AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 i don't have to do this perfectly (d/m).

Aller en bas 
shut up and dance with me

Dulce Lloyd

messages : 1132
name : romane.
face + © : ( charlize theron ) ⋅ dandelion ⋅ hurts.
multinicks : mads ⋅ ester ⋅ sierra.
points : 1458
age : forty-three y.o.
♡ status : flirting with kelley.
work : porn director, ex porn star.
home : a mansion on harbor row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : dahlia ⋅ kelley ⋅ ditta ⋅ eason ⋅ mavis

i don't have to do this perfectly (d/m). Empty
Message· · Sujet: i don't have to do this perfectly (d/m). i don't have to do this perfectly (d/m). EmptyJeu 13 Juin - 19:28

@Mavis Ridley
--------------------

La nouvelle de sa grossesse a été un véritable choc pour Dulce Lloyd qui jamais, dans toutes ses années passées en tant que femme, ne s'est imaginée mère. C'est le rêve de beaucoup d'entre elles mais Dulce n'a jamais voulu céder à la pression sociale qui pointe du doigt celles qui ne veulent pas devenir mères. Elle a toujours assumé ne pas vouloir d'enfant, elle n'a jamais ressenti cet instinct maternel ni ce besoin de procréer - puis le monde a bien assez d'humains, beaucoup trop si l'on en croit les scientifiques, alors pourquoi en ajouter un de plus ? La belle a toujours fait très attention, évitant des grossesse indésirées qui mèneraient fatalement à des avortements traumatisants, comme c'est arrivé à beaucoup de ses collègues. Dans le monde du porno, quand on est une actrice, il n'est pas rare que les accidents arrivent - après tout, on passe ses journées à coucher avec des mecs devant la caméra pour de l'argent - mais Dulce a eu la chance d'éviter toutes ces emmerdes.
Jusqu'à aujourd'hui. La belle ignore même qui est le père, cette grossesse arrivant au même moment que sa trahison envers Kelley. Non seulement elle ne veut pas d'enfant mais en plus dans ce contexte ? Bien sûr, depuis quelques jours qu'elle est au courant de cette grossesse surprise, Dulce se pose des questions, sait qu'elle a une décision à prendre rapidement avant que l'opportunité ne lui soit plus possible. Elle a toujours dit que si un accident arrivait, elle serait dès le lendemain à la clinique pour ôter ce foetus en devenir - pourtant, maintenant qu'elle est face à ce choix si difficile pour une femme, rien n'est aussi simple que ce qu'elle clamait. Elle ne veut toujours pas de cet enfant, mais de là à le tuer alors qu'il n'est même pas encore né ? Ne pas lui donner cette chance de voir le jour et de vivre cette vie extraordinaire qui est offerte à chacun ? Dulce n'a détesté aucun de ses jours passés sur Terre, la vie est un cadeau et elle déteste désormais l'idée de la priver à quelqu'un qui n'a rien demandé. Peu importe si le bébé n'est pas encore formé, si l'être n'est pas encore vivant, elle ne peut s'empêcher de l'imaginer déjà là. La pensée l'horripile, s'imaginer enfermée dans la maison avec un gamin qui braille en permanence, fatiguée et sale des régurgitations d'un bébé ; elle ne s'est jamais imaginée dans un tel contexte et encore moins à plus de quarante ans, quand la plupart des femmes ont déjà eu tous les enfants qu'elles voulaient et s'accordent un peu de répit. Pourtant, le choix de se débarrasser de ce futur atroce est moins évident que prévu.
C'est vers Eason, son amant de toujours (elle le connaît depuis si longtemps que ç'a un goût d'éternité), qu'elle s'est tournée la première, dès l'instant où elle a tenu le test positif dans ses mains. Elle devait maintenant prévenir les personnes autour d'elle et notamment les deux principaux concernés - mais en toute honnêteté Dulce n'avait aucune envie de les contacter, ni Zachary qu'elle ne voulait pas revoir dans un tel contexte et qui fuirait peut-être, ni Kelley qui à coup sûr penserait que l'enfant n'est pas de lui. Dans un soupir, la réalisatrice attrape son téléphone et compose le numéro de l'hôpital. — Oui bonjour, j'appelle pour prendre rendez-vous pour une prise de sang. Test de grossesse. S'assurer de son état avec une prise de sang est un passage obligatoire après le test de grossesse mais n'est en réalité qu'un délai supplémentaire pour Dulce, une excuse pour ne rien dire à personne, tant qu'elle n'est "pas sûre". Lorsqu'elle se retourne dans une démarche de déambuler dans sa maison pendant qu'elle téléphone, la blonde se retrouve nez-à-nez avec Mavis et manque de lâcher son appareil électronique. — Je vous rappelle. Son ex-belle fille a pris l'habitude d'entrer chez elle sans prévenir, comme si elle était ici chez elle, comme si elles faisaient partie de la même famille quand ce n'est plus le cas depuis des années. Les relations entre les deux ne sont pas toujours au beau fixe mais Dulce la considère bien comme une fille - quand elle est sympa. — T'es là depuis longtemps ? Ou comment lui demander si elle avait entendu sa demande au téléphone.

_________________

— i could give you my devotion until the end of time and you will never be forgotten with me by your side.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alpha females don't run in packs.

Mavis Ridley

messages : 513
name : sow — pomeline.
face + © : blanca suarez — rita.
multinicks : xavi moroe.
points : 562
age : twenty-eight yo.
♡ status : engaged to a ghost, says the ring — wildly single.
work : former dance teacher — now working at the wbso (central).
home : apt #24, crescent lane.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : on | benjamin, tc, etta, dulce.

i don't have to do this perfectly (d/m). Empty
Message· · Sujet: Re: i don't have to do this perfectly (d/m). i don't have to do this perfectly (d/m). EmptyDim 16 Juin - 16:42

Journée off pour Mavis. Son plan de bataille était le suivant : se détendre, pique niquer au bord de l'eau et envisager de faire un peu de paddle, elle qui rêvait de s'y mettre. Mais les choses s'étaient passées différemment et la brune n'avait pas bougé de son canapé. Un problème ? Une flemmardise aiguë à laquelle elle faisait face depuis un moment déjà. Mavis avait donc passé la journée chez elle, à regarder une série en mangeant des chips. Un programme dès plus ennuyant pour une journée aussi belle. Depuis son accident, la jeune femme avait de nombreux moments comme celui-ci. Motivée un temps à reprendre, ou commencer, une activité – ici le paddle – elle finissait par tout abandonner en cours de route. Elle avait perdu la danse et l'idée de commencer quelque chose qu'elle ne pourrait pas finir, semblait l'interpeller durement. Son esprit refusait un autre échec, un autre moment de frustration. Alors, les yeux rivés sur son ordinateur, elle préférait fermer les yeux sur la réalité de sa situation et s'enfoncer un peu plus dans sa lubie du moment. Néanmoins, après quelques heures, et surtout après avoir trituré son téléphone pendant un long moment, Mavis eut un éclair. Certes, elle n'avait aucune envie de se lancer dans une activité physique mais en tombant sur le numéro de Dulce, elle crut bon de tenter un instant une sortie. Remotivée, elle s'affaira à se préparer du mieux qu'elle le pouvait – en bataille donc – et fila chez son ex belle mère à vive allure. De son passé, elle se souvenait parfaitement d'elle et de leur vie à l'époque. Mavis avait d'ailleurs toujours eu un faible pour elle, qu'elle aimait enquiquiner pour plusieurs raisons. Sa visité surprise serait sans doute un point d'exaspération évident pour elle mais la brune se fichait pas mal de ça. Si leur relation avait été faite de haut et de bas, de paroles mal placées ou de moments difficiles, les détails négatifs étaient vite oubliés.
Arrivée dans l'allée de Dulce sur son vélo, Mavis le cala dans un coin et n'entreprit pas de signaler son arrivée. Elle ouvrit doucement la porte d'entrée, qu'elle ne referma pas totalement et prit la direction du salon, y attendant avec discernement la voix de celle qu'elle continuait à appeler maman. Néanmoins, devant la conversation qu'elle venait de capter, elle crut bon de s'immobiliser. Les yeux ronds, se demandant ce qu'il lui avait pris de débarquer à l'improviste, Mavis observa Dulce de dos. Hésitante, elle commença à peine à tourner les talons lorsque son hôte lui fit volte face. Un bref sourire en coin et elle ne savait déjà plus où se mettre, tandis que Dulce terminait son appel dans la foulée. Merde, pensa-t-elle, alors qu'une sortie furtive n'était plus envisageable et que déjà Dulce lui posait la question fatidique. — Hmm, non.. non, pas du tout. crut-elle bon de baragouiner, faisant mine de ne pas comprendre son comportement. Mais Dulce l'avait côtoyé pendant des années et elle savait pertinemment qu'elle n'était pas dupe. Finalement, Mavis relâcha la tension en laissant tomber ses épaules avant de soupirer. Oui, elle avait tout entendu. — Oui, bon... assez pour savoir que t'es gestante.. Dulce. Enceinte. Jamais elle n'aurait imaginé la chose. Non pas qu'elle n'ait pas la carrure pour être une bonne mère mais elle était assez indépendante pour ne jamais avoir souhaité s’immiscer dans cette voie. Aussi, Mavis arqua un sourcil, piquée désormais par la curiosité. Que c'était-il passé dans sa vie pour qu'elle change d'avis ? Et, surtout, où était le papa ? — Tu vas tout me raconter ou me dire de prendre la porte ? Je compte pas franchement partir, j'ai envie de tout savoir. conclut-elle alors que, discrètement, elle s'était déjà installée sur le canapé de Dulce, dans l'attente de la suite. Mavis était bien trop curieuse pour envisager de prendre la tangente maintenant, raison pour laquelle elle offrit un large sourire à son interlocutrice.

_________________

i love the way your eyes light up when someone says,
— it might be dangerous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
i don't have to do this perfectly (d/m).
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I May Be Bad But I'm Perfectly Good At It - Suzy Rubanrose
» Megan Morgan ► I may be bad but I'm perfectly good at it

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row-
Sauter vers: