Partagez
 

 i'm a handful baby

Aller en bas 
the world spins madly on

Finn Prentis

messages : 959
name : margot; chasinghearts
face + © : holland roden ; faustinette la cacahuète.
multinicks : tyler; lucy; ali; nate
points : 380
age : 28 yo
♡ status : married (but don't tell anyone) ~ hopelessly denying her feelings for her best friend while casually having sex with him. ~ going to tinder dates to prove she's not in love with the person she'd like to go on a tinder date with.
work : firefighter.
home : sharing a bed with Resen, sharing a flat with Marvin & Carter.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (fr/en) resen, marvin, crys, madden, sören, mavis, tc firehouse (bros), tc pride (carter), mikkel, carter (next: tomas, marloes, alyn) / off

i'm a handful baby Empty
Message· · Sujet: i'm a handful baby i'm a handful baby EmptyLun 27 Mai - 23:50

I'm a handful baby
@Marvin Wilkins & @Finn Prentis

Pas une seule seconde, Finn ne remettrait en question son amitié avec Marvin, mais il aurait été hypocrite de réécrire l'histoire : ni lui ni elle ne serait venu l'un vers l'autre si ce n'était pas pour Resen. Il était leur plus beau point commun, la raison pour laquelle ils resteraient toujours unis. Pourtant, l'affection que Finn portait à Marvin était sans commune mesure. Il avait son entière confiance, et la seule raison pour laquelle elle avait des secrets pour lui était simple : elle savait que sa loyauté envers Resen serait toujours plus forte que sa loyauté envers elle et ne souhaitait pas le mettre dans une situation délicate. Ces derniers temps, pourtant, ils s'étaient éloignés. Finn avait beau tenter de se convaincre que c'était uniquement la distance qui les avait séparé, elle savait pertinemment qu'elle avait fait moins d'efforts ces derniers temps pour aller vers lui. La réciproque était sans doute vraie, mais une fois n'était pas coutume, Finn n'en était pas pour autant moins déterminée à réparer ce qui avait été cassé.
Assise sur le canapé du salon, elle démêlait avec délicatesse ses mèches une par une tout en y appliquant un sérum qu'elle avait trouvé au supermarché. Finn n'était pas particulièrement convaincue par l'efficacité de ce genre de produits mais elle aimait la sensation d'apaisement qui s'emparait d'elle dans ces moments-là. C'était comme si le simple fait de prendre un peu soin d'elle lui permettait de mettre un peu d'ordre dans le bordel de son esprit. Il faut dire qu'il n'était pas facile de trouver du calme, en partageant un appartement avec trois garçons ayant un caractère au moins aussi fort que celui de Finn, mais elle n'aurait échangé sa place pour rien au monde. Elle avait pourtant vécu seule, comme Eagan, dans un univers bien moins chaotique, et pourtant, elle ne s'était jamais autant sentie chez elle. Et tant pis si elle n'avait jamais le temps de finir de se coiffer correctement et que l'un de ses gars finissait toujours par l'interrompre. C'était pour ça qu'elle les adorait, et oui, même Carter. Cette fois, ce fut les clés de Marvin qui se glissèrent dans la serrure, et firent sursauter Finn. « Putain ! » s'écria-t-elle, quand elle ne parvint pas à rattraper la bouteille d'huile qui s'échoua sur le sol pour mieux s'y déverser. La jeune femme jeta tout de suite sa serviette de toilette sur la marre d'huile, et releva le flacon pour en sauver le peu qu'il y restait. Elle espérait sincère que la serviette éponge suffirait à absorber le plus gros de l'huile mais quelque chose lui disait qu'ils feraient un bon nombre de glissades pendant un moment... « Yo Marvin ! Tu sais faire le moonwalk ? » lança-t-elle, alors qu'une idée, tout sauf intelligente, lui traversait l'esprit... Elle poussa le canapé, veillant à ne pas tremper ses chaussettes dans le liquide sirupeux, et alla saluer son ami d'un baiser sur la joue. « Je détesterai cette idée quand il faudra nettoyer mais... c'est pour ça que Carter est là, non ? » lança-t-elle d'un air faussement innocent, avant d'utiliser la serviette qui se trouvait au sol pour étaler l'huile sur le parquet, et leur permette d'avoir une surface de jeux plus grande. Elle poussa ensuite la table basse, réalisant l'opération à quatre pattes pour éviter de se fracasser le nez contre celle-ci et fit signe à Marvin d'en faire autant des quelques fauteuils qui occupaient la pièce. « Tu penses que je peux tourner combien de fois sur moi-même avant de tomber ? » Sans attendre sa réponse, elle se plaça précautionneusement au centre et s'élanca sur elle-même. Un... deux... trois...

_________________

~ hardtodance with the devil on your back ~ Regrets collect like old friends, here to relive your darkest moments I can see no way, I can see no way but I like to keep some things to myself. I like to keep my issues strong ~ shakeitout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Marvin Wilkins

messages : 608
name : jenn/foxie
face + © : s.fernandez / ultraviolences (avatar), unknown@tumblr (gif)
multinicks : lexi ⋅ shiloh ⋅ luca ⋅ marloes
points : 213
age : twenty-nine.
♡ status : sleeping on your bed after sex, never call you back.
work : sports promoter of his best friend.
home : a flat in crescent lane with resen, finn and (unfortunately) carter.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●○ ) finn, resen, tc at the firehouse, tc on the beach.

i'm a handful baby Empty
Message· · Sujet: Re: i'm a handful baby i'm a handful baby EmptyLun 24 Juin - 12:11

Considérant que l’organisation de sa journée avait été un succès, lui permettant de réaliser l’intégralité du programme qu’il s’était planifié tout en lui laissant la deuxième partie de l’après-midi de libre, Marvin envisageait alors de rejoindre la colocation pour s’adonner à une courte sieste jusqu’au repas du soir, légèrement éreinté par l’entrainement qu’il avait réalisé et par le fait de s’être levé aux aurores, ce qui ne lui ressemblait pas généralement. Ce jour-ci pourtant, le brun avait fait l’effort de mettre un réveil aux premières heures dans le but d’accompagner et soutenir son meilleur ami dans sa préparation physique et mentale, mais aussi pour s’atteler à ses tâches plus spécifiques d’agent sportif, Marvin pouvant alors profiter des moments où son ami réalisait les exercices pour se prendre du temps de son côté à passer des coups de fils ou à traiter des mails restés en attente de réponse. Au fur et à mesure que la date du prochain combat approchait, les entrainements du boxeur se multipliaient et dans le même sens, les tâches annexes s’intensifiaient, obligeant alors les deux compères à s’investir pleinement dans toute la préparation d’avant-combat, aussi bien au niveau technique qu’opérationnel, chacun donnant de leur temps et de leur énergie à leur manière afin d’assurer à Resen les meilleures conditions possibles pour affronter l’évènement, un bon environnement étant nécessaire pour instaurer en lui une attitude positive adéquate qui lui permettrait d’amorcer le combat avec la meilleure tactique et surtout, qui lui permettrait de leur amener la victoire.  Ainsi, après avoir passé la matinée à la salle de boxe, les deux amis avaient rejoint le centre-ville pour y déjeuner, avant de se rendre ensuite dans une salle de musculation pour une courte séance de renforcement musculaire, terminant alors d’achever le jeune homme alors qu’à son contraire, son ami semblait encore déborder d’énergie, prenant la route de la salle de boxe pour un dernier entrainement avec le sac de frappe tandis que lui se contenta de rejoindre l’appartement une fois la douche achevée, avec la seule idée en tête que de se reposer. Mais, ce, c’était sans compter sur leur colocataire, qu’il pouvait déjà entendre crier à peine eut-il ouvert la porte de l’appartement. « Bonjour Miss Catastrophe. » annonçait-il d’un ton moqueur, un large sourire amusé prenant place sur ses lèvres à la vue de la jeune rousse et de son regard paniqué, alors qu’elle avait bondi sur le sol pour tenter d’éponger l’incident. S’il avait toujours eu connaissance du fait que la jeune femme pouvait se montrer maladroite, voire très maladroite, Marvin n’aurait pas imaginé à quel point cela pouvait être le cas avant de se retrouver à vivre en colocation avec elle. Mais désormais, y étant habitué, le brun n’y prêtait plus d’attention particulières, se contentant seulement de bien ranger les objets fragiles lui appartenant, évitant ainsi de les retrouver brisés avec les ordures. « Bien sûr que je sais faire le moonwalk, c’est moi qui en ait donné l’idée à Mickael Jackson, tu ne savais pas ? » poursuivait-il, un air faussement sérieux sur les traits, rapidement suivi par un souffle rieur, traversant ses narines pour trahir son amusement. Puis, alors que la jeune femme s’approchait jovialement pour le saluer, Marvin se baissa quelque peu pour venir accueillir son embrassade, prenant ensuite un air interloqué tout en la fixant, avec une nouvelle idée en tête pour la chambrer, jamais à court d’idées à ce sujet. « Mais pourquoi t’as les cheveux gras ? Il me semble avoir payé l’eau chaude le mois dernier, t’as le droit de te laver tu sais. » s’amusait-il à la taquiner en faisant référence à sa chevelure dont les longueurs étaient désormais imbibées d’huile, tout comme le sol de l’appartement par ailleurs. Et si cela n’avait pas l’air de déranger la jeune femme, lui donnant plutôt de nouvelles idées de distraction, Marvin ne put s’empêcher de s’en amuser, riant à pleine voix en la voyant tourner sur elle-même pour finalement s’approcher, l’aidant à son tour à tournoyer encore et encore pour finalement l’arrêter brusquement, l’empoignant par les épaules de manière ferme mais toutefois attentionnée, ceci afin de ne pas venir la blesser pour autant. « Bravo, bien joué. Maintenant, si t’allais me chercher une bière dans le frigo. Dix points de pénalité si tu te prends un mur en cours de route. » la défiait-il, l’œil observateur, alors conscient que marcher droit serait une réelle épreuve pour la rousse vu le nombre de tours qu’elle avait fini par réaliser.

_________________

Woman, oh woman, don't treat me so mean ! you're the meanest old woman that I've ever seen, I guess if you say so, I'll have to pack my things and go. Hit the road and don't you come back no more...


Dernière édition par Marvin Wilkins le Mar 2 Juil - 12:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the world spins madly on

Finn Prentis

messages : 959
name : margot; chasinghearts
face + © : holland roden ; faustinette la cacahuète.
multinicks : tyler; lucy; ali; nate
points : 380
age : 28 yo
♡ status : married (but don't tell anyone) ~ hopelessly denying her feelings for her best friend while casually having sex with him. ~ going to tinder dates to prove she's not in love with the person she'd like to go on a tinder date with.
work : firefighter.
home : sharing a bed with Resen, sharing a flat with Marvin & Carter.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (fr/en) resen, marvin, crys, madden, sören, mavis, tc firehouse (bros), tc pride (carter), mikkel, carter (next: tomas, marloes, alyn) / off

i'm a handful baby Empty
Message· · Sujet: Re: i'm a handful baby i'm a handful baby EmptyDim 30 Juin - 21:40

La scène était ridicule, et Finn avait parfaitement conscience de l’idée farfelue qui venait de s’emparer d’elle. Mais elle s’en moquait totalement. C’était bon de ne plus avoir le coeur si lourd à chaque respiration, et si elle se doutait bien que sa bonne humeur serait sûrement ternie à nouveau d’ici peu, elle était heureuse de retrouver son insouciance. Les retrouvailles avec ses meilleurs amis aidaient d’ailleurs en ce sens, eux qui n’étaient jamais les derniers pour la suivre dans ces délires étranges, comme Marvin qui ne chercha même pas à comprendre ce qu’il se passait avant de la saluer du surnom qu’il lui donnait depuis des années maintenant. “Salut beau gosse !” répondit-elle sur le même ton, ravie de voir qu’il était de bonne humeur. Elle ne fit pas plus attention que ça à son sourire moqueur, habituée à ce que Marvin la charie depuis qu’ils s’étaient rencontrés, il y avait maintenant près de vingt-quatre ans de cela. Elle se dirigea ensuite vers lui, allant chercher une accolade dont elle ne se lasserait jamais, ne put retenir un rire quand il feint d’être l’inspiration de Mickaël Jackson. Son rire résonnait encore dans la pièce lorsque ses lèvres touchèrent la joue de Marvin, avant qu’elle ne le serre dans ses bras à son tour. Elle le poussa légèrement, arborant une moue boudeuse lorsque son ami l’embêta sur ses cheveux gras. “Mais on avait dit que t’étais gentil avec moi maintenant” prenant une voix enfantine. Elle continua de sortir ses lèvres, les sourcils froncés puis ne résista pas et rigola une nouvelle fois, frottant ses cheveux contre le visage de son ami. “En parlant d’eau chaude, vous êtes insupportables les gars. Dès que je passe après vous, je prends une douche FROIDE.” Elle ne savait pas vraiment si c’était que le ballon d’eau chaude n’en contenait pas assez pour permettre à quatre personnes de se laver dans un intervalle de deux heures ou simplement s’ils prenaient des douches d’une longueur démentielle mais Fin préférait aborder la question avant qu’on menace sa brillante chevelure rousse d’en être la cause. “Du coup, je ne me lave plus les cheveux et TADAM”. précisa-t-elle, montrant du doigt sa magnifique chevelure huilée.
Désireuse d’éviter de lui donner une nouvelle opportunité de la taquiner, Finn décida de lancer un défi, prête à tout faire pour vaincre le guiness record du nombre de tour sur elle-même. Elle avait à peine commencer à tourner que son ami se mit à rire, et si le coeur de Finn s’en félicita, elle resta les yeux clos parfaitement concentrée pour ne pas fermer, comptant avec la plus grande attention le nombre de tours qu’elle faisait sur elle-même. Elle manqua légèrement de perdre son équilibre lorsqu’elle sentit les mains de Marvin sur ses épaules, mais ne protesta puisqu’il contribuait en réalité à lui donner plus d’impulsions. Son visage se mue en une grimace cependant lorsqu’il l’arrêta, la forçant à réouvrir les yeux. “HEY ! J’allais battre un record, là !” protesta-t-elle, ne sachant pas vraiment de quel record elle parlait. Elle regarda autour d’elle, ayant parfaitement le tourni et se demanda ce que Marvin avait en tête pour l’arrêter de la sorte. Un nouveau rire s’échappa de ses lèvres lorsqu’elle entendit la requête de son ami. “Je veux bien tenter, mais ça serait quand même bien dommage de laisser une bière s’échouer sur le sol…” Elle planta son regard dans le sien et précisa pourtant sans lui laisser le temps d’ouvrir la bouche : “Si elle tombe, c’est toi qui nettoie.” Elle se tourna ensuite doucement vers la cuisine, la tête lui tournant encore, se demandant comment elle allait faire. Le problème n’était pas seulement qu’elle avait la tête en vrac, mais aussi que ses chaussettes étaient imbibées d’huile et compliquaient encore plus l’épreuve. Elle avança précautionneusement, un pied après l’autre, mais alors qu’elle arrivait près de la table de la cuisine, son pied glissa, la forçant à se rattraper tant bien que mal sur l’une des chaises. Par miracle, elle ne s’était pas fait plus mal que ça : elle aurait simplement un bleu au point d’impact. “Je te préviens que si je me pète quelque chose…” Elle se tourna vers lui, un air de défi dans les yeux. “Personne ne doit savoir comment. Surtout pas les gars de la caserne, hein.” Elle n’en finirait plus de les entendre se moquer d’elle sinon. Elle se redressa ensuite et alla, non sans difficulté, jusqu’au frigo d’où elle sortit deux bières. “Je propose que tu viennes les chercher, ‘Vin !” Elle attrapa un briquet qui trainait sur la table de la cuisine, et ouvrit les deux bières avant de s’installer à la table, un soupir heureux s’échappant de ses lèvres. “Of course, je veux bien une démonstration de moonwalk pour l’occasion.

_________________

~ hardtodance with the devil on your back ~ Regrets collect like old friends, here to relive your darkest moments I can see no way, I can see no way but I like to keep some things to myself. I like to keep my issues strong ~ shakeitout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Marvin Wilkins

messages : 608
name : jenn/foxie
face + © : s.fernandez / ultraviolences (avatar), unknown@tumblr (gif)
multinicks : lexi ⋅ shiloh ⋅ luca ⋅ marloes
points : 213
age : twenty-nine.
♡ status : sleeping on your bed after sex, never call you back.
work : sports promoter of his best friend.
home : a flat in crescent lane with resen, finn and (unfortunately) carter.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●○ ) finn, resen, tc at the firehouse, tc on the beach.

i'm a handful baby Empty
Message· · Sujet: Re: i'm a handful baby i'm a handful baby EmptyMer 3 Juil - 13:34

Même s’il ne s’était pas attendu à ce que sa colocation avec Resen prenne une telle tournure, Marvin s’étant habitué à vivre uniquement en compagnie de son meilleur ami depuis leur départ d’Eagan, ce il y a plus de dix ans désormais, le jeune homme devait bien avouer que la situation actuelle n’était pas déplaisante pour autant, l’arrivée de Carter et Finn ayant rajouté une part d’animation dans leur modeste appartement sur Crescent Lane. Du moins, s’il se serait bien volontiers passé de la présence du jeune cousin Harwell, insupportable au possible, l’arrivée de la rousse quelques mois après lui avait au moins le mérite d’améliorer la situation, redressant la balance et lui offrant ainsi une nouvelle alliée. Et malgré la distance qui les avaient séparés depuis toutes ces années, Marvin pouvait se réjouir de constater qu’au fond, rien n’avait réellement trop changé entre eux, la complicité qui animait autrefois le trio fût alors retrouvée très naturellement, comme s’ils ne s’étaient jamais réellement quitté. D’une certaine façon, c’était le cas. Car même s’ils n’étaient plus ensemble physiquement parlant durant tout ce temps, ils n’avaient jamais cessé de se donner des nouvelles les uns et les autres, de manière très régulière, pas une semaine ne passant sans qu’ils ne soient en contact. Et même si certaines choses de la vie avaient eu don de les éloigner quelque peu quand même, cela n’était que de l’ordre du détail, leur amitié se montrant ainsi plus forte que tout, prête à tout surmonter. Sans hésiter, Marvin croyait en la dureté de leur amitié comme dans un roc inébranlable, tandis qu’il serait très sûrement prêt à tout pour la voir perdurer tout comme il serait toujours prêt à tout pour venir en aide à ses meilleurs amis, capable même d’en venir à tuer pour eux, si cela s’avérait nécessaire. Ainsi, même si Marvin consacrait une majeure partie de son temps à les importuner avec sa capacité propre à ne jamais se prendre en sérieux, Finn étant bien souvent la principale cible de ses blagues diverses (pour la raison qu’à ce jeu, elle y était probablement tout aussi douée que lui, ou presque, et constituait donc une adversaire de taille), ses bourdes ne dénotaient alors que de l’affection qu’il pouvait leur porter. A la remarque de la rousse à propos de la douche, le visage du brun vint alors à s’assombrir, ses sourcils se fronçant tandis qu’il reposait sur elle, un regard qui trahissait sans aucun doute son taux d’exaspération face au sujet. « Pour ça, arranges-toi avec l’autre petit con de Carter, si y’en a un qui passe des heures sous la douche et dans la salle de bain, c’est bien lui. » maugréa-t-il d’un ton qui ne cachait point son agacement alors qu’il s’était bien souvent, retrouvé confronté au problème, l’étudiant semblant prendre un malin plaisir à les faire tourner en bourrique, Marvin le soupçonnant d’ailleurs de bloquer intentionnellement et de manière régulière la salle de bain, les empêchant alors d’y accéder et ce pour son plus simple plaisir. Parce qu’au fond, à en croire l’état dans lequel il en ressortait, Marvin doutait sincèrement de ses occupations lorsqu’il s’y enfermait des heures durant. « Mais je te souhaite d’avance bon courage si t’espères obtenir un quelconque progrès de sa part. » S’il était bien souvent emporté devant le caractère capricieux et puéril de l’étudiant, Marvin avait rapidement abandonné toute idée de lui faire entendre raison, avec l’impression que cela amusait encore plus le blond lorsque lui ou Resen venaient à le disputer, bien qu’il était au final assez difficile de se contenir face à son comportement. Amusé par l’image de la jeune femme, tournant sur elle-même au beau milieu de leur séjour, un grand sourire était rapidement revenu se glisser sur ses lèvres, satisfait de son idée tandis qu’il lui lançait un nouveau défi. « Si une bière tombe, t’as un gage. Et tu rêves pour que je nettoie, tu dois déjà laver le sol pour l’avoir enduit d’huile de toute façon, tu serais plus à ça près. » précisait-il en gloussant légèrement, tout en croisant les bras sur sa poitrine pour observer la jeune femme dans son périlleux parcours jusqu’au frigo, à la manière d’un juge qui se préparerait à évaluer le défi. Et alors qu’elle se retournait à mi-parcours, lui lançant un regard menaçant tout en évoquant la possibilité de se casser quelque chose sur le chemin, Marvin se contenta de lever les yeux au ciel, secouant ensuite légèrement de la tête pour chasser cette idée, ne tenant pas à ce que ses paroles vinrent lui porter malheur. Et alors qu’elle le défiait alors de la rejoindre en moonwalk, ne tardant pas à lui lancer un nouveau défi à peine son parcours du combattant achevé, Marvin haussa les épaules avant d’amorcer quelques pas en sa direction, dans un moonwalk plutôt approximatif, terminant son trajet en une sorte de danse. « Satisfaite ? » s’enquit-il alors une fois arrivé à sa hauteur, tout en s’emparant de la deuxième bière qui l’attendait sur le comptoir.

_________________

Woman, oh woman, don't treat me so mean ! you're the meanest old woman that I've ever seen, I guess if you say so, I'll have to pack my things and go. Hit the road and don't you come back no more...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the world spins madly on

Finn Prentis

messages : 959
name : margot; chasinghearts
face + © : holland roden ; faustinette la cacahuète.
multinicks : tyler; lucy; ali; nate
points : 380
age : 28 yo
♡ status : married (but don't tell anyone) ~ hopelessly denying her feelings for her best friend while casually having sex with him. ~ going to tinder dates to prove she's not in love with the person she'd like to go on a tinder date with.
work : firefighter.
home : sharing a bed with Resen, sharing a flat with Marvin & Carter.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (fr/en) resen, marvin, crys, madden, sören, mavis, tc firehouse (bros), tc pride (carter), mikkel, carter (next: tomas, marloes, alyn) / off

i'm a handful baby Empty
Message· · Sujet: Re: i'm a handful baby i'm a handful baby EmptyDim 7 Juil - 22:52

Finn avait eu peur que quelque chose ne soit cassé définitivement entre Marvin et elle, suite à la distance qu’elle avait parfois pu mettre entre eux par le passé. Elle avait ses raisons, qu’elle ne regrettait absolument pas mais sacrifier une part de son amitié avec Marvin pour les respecter, lui avait coûté grandement. Mais les rancunes du passé, si tant est qu’elles n’aient jamais existés, avaient désormais totalement disparu. Leur complicité était retrouvée comme s’ils n’avaient pas parlé dix ans loin l’un de l’autre. Ils avaient tous deux - tous trois, en réalité - à ne jamais trop s’éloigner, à s’écrire régulièrement, s’appeler aussi souvent que possible et surtout à se voir, au moins deux à trois fois par an. Finn aurait volontiers été les voir plus souvent si elle n’avait craint de finir par leur dévoiler combien leur absence à Eagan faisait de son quotidien en véritable enfer. La ville avait perdu une grande partie de ses saveurs sans ses deux acolytes pour la teinter d’éclats de rire et d’âneries en tout genre. Raison pour laquelle elle avait fini par partir et les rejoindre. L’accolade de son ami en signe de bonjour ne fut que confirmer ce que Finn savait déjà au fond d’elle : elle aurait dû les rejoindre bien plus tôt. Mais les choses étaient ce qu’elles étaient, et plutôt que de passer son temps tourné vers le passé, Finn avait décidé de tourner son regard vers l’avenir. En l’occurrence, l’avenir semblait être au moins constitué de ménages et d’une douche pour retirer l’huile de ses cheveux, mais la rouquine remarqua rapidement qu’elle aurait mieux fait de ne pas aborder ce sujet. Elle fit le corps de son ami se tendre à la seule mention des douches froides qu’elle était contrainte de prendre, et posa une main sur son bras, comme pour l’apaiser. Un sourire amusé se dessina sur les lèvres de Finn lorsqu’il lui indiqua que c’était peine perdue d’essayer de faire entendre raison à Carter. Elle hocha la tête, acquiesçant. “Je pense qu’on devrait installer un cadenas, et ne lui prêter la clé que quand on a fini de notre côté.” Bien sur, Finn avait conscience que ce n’était pas la meilleure solution : d’abord, parce que cela serait chiant à gérer pour eux mais aussi (et peut être surtout) parce qu’il serait aisé pour l’adolescent de faire un double des clés. “ou on coupe l’eau chaude dès qu’il est sous la douche !
Elle rigola en l’entendant rejeter l’idée de l’aider à nettoyer, pas vraiment étonnée mais sachant aussi que si elle le jouait bien, il accepterait sans doute de l’aider. Pour l’heure, cependant, il était plutôt question de s’amuser que de se comporter comme des adultes responsables. Une fois son propre but atteint, la jeune femme lança un nouveau défi à son ami, ravi de le voir l’exécuter sans même hésiter une seule seconde. Portant la bière à ses lèvres alors qu’il faisait une démonstration somme toute relativement impressionnante du moonwalk, elle ne put s’empêcher de l’encourager sur le chemin. Une fois qu’il l’eut rejointe, elle se leva pour l’applaudir, comme s’il venait de réaliser l’exploit du siècle. “Bravo ! Je suis sûre que Mickaël t’a applaudi de sa tombe !
Elle se rassit ensuite, glissant une jambe sous elle, et reprit une gorgée de bière. Un sourire heureux illuminait son visage alors qu’elle profitait simplement de la douceur de cet instant partagé. Elle aurait aimé lui demander comment s’était passé sa journée, ou s’il avait, malgré les apparences qu’il donnait, une fille qui faisait battre son coeur un peu plus fort que toutes les autres. Elle aurait voulu lui dire de lui compter tout ce qu’elle avait manqué dans sa vie, pas ce qui comptait parce qu’elle le connaissait déjà mais aussi tout ce qui comptait pas : les weekends, les fous rires, les tracas du quotidien qu’on ne pense jamais à raconter mais qui en dise pourtant tant sur notre état d’esprit et ce que l’on devient. Au lieu de ça, son esprit se focalisa sur une seule donnée : Marvin était son meilleur ami, plus peut-être encore que Resen puisque aucune ambiguïté n’avait jamais existé entre eux, et elle lui avait caché tellement de choses. Dont une chose qu’on ne devrait jamais avoir à cacher quelqu’un d’aussi proche. Elle ne savait même pas vraiment pourquoi elle n’avait su se résoudre à l’appeler, que ce soit quand Eugene l’avait demandé en mariage, ou quand elle avait été sur le point de dire oui. C’était Marvin qui aurait dû la conduire jusqu’à l’hôtel, mais peut être que justement, c’était exactement pour cette raison qu’elle n’avait pas voulu l’appeler. Ce mariage était voué à l’échec, et elle qui s’était toujours promis de ne se marier qu’une fois, avait gâché cette occasion. Peut-être qu’elle se remarierait un jour, mais plus comme ça. Pas pour les mauvaises raisons, pas pour s’échapper de quelque chose. Elle soupira, doucement, alors que les mots se précipitaient hors de sa bouche : “Je suis mariée, Marvin. Enfin, peut-être divorcée maintenant.” Elle bloqua, sans même s’en rendre compte, sa respiration pour guetter la réaction de son meilleur ami, et continua : “C’est probablement la plus grosse connerie que j’ai jamais faite.

_________________

~ hardtodance with the devil on your back ~ Regrets collect like old friends, here to relive your darkest moments I can see no way, I can see no way but I like to keep some things to myself. I like to keep my issues strong ~ shakeitout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Marvin Wilkins

messages : 608
name : jenn/foxie
face + © : s.fernandez / ultraviolences (avatar), unknown@tumblr (gif)
multinicks : lexi ⋅ shiloh ⋅ luca ⋅ marloes
points : 213
age : twenty-nine.
♡ status : sleeping on your bed after sex, never call you back.
work : sports promoter of his best friend.
home : a flat in crescent lane with resen, finn and (unfortunately) carter.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●○ ) finn, resen, tc at the firehouse, tc on the beach.

i'm a handful baby Empty
Message· · Sujet: Re: i'm a handful baby i'm a handful baby EmptyLun 15 Juil - 16:58

La main de la jeune femme sur son bras lui arracha un sourire en coin, davantage pour le souvenir que cela évoquait en lui que pour l’intention de la rousse d’essayer de le calmer au sujet de Carter et de ses péripéties qui, bien qu’il avait tendance à l’exaspérer, ne le préoccupait pas au point de réellement le mettre en colère. Ou du moins, pas encore. Ce qui l’amusait alors était le fait que d’une certaine façon, Finn avait souvent tenu ce rôle de médiatrice à ses côtés, venant l’apaiser lorsqu’elle remarquait que la tension venait à monter en lui, prête à le faire exploser. Et si le jeune homme se montrait la plupart du temps incontrôlable face à sa colère, ne pouvant que difficilement la retenir, la présence de la jeune femme à ses côtés avait bien souvent eu raison de lui, l’aidant à reprendre ses esprits et à se tempérer avec bien plus de facilité qu’autrement. Par un simple contact de sa main sur sa peau, par un simple regard entendu qu’elle lui adressait ou par l’élévation de sa voix pour venir l’interpeller lorsqu’il s’apprêtait à réellement s’emporter, Finn parvenait à le freiner dans ses élans, contre toute attente. Et au fond, il n’y pensait plus réellement, à tout cela. Parce que c’est le genre de détails qui ne se remarquent pas forcément et qui s’oublient, avec les années passées, les années loin d’elle et la distance qui les séparaient alors. Mais, le réalisant, par ce simple geste à la fois si anodin mais pourtant si éloquent, le brun ne put s’empêcher de s’en réjouir intérieurement, ravi de voir que certaines choses étaient restées les mêmes depuis le temps et que malgré tout ce qui aurait pu les séparer durant ces dernières années, leur relation restait inchangée, leur complicité n’en étant que renforcée davantage tandis que Marvin s’en trouvait satisfait, réalisant à quel point la jeune femme avait pu lui manquer depuis leur départ. Plus qu’une nouvelle complice pour contrer les (mauvaises) plaisanteries de Carter, le jeune homme retrouvait sa meilleure amie. « Le connaissant, il serait encore capable de mettre l’appartement sens dessus dessous rien que pour mettre la main sur la clef. A ce rythme-là, vaut mieux plutôt changer les serrures de la porte d’entrée et le laisser entrer seulement quand on en aurait envie. Ce qui, pour ma part, rimerait probablement avec jamais. » plaisantait-il, bien que l’idée d’imaginer le jeune étudiant gratter à la porte dans l’espoir de rentrer dans l’appartement ne lui déplaisait pas tant, à la différence près qu’il n’avait aucune envie de se voir enfermer pour motif de maltraitance sur mineur ou quoi que ce soit dans le genre. « Mais l’idée de la douche froide est plutôt pas mal et peut être assez drôle pour nous sur le moment, à tester. » poursuivait-il, non sans hâte de mettre cette option à exécution, imaginant déjà avec satisfaction les cris de l’étudiant lorsqu’il se retrouverait, sans s’y attendre, sous les jets d’eau glacée.
Une fois leurs démonstrations terminées, Marvin s’adonna à une légère courbette tout en riant, amusé par la situation et par la remarque de Finn au sujet de sa performance, pourtant pas aussi spectaculaire que ce qu’elle venait à prétendre. Et lui qui espérait se reposer en rejoignant l’appartement, il avait finalement perdu toute once de sommeil, requinqué par l’énergie et la bonne humeur communicative de son amie. S’asseyant à son tour à la table de la cuisine, aux côtés de la jeune femme, Marvin lui adressa un regard entendu tout en levant sa bière, comme pour trinquer dans une manière télépathique bien à eux, avant de la porter à ses lèvres pour en boire une (longue) gorgée. Et alors que quelques secondes plus tard, il s’apprêtait à en reprendre une autre, appréciant la sensation de fraîcheur sur son palet, il la reposa soudainement sur la table à l’annonce de la jeune femme, manquant de s’étouffer face à ses paroles, lui paraissant sur le moment, tout bonnement incompréhensibles. Et si sa première envie fût d’exploser de rire, pensant à une nouvelle farce de la jeune femme, l’air sérieux et inquiète trônant sur les traits de la rousse le stoppa net, laissant plutôt place à un air d’incompréhension sur son visage, tandis qu’il l’observait alors d’un regard inquisiteur. « Qu’est-ce que tu me racontes, Finn ? De quoi tu me parles, t’essayes de me faire marcher ? » Et malgré ses paroles, son ton était sérieux, tandis qu’il cherchait intérieurement à comprendre sa soudaine révélation, n’y voyant pourtant aucun sens. Pourtant, sans qu’il ne sache dire pour quelle raison, Marvin avait le sentiment qu’il devait la prendre au sérieux à ce moment. Peut-être parce que d’une certaine façon, il la connaissait par cœur Finn et si elle était douée en matière de plaisanterie, la rousse était quasiment incapable de conserver son sérieux avec lui dans ce genre de situation, son sourire ou son regard venant à la trahir dès qu’elle tentait de le bluffer. « T’es mariée avec qui ? » demandait-il ensuite, tout en passant une main dans sa chevelure, trahissant son embarras tandis qu’il se trouvait quelque peu interloqué par ses propres parole, qu’une part de lui ne parvenant pas à y croire alors que la simple idée que Finn ait pu se marier sans que lui ou Resen n’en soient mis au courant lui paraissait tout simplement impossible.

_________________

Woman, oh woman, don't treat me so mean ! you're the meanest old woman that I've ever seen, I guess if you say so, I'll have to pack my things and go. Hit the road and don't you come back no more...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the world spins madly on

Finn Prentis

messages : 959
name : margot; chasinghearts
face + © : holland roden ; faustinette la cacahuète.
multinicks : tyler; lucy; ali; nate
points : 380
age : 28 yo
♡ status : married (but don't tell anyone) ~ hopelessly denying her feelings for her best friend while casually having sex with him. ~ going to tinder dates to prove she's not in love with the person she'd like to go on a tinder date with.
work : firefighter.
home : sharing a bed with Resen, sharing a flat with Marvin & Carter.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (fr/en) resen, marvin, crys, madden, sören, mavis, tc firehouse (bros), tc pride (carter), mikkel, carter (next: tomas, marloes, alyn) / off

i'm a handful baby Empty
Message· · Sujet: Re: i'm a handful baby i'm a handful baby EmptyDim 21 Juil - 22:50

Finn ne put qu'acquiescer d’un haussement de sourcil quand Marvin précisa que Carter serait capable de retourner tout l’appartement pour trouver la clé de la salle de bain. C’était probablement vrai, et quelque part cela désolait Finn. Carter avait tendance à plus la faire rire que les garçons mais elle devait avouer ne pas comprendre pourquoi il se comportait de la sorte. Il jurait ne pas voir ce qu’il y avait de problématique dans son comportement et si la rouquine avait sincèrement remis en cause ce point pendant un certain temps, elle n’en était plus si certaine. Carter était puéril, mais il ne faisait pas exprès d’être aussi insupportable - du moins, il ne le faisait pas toujours exprès. “Tu sais, j’ai un peu d’argent de côté - d’être restée à Eagan vivre avec ma mère a ses bons côtés - je peux lui payer un appartement pendant quelques temps si vous voulez vraiment vous en débarrasser !” C’était un point qu’elle aurait probablement dû aborder en premier lieu avec Resen, mais puisque l’occasion se présentait d’en parler à Marvin… Un léger rire s’échappa des lèvres de Finn quand elle entendit l'engouement de Marvin à l’idée de faire prendre une douche glaciale à Carter. “On en parlera à Resen et fera ça un jour où on est là tous les trois, histoire de vraiment se marrer.” précisa-t-elle, avant de s’élancer pour faire des tours sur elle-même, aidée de cette huile de coco qu’elle regretterait rapidement d’avoir étalé de la sorte sur le sol.
Le reste de leur discussion prit une tournure inattendue pour Finn, mais probablement encore plus pour Marvin. Elle avait toujours eu l’intention de lui avouer qu’elle était mariée et avait imaginé la chose de milliers de façons différentes mais certainement pas autour d’une bière alors qu’il venait de partager un aussi bon moment. Elle s’était dit qu’elle parlerait à Resen et Marvin en même temps pour éviter que l’un ne l’apprenne de l’autre, ou qu’elle parlerait à Resen puis à Marvin, ou peut-être l’inverse mais dans des circonstances où elle maîtrisait également ce qui allait se passer, leurs réactions mises à part, évidemment. Si elle était tout à fait honnête, Finn n’avait pas entendu leur dire dès la semaine de son arrivée, mais elle s’était dit qu’une fois qu’ils auraient retrouvés leurs marques, elle pourrait leur annoncer qu’elle était mariée, mais que c’était une erreur (de ne pas les appeler, mais aussi de s’être mariée) et qu’elle avait essayé de résoudre la situation comme une grande, qu’elle attendait juste que son cher et tendre lui renvoie les papiers du divorce. Au lieu de ça, elle s’était tue. Parce que tout se passait bien, qu’elle retrouvait son Marvin et que les retrouvailles avec @Resen Harwell étaient plus intimes qu’elle ne l’aurait pensé même s’ils restaient fidèles à elle-même. Cette intimité était sans doute la raison pour laquelle elle aurait dû ouvrir la bouche plus tôt, mais elle en avait tout simplement été incapable, terrorisée qu’elle était à l’idée de leur avouer quoi que ce soit. Elle tritura le papier qui se trouvait autour de sa bière, laissant son meilleur ami s’exprimer. Il lui demanda si elle rigolait et le regard désolé qu’elle lui lança suffit probablement à lui répondre. Lorsqu’il demanda à qui elle était mariée, Finn soupira, secoua la tête et but une longue gorgée de bière. L’instant qu’elle avait tant redouté était arrivé. Elle prit une grande inspiration et voulut porter à nouveau son regard sur son ami mais elle était trop focalisée sur la porte d’entrée. Et si Resen rentrait ? “Tu me laisseras lui dire, s’il te plaît ?” Sa gorge était comme étouffée de ce secret qu’elle avait gardé trop longtemps et si elle ne pouvait s’en prendre qu’à elle-même, une part d’elle était soulagée que Marvin soit le premier au courant. Peut-être pourrait-il la conseiller sur la marche à suivre pour la suite… Cherchant les mots pour expliquer cette situation à son meilleur ami,  elle passa, sans réellement savoir ce qu’elle faisait, une main sur son visage puis se leva de sa chaise. “J’ai besoin de quelque chose de plus fort que ça.” précisa-t-elle, en ouvrant le freezer pour en sortir une bouteille de tequila. Elle attrapa deux verres en déposant un devant chacun d’eux, et à côté d’eux, du jus de citron pressé qui n’était pas l’idéal mais ferait bien l’affaire. Elle les servit, avala un verre puis en deuxième, en resservit un troisième et se rassit. “Il s’appelle Eugene mais je ne crois pas que tu le connaisses.” Elle soupira et esquissa un geste vers la main de son ami mais laissa son bras retomber en cours de route. Finn n’était pas prête à le voir retirer sa main. “Je n’ai rien dit parce que… elle souffla, réalisant au fur et à mesure des mots qu’elle devait formuler ce qui l’avait poussé à agir ainsi, parce que ce n’était pas une bonne décision et que tu m’aurais empêché de le faire.” Ce qui était vrai, partiellement. Il y avait aussi tous ses sentiments pour Resen qui étaient entrés en ligne de compte, et la peur que lui, au contraire, ne l’empêche pas de le faire. “Mais te le cacher était une aussi mauvaise décision. Je suis tellement désolée, Marvin.” précisa-t-elle, alors qu’une larme menaçait de s’écraser sur sa joue.

_________________

~ hardtodance with the devil on your back ~ Regrets collect like old friends, here to relive your darkest moments I can see no way, I can see no way but I like to keep some things to myself. I like to keep my issues strong ~ shakeitout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Marvin Wilkins

messages : 608
name : jenn/foxie
face + © : s.fernandez / ultraviolences (avatar), unknown@tumblr (gif)
multinicks : lexi ⋅ shiloh ⋅ luca ⋅ marloes
points : 213
age : twenty-nine.
♡ status : sleeping on your bed after sex, never call you back.
work : sports promoter of his best friend.
home : a flat in crescent lane with resen, finn and (unfortunately) carter.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●○ ) finn, resen, tc at the firehouse, tc on the beach.

i'm a handful baby Empty
Message· · Sujet: Re: i'm a handful baby i'm a handful baby EmptyDim 11 Aoû - 0:36

Préférant ne pas tenir compte de la remarque de son amie lorsqu’elle se proposa pour payer un appartement au cousin Harwell, ceci afin de leur permettre de retrouver leur tranquillité, Marvin ne s’attendait pas réellement à cela, loin de comprendre d’où cette idée avait bien pu lui venir tandis qu’il trouvait sa proposition complétement farfelue. Considérant d’une part que Carter ne méritait pas le moins du monde un pareil cadeau (d’autant plus qu’un appartement pour lui tout seul serait probablement synonyme de désastre complet, tant le gamin ne savait pas se débrouiller de manière autonome pour tout ce qui concernait les tâches ménagères quotidiennes et tant pour la raison qu’il en profiterait encore davantage pour faire ce qu’il souhaitait, c’est-à-dire plus ou moins n’importe quoi) et d’autre part que cela n’était pas le rôle de Finn de lui payer quelque chose, encore moins un appartement (n’était-il pas censé avoir des parents pour cela ?), Marvin n’était ainsi pas particulièrement emballé par sa suggestion, se contentant de l’ignorer pour le moment alors qu’il n’avait aucune envie de rentrer dans ce débat-là avec la jeune femme. D’autant plus qu’il avait à discuter de choses bien plus importantes, à en croire les révélations que la rousse venait à lui faire et auxquelles Marvin ne semblait rien comprendre non plus, soudainement largué devant les paroles de sa meilleure amie, celles-ci lui paraissant alors tout bonnement incompréhensibles. En l’espace d’un rien de temps, toute l’ampleur de leur conversation semblait s’être modifié et alors qu’ils s’occupaient encore à faire des pirouettes dans le séjour de leur appartement quelques minutes auparavant encore, voilà qu’ils se retrouvaient en plein coeur d’une discussion des plus sérieuses et pour Marvin, des plus inattendues, devant l’impossibilité pour lui de s’attendre à une pareille tournure des évènements. Ses traits trahissaient tout de son incompréhension et de sa surprise, et si la plupart du temps le jeune homme était capable de conserver un air impassible en toute situation, ne dévoilant que rarement ses émotions, il se trouvait pour le coup complètement déstabilisé par les propos de Finn et par le fait qu’elle ait pu leur cacher quelque chose d’aussi conséquent durant tout ce temps. La fixant d’un air quelque peu incrédule, attendant avec impatience qu’elle reprenne la parole pour lui en expliquer davantage sur le sujet, ses premiers mots ne fûrent toutefois pas pour l’abreuver de détails supplémentaires mais pour l’implorer de ne rien en dire au troisième membre de leur trio. « Bien sûr, tu peux compter sur moi. » lui indiquait-il tout en lui adressant un regard entendu, visant à la rassurer sur ces propos. Même si d’une certaine manière, Marvin avait tendance à tout raconter ou presque à son meilleur ami Resen sur à peu près tous les sujets qui soient (et même lorsque Resen ne l’écoutait déjà plus tant il pouvait avoir tendance à parfois trop parler, parfois même pour ne rien dire réellement), lui confiant également sans gêne aucune les secrets qu’on pouvait partager avec lui, pour cette fois, il allait bien se passer de lui révéler la nouvelle. Et bien que l’envie lui prendrait probablement à certaines reprises d’en parler avec quelqu’un d’autre que la principale concernée, Marvin savait se montrer en mesure de garder pour lui les quelconques secrets qu’il apprenait lorsque cela s’avérait réellement nécessaire. Pour le coup, ça l’était clairement. D’une, parce qu’il s’agissait de Finn et qu’il ne pouvait tout bonnement pas trahir sa meilleure amie. D’autre part, parce qu’il ne se voyait tout simplement pas révéler cela à Resen, parfaitement conscient que ce n’était pas à lui de faire cette annonce. Puis, tandis que la rousse venait leur servir deux shots de tequila, Marvin l’observa sans dire mot, réalisant à quel point Finn devait prendre sur elle pour lui faire cette confession, pas facile à avouer. Avalant à son tour son shot alors qu’elle terminait son troisième d’affilée, Marvin reposa sur elle un regard neutre alors qu’elle venait finalement lui révéler l’identité de celui dont elle serait mariée, sans toujours en comprendre les circonstances. « Eugène ? » répétait-il alors, tout en se demandant quel genre d'énergumène pouvait porter un nom pareil, hormis un homme très âgé, songeant également au fait qu’il n’avait pas en souvenir que Finn ait déjà évoqué ce nom par le passé. « Mais comment est-ce que c’est arrivé ? » Et quand ? Tout un tas de questions se bousculaient dans sa tête, sans qu’il ne sache réellement laquelle poser en premier, la situation lui paraissant encore totalement incroyable, incompréhensible. « C’est vrai que je t’aurais probablement empêché de le faire, et que tu aurais du m’en parler, nous en parler... » admit-il à son tour, tout en lui adressant un léger sourire, ou ce qu’il pouvait faire de mieux à ce moment-là. « Mais ça va aller, Finn, on.. on va arranger ça. » poursuivait-il, ouvrant légèrement les bras à son intention tandis que son regard commençait à briller, submergé par l’émotion. Et si son ton se montrait plutôt hésitant, en raison du choc toujours provoqué par cette annonce inattendue, Marvin n’avait aucune intention de lui en vouloir pour ce secret qu’elle avait gardé pour elle, contre toute attente, pensant que d’une certaine manière, la rousse devait avoir ses raisons pour ne pas l’avoir fait.

_________________

Woman, oh woman, don't treat me so mean ! you're the meanest old woman that I've ever seen, I guess if you say so, I'll have to pack my things and go. Hit the road and don't you come back no more...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the world spins madly on

Finn Prentis

messages : 959
name : margot; chasinghearts
face + © : holland roden ; faustinette la cacahuète.
multinicks : tyler; lucy; ali; nate
points : 380
age : 28 yo
♡ status : married (but don't tell anyone) ~ hopelessly denying her feelings for her best friend while casually having sex with him. ~ going to tinder dates to prove she's not in love with the person she'd like to go on a tinder date with.
work : firefighter.
home : sharing a bed with Resen, sharing a flat with Marvin & Carter.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (fr/en) resen, marvin, crys, madden, sören, mavis, tc firehouse (bros), tc pride (carter), mikkel, carter (next: tomas, marloes, alyn) / off

i'm a handful baby Empty
Message· · Sujet: Re: i'm a handful baby i'm a handful baby EmptyAujourd'hui à 1:05

Finn s'était rarement sentie aussi mise à nue. Elle connaissait pourtant Marvin depuis près d'un quart de siècle maintenant, depuis si longtemps que la vie avant lui n'avait jamais réellement existé. Pas uniquement parce qu'il faisait tant partie de sa vie qu'elle ne l'imaginait sans lui mais parce qu'elle était si jeune lorsqu'il était entré dans sa vie que son cerveau n'avait pas encore la capacité de former des souvenirs qu'elle garderait, trop occupé qu'il était encore à l'époque à apprendre les gestes basiques de la vie de tous les jours. Pourtant, elle ne s'était jamais retrouvée dans une situation où elle se sentait si mal à l'aise et honteuse face à son ami, voire même face à quiconque. Il l'avait pourtant vu dans des états pathétiques : en larmes dans la cour de récré parce que Shannon lui avait volé son stylo préféré alors qu'elle avait six ans, avec du vomi partout, vêtements et cheveux compris, à seize ans après une soirée trop arrosée, incapable de parler lorsqu'elle avait dû lui dire qu'elle ne pourrait se rejoindre à Resen et lui pour le projet qu'ils avaient pourtant eu tous les trois… Mais aucun de ces moments n'avait paru aussi dur que celui-ci. Pas parce qu'il risquait de mal réagir, mais parce que Finn savait qu'elle ouvrait une porte qu'elle ne pourrait plus jamais refermer en lui avouant cette vérité. Elle n'avait pas prévu que les mots sortent de sa bouche – ou plutôt, ne s'était pas attendu à ce qu'il sorte à ce moment-là. Elle avait pourtant prévu de lui – de leur – dire depuis le moment où elle s'était installée derrière le volant de sa voiture, décidée à quitter Eagan pour rejoindre les seules personnes qu'elle avait jamais vraiment aimées, mais n'avait jamais vraiment pu s'y résoudre. Elle expira doucement, libérant ses poumons d'un poids qui s'y réinstalla à peine quelques secondes plus tard, lorsqu'il lui confirma qu'il ne dirait rien à Resen. "Merci." Il lui faudrait lui dire rapidement, c'était certain, mais comment ? Elle avait joué des milliers de scénarios dans sa tête sur l'art et la manière de lui annoncer et chaque fois qu'elle parvenait à se convaincre que cette fois, c'était la bonne, elle lui dirait, il suffisait qu'il lui offre un sourire, que sa main se perde sur ses reins ou que ses lèvres effleurent sa joue pour qu'elle abandonne l'idée de briser cet équilibre précaire qu'ils avaient trouvé. Loin d'être idiote, Finn avait parfaitement conscience des conséquences que cela aurait sur leur relation. Elle avait tout autant conscience que plus elle attendrait, plus elle risquait de pourrir pour de bon leur relation mais ne parvenait pourtant pas à se résoudre à agir comme elle aurait dû le faire. Tout comme elle doutait de parvenir à expliquer à Marvin pourquoi elle avait agi ainsi, comment, les circonstances qui avaient entourés ce mariage, et qu'elle leur avait caché aussi.
Et comme toutes les fois où elle ne parvenait pas à trouver comment agir, Finn se tourna vers son allié de toujours, celui qui l'accompagnait quoiqu'il arrive, dans les bons comme les mauvais moments, et alla chercher une bouteille d'alcool d'agave dans leur congélateur pour leur servir quelques verres. Elle ne répondit pas tout de suite aux interrogations de son ami, déglutissant à chacune d'entre elle mais souhaitant surtout lui donner les moyens de s'exprimer. Elle s'efforça de se concentrer sur sa respiration qu'elle avait désespérément envie de bloquer en l'entendant lui expliquer qu'il l'aurait empêché de se marier, et qu'ils allaient arranger les choses. Un sourire triste se dessina sur son visage, alors qu'elle pinçait ses lèvres, cherchant comment expliquer le chemin de pensées sordide qui l'avait amené à se retrouver dans une telle situation. Elle posa sa main sur ses bras,  à travers la table lorsqu'il les lui ouvrit et soupira, un peu soulagée par sa réaction. Elle prit quelques secondes pour trouver le courage de  reprendre la parole, et de garder une contenance à la fois, bien incapable, même devant Marvin, de se dévoiler complètement. "Je ne voulais pas qu'il…" Elle soupira, submergée par l'émotion. Elle baissa les yeux, même s'il n'était finalement pas plus facile de lui dire ce qu'elle avait sur le cœur sans le regarder dans les yeux puis finit par ouvrir à nouveau la bouche, comme elle reposait son regard sur lui. "Tu as déjà fait quelque chose, en sachant que ça te ferait au final plus de mal qu'autre chose, mais que tu devais le faire quand même ?" Elle sera un peu plus son emprise sur les bras de son ami, luttant pour qu'aucune larme ne vienne s'échouer sur ses joues. "Juste au cas où. Pour toutes les fois où tu as cru prendre la bonne décision, mais où ça ne l'était pas vraiment…"

_________________

~ hardtodance with the devil on your back ~ Regrets collect like old friends, here to relive your darkest moments I can see no way, I can see no way but I like to keep some things to myself. I like to keep my issues strong ~ shakeitout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




i'm a handful baby Empty
Message· · Sujet: Re: i'm a handful baby i'm a handful baby Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
i'm a handful baby
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» People who say they sleep like a baby usually don’t have any.
» Baby Doc departure details remain murky
» Baby ! Show me what you got ! ft Mathew part.2
» Baby-sittor
» oh baby, you should go and love yourself.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane-
Sauter vers: