AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 - i don't know if i want to hug you.. or kill you.

Aller en bas 

Ainsley Deck

messages : 81
name : draìochta (blandine)
face + © : Stella Maeve, @dublìn
points : 78
age : twenty six yo.
♡ status : still loading (..)
work : mechanic girl.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open [scott, ember]

- i don't know if i want to hug you.. or kill you. Empty
Message· · Sujet: - i don't know if i want to hug you.. or kill you. - i don't know if i want to hug you.. or kill you. EmptyDim 24 Mar 2019 - 11:14


- - - - - - - ❖ - - - - - - -
“Siblings relationships… outlast marriage, survive the death of parents, resurface after quarrels that would sink any friendship. They flourish in a thousand incarnations of closeness and distance, warmth, loyalty and distrust.” @Scott Danvers


Le téléphone à peine raccroché, que déjà, elle se retourne pour attraper son sac, ses clés et sans attendre davantage, on peut entendre la porte de son appartement claquer. Petit à petit, les choses se mettent en place dans sa tête, tout prend son sens. Elle comprend pourquoi, depuis quelques jours, Scott l'évite, d'une certaine façon. Non, il n'est pas malade, non, il n'est pas trop occupé. Il a été blessé, tout simplement. Rien de grave, heureusement, pourtant il le lui a caché, probablement pour qu'elle ne s'inquiète pas inutilement, car ils ont beau tous deux être désormais des adultes, Scott ne cessera jamais de la protéger. Quand elle a entendu les mots prononcés par Denise, Ainsley ne peut pas cacher que son coeur, comme son esprit, s'est arrêté le temps d'un instant. Si bien qu'une fois qu'elle a repris la parole, cela a été pour poser une avalanche de questions à une Denise surprise. Quand ? Comment? Où? Est-ce grave? Heureusement, la belle-mère d'Ainsley est une femme dotée d'une patience infinie et elle sait trouver les bons mots. Mais quand leur conversation a pris fin, Ainsley n'a eu qu'une idée en tête, se rendre auprès de son frère. Pour s'assurer elle-même qu'il va bien, qu'il est entier. Et au fur et à mesure que les kilomètres qui les séparent rétrécissent, elle ne sait toujours pas si elle va le prendre dans ses bras, heureuse de le voir sain et sauf, ou si elle va le frapper, pour avoir osé lui cacher une chose si importante.
Quand elle arrive sur place, elle ne perd pas plus de temps qu'auparavant, si bien qu'elle met moins de deux minutes à se retrouver sur le pas de la porte de Scott. Et c'est avec la délicatesse et la discrétion qu'on lui connait qu'elle commence à frapper à la porte, laissant quelques fois le nom de son frère glisser entre ses lèvres. - Scott ! Après avoir tambouriné durant un certain temps, elle marque une pause, pour lui laisser le temps de venir ouvrir. Mais rien. Rien ne se passe, elle n'entend rien, ni les pas qui approchent, ni la serrure se déverrouiller. - Scott je sais que tu es là, j'ai vu ta voiture! Cette fois, c'est avec la paume de sa main qu'elle refrappe sur la porte. - Ouvre-moi la porte sinon j'réveille tout le voisinage... Elle marque une pause, pour reprendre de plus belle. - Ou je passe par la fenêtre (..) SCOTT ! Elle ne fait pas particulièrement peur, Ainsley, pourtant on la sait féroce et on sait aussi bien qu'elle ne partira pas d'ici avant qu'elle ne soit entrée dans cette habitation. Scott le sait. C'est peut-être ça, qui finit par le décider de venir ouvrir, au bout d'un temps qui lui semble interminable. Quand il ouvre la porte, elle le toise du regard, les sourcils froncés. - Tu comptais me laisser mourir sur le paillasson? qu'elle commence par lui rétorquer, avant de s'inviter à l'intérieur. Et puis, c'est plus fort qu'elle, elle l'étreint en passant à sa hauteur, se permettant maintenant qu'elle le voit, de respirer normalement. Denise lui a dit et répété, il n'a rien, il va bien, pourtant, elle a eu besoin de le voir pour le croire. Elle sait qu'elle ne lui aurait pas menti, pourtant, cela a été plus fort qu'elle. Quand elle se décroche de lui, elle le regarde une nouvelle fois, et cette fois, elle lui frappe l'épaule, assez fort pour qu'il remarque son mécontentement, mais pas assez pour lui faire mal. - Comment tu as pu me cacher une chose pareille ? qu'elle dit en le désignant.

_________________
"i tried to go on like i never knew you but without you all i’m going to be is incomplete"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
a mess of good intentions gone wrong.

Scott Danvers

messages : 930
name : faustine.
face + © : cd ⋅ ©mellow bird, tumblr.
multinicks : sami ⋅ resen ⋅ amber ⋅ kate ⋅ kelley.
points : 2118
age : twenty nine years old.
♡ status : turning the page.
work : wbso deputy.
home : with avery and trent on crescent lane.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open | ainsley, mila, shiloh, tomas. / next: ditta, michael, saga (s2).

- i don't know if i want to hug you.. or kill you. Empty
Message· · Sujet: Re: - i don't know if i want to hug you.. or kill you. - i don't know if i want to hug you.. or kill you. EmptySam 6 Avr 2019 - 19:41

Le blizzard n'avait pas laissé tout le monde indemne. S'il pouvait s'estimer heureux de ne rien avoir perdu autre que l'usage de son poignet pendant quelques semaines, Scott se laissait pourtant paraître sous un jour plus grognon qu'à l'ordinaire, fatigué de se sentir à ce point handicapé. Ses yeux roulaient plus souvent dans ses orbites, ses joues se gonflaient de soupirs qui manquaient parfois de discrétion lorsqu'ils s'échappaient enfin, et son corps se tendait par moments sous l'effet de l'ennui qui irradiait de toute sa personne. Danvers était un homme, mais parfois aussi un gamin. Un inconfort, quelque chose qui n'allait pas dans son sens, dans ce qu'il était désireux d'avoir, et il se retrouvait à faire la moue et à grogner de temps à autre comme un ours mal léché. Si ça ne le bloquait pas totalement dans son travail (malgré sa main dominante gardée immobile avec une atèle, il parvenait toujours à taper sur le clavier de son ordinateur pour ses rapports, et ne voyait pas ses capacités cérébrales réduites en même temps que ses muscles), l'insatisfaction ressentie à cause de l'immobilisation l'empêchait de vouloir répondre à certains messages, et notamment ceux d'Ainsley. Il la connaissait par cœur. Après avoir grandi l'un avec l'autre, l'un au travers du regard de l'autre, gommant jusqu'à l'évidence dans le fait qu'ils n'étaient pas « vraiment » frère et sœur au regard du monde, Scott savait d'avance la réaction qu'elle aurait face à la blessure dont il ne souffrait plus vraiment, grâce aux antidouleurs qui lui avaient été prescrits aux urgences. Elle serait prise d'une inquiétude soudaine et qu'il aurait du mal à calmer, se tarauderait quant à sa santé quand il jugeait, pourtant, qu'il était plus qu'inutile de le faire ; il s'en remettrait, sans mal. Le jour de sa blessure, il avait alors soufflé à sa mère de ne rien glisser à ce sujet à sa petite sœur, pour une question de prévention de sa personne autant que de la sienne, et éviter les esclandres qui parviendraient à ses oreilles le jour où elle l'apprendrait. Ça n'était que quelques semaines à passer. Bientôt, il n'aurait plus besoin de l'atèle et pourrait retourner avec elle pour le lunch, le dîner, un cinéma, ou simplement un café, sans qu'elle ne se tracasse de choses dont elle n'avait pas à s'inquiéter ; pas avec cette dernière année qu'elle avait vécue et dont il savait l'étendue du traumatisme qu'elle subissait. Jusque-là, il avait réussi à se tenir éloigné d'elle suffisamment pour ne pas sentir la foudre s'abattre sur le haut de son crâne face à la colère qu'il savait présente dans les yeux de la plus jeune si elle venait à le découvrir. Installé dans le canapé, Leon la tête posée sur ses cuisses, se délectant dans une série de ronflements des caresses que glissait son maître – père – entre ses poils, il se laissait tomber dans un état semi-végétatif, les yeux rivés vers l'écran et l'esprit porté par le « tudum » d'ouverture du nouvel épisode de sa série. God bless Netflix, s'était-il soufflé à lui-même en se réveillant pour son jour de congé, quand l'appartement avait été déserté de la présence de ses deux colocataires. S'il s'était imaginé une journée tranquille, les tambourinements contre la porte d'entrée le tirèrent rapidement de son illusion et, reconnaissant sans aucun mal la voix derrière le bois épais, il diminua le son de la télé et soupira un instant, glissant ses doigts sur son visage. Il n'avait pas envie d'ouvrir pour faire face aux remarques de sa sœur. Se faire engueuler, probablement traiter d'idiot au passage, et devoir écouter la leçon de morale d'Ainsley par rapport à son comportement distant et vague ces derniers jours lui arrachait d'avance un soupir, et il espéra l'espace d'un instant qu'elle renoncerait d'elle-même à entrer dans l'appartement... Mais c'était purement naïf ; il savait qu'elle persévérerait comme si l'une de leurs vies en dépendait et, après avoir croisé le regard interrogateur du chien-loup couché à ses côtés, Scott laissa échapper un soupir et se décida à aller ouvrir la porte sous les menaces de la tempête qui lui servait de cadette. Roulant des yeux à sa remarque, il souffla un : « sois pas si dramatique. » tout en la laissant prendre place dans son appartement, poussant la porte pour lui laisser la possibilité d'entrer. Un léger sourire vint se poser sur les lèvres de Danvers à l'étreinte qu'elle lui offrit, passant ses bras autour d'elle pour la serrer doucement contre lui et venant déposer un baiser sur sa tempe, avant de grimacer intentionnellement sous le léger coup qu'elle lui donna. « Je suis pas à l'article de la mort, Ainsley, c'est juste une entorse. » Gardant le même fin sourire sur les lèvres pour tenter de la rassurer, il haussa un peu les épaules et montra l'atèle qui prenait place autour de son poignet droit. « Toi, comment tu vas ? » il demanda finalement, s'éloignant pour se laisser retomber à côté du chien, sur le canapé.

_________________
[ he’s the kind of boy who hoards the stars in his mouth to give you a taste of heaven, even if it scorches his tongue. -- @tumblr ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
- i don't know if i want to hug you.. or kill you.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hallie Halloway | Fiche Achevée
» Born to kill all lives...
» Sgt Brad Vs Kane
» Kill points
» KEEP CALM AND KILL ZOMBIES ✗ le 21/02 vers trois heures du matin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane-
Sauter vers: