Partagez
 

 my better half (m/s)

Aller en bas 

Saveria Farnese

messages : 527
name : sow — pomeline.
face + © : karol queiroz — @mine.
multinicks : mavis, xavi, lilly.
points : 106
age : twenty-four yo.
♡ status : single mom.
work : administrative assistant at wb campus — part-time profiler.
home : apt @crescent lane.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open bar/ madden, carter, ali, lucy/tc.

my better half (m/s) Empty
Message· · Sujet: my better half (m/s) my better half (m/s) EmptyDim 30 Juin - 18:30



when all i want is for you to see,
the side that I don't show to anyone
in fear that they may turn and run
-------------------------------
@madden dempsie


L'exaspération épousait ses traits. Il figeait en elle une image dès plus désastreuse, offrant aux spectateurs une représentation plutôt sombre de Saveria. Elle ne respirait pas la sympathie, la jovialité et la générosité, mais l'expression qui épousait sa frimousse aujourd'hui était particulièrement significative d'une journée difficile. La raison en était dès plus simple et se perdait dans les méandres de son second emploi, celui dont personne jusqu'ici n'avait connaissance. Le FBI était particulièrement impudent et n'offrait pas à la rouquine ce qu'elle désirait. Et nul ne pouvait s'étonner du peu : ce que Saveria voulait, Saveria avait. De la manière dont elle le jugeait nécessaire, et parce qu'elle estimait être vertueuse. Un mot qui sonnait faux, associer à la jeune femme et saurait hérisser le poil de n'importe quel être la connaissant un minimum. Mais voilà, peu était en mesure d'appréhender la jeune femme comme il le fallait. Madden était certainement le seul être à Windmont qui arrivait à cerner ce brin de sirène à l'allure flamboyante. Une destination qu'elle prit directement, pressée de relâcher ses nerfs aux côtés de celui qu'elle estimait être son âme soeur. Il n'y avait pas la moindre trace d'amour entre ces deux là, hormis une amitié indéfectible qui s'était créée avec une simplicité étonnante. Madden, âme écorchée vive, un électron libre, excessif et audacieux. Il lui avait tapé dans l'oeil, sans qu'elle ne résiste à s'approcher de cette essence abrupte. Il respirait l'authenticité et elle adorait ça, plus qu'elle ne pourrait jamais le décrire.
Refermant la porte derrière elle, le cliquetis alerta son ami tandis qu'elle se dirigea à ses côtés. Habituée des lieux, la naïade grimpa sur la table destinée aux tatouages, observant de tout son long son esprit préféré. Il n'avait qu'à poser une simple oeillade sur elle pour que l'électricité ambiante finisse par disparaître et instantanément, la jeune femme fut apaisée. Assez pour reporter son attention ailleurs, la bouche toujours scellée dans un mutisme qu'elle utilisait bien trop souvent. Mais Saveria n'était pas une pipelette. Sa discrétion verbale découlait d'un trait de caractère plus prépondérant chez elle, sa capacité d'analyse. Elle buvait les paroles d'autrui, disposait ça et là ses yeus clairs, imprimant chaque mimique et chaque haussement de sourcils avec une rigueur quasi militaire. Néanmoins, de Madden, elle connaissait presque tout et l'idée même de continuer à l'étudier n'était qu'une hérésie. Ce comportement était inné chez elle, qui prenait l'esprit humain pour une banque d'analyse inépuisable. Qui avait-il de plus fascinant à comprendre que cet objet qui remplissait notre esprit et nous définissait en tant qu'être ? Car oui, la rouquine caractérisait cet organe comme un simple objet, estimant qu'elle pouvait l'utiliser comme bon lui présageait. Disposé d'un tel pouvoir n'était pas offert à tout le monde et, intimement, la jeune femme se persuadait que la voix de la réussite n'était pas loin - son job à mi-temps et son histoire un brin ahurissante en étaient de bons indicateurs.
« T'es sorti de ce trou aujourd'hui ? » La question avait fendu l'air et le pied de Saveria s'était doucement écrasé contre sa cuisse, cherchant son attention. A quoi bon, sortir de ce trou revenait à se retrouver dans cet autre trou qu'était Windmont Bay. C'était désuet à souhait, pour une âme aussi marquée que celle de Dempsie. « Dis moi que t'as fait un truc intéressant. »

_________________

i am so much older than i can take and my affection, well it comes and goes,
— i need direction to perfection.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
my better half (m/s)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Zimbabwe Issues Half-Billion Dollar Bill
» It's 106 miles to Chicago, we got a full tank of gas, half a pack of cigarettes, it's dark... and we're wearing sunglasses - Darius
» eyleen ceallacháin ; half in the shadows, half burned in flames
» Alec Volturi ► "Sister, they send you out for one and you bring back two... and a half. Such a clever girl."
» Magic, Half-Deamon & Slayer — Joe & Sam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Pioneer Oak-
Sauter vers: