Partagez
 

 walk on the wild side.

Aller en bas 

Tyler Wolfe

messages : 431
name : margot
face + © : zac efron; century sex
multinicks : finn - lucy - ali
points : 502
age : 28 yo
♡ status : single, not ready to mingle.
work : fire arms instructor
home : small house on Ocean Avenue with Beth, Charlie & Dorcas.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (fr/en) poppy, iris, raphael, dorcas, charlie, billie, mila, desmond, jimmy, ezra, lilly / off

walk on the wild side. Empty
Message· · Sujet: walk on the wild side. walk on the wild side. EmptyLun 3 Juin - 22:42

Walk on the wild side.
-----------------
@Raphaël Desrosiers & @Tyler Wolfe
-----------------

Cela fait des années maintenant que Raphaël et Tyler sont amis. Pourtant, chaque fois qu’il vient sonner à sa porte pour le rejoindre, le jeune homme ne peut s’empêcher de se sentir nerveux. Il remet son col, plusieurs fois, et tire son pantalon afin d’être sûre qu’il tombe bien. Un dernier coup de peigne dans les cheveux, et enfin, il se décida à appuyer sur le bouton qui préviendra son ami de son arrivée. Tyler n’est pas comme ça avec beaucoup de gens. C’est d’ailleurs plutôt l’inverse : mettez le face à une célébrité, et Tyler s’adressera à elle comme s’il s’agissait simplement de la boulangère à qui il achète son pain tous les matins. Mais Raphaël était particulier, et ce, à bien des égards. D’abord, parce qu’il était sans aucun doute le frère que Tyler n’avait jamais eu. L’affection que ce dernier avait pour lui, était sans aucune mesure, et dépassait toutes les règles de l’entendement. Même Charlie n’arrivait pas à la hauteur de Raphaël. Car, voyez-vous, Raphaël Desrosiers est l’homme parfait, selon les critères de Tyler Wolfe. Intimement convaincu qu’il représente tout ce qu’un homme normal doit être, Tyler ne peut s’empêcher de ne jamais se sentir vraiment à la hauteur en sa compagnie. Raphaël fait tout tellement mieux - il s’habille mieux, s’exprime mieux, se comporte mieux - que Tyler, que ça en est intimidant. Cette impression est bien entendu moins handicapante qu’elle avait pu l’être au début de leur relation, mais Tyler s’imaginait que c’était surtout parce qu’il avait appris beaucoup aux côtés de celui-ci. Raphaël poussait Tyler dans ses retranchements sans pour autant dépasser une seule limite. Et peut-être était-ce pour ça que leur amitié était si précieuse pour Tyler.

Lorsqu’au bout d’une heure à jouer aux jeux vidéos, Raphaël lui proposa d’aller à une soirée, l’instructeur n’osa pas dire non. Il n’avait aucune envie de se rendre dans un appartement où il y aurait trop de monde, trop de bruit, trop d’alcool et trop de choses qu’il ne contrôlait pas, mais Tyler commençait à reconnaître les signaux corporels et verbaux que pouvaient lui envoyer Raphaël : lui voulait vraiment y aller. Le jeune homme ne répondit pas tout de suite : il pouvait aussi dire qu’il devait rentrer tôt, mais que Raphaël pouvait aller à sa soirée sans problème. Mais Tyler ne comptait plus le nombre de fois où il avait fait faux bonds à Raphaël, et il ne voulait pas risquer de le décevoir une nouvelle fois. Il déglutit, reposa sa manette, et se tourna vers son ami : “Ok, je viens.” Il jeta un coup d’oeil sur ses affaires, et sur ce que portait Raphaël, et secoua légèrement la tête. “Mais faut que je passe me changer. J’ai l’air de rien, là, comparé à toi.” L’idéal aurait sans aucun doute était que Raphaël lui prête des vêtements ou au moins lui dise comment s’habiller mais le jeune homme ne souhaitait pas abuser de la gentillesse et bienveillance de son ami. Il suffirait qu’il repasse chez lui, et puis ils pourraient toujours se rejoindre à la soirée - ou Tyler pourrait changer d’avis, et rejoindre le confort de son lit plutôt que l’inconfort d’un endroit enfumé où il ne connaîtrait probablement que Raphaël.

Son ami finit cependant par le convaincre qu’il était parfaitement habillé pour la soirée - vous l’aurez remarqué, en plus de toutes les qualités susmentionnées, Raphaël était en prime quelqu’un de très généreux. Nerveux, Tyler fit de son mieux pour que son ami ne remarque rien. Il était à peine arrivé qu’il regretta sa décision. Le brouhaha était étouffant, et malgré lui, le jeune homme était déjà en train de chercher un placard dans lequel il pourrait se cacher quand tout cela deviendrait trop pour lui - c’était une affaire de minutes. Il en tiendrait vingt, tout au plus. Il refusa un verre d’alcool, qu’il troqua qu’on un verre de coca que Raphaël lui tendit. “Merci, Raph’.” Un sourire heureux bien que quelque peu forcé, il avala une gorgée du liquide gazeux, et alors que ce dernier lui chatouillait l’oesophage, il interrogea son ami, sur quelque chose qui le taraudait depuis son arrivée. “C’est quoi qu’il t’a donné le type, à ton arrivée ?” Tyler était peut-être parfois naïf mais pas idiot. Il se doutait bien que c’était de la drogue, mais il ne savait pas vraiment laquelle. Il n’avait aucune intention d’en consommer, ayant lu bien trop d’histoires affreuses dessus, mais une part de lui ne pouvait s’empêcher de se dire que cela ne devait pas être si mauvais que ça, si Raphaël avait accepté de mettre plusieurs pilules dans sa poche - et d’en avaler une aussitôt arrivé.

_________________

    
Don't think I fit in at this party. Everyone's got so much to say, yeah. I always feel like I'm nobody, mm. Who wants to fit in anyway?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
once you're grown up, you can't go back.

Raphaël Desrosiers

messages : 1724
name : mrs.brightside (marine)
face + © : hnh © simple plan, kidd.
multinicks : tommy ⋅ mila ⋅ anton ⋅ avery ⋅ owen ⋅ sören.
points : 1178
age : twenty eight y.o
♡ status : pretending to pretend dating amber, married to ditta, officially single.
work : graduate with a fine arts master, owner of the ' LUX ' in portland, full time kid.
home : a house on ocean avenue (where kelley's crashing atm), but he's 90% of the time at amber's.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ●●●● amber, sierra, tyler (resen)

walk on the wild side. Empty
Message· · Sujet: Re: walk on the wild side. walk on the wild side. EmptyJeu 20 Juin - 23:00

Raphaël plaça le jeu sur pause, se redressant pour accoler brièvement Kelley qui avait d'autres plans pour la soirée. Si l'anglais vivait chez lui depuis plusieurs mois maintenant, on ne pouvait pas dire qu'ils partageaient énormément de temps ensemble, Raphaël décampant de plus en plus rarement de l'appartement d'Amber. Il aimait pourtant sa maison, la cuisine gigantesque - de loin sa pièce préférée -, la piscine attenante et la vue sur mer qu'elle lui offrait, mais Raphaël n'était jamais vraiment parvenu à s'y sentir chez lui. Toute droite sortie d'un catalogue de location de vacances, la maison était impersonnelle, et parfaite pour accueillir ses parents - lorsqu'ils se décidaient à se perdre en Oregon pour quelques jours - et surtout ses soirées, quand le français désirait changer d'air et donc du Lux. En dehors de cela, il n'y trouvait pas son bonheur et préférait de loin l'appartement de son meilleur ami/'pseudo' petit-ami, qui, à défaut d'avoir une piscine, le confortait de sa présence -lorsqu'il n'était pas au boulot jusqu'à pas d'heures. Si Desrosiers se trouvait là aujourd'hui, c'était surtout parce qu'il avait proposé à Tyler de passer un moment ensemble, et préférait donc l'accueillir chez lui plutôt que chez Amber.
Il accueilli son ami, se renseigna sur les derniers événements de sa vie dont il avait raté le récit depuis leur dernière rencontre, tout en se concentrant sur le jeu, malgré ses yeux qui commençaient à fatiguer après tant d'heures concentré sur l'écran. Bucky repris sa place, tête posée sur les genoux de Raph', ravi de son côté d'être à la maison qui, contrairement à l'appartement, lui offrait un énorme terrain de jeu. Tout en écoutant Tyler, Raphaël échangea quelques sms avec Damon qui lui proposait une petite soirée chez lui, difficile à refuser. Depuis leurs voyages en Europe, et les promesses faites à Amber, le français s'en tenait à limiter tant ses soirées que sa consommation de drogues en tout genre, sans réellement parvenir à faire une croix dessus. La vérité était que tout cela lui manquait. Le bonheur, la légèreté, que lui apportait ces petites pilules magiques, et le temps passer à faire la fête jusque pas d'heures avec ses amis "de soirée". L'envie de s'y rendre le démangeait, ne tenant plus en place dans le fauteuil, d'autant plus en sachant qu'il n'inquièterait pas Amber puisque celui-ci avait été prévenu qu'il comptait rester chez lui cette nuit. Après un cout instant de réflexion - il ne souhaitait pas, non plus, avorter sa soirée avec Ty' -, il proposa à ce dernier de l'accompagner, avec un tas d'arguments balancé sur un ton bien trop joyeux pour qu'il ne puisse refuser : ils allaient s'amuser.
“ Détends-toi, ils sont cools. Tu verras. ’’ Raph adressa un clin d'oeil à son ami, accompagné d'un petit coup de coude amical, face à son air anxieux alors qu'ils parvenaient devant la porte d'entrée de Damon. Le fait que Tyler n'apprécie pas de se retrouver entouré de monde ne lui avait pas traversé l'esprit, trop enjoué et déjà focalisé sur la soirée à venir, avant qu'ils ne se retrouvent au milieu de la masse, donnant un nouveau petit cool d'épaule à son ami. “ D'ici dix minutes, tu ne voudras plus quitter cette baraque. ’’ Il la désigna en faisant tournoyer son doigts dans l'air, ses yeux se posant un quart de seconde sur le lustre gigantesque suspendu au dessus d'eux, avant de s'éclipser pour saluer les personnes qu'il connaissait, introduisant Tyler au passage, non sans récolter la raison principale de sa venue au détour d'un serrage de main. “ Si à un moment tu veux qu'on rentre, t'as qu'un mot à dire. ’’ Raph le rassura, avant d'ajouter dans un large sourire taquin. “ Le tout est de savoir quel mot. ’’ Il rit avant de s'éloigner pour aller se servir un verre, puis rejoignit à nouveau Tyler accompagné d'un soft en le voyant refuser tous les autres verres qu'on avait pu lui proposer jusqu'ici. La question de son ami le pris légèrement de court, bien que n'ayant pas chercher une seule seconde à être discret, pinçant les lèvres pour retenir un sourire comme un gamin pris la main dans le sac, d'une connerie dont il était, presque, fier. “ Du bonheur, à l'état pure. ’’ Il dit dans un large sourire, pressant le sachet dans sa poche à travers le tissus du pantalon. “ De la MDMA. ’’ Il marqua une pause pour boire une gorgée, avant de préciser voyant que ça ne parlait pas forcément à Tyler. “ De l'extasie. ’’ Le surnom donné à la molécule effrayait moins, étant littéralement synonyme du bonheur. “ Ça te détendrait, c'est comme marcher sur un nuage. ’’ Il mima l'action, aussi impossible soit-elle, se mordit la lèvre, sourcil arqué pour marquer son invitation à partager, sans pour autant chercher à faire pression sur Wolfe. Raph n'avait aucun remord à proposé, mais jamais il n'avait essayé d'inciter quelqu'un à prendre quoi que ce soit s'il/elle n'en avait pas envie, ne souhaitant pas être responsable d'un quelconque reproche par la suite - ou accessoirement, d'une mauvaise réaction, qui était toujours probable.

_________________
-- don't worry about tomorrow 'cause these walls will never fall. i just want to let the world know what we got's unbreakable. we got it under control, we're good, we're solid, we're gold.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tyler Wolfe

messages : 431
name : margot
face + © : zac efron; century sex
multinicks : finn - lucy - ali
points : 502
age : 28 yo
♡ status : single, not ready to mingle.
work : fire arms instructor
home : small house on Ocean Avenue with Beth, Charlie & Dorcas.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (fr/en) poppy, iris, raphael, dorcas, charlie, billie, mila, desmond, jimmy, ezra, lilly / off

walk on the wild side. Empty
Message· · Sujet: Re: walk on the wild side. walk on the wild side. EmptyDim 30 Juin - 18:46

Tyler aurait adoré pouvoir suivre les conseils de Raph’. Il aurait aimé pouvoir prendre une grande inspiration et chasser toute trace d'anxiété de son corps, et de son esprit. Pourtant, il savait que cela était simplement impossible. En tout et pour tout, il n’avait été à des soirées que trois fois dans sa vie et toutes s’étaient terminées de manière désastreuse - à son goût tout du moins. Aucune n’avait été aussi terrible que la première, où il avait été tellement dépassé par tout ce qui se passait autour de lui qu’il n’avait trouvé d’autres moyens que de bloquer sa respiration pour pouvoir gérer ce qu’il se passait autour de lui. Le résultat avait été sans appel : il avait tant et si bien bloqué sa respiration qu’il avait fini par s’évanouir en plein milieu du salon du quaterback du lycée et Charlie avait été obligée d’écourter sa soirée pour le raccompagner. Elle avait toujours dit ne pas en vouloir du tout à Ty’, mais il se doutait bien qu’elle aurait préféré rester à la soirée. Lui-même prétendait régulièrement ne pas être dérangé par celle-ci (bon, d’accord, pas très souvent mais beaucoup plus qu’il en donnait l’impression) et pourtant, c’était tout bonnement insupportable. Mais cette fois, il n’était pas question d’avoir toute l’attention sur soi, même involontairement, ou de paniquer. Il voulait montrer à Raphaël qu’il pouvait se comporter normalement, apprécier les mêmes choses que lui. Que ce n’était pas que les autres amis de Raph’ qui étaient cools, mais que lui aussi pouvait l’être. Ainsi, il ne se posa même pas la question : quand Raph insista, rassurant, en lui indiquant qu’il ne voudrait plus partir dans dix minutes, Tyler mit en route un chronomètre fictif dans son esprit, se jurant de donner raison à son ami - ou, en tout cas, de lui donner l’impression que cela serait le cas. “J’en doute pas” répondit-il, d’un air bien peu assuré avant de laisser Raph retrouver ses amis. Il observa ce qu’il se passait autour de lui, chercha du regard quelqu’un avec qui il pourrait peut être sympathisé mais non seulement il comptait bien passer le reste de sa soirée avec Raph’ - même s’il devrait veiller à ne pas devenir envahissant, se fit-il remarquer - et se demanda combien de temps il devrait rester au total pour donner l’impression à son ami qu’il s’était vraiment éclaté. Il aurait aimé être un peu plus comme les autres, et même oser prendre un verre d’alcool mais il n’avait pas la moindre idée de la façon dont son corps pouvait réagir à ce genre de breuvage et ne souhaitait pas tenter - ou plutôt, retenter l’expérience. La seule fois où il avait bu, cela avait été à outrance (sans même s’en rendre compte, les cocktails étaient juste particulièrement bons et il n’avait pas pu s’empêcher d’en commander jusqu’à plus soif) et il gardait un souvenir amer de cette journée passée avec un marteau piqueur dans la tête et un estomac tellement en vrac qu’ingérer ne serait-ce qu’une goutte d’eau avait été impossible. Un jour, il trouverait peut être le courage de réessayer, et ce jour-là, ce serait de manière bien plus modérée, et peut-être même qu’il apprécierait. Mais pas ce soir. Sa seule présence à cette soirée où bien trop de gens étaient, était déjà un effort surhumain pour lui. Mieux valait ne pas trop lui en demander.
T’es pas obligé de rentrer en même temps que moi, tu sais.” précisa-t-il, se doutant bien que l’heure à laquelle Tyler serait épuisé des efforts qu’il faisait déjà, ne serait que le début de soirée pour son ami : un homme aussi cool que lui ne pouvait que finir ses soirées dans les derniers. “Ok, donne moi deux secondes pour choisir le mot.” lança-t-il, se lançant dans une réflexion bien trop élaborée pour ce que Raph voulait dire. Ce n’était qu’une expression, mais Tyler ne le voyait pas comme ça : il devait trouver ce mot qui lui permettrait de s’échapper de cet endroit qui devenait déjà un peu trop oppressant pour lui. Il frotta ses mains sur son visage, et se força à laisser l’une de ses mains hors de vue lorsqu’il constata que son annulaire gauche commençait à trembler. Tyler savait que c’était la réaction qu’il avait toujours lorsqu’il poussait ses limites un peu trop loin, quand il n’allait pas tarder à manquer d’air mais il devait se calmer. Pour son ami. Pour se prouver qu’il méritait tout le temps que Raphaël lui accordait. Il ne voulait pas le décevoir, ou pire encore lui faire honte devant le reste de ses amis. “Merci” répondit-il, quand il lui tendit un verre de coca, dans lequel il s’empressa de tremper ses lèvres pour se donner une constance. La musique lui vrillait les tympans, et Tyler avait l’impression d’être un élastique tendu à son maximum, sur le point de craquer. La première occasion qu’il aurait d’aller respirer un peu l’air frais, il lui faudrait la saisir. Le pire était que c’était son esprit qui rendait la situation plus horrible qu’elle ne l’était réellement, c’était de vouloir prouver sa valeur à un ami qui ne lui en avait pourtant jamais demandé autant, qui le blessait de la sorte. Pour se distraire, il l'interrogea sur ce qu’il se trouvait dans sa main, curieux de savoir quelle drogue il consommait. Tyler apprenait par la même occasion que son ami en avait déjà consommé (du moins, c’est ce qu’il déduit de l’explication de celui-ci) et acquiesça d’un signe de tête. D’un air sérieux, il acquiesça aux explications de son ami, sourit en le voyant mimer le fait de marcher sur un nuage, et se surprit à réfléchir vraiment à la proposition que Raphaël semblait lui faire. Il n’avait encore jamais touché à la moindre drogue, pas même à la nicotine, mais si son héros lui proposait, comment pouvait-il refuser ? Cela ne pouvait pas être mauvais pour lui s’il lui parlait d’extase et de se détendre. Sentant son annulaire s’énerver un peu plus encore dans la poche de son jean, Tyler sortit sa main gauche de sa poche, récupérant son verre de coca, et tendit une main hésitante à Raphaël. “T’es sur que c’est aussi sympa que tu le décris ?” demanda-t-il, cherchant encore à se persuader que le seul fait d’avoir l’un de ces cachets dans sa main ne signifiait pas le consommer. Une petite voix dans sa tête lui soufflait pourtant que cela serait le seul moyen de prouver son amitié à Raphaël, et que, de toute façon, si c’était aussi magique que ça en avait l’air, c’était probablement le seul moyen de survivre à cette soirée.

_________________

    
Don't think I fit in at this party. Everyone's got so much to say, yeah. I always feel like I'm nobody, mm. Who wants to fit in anyway?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




walk on the wild side. Empty
Message· · Sujet: Re: walk on the wild side. walk on the wild side. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
walk on the wild side.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Walk on the wild side.[ Terminé ♥ ]
» Gantz chez Wild Side
» Walk on the peaceful side...
» Wild Side Video
» Baptême de Wild Cloud

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue-
Sauter vers: