Partagez
 

 my funny valentine.

Aller en bas 

Lucy Holm

messages : 566
name : margot
face + © : josefine pettersen / malbe
multinicks : finn; tyler;
points : 278
age : 21 yo
♡ status : in love with the best, most affectionate and kindest man in WB.
work : med student.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : fr/en dorcas, tc, xavi, gaelan, ben, luca

my funny valentine. Empty
Message· · Sujet: my funny valentine. my funny valentine. EmptyVen 12 Juil - 22:56

my funny valentine.
-----------------
@Luca Sandrini & @Lucy Holm
-----------------


Les jours passaient, et se ressemblaient plus ou moins pour Lucy. D’autres auraient pu en être frustrés, mais la demoiselle en était au contraire tout à fait satisfaite. Si d’autres personnes de son âge aspiraient à un quotidien teinté d’une ribambelle d’événements, ce n’était pas franchement le cas de la jeune femme. Elle n’avait absolument rien contre quelques rebondissements, mais Lucy ne ressentait pas le besoin de rendre les choses “exceptionnelles” à tout prix. Elle était heureuse dans son quotidien et prenait les choses comme elle se présentait. Ainsi, après s’être rendue à la clinique, la jeune femme reprit sa voiture et rentra chez elle, comptant passer le reste de sa soirée à lire dans sa chambre. Une fois n’était pas coutume, Lucy fut surprendre de voir que ses parents étaient rentrés et avaient de la compagnie qui plus est. Partagée entre le plaisir de voir ses parents se rappeler qu’ils avaient des progénitures et l’envie de passer une soirée seule, Lucy salua rapidement tout ce petit monde et précisa qu’elle serait bientôt de retour. Leah décida qu’elle devait suivre sa grande soeur, et c’est en tenant la main à la fillette d’à peine quatre ans que Lucy se rendit dans sa chambre, et se laissa tomber sur son lit cinq minutes le temps de souffler. Enfin… souffler, c’était beaucoup dire quand la jeune femme devait écouter les piaillements de sa soeur, qui avaient particulièrement beaucoup de choses à lui raconter ce soir. “Leah ?” lui dit-elle, avant de lui faire signe de la rejoindre dans son lit. “Maman, et papa, ils ont dit combien de temps ils restaient ?” C’était une question compliquée à poser, mais maintenant que Lucy avait renoncé à se rendre dans l’une des plus grandes universités du pays pour pouvoir rester près de ses frères et soeurs, elle aurait apprécié que ses parents ne décident pas d’emménager (façon de parler) définitivement à Windmont Bay. Elle savait au fond d’elle qu’il n’y avait aucune chance que cela se produise mais elle était désormais si habituée à gérer la maison sans eux que leur relation était systématiquement conflictuelle quand ils étaient ici. Le moins ils restaient… le mieux c’était, pour Lucy en tout cas. Quand Leah s’installa contre elle et lui dit qu’ils étaient là pour l’été, Lucy eut encore moins le courage de descendre sociabiliser avec les amis de ses parents. Il lui semblait avoir entendu la voix du père Sandrini, avocat de son père et devenu ami avec le temps. Lucy ne gardait pas nécessairement un bon souvenir de ce dernier, non pas qu’il ne se soit jamais montré désagréable avec elle, mais il était généralement synonyme de dîner sans fin, où des adultes discutaient pendant des heures de choses auxquelles une enfant ne pouvait rien comprendre. Les seuls bons moments de ces dîners étaient ceux qu’elle avait pu passer avec Luca, duquel elle avait été sacrément amoureuse étant plus jeune femme. Un sourire amusé se dessina sur ses lèvres à cette pensée - ce que l’on pouvait être naïf quand on avait huit ans… “Allez, Leah… va voir les parents. Je prends une douche, et je vous rejoins.” précisa-t-elle, alors que des pas se faisaient entendre dans l’escalier. Lucy n’y prêta pas plus attention que ça, et commença à se déshabiller quand elle entendit son prénom du couloir. Elle fronça légèrement les sourcils. Elle savait qu’elle connaissait cette voix, mais n’arrivait pas réellement à la replacer. Elle remit son tee-shirt, et son jean, qu’elle avait juste eu le temps d’enlever et alla ouvrir la porte de sa chambre. Un cri s’échappa de ses lèvres lorsqu’elle reconnut le jeune homme devant sa porte et elle ne put s’empêcher de lui sauter dans les bras. “Luca Sandrini !” dit-elle, comme s’assurer qu’elle ne rêvait pas. Elle relâcha ensuite son étreinte, et ouvrit un peu plus la porte de sa chambre pour l’inviter à y entrer. “T’essaies d’échapper aux parents comme au bon vieux temps ou t’es venu vérifier si j’étais toujours aussi amoureuse de toi que quand j’étais gamine ?” demanda-t-elle, sur le ton de la plaisanterie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
my funny valentine.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» funny video
» The funny thing about a strong woman is that she doesn't need you... She wants you. And if you start slacking she'll be content without you. ~ Kanon.
» Ethanael Osborne or how to be clever & funny
» Dansons, jusqu'au bout de la nuit ! [PV Nino & Dulcianna]
» Galerie de Valentine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row-
Sauter vers: