Partagez
 

 et tu retourneras en poussière

Aller en bas 

Crys Siringo

messages : 196
name : Lia
face + © : rose bertram, amor fati
multinicks : dorcas
points : 275
age : vingt-sept ans
♡ status : mère célibataire
work : serveuse @mickey's dinner

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open

et tu retourneras en poussière Empty
Message· · Sujet: et tu retourneras en poussière et tu retourneras en poussière EmptyDim 26 Mai - 7:37

family time
@CHAD SIRINGO

— Oliver, pause.
Désignant son frère et elle de l’index, Crys n’attend pas de signe pour prendre le chemin de l’arrière boutique. L'ouverture de la boutique a été une catastrophe, le livreur n'est jamais arrivé aussi serverait-on du congelé toute la journée. Les clients les plus fidèles ne seraient pas ravis. Crys était déjà fatiguée à la perspective de devoir rester polie avec les mémères du quartier. Elle a autre chose à penser, autre soucis à se faire que de madame Prout qui est bien embêtée de ne pas avoir sa brioche rituelle pour bien commencer la journée. Putain parfois elle hait ces gosses de riches. Avant d'avoir l'âge approprié pour travailler, elle vivait avec ses innombrables frères et soeurs sur la mince paie de leur mère — quand celle-ci se donnait un tant soit peu de peine à aller travailler (rarement). Jamais elle ne s'est plaint. Il ne faut rien dire Crys parce qu'à l'école là, ils vont pas être gentils t'vois. Elle comprenait rien, personne comprenait rien mais fallait rien dire. Et là, pour une fois qu'il a une couille dans le potage on aimerait lui faire passer une journée de merde ? Comme si c'est de sa faute, à elle, que le livreur a décidé de pas se réveiller. Elle aussi aurait aimé rester au lit, ne pas laisser sa fille à la crèche en pleurs. Elle aussi airait aimé éviter la sale tronche de certains clients, sans compter sur celle de Chad qui en tire une de dix mètres de long.

— T’en veux une ? Le cul en équilibre sur les marches extérieures de l'arrière boutique, elle tend le paquet de cigarettes à son frère qui la rejoint quelques minutes après.
Elle ne se souvient pas de la dernière fois qu'ils se sont retrouvés que tous les deux. Il faut dire que la maison Siringo grouille de gamins. Techniquement ce ne sont plus des gamins à proprement parler mais pour l'aînée ils seront toujours de potentielles bombes à retardement. C'est d'autant plus vrai ces derniers mois. Incapables de rester en place, ils tournent sur eux-même entre quatre murs si bien qu'ils désertent tous l'espace ou bien s'y retrouvent tous. C'est une drôle de sensation que d'y être, une véritable expérience à vivre. Silence complet ou tout le monde parle en même temps. Y a une couille quelque part. Tout le monde le sait. Le fait que Chad et Crys se retrouvent en tête-à-tête pour la première fois depuis plusieurs mois exprime bien la problématique. Elle ne sait même pas comment agir l'aîné. Si elle s'écoute, la cigarette n'aurait jamais rejoint ses lèvres. Ses mains seraient trop occupées à encercler le col de son petit-frère adoré, son esprit à lui cracher tout ce qu'elles se retient de sortir depuis bien trop longtemps. Mais elle a la flemme. Elle est fatiguée. Alors elle tire une taffe et tarde pour expirer la fumée. Un sourire étire son visage, sa nuque se plie vers l'arrière comme pour profiter davantage de la sensation familière et confortable de la nicotine. Ça c'est un putain de rituel, pas leurs conneries de brioche.

— Me regarde pas comme ça, c’est exceptionnel. qu'elle lâche avant d'approcher à nouveau la cigarette à ses lèvres. Elle a arrêté de fumer pour sa grossesse et, depuis, se permet quelques écarts. Mais seulement en cas d'absolue nécessaire. Et là, c'est une putain de nécessité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chad Siringo

messages : 606
name : Olivia
face + © : jb + stellar witch
multinicks : lydia, emerson, harper, jax, parker, stella, zoya
points : 342
age : twenty-six
♡ status : wandering
work : washing dishes @ mickey's + delivering pizzas
home : w/ too many siringos

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (closed) kelley, rufus, crys, clarissa, lennon, cali

et tu retourneras en poussière Empty
Message· · Sujet: Re: et tu retourneras en poussière et tu retourneras en poussière EmptyJeu 20 Juin - 13:25

Oliver, pause
En d’autres circonstances, ces deux mots auraient sûrement soulagé Chad qui venait de placer la dernière assiette sur l’égouttoir avant de se sécher les mains pour un break bien mérité. Mais cette fois cela signifiait partager ces quelques minutes de répit avec Crys et il n’était pas sûr qu’il aurait une seconde  pour se relâcher, du coup. Non pas que ces dix minutes le nez dehors changent quoi que ce soit à ses courbatures ou à la migraine qui le prenait certains matins, quand il avait abusé d’alcool la veille – souvent, donc – ou, pire encore, qu’il n’avait pas fermé l’oeil de la nuit – ce qui lui arrivait presque aussi souvent. Pas qu’il soit tous les soirs de sortie, à traîner dans les rues de Windmont Bay comme un fantôme (ce qu’il avait pourtant parfois l’impression d’être). Quand il faisait une nuit blanche, c’était généralement parce qu’il avait une insomnie et plutôt que de faire craquer le plancher du couloir au risque de réveiller les autres, il se cantonnait à sa chambre, un casque sur les oreilles, en jouant à la console. C’était forcément moins drôle qu’avec Rufus mais cela avait le mérite de faire passer le temps. Et puis quand son meilleur ami n’était pas là, il n’avait pas à repousser cette sensation de le savoir, de le sentir si proche et hors d’atteinte à la fois. Lorsqu’il perdait une partie de jeux vidéo, ce n’était généralement pas parce que son doigt avait dérapé sur le mauvais bouton mais parce qu’il avait l’esprit ailleurs, focalisé sur le corps voisin. Il accusait toujours son manque d’entraînement, cependant, ou d’avoir fait exprès de perdre pour ne pas le ratatiner.
Pas moyen d’échapper au tête-à-tête avec Crys, donc, même si Chad n’avait vraiment pas la tête à se faire engueuler. Il avait suffisamment échappé à la confrontation, sans doute. Son aînée en avait sûrement marre de tourner autour de pot, de voir la plupart de la fratrie tourner comme des félins en cage, à se regarder avec méfiance – et résignation, et deuil encore frais, et incompréhension, la liste était longue. Le jeune homme considéra un instant le paquet offert, hésita à accepter ce qui lui apparaissait comme un guet-apens, avant de hocher la tête et de tirer une cigarette du paquet. Il glissa la clope entre ses lèvres et batailla quelques secondes avec la roulette du briquet avant d’inspirer longuement puis d’expirer la fumée par les narines. S’il leva le nez pour jeter un coup d’oeil à Crys, assise deux marches plus haut que lui, ce ne fut aucunement pour la juger – comme elle sembla le croire – mais parce qu’il cherchait à évaluer son état d’esprit et prendre la température de son humeur.
- J’ai rien dit, se défendit-il mollement en reportant son attention sur le bout de rue qui donnait sur l’arrière du magasin et où ils prenaient leurs pauses régulièrement.
Chad fuma en silence, les coudes sur les genoux, en essayant de se vider la tête. En vain. La présence qui le surplombait formait comme un nuage qui l’empêchait de se détendre et il tourna légèrement la tête, pour offrir son profil à Crys et la deviner dans la périphérie de son champ de vision.
- Allez, vide ton sac, je sais que t’en meures d’envie, lâcha-t-il, quelque peu sarcastique et provocateur, comme s’il ne craignait pas les foudres de Crys quand, en vérité, c’était sa réaction à elle qu’il redoutait le plus.
Elle ne mâcherait pas ses mots, il le savait. Il en avait déjà fait les frais et s’il n’était peut-être pas judicieux de la bousculer comme ça, elle devait aussi savoir que c’était leur façon de fonctionner. Sans fioritures, sans ambages.

_________________

Have you ever wished you could rewind, pick up all the pieces of the life you left behind ? Have you ever lived on borrowing time, knowing your mistakes are chasing you down from behind ? But, don't hold me, cause I am falling back down and I wouldn't wanna see you hit the ground. But little darling you found my heart in the lost and found but the scars they still follow me around.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
et tu retourneras en poussière
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fragile poussière d'espoir. [Pv Sai & Elena]
» Poussière d'ange.
» Poussière de Lune [ journaliste]
» Orpheline.
» [TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: mickey's dinner-
Sauter vers: