Partagez
 

 ( topic commun ) — marche des fiertés.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Lucy Holm

messages : 789
name : margot
face + © : josefine pettersen / livia <3 faustine <3
multinicks : finn; tyler; ali ; nathaniel
points : 317
age : 21 yo
♡ status : crushed / getting distracted.
work : med student.
home : harbor row with her siblings and occasionally, her parents.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off / dorcas, tc, xavi, gaelan, ben, luca, alyn, juliet

( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — marche des fiertés. ( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 EmptyJeu 27 Juin - 13:27

Lucy ne réagit pas à la remarque de Dorcas sur les pauvres, ne souhaitant pas gâcher la fête. Son corps se crispa cependant, non pas parce que Dorcas se fourvoyait totalement sur les finances de l'étudiante en médecine mais plutôt parce qu'elle détestait ce genre de comportement de richards. Elle attrapa la bouteille qu'elle ouvrit pour retenir une démarque désobligeante. L'ambiance était à la fête – mais Lucy nota dans un coin de sa tête que Dorcas correspondait donc parfaitement à ce qu'elle s'était imaginée d'elle. Ce n'était pas plus problématique que ça, puisqu'elle n'était qu'une distraction mais Lucy devrait veiller à ne pas lier de liens trop étroits avec elle, quand bien même ces derniers ne seraient que d'amitié. Cela ne l'empêcha pas pour autant d'effleurer ses lèvres alors que la demoiselle se rapprochait, répondant à sa remarque d'un simple haussement de sourcil pour mieux se retourner vers la personne qui souhaitait monter sur le char.
Ravie de voir Filip lui tendre la main pour la rejoindre sur le char, Lucy serra avec plaisir son ami dans les bras, lui rendant bien volontairement son "Pride med dagen !". L'ambiance sur le char était tout à fait représentative de ce qu'était pour elle la marche des fiertés : tous se comportaient sans tabou commun (la meilleure illustration de cela était sans doute la façon dont Ben avait arrêté Filip à son étreinte avec Lucy pour lui rouler la galoche du siècle), la bonne humeur transpirait de leur pores et la musique battait son plein. Le nombre de baisers échangés en un temps record était d'ailleurs la preuve que tous étaient sur la même longueur d'onde : cette journée était placée sous le principe de la spontanéité. Ainsi si Lucy fut surprise de voir Dorcas aller embrasser Filip, elle ne put répondre que par un éclat de rire tant la situation était improbable. "Så jeg er den eneste du ikke kysser?"* répondit-elle, les poings sur les hanches, faussement fâchée. Elle lui présenta sa bouteille pour trinquer avec celle que Dorcas venait d'offrir à Filip, et se tournant vers l'ensemble de ses amis. "Bon, on avait pas dit qu'on lançait un concours de maquillage sur ce char ?" dit-elle alors que Ben sortait un sac rempli de matériels de maquillage aussi colorés qu'improbables.

@filip storberget @dorcas ozera

Spoiler:
 
*Je suis donc la seule que tu n'embrasses pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
let’s get drunk together so I can kiss you and blame it on the vodka.

Inej Ryker

messages : 829
name : olivia (carolcorps)
face + © : sophie cookson | @rominette — @pinterest/shawn menndes
multinicks : alma, sofia, etta, callum, reggie, georgie, leslie, maeve & emna.
points : 1651
age : [ 01|02 ] thirty years old.
♡ status : scared as hell of her own feelings and desires
work : owner and chef @ the ryker's saloon.
home : a new flat on crescent lane w/ zoya.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●● ) off. (nomi, zoya/oliver, tony.) - vlad

( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — marche des fiertés. ( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 EmptyVen 28 Juin - 6:44

Ce n’était pas dans ses habitudes de participer à ce type d’évènements. Si Inej était fêtarde en revanche elle n’avait jamais prit part à la moindre marche des fiertés. Pourtant sa sexualité assez variable ne fut jamais un tabou et la brunette acceptait tout un chacun comme il était sans se poser de question. Une ouverture d’esprit qu’elle devait à sa mère, l’une des rares choses qu’elle eut le temps de lui transmettre avant d’être happée par sa consommation excessive de drogues et sa schizophrénie. Quoiqu’il en soit, elle ne voulait rater cette toute nouvelle occasion pour rien au monde. Zoya aussi était enjouée à l’idée d’un évènement pareil dans une si petite ville comme Windmont Bay. La rouquine avait souhaité participer et soutenir à sa façon en rejoignant un stand. L’adolescente avait reçu l’ordre formel de toujours garder son téléphone sur elle et de ne quitter son poste pour rien au monde, sauf si elle la prévenait. Depuis les enlèvements de l’an dernier, des rassemblements pareils avaient le don de lui filer des sueurs froides. Pourtant, pas de quoi entamer son enthousiasme. La belle avait rejoint Ryke qui lui n’avait pas dénier se mettre aux couleurs de l’évènement. « Hm, nope, no way. » fit-elle en voyant son ami entièrement revêtu de noir. Hors de question de prendre part aux festivités dans cette accoutrement digne de l’enterrement de Tati Ginette ! Sans gêne, Inej lui retira son t-shirt pour en faire sa dernière oeuvre artistique. Silencieusement, elle badigeonna Ryke des couleurs du drapeau lbdtq+ faisant fit des marques qu’elle pouvait apercevoir. Estimant que ce n’était ni le lieu ni le moment pour en parler; ni même sa place d’en faire quelconque remarque. S’il voulait lui en parler, elle était certaine que son ancien collègue de boulot, savait qu’il pouvait lui faire confiance pour écouter et n’en parler à personne. « Ulrich nous rejoint?!!! » s’exclama-t-elle, manquant de lui balancer du violet en pleine figure. Cette nouvelle eut le don d’égayer d’autant plus son humeur déjà volcanique. « Ça fait des siècles que j’l’ai pas vu! Il a intérêt à aimer mon oeuvre s’il ne veut pas que je grimpe sur son dos tout le long de la pride! » s’exclama-t-elle, mettant un point final à son arc-en-ciel. « Et voilà! » fit-elle en un français presque sans accent. L’une des rares expressions qu’elle ait retenu de ses cours, ça et ‘merde’ où était-ce lors de son aventure d’une nuit avec français? La deuxième option était sans doute plus probable. Quoiqu’il en soit, Ryke semblait satisfait de son look puisqu’il l’embarqua rapidement à travers cette foule dense. Son regard vagabonda rapidement d’un visage à l’autre tentant de trouver Zoya ou d’autres visages familiers qu’elle pourrait aimer y desceller, comme celui de Jeremiah. « Salut! » fit-elle joyeusement en retrouvant les deux jeunes femmes avant de les prendre rapidement dans ses bras. « Canon ta veste. » un clin d’oeil en direction de Nomi, puis elle revint vite à son chef d’oeuvre. « Tiens d’ailleurs, j’ai besoin de l’oeil d’une experte. Que penses-tu de ma dernière toile? » fit-elle en montrant fièrement le torse de Ryke.
@Nomi Lyons @Alexandrine Lyons @Ryke Rinaldi

_________________

taste the poison from your lips
lately, we're as good as gone
oh, our love is drunk and it's
singing me my favorite song.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the world spins madly on

Finn Prentis

messages : 986
name : margot; chasinghearts
face + © : holland roden ; faustinette la cacahuète.
multinicks : tyler; lucy; ali; nate
points : 466
age : 28 yo
♡ status : desperately hoping the divorce paper have been signed ~ not denying her feelings anymore (only hiding them to other people)
work : firefighter.
home : sharing a bed with Resen, sharing a flat with Marvin & Carter.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (fr/en) resen, marvin, crys, madden, sören, mavis, tc firehouse (bros), tc pride (carter), mikkel, carter (next: tomas, marloes, alyn) / off

( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — marche des fiertés. ( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 EmptySam 29 Juin - 13:20

Si Carter était probablement la personne la plus agaçante et fatigante qu’elle ait jamais rencontré, Finn devait bien avouer avoir une certaine tendresse pour le jeune homme. Il était touchant à sa manière, comme en cet instant où malgré ses blagues déplacées et tendancieuses, il cherchait simplement à remonter le moral de sa colocataire. Elle ne put s’empêcher pour autant d’arborer un sourire ironique quand il lui dit qu’elle ne pouvait être triste à la pride : “Je ne suis pas venue à la Pride, je m’y suis retrouvée par hasard.” Elle n’ajouta pas une nouvelle fois qu’elle voulait rentrer, connaissant assez Carter pour savoir que c’était vain d’insister de la sorte. Elle s’efforce de se montrer conciliante, luttant contre les pensées de sa mère seule dans le Minessotta, de l’envie de la rejoindre et de savoir qu’elle ne peut pas le faire. Pas seulement parce qu’elle ne souhaite pas que Eugene la retrouve mais parce qu’elle est bien ici. Finn en irait presque même à utiliser le mot “heureuse” qu’elle n’a pourtant jamais employé pour elle. Finn ne fait partie des gens qui sont destinés à être heureux, c’est ainsi. Mais ce qu’elle ressent à Windmont Bay y ressemble assez pour qu’elle n’ait pas envie de partir.
Elle grimace légèrement lorsqu’il lui tapote la joue mais ne s’éloigne pas vraiment de lui pour autant. Elle sait de toute façon qu’il la suivrait : “Merci bien, mais entre Marvin & Resen, je pense quand même être la plus drôle.” relance-t-elle, avec moins de véhémence qu’elle l’aurait fait en temps normal mais ne pouvant résister pour autant à l’envie de taquiner ses meilleurs amis. Ce qu’elle aurait besoin d’eux en cet instant… Pourtant, la façon dont Carter tenait à s’occuper d’elle était touchante. A sa surprise, cela continuait même à alléger un peu son humeur. Elle acquiesça d’un signe de tête, et le suivit jusqu’au camion. Elle n’hésita pas une seule seconde lorsqu’il lui demanda ce qu’elle voulait : “Demande une bouteille de rhum, du sucre de canne et assez de citrons pour faire un ti’punch.” Elle aurait probablement dû se montrer responsable et lui rappeler qu’il n’avait pas le droit de boire, avant de lui demander comment il connaissait ce jeune homme mais c’était bien au-dessus de ses forces. Elle n’allait pas non plus lui proposer de boire avec elle, mais si Carter prenait un verre, Finn devrait avouer qu’elle ne serait pas surprise. Elle doutait sincèrement que le jeune homme attende d’avoir vingt-et-un pour commencer à boire - surtout en ayant fait une émission telle que X-Factor. “Tiens.” dit-elle en lui tendant de quoi payer. “Pas un mot aux garçons.” précisa-t-elle. Cela serait leur petit secret : il pourrait boire ce qu’il voudrait, et Finn s’enfilerait autant de ti’punchs qu’elle le souhaiterait, malgré l’heure peu avancée de la journée.

_________________

~ the one real thing I've ever known ~ Well, maybe we got lost in translation, maybe I asked for too much. But maybe this thing was a masterpiece 'til I tore it all up. Running scared, I was there, I remember it all too well ~ alltoowell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carter Harwell

messages : 588
name : sean
face + © : denis shapovalov (livia+angiekerber)
multinicks : ben, gaelan, zach, kyle
points : 632
age : 18 yo (july 12)
♡ status : who cares? I can have all the girls in the world
work : senior year at high school but skipping it most of the time. singer who won the Voice a few years ago
home : at Resen's

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : lydia, finn, tc gay pride, tc firehouse, saveria, ali, simeon

( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — marche des fiertés. ( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 EmptyMar 2 Juil - 9:21

Finn et Carter ont depuis quelque temps développé une drôle de relation : elle ne peut s’empêcher de vouloir le protéger sans toutefois remettre en question l’autorité de son cousin puisqu’elle possède des liens étroits avec ce dernier. Ca n’empêche pas Carter de l’apprécier et d’avouer qu’elle rend la colocation plus supportable – et pas seulement parce qu’elle met un peu de féminité dans la colocation. Il rejette en bloc l’argument de la rouquine quand elle lui dit qu’elle n’est pas venue à la marche des fiertés qu’il s’agit d’un simple hasard. L’adolescent moqueur pouffe de rire : « Je vais te croire ! » On ne s’y retrouve pas par hasard, c’est impossible. Peut-être cherchait-elle justement un moyen de se remonter le moral. Finn a cette manière de faire rire le blond de par ses réflexions ou répliques qu’il juge tordantes tant elle jongle entre la protection de Resen et un certain besoin de ne pas être cataloguée. « C’est pas difficile en même temps avec ces deux rabats joie comme compétition. » Et il éclate de rire. Aujourd’hui Carter a décidé de ne penser à rien d’autre qu’à s’amuser, de vivre ses dix-sept ans encore un peu, avant d’affronter les dix-huit avec horreur. Il voudrait rester insouciant toute sa vie. Jugeant qu’il est bon d’aller boire, les deux acolytes se frayent un chemin jusqu’au camion d’un ami américain de Carter – bien qu’ami soit un bien grand mot, et il crie la commande à son attention. Le gars s’exécute sous le regard éberlué des gens qui font la queue : « VIP les gars, tu peux pas test ! » Comme à son habitude, il se la joue provocateur, mais toujours avec un sourire inébranlable. Alors qu’elle lui donna les sous, Carter les montra à son pote avant de les remettre dans sa poche face au signe du gars qui lui annonçait que c’était pour lui. La pride dans toute sa splendeur. « Bon bah c’est offert, ça servira pour plus tard ! » Et il se mit à boire joyeusement une bouteille de whisky-coca préparée par son pote tandis qu’il donnait l’autre pleine de ti-punch à Finn, leur évitant de revenir. A l’entente des mots de Finn, il rit encore et encore presque à s’en étouffer. « Finn, tu crois vraiment que je dis quoi que ce soit à tes deux amis ? » Je leur parle même pas. Aurait-il dû ajouter. Curieux, une autre question lui vient en tête : « Pourquoi tu te saoules en fait ? »
@Finn Prentis

_________________

☽☽ I wish that I was good enough if only I could wake you up my love won't you stay a while? I wish you'd cared a little more, I wish you'd told me this before. This is you, this is me, this is all we need. Is it true? My faith is shaken, but I still believe. (c) SIAL, lewis capaldi.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Zoya Ryker

messages : 434
name : olivia
face + © : sophia lillis (© livia)
multinicks : chad, emerson, harper, jax, lydia, parker, stella, tobias
points : 793
age : finally 15, now can't wait to be 16
♡ status : single
work : she isn't focused on school, that's for sure
home : w/ inej

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (open) inej/oliver, tomas, maeve, oliver

( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — marche des fiertés. ( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 EmptyMar 2 Juil - 13:57

@Jeremiah Miville-Dechêne

Au moins parvenait-elle à échanger avec lui assez naturellement, pensa-t-elle. La première fois qu’elle avait vu Jeremiah, elle s’en rappelait parfaitement (et mortifiée de honte), elle s’était mise à bégayer et avait trouvé le premier prétexte possible pour fuir le géant. Elle espérait sincèrement que cet épisode soit tombé dans l’oubli et qu’elle soit la seule à ressasser ce moment de gêne intense. Elle ne pouvait pas se mentir et croire qu’elle avait plus de chance avec Jeremiah aujourd’hui mais au moins arrivait-elle à entretenir une conversation, sans avoir l’impression de se liquéfier sur place, auquel cas on l’aurait retrouvée au milieu de la foule, formant une petite flaque tremblante près de laquelle on aurait pu écrire : ci-gît Zoya, consumée par un amour non réciproque pour un homme qui avait presque le double de son âge. Et si cet élément pouvait se révéler accessoire si elle avait eu dix ans de plus, à ce stade, malheureusement, ça assassinait le moindre de ses espoirs. Peut-être était-ce la sagesse de ces quinze ans qui approchait.
- Je voudrais bien t’y voir, si tout le monde t’associait à quelqu’un qui t’éclipse de sa seule présence, marmonna-t-elle assez fort pour qu’il la comprenne.
Elle exagérait, elle le savait et elle savait que ça n’avait rien à voir mais elle gardait une certaine vexation d’avoir vu Oliver coller aux basques d’Inej lors de la soirée Halloween qui avait tourné au désastre. Et si même son meilleur ami était ébloui par la jeune femme, comment pouvait-elle espérer une seule seconde lui voler la vedette avec Jeremiah ? La pensée fugace lui échappa toutefois dès lorsqu’elle sentit la pression du pouce humide du jeune homme sur son front. Stupéfaite – ses yeux ronds ne pouvaient que la trahir – elle leva le nez et contempla le visage qui lui donnait des palpitations. Rêvait-elle où il venait de lui coller sa salive sur la peau ? Il lui fallut quelques secondes pour sortir de sa béatitude et elle s’en voulut d’être aussi niaise, elle qui se moquait de ces camarades de classe qui s’amourachaient qui du capitaine de l’équipe de football, qui de président de classe, qui du gosse de riche au sourire carnassier. Et elle, elle défaillait devant un géant qui mesurait le double de sa taille. Tout était-il donc en double entre eux ? Alors pourquoi ne pouvait-il éprouver ne serait-ce que la moitié de l’intérêt qu’il portait à Inej ?
- En même temps, je suis sûre que t’es le genre de mec à qui tout va, dit-elle en essayant de dissimuler le compliment sous un sarcasme dégoulinant. Tu sais ce qui irait parfaitement avec ton t-shirt ? Un joli cœur mauve sur la joue ! Viens par-là, tu es trop grand.
Zoya attrapa Jeremiah par la main et le tira vers un banc disposé non loin de là, où elle lui indiqua de s’asseoir, tandis qu’elle s’emparait également d’une palette de paillettes.
- Je peux aussi te mettre des paillettes, ou c’est too much ? demanda-t-elle en revenant près de lui, les doigts prêts à décorer le visage du jeune homme.

_________________

better an oops than a what if
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the world spins madly on

Finn Prentis

messages : 986
name : margot; chasinghearts
face + © : holland roden ; faustinette la cacahuète.
multinicks : tyler; lucy; ali; nate
points : 466
age : 28 yo
♡ status : desperately hoping the divorce paper have been signed ~ not denying her feelings anymore (only hiding them to other people)
work : firefighter.
home : sharing a bed with Resen, sharing a flat with Marvin & Carter.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (fr/en) resen, marvin, crys, madden, sören, mavis, tc firehouse (bros), tc pride (carter), mikkel, carter (next: tomas, marloes, alyn) / off

( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — marche des fiertés. ( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 EmptyLun 8 Juil - 23:38

Finn avait beau ne pas être de nature envieuse, elle réalisa en entendant Carter exploser de rire pour la troisième fois en environ quarante-sept secondes, qu’elle aurait donné beaucoup pour bénéficier de l’insouciance dont il faisait preuve. Elle le soupçonnait de ne pas être autant à côté de ses pompes qu’il s’en donnait l’air, mais il semblait toujours trouver la force de sourire et de prendre la vie du bon côté. Finn, elle, ne se souvenait plus de la dernière fois qu’elle en avait été capable - ou plus exactement, elle s’en souvenait peut-être un peu trop. Elle secoua la tête, refusant de se perdre un peu plus dans ses pensées, et demanda à Carter qu’ils aillent chercher de l’alcool. Quitte à ce qu’elle soit coincée à la Pride, autant qu’elle ait de quoi faire un peu taire la culpabilité qu’elle avait d’avoir laissé sa mère dépérir à Eagan. Un semblant de sourire se dessina sur son visage lorsqu’elle entendit Carter se vanter de pouvoir passer avant tout le monde. Elle l’aurait sûrement remis à sa place si son coeur n’avait pas été si lourd. Elle haussa les épaules lorsqu’il précisa que c’était offert et glissa les billets dans sa poche. “T’as pas l’impression de me faire de la thune dans mon dos, là ?” dit-elle, en tendant sa main. Si Finn était assez peu responsable pour laisser un gamin de moins de vingt-et-un ans en sa présence, elle n’était pas non plus assez bête pour lui laisser autant d’argent. Finn ne tenait pas à ce qu’il finisse en coma éthylique - et encore moins à avoir à expliquer à Resen le pourquoi du comment. Elle avala une longue gorgée de ti’punch, se délectant du rhum qui lui chatouillait le palais, et se sentit quelque peu revigorée. “Je pense que tu ferais peut-être mieux de leur parler un peu plus justement. Je n’ai pas traversé le pays pour rien, tu sais…” dit-elle, sa voix encore un peu blanche. Elle avala une autre gorgée de ti’punch et s’installa sur un banc, regardant l’animation de la Pride au loin. Elle ne réagit pas vraiment quand Carter lui demanda pourquoi elle buvait. Elle n’était pas vraiment capable de lui répondre. La jeune femme s’était mise assez rapidement à consommer de l’alcool et puisqu’elle aimait l’effet que cela avait sur elle, elle ne s’était jamais vraiment posé la question : quand ça n’allait pas, elle buvait, parfois un peu, parfois trop, et puis ça allait mieux. Au bout de quelques secondes, cependant, elle ouvrit la bouche, se confiant à sa plus grande surprise : “Ma mère ne va pas très bien, et c’est parfois compliqué de lui parler en étant si loin.” Elle avala une autre gorgée, sentant l’alcool blanc la détendre légèrement et d’un air fatigué mais taquin, elle lui demanda : “Et toi, c’est une habitude de boire avant d’avoir l’âge légal ou… ?

_________________

~ the one real thing I've ever known ~ Well, maybe we got lost in translation, maybe I asked for too much. But maybe this thing was a masterpiece 'til I tore it all up. Running scared, I was there, I remember it all too well ~ alltoowell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Angel Gutierrez

messages : 926
name : capricorns
face + © : nathan niehaus, kidd.
multinicks : brandon, tate, connor, rufus, atticus.
points : 1621
age : 26.
♡ status : fuck him, fuck love.
work : dishonorably discharged veteran, walking disaster.
home : mostly a prison cell, trailer trash.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — marche des fiertés. ( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 EmptySam 13 Juil - 0:32

@tomas varga @parker o'brien

Pas de flics à la Pride. La revendication qui s’échappait des lèvres sèches d’Angel n’était pas politique. C’était finalement presque une supplique, une conjuration. Pas de flics à la Pride, pour ne pas le voir, lui, pour ne pas le croiser là où ils auraient pu – dû ? – entrelacer leurs doigts les uns dans les autres. Mais Parker était là, dans son uniforme cintré. Angel le repéra en quelques secondes – plus petit, plus frêle que les autres – et il eut envie de rire, brusquement. Il avait baisé Parker dans cet uniforme. Est-ce qu’il avait eu honte à ce moment-là, le petit policier, quand Angel lui murmurait toutes ces choses folles, tous ces mots cachés ? Honte de son plaisir, honte de celui qui se mettait volontiers à genoux pour le faire frémir ? Angel ne savait plus rien de ce qui était vrai ou pas. Il aurait voulu s’avancer vers Parker pour le lui demander mais une voix familière l’interpella, inattendue, sortie de la fosse de sa mémoire. Angel pivota et le regard de Tomas Varga, clair et perçant, le crucifia. Avait-il senti venir la bêtise ? Cherchait-il à l’empêcher de faire quelque chose qu’il regretterait ? Si c’était le cas, alors Tomas Varga n’avait rien appris de leur enfance ni d’Angel Gutierrez. « Et tes shorts sont de plus en plus courts. » répondit Angel, détaillant Tomas de haut en bas, s’attardant sur les cuisses bronzées. Il allait faire une connerie, il le sentait, il pouvait presque la voir naître à l’arrière de son crâne. « Tu m’rends un service, dis, Tomas ? » souffla-t-il en s’approchant du garçon. Ce dernier le dominait de quelques centimètres qui ne comptaient pas et un sourire de panthère glissa dans les yeux d’Angel. « Ça fera pas mal, promis. » ronronna-t-il. Au travers de la foule, il cherchait le regard du petit policier. Il voulait que Parker voie tout, absolument tout, du moment où sa main alla chercher la nuque de Tomas pour attirer le garçon contre lui à celui où il vint cueillir sa bouche, lentement, profondément. Il voulait que Parker voie le moment où il se serrait contre le corps ferme et musclé de Tomas. Le moment où sa main quittait la nuque pour glisser sur l’arc du dos. Il voulait que le flic voie tout ça et souffre.

_________________

-- I WISH I HAD NEVER MET YOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
— i was fireproof.

Brandon Rose

messages : 2744
name : capricorns
face + © : froy — ©lempika.
multinicks : angel, tate, rufus, connor, atticus.
points : 3377
age : 19.
♡ status : w/ the love of his life.
work : sports coach @ windmont bay campus.
home : jax's apartment.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : jax, trent, tomas, stella, bliss, jesse&jax.

( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — marche des fiertés. ( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 EmptySam 13 Juil - 3:13

@jax beauchamp

Lorsque le tissu révéla le visage de Jax, Bran sentit tout son corps faire une violente embardée et il se retint - douloureusement - de ne pas se jeter dans les bras de l’ouvrier. Il ne voulait pas lui faire peur. Mais chaque seconde passée loin de Jax avait été un supplice et Bran replongeait comme un assoiffé, comme s’il cherchait à regagner au centuple ce qu’il avait perdu pendant ces mois de séparation. Le toucher, s’assurer qu’il était bien là, passer la main dans les cheveux qui avaient poussé, déposer un baiser sur sa nuque, lui prendre la main, tous les prétextes étaient bons pour retrouver Jax. Mais ses possibilités s’arrêtaient là où la rue commençait. Dehors, c’était différent. Dehors, Jax était plus distant et ne refermait pas forcément ses doigts sur les siens lorsque Bran venait les chercher. Alors le voir ici, à la Pride de Windmont, vêtu de ce débardeur dont le garçon savait de source sûre qu’il lui appartenait (no offense, mais jamais Jax n’aurait su repérer une telle pièce), ça lui donnait des envies furieuses de baiser volé, à Bran. Envies aisément dissimulées par sa malice habituelle. « Chasse gardée, mmh ? » Mais Jax coupa court à toute possibilité d’argumentation. Bran se tut, rendu docile par le corps de l’ouvrier qui le dominait en force et en hauteur, par cette bouche surtout, qui ne le laissait pas en placer une. Il sentait ses jambes fondre sous lui et ses entrailles se nouer délicieusement, et s’il s’était écouté, il se serait pressé sans pudeur contre son amoureux pour lui demander de ne pas s’arrêter. De continuer, jusqu’à ce que ni l’un, ni l’autre, ils n’en puissent plus. Et à cette idée, le sang de Bran ne fit qu’un tour et il dut repousser son amant pour ne pas se rendre coupable d’attentat à la pudeur. « Ok, ok. Stop. Le look grunge fonctionne trop… » Une onde délicieusement inappropriée le traversa et Bran se mordit la lèvre une seconde, juste le temps de calmer le sang qui bourdonnait à ses tempes et parsemait des petites étoiles blanches devant ses yeux. « Beaucoup trop bien. » termina-t-il d’une voix rauque, en faisant glisser ses mains sur les bras dénudés de son amant. Ses doigts effleurèrent une cicatrice et il appuya légèrement dessus avant de relever les yeux vers Jax. « T’es venu. » murmura-t-il, comme s’il n’y croyait pas tout à fait. « Et t’as embrassé un sale petit gosse de riche en public. » ajouta-t-il, encore incrédule. Les mains de Bran agrippèrent soudain le débardeur et il se haussa sur la pointe des pieds, ne faisant rien pour réprimer son sourire de chenapan. « Ta réputation de bad boy ne s’en remettra pas, Beauchamp. » le prévint-il en déposant un baiser sur le bout de son nez. Et ontre la poitrine de Jax, le coeur de Bran battait la chamade.

_________________

-- can I go where you go? can we always be this close forever and ever?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
I write sins not tragedies.

Filip Storberget

messages : 959
name : nepenthès
face + © : henrik holm © mine
multinicks : jude - garett - charlotte - harlan - naaji - diane
points : 129
age : 22.
♡ status : as single as a dollar and not looking for change.
work : student in marine biology. waiter.
home : flat in pioneer oak with leslie.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ●●●● - (tomas ; tc ; georgie ; winnie crew)

( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — marche des fiertés. ( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 EmptyDim 14 Juil - 17:09

Il avait connu pire accueil il fallait bien l’avouer. Décidément, ce passage improvisé à la parade des fiertés prenait une toute autre envergure qui non seulement l’enthousiasmait mais le rassurait. Plus le temps passait, plus les minutes s’égrenaient de manière joyeuse en charmante compagnie, plus il se prenait à penser que peut-être, aucun malheur n’allait arriver. Que pouvait-il arriver dans une petite ville aussi charmante et isolée que Windmont Bay après tout ? Sauf si l’on était un enfant d’une dizaine d’années, on ne craignait pas grand-chose. Surpris mais appréciant néanmoins, il répondit au baiser de la sculpturale brunette avec sensualité, glissant sa main sur sa chute de rein afin de coller son corps contre le sien, ce dernier augmentant d’excitation au fur et à mesure des rencontres buccales qui se suivaient et ne se ressemblaient foutrement pas. Un large sourire perla sur ses lèvres pleines alors que son regard pétillait d’amusement à la remarque de la jolie demoiselle. « Ravi de te faire reconsidérer la chose. Je suis dispo pour d’autres travaux pratiques si tu veux, Dorcas. » Il lui adressa un clin d’œil et la remercia d’un hochement de tête en soulevant la bouteille qu’elle venait de lui offrir. « Merci et enchanté de faire ta connaissance également. » Il en but une gorgée avant de pencher la tête en guise de salutation afin de se présenter. « Filip Storberget. Mais tout le monde m’appelle Pip. » Ce n’était pas un surnom qu’il avait choisi mais que ses camarades d’école avaient très rapidement choisi pour lui et dont il s’était accommodé jusqu’à le perdre quand on l’appelait entièrement par son prénom. Il avait l’impression de se retrouver face à sa mère en colère quand on l’utilisait. Et Dorcas n’avait strictement rien à voir avec sa mère. Il n’avait pas non plus envie de penser à sa mère en compagnie de la jeune femme au vu de leurs premiers échanges. Sa mère dont la voix résonna à ses côtés. Ah non, heureusement le norvégien provenait de la bouche tout aussi attirante de son amie, Lucy. Le grand blondinet éclata de rire à sa remarque et secoua négativement la tête avant d’attraper à son tour la jeune femme par sa chute de rein pour la renverser en arrière, son autre main glissant sur son doux visage. « Vær tålmodig, min kjærlighet » (1). A son tour, il l’embrassa lentement, langoureusement, dans l’allégresse et la joie de vivre, sentiments sous lesquels cette journée était placée. Il se redressa en même temps que la charmante demoiselle et emporté par la liesse, retira son t-shirt pour le faire tourner avant de le jeter dans la foule dansante. Il tapa des mains, ondulant sur la musique et ouvrit les bras se présentant comme le messie. « Faites de l’art sur une œuvre d’art. Ce sera votre unique occasion. » plaisanta-t-il joyeusement alors que Ben saisissait déjà de la peinture pour dessiner sur son corps, abandonnant rapidement les pinceaux pour les remplacer par ses doigts bien plus appréciateurs.


(1) Sois patiente, mon amour

Spoiler:
 

_________________
no masters or kings when the ritual begins. there is no sweeter innocence than our gentle sin in the madness and soil of that sad earthly scene. only then I am human, only then I am clean. Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carter Harwell

messages : 588
name : sean
face + © : denis shapovalov (livia+angiekerber)
multinicks : ben, gaelan, zach, kyle
points : 632
age : 18 yo (july 12)
♡ status : who cares? I can have all the girls in the world
work : senior year at high school but skipping it most of the time. singer who won the Voice a few years ago
home : at Resen's

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : lydia, finn, tc gay pride, tc firehouse, saveria, ali, simeon

( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — marche des fiertés. ( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 EmptyLun 15 Juil - 23:26

Carter a l’impression qu’il peut servir à remonter le moral à Finn, ou du moins, il veut tout faire pour que l’air bougon de sa colocataire n’entame pas sa bonne humeur. Il était là pour faire la fête, pas pour pleurer. De toute façon, ça faisait longtemps qu’il n’avait pas versé une larme. Du moins pour de vrai, parce que pleurer sur commande pour attendrir sa mère, il savait bien le faire et il n’en avait pas honte. Alors que Finn lui tend la main pour reprendre ses billets, il fixe la main de la jeune femme d’un air pantois, comme s’il ne la jugeait pas sérieuse. « Donné c’est donné ! Sans moi t’aurais pas eu ta bouteille gratos ! » Qu’il se défend, ne lui rendant pas la monnaie pour autant. Il faut bien qu’il se fasse des intérêts quelque part. Il ne comptait pas le dépenser tout de suite, mais il savait comment le réinvestir. Il avait besoin du moindre centime pour son projet. Une fois de plus le Canadien a l’impression qu’elle lui parle au moyen d’énigmes. Il ne voit absolument pas où elle souhaite en venir, encore moins pourquoi il se fatiguerait à parler aux deux vieux grincheux qui râlent en permanence et qui ne savent pas s’amuser. Sérieusement, il lui explique sa vision des choses : « C'est-à-dire ? De quoi tu veux que je leur parle ? On a rien en commun si ce n’est le nom de famille avec Resen. » Il s’entend peut-être bien avec elle, mais de moins en moins avec le boxeur qui ne cherche même pas à le comprendre. Il ne s’intéresse même pas à sa musique, il ne lui demande jamais comment il va. Alors pourquoi se fatiguer ? Alors que la jeune femme s’assoit sur un banc, il refuse de faire de même, bougeant encore au rythme de la musique, sans s’arrêter de sourire, histoire de la dérider. Mais c’est quand elle lui avoue ce qui la tracasse que son sourire disparait un instant. Réfléchissant un instant en faisant la moue, le jeune garçon sort son téléphone de la poche. Il n’imagine même pas que sa mère puisse être malade. Il ne le supporterait pas, alors il comprend un peu la rouquine. « C’est quoi son num ? On va l’appeler en visio, m’en fous le forfait c’est mon père qui paie ! » Il recevra probablement un appel menaçant, mais il n’écoute même plus ses messages. Fier en revanche quand elle se met à mentionner qu’il n’a pas l’âge pour boire, il sourit de plus belle : « Y a tellement de choses que t’ignore sur Finn ! Tu serais bien surprise ! » Il avait de la ressource. S’il n’était pas alcoolique puisqu’il ne buvait qu’à certaines occasions, aujourd’hui, il n’allait pas compter.
@Finn Prentis

_________________

☽☽ I wish that I was good enough if only I could wake you up my love won't you stay a while? I wish you'd cared a little more, I wish you'd told me this before. This is you, this is me, this is all we need. Is it true? My faith is shaken, but I still believe. (c) SIAL, lewis capaldi.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
› i am free and that is why i am lost

Wyatt Grimshaw

messages : 720
face + © : finn jones + © valtersen (avatar), enjolraz @ tumblr (gifs)
multinicks : talulah
points : 917
age : 29 y.o.
♡ status : single, not ready to mingle
work : flower whisperer
home : the majestic, w/ lexi and their baby goat

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ★ lexi (next : trent)

( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — marche des fiertés. ( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 EmptyMar 16 Juil - 23:01

Cela faisait maintenant plus d’un an que Wyatt s’était installé à Windmont Bay, et, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’avait pas franchement pris la peine de s’intégrer à la petite communauté soudée qui composait le cœur de la ville. Difficile de savoir si le problème venait d’eux ou de lui (j’ai personnellement ma petite idée sur la question) mais le fait était là : en une année à traînasser sans but là où ses pas le menait, il n’était pas franchement parvenu à se faire une foule d’amis. Il avait d’abord rejeté la faute sur sa situation personnelle, puis son âge (à trente ans, c’est plus pareil, c’est pas comme quand on est gamin en colonies de vacances) et puis il avait bien été forcé de conclure que les gens d’ici et lui n’avaient tout simplement pas assez de points communs pour s’entendre. Enfin, ça, c’était jusqu’à ce qu’il tombe sur Tony. Tony, ce brave type qui l’avait peut-être brièvement un peu amoché, mais c’était un mal pour un bien car il ne s’était jamais senti aussi intéressant et badass que pendant la semaine qui avait suivi – à tel point qu’il avait subi une légère déprime quand l’hématome avait fini par s’estomper. Toujours est-il qu’il avait enfin trouvé quelqu’un avec qui échanger ses idées les plus personnelles, et que ça lui faisait un bien fou. Bien sûr il avait Lexi. Mais Lexi était une femme, et il avait bien fini par comprendre que ses idées saoulaient les femmes. Il avait perdu Cathy comme ça, et même si Lexi était différente, il n’avait pas du tout envie de la perdre de la même manière.

« — et tu vois c’est là que je me suis dit que ça pouvait pas continuer comme ça et... Merde c’est quoi c’bordel ? » Pour se rendre à leur bar habituel, les deux compères était censés traverser Ocean Avenue. Quelle ne fut pas leur surprise, en ce glorieux jour festif et ensoleillé, de constater qu’une part conséquente des habitants de Windmont Bay avait décidé de leur compliquer la tâche. « Ah mais ouais, c’est la foire aux homosexuels, ils ont décidé de ramener ça ici, c’est vrai... » se rappelle soudainement Wyatt en haussant les sourcils avant de secouer légèrement la tête, l’air plein de dépit. Est-ce qu’ils avaient vraiment besoin de ce genre d’évènement, ici ? C’est bon, les grandes folles et autres freaks en tous genres pouvaient bien faire quelques kilomètres vers la grande ville la plus proche. Plus aucun patelin n’était épargné. « Franchement j’ai l’impression que ça devient de plus en plus compliqué d’être juste hétérosexuel. C’est comme si c’était pas branché d’être, juste, normal quoi. » commente-t-il en observant la scène, une légère rancœur dans le regard. Ces gens là lui donnaient l’impression d’être un vieux con, et il leur en voulait pour ça. Il détache ensuite son regard de la parade, jetant un coup d’oeil à son acolyte en quête de soutien et de validation. Il n'était quand même pas le seul à pas comprendre ce délire collectif, pas vrai ?

@Tony Burton

_________________

if i ever have kids they will definitely be using the internet unsupervised so they can be funny when they grow up

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeremiah Miville-Dechêne

messages : 908
name : sissi - nausicaa.
face + © : bill skarsgård + © livia & onlyskarsgard.
multinicks : eckart • marley • ania • giacomo • keane • winnie.
points : 1708
age : 27 yo.
♡ status : single.
work : waiter at the ryker's saloon.
home : a small cosy flat on bridgewater way.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — marche des fiertés. ( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 EmptyMer 17 Juil - 11:26

@Zoya Ryker

« Je te vois, moi, pourtant, » dit-il d’une voix claire et distincte en ouvrant grand les yeux, comme pour mieux distinguer ses traits. « Avec ou sans Inej dans les parages. » Il entendait régulièrement l’adolescente rouspéter contre sa grande sœur, bien souvent en quête de liberté, ce qui semblait tout à fait normal à son âge à dire vrai. Elle traversait une phase de rébellion et il ne pouvait hélas pas l’en blâmer, tous étaient passés par cette étape et tous avaient un jour souhaité s’émanciper d’une quelconque manière, seulement l’indépendance ne s’obtenait pas en un claquement de doigts. De plus, il n’avait pas le sentiment que la brunette était une personne difficile à vivre au quotidien, Zoya devait se satisfaire de la compter parmi ses proches et chérir davantage leurs liens de sang. Elle n’était peut-être pas très étendue mais elle pouvait toutefois se targuer de posséder une famille, à elle ; elle n’était pas seule. A deux, il était toujours plus aisé de se projeter vers l’avenir, Jem était plutôt bien placé pour le savoir, lui, l’éternel solitaire. Le petit compliment, glissé tout en finesse, par la jeune fille le fit doucement sourire. Décidément, la rouquine n’était pas objective lorsqu’il se tenait près d’elle. Contrairement aux autres individus de Windmont Bay, elle avait toujours une belle parole à prononcer, une gentillesse à formuler à son égard, elle ne tarissait pas d’éloges sur lui et bien qu’il ne comprenait pas vraiment la raison d’un tel comportement, il appréciait sincèrement. Il ne le lui disait probablement pas assez mais sa compagnie lui plaisait plus qu’elle ne le distrayait. Les goûts et les couleurs évoluaient avec le temps et l’âge, sans doute changerait-elle d’avis sur lui avant sa majorité. « Je fais confiance à tes doigts de fée, » souffla-t-il avec amusement en se laissant entrainer jusqu’au banc le plus proche sur lequel il prit place. « Des paillettes ? Tu lis dans mes pensées ! N’hésite surtout pas à être généreuse, je veux qu’on me remarque pour autre chose que ma taille, » ajouta-t-il en croisant fièrement les bras, un large sourire étirant ses lèvres charnues. Immobile, il scruta les alentours à la recherche d’une silhouette familière mais en vain, il n’était pas facile de se repérer parmi cette foule compacte et colorée. « Inej t’a dit qu’elle m’avait embauché ? Si tout va bien, je devrais la rejoindre à la fin du mois de juillet. Ça nous permettra peut-être de nous voir plus souvent, qu’est-ce que tu en penses ? » Quitter les rangs du Mickey’s Dinner s’était fait naturellement dès lors que la jeune femme lui avait proposé de travailler pour elle après lui avoir parlé de son projet de se mettre à son compte.

_________________

When we fight

we fight like lions but then we love and feel the truth. We lose our minds in a city of roses. We won't abide by any rules.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
◖cover your eyes, the devil's inside◗

Tony Burton

messages : 1837
name : corpsie.
face + © : j. ransone + ©livia & lousolversons.
multinicks : sd ¤ ph ¤ ow ¤ bs ¤ md ¤ pt ¤ lj.
points : 550
age : 37.
♡ status : ♡ his pills.
work : field agent for an alarm company.
home : hers w/ Naaji.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : on. (2/3) inej, tc pride (> snatch, dillon)

( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — marche des fiertés. ( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 EmptyVen 19 Juil - 9:17

Il y avait eu ce bourdonnement désagréable dans ses oreilles au moment du réveil, puis cette maladresse qui avait tâché son pantalon de café, ce retard dans l’arrivée du courrier qui avait ruiné son agenda. Non, aujourd’hui n’était pas une bonne journée. Heureusement qu’il n’avait qu’une seule installation de prévue – pour laquelle il arriva en retard et subit les foudres des propriétaires qui, à leur tour, ne purent partir à l’heure convenue à leur travail – et, surtout, qu’existait la perspective d’une bonne fin d’après-midi passée en compagnie d’un ami à laquelle se raccrochait. Depuis leur rencontre quelque peu incongrue, Wyatt et lui avaient construit l’habitude de se retrouver une à deux fois par mois dans un bar du coin, pour papoter de tout et de rien, pour partager leurs visions étriquées de l’Existence. S’il n’avait pas encore esquissé un sourire depuis l’ouverture de ses yeux le matin-même, l’esprit de Tony était plus en paix en compagnie du blondinet, il pouvait enfin se détendre et ne penser à rien d’autre que l’instant présent. C’était plaisant. Il essayait de garder sa pleine concentration sur le discours de son compagnon, mais un tambourinement répétitif emplissait ses tympans et empêchait le petit brun de conserver toute son attention sur lui. Son cœur sautait en rythme dans sa poitrine et ses poings se serraient, comme si un sixième sens lui faisait part d’un danger imminent. Ce qu’il découvrit la minute suivante fut pire que ce qu’il imaginait. Une explosion de couleurs, d’odeurs et de sons s’imposèrent au duo pas si improbable que ça et Tony eut le réflexe de porter sa main à sa poitrine, comme si cette dernière devenait douloureuse, en proie à une crise de panique. « C’est quoi ça ?! » Il grimaça au moment où Wyatt apposait un nom sur l’événement : « la foire aux homosexuels ». La « Pride ». Son regard sombre, quasiment noir désormais, passa en revue la foule compacte. Il n’y en avait pas un pour relever le niveau de son voisin, dans leurs accoutrements ridicules et derrière leurs maquillages de vicelards. « Ils font ça pour se débarrasser des hétéros, c’est un pote PD qui me l’a dit. Ils veulent progressivement nous éjecter de la société en nous mettant en marge, comme eux l’ont été durant des siècles. » Il était obligé de hausser le ton pour se faire entendre de son voisin, et ne se rendait pas compte que des oreilles adjacentes pouvaient surprendre son discours stupide. « C’est complètement con de nous faire payer les actions de nos ancêtres, non ? Surtout que sans hétérosexualité, ils n’auraient pas d’ancêtres, eux ! » Oh, oui, cette journée était bel et bien une journée de merde.

@Wyatt Grimshaw et qui voudra avoir entendu les belles paroles de Tony  Laughing

_________________

on the Outside, looking In
this pain I stuffed down is back again & I lie here in bed all alone. I can't mend but I feel tomorrow will be okay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the boy in the bubble.

Parker O'Brien

messages : 871
name : Olivia
face + © : louis h. + romane
multinicks : chad, emerson, harper, jax, lydia, stella, tobias, zoya
points : 151
age : twenty-four
♡ status : feeling like a ghost
work : policeman
home : pioneer oak w/ iyovi and ditta

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (closed) iris, scott, dillon, thalia, angel

( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — marche des fiertés. ( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 EmptyVen 19 Juil - 11:20

Il redoutait l’esclandre ou l’attention qu’Angel pourrait attirer sur lui. Il craignait qu’il l’isole au milieu de la foule, le désigne du doigt et annonce à tout le monde qu’il s’était tapé un flic. Il ne savait pas pourquoi il songeait à une telle chose, il ne voulait pas croire qu’Angel puisse (lui) faire une chose pareille. Mais Angel avait été profondément blessé, à juste titre, et le jeune policier ne savait dès lors pas ce qui pourrait découler de cette blessure. Il avait peut-être une chance d’y échapper si le voyou ne l’apercevait pas mais c’était une chimère de croire que le regard chocolat ne viendrait pas fondre dans le sien. Ils étaient des aimants, où qu’ils aillent, une force magnétique s’amusant à les mettre sur le chemin l’un de l’autre. Et ça ne manqua pas : Angel le vit et Parker fut percuté par l’expression de ses traits. Un coup au cœur, un coup dans le ventre, un coup dans l’âme. Une lueur suppliante glissa dans les yeux clairs du jeune O’Brien. S’il te plait, ne fais pas ça. Mais ça quoi ? N’importe quoi. Comme se détourner de lui pour porter son regard sur un autre, qui le connaissait visiblement. Comme lui lancer ce regard provocateur qui annonçait la suite, mais que Parker ne voulait pas croire. Sa gorge se noua, il battit des paupières mais ne bougea pas, incapable de faire dériver son regard ailleurs alors qu’il contemplait le désastre – cette main qui glissait dans la nuque de l’autre, ces lèvres auxquelles il s’était abreuvé ces derniers mois, salies par celles de l’inconnu, cette façon qu’avait Angel de se coller à sa nouvelle proie, qui donna envie de vomir au policier.
Parker finit par fermer les yeux, étourdi par la violence de l’émotion qui l’assaillit. Jalousie ? Douleur ? Il ne savait pas séparer les deux et un frisson lui glissa le long de l’échine, signe incontestable que la scène ne l’avait pas laissé indifférent. Mais il l’avait cherché, il n’avait que ce qu’il méritait. Il était celui qui avait chassé Angel. A quoi s’attendait-il ? Aveugle à la liesse qui continuait à faire vibrer les rues, il se concentra sur autre chose, la première conversation venue. Qui, malheureusement, n’était pas celle qu’il aurait voulu capter.
Le jeune homme se raidit et rouvrit les yeux pour se tourner légèrement sur la gauche et observer la voix qui venait de qualifier le défilé de ‘foire aux homosexuels’. S’il ne se sentait pas personnellement attaqué par ces paroles, il savait que les esprits échauffés par l’alcool et l’adrénaline pourraient virer brusquement en entendant un tel discours. Sans compter que son comparse abonda dans son sens, y allant de son avis rétrograde et complètement absurde.
Parker le savait. Il était de son devoir d’intervenir, même s’il n’était pas en état – son esprit était encore parasité par la vue du baiser provocateur – et que l’un des deux hommes n’avait pas l’air très commode. Se détournant de la parade pour s’adresser au duo, Parker s’évertua à parler d’un ton calme, professionnel et avec assez d’autorité pour inciter les fauteurs de trouble à baisser la voix ou s’en aller :
- Messieurs. Veuillez garder vos propos pour vous ou aller voir ailleurs, s’il vous plait. Personne ne vous oblige à assister au défilé si cela ne vous plait pas.
Il avait le pressentiment que rien de ce qu’il dirait n’obtiendrait l’effet escompté. Mais il se persuada que c’était son devoir, qu’il aurait le renfort nécessaire en cas de besoin, et ça avait au moins le mérite de le détourner de son amant en perdition.

@Angel Gutierrez @Tomas Varga @Wyatt Grimshaw @Tony Burton

_________________

What am I supposed to do without you? Is it too late to pick the pieces up, too soon to let them go? Do you feel damaged just like I do? Your face it makes my body ache, it won't leave me alone. You're in my head, always. I just got scared away. I'd rather choke on my bad decisions than just carry them to my grave. You're in my head, always, always, always.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wolf in sheep's clothing.

Nomi Lyons

messages : 766
name : lora (isleys).
face + © : katherine langford — mine.
multinicks : iyovi, sakura, letty, sersi, dimitri.
points : 1440
age : twenty three.
♡ status : duh.
work : receptionist at the vetenary center.
home : a nice timber modern house near pioneer oak (currently looking for a new place).

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : on.

( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — marche des fiertés. ( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 EmptyVen 19 Juil - 12:22

Ses yeux pétillent d’une excitation qu’elle ne prend pas la peine de cacher. Rien ne semble contrarier son envie de profiter dans les moindres détails de la marche des fiertés. Pas même la présence d’Alex à ses côtés ne pourrait venir gâcher l’instant. Il y a un an, elle n’aurait certainement pas accepté de passer ne serait-ce qu’une soirée en compagnie de sa sœur ainée de peur de mourir d’ennui ; signe que leur relation évolue de manière positive – jusqu’à ce que Nomi soit en réalité, celle qui ruine l’instant. Elle se jette dans les bras de ses amis dans une étreinte enjouée « Merci merci. » qu’elle répond à l’accueil de compliments sur sa tenue et maquillage. Elle s’attarde alors avec attention sur le travail d’Inej opéré sur Ryke. Son rire est rapidement étouffé par la musique et le brouaha ambiant mais elle sort son téléphone et le pointe sur son ami. « Ça vaut bien une petite photo souvenir. » and done. La première d’une longue série, elle en est certaine. Ses oreilles bourdonnent à la mention du mot ‘ études’ et dans un râlement agacé, elle s’immisce dans la conversation avant même que cette dernière ait commencé « HEY, on est là pour faire la fête, pas pour prendre le thé et discuter de trucs chiants okay ? » et sur ces belles paroles qu’on lui connait bien, sa main plongeant dans l’une des poches intérieures de sa veste pour en ressortir une flasque argentée. « Il est important de s’hydrater. » ses lèvres s’habillèrent d’un sourire qui appartenait à quelqu’un qui avait bien des idées derrière la tête. Maintenant majeure, elle n’a plus à craindre d’être tapée sur les doigts pour consommation d’alcool (un détail qui ne lui a jamais vraiment posé un problème avant mais soit). La brunette en apprécie la première gorgée de vodka. D’humeur généreuse selon les circonstances, elle tend la flasque à celui ou celles qui se sentira de rejoindre la partie. « Alors dis-moi Ryke, où est passé Neil ? Ça fait un petit moment que je ne l’ai pas croisé. » à son grand désespoir, elle se souvient qu’il est de très bonne compagnie lorsqu’il s’agit de croquer la vie à pleines dents. « Je pensais vraiment pas voir ça un jour à Windmont Bay. » les yeux rivés vers l’un des chars et les quelques personnes vivant leur meilleure vie.

@Alexandrine Lyons @Ryke Rinaldi @Inej Ryker

_________________

—— and you will never see my side
and I will always think I'm right but I always regret the night I told you I would hate you 'til forever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
“ that smolder tho ”

Mikkel Eklund

messages : 853
name : Raphaelle (Smooke)
face + © : alexander skarsgård - avatar @carolcorps - icons found on pinterest
multinicks : luke + clive
points : 765
age : thirty four, almost thirty five (15.09)
♡ status : single (or is he?)
work : barman @the majestic
home : @ tiny flat up on crescent lane

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : thalia, ali, stella, lilly, tori, finn

( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — marche des fiertés. ( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 EmptyLun 22 Juil - 14:07

@Tony Burton @Parker O'Brien @Wyatt Grimshaw

La foule était compacte et les gens dansaient sans vergogne, au rythme de la musique. Du haut de son perchoir - c'est-à-dire tout simplement debout face à la foule, Mikkel restait stoïque face à un déchaînement de tant d'énergie. Cette vague de bras et de jambes mouvant en rythme le rendait perplexe: comment ces gens faisaient-ils pour être si synchronisés? C'était un mystère à résoudre, une affaire d'état pour le grand blond qui ne savait absolument pas bouger correctement. Au mieux, lorsqu'il dansait, il ressemblait à une marionnette désynchronisé. Alors qu'il avait tout pour lui - ladies, don't say no - il n'avait jamais réussi à bouger ses membres en totale harmonie. Le plus parfait des hommes a un défaut, se dit-il, ennuyé mais conscient de son imperfection. Il baissa ses lunettes de soleil et fut assailli par un homme accoutré d'une manière particulière. " Des paillettes!! Qui veut des paillettes?" s'écriait-il, un énorme sourire planté sur ses lèvres. L'homme se tourna notamment vers Mikkel. Oh, oh. Il allait y passer.
Armé de sa pinte et de paillettes sur les joues, il se déplaça avec la cohue dans le cortège. L'ambiance était contagieuse, Mikkel commençait à se dérider et à sourire à ses voisins de cortège. Il n'avait jamais eu vraiment l'occasion de faire partie d'une telle fête et c'était d'ailleurs plutôt étonnant. Les nombreuses têtes qui défilaient lui était inconnues. Il ne jouait pas dans ce camp là non plus, c'était tout à fait normal. Il se laissa emporter par la musique et le brouhaha général un instant, fermant les yeux lors d'un halte passagère. La journée promettait d'être remplie d’événements. Lorsqu'il ouvrit les yeux, il reconnut au loin son ami Tony, accompagné de deux personnes. L'ambiance semblait moins festive de ce côté là et curieux, il traversa la foule rapidement grâce à ses grandes jambes pour voir ce qu'il se passait. "Hey Tony, ça va?" s'exclama-t-il, posant une main amicale sur l'épaule de Burton. Il était content de croiser son pote. Il ne connaissait pas les deux autres individus mais l'atmosphère était électrique. D'un hochement de tête, il les salua avant de rajouter.  "Y'a un souci? J'interromps quelque chose? " demanda-t-il, les sourcils soudainement froncés. Que se passait-il? Il n'en avait pas la moindre idée mais il allait sûrement le découvrir rapidement.

_________________

Never felt more comfortable, could never want for more when I'm here. No, there is nowhere I would rather be ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
the world spins madly on

Finn Prentis

messages : 986
name : margot; chasinghearts
face + © : holland roden ; faustinette la cacahuète.
multinicks : tyler; lucy; ali; nate
points : 466
age : 28 yo
♡ status : desperately hoping the divorce paper have been signed ~ not denying her feelings anymore (only hiding them to other people)
work : firefighter.
home : sharing a bed with Resen, sharing a flat with Marvin & Carter.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (fr/en) resen, marvin, crys, madden, sören, mavis, tc firehouse (bros), tc pride (carter), mikkel, carter (next: tomas, marloes, alyn) / off

( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — marche des fiertés. ( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 EmptyMar 23 Juil - 12:55

Finn n'aurait pas dû être surprise de la réaction de Carter, qui refusait désormais de lui rendre son argent. Ce comportement est typique du jeune homme qu'elle commence désormais à bien connaître : c'est affolant le nombre de choses que l'on peut apprendre sur quelqu'un en vivant avec eux. Combien de temps lui aurait-elle fallu sinon pour connaître si bien le jeune homme ? Sur d'autres sujets, la question se posait probablement. Sur celui-ci… Finn devait bien avouer que cela relevait de l'évidence même et que c'était une erreur de sa part. Elle n'était de toute façon pas d'humeur à se battre pour quelques dizaines de dollars. Elle haussa les épaules, bien contente de pouvoir noyer ses problèmes dans l'alcool. Il fallait simplement espérer que l'ambiance autour d'eux suffirait à contaminer Finn. Enfin, par ambiance, nous pensons aux gens qui s'amusent et non pas aux propos tout à fait désagréables portés par deux individus qui auraient sûrement mieux fait de ne pas se présenter à la Pride… Elle arqua un sourcil en l'entendant lui demander ce qu'elle voulait dire quand elle lui demandait de se taire. Carter et Resen étaient aussi durs l'un envers l'autre. Pourtant, la jeune femme connaissait assez son meilleur ami pour savoir qu'il tenait à son cousin, même si ce dernier avait une fâcheuse tendance à le faire sortir de ses gonds. "Votre caractère de cochon, vous ne l'avez pas en commun peut-être ?" La question était plus rhétorique qu'autre chose – Finn avait compris assez rapidement que mieux valait ne pas s'interposer entre les deux. Cela n'empêchait pas forcément Finn de faire des reproches à Carter lorsque c'était mérité, mais quand Resen s'y mettait, elle les laissait discuter entre eux et attendait que la tempête passe.
Plein de pudeur, le sourire qui se dessina sur le visage de Finn n'illumina pas vraiment son visage. Elle ferma les yeux une seconde, et secoua légèrement la tête. "Ne t'inquiète pas, ce n'est pas ça le problème. Mais j'apprécie la proposition." Le problème était que Finn, fidèle à elle-même, s'était montrée particulièrement égoïste en venant vivre à Windmont Bay. Elle savait pourtant que sa mère avait besoin d'elle – c'était la raison pour laquelle elle s'était interdite de quitter Eason, il y a près de dix ans de cela, et probablement la raison pour laquelle elle n'avait jamais vraiment su se libérer de ses blessures d'adolescente. Prenant une nouvelle gorgée d'alcool – il allait falloir qu'elle ralentisse -, elle leva les yeux au ciel en entendant la remarque de Carter, qui semblait un peu trop fier d'avoir déjà pu de l'alcool. "Je n'ai aucun doute sur le fait qu'il y a plein de choses que je ne sache pas sur toi, Carter. Je suis à peu près sûre que c'est d'ailleurs une très bonne chose." Elle lui offrit un regard complice et montra d'un signe de tête le reste de la foule. "Tu devrais aller les rejoindre, tu meurs d'envie d'aller danser avec eux."

@carter harwell

_________________

~ the one real thing I've ever known ~ Well, maybe we got lost in translation, maybe I asked for too much. But maybe this thing was a masterpiece 'til I tore it all up. Running scared, I was there, I remember it all too well ~ alltoowell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Zoya Ryker

messages : 434
name : olivia
face + © : sophia lillis (© livia)
multinicks : chad, emerson, harper, jax, lydia, parker, stella, tobias
points : 793
age : finally 15, now can't wait to be 16
♡ status : single
work : she isn't focused on school, that's for sure
home : w/ inej

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (open) inej/oliver, tomas, maeve, oliver

( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — marche des fiertés. ( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 EmptyJeu 25 Juil - 10:30

@Jeremiah Miville-Dechêne

Je te vois, moi, pourtant. Si ces mots eurent l’effet d’une décharge électrique sur le cœur amouraché de l’adolescente, cela ne signifia pas pour autant qu’elle le croyait. Ou plutôt, qu’il comprenait ce qu’elle voulait entendre par cette expression. Il la voyait, certes, mais il ne la voyait pas comme elle voulait qu’il la voie. Pour lui, elle n’était qu’une gamine qui trainait dans le sillage d’Inej, il avait beau faire une distinction entre les deux Ryker, il ne verrait jamais en elle que la petite sœur – la fille – d’Inej. D’ailleurs, dans ce cas-ci, n’était-ce pas pire qu’elle soit le rejeton de la jeune femme et non plus sa sœur ? Sûrement que oui. La vie aimait bien lui mettre des bâtons dans les roues. Elle ne pouvait cependant pas lui confesser son amour adolescent, même si elle avait impression que tout son corps la trahissait – quand elle le regardait, quand elle rougissait, quand elle souriait comme une idiote à sa simple vue. Il se ficherait d’elle, il tuerait des espoirs qu’elle savait vains mais qu’elle préférait nourrir, parce que ça lui donnait des palpitations et que la sensation était agréable. Peut-être qu’elle aimait l’inaccessible. Elle avait toujours aimé se compliquer la tâche, après tout, et quoi de mieux que de s’éprendre d’un homme adulte pour être certaine que son rêve soit impossible – aussi improbable que l’était sans doute son objectif d’être la nouvelle Indiana Jones.
- Pfff ! Des doigts de fée ! C’est bien la première fois qu’on me dit un truc pareil, pouffa-t-elle, un peu ironique, en songeant à ses travaux d’art plastique bâclés qui avaient toujours fait le désespoir de ses professeurs.
Mais elle ne mentionnerait pas ce détail parce que cela impliquait évoquer l’école et rappeler à Jeremiah qu’elle n’était qu’une élève de Windmont Bay Campus : une gamine.
La demoiselle frotta la couleur mauve avec son index puis se pencha légèrement, la mine sérieuse, pour dessiner un cœur (qu’elle voulait parfait) sur la joue du jeune homme. Un sourire força le barrage de ses lèvres quand il l’encouragea à lui ajouter des paillettes mais elle resta concentrée sur sa tâche, esquissant le contour de son œuvre avant de remplir l’intérieur – plutôt lentement, sachant que l’instant serait trop court et qu’il fallait le savourer. Jeremiah avait la peau douce, sûrement parce qu’il s’était fraichement rasé ce matin et cela parut presque étrange à Zoya de voir ses traits avec une telle netteté, comme si elle redécouvrait l’arc de son sourcil, la ligne nette de ses lèvres ou la façon dont sa mèche retombait sur son front.
Une fois son cœur terminé, elle se redressa et admira l’œuvre une seconde, puis elle s’essuya les doigts sur le t-shirt – ne faisant qu’ajouter une zébrure au vêtement déjà bariolé – pour s’attaquer à l’étalage de paillettes. Elle avait commencé à orner le front du jeune homme de motifs qui ressemblaient à des hiéroglyphes scintillants, quand Jeremiah se mit à évoquer sa future collaboration avec Inej. La rouquine s’arrêta une seconde, stupéfaite, les doigts pailletés suspendus dans l’air, et elle resta un instant hypnotisée par cette vue d’un Jeremiah tout en couleurs et en poudre d’étoiles, incertaine de ce qu’il entendait par-là. Il lui fallut battre des paupières pour sortir de sa torpeur et elle haussa les épaules :
- J’en pense que c’est cool ! J’espère que votre entreprise marchera. Et que vous n’allez pas me chasser parce que je serai trop dans vos pieds. J’espère bien convaincre Inej de m’embaucher aussi, même si c’est pas gagné.
La demoiselle se laissa tomber sur le banc à côté de Jeremiah et entreprit de poursuivre ses décalcomanies sur la peau du bras qui émergeait du t-shirt. Elle feignit d’être très concentrée et adopta un ton qui se voulait désinvolte, innocent, quand elle demanda :
- N’empêche. Quitter ton boulot pour la suivre, c’est un peu risqué, non ? Et si ça capote ? Tu lâches un emploi stable pour une affaire qui débute. Je veux dire… Je crois en Inej, je sais qu’elle peut le faire. Mais toi… c’est délicat comme décision ?
En vérité, elle n’osa pas l’exprimer comme ça, mais elle se demandait surtout s’il n’avait pas décidé de changer de voie uniquement pour se rapprocher d’Inej. Zoya le pressentait : elle ne supporterait pas de voir ces deux-là s’embrasser, même si Inej lui avait assuré qu’elle n’était pas intéressée.
Mais c’était il y a un an, ça. En un an, beaucoup de choses pouvaient changer. Elle était bien placée pour le savoir.

_________________

better an oops than a what if
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carter Harwell

messages : 588
name : sean
face + © : denis shapovalov (livia+angiekerber)
multinicks : ben, gaelan, zach, kyle
points : 632
age : 18 yo (july 12)
♡ status : who cares? I can have all the girls in the world
work : senior year at high school but skipping it most of the time. singer who won the Voice a few years ago
home : at Resen's

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : lydia, finn, tc gay pride, tc firehouse, saveria, ali, simeon

( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — marche des fiertés. ( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 EmptyJeu 25 Juil - 18:54

Carter avait fait une bonne opération. Il était fier de lui : avoir des connaissances permettait d’obtenir de nombreuses choses, et en plus, il profitait de l’erreur de Finn pour s’enrichir. Il pourrait se payer un nouveau micro avant même que son anniversaire n’arrive. Il ne l’oubliait pas, le jeune homme allait bientôt toucher son million qu’il pourrait réinvestir dans sa musique après quatre années sans pouvoir en voir la couleur. Mais tout capital était bon à prendre. Ce qu’il y avait d’effarant pour bon nombre de personnes qui le côtoyaient au quotidien, c’était de voir que Carter était entouré. Il ne pouvait pas dire qu’il s’agissait d’amis, mais de potes avec qui il troquait des bons moments. Ce qui n’était visiblement pas le cas avec les membres de sa famille, ce que semblait déplorer Finn, tout comme sa mère. Le jeune garçon haussa les épaules quant à la remarque de la rousse. Il ne pensait pas que leurs sales caractères étaient héréditaires, mais qu’au fond, Resen n’avait rien d’un ange et si le Canadien s’efforçait d’apparaitre angélique aux yeux de sa génitrice, il n’en avait pas moins le diable au corps. « Ca faut demander à son père et au mien, mais je sais pas s’ils se parlent trop aussi. » Le père de Carter se considérait comme celui qui avait réussi. Un homme d’affaires, un homme de poigne, sérieux. Il ne pouvait pas en dire autant de son frère, mais c’était dans cette rivalité que le patriarche Harwell s’était forgé et il tentait de faire de même avec ses enfants. Il fallait avouer que Carter était à des milliers de kilomètres de ce que tentait de lui inculquer son père. Finn déclina son offre et il rangea vite son téléphone dans la poche, haussant une nouvelle fois les épaules. « Bon comme tu voudras ! Fais-la venir ici sinon ! » Il se doutait bien que ce n’était pas si simple, mais il cherchait au fond à ce que Finn arrête de se contrarier. C’était peine perdue selon lui. Elle lui faisait à nouveau des remontrances à demi-mot, comme si elle n’appréciait pas que le gamin fasse un peu ce qu’il voulait. Souriant toujours autant, amusé par ce que ses souvenirs venaient de lui faire surgir, il fanfaronna à moitié : « Tu te souviens, tu disais en savoir beaucoup sur moi ! Je suis plein de surprises ! » Il faisait le fier, parce que rien n’entamerait sa bonne humeur, ou presque. « Je vais pas te laisser sur un banc. Soit tu viens avec moi, soit j’attends que tu sois suffisamment saoule pour venir avec moi ! » Danser n’était pas sa priorité, s’amuser oui. Il but au goulot la moitié de la bouteille de whisky coca pour ce faire. Et il pouvait en attester : il était chargé.
@Finn Prentis

_________________

☽☽ I wish that I was good enough if only I could wake you up my love won't you stay a while? I wish you'd cared a little more, I wish you'd told me this before. This is you, this is me, this is all we need. Is it true? My faith is shaken, but I still believe. (c) SIAL, lewis capaldi.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dorcas Ozera

messages : 137
name : lia
face + © : d. rads · ultraviolettes
multinicks : crys siringo
points : 492
age : 21y
♡ status : batifoleuse exigeante
work : étudiante fantôme en première année de droit
home : @wolfes'

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open

( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — marche des fiertés. ( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 EmptyJeu 25 Juil - 19:22

Une chose était à présent certaine : non seulement Windmont Bay ne craignait pas autant qu'elle l'aurait pensé, mais la ville avait un potentiel certain. Tandis que les lèvres du bel inconnu quittaient les siennes pour trouver celles de Lucy, un sourire coquin et conquis illumina son visage. Ce ne serait jamais New York mais se qui se tramait devant elle fit crépiter le bas de son ventre. Un sentiment de jalousie mélangé à un désir grogna intérieurement. Une sensation si agréable que Dorcas regretta presque la fin du baiser. Celui qui répondait au nom original de Filip ne manquerait pas de croiser sa route à nouveau. Et elle n'était pas celle qui s'en plaindrait.

Ce dernier se tourna vers un autre ami de Lucy, laquelle ne put s'enfuir de l'héritière qui agrippa ses hanches de derrière et murmura au creux de son oreille :
— Totalement partante pour un plan à trois avec celui-là. Elle ne manqua pas de la coller davantage tout en faisant remuer leurs hanches au rythme de la sono retentissant dans toute la ville.
A cet instant précis, elle se dit que rien ne lui manquait. Ni sa famille adoptive, ni celle longtemps oubliée, ses amitiés pas davantage. Elle osa même penser que rien ne lui manquait puisque tout ce dont elle avait besoin là, tout de suite et pour encore un bon moment, était juste lovée entre ses bras. Elle se mordit les lèvres. Jusqu'au sang.
— Les Wolfe sont de sortie ce soir. Tu passes à la maison ? se dépêcha-t-elle de dire avant que d'autres mots ne lui échappent.

@lucy holm @filip storberget

_________________

somebody mixed my medecine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
it's all butterflies and roses

Jax Beauchamp

messages : 4399
name : Olivia
face + © : harris dickinson (@ romane)
multinicks : chad, emerson, harper, lydia, parker, stella, tobias, zoya
points : 2308
age : 25
♡ status : in love and happy with brandon rose again
work : on the road (delivering driver)
home : a small appartement in a shitty neighborhood

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (closed) iris, angel, bran, billie, trent

( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — marche des fiertés. ( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 EmptyJeu 25 Juil - 21:08

@Brandon Rose
Son coeur battait au rythme des tambours. Une sensation extraordinaire. Il avait craint de se sentir mal à l'aise dans cette foule, lui qui préférait le calme des endroits désertés où ils zonaient, Trent, Jack et lui. Mais pour partager une telle fierté, il fallait bien envahir les rues, montrer au monde entier qu'il ne s'agissait pas de quelques excentriques mais de tout un chacun, que son voisin pouvait être gay, sa soeur lesbienne, qu'on pouvait être autre chose qu'un être binaire qui se définissait selon les codes de la société. Jax n'était sans doute pas plus apte à appréhender toute la complexité de l'âme humaine mais il ne doutait pas qu'un tel puzzle puisse exister et que chacun, dans son identité, était unique, qu'il n'était pas nécessaire d'étiqueter tout pour mettre tout le monde dans des cases bien définies, et ce jour de fête le célébrait à merveille.
- Ouais. T'es à moi, confirma Jax, un sourire narquois craquelant ses lèvres, en se balançant légèrement, tenant toujours l'autre serré contre lui.
C'était une plaisanterie, Bran devait le savoir. Une boutade encouragée par l'effervescence qui les entourait et les contournait. Personne ne les bousculait. Et des sifflements joyeux avaient salué leur démonstration, ce qui ne manqua pas de faire rougir l'ouvrier jusqu'aux oreilles, bien qu'il ne regarde pas autour de lui - il n'avait d'yeux que pour Brandon Rose et ses paillettes aux suggestions indécentes.
Un rire lui échappa en comprenant le trouble de son amant - et comment aurait-il pu passer à côté quand il était lui-même à deux doigts de céder à cette onde délicieuse qui précédait l'effeuillage pur et simple.
- D'accord, d'accord, concéda-t-il en libérant l'impudent et en levant les mains pour prouver qu'il allait être sage et bien se tenir en public. Je ne peux pas te résister bien longtemps, tu le sais bien.
Il haussa vaguement les épaules. Il avait bravé ses réticences et la récompense était à la hauteur. Pour une fois, il avait l'impression d'appartenir à une communauté et s'il n'était pas sûr d'aspirer à l'être chaque jour, il voulait bien laisser tomber ses réserves une fois par an, si ça lui permettait de voir Bran dans une tenue affriolante, si ça lui permettait de se gorger du bonheur qui irradiait du jeune homme. Bran était heureux et c'était tout ce à que Jax avait aspiré: le voir rayonner de la sorte.
- J'ai jamais dit que j'étais un bad boy. Il y a erreur sur la marchandise, répliqua Jax en passant son bras autour des épaules de Bran pour feindre de lui faire une prise, le ramenant contre son torse une seconde, juste le temps de presser ses lèvres contre sa tempe. Par contre, toi t'es bel et bien un gosse de riche.
Et une image furtive lui traversa l'esprit: un garçon de neuf ans, dans un jardin fleuri, alors qu'il était lui-même adolescent. Si on lui avait prédit que cet impudent changerait sa vie, Jax aurait ri. Pourtant, il n'y avait rien de plus vrai: Brandon Rose avait bouleversé sa vie.

_________________

But if love is fire, then I'll burn for you.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
the world spins madly on

Finn Prentis

messages : 986
name : margot; chasinghearts
face + © : holland roden ; faustinette la cacahuète.
multinicks : tyler; lucy; ali; nate
points : 466
age : 28 yo
♡ status : desperately hoping the divorce paper have been signed ~ not denying her feelings anymore (only hiding them to other people)
work : firefighter.
home : sharing a bed with Resen, sharing a flat with Marvin & Carter.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (fr/en) resen, marvin, crys, madden, sören, mavis, tc firehouse (bros), tc pride (carter), mikkel, carter (next: tomas, marloes, alyn) / off

( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — marche des fiertés. ( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 EmptyLun 29 Juil - 13:57

Finn haussa les épaules en entendant Carter préciser qu'il ne savait pas si le père de Resen et le sien se parlaient énormément. Elle n'était probablement dans le meilleur état d'esprit pour avoir une discussion sur les problèmes familiaux des autres, mais cette conversation avait le mérite de la forcer à penser à autre chose que sa mère. Elle chercha au fond de sa mémoire si Resen avait déjà mentionné quelque chose à ce sujet mais rien ne lui vint, sans savoir si c'était parce qu'elle avait omis ce genre de détails ou si le sujet n'avait jamais été abordé. "Ce n'est pas parce qu'ils ne sont pas proches que vous devez passer votre temps à vous hurler dessus. Je sais que tu vas encore me dire que je le défends, mais tu n'es pas toujours facile à vivre, Carter." Finn savait pertinemment que Carter allait l'envoyer sur les roses parce qu'elle avait le malheur de dire ce qu'elle pensait. Le jeune homme ne supportait absolument pas la critique et plus on le critiquait, plus il en rajoutait comme si son seul but dans la vie était de faire tourner les gens en bourrique. "Et je sais que tu vas me dire que lui non plus, mais la différence, c'est que c'est lui qui t'héberge et pas l'inverse. Je suis sûre que si tu vas vers lui, vos relations s'amélioreront." Par chance, dans son malheur, Finn apprenait à découvrir une facette assez touchante de la personnalité de Carter – il se montrait étonnamment bienveillant avec elle. Elle prit sur elle pour ne pas rejeter directement l'idée de la faire venir et se contenta de sourire : "Je vais y réfléchir, ce n'est pas une mauvaise idée." Même si, évidemment, ça l'était. Sa mère n'accepterait jamais de voyager seule, son père serait ravie d'avoir une occasion de rabaisser un peu plus sa fille en jugeant la ville qu'elle avait choisi de rejoindre et surtout les personnes avec qui elle vivait… Elle ne dit rien de tout ça, et chassa cette pensée avec une gorgée d'alcool. Elle n'était pas d'humeur à rajouter tout ce que son père pourrait bien penser d'elle sur la conscience. Elle s'alluma ensuite une cigarette, l'idée d'arrêter ne lui ayant encore jamais traversé l'esprit, et réfléchit quelques instants à la proposition de Carter. Elle n'avait pas spécialement envie d'aller faire la fête mais ne souhaitait pas non plus gâcher la journée de Carter – et pas que parce qu'il risquait de lui ressortir à toutes les sauces, s'il restait avec elle. "Ok, on y va." Dit-elle, lui faisant signe de la suivre. Elle s'aventura ensuite parmi la foule, et une fois certaine que Carter l'avait suivie, se mit à danser au rythme de la musique, un sourire se dessinant sur son visage alors que l'alcool, désormais bien présent dans ses veines, la détendait. Elle passa une main sur son visage fatigué, cherchant à se focaliser sur la musique – dont les basses raisonnaient sur son corps – que sur ses tracas. "Heureux ?" lâcha-t-elle à l'intention de Carter sans pour autant ouvrir les yeux pour autant.
@carter harwell

_________________

~ the one real thing I've ever known ~ Well, maybe we got lost in translation, maybe I asked for too much. But maybe this thing was a masterpiece 'til I tore it all up. Running scared, I was there, I remember it all too well ~ alltoowell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lucy Holm

messages : 789
name : margot
face + © : josefine pettersen / livia <3 faustine <3
multinicks : finn; tyler; ali ; nathaniel
points : 317
age : 21 yo
♡ status : crushed / getting distracted.
work : med student.
home : harbor row with her siblings and occasionally, her parents.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off / dorcas, tc, xavi, gaelan, ben, luca, alyn, juliet

( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — marche des fiertés. ( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 EmptyLun 29 Juil - 21:32

Si Lucy avait réclamé son baiser plus pour le taquiner que pour réellement obtenir un baiser de Pip, elle comprit rapidement à son éclat de rire qu’elle n’allait pas être laissée pour contre. Elle éclata de rire également alors qu’il l’attrapait pour la renverser avant de lui avouer tout son amour en norvégien. A sa grande surprise, elle répondit instantanément au baiser de Pip - qui savait, en effet, très bien y faire - laissant sa langue valser au même rythme que celle de son ami. Une fois le baiser savouré, Filip la releva - Lucy était ravie de ne pas avoir échoué sur le sol - et l’abandonna sans plus de cérémonie pour jeter son tee-shirt dans la foule. Un nouvel éclat de rire s’échappa des lèvres de Lucy, cette Marche des Fiertés prenait une tournure tout à fait inattendue et par chance, c’était mille fois mieux que tout ce qu’elle avait pu imaginer. Alors que Filip décidait qu’il serait l’oeuvre d’art de la soirée, Dorcas attira Lucy contre elle. Cette dernière ne se fit pas prier et appuya son corps contre celle de la déesse brune. “Ew. J’adore Pip, mais no way.” répondit-elle à la proposition de plan à trois de Dorcas. Cela aurait vraiment beaucoup trop étrange. Elle se tourna ensuite vers Dorcas, passant ses bras autour de son cou pour mieux danser contre elle. Un sourcil arqué, elle observa la jeune femme sans rien dire en entendant sa proposition. Elle qui s’était montrée peu encline à répondre à son baiser un peu plus tôt, semblait avoir changé d’avis. Déposant ses lèvres contre celle de Dorcas, elle glissa une main dans son dos pour coller un peu plus le corps de la jeune femme contre elle, lui donnant un aperçu de ce qu’elle souhaitait obtenir le soir-même. “Pas sûre d’être dispo, ce soir.” précisa-t-elle avant de lui voler un rapide baiser avant d’aller aider Ben à peindre sur Filip. Lucy n’avait pas envie de s’étendre sur les raisons pour lesquelles elle n’était pas certaine de rejoindre de pouvoir rejoindre Dorcas - il fallait qu’elle vérifie avec la babysitter, et ce n’était pas la chose la plus sexy à annoncer - mais pour l’heure, ils avaient de toute façon de quoi s’occuper. Elle fit signe à Dorcas de les rejoindre, mouvant son index vers elle, et entreprit de peindre le visage de Pip de la manière la plus pride qu’il soit. Il était loin d’être évident de dessiner un arc en ciel simplement du bout des doigts, puisque les couleurs se mélangeaient toutes, mais peu importait. “A moi !” dit-elle lorsque Filip eut 80% de sa peau recouverte de peinture.

@filip storberget @dorcas ozera

_________________

he's everything you w a n t, he's everything you need (...) he says all the right things at exactly the right time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carter Harwell

messages : 588
name : sean
face + © : denis shapovalov (livia+angiekerber)
multinicks : ben, gaelan, zach, kyle
points : 632
age : 18 yo (july 12)
♡ status : who cares? I can have all the girls in the world
work : senior year at high school but skipping it most of the time. singer who won the Voice a few years ago
home : at Resen's

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : lydia, finn, tc gay pride, tc firehouse, saveria, ali, simeon

( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — marche des fiertés. ( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 EmptyMer 31 Juil - 17:36

Carter n’avait jamais eu l’opportunité de fréquenter ses cousins très souvent. D’une part parce qu’il vivait au Canada là où le reste vivait dans le Minnesota, et hormis les fêtes de fin d’années qu’ils passaient généralement avec eux – sauf contrordre – il ne pouvait pas dire qu’ils se voyaient beaucoup. Aussi, il était normal pour lui de voir des différences de point de vue chez lui et chez son cousin. Mais ce qu’il ne supportait plus, c’est qu’on ne voie que ses défauts à lui et qu’on le blâme pour tout alors qu’en réalité Resen n’avait jamais cherché à comprendre, le menaçant sans arrêt. Aussi, il s’agace et soupire bruyamment alors que Finn lui fait une remarque à ce sujet, justifiant ses propos par le fait d’être hébergé, et le gamin lève les yeux au ciel. « Oui tu le défends Finn, tu me prends toujours la tête avec lui ! Il ne cherche pas à me comprendre, alors pourquoi moi je devrais faire des efforts hein ? » Il s’est un peu emporté, parce qu’il sait très bien qu’il est seul contre tous, et s’il n’en fait pas un plat, il regrette que les sentiments qu’il perçoit chez Finn altère le jugement de la jeune femme. « J’ai compris que j’étais pas le bienvenu de toute façon, alors si tu pouvais éviter de pourrir l’ambiance de la journée avec mon cousin, je t’en serais reconnaissant ! Vous serez bientôt débarrassés ! » Qu’il lâche, fermant la parenthèse à se sujet en vidant la moitié de la bouteille qu’il a dans les mains. Au sujet de sa suggestion, Finn lui avoua qu’elle considèrerait peut-être l’idée de faire venir sa mère, et Carter n’ajouta rien. Il songeait que sa mère lui avait signifié que le 12 juillet elle ne passerait que quelques heures avec lui, parce qu’elle était débordée et qu’elle avait un rendez-vous important à honorer à Vancouver. Carter observa Finn allumer une cigarette et secoua la tête, quoiqu’il n’était pas mieux dans le genre vu que monsieur avait déjà eu affaire à pire comme drogue. Finalement, Finn s’enquit à rejoindre la foule et se mit même à danser. Carter finit sa bouteille et la balança dans un coin avant de retrouver Finn et de danser à ses côtés. « Voilà ! C’est pas mieux que de pleurnicher sur la vie ? » Qu’il lui cria tant il y avait du bruit. « Regarde j’ai encore mieux ! » Qu’il lui lança avant de s’emparer des jambes de la rouquine et la soulever pour la porter sur ses épaules, sans pour autant s’arrêter de danser, mais maintenant fermement les mollets de Finn de ses mains pour éviter qu’elle ne bascule. @Finn Prentis

_________________

☽☽ I wish that I was good enough if only I could wake you up my love won't you stay a while? I wish you'd cared a little more, I wish you'd told me this before. This is you, this is me, this is all we need. Is it true? My faith is shaken, but I still believe. (c) SIAL, lewis capaldi.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the world spins madly on

Finn Prentis

messages : 986
name : margot; chasinghearts
face + © : holland roden ; faustinette la cacahuète.
multinicks : tyler; lucy; ali; nate
points : 466
age : 28 yo
♡ status : desperately hoping the divorce paper have been signed ~ not denying her feelings anymore (only hiding them to other people)
work : firefighter.
home : sharing a bed with Resen, sharing a flat with Marvin & Carter.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (fr/en) resen, marvin, crys, madden, sören, mavis, tc firehouse (bros), tc pride (carter), mikkel, carter (next: tomas, marloes, alyn) / off

( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — marche des fiertés. ( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 EmptySam 10 Aoû - 16:36

Finn serra la mâchoire en entendant Carter ne pas chercher à faire le moindre effort pour entendre ce qu'elle avait à lui dire. Elle l'observa avec attention, un regard noir planté dans le regard de celui-ci jusqu'à ce qu'il ait fini de faire sa petite scène. Elle savait pertinemment que tant qu'il n'aurait pas fini de dire ce qu'il avait à dire, il n'écouterait pas ce qu'elle pouvait lui répondre en retour. Elle attendit qu'il se remette à boire pour poser sa main sur la bouteille et le forçait à ralentir la cadence. "Tu bois trop vite, Carter. Tu vas me gerber dessus, si tu continues." Elle lui offrit un petit sourire, pour lui faire comprendre qu'elle n'essayait pas de le sermonner mais qu'il n'était pas utile non plus qu'il se rend malade en buvant de l'alcool. L'un des avantages qu'avaient les gens à boire autant que Finn le savait, étaient de connaître leurs limites et de ne les franchir que lorsque vraiment la situation le méritait. La jeune femme n'était pas certaine de pouvoir en dire autant de Carter, qui au fond, n'était encore qu'un adolescent. "Je le défends, Carter. Mais ça ne veut pas dire que je ne prends pas ta défense auprès de lui, parfois. C'est juste que tu ne me facilites pas franchement toujours la tâche !" Elle s'alluma ensuite une cigarette, appréciant la sensation de la nicotine qui lui brûlait l'œsophage avant de se répandre dans ses poumons. Elle souffla, laissant la fumée sortir par ses narines et conclut : "Et c'est toi qui tient à rester avec moi, ok ? Je t'ai dit que je n'étais pas d'humeur à faire la fête, alors ne viens pas me reprocher quoique ce soit sur l'ambiance de ta journée." Elle lui jeta un regard univoque, et décida de se frayer un chemin dans la foule pour éviter que cette discussion ne se transforme en dispute. En temps normal, Finn n'y aurait pas vraiment pensé à deux fois mais Carter se montrait tout de même particulièrement sympathique avec elle, et même si elle pensait chaque mot qu'elle venait de prononcer, elle n'avait pas particulièrement envie que cette discussion tourne en dispute. Elle se força alors à se mettre à danser, sa cigarette et sa bouteille toujours à la main puis poussa un cri quand Carter la souleva pour la mettre sur ses épaules. Elle hésita un instant à se faire un peu violence pour se mettre dans l'ambiance, mais glissant sa cigarette dans sa bouche, elle tapota rapidement sur l'épaule de Carter se penchant vers lui tout en faisant attention à ne pas tomber : "Repose-moi, s'il te plaît. Je vais déjà un effort, alors ne m'en demande pas trop, hein."

@carter harwell

_________________

~ the one real thing I've ever known ~ Well, maybe we got lost in translation, maybe I asked for too much. But maybe this thing was a masterpiece 'til I tore it all up. Running scared, I was there, I remember it all too well ~ alltoowell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — marche des fiertés. ( topic commun ) — marche des fiertés. - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
( topic commun ) — marche des fiertés.
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» TOPIC COMMUN - Un escalier bien capricieux
» Questions sur l'integration d'Haiti au marche de la CARICOM
» [problème] fraps et adobe ne marche pas ensemble, normal ?
» Arrivée à la demeurre Tohsaka (Topic Hentaï)
» La voie des humains n'est pas en leur pouvoir, et il n'est pas donné à l'homme qui marche de diriger ses pas.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue-
Sauter vers: