Partagez
 

 my better half (m/s)

Aller en bas 

Saveria Farnese

messages : 629
name : sow — pomeline.
face + © : karol queiroz — @scythe.
multinicks : mavis ⋅ xavi ⋅ lilly ⋅ roxcy.
points : 502
age : twenty-five yo (10/08).
♡ status : single mom who likes married men (and women).
work : administrative assistant at wb campus — part-time profiler.
home : apt @crescent lane.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : nop/ madden, ali, lucy/tc, zach, nate.

my better half (m/s) Empty
Message· · Sujet: my better half (m/s) my better half (m/s) EmptyDim 30 Juin - 18:30



when all i want is for you to see,
the side that I don't show to anyone
in fear that they may turn and run
-------------------------------
@madden dempsie


L'exaspération épousait ses traits. Il figeait en elle une image dès plus désastreuse, offrant aux spectateurs une représentation plutôt sombre de Saveria. Elle ne respirait pas la sympathie, la jovialité et la générosité, mais l'expression qui épousait sa frimousse aujourd'hui était particulièrement significative d'une journée difficile. La raison en était dès plus simple et se perdait dans les méandres de son second emploi, celui dont personne jusqu'ici n'avait connaissance. Le FBI était particulièrement impudent et n'offrait pas à la rouquine ce qu'elle désirait. Et nul ne pouvait s'étonner du peu : ce que Saveria voulait, Saveria avait. De la manière dont elle le jugeait nécessaire, et parce qu'elle estimait être vertueuse. Un mot qui sonnait faux, associer à la jeune femme et saurait hérisser le poil de n'importe quel être la connaissant un minimum. Mais voilà, peu était en mesure d'appréhender la jeune femme comme il le fallait. Madden était certainement le seul être à Windmont qui arrivait à cerner ce brin de sirène à l'allure flamboyante. Une destination qu'elle prit directement, pressée de relâcher ses nerfs aux côtés de celui qu'elle estimait être son âme soeur. Il n'y avait pas la moindre trace d'amour entre ces deux là, hormis une amitié indéfectible qui s'était créée avec une simplicité étonnante. Madden, âme écorchée vive, un électron libre, excessif et audacieux. Il lui avait tapé dans l'oeil, sans qu'elle ne résiste à s'approcher de cette essence abrupte. Il respirait l'authenticité et elle adorait ça, plus qu'elle ne pourrait jamais le décrire.
Refermant la porte derrière elle, le cliquetis alerta son ami tandis qu'elle se dirigea à ses côtés. Habituée des lieux, la naïade grimpa sur la table destinée aux tatouages, observant de tout son long son esprit préféré. Il n'avait qu'à poser une simple oeillade sur elle pour que l'électricité ambiante finisse par disparaître et instantanément, la jeune femme fut apaisée. Assez pour reporter son attention ailleurs, la bouche toujours scellée dans un mutisme qu'elle utilisait bien trop souvent. Mais Saveria n'était pas une pipelette. Sa discrétion verbale découlait d'un trait de caractère plus prépondérant chez elle, sa capacité d'analyse. Elle buvait les paroles d'autrui, disposait ça et là ses yeus clairs, imprimant chaque mimique et chaque haussement de sourcils avec une rigueur quasi militaire. Néanmoins, de Madden, elle connaissait presque tout et l'idée même de continuer à l'étudier n'était qu'une hérésie. Ce comportement était inné chez elle, qui prenait l'esprit humain pour une banque d'analyse inépuisable. Qui avait-il de plus fascinant à comprendre que cet objet qui remplissait notre esprit et nous définissait en tant qu'être ? Car oui, la rouquine caractérisait cet organe comme un simple objet, estimant qu'elle pouvait l'utiliser comme bon lui présageait. Disposé d'un tel pouvoir n'était pas offert à tout le monde et, intimement, la jeune femme se persuadait que la voix de la réussite n'était pas loin - son job à mi-temps et son histoire un brin ahurissante en étaient de bons indicateurs.
« T'es sorti de ce trou aujourd'hui ? » La question avait fendu l'air et le pied de Saveria s'était doucement écrasé contre sa cuisse, cherchant son attention. A quoi bon, sortir de ce trou revenait à se retrouver dans cet autre trou qu'était Windmont Bay. C'était désuet à souhait, pour une âme aussi marquée que celle de Dempsie. « Dis moi que t'as fait un truc intéressant. »

_________________

i'm not sorry for wanting what i deserve,
— and i'm not afraid to walk away to find it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Madden Dempsie

messages : 481
name : fernweh.
face + © : oconnell © morrigan, jocdaily.
multinicks : wolfe, hamberlin.
points : 385
age : twenty six.
♡ status : asshole.
work : ink master.
home : empty house on pioneer oak.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off (saveria, finn, gaia)

my better half (m/s) Empty
Message· · Sujet: Re: my better half (m/s) my better half (m/s) EmptySam 27 Juil - 10:43


Les journées se suivent et se ressemblent. Après d'interminables semaines à déambuler dans les rues de cette petite ville, Madden doit se rendre à l'évidence, Windmont Bay est un trou à rat, qui n'a rien à offrir de plus qu'un putain de climat merdique couplé d'une population de bouseux. Lassé de son quotidien, le texan passe le plus clair de son temps au salon ; une petite boutique d'une trentaine de mètres carrés agencée par une pin-up, au goût douteux pour le vintage et le porno chic. Un phénomène ... Malgré leurs dissidences, Norma le laisse aller et venir, consciente du potentiel de cet éventuel associé. Peu regardante sur les horaires, la quarantenaire aux cheveux platine arque un sourcil en le voyant débarquer vers dix heures du matin, une canette de bière entre les doigts.
Constamment fliqué, Dempsie se prête au jeu imposé par la nuestra. C'est le prix à payer pour ses erreurs passées. Pourtant, l'insolent est comme un lion en cage, il vrille, déraille, jusqu'à perdre toute notion de bon sens. Ses angoisses se font plus régulières et ce mal-être ne cesse de parasiter son esprit déjà bancal. Un venin pernicieux que même l'herbe ou la cocaïne ne peuvent soulager.
Cerveau sadique ... Cerveau cassé.
Alors, pour échapper à ses névroses, il pique, dessine, marque les épidermes, joue des couleurs, laisse une empreinte indélébile sur les chairs à défaut de pouvoir léguer autre chose de plus notable sur cette foutue planète ...

Six heures de taff, aucune pause. Le môme enchaine les clients et ce n'est que pour elle qu'il daigne lever les yeux de son aiguille.
Lionne à la crinière flamboyante, Save' fait son apparition dans l'encadrement de la porte. Avec l'assurance qui lui est propre, l'amazone traverse la pièce pour venir s'installer sur un fauteuil, fraîchement libéré de l'imposant train arrière du client de dix-sept heures. De par sa présence, le tatoueur s'apaise instantanément. Elle a ce pouvoir Saveria, de le calmer, de panser ses plaies béantes ... d'un seul regard, d'un seul sourire.
Et elle le taquine l'imprudente, glissant sa cheville contre sa cuisse dans l'unique but de décoller son regard de ce croquis. A cet instant, le caïd se déride, amusé par la réflexion qu'elle balance à la volée. « j'en ai l'air ? » Ces traits fatigués témoignent de la longueur de sa journée, de même que les cadavres de canettes et de paquets de clopes qui jonchent son atelier. Un soupir sonore siffle entre ses dents puis il quitte prestement son siège pour faire face à la sirène. « j'ai tatoué la gueule d'un chat sur le bras d'un mec qui faisait sept fois la taille de ta cuisse ... c'est pour dire. » Nerveusement épuisé, Madden glisse ses doigts sur son crâne avant de déposer ses lèvres sur le front de sa belle. « je manque de sexe, de weed et je pourrais vendre ta fille pour un cheeseburger ... et toi, ta journée ? » Une nouvelle clope trouve refuge entre ses lippes. « d'ailleurs, j'ai une idée pour compléter ton tatouage, t'as une heure à tuer ? après, on pourrait peut-être aller faire un tour. » L'italienne abhorre Windmont Bay autant que lui et il n'y a qu'avec elle qu'il peut refaire le monde. S'échapper ... espérer ...

@saveria farnese

_________________
wherever we stand, wherever we fall, won't matter at all because i will be forever yours. from this moment until the day the curtains close, wherever this goes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Saveria Farnese

messages : 629
name : sow — pomeline.
face + © : karol queiroz — @scythe.
multinicks : mavis ⋅ xavi ⋅ lilly ⋅ roxcy.
points : 502
age : twenty-five yo (10/08).
♡ status : single mom who likes married men (and women).
work : administrative assistant at wb campus — part-time profiler.
home : apt @crescent lane.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : nop/ madden, ali, lucy/tc, zach, nate.

my better half (m/s) Empty
Message· · Sujet: Re: my better half (m/s) my better half (m/s) EmptySam 27 Juil - 15:47

« T'as l'air d'avoir souffert, surtout. » concéda-t-elle en déportant son regard à ses pieds. Des clopes, des canettes, vides, plus de quoi tenir un siège. Saveria arqua un sourcil, prenant cet air réprobateur qui lui allait si bien mais elle ne dit mot, jugeant son ami, son meilleur ami, assez éreinté pour aujourd'hui. Si ça n'avait tenu qu'à elle, elle se serait noyée dans un tonneau de bière, assez enivrée pour oublier cette journée aussi longue pour lui que pour elle. Mais le sourire de la rouquine s'était déjà réinstallé aux creux de ses traits devant les quelques bribes suivantes envoyées par Madden. « Il t'as pas demandé de tatouer son cul, estime toi heureux. » lança-t-elle, tandis qu'il déposa un rapide baiser sur son front. Apaisée par sa présence, Saveria s’affaissa au fond du fauteuil, le regard perdu sur la pièce alentour. Chacun de ses muscles avaient choisi de lui faire faux bond, lui intimant de s'étaler là de tout son long pour ne plus en bouger. Son esprit, lui, fut happé par Madden, encore une fois. « Je peux régler le sexe et la weed, quand à ma fille, elle vaut au moins un menu. » corrigea-t-elle, mordante à souhait, tandis qu'elle saisissait déjà la clope nichée dans son bec. Occasionnellement, elle fumait. Après une journée merdique, après.. non, juste après une journée merdique et uniquement en présence de Madden. Alors qu'elle recrachait l'épaisse fumée entre ses lèvres, elle relogea la dite clope à son endroit de départ, avant de reprendre. « Horrible.. j'ai avalé que dalle depuis ce matin et j'ai envie d'aller me coucher comme une petite vieille. » Elle leva les yeux au ciel, évasive quant au reste de sa journée. Mais ses traits tirés et son air exaspéré étaient bien le signe d'une journée compliquée. Si Saveria aimait sa vie comme elle l'était, de tant à autre, une toute autre voie lui aurait également convenue. Une voie où la vie aurait été un brin plus généreuse avec elle, une voie où Madden et elle seraient occupés à se prélasser le derrière au soleil sur une plage brésilienne, le tout accompagné de danseuses, de cocktails et d'une bonne lichette de weed, spécialement pour lui. Mais ce monde alternatif n'existait pas. Elle ramait à son boulot, peinant à être prise au sérieux, lui agonisait depuis longtemps, prêt à être ramassé par la première venue. La vie, la vraie. « Vas-y, fais toi plaisir.. » lança-t-elle à son encontre, alors que déjà elle s'installait convenablement sur le fauteuil, l’œillade malicieuse d'en connaitre la suite. Qu'avait-il prévu pour elle ? Peu importait, sa confiance en lui était totale. Madden n'était pas seulement son meilleur ami, c'était sa meilleure moitié, le type vers qui elle se tournerait pour tout. Pour cacher un cadavre, partir loin d'ici pendant quelque temps ou pour resserrer son soutif quand c'était nécessaire. « Mais j'te préviens qu'ensuite on va manger un morceau et boire un verre. » Même deux verres, elle n'était plus à ça près et la sensation d'un remontant corsé dans sa gorge lui manquait et l'aiderait, sans nul doute, à faire face au reste de la soirée. Ce besoin immoral de toujours en revenir à l'alcool pour tout régler, un besoin vers lequel elle se tournait à chaque fois. « J'me charge même de la première tournée. »

_________________

i'm not sorry for wanting what i deserve,
— and i'm not afraid to walk away to find it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Madden Dempsie

messages : 481
name : fernweh.
face + © : oconnell © morrigan, jocdaily.
multinicks : wolfe, hamberlin.
points : 385
age : twenty six.
♡ status : asshole.
work : ink master.
home : empty house on pioneer oak.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off (saveria, finn, gaia)

my better half (m/s) Empty
Message· · Sujet: Re: my better half (m/s) my better half (m/s) EmptyDim 28 Juil - 13:40


La souffrance lui est familière, aussi, Madden ne répond pas lorsqu'elle s'inquiète de ses traits éreintés. L'enfant terrible ne dort pas ou peu. Une habitude ancrée dans l'encéphale déjà torturé depuis les folles nuits passées sous les ponts d'Austin. Là-bas, prendre du repos, dormir, équivalait à renoncer. Renoncer à la vie et aux peu d'effets personnels que l'on trimbalait avec soi. De nombreuses rixes s'étaient déclarées suite à ces assoupissements naïfs. Les premiers jours, Dempsie s'était endormi à l'écart du groupe. Cette fatale erreur lui avait coûté une paire de chaussures et de nombreuses cicatrices. Depuis, cette sale habitude lui colle aux basques, développant, de ce fait, l'étrange faculté à dormir n'importe où durant de très courtes périodes. Les grosses têtes lui parlent de mutations physiologiques, pour Madden, il ne s'agit que de survie.
L'esprit divague alors que ses lèvres percutent le visage de la belle. Saveria semble aussi épuisée que lui mais sa verve, délicieuse, lui arrache un rire franc. « j'ai tatoué un pubis il y a deux jours alors un cul ... » Lovée dans le fauteuil, son regard perçant darde le jeune homme qui s'octroie quelques pas rédempteurs. Le texan stoppe toutefois sa course, lorsque la sauvageonne rebondit sur ses envies non dissimulées. Un rictus amusé s'étire sur ses lippes lorsqu'elle subtilise la clope de sa bouche au profit de ses lèvres pulpeuses. « parfois, j'oublie que t'es mère. » L'insolente est sans filtre, insaisissable et c'est ce qu'il aime chez elle. D'ailleurs, il ne saurait dire ce qu'il ressent pour cet étonnant bout de femme. C'est fort, intense et pourtant, le texan se refuse de parler d'amour. C'est au delà de ça. Au delà des mots.
« c'est trop raisonnable comme programme, on sait très bien que ça te ressemble pas. » Nouvelle taffe, salvatrice, qui s'imprime sur ses poumons. Puis l'idée lui vient, lorsqu'en arrangeant sa chevelure, Sav' laisse entrevoir l'extrémité d'un tatouage. Le corps de l'italienne est une superbe fresque, l'encre épouse ses courbes délicates et sublime son épiderme en une géométrie millimétrée. Du papier à musique. Elle est sa plus belle symphonie, sa plus belle oeuvre.
La confiance de sa muse est totale, elle connaît son talent et son engouement pour celui-ci pousse le caïd à se dépasser. « déshabille-toi, je vais travailler sur ta hanche. » Le croquis se projette alors dans son esprit et l'âme de l'artiste se dévoile en quelques traits de crayon. Puisque Madden a toute sa confiance, il ne prend pas la peine de lui révéler l'esquisse. L'effet de surprise n'en sera que plus grand.
« deal, je me chargerai de la deuxième et de toutes celles qui suivront. » L'ivresse qui les attendait serait plus que bienvenue.
La rouquine quitte son perchoir pour se dévêtir et le texan profite de cet instant pour activer une playlist aux notes jazzy. Il sait qu'elle en raffole et d'humeur badine, Madden ne se cache pas du fait de vouloir la gâter.
Ganté, il s'approche ensuite de sa silhouette, analyse le champ des possibles et appose le décalcomanie sur sa hanche saillante. « comme d'hab', si tu as mal, je t'autorise à mordre ... »

@saveria farnese

_________________
wherever we stand, wherever we fall, won't matter at all because i will be forever yours. from this moment until the day the curtains close, wherever this goes.


Dernière édition par Madden Dempsie le Dim 25 Aoû - 15:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Saveria Farnese

messages : 629
name : sow — pomeline.
face + © : karol queiroz — @scythe.
multinicks : mavis ⋅ xavi ⋅ lilly ⋅ roxcy.
points : 502
age : twenty-five yo (10/08).
♡ status : single mom who likes married men (and women).
work : administrative assistant at wb campus — part-time profiler.
home : apt @crescent lane.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : nop/ madden, ali, lucy/tc, zach, nate.

my better half (m/s) Empty
Message· · Sujet: Re: my better half (m/s) my better half (m/s) EmptyDim 4 Aoû - 16:10

Elle sait toute la souffrance qu'il éprouve, les difficultés qu'il a enchaînées, les difficultés qui n'ont jamais voulues le quitter. Elle le voit, sur son corps tachés de cicatrices, dans son attitude d'enfant terrible, dans les quelques mots qu'ils lui balancent, à travers son oeillade qui n'est pas toujours en adéquation aved le rictus qu'il lui offre. Madden est déchiré et elle l'a toujours connu comme ça. Accepté comme ça. Elle n'a jamais tenté de le réparer, à quoi bon ? Les épreuves du passé ne forgent-elles pas l'avenir ? Certains portent leurs cicatrices avec ferveur, y voyant là une marque à mettre en avant. Une victoire de plus dans une vie où, pour certains, le seul maitre mot est la survie. Et c'était surement le cas pour Madd. Elle le ressentait. Elle n'avait pas à coeur d'en parler, de lui dire qu'elle était là et qu'il pouvait aisément discuter avec elle. Ça n'avait aucun sens entre eux, il n'y avait pas besoin de paroles. Il n'y avait qu'une oeillade, un rictus et ce profond sentiment de solitude qui s'estompait une fois l'autre présent dans les parages. Ca leur suffisait amplement, c'était tout ce que la vie leur avait cédé quant à leur relation. « T'as accepté de tatouer un pubis ? » questionna-t-elle, non sans une pointe de malice, l'oeillade réveillée par un aveu étrange. Mais son air se transforma vite et bientôt, une grimace épousait les traits de Saveria. Interloquée de constater que l'esprit humain pouvait avoir des envies particulières, à mille lieux des banalités habituelles : la vie à deux, les enfants, le sexe, la fête, les voyages, non, cette femme avait eu l'irrépressible envie de se faire tatouer le pubis. Elle qui se jouait souvent de l'esprit humain, avait encore bien des choses à apprendre sur tous leurs secrets. « Parfois je l'oublie aussi, mais elle sait me le rappeler. » confessa-t-elle à la volée, croisant les chevilles sur son charmant fauteuil. Etre mère était une difficulté toute relative dans le monde actuel, plus encore lorsque l’écriteau célibataire trônait sur votre front. Mais la rouquine faisait fi des regards en coin et des rictus malsains. Elle faisait au mieux, c'était l'essentiel. « Change le programme alors, qu'est-ce que tu veux ? » Raisonnable, un mot qu'elle avait adopté avec le temps, après avoir mis au monde sa fille. Mais raisonnable, elle ne l'avait jamais été, en témoigne son passé pour le moins équivoque. De toute évidence, en compagnie de Madden, raisonnable n'était qu'une illusion car ces deux-là brûlaient la chandelle par les deux bouts. Déjà la rouquine commençait à se désaper, laissant glisser son pantalon dans un coin, dévoilant un travail inachevé sur sa hanche - un chef d'oeuvre érigé par Madden en personne. Pour toute réponse concernant les tournées, elle lui offrit un bref sourire et reporta son regard au loin, comme happée dans une autre dimension. L'endroit n'était pas propice à l'évasion, mais la présence de son meilleur ami, elle, l'était. « Ca te ferait beaucoup trop plaisir que j'te morde.. » Son doigt effleurait déjà sa joue alors que le calque était posé, prêt. « J'te mordrai l'cul, c'est la thématique du jour.. »

_________________

i'm not sorry for wanting what i deserve,
— and i'm not afraid to walk away to find it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Madden Dempsie

messages : 481
name : fernweh.
face + © : oconnell © morrigan, jocdaily.
multinicks : wolfe, hamberlin.
points : 385
age : twenty six.
♡ status : asshole.
work : ink master.
home : empty house on pioneer oak.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off (saveria, finn, gaia)

my better half (m/s) Empty
Message· · Sujet: Re: my better half (m/s) my better half (m/s) EmptyDim 25 Aoû - 15:02


Saveria était une étonnante créature et ce pouvoir qu’elle avait sur lui, ne cessait de le surprendre. A chacune de ses visites, l’affection qu’il avait pour elle ne cessait de croître. Madden se demandait même jusqu’où ses sentiments pouvaient aller. C’était trop, trop fort. Et dieu qu’il avait perdu l’habitude de tout ça. Handicapé des sentiments au cerveau cassé, le tatoueur s’était fermement accroché à la main qu’elle lui avait tendu. Ils s’élevaient ensemble et se fracassaient ... ensemble. Save’ était son port, son ancre, son oasis au beau milieu du désert qu’était sa misérable existence.
« ouais. ça reste un challenge. on a envie de tatouer toutes les parties du corps humain. c’est le délire de notre profession. et puis … elle était plutôt canon. elle m’a d’ailleurs laissé son numéro. » sourire de petit con satisfait, qui étire ses lippes. Madden parle ouvertement, de tout. Il n’y a pas de filtres entre eux. C’est aussi çai, la force de leur relation.
Le texan ne peut s’empêcher d’éclater d’un rire franc lorsque le minois de la rouquine se transforme en une moue adorablement dubitative. « cherche pas save’, les gens ont des délires chelous ... » Leur conversation prend la tangente pour finalement évoquer ses qualités de mère. Il est vrai qu’au premier regard, on ne pense pas qu’une adorable tête blonde partage le quotidien de la sauvageonne. Tatouée, chevelure incandescente, vêtements souvent trop courts, Farnese n’est pas la représentation idéale de la mère modèle. Encore un putain de cliché que Madden prend plaisir à envoyer au tapis. L’amour qu’elle porte à Lilya est sans failles. Il ne connaît pas de frontières.  « tu t’en sors bien. crois-moi. » Ses propos sont sincères mais comme à son habitude, maladroits. Il ne pas y faire Madden. Les interactions humaines, c’est clairement pas son truc. Il préfère mater le caïd, plutôt que d’y prendre part. « elle va comment ta merdeuse ? toujours dans sa phase reine des neiges ? putain, c’est vraiment un enfer ce dessin animé ! »
Alors que le sale gosse s’allume une nouvelle clope, il laisse son regard se perdre sur les courbes de l’italienne. Elle se dessape prestement et prend place, sans une once d'inquiétude, sur le fauteuil de cuir. « tu iras certainement pas te coucher comme une petite vieille. pour ce qui est du programme : bouffe, weed et shooters. pour la baise, on verra plus tard. quoique, j’suis pas marié. je pense pas avoir mes chances avec toi. » Clin d’oeil malicieux et vanne que lui seul peut se permettre de faire. L’insolente rentre dans son jeu et lâche les chiens d’un deuxième contact physique et d’une allusion grivoise. « tu me chauffes là ! ça pourra peut-être se négocier alors ? »
Énième sourire qui éclaire son visage. Il n’y a qu’elle qui le fait rayonner de la sorte. Saveria est d’ailleurs la seule à Windmont Bay à le voir dans cet état. Habituellement sur la défensive, le texan se terre dans le silence, même auprès de ses clients. Ceux-ci apprécient néanmoins son calme et pardonnent son attitude au détriment de son immense talent et de sa rigueur professionnelle.
Les yeux rivés sur la peau dorée de l’italienne, Madden poursuit son oeuvre. Dans un silence quasi religieux, il se laisse bercer par la symphonie de l’aiguille. L’encre l'électrise et l’épiderme de l’amazone ingère les couleurs à la perfection.
Il ne saurait dire combien de temps il vient de passer sur cette fresque mais le résultat est là. Satisfait, sa main gantée glisse sur l’oeuvre et c’est avec un sourire réjoui qu’il toise sa lionne. « done ! ça te plaît ? niveau douleur, c’était gérable ? »    

_________________
wherever we stand, wherever we fall, won't matter at all because i will be forever yours. from this moment until the day the curtains close, wherever this goes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Saveria Farnese

messages : 629
name : sow — pomeline.
face + © : karol queiroz — @scythe.
multinicks : mavis ⋅ xavi ⋅ lilly ⋅ roxcy.
points : 502
age : twenty-five yo (10/08).
♡ status : single mom who likes married men (and women).
work : administrative assistant at wb campus — part-time profiler.
home : apt @crescent lane.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : nop/ madden, ali, lucy/tc, zach, nate.

my better half (m/s) Empty
Message· · Sujet: Re: my better half (m/s) my better half (m/s) EmptyDim 15 Sep - 17:06

« T'as passé des heure sur son pubis et t'envisage encore de te la taper ? » lança-t-elle, dans la foulée, comme une enfant vexée qui le faisait savoir. Madden vivait. Il fumait, tatouait, baisait et n'avait besoin d'elle pour aucunes de ces trois choses. Mais Saveria restait Saveria et sa petite manie à jalouser tout et tout le monde revenait bien souvent sur le plancher, alors qu'elle fulminait comme une enfant punie. Les sourcils froncés et le regard porté sur son ami, elle n'en avait, en réalité, que faire de ce qu'il faisait de sa vie, tant qu'il restait dans la sienne. Mais la rouquine avait un tempérament difficile et ne supportait pas de voir quelqu'un prendre sa place. Même si, depuis le temps, sa place au près de lui était sauvegardée. Il ne s'agissait que d'une chute de rein qu'il allait baiser avant de revenir. Elle afficha finalement un sourire en coin, consciente de son attitude tortionnaire vis à vis de lui. Son haussement d'épaules fut minime lorsqu'il mentionna les délires des gens - qu'elle ne connaissait que trop bien. C'était d'ailleurs tout ce qui lui plaisait chez un autre humain, les déviances qu'il pouvait avoir et la façon dont elles transparaissaient dans sa vie. Son rictus s'agrandit lorsqu'il mentionna qu'elle s'en sortait bien - venant de lui, ceci prenant toute son importance. « Pire. La suite sort fin d'année, j'en crève d'avance.. » concéda-t-elle enfin dans une grimace de dégoût. L'amour qu'elle portait à sa fille était plus fort que le reste et Saveria jouait la comédie comme personne. Néanmoins, sa seule envie était de brûler ce fichu DVD et d'attraper cette connasse d'Elsa par les cheveux pour la noyer quelque part. Un brin violent, comme pensée, mais après le 32ème visionnage de ce dessin animé, la rousse commençait à craquer. Heureusement, le tatouage en cours lui rappelait la vraie vie, celle dont la souffrance émanait de chaque coin et Saveria en oublia ce détail, confortablement installée. « Programme validé, chaton. » Chaton était le surnom le plus ridicule du monde pour un type comme Madden mais Saveria adorait les étrangetés de ce genre. Néanmoins, elle lui assigna une petite tape sur la tête, prenant son air outré. « Tu seras jamais marié, c'est foutu d'avance entre nous.. c'est con, hmm ? » souffla-t-elle, presque perfide. Il connaissait mieux que quiconque ses penchants pour les types mariés, ceux là qui finissaient par craquer en moins de deux minutes. L'anneau, l'engagement, la pauvre femme qui attendait chez lui, rien de tout ça n'empêchait la rouquine d'agir à sa guise. « J'te chauffe tout le temps, c'est rien de nouveau.. » concéda-t-elle en apposant ses mains derrière sa tête, laissant son ami aller sur son corps comme bon lui semblait. Saveria ne percevait presque plus la douleur, ayant réussit à l'apprivoiser avec les années. Porté ailleurs, son regard se posa une nouvelle fois sur Madden qu'elle dévisagea avec attention. Le silence était religieux et son talent inné, alors qu'elle admirait déjà les courbes de sa nouvelle ébauche, ravie. Le temps coulissait à travers l’aiguille. Elle aurait pu rester là des heures mais la main de Madden vint trouver sa peau endolorie et sa voix résonna en elle alors qu'elle admirait l'oeuvre terminé, le regard vif et intrépide. « C'est parfait comme d'hab. » lança-t-elle en se relevant, admirant ainsi la façon dont danser le motif lorsqu'elle faisait quelques pas. « Je gère la douleur, tu l'sais maintenant. » reprit-elle, alors que déjà elle s'était emparé de lui, apposant un bref baiser de remerciement sur la joue de son petit chaton.

_________________

i'm not sorry for wanting what i deserve,
— and i'm not afraid to walk away to find it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




my better half (m/s) Empty
Message· · Sujet: Re: my better half (m/s) my better half (m/s) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
my better half (m/s)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alec Volturi ► "Sister, they send you out for one and you bring back two... and a half. Such a clever girl."
» Magic, Half-Deamon & Slayer — Joe & Sam
» (F/LIBRE) LEVEN RAMBIN ◊ half sister

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Pioneer Oak-
Sauter vers: