AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez
 

 «  It was a teenage wedding and the old folks wished them well » [Naaji]

Aller en bas 

Karl Lannister

messages : 630
name : Milie.
face + © : Fassby + (c)Flashdelirium
multinicks : William.
points : 456
age : 45 yo.
♡ status : In love with his music.
work : Fallen rockstar.
home : Oceane avenue in his palace.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Naaji, toi ?

«  It was a teenage wedding and the old folks wished them well » [Naaji] Empty
Message· · Sujet: «  It was a teenage wedding and the old folks wished them well » [Naaji] «  It was a teenage wedding and the old folks wished them well » [Naaji] EmptyMer 15 Mai - 9:08

C’était pas si mal comme ville, Karl s’y plaisait bien. La superficie restait petit, il y avait peu de monde,  les gens s’ignoraient entre eux mais c’était parfait pour lui, pour oublier l’effervescence des trop grandes villes où il s’était perdu. Ici, dans cette piaule silencieuse, il était censé se ressourcer, mettre de côté ses penchants pour ses travers. Son manager le lui avait dit : continuer ainsi était la sortie assurée pour finir comme un vieux déchet, un vieux débris qui n’inspirait que de la compassion, un peu comme la Madonna qui continuait à se comporter comme une adolescente en chaleur. C’était ridicule et cet exemple suffisait à faire tilt dans le cerveau du chanteur. Non, il ne voulait pas finir comme elle. Non, il voulait voir sa carrière décoller à nouveau. Mais c’était compliqué, parce qu’il avait besoin de boire, besoin de se défoncer à la coke, besoin de ces soirées endiablées où se mêler les excès à une indécente luxure.  
Et être calme ne lui ressemblait pas. Fier comme un paon, Karl aimait l’effet qu’il pouvait créer quand il sortait, qu’il rencontrait des fans. Or là, c’était le désert.
Les gens d’ici étaient trop dociles – bien qu’il s’agissait surtout d’apparence - et il s’ennuyait un peu. Il espérait que s’organiserait de grands événements, voir un concert même. Il pourrait même jouer un peu même si son manager lui avait clairement dit de rester tranquille.
Aaah que tout l’agaçait fortement.
Il aimait la sensation forte et ici, la seule sensation était d’entendre les ragots d’une vieille conne qui n’avait rien de mieux à faire que de cracher du venin sur autrui, plutôt que de nettoyer son pot de chambre, putain de vieillesse !
La seule chose de bien, c’était ce fucking restaurant sur la plage dont il avait repéré la pub. Les grillades étaient excellentes et il aimait cette sensation d’avoir les pieds dans le sable pendant qu’il mangeait, regardant les quelques surfeurs et se disant qu’il y avait quelque chose de positif dans cette ville.
Mais pour le reste, il s’ennuyait. Il ne reconnaissait pas qu’il dormait mieux, qu’il se levait plus tôt, et qu’il s’était remis à composer, s’accordant du temps sur son piano, sur sa guitare, sur ce talent qu’il avait été, autrefois, avant de clairement sombrer dans la déchéance.
Il allait mieux, même si son manager ne manquait pas de lui rappelait que la presse s’était fait une joie de le descendre. Il n’avait même pas cillé quand il lui avait collé au visage, l’article le montrant la gueule défoncée pendant qu’il s’était mis à chanter « la la la » parce qu’il avait oublié les paroles. Ça arrivait qu’il lui avait répondu. Il malmenait ce pauvre manager. Il ne le traitait pas comme il le fallait. La vérité, c’est que le manager était une Madame et en bon misogyne qui se respecte, Karl avait du mal à l’entendre.
C’est pourquoi, il était dans ce bar, devant une bière #pouuuuulalaaaa #fifou
Son manager ne l’accepterait. C’est pourquoi Karl s’était empressé de se prendre en selfie avec et de lui envoyer une photo. Juste pour la faire chier et ignorer son portable qui s’était aussitôt mis à hurler. Elle allait le défoncer, mais il s’en moquait, comme il était dans ce bar toujours affublé de ses lunettes de soleil, comme ces stars de la télé-réalité qui avait si peu de cerveau qu’ils confondaient les néons avec le soleil.
C’était aussi pour se cacher un peu. Et pour être tranquille.
Il n’avait pas été complètement insensible aux paroles bienveillantes. Madame Manager n’avait pas si tort que ça. Peut-être qu’il fallait se calmer et songer à redorer son image. Aussi buvait-il une bière, dans son coin, sans se mêler aux autres, occupé à tapoter sur le comptoir. Tiens, ça paraissait être une bonne mélodie ça. Elle inspirait même des paroles.
Il entreprit de refuser le nouvel appel qui apparaissait, ouvrant ses notes parmi des millions déjà créées, et commença à écrire tout en fredonnant du « la la la la » qui ne voulait rien dire aux oreilles d’autrui, sauf aux siennes.
Il en oublia même de boire continuant son petit essai musical, puis soudainement, il émergea de cette concentration divine qui s’était emparé de lui, pour se tourner vers le gars qui se trouvait attablé, près de lui.
A travers ses lunettes noires, Karl le héla sans chercher à savoir s’il était occupé ou non. Il avait un besoin urgent d’aide.
Ça ne pouvait pas attendre.
« Hey, j’ai besoin d’aide pour une compo’. À ton avis, qu’est ce qui rime avec « cul » ? » Demanda-t-il avec un sourire éclatant. C’est qu’il écrivait quelque chose de très rock n roll.

_________________
***
Rock and roll is dead. But it's real hard to be yourself when you're living with those demons in your head

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
«  It was a teenage wedding and the old folks wished them well » [Naaji]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» wedding preparations and white dresses | ft. natasha
» Wedding crashers [PV les invités, et même les pas-invités]
» The Wedding of the Red and the Blue
» The royal wedding ± Chapitre N'1, Song n'1
» Hi folks!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row-
Sauter vers: