toi alors, elle n'aurait eu aucune chance autrement.

Rachel lui tira la langue, comme une gamine <3 qui embêtait son amie dans un bac à sables. Elle avait les yeux pétillants de malice. Ca faisait du bien de parler de sujets... insouciants. Heureusement qu'elles avaient chacune d'autres vies à observer de très près, Rachel regardait Samantha grandir et Cordelia vivait au travers sa nièce en veillant à ce qu'elle ne commette pas les mêmes erreurs qu'elle.
Rachel entendit les talons aiguilles de la nouvelle venue, mais n'en tint pas compte. Elle restait concentrée sur les lèvres de son amie, et prit l'arrivée de la femme comme une mélodie à ses oreilles. Le moindre son pouvait devenir musique pour elle. Le train qui partait au quai de gare, le klaxon d'un vélo dans la rue, les aboiements du chien du voisin... elle en faisait une sorte de musique de fond, comme si elle était dans un film et qu'elle avait besoin d'une chanson pour l'accompagner dans sa marche.

« Pour en revenir à la crèche et à Samantha, elle est trop bien pour eux ! J'aime beaucoup Samantha, elle est trop chou et puis au moins, on voit qu'elle est bien vivante, on ne peut évidemment pas dire le contraire. »

- Je la mettrai dans une école de génies si j'en avais l'occasion, mais bon xD au moins elle restera unique. Ce qui m'inquiète c'est qu'elle ne se fasse pas d'amis. C'est important de savoir qu'on peut compter sur quelqu'un.

Rachel sourit à Cordelia après avoir sorti cette déclaration. Elle ne l'avait pas dit d'un ton détaché, elle l'avait dit dans le but de remercier Cordelia pour ce moment de complicité qu'elles étaient en train de partager et pour tous ceux qu'ils avaient eu auparavant et qui avaient contribué à leur amitié d'aujourd'hui. Rachel trouvait cela important que sa fille se distingue des autres par sa joie de vivre mais elle trouvait également essentiel qu'elle se montre sociable avec les autres. Elle devait tenir du sang de son père. Don avait des amis mais il n'étalait pas sa confiance devant tout le monde. A vrai dire, il restait assez mystérieux concernant ses relations, comme si elles étaient tellement rares qu'il voulait en faire son jardin secret. Et Rachel avait respecté cette intimité, croyant en sa sincérité.

"Au faite, le bleu te va à merveille ma chérie."

Rachel baissa légèrement les yeux, gênée par ce compliment. Même si Cordie était sa meilleure amie et une femme, elle ne pouvait s'empêcher d'être embarrassée lorsqu'on lui faisait une flatterie. Lorsqu'un homme la draguait, imaginez comment cela doit être! Elle devient toute rouge et se met à sourire bêtement. Enfin... il y a des exceptions. D'ailleurs Rachel remercia Cordelia en lui retournant le compliment sur sa tenue. Tout en le faisant elle se mit à se gratter l'épaule, où se trouvait un pansement ... assorti à la robe qu'elle portait en fait. L'"exception" avait posé sa marque sur cette épaule, en devinant qu'elle aimait le bleu. Rachel se demandait si elle devait en parler à Cordelia. A vrai dire, elle préférait garder certains de ses secrets pour elle-même, et Cordie ne lui racontait pas tout de sa vie passée non plus...
Rachel se mit à froncer des sourcils, légèrement agacée que ce "parasite" vienne encombrer ses pensées à un moment pareil. Elle le chassa de son esprit et prit le menu.

- On devrait commander, je t'avoue être affamée. Juliann viendra après que l'on ait fini de se goinfrer comme cela on pourra garder une bonne image de nous, non?

"Une bonne image de nous". Une jolie brunette avec des airs angéliques accompagnée d'une belle blonde aux formes avenantes, oui, elles devaient être dans la salle parmi les premières que les hommes tentaient de dévisager dans l'espoir d'un retour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: take it easy #Cordy Lun 4 Mai 2009 - 17:10

    « Il n'y a vraiment pas d'alternative? Tu ne veux pas travailler à ma boutique quelques temps, je... ne sais pas ! »
    « Je suis bien contente d'avoir une amie comme toi, Rachel, seulement, Morgan ne me laisserait jamais autant de temps pour travailler suffisament pour pouvoir rembourser. J'ai un peu forcé, je pense, en demandant cet argent...
    Il est persuadé que je lui rapporterais beaucoup d'argent et que moi j'en aurai beaucoup aussi... Même en me disant ceci, j'ignore si j'arriverais à enlever même un tee-shirt. »


    Rachel Menken était une fabuleuse meilleure amie. Qu'est-ce que Cordelia pourrait bien faire si elle ne serait pas là ? Pas grand chose, elle lui devait beaucoup. Et ce qu'elle savait aussi, c'est que le petit jeu avec l'alcool qu'elle faisait ce soir n'était pas très bon. Ca lui rappelait l'ancienne elle et rien qu'à évoquer ceci, elle reposa le verre qu'elle tenait dans les mains. Jamais oh non elle ne voudrait redevenir comme avant. La mort de Max à cause d'une overdose de drogue - qu'elle prenait aussi à l'époque - qu'elle avait assisté dans le même lit que lui, l'avait décidément traumatisée. Malgré ceci, elle avait enchaîné connerie sur connerie et sa mère commença à s'y habituer... en pensant à sa mère, elle avait eu une nouvelle qu'elle ne savait pas comment interprété. Bonne ou mauvaise ?

    « Mes parents veulent venir s'installer ici, à Ocean Grove. Je ne sais pas exactement si c'est bien ou non... »

    Tous les souvenirs du passé allaient remonté à la surface et elle n'est pas sûre qu'elle allait savoir gérer ça tous les jours mais elle avait finalement menti à sa mère en lui disant que c'était une bonne idée et qu'elle en était contente. Elle allait peut-être déménagé dans le "futur chez eux", étant donné que Cordie avait besoin de plus d'argent possible pour le moment. Si elle a un peu d'argent à rembourser à Morgan, ça lui ferait moins de temps de "travail" dans les boîtes de nuit.

    Lorsque Rachel lui tira la langue après sa réponse de Cordelia par rapport à Juliann, Cordie fit de même. Elle n'avait pas le choix d'accepter ce boulot. Elle ne voulait plus penser à tout ceci. C'est pourquoi elle attrapa son verre et engloutit une longue et grosse gorgée de Vodka Coca. Heureusement que Juliann était là, elle aussi. Que ferait-elle sans Juliann et Rachel ? Surtout rien sans Juliann. Elle l'entretient, elle lui permet de ne pas faire un pas de travers. Cordelia observa le pansement sur l'épaule de sa meilleure amie. Elle n'essayait même pas de lui demander ce qu'il s'était passé, elle était mal placée pour lui demander quoi que ce soit pour "le passé", parce que elle, elle ne lui avait jamais rien dit. Ou en tout cas, jamais avant ses 22 ans, ce qui fait qu'elle ne lui a raconté que 3 ans de sa vie.

    « Bien sûr. Mon ventre va bientôt crier famine, je pense. Je vais envoyer un message à Juliann. »

    Cordie attrapa son cellulaire dans son sac Vivienne Westwood que sa maman lui avait offert à l'occasion de son anniversaire de 25 ans. « Tu nous rejoins au Blue Lagoon Bar dans 20 minutes ? Bisous, je t'aime. Cordie. » et elle composa le numéro de téléphone de Juliann avant de cliquer sur "envoyer". Elle regarda le serveur et commanda des pattes carbonara, l'un de ses plats favoris.

    « Et toi, que vas-tu prendre ? »

    Cordie rattrapa son verre avant de finir la dernière gorgée. Elle les sirotait un peu trop vite, ses Vodka Coca. Elle en recommanda une. Après dix minutes de papotage, le serveur maladroit ramena le verre et les plats pour les deux jeunes filles et, maladroitement, il renversa la Vodka Coca sur sa belle robe, elle prit un air très étonné et sa bouche elle était entrouverte. Le serveur s'excusa et Cordie soupira. Pourquoi le roi des démons était-il contre lui ?! Elle se le demandait bien... Le chef de service se ramena, il lui confia qu'elle en aurait une gratuite, évidemment.
    Cordie et Rachel se leva pour aller dans les toilettes pour essayer de nettoyer ça au maximum. Quand ça finit, Rachel en profita pour aller aux toilettes. Cordie s'asseya sur le bord de l'évier.

    « Tu sais, j'aimerai connaître l'amour avec un grand A, un peu comme toi et Don... »

    Pour le moment, elle n'enchaînait que les liaisons d'un soir. Mais elle était amoureuse mais cet amour ne verrait jamais la lumière. Elle avait juste couché avec lui parce qu'ils étaient saoules et le lendemain, il lui avait dit qu'ils devraient faire comme ci de rien n'était mais c'était assez difficile pour elle. Elle se secoua la tête. Elle entendit que Rachel tira la chasse alors elle se releva pour attérir les deux pieds parterre. Elles quittèrent la pièce et repartèrent à leur table. Après avoir mangé, elle déclara.

    « En tous cas, c'était bien bon ! A part la Vodka sur ma belle robe. » Puis elle détourna son retard sur le cliquetis de la porte d'entrée, c'était un visage familier qui venait d'entrer !

    « Oh mais c'est ma petite nièce favorite, ça. » Dis-je avec un grand sourire. Cette gosse lui redonnait le sourire.

    Elle lui fit la bise et Juliann bien élevée et fort bien polie, elle fit la bise aussi à Rachel. Elle s'asseya ensuite sur la chaise près de Cordie.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: take it easy #Cordy Lun 4 Mai 2009 - 23:27

Spoiler:
 


« Je suis bien contente d'avoir une amie comme toi, Rachel, seulement, Morgan ne me laisserait jamais autant de temps pour travailler suffisament pour pouvoir rembourser. J'ai un peu forcé, je pense, en demandant cet argent...
Il est persuadé que je lui rapporterais beaucoup d'argent et que moi j'en aurai beaucoup aussi... Même en me disant ceci, j'ignore si j'arriverais à enlever même un tee-shirt. »

Rachel n'avait aucune idée du cauchemar dans lequel Cordelia s'était engouffrée avant ses vingt-deux ans. Elle n'imaginait donc pas du tout que Cordelia pouvait envisager cette profession comme une solution, comme un choix. Elle croyait que Cordelia la ressentait comme une menace. Elle savait que son amie était assez extravertie et qu'elle n'avait pas peur de montrer son corps, Cordelia était loin d'être pudique, mais il ne lui était jamais venu à l'esprit que pendant le "trou noir" Cordelia avait eu une vie assez délabrée autour de l'alcool, de la drogue et du sexe. Rachel appelait la période d'avant les vingt-deux ans de son amie "le trou noir", car Cordie faisait comme si elle avait oublié. Et puisqu'elle voulait oublier - voilà comment Rachel l'avait interprété - Rachel n'insistait pas, et la laissait se dévoiler petit à petit. Les soucis avec l'argent, le refuge dans l'alcool et cette soudaine carrière dans le strip-tease lui donnaient certains indices. Personne n'avait réellement envie de montrer au monde ses petits vices. Et surtout pas Rachel. Alors elle ne disait rien, pourtant criblée d'inquiétude.

Cordelia n'était à Ocean Grove que depuis quelques mois, mais ce court laps de temps avait suffit pour que les deux femmes deviennent amies très rapidement. Rachel n'avait jamais eu de problème avec les gens, elle avait d'autres amies, mais Cordelia c'était différent, justement parce qu'elle était une sorte d'Outsider. Cordelia avait embrasé sa vie comme des rayons de soleil s'approchant de trop près, et au lieu d'être éblouie par sa lumière, Rachel l'avait simplement suivi. Rachel en parfaite madame Menken l'avait accueilli comme il se devait dans ce quartier tranquille. Tranquillité. C'était ce que Cordie recherchait non? Et Rachel lui apportait en plus de cela une conscience qui lui apaisait le coeur. Les deux femmes se complétaient. L'une était la braise, l'autre était l'eau. L'une était couleur orange, rouge, passion... l'autre était couleur bleu, blanc, calme... Ajoutons à cela leurs couleurs de cheveux totalement opposées! D'ailleurs les amis communs des deux jeunes filles pensaient aussi qu'elles se complétaient. Cordie avait maintes fois essayé de rendre Don jaloux en lui profanant qu'elle allait finir par lui dérober sa femme.

- Je suis désolée, ma chérie... Fais en sorte qu'on ne touche pas, sous aucun prétexte. Personne ne doit briser tes ailes d'accord, mon ange? Je déteste l'idée que des pervers puissent fantasmer sur toi, mais si c'est la seule chose que tu leur accordes, c'est déjà un compromis.

Rachel sourit, avec un petit air triste et soucieux. Elle travaillait beaucoup sur sa conscience. Sa conscience lui hurlait d'empêcher Cordie de la laisser faire une pareille bêtise. Elle avait les moyens de la sauver, elle avait les moyens d'arrêter ce Morgan ! En ce moment, Rachel semblait se battre de plus en plus avec son esprit moralisateur. Tout était contradictoire entre ce qu'elle pensait et ce qu'elle faisait. Ou ce qu'elle voudrait faire.

« Mes parents veulent venir s'installer ici, à Ocean Grove. Je ne sais pas exactement si c'est bien ou non... »

Rachel se dit que Cordelia devrait arrêter de boire maintenant. Elle posa sa main sur celle de Cordie qui tenait son verre de Whisky Coca. Elle la regarda avec un air doux, tentant de la persuader qu'elle ne pouvait pas prendre la fuite dans un océan d'alcool. Elle n'aurait jamais du la laisser commencer à boire. Ce n'était pas pour rien qu'elle lui avait demander de déballer toutes les nouvelles "sérieuses" avant qu'elle se mette à boire. Cordie pouvait tomber facilement dans les vapes, elle savait cela. Elle n'était pas au courant que l'ivresse l'avait déjà conduit à finir dans les draps d'un "parfait" - pas si parfait! - inconnu récemment, mais si elle l'était, elle aurait multiplié sa vigilance. Au lieu de cela, elle avait laissé Cordelia plonger en ne sachant pas comment lui refuser ce moyen de fuite. Rachel aussi avait ses manières d'échapper à la réalité. Et personne ne l'empêchait de le faire. C'était pourtant dangereux, mais tout le monde n'y voyait que du feu. Comme Cordelia qui avait commencé à boire tranquillement sous les yeux inattentifs de sa meilleure amie, et qui continuait sans réaliser qu'elle ne s'arrêtait pas.

- Tu dois leur manquer...?

Rachel dit cela dans un murmure presque, d'un ton presque craintif. A vrai dire elle ne connaissait pas la réponse à cette question, et c'était cela qui était effrayant. Cordelia était bien trop secrète et c'était là les limites de leur amitié, si Rachel cernait bien la Cordelia d'aujourd'hui, elle n'avait aucune idée des réactions de l'ancienne... Supposer que ses parents se préoccupaient d'elle avait été un pari, un bluff comme au poker. Et elle pouvait y perdre tous ses gains si jamais au contraire ils venaient pour prendre quelque chose de Cordie. En même temps, Rach' ne voit de mal dans personne, et surtout pas dans une figure paternelle ou maternelle. Elle souffrait de l'absence de sa mère et avait vécu dans la curiosité de savoir qui était son vrai père. Alors elle mettait les parents sur un piédestal, dans une dimension presque divine et ... inaccessible.

« Bien sûr. Mon ventre va bientôt crier famine, je pense. Je vais envoyer un message à Juliann. »

Rachel sourit et relâcha la main de sa meilleure amie pour la laisser envoyer un texto à sa nièce. Avec Juliann elles arriveraient à faire sourire Cordelia. Cordie n'avait pas réellement sourit depuis le début de la soirée. C'était très mauvais signe.

« Et toi, que vas-tu prendre ? »

Rachel avait deviné le plat que Cordelia choisirait. Elle affectionnait également les pâtes carbonara, mais pour éviter de copier son amie, elle pencha pour des taggliatelles au saumon. Un silence se posa entre les deux femmes. Rachel laissa Cordie rassembler ses pensées, et en profita pour observer la mine changeante de son amie.
Et comme pour confirmer que la soirée n'était pas proche de l'éclate totale pour le moment, le serveur renversa du Whisky Coca sur la robe de Cordelia. Le pauvre, elle le rendait nerveux. Rachel le prit pour un autre signe également:

- Bon, plus d'alcool pour la soirée. De toute manière Juliann' arrive, CA ce serait une plus mauvaise image que celle de deux porcs se s'empiffrant sur la nourriture.

Lorsque le chef en personne se déplaça pour présenter ses excuses, Rachel lui pria de ne pas amener d'autres boissons alcoolisés pour se faire pardonner. "Cela risquerait d'enfoncer votre cas, mon bon monsieur" avait-elle dit dans un sourire presque amusé.
Puis elles se levèrent toutes d'eux pour essayer de remettre la tenue de Cordie en étant. La robe de Cordelia sentait maintenant l'alcool. "Et le coca!" ajouterait Samantha, très certainement. Rachel épongeait la robe de son amie, assise sur le bord de l'évier, lorsqu'elle sourit à imaginer sa fille venir s'incruster ici aux toilettes avec elles.

« Tu sais, j'aimerai connaître l'amour avec un grand A, un peu comme toi et Don... »

Rachel sortit de sa rêverie. Elle prit un air embarrassé.

- Cela viendra ma Cordie, il te suffit d'être patiente, l'amour te tombe dessus sans que tu t'y attendes en fait. Ne l'attends pas, continue ta route. Et puis, aucun homme ne saurait te résister !

Rachel rit à sa dernière phrase. Elle ne se doutait pas du tout des misères sentimentales que traversait Cordelia en ce moment. Et elle ne se douterait jamais de l'identité de l'ingrat qui osait ne pas répondre aux pensées de son amie. Rachel ne se rendait pas du tout compte de sa gaffe. Elle parlait sincèrement, sortant les mots que son coeur décrivait lorsqu'elle pensait à Don. Il lui était tombé dessus soudainement, et elle avait su... elle avait su qu'ils seraient ensemble, mariés avec un enfant. Elle ne l'avait pas aimé du premier regard, elle l'avait certes trouvé charmant dès le départ, mais les choses étaient un peu plus compliquées que le coup de foudre qu'elle voulait se faire croire d'avoir ressenti. Rachel et Don pensaient l'un à l'autre où qu'ils soient ... sauf peut-être en présence de certaines personnes qui venaient brouiller leur conscience. En tout cas, ils avaient réussi à faire marcher ce mariage pendant trois ans. La preuve étant cette enfant aussi vivante qu'ils voulaient se représenter leur amour. Rachel marchait au compromis à chaque fois qu'il y avait désaccord, et il y en avait souvent! Cela l'amusait rien que d'y penser. Les bières dans le frigo avaient été un sujet de vieille dispute. Cela s'était réglé par un compromis: Don trierait les ordures et sortirait les poubelles, na! Rachel le voyait prendre cet air mi-agacé mi-amusé à chaque fois qu'il sortait vider les ordures, elle savait qu'il repensait à cette ridicule dispute. Ils n'avaient pas besoin de mots pour se comprendre aussi, rien que par le regard ils savaient quand l'un d'entre eux s'inquiétait pour Samantha. C'était un amour beau et pur, les Menkens. Même si... Rachel semblait s'accrocher à l'image du fruit de leur amour pour se rappeler qu'il était encore bien vivant. Il continuait de la surprendre, comme cette nuit où il lui avait fait l'amour dans la salle de bain. Son corps ressentait toujours autant de désir pour son mari, normal en même temps, avec une musculature pareille ! Mais justement... elle canalisait son désir dû à son absence. Et son désir finissait par être insatisfait et ennuyé...
Rachel ne voyait rien de ce changement dans leur couple, enfin peut-être que si, mais elle refusait de le voir. Il était juste très pris par son travail, et il méritait une femme aimante et compréhensive.

- Ou peut-être qu'il faut vraiment être patient jusqu'au bout...

Rachel avait dit cela dans un murmure. Pourquoi parlait-elle de patience encore et encore? Cordelia avait du comprendre le conseil, non? A vrai dire, aucune idée de la manière dont Cordie prendrait cette déclaration. Est-ce que cela lui briserait le coeur de penser que pour elle cela ne marchait pas de manière aussi optimiste que le décrivait son amie? Est-ce qu'au contraire elle l'interpréterait à sa manière pour rebondir telle la tigresse qui sommeillait en elle? Rachel partit dans les toilettes pour y trouver refuge ou simplement y faire ses besoins x). Elles retournèrent à leur table - leurs plats avaient été refaits pour ne pas perdre de leur chaleur & une glace avait été délivrée à la place du verre de whisky.

« En tous cas, c'était bien bon ! A part la Vodka sur ma belle robe. »

Les deux femmes décidèrent de partager la glace, et s'amusèrent à se couvrir de vanille sur le nez ou les joues comme deux enfants. C'est ce moment là que Juliann décida d'arriver.

« Oh mais c'est ma petite nièce favorite, ça. »

Rachel remarqua que Cordelia s'était remise à sourire. Elle était soulagée. Que ce soit grâce à son discours sur l'amour, la bonne gastronomie de ce restaurant ou l'arrivée de sa nièce, elle ne se préoccupait pas des raisons de ce changement d'attitude. Tout ce qui importait c'était qu'elle aille mieux. Du moins d'apparence ! Rachel fit la bise à Juliann' et la regarda prendre place près de Cordelia.

- Tu n'as pas faim? On aurait pu te laisser la glace, vraiment désolée >_<...



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: take it easy #Cordy Ven 22 Mai 2009 - 20:33

Spoiler:
 


Bien sûr que non que Cordelia n'avait pas oublié ce moment, ces moments appelés le « trou noir », c'est juste qu'elle ne voulait pas en parler, à personne. Même Juliann ne le savait pas, Cordie en avait trop honte pour ça. Elle espérait juste que Juliann ne fasse jamais ce qu'elle a pu faire, elle. Parce que voir mourir son petit-ami d'une overdose devant ses yeux, c'est plutôt choquant. Elle appréciait que Rachel ne la questionnait pas trop sur son passé plus que douloureux et lourd.

« Morgan m'a promis de "veiller" sur moi, qu'aucun de ses dégoûtants clients ne puissent me toucher. »

Elle espérait de tout cœur que Morgan allait tenir cette promesse. Elle poussa son verre vers le milieu de la table lorsque Rachel l'obligea à arrêter. Cordie choisissait toujours la question de facilité : l'alcool. Du moment qu'elle ne retombait pas dans la drogue - ou du moins, pour le moment et elle espérait que cette possibilité puisse être épargnée - tout allait bien ? Enfin elle le souhaitait. L'oublie est plus simple, c'est pour cela qu'elle préfère boire que de se "souvenir" de sa vie. Changer de sujet serait plus que bien pour elle, avant qu'elle ne fonde en larmes.

« Je vais paraitre égoïste en disant ça mais eux ne me manquent pas, j'en ai assez qu'ils viennent sans cesse fouiller dans mes affaires, il faut qu'ils grandissent. En fait, ils avaient peur de comment je serai plus tard, si je serai une bonne fille, à l'écoute, etc mais pour finir, eux, ils n'ont pas grandi, ils sont toujours aussi gamins... »

Mais au fond, elle savait bien qu'elle leur manquait et surtout leur petite-fille Juliann qui leur rappelait Victoria, la sœur de Cordie. Elle avait été souvent comparée à elle et ça l'avait tout doucement détruite, elle avait sans cesse des remarques du genre « prends exemple sur ta sœur, elle au moins ne fait pas que sortir et s'amuser, elle prend ses responsabilités. » Ou aussi « conduis-toi plus responsablement, Cordelia, comme Vic. » et bien d'autres choses.

« Certainement, mais la plupart des personnes que je connais (en mâles), m'aime juste pour mon physique. Ça en devient plus que chiant. » Dit-elle en levant les épaules. « Je pense qu'un père serait bien pour Juliann, aussi. Elle n'a pas à vivre sans, malgré que le sien était irresponsable. »

Elle ne pensait pas que toujours à elle, elle pensait très souvent à Juliann et à son avenir. Qu'allait-elle faire ? où voulait-elle étudier ? et si jamais son père voulait la reprendre ? Cordie n'a aucun droit sur elle... cette pensée l'attristait encore plus. Lui retirait Juliann serait une grande déception et elle ne serait comment réagir, surtout si elle trouve le chemin de la drogue, ça n'irait certainement pas mieux. Cordelia appréciait beaucoup Don, c'était un homme très gentil et plus que respectable. Elle l'admirait presque, comme Rachel, c'était un peu ses exemples. Elle savait que Juliann la prenait comme exemple avant c'était sa maman et c'est normal mais finalement Cordie se disait qu'il ne fallait pas...
Cordelia éclata de rire.

« Tu t'es commandée la pizza ? »
- Oui, oui, t'en fais pas. Merci beaucoup, au fait.
« Tu veux pas une glace ? Étant donné que Rachel et moi avons tout mangé ! »
Elle regarda Rachel et en rigola encore. Elle s'essuya le bout du museau et ses joues. Juliann échappa un rire.
« Eh ben, eh ben... bande de cochonnes ! Ce serait avec plaisir. » Cordie lui fit un sourire et commanda la dame blanche que Juliann allait commander, elle en était sûre, elle la connaissait assez bien maintenant.

Une bonne heure plus tard, Cordelia fouilla la pièce à la recherche d'une horloge. Il était déjà 10h30.

« On va bientôt y aller, Rachou. Demain elle a école, Juliann, elle se tourna vers la jeune fille. N'est-ce pas ? » Elle passa la langue.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: take it easy #Cordy Sam 30 Mai 2009 - 16:16

« Morgan m'a promis de "veiller" sur moi, qu'aucun de ses dégoûtants clients ne puissent me toucher. »

Rachel se surprit à éprouver un frisson désagréable en entendant à nouveau le nom de "Morgan". Un sentiment de dégoût, de répulsion, de rancoeur. Cela ne ressemblait pas au petit coeur pur de Rachel Menken. Mais pourtant, lorsqu'on se servait de ses amis ou qu'on faisait du mal à sa famille, elle pouvait se révéler très sensible et très maternelle. Rachel n'ajouta rien d'autre. Elle avait confiance en Cordelia après tout, elle n'était pas aussi naïve qu'elle, c'était plutôt son maître-chanteur qui ne lui inspirait rien de bon.

« Je vais paraitre égoïste en disant ça mais eux ne me manquent pas, j'en ai assez qu'ils viennent sans cesse fouiller dans mes affaires, il faut qu'ils grandissent. En fait, ils avaient peur de comment je serai plus tard, si je serai une bonne fille, à l'écoute, etc mais pour finir, eux, ils n'ont pas grandi, ils sont toujours aussi gamins... »

Rachel mangea sa boule de glace, en veillant à ne pas piquer la part de Cordelia, même si c'était terriblement tentant =P. Elle l'écoutait aborder le sujet "parents" avec tellement de rancune qu'elle se demandait si elle avait bien fait de lui poser cette question. En même temps, Rachel n'était pas sa meilleure amie pour rien, ce statut lui offrait en quelque sorte le "droit" de montrer sa curiosité et son amitié. Rachel nota tout de même que Cordie s'époumonait en parlant de ses parents. Ce n'était peut-être pas une preuve de pardon, mais le flot de paroles que Cordie déblayait montrait qu'elle restait quand même touchée par l'avis de ses parents.

- Et tu n'es toujours pas fière de ce que tu es devenue, ma Cordie?

Rachel écarquilla des yeux.

- Certes, tu n'es pas parfaite et d'ailleurs j'ai QUELQUES choses à te reprocher ! * rires * mais... tu élèves seule Julianne, tu as affronté la mort de ta soeur avec grande maturité, tu as des amis loyaux, tu es belle, tu croques la vie à pleines dents... S'ils n'ont pas la même vision de toi, alors considères uniquement celle de ta meilleure amie.


Rachel émit un large sourire. Rachel elle était fière de Cordelia, pour toutes les raisons qu'elle venait de citer. Mais aussi parce qu'elles avaient réussi à rester amies malgré tous leurs secrets et que leurs caractères se complétaient en un sens. Elle écouta ensuite Cordie parler de ses échecs sentimentaux. Pauvre Cordelia, ce soir ce n'était vraiment pas la joie! Mais Rachel savait que sa compagnie ET celle d'une bonne boule de glace sauraient la réconforter. Sans compter les quelques verres d'alcool que Cordie avait ingurgité depuis le début de la soirée.

- C'est les inconvénients de notre société régie par le soin de l'apparence. Tu devrais peut-être te promener dans un sac poubelle. Et encore, tu serais resplendissante, j'en suis presque jalouse, tu lancerais une nouvelle mode! xD

Rachel essayait de détendre l'atmosphère, pour faire comprendre à Cordelia qu'elle ne devait pas déprimer pour si peu. Rachel restait optimiste dans n'importe quelle situation. Rachel lui sourit en terminant la dernière cuillerée de vanille. Juliann' n'avait pas besoin de père, d'après Rachel. Juliann' avait juste besoin d'attention et d'amour, ce que sa tante lui apportait déjà largement. Rachel chérissait l'idée que Samantha avait la chance d'être élevée par ses deux parents, contrairement à Juliann' ou même à Rachel!, mais sa propre mère lui avait fait comprendre que ce n'était pas parce qu'un enfant était élevé dans un portrait familial "normal" qu'il serait pour autant heureux.

- Ma mère m'a élevé seule, tu sais Cordie? Et je n'ai jamais souffert de l'absence de mon père biologique. Ma mère m'aimait pour deux, et je l'aimais en retour comme dix enfants *sourire*.

Elle allait lui suggérer peut-être les rencontres par Internet - où les femmes ont le droit de masquer leur visage, et ainsi privilégier leur personnalité ! - lorsque Juliann' fit son entrée. Elle se dit que c'était peut-être pour le mieux. Cordie aurait peut-être pris ce conseil pour une plaisanterie xD.
Les trois jeunes femmes passèrent le restant de la soirée à goûter différentes saveurs de glace. Rachel voyait que cela avait le pouvoir de réjouir Cordelia. Elles discutèrent des amourettes de Juliann' et Cordelia ne manquait pas de se moquer de sa chère nièce.

« On va bientôt y aller, Rachou. Demain elle a école, Juliann,N'est-ce pas ? »

Rachel regarda sa montre, il était en effet tard pour une jeune lycéenne. Cette dernière ne semblait pas très contente de voir cette soirée se terminer, et "Rachou" semblait partager son avis. Seulement, Rachel était une femme raisonnable alors elle ne montra pas sa déception de voir sa meilleure amie quitter le bar.

- Je devrais rentrer aussi, Don et Samantha doivent être déjà endormis.

Elle sourit à cette pensée. Papa Don avec la petite Samantha qui avait grimpé sur son ventre pour se coller à son père en attendant le retour de maman. Don avait plus d'autorité qu'elle, mais il ne pouvait ne pas craquer lorsque sa fille lui demandait de dormir avec lui. Rachel appela un serveur - le même serveur gêné d'avoir renversé un verre sur Cordelia - pour demander l'addition. Elle insista pour payer. Ce n'était pas par pitié, Cordelia payerait la prochaine sortie!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: take it easy #Cordy

Revenir en haut Aller en bas
 

take it easy #Cordy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: The Blue Lagoon Bar-