Partagez
 

 isn't she lovely, all alone (p/l)

Aller en bas 
the lonely wolf.

Luca Sandrini

messages : 944
name : foxie/jenn.
face + © : hedlund — (ava) livia/carolcorps (gif) tumblr.
multinicks : lexi, shiloh, marloes, marvin, roza.
points : 1049
age : twenty-nine.
♡ status : forever single, not interested about that.
work : lawyer in portland, for the sandrini & sons law firm.
home : 1106, harbor row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : close (●●●●) poppy, billie, lucy, mila (alma)

isn't she lovely, all alone (p/l) Empty
Message· · Sujet: isn't she lovely, all alone (p/l) isn't she lovely, all alone (p/l) EmptyVen 3 Mai - 13:07


But I know someday I'll make it out of here
Even if it takes all night or a hundred years
Need a place to hide, but I can't find one near
Wanna feel alive outside I can't fight my fear

× × ×
@poppy abbott

Malgré le fait qu’il ait toujours suivi les directives données par son père, ne tenant pas à s’opposer à la hiérarchie familiale, sachant pertinemment que cela n’aurait pour effet que de créer une discorde sans nom au sein de la famille Sandrini, Luca, dans l’exercice de son métier, tenait à respecter un certain nombre de principes qui lui étaient propres, se considérant alors comme un homme avec des valeurs. Car s’il n’avait pas vraiment eu le choix de sa propre carrière, contraint à suivre des études de droit qui ne l’intéressaient pas plus que cela –du moins, cela l’intéressait dans le sens où il était toujours volontaire pour apprendre de nouvelles choses et enrichir son quotient intellectuel, mais il n’aurait pas suivi cette voie si elle ne lui avait pas été imposée par son paternel- le jeune homme tenait désormais à exercer sa fonction comme il l’entendait. Et pour lui, c’était hors de question que son cabinet vienne à défendre des truands. Contrairement à son père qui acceptait toute sorte de client, tant que ceux-ci étaient en mesure de payer, Luca se montrait plutôt sélectif envers sa clientèle, refusant tout bonnement d’offrir ses services à quelconque personne jugée pour un crime (à moins qu’il croie fortement en son innocence). Et si les meurtriers, violeurs, membres de gangs et autres bandits étaient souvent parmi les clients les plus riches et les plus offrants, Luca n’en avait que faire de leur argent, ne tenant pas à être impliqué dans la remise en liberté de ce genre d’individu quand leur place légitime se trouvait justement en prison. Un rapide coup d’œil à sa montre lui permit de remarquer que l’heure de son prochain rendez-vous approchait, il allait donc devoir se mettre en route s’il tenait à arriver dans les temps et ceci était pour lui comme une obligation, encore plus du fait qu’il rencontrait là une nouvelle et future cliente probable. Passant dans sa salle de bain pour une dernière vérification de sa chevelure (très important, celle-ci ayant tendance à se montrer légèrement indomptable), le blond déposa quelques gouttes de parfum sur ses mains, les frottant alors dans sa nuque avant de finalement tourner les talons pour quitter son pavillon. Prenant le volant de sa Classe C63 AMG, Luca fit défiler les radios jusqu’à en trouver une diffusant des informations diverses du jour, qu’il décidait alors de laisser dans sa route jusqu’à Ocean Avenue, où demeurait alors la jeune et jolie cheffe cuisinière en devenir, Poppy Abbott. Un petit bout de femme tout ce qu’il y avait de plus charmant, que Luca avait eu le plaisir de rencontrer quelques jours plus tôt par le plus grand des hasards tandis qu’il était parti bruncher dans un petit restaurant au bord de la plage. Et le hasard avait don de bien faire les choses puisque tout en dégustant son plat, le jeune blond avait pu percevoir les paroles de la jeune femme, en pleine conversation téléphonique à quelques tables de lui. Luca l’avait alors écouté raconter son histoire, l’avancée de son projet et sa demande de conseil auprès de la personne qu’elle avait au bout du fil et à qui elle demandait si elle connaissait un avocat dans les environs. Un large sourire avait alors gagné les lèvres du tout nouveau dirigeant du cabinet Sandrini’s Lawyers of Portland, qui n’avait ainsi pas hésité une seule seconde avant de se présenter à elle, une fois qu’elle eût terminé son appel. Trouver des clients de cette manière, c’était ce qu’il préférait de tout, Luca. Ainsi, tout lui paraissait plus simple, et beaucoup moins surjoué que ce que lui offrait la plupart des visiteurs au cabinet, certains venant jusqu’à le supplier pour obtenir sa défense. Il était exigeant avec sa clientèle, presque autant qu’eux l’étaient, mais c’était sa manière de fonctionner et il n’avait pas l’intention d’en changer. Peut-être que dans un autre contexte, cela aurait pu lui porter préjudice, peut-être que cela aurait pu avoir pour conséquence de faire fuir les éventuels clients souhaitant se présenter à lui. Mais avantage du nom, cela n’était pas le cas. Et dans ce cas là encore, Luca avait posé certaines conditions envers la jeune femme, pour accepter de la défendre. Des conditions qui n’en étaient pas tant, au final. C’est donc de cette manière qu’il avait fini par se retrouver sur le pas de la porte de Poppy Abbott en cette douce soirée de mai, s’invitant à dîner sous prétexte de goûter sa cuisine pour apprécier la viabilité de son entreprise. En réalité, le jeune homme y voyait simplement là l’occasion d’en apprendre plus sur elle et sur son projet, pour pouvoir ainsi déterminer s’il était à même de la représenter en tant qu’avocat ou non. Le repas, c’était simplement pour rendre cela plus agréable, puis aussi pour satisfaire sa gourmandise. Après tout, à quoi bon avoir une cheffe cuisinière comme cliente si l’on ne peut même pas se voir offrir un repas ? De cette façon, tout le monde y trouvait son profit, puis c’était quand même bien plus sympathique de faire des affaires vu comme cela. Portant alors quelques coups à la porte d’entrée, Luca observa autour de lui tout en patientant que la jeune femme vienne lui ouvrir.

_________________

You lean towards despair, Any given opportunity you're there, But what is there to gain? When you're always falling off the fence that way. And I hear you calling in the dead of night
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
isn't she lovely, all alone (p/l)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lovely Imoto (Gwenaëlle Nathan)
» Lovely Summer ~ Grace
» ✵ playlist
» Shawn Lovely, Oneiroi pour vous servir!
» Lovely Dream [Pv Saïka]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue-
Sauter vers: