Partagez
 

 more than just part-time lovers. (m/s)

Aller en bas 
a mess of good intentions gone wrong.

Scott Danvers

messages : 1193
name : faustine.
face + © : cd ⋅ ©self, tumblr.
multinicks : sami ⋅ resen ⋅ amber ⋅ kate ⋅ kelley ⋅ billie ⋅ jimmy.
points : 2543
age : twenty nine.
♡ status : mingling.
work : wbso deputy.
home : with avery and trent on crescent lane.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | lexi, mila, parker, tomas, tommy, harper

more than just part-time lovers. (m/s) Empty
Message· · Sujet: more than just part-time lovers. (m/s) more than just part-time lovers. (m/s) EmptyLun 10 Juin - 15:49

@mila zvonareva.
with the lovely participation
of @tommy winters and @sami harsha

(8 juin 2019 / oaks park, portland)
I can feel your touch pickin' me up from the underground, and
I don't need my drugs, we could be more than just part-time lovers

Le trajet pour lier Windmont Bay à Portland avait été assez calme. Scott, toujours en train d'assimiler le fait que l'homme sur le siège passager était son frère, ne s'était pas tant mêlé aux conversations que ça, tendant simplement l'oreille quant au voyage apparemment prévu par le couple qui les accompagnait, Mila et lui. Quelque chose comme un vol jusqu'à Londres, une dizaine de jours plus tard, sur lequel il posa peut-être deux, trois questions lorsqu'il en su la raison, avant de retrouver la contemplation de la route à travers sa vitre, sans nécessairement réaliser que son bras vint entourer les épaules de Mila à un moment donné. S'il se plaisait à se croire avenant et sociable, quelque chose dans la situation l'intimidait un peu ; une sorte d'appréhension quant au fait de ne pas réussir à nouer un lien avec une personne partageant son sang, probablement stupide lorsqu'il y pensait et considérait le fait de ne pas vouloir en savoir plus sur son père – leur père – malgré l'identité trouvée de ce dernier. Plutôt que de prendre le risque de lâcher une bêtise, il avait préféré s'accorder le temps d'arriver à leur destination avant de s'ouvrir à nouveau, comme à son habitude. Il savait pourquoi Mila l'avait fait venir avec eux, au-delà de la blague qu'il s'amusait à faire sur le fait de lui éviter de tenir la chandelle. Pourtant, même si l'intention de la brune visait à lui offrir une possibilité de découvrir un peu mieux Tommy, il avait senti son attention se fixer plus souvent sur elle que sur lui, ses gestes dirigés vers elle, ses paroles aussi. Oaks Park avait réussi à faire ressortir chez lui ses côtés de grand gamin, qui avaient eu tendance à se cacher sous la masse de problèmes accumulée depuis septembre. Comme un peu d'air frais qui lui parvenait enfin, il profitait du plaisir ressenti avec la légèreté qui accompagnait leur escale, trouvant grâce à elle l'aisance qui lui manquait au début de leur journée. Ses plaisanteries (nulles, pour certaines) se tournaient vers chacune des personnes autour de lui, presque tour à tour, et ses yeux semblaient briller d'une petite étincelle qui reprenait ses droits dans ses iris, là où elle semblait s'être fait la malle depuis que les choses avaient commencé à dégringoler dans son existence. Peu à peu, Scott les reconstruisait, une pierre après l'autre, et même si certaines restaient fissurées et rendaient les fondations de son quotidien parfois instables, incertaines, il savourait le plaisir qu'il y avait derrière le mieux qu'il ressentait. Ses lèvres toujours étirées d'un sourire et les mains prisent, il poussa de son épaule la porte du café où ils s'étaient stoppés, retourna vers leur table, et tendit à Tommy et Sami leurs boissons, avant de donner la sienne à Mila, lui adressant un petit clin d'œil au passage en se laissant retomber à ses côtés. La fin d'après-midi approchait et, malgré le soleil encore haut dans le ciel, ils sentaient probablement tous qu'il serait bientôt l'heure de rentrer en direction de Windmont. Scott lança un regard autour d'eux, détaillant rapidement les différentes attractions du parc, réfléchissant un instant. « On a encore le temps d'une attraction ou deux, je pense, non ? Qu'est-ce qui vous tenterait ? » Ses iris croisèrent d'abord celles de Mila, s'y arrêtant quelques secondes dans l'attente de la réponse de la brune, puis se posèrent ensuite vers les deux hommes face à eux, un sourcil arqué, avant d'abandonner l'idée de les fixer pendant qu'ils discutaient entre eux de la suite du programme qui les tentait. Tournant un peu son buste vers elle, il pencha légèrement la tête sur le côté et la détailla un instant, avant de reprendre son sourire. « T'as une idée de ce que tu veux faire avant qu'on ne reparte ? » Le choix s'était restreint à mesure que la journée avait avancé. Entre les attractions déjà faites et celles qui ne les intéressaient pas vraiment, il ne restait plus grand-chose à essayer avant que ne sonne l'heure de repartir, mais Scott voulait malgré tout lui laisser le choix plutôt que de le faire lui-même, sans vraiment le réaliser sur le coup. Une œillade en direction des garçons lui vola un léger rire, alors qu'il secoua un peu la tête. « Je propose qu'on les abandonne pour la dernière et qu'on les laisse dans leur coin. On les rejoindra au moment de partir, mh ? » Il désigna d'un mouvement de tête le couple qui ne prêtait pas grande attention à eux, et se demanda un instant s'ils se rendraient seulement compte de leur absence s'ils venaient à les laisser là sans les prévenir, loin d'être contre l'idée de se plonger lui aussi dans une bulle qu'il n'aurait pas cru pouvoir vouloir il y a encore de ça quelques semaines, et qu'il ne voyait sans doute pas encore vraiment.

_________________
[ he’s the kind of boy who hoards the stars in his mouth to give you a taste of heaven, even if it scorches his tongue. -- @tumblr ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
✬ love, lust, faith and dreams.

Mila Zvonareva

messages : 2033
name : mrs.brightside (marine)
face + © : bella hadid ⋅ kidd, ariana grande.
multinicks : tommy ⋅ raph ⋅ anton ⋅ avery ⋅ owen ⋅ sören ⋅ bliss.
points : 1186
age : twenty two y.o
♡ status : independently owned and operated.
work : fitness coach for sporting field, ex professional tenniswoman (wta #23)
home : a flat on harbor row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ●●●● scott, scott, tc. (dillon, luca, marloes, nate, gaelan)

more than just part-time lovers. (m/s) Empty
Message· · Sujet: Re: more than just part-time lovers. (m/s) more than just part-time lovers. (m/s) EmptySam 15 Juin - 10:23

A mesure que la journée avançait, Mila ne pouvait s'empêcher de se questionner sur la nature de la relation qu'elle entretenait réellement avec Scott et sur ses intentions à lui révéler son « écart » du weekend dernier, qui pouvait possiblement jeter un froid entre eux, si ce n'était les séparer. S'ils n'étaient pas ensembles, ne s'étaient absolument rien promis, il était de plus en plus évident que leur relation en s'arrêtait pas à des parties de jambes en l'air, comme elle cherchait désespérément à s'en convaincre, et à en convaincre les autres. A partir de là, quelle serait la réaction du brun? La question lui traversa l'esprit alors qu'elle laissait son dos reposer contre sa la poitrine de Scott dans une énième file, croisant le regard brillant et taquin de son meilleur ami qui en disait long - beaucoup trop - sur ce qui pouvait réellement se passer entre Danvers et elle, ce qui ne l'empêcha pas de glisser ses bras autour de ceux de Scott lorsqu'il vint enrouler sa taille, tout en se laissant aller un peu plus contre lui, lèvres pincées pour retenir le sourire que faisait naître l'expression de Sami. Son regard, à elle, criait un « ferme là » en réponse à sa certitude que leurs rôles s'étaient inversés depuis l'été passé, n'ayant pas besoin d'échanger un seul mot avec son meilleur ami pour savoir ce qui se tramait dans l'esprit de Harsha à cet instant. Peut-être était-ce exactement ce dont elle avait envie, et besoin, sans parvenir à se l'admettre, de peur que tout disparaisse dés lors qu'elle le ferait. Mila n'avait jamais réellement donné dans les relations à succès, foirant une à une chacune de celles dans lesquelles elle s'était un tant soit peu investie et autorisé à y croire. Luca, Zola, Jacks, Jem. Beaucoup trop de noms pour son jeune âge, ce qu'elle prenait comme preuve de son incapacité à se poser sans tout envoyer en l'air. Le fait de ne pas avoir d'étiquette ou de règles entre Scott et elle les réussissaient plutôt bien dernièrement, et la russe avait peur de voir cette bulle éclater s'ils s'osaient à tenter de la solidifier. Pour l'instant, elle n'avait pas besoin de plus que ce qu'ils partageaient, alors à quoi bon vouloir passer au niveau suivant ? Il n'était, dans son esprit, pas toujours obligatoire d'avancer dans la vie. Parfois se poser et savourer le moment présent pouvait aussi être bénéfique.
Perdue une nouvelle fois dans ce débat intérieur sur sa volonté de lui parler, ou non, de Jacks et de dimanche dernier, elle retrouva la terre ferme lorsque Scott les rejoignit à table et lui tendit son thé glacé. Mila accrocha son regard un instant, avant de hausser les épaules et se tourner vers Sami et Tommy dans l'attente d'une réponse de leur part, mais la question semblait porter à débat entre eux, n'offrant aucune réponse à Scott. « Ça m'est égal. On peut refaire l'adrenaline peak, s'il n'y a pas trop de file ? » Car si elle était là, c'était avant tout pour les attractions à sensations fortes, la star du parc leur ayant couté une heure et quart de queue... qui les valait totalement. Elle se tourna vers le couple pour voir si la proposition les tentait, réalisa qu'ils ne l'écoutait pas plus que Scott quelques secondes plutôt, et reporta son attention sur le brun tout en se redressant de sa chaise pour répondre à sa proposition. Sa main se perdit dans les cheveux de Sami pour attirer son attention, sous le regard aiguisé de Tommy à qui elle décrocha un sourire narquois, dans lesquels elle s'attarda en prenant soin de le décoiffer au passage. « On vous laisse terminer la journée en tête-à-tête. On se rejoint vers vingt heures à la voiture? » Un instant, son meilleur ami sembla surpris de la proposition - bien qu'il ne payait plus attention à eux depuis plusieurs minutes maintenant - avant d'acquiescer, non sans un clin d'oeil lorsqu'elle s'éloigna de la table. Une fois dehors, Mila glissa machinalement ses doigts dans ceux de Danvers, marchant à reculons pour se placer devant et lui parler tout en avançant. « Je vais finir par penser que tu m'apprécies Danvers. » Elle le taquina en tirant la langue avant de reprendre place à ses côtés, ce qui était beaucoup plus facile pour se déplacer, ne doutant que peu que ça ne soit pas le cas - l'inverse serait quand même surprenant après cette journée. Même s'ils restaient très doués pour mal se comprendre et se prendre la tête sur la plus petites des conneries, il était évident que la brune ne lui portait plus la même « haine » qu'à leur début, lorsque l'obligation de se faire confiance avait régit leur relation, sans qu'ils ne parviennent à le faire pour autant.
Parvenus devant l'attraction, elle se plaça dans la file qui n'annonçait que trente minutes d'attente cette fois, venant croiser les bras devant elle pour éliminer tout contact avec Scott. A mesure que la journée avançait, son envie de lui parler augmentait, la conversation à venir tramant en boucle dans son esprit avec l'envie de tout mettre sur la table, mêlé à la peur de ruiner une journée qui avait été, jusqu'ici, (presque) parfaite. « Est-ce qu'on est exclusifs? » La question sorti de nul part, après deux petits pas pour avancer dans la queue, Mila faisant volte-face pour l'observer en se mordillant nerveusement l'intérieur de la lèvre. Scott était, vraisemblablement, surpris et décontenancé par la question qu'il n'avait pas pu voir venir - pas plus que la blonde devant eux, qui était visiblement aussi intéressée que Mila par la question/réponse en vue de sa discrétion à les écouter. « On a jamais fixé de règles... et je ne dis pas qu'on doit le faire. Mais je me demandais si tu voyais quelqu'un d'autre? » La réponse lui faisait peur, quelle qu'elle soit. L'ex championne avait envie de l'entendre lui dire qu'il s'était, lui aussi, perdu dans d'autres draps depuis qu'ils avaient commencé à se voir plus régulièrement, afin de se dédouaner un peu de ses propres actions, tout comme elle espérait l'entendre lui confirmer l'inverse, ne désirant pas l'imaginer dans les bras d'une autre.

_________________
-- i know that i'm a handful, baby. i know i never think before i jump and you're the kind of guy the ladies want but one of these things is not like the others, like a rainbow with all of the colors. baby doll, when it comes to a lover, i promise that you'll never find another like me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
a mess of good intentions gone wrong.

Scott Danvers

messages : 1193
name : faustine.
face + © : cd ⋅ ©self, tumblr.
multinicks : sami ⋅ resen ⋅ amber ⋅ kate ⋅ kelley ⋅ billie ⋅ jimmy.
points : 2543
age : twenty nine.
♡ status : mingling.
work : wbso deputy.
home : with avery and trent on crescent lane.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | lexi, mila, parker, tomas, tommy, harper

more than just part-time lovers. (m/s) Empty
Message· · Sujet: Re: more than just part-time lovers. (m/s) more than just part-time lovers. (m/s) EmptyDim 16 Juin - 1:46

Quelques mois plus tôt, si on lui avait parlé de la journée qu'ils étaient en train de passer, Scott aurait probablement rit à gorge déployée. Incapable d'imaginer une telle entente avec la russe alors, il aurait pris ça pour une utopie, voire une hallucination – un bad trip ? –, et aurait refusé d'envisager la possibilité que quelque chose comme ça se passe entre eux. Il ne lui faisait pas confiance. Elle était une menace, pour lui et pour la stabilité déjà trop bringuebalante dans sa vie, et il n'avait jamais réussi à l'envisager autrement que comme telle... du moins se le disait-il à lui-même. De la haine qu'ils entretenaient pour l'autre était né le désir ; ça n'était pas les premiers à vivre un tel scénario, tout comme ils ne seraient certainement pas les derniers non plus. Scott prétendait ne pas pouvoir la voir en peinture – c'était le cas, plus ou moins –, tout autant qu'il savait ce qu'il avait envie de faire avec elle alors. C'était un bordel dans son esprit, jusqu'à ce que le bordel en question prenne un peu plus de place dans la réalité plutôt que totalement dans sa psyché. Ils avaient couché ensemble. C'était censé en rester là, il n'imaginait pas d'autres évolutions, ne prévoyait même pas, sur le coup, de vivre autre chose qu'une histoire d'une nuit avec elle. Force était de constater, aujourd'hui, qu'il s'était trompé. Après des insultes, des lapins posés, des accidents de menottes, des piques jetés à la figure de l'autre, des remarques acerbes et des regards noirs, ils se retrouvaient donc à deux – à quatre – dans l'un des parcs d'attractions de l'Oregon, assit l'un à côté de l'autre, le visage détendu et les poils ne se hérissant plus à la simple présence de l'autre. Leurs doigts s'étaient trouvés quelques fois dans la journée, qu'ils marchaient ou non, et des réflexes qu'il ne réalisait pas sur le coup prenaient le dessus du côté de Scott. Ses bras s'étaient quelques fois retrouvés autour d'elle, ses sourires s'étaient attardés dans sa direction, ses lèvres avaient un peu trop frôlé la courbe de son oreille quand il s'adressait à elle, et rien qu'à elle, à l'abri des écoutes indiscrètes des gens qui les entouraient toujours. Hochant doucement de la tête à sa proposition, Scott porta son coca à ses lèvres et l'observa se pencher en avant pour ébouriffer les cheveux d'un Sami, qui lui adressa un regard étonné au milieu de sa phrase. Alors qu'ils échangeaient quelques mots avec Mila, Scott laissa son regard se perdre sur la position du couple face à lui, la proximité entre eux et le fait, comme il l'avait remarqué au cours de la journée passée avec eux, qu'il y avait toujours un contact entre eux. Des doigts mêlés, des genoux ou des épaules qui se touchaient, ou des bras qui entouraient le corps de l'autre. La constatation le laissa pensif, alors même qu'il réalisait la présence de son bras sur le dossier de la chaise de Mila, s'étonnant lui-même de son geste... d'une certaine façon. Se redressant quand elle fit de même, il adressa un sourire à Tommy et Sami, cru comprendre un « j'ai une idée » lancé de la part d'Harsha alors qu'il se penchait vers son petit ami pour lui souffler quelque chose à l'oreille, et finalement Danvers les oublia presque totalement assez rapidement. Tiré par Mila qui avançait à reculons, il pouffa légèrement et soupira exagérément. « Détrompe-toi, ta présence m'exaspère toujours autant, et cette journée est un véritable enfer. » Il afficha un air dépité vers la russe, une petite moue au coin des lèvres, avant de secouer la tête et de soupirer doucement, surjouant sensiblement ce jeu d'acteur qui laissait déjà un peu à désirer. Il la suivit vers la file, lança parfois un regard vers elle, et s'arrêta lorsqu'il fut nécessaire de le faire, posant le bas de son dos contre la rambarde qui délimitait la file d'attente. Scott observa autour de lui, profita de la chaleur du soleil tant attendu contre son visage, avant de sentir ses sourcils se froncer et de baisser à nouveau le regard vers la russe à la question qu'elle lui lança. « Pardon ? » Il la détailla sans trop comprendre d'abord, planta finalement ses yeux dans les siens et chercha à comprendre un peu mieux ce qu'il se tramait dans son esprit, avant d'entendre la suite. Il ne savait pas trop quoi attendre de l'interrogation qu'elle lui partageait. Est-ce qu'elle voulait qu'ils le soient, et c'était sa façon de le demander ? Elle venait de dire qu'ils ne devaient pas nécessairement appliquer de règles entre eux... Est-ce qu'au contraire, elle attendait son feu vert pour voir quelqu'un d'autre ? Scott était perplexe, et probablement pouvait-on lire ce fait sur ses traits. Avec prudence, il mit en place sa réponse dans son esprit, avant de se décider quelques courtes secondes plus tard à la donner. « Non, je ne vois personne d'autre. Plus depuis qu'on se voit régulièrement, toi et moi. » Il ne précisa pas que sa dernière histoire avant elle fut avec une fille qu'il avait, d'abord, repêchée dans un bar totalement saoul, puis qui était venu le trouver dans ce but, avant de disparaître du jour au lendemain de la ville. Il continua de l'observer, avant de demander : « pourquoi tu veux savoir ça ? », avançant toujours avec la même prudence, sans vraiment savoir ce qu'il attendait comme réponse à ça.

_________________
[ he’s the kind of boy who hoards the stars in his mouth to give you a taste of heaven, even if it scorches his tongue. -- @tumblr ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
✬ love, lust, faith and dreams.

Mila Zvonareva

messages : 2033
name : mrs.brightside (marine)
face + © : bella hadid ⋅ kidd, ariana grande.
multinicks : tommy ⋅ raph ⋅ anton ⋅ avery ⋅ owen ⋅ sören ⋅ bliss.
points : 1186
age : twenty two y.o
♡ status : independently owned and operated.
work : fitness coach for sporting field, ex professional tenniswoman (wta #23)
home : a flat on harbor row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ●●●● scott, scott, tc. (dillon, luca, marloes, nate, gaelan)

more than just part-time lovers. (m/s) Empty
Message· · Sujet: Re: more than just part-time lovers. (m/s) more than just part-time lovers. (m/s) EmptyVen 28 Juin - 21:50

Le plan ne s'était pas tout-à-fait déroulé comme prévu. Mila avait bien compris, lorsque Scott lui avait fait un petit topo de la situation et la révélation récente de leur père commun, que Tommy ne cherchait pas forcément à créer lien entre eux, toute fois avait-elle espéré passer un peu plus de temps en tête-à-tête avec son meilleur ami aujourd'hui, afin que Scott et Winters en face de même de leurs côtés. Elle ne pouvait dire si le policier était, serait, déçu du déroulement de la journée - qui, de son côté, se passait merveilleusement bien - ou si au contraire il n'en retiendrait que le positif - eux -, et le fait que malgré tout, ils avaient échangés à plusieurs reprises un mot, une blague avec son demi-frère. S'il ne quitterait pas Oak Park meilleur ami avec Tommy, Scott entrait dans le cercle des potes, celui des personnes que Tommy serait probablement amené à voir et revoir régulièrement - si, toute fois, la relation que Danvers entretenait avec elle restait telle quelle, ou évoluait. Il n'y avait pas Sami sans Mila, Mila sans Sami. Les deux s'étaient indéniablement éloignés cette dernière année, trop occupés, parfois trop enfermés dans leur bulle personnelle, mais Harsha n'en restait pas moins la personne la plus importante à ses yeux à Windmont Bay, pour qui Scott devait s'attendre à être mis sur le carreaux de temps en temps.
Laissant les tourtereaux pour la fin de la journée, Mila et Scott s'engagèrent vers l'attraction phare du parc, alors qu'elle vint attraper et pincer de sa main libre les joues du policier. « Menteur. » Mila traduisit chacun de ses mots par leur exact opposé, mordant sa lèvre pour retenir un large sourire avant de prendre place à nouveau à ses côtés, ne lâchant sa main que lorsqu'ils se trouvèrent dans la file et que ses questionnements lui revinrent à l'esprit. La russe y réfléchi à peine quelques secondes avant de se lancer sur cette pente glissante et constata à quel point sa question laissait Scott perplexe, se demandant à nouveau si elle devait aller à bout de sa révélation. Ne pouvait-elle pas simplement oublié ce qui s'était passé avant qu'elle ne décide de mettre les pieds dans le plat, puisque rien n'avait alors été décidé au préalable, et se contenter de définir ces fameuses règles? Bras toujours croisés, lèvres pincées, elle l'observa sans ciller, son attitude traduisant un " tu m'as très bien compris ", bien qu'elle ne puisse pas lui en vouloir d'être décontenancé. Un noeud se forma dans son estomac à sa négation, plus encore à sa précision sur le fait qu'il avait cessé quand ils avaient "commencé à se voir plus régulièrement", Mila se contentant de hocher la tête en silence. Cela voulait-il dire que dans son esprit à lui, bien que silencieuses, les règles avaient été établies? Avait-il décidé, seul, de ce qu'ils étaient, l'un pour l'autre? Que, de ce fait, elle avait foiré, et pas qu'un peu? C'est en tout cas le sentiment qui prédominait. Elle eu envie de lui demander si c'était réellement volontaire, ou s'il n'avait simplement eu aucune autre opportunités - la différence avait son importance -, avant de se raviser, ne souhaitant pas empirer son cas. Mila s'humecta les lèvres nerveusement quand Scott la questionna, remerciant la foule d'avancer de quelques pas, ce qui lui permis de détourner son attention pour avancer à son tour, et réfléchir à comment aborder le sujet en douceur. Elle souffla, comme pour se donner un peu de courage, avant de se tourner vers lui et d'encrer son regard au sien à nouveau. « Parce qu'on en a jamais parlé et s'il y a des limites à ne pas dépasser, je pense qu'on devrait se mettre d'accord. » Zvonareva se mentait à elle-même en se disant qu'elle n'avait aucune idée de son point de vue, la peur de lui parler prouvant qu'elle savait parfaitement avoir fais un pas de travers le weekend dernier, règles pré-établies ou non. Une voix dans son esprit ne cessait de la dédouaner, car ils n'étaient pas en couple et ne faisaient que passer du bon temps ensembles, quand une autre lui rappelait que la situation inverse ne lui aurait pas plu le moins du monde ce qui devait suffire à répondre à sa question. « J'ai vu quelqu'un d'autre. » Mila confessa, sans plus de cérémonie, ayant suffisamment tourné autour du pot comme ça, elle qui avait l'habitude d'aller droit au but lorsqu'elle avait quelque chose à dire. Ses dents encrées dans ses joues, elle soutenu son regard en silence pendant quelques secondes, avant de chercher à justifier, un tant soit peu, ses actions. « Je n'ai pas envie de te cacher ça, même si je pensais être dans mes droits. On a absolument rien défini et tu l'as dit toi-même, je t'exaspère. » Elle haussa les épaules, essayant de faire passer sa révélation avec légèreté, tout en sachant parfaitement que la fin de sa justification ne valait rien, Scott lui ayant fait comprendre par de petites attentions tout au long de cette journée, ainsi que jeudi pendant leur rendez-vous, qu'elle n'était pas - plus - cette gamine qui l'insupportait et qu'il se contentait de sauter de temps à autre. Ces événements l'avaient fait réfléchir, les menant à la conversation qu'elle aurait préféré ne jamais avoir. « Ça n'arrivera plus. Enfin si c'est ce que tu veux, qu'on soit... exclusifs. » Exclusifs, pas en couple. Elle bafouilla légèrement, ne souhaitant pas s'enfoncer un peu plus dans le trou qu'elle creusait elle-même sous ses pieds, moins encore lui forcer la main. Ça n'arriverait plus, s'ils se mettaient d'accord sur ce point aujourd'hui. Sans avoir peur de la briser, la promesse qu'elle lui faisait l'angoissait, Mila ayant peur de l'engagement qui pouvait se cacher derrière celle-ci, qu'elle n'était pas certaine d'être prête à prendre. Elle lui adressa une légère moue, façon détournée de lui demander pardon, sans avoir à le formuler car ça anéantirait son affirmation sur le fait d'être dans ses droits, avant de laisser sa tête tomber légèrement sur le côté, basculant nerveusement d'un pied sur l'autre.

_________________
-- i know that i'm a handful, baby. i know i never think before i jump and you're the kind of guy the ladies want but one of these things is not like the others, like a rainbow with all of the colors. baby doll, when it comes to a lover, i promise that you'll never find another like me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
a mess of good intentions gone wrong.

Scott Danvers

messages : 1193
name : faustine.
face + © : cd ⋅ ©self, tumblr.
multinicks : sami ⋅ resen ⋅ amber ⋅ kate ⋅ kelley ⋅ billie ⋅ jimmy.
points : 2543
age : twenty nine.
♡ status : mingling.
work : wbso deputy.
home : with avery and trent on crescent lane.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | lexi, mila, parker, tomas, tommy, harper

more than just part-time lovers. (m/s) Empty
Message· · Sujet: Re: more than just part-time lovers. (m/s) more than just part-time lovers. (m/s) EmptySam 29 Juin - 0:03

Scott savait que le but de la journée avait été de lui permettre de se rapprocher de Tommy ; d'apprendre à connaître un peu mieux celui qu'il devait maintenant désigner comme étant son frère, puisqu'ils partageaient ensemble une moitié de sang. Ça n'avait pas vraiment marché sur ce plan : s'il avait échangé quelques paroles avec le pompier, une certaine gêne s'était immiscée en lui à l'idée de trop s'imposer et de, peut-être, causer un dérangement ou autre chose. Il n'avait pas envie de forcer trop fort la main à son aîné, préférait que les choses se fassent naturellement ; qu'ils se tournent vers l'autre parce qu'ils en avaient envie et non pas parce qu'ils s'en sentaient obligés. Pour autant, les quelques moments où ils se sont retrouvés à échanger ensemble, lorsque Mila avait emmené Sami bras dessus bras dessous à quelques mètres d'eux, Scott y avait trouvé une certaine satisfaction. Peut-être Tommy n'avait-il pas vraiment envie de créer de lien avec lui ; il pouvait le comprendre, lui qui débarquait comme un cheveu sur la soupe après vingt-neuf ans sans la moindre idée qu'ils appartenaient à la même famille d'une certaine façon, alors que Tommy avait déjà une fratrie nombreuse qui partageait sa vie. Mais de voir que certains instants s'étaient montrés plus enclins à ce qu'ils discutent ensemble avait réussi à lui faire garder ce sourire dont il n'était pourtant pas nécessairement la raison première. De cette journée, même s'il ne l'admettrait pas nécessairement à voix haute, il gardera sans doute surtout les bons moments avec Mila. Leurs plaisanteries, taquineries, attentions plus douces et pas forcément conscientes sur le coup du côté de Scott, l'un envers l'autre. Il avait envie de garder ces points-là en mémoire, qui avait étiré bien plus souvent qu'il ne voudrait le montrer les lèvres du policier. Un pouffement de rire lui échappa d'ailleurs lorsqu'il sentit les doigts de la brune se refermer autour de sa joue pour la pincer comme on l'aurait fait avec un enfant. Il roula doucement des yeux, pencha légèrement la tête sur le côté, et la détailla un instant. « Je ne mens jamais. Ça serait le comble pour quelqu'un qui court toute la journée après la vérité, tu ne crois pas ? » Son sourire s'agrandit un peu plus, dévoilant une rangée de dents blanches alors qu'il papillonna un instant des cils pour appuyer ses propos qui ne respiraient pas toute la vérité dont il prétendait faire preuve. Installé dans la file d'attente pour l'attraction à refaire avant de partir, il enfonça ses mains dans ses poches à la question que Mila lui posa et fronça les sourcils en la regardant, dubitatif par rapport à là où elle voulait en venir. Ses yeux rivés dans les siens, il l'observa avec attention et chercha à comprendre, avant de finalement lui demander de quoi il en relevait. Toujours aussi perplexe, il écouta la première partie de son explication et hocha lentement de la tête. « Si tu veux, oui ?... » toujours sans comprendre pourquoi elle évoquait ça d'un coup, ici, comme ça. Qu'est-ce que tout ça voulait dire ? Qu'est-ce qu'il était supposé faire ? Il écouta simplement et commença à réfléchir à ce qu'il voulait, lui. Il avait naturellement cessé de voir d'autres personnes à mesure qu'ils étaient devenus réguliers dans leurs retrouvailles. Ses petits flirts auxquels il s'était habitué depuis plusieurs mois avaient eux aussi cessé et Scott n'avait pas cherché à les faire continuer, au contraire. Une part de lui espérait que Mila soit du même avis et ait fait la même chose, qu'ils aient pu être – « Quoi ? » Ses sourcils se froncèrent, coupant son fil de pensées au passage, alors qu'elle lui avoua avoir vu quelqu'un. Lentement (et discrètement, l'espérait-il), ses dents se plantèrent dans ses joues alors qu'il la fixait, sans rien répondre d'autre pour l'instant. Il se contenta d'écouter ce qu'elle avait à lui dire, ne réagissant pas à la petite blague qu'elle essaya de glisser alors qu'il sentait quelque chose le déranger dans le creux de son ventre tout en tentant de l'ignorer du mieux qu'il pouvait. Il comprit qu'il était blessé par son aveu et par les actes qu'il impliquait, et bordel ça le dérangeait, ça aussi. D'un mouvement peut-être légèrement trop rapide, il secoua la tête. « Non, c'est bon. C'est moi qui me suis mépris sur la question, c'est rien. C'est cool, on peut voir d'autres personnes. » Son regard ne croisa pas le sien et son visage n'était sans doute pas complètement détendu comme il aurait voulu qu'il le soit, pour garder une crédibilité dont il avait l'impression de manquer, là, de suite, quand bien même il esquissa un sourire – faux – à la fin de sa phrase. Il profita du nouveau mouvement de la foule pour avancer et garder les yeux rivés devant lui, essayant d'oublier le fait que la situation ne lui plaisait pas ; que l'idée qu'elle soit allée se perdre dans d'autres bras, avec un autre homme, ne lui plaisait pas. Que c'était la jalousie qui rythmait les tressaillements dans le creux de son ventre, et que ça n'était, cette fois, pas une question d'ego tourmenté qui le blessait, en soi.

_________________
[ he’s the kind of boy who hoards the stars in his mouth to give you a taste of heaven, even if it scorches his tongue. -- @tumblr ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
✬ love, lust, faith and dreams.

Mila Zvonareva

messages : 2033
name : mrs.brightside (marine)
face + © : bella hadid ⋅ kidd, ariana grande.
multinicks : tommy ⋅ raph ⋅ anton ⋅ avery ⋅ owen ⋅ sören ⋅ bliss.
points : 1186
age : twenty two y.o
♡ status : independently owned and operated.
work : fitness coach for sporting field, ex professional tenniswoman (wta #23)
home : a flat on harbor row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ●●●● scott, scott, tc. (dillon, luca, marloes, nate, gaelan)

more than just part-time lovers. (m/s) Empty
Message· · Sujet: Re: more than just part-time lovers. (m/s) more than just part-time lovers. (m/s) EmptyMar 16 Juil - 18:58

« Tu joues très bien ton jeu, dans ce cas. » Elle répondit sur un air faussement boudeur, ne croyant pas une seule seconde à ses propos. Ils avaient, tous les quatre, passé une bonne journée, et les petits gestes que le brun avait pu avoir envers la russe tout au long de celle-ci trahissaient son affirmation. Le plan ne s'était peut-être pas tout-à-fait déroulé comme prévu, mais d'un point de vue personnel - et totalement égoïste -, ça arrangeait bien Mila que le policier aie passé plus de temps concentré sur elle que sur son demi-frère récemment tomber du ciel, si l'on puit dire. Elle regrettait un peu de ne pas avoir eu plus de moments en tête-à-tête avec Sami mais se promettait de rattraper le coup rapidement, en s'assurant que ni Winters ni Danvers ne seraient cette fois dans le tableau pour venir perturber leur moment.
Parvenue dans la file d'attente, Mila enroula nerveusement une mèche de cheveux autour de son index, tête penchée sur le côté pour observer son binôme. Si elle y avait beaucoup réfléchi la veille, s'était d'ailleurs confiée à Sami à propos de sa "nuit" avec Jacks et son intention d'en parler à Scott, Mila n'avait pas réellement prévu de le faire aujourd'hui, au beau milieu de la journée, entouré d'une foule d'inconnus. Le lieu ne se prêtait pas à une telle confidence, pas plus que le moment. Petit à petit, la russe avait pourtant eu l'impression que l'information, qu'elle avait jusqu'ici gardé pour elle, l'oppressait de plus en plus, jusqu'à ce qu'elle ne se décide à mettre le sujet sur la table sans réellement prendre le temps de peser le pour et le contre au préalable. Elle avait besoin de jouer cartes sur table avec Scott, de ne rien lui cacher, afin que cet épisode ne vienne pas tout ravager sur leur passage à l'avenir, lorsqu'une quelconque explication serait rejetée. Proposant, dans un premier temps, de définir la ligne à ne pas dépasser, l'ex championne de tennis se contenta de hocher la tête lorsqu'il accepta - sans grande conviction, ce qui l'espace d'un instant lui donna un peu d'espoir sur sa réaction à venir, et la possibilité que Scott n'aie pas plus envie qu'elle d'établir des règles -, avant d'en venir aux faits, ne souhaitant pas se dégonfler avant d'avoir eut une chance de se confesser. Lèvres pincées, elle ne répéta pas l'information malgré le questionnement du policier, qui ne relevait que de la surprise de son annonce et non de sa compréhension. Mila savait parfaitement qu'elle n'avait pas besoin de se répéter et garda le silence pour lui laisser le temps d'ingurgiter sa révélation, le regard toujours braqué sur lui. Les traits de Scott trahissaient autant sa surprise que son énervement, sans qu'elle n'ose venir ajouter quoi que ce soit pour l'instant, estimant que le avec qui, quand et le pourquoi n'avait pas besoin d'être souligné. Mila ouvrit la bouche pour le contre-dire lorsqu'il lui changea son fusil d'épaule, affirmant à présent qu'ils pouvaient fréquenter d'autres personnes, mais la referma en silence en observant Scott avancer dans la file. Elle en fit de même, sans grande conviction, s'arrêtant à plusieurs centimètres de lui sans savoir s'il venait de mettre un terme à la conversation à peine commencée, ou si elle se devait de creuser un peu. L'idée qu'il puisse à son tour, et après ces deux "rendez-vous", aller voir quelqu'un d'autre ne lui plaisait pas, mais la brune était certaine que le moment était mal choisi pour lui faire savoir qu'elle ne souhaitait pas le partager, pas plus qu'elle n'avait envie de se perdre à nouveau dans les bras d'un autre. « Comme tu veux. » Se contenta-t-elle finalement de souffler en haussant les épaules comme si ça l'indifférait, pourtant loin d'être d'accord avec lui sur la question. S'ils se voyaient un peu plus souvent depuis quelques semaines, Zvonareva ne pouvait pas prétendre connaître Scott par coeur, moins encore ses réactions, et se l'imaginait déjà courir dans les bras d'une autre dés ce soir afin de rétablir un certain équilibre entre eux, ce qui lui fit serrer les dents.
Ne s'osant pas à ajouter un mot de plus, ou à avoir quelconque geste envers lui, Mila termina la file dans un silence religieux, sortant à plusieurs reprises le téléphone de sa poche dans l'espoir d'y voir un SMS de son meilleur ami, bien qu'il n'aie aucune raison de lui en envoyer un. « C'est encore plus impressionnant la deuxième fois. » Passant une main dans ses cheveux pour les remettre plus ou moins en place une fois hors de l'attraction, elle lança à Scott vers qui elle glissa son regard, cherchant à savoir s'ils pouvaient reprendre ou non leur journée ou il l'avait laissée, avant qu'elle ne lance un pavé dans la mare. Est-ce que la conversation s'arrêtait là, sans qu'elle n'aie son mot à dire parce qu'elle était celle qui avait, d'une certaine façon, défini cette "relation libre" en tombant dans les bras de Jackson, alors que Scott lui confiait avoir cessé toute autre fréquentation depuis qu'ils se voyaient de façon plus récurrente? Sans approuver, Mila ne se sentait pas légitime de revenir sur ces propos, et cette décision qu'il avait pris pour deux, comme elle avait pu le faire dimanche dernier. « Tout est cool entre nous? » La brune demanda finalement, ne souhaitant pas rester dans l'incertitude. Si Mila venait (probablement) d'annuler toute chance de voir leur relation évoluer dans une autre direction que celle qu'ils avaient pris il y a plusieurs semaines maintenant, au moins souhaitait-elle savoir si Scott avait l'intention de continuer " comme avant " ou s'il se ferait porté disparu après cette journée.

_________________
-- i know that i'm a handful, baby. i know i never think before i jump and you're the kind of guy the ladies want but one of these things is not like the others, like a rainbow with all of the colors. baby doll, when it comes to a lover, i promise that you'll never find another like me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
a mess of good intentions gone wrong.

Scott Danvers

messages : 1193
name : faustine.
face + © : cd ⋅ ©self, tumblr.
multinicks : sami ⋅ resen ⋅ amber ⋅ kate ⋅ kelley ⋅ billie ⋅ jimmy.
points : 2543
age : twenty nine.
♡ status : mingling.
work : wbso deputy.
home : with avery and trent on crescent lane.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | lexi, mila, parker, tomas, tommy, harper

more than just part-time lovers. (m/s) Empty
Message· · Sujet: Re: more than just part-time lovers. (m/s) more than just part-time lovers. (m/s) EmptyVen 26 Juil - 23:59

Ce serait mentir que de dire qu'il ne tombait pas de haut, au moins un peu. Si Scott avait veillé à ne pas faire de plan sur la commette sur cette relation qui n'avait pas démarré sous les meilleures auspices, il avait tout de même observé les choses évoluer petit à petit entre eux, devenir plus régulières, moins hostiles, à mesure qu'ils apprenaient à apprivoiser la présence de l'autre et à mettre de côté, au moins un peu, les différends qui les avaient fait se sauter à la gorge dès le moment de leur rencontre ; des menaces balancées d'un côté comme de l'autre, l'envie profonde de faire chier l'autre autant qu'ils le pouvaient, les piques sous couverts d'une pseudo taquinerie que personne en croyait. La présence de Mila ne lui hérissait plus les poils – plus de la façon dont elle le faisait au début, quand le seul moyen de mettre de côté ce qu'il pensait d'elle et de sa présence était de la plaquer contre un mur ou de la faire s'enfoncer dans son matelas, son corps au-dessus du sien, et ses gestes exemptés de quelconque tendresse. Ils riaient ensemble. Passaient du temps ensemble, sans que le sexe ne soit l'unique raison pour laquelle ils se voyaient alors, et à mesure que les choses avaient pris une tournure différente de cette base presque désastreuse sur laquelle elles avaient commencé, Scott avait arrêté de flirter avec d'autres femmes, de se perdre contre leurs lèvres et de les emmener vers une certaine forme d'intimité. C'était logique, pour lui, qu'il ne continue pas ce genre de comportement ; s'ils passaient de plus en plus de temps ensemble, c'est que les choses prenaient une autre importance entre eux, et continuer son petit jeu n'aurait sans doute pas été la chose la plus respectueuse à faire. Alors oui, c'est vrai, ils n'avaient jamais rien défini, encore moins promis, mais quelque chose dérangeait réellement Scott dans l'idée qu'elle se soit perdue entre d'autres bras, qu'il ne savait pas si ça n'était l'histoire que d'une fois, si elle comptait recommencer, et s'il avait raison de se sentir pris pour un con malgré l'absence de mots, de limites, d'officialité qu'il y avait autour de leur relation. C'était stupide, sans doute. Il se retint de poser des questions, tenta de garder un visage le plus neutre possible, et balançait un mensonge auquel il ne croyait pas une seconde mais qui, il l'espérait, ferait l'affaire du côté de Mila : c'est bon, c'est cool, ça lui va qu'ils continuent de voir d'autres gens. Souci d'ego, peut-être, mais il avait l'impression qu'il se serait écrasé si jamais il avait balancé ce que lui inspirait tout ça. Il se contenta alors de continuer la queue, en silence, remerciant dans sa tête le fait qu'ils n'avaient pas à attendre trop longtemps avant de monter dans l'attraction qui, une fois à l'intérieur, n'avait pas vraiment la même saveur que la première fois qu'ils l'avaient fait ; et ça n'était sans doute pas à cause du fait qu'ils la connaissaient déjà. Perdu dans son esprit et dans toutes les questions qui le taraudaient – est-ce qu'il devait lui rendre la pareille en se tapant quelqu'un d'autre à son tour maintenant que c'était « cool » de voir d'autres personnes et, si oui, est-ce qu'il en avait vraiment envie ? –, il n'entendit pas vraiment la remarque que Mila lui fit à la sortie de l'attraction. Arquant un sourcil, il tourna la tête vers elle et acquiesça. « Mmh mmh. » Il espérait qu'il n'avait pas dit oui à quelque chose qu'il ne fallait pas (fail, autrement), et marcha quelques pas de plus avant de la regarder à nouveau. « Sami t'a envoyé un sms ? Il est bientôt vingt heures, on devrait aller à la voiture. » Il tentait, sans grande conviction, de garder son ton habituel ; à la place, il le sentait trop neutre, et sans doute trahissait-il ses véritables idées par rapport à tout ça, ce qu'il ne voulait pas. Prenant logiquement la direction du parking, il retint de justesse un froncement de sourcils et tourna la tête vers elle à sa question. « Oui, tout est cool, je te l'ai déjà dit. » Pas plus de développement : ne pas risquer de s'exposer plus que de raison. Son regard glissa sur les différentes voitures jusqu'à reconnaître le modèle de celle de Sami et, plus évidemment encore, le couple qui se tenait dedans, apparemment prêt à démarrer – tant mieux. Scott passa à côté de la portière conducteur, haussa un sourcil et esquissa un demi-sourire, avant de se glisser là où il avait déjà pris place à l'aller, patientant quelques brèves secondes avant de souffler en direction du chauffeur : « Ton t-shirt est à l'envers. » et de reporter son attention sur ce qu’il se passait à l’extérieur alors que, rougissant légèrement tout en dévoilant un petit sourire, Sami démarrait. Et ça aurait pu rester ainsi : les choses auraient sans doute été mieux si ça avait été le cas. Ils auraient pu se contenter de cette conclusion de la conversation, et pourtant ça continuait de lui tourner inlassablement en tête, le faisant ruminer l’aveu de Mila, et ce que tout ça lui inspirait. Il aurait tout aussi bien pu ravaler ses paroles et attendre qu’ils ne soient, à nouveau, qu’à deux, aussi. Mais ça aurait été trop simple. Secouant vivement et soudainement la tête, Scott se tourna vers Mila. « Non, c'est pas cool, oublie ce que j’ai dit ! » La voiture fût a deux doigts de piler, mais le policier ne prêta pas attention à ça, ni au regard que le couple s’échangeait. « Je suis désolé, mais ça marche pas comme ça, et j’accepte pas que tu te tapes des connards dans mon dos ! Il secoua la tête, mordant l’intérieur de ses joues en laissant son dos retomber contre le siège. « Si l’exclusivité te convient pas, on arrête de se voir. Mais je refuse de passer pour un con pendant que toi ça te va d'aller voir ailleurs. J'ai arrêté de fréquenter d'autres personnes quand c'est devenu régulier et, du moins je le croyais, plus sérieux entre nous, et je vais pas accepter que toi, pendant ce temps, tu couches avec d'autres gens. » Ses dents se plantèrent à nouveau dans ses joues alors qu’il tourna la tête dans un soupir nasal, préférant ne pas penser au fait qu’il venait de faire une scène devant Tommy et Sami. « C’est toi qui vois. » Sa voix sembla plus calme quand il reprit la parole, quand bien même il bouillonnait encore, se demandant quelle réponse elle allait lui offrir.

_________________
[ he’s the kind of boy who hoards the stars in his mouth to give you a taste of heaven, even if it scorches his tongue. -- @tumblr ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




more than just part-time lovers. (m/s) Empty
Message· · Sujet: Re: more than just part-time lovers. (m/s) more than just part-time lovers. (m/s) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
more than just part-time lovers. (m/s)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Départ de Sybille pour Limoges {Nathan
» Roberto - Pot de départ 16/17 avril
» All Time Low
» 07. It's Coffee Time !
» In my Time. Dick Cheney.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World-
Sauter vers: