AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 n°1666 ♦ Do you remember me ? (RHYS)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: n°1666 ♦ Do you remember me ? (RHYS) Dim 31 Jan 2010 - 14:23


@ lj
We might kiss when we are alone
When nobody's watching
We might take it home
We might make out when nobody's there
It's not that we're scared
It's just that it's delicate

    Lathika venait à peine de se réveiller. Il était dans les alentours de sept heures. La jeune femme se hissa hors de son lit et prit une bonne douche. Ce matin, elle voulait au siège de la société pour laquelle elle travaillait pour voir si occasionnellement ils avaient besoin d’elle. Un dernier coup d’œil jeté par la fenêtre de sa chambre pour voir comment le temps était. Il y faisait bon et le soleil était timide avec un ciel légèrement voilé. La jeune brune enfila un jean ainsi qu’un débardeur blanc. Elle prit tout de même un petit gilet, car il ne faisait pas très chaud le matin. Aimant avec attention, les voitures d’époques, Lathika s’était achetée une Chevrolet impala, de couleur noire. Elle n’était pas très fan des nouvelles technologies, disons que même avec l’argent les voitures comme des Jeep ou bien BMW n’était pas son style. Ce qu’elle préférait elle, c’était l’authenticité et une voiture unique. La jeune femme dévala les escaliers du premier étage et se prépara un bon petit déjeuner. Tout cela se passa dans la bonne humeur et la jeune femme sortit de sa maison clé en mains. Elle chercha les clefs de sa voiture pendant un bref instant, puis elle décida de monter dans l’habitacle. Avant de démarrer le moteur, la jeune femme rangea soigneusement ses affaires et elle mit les clefs dans le contact. Lathika crut à une mauvaise blague lorsque son moteur refusait de répondre. Elle réessaya une deuxième fois mais sans succès. Ses mains posées sur le volant, lathika soupira. Cela ne lui était jamais arrivé. Elle avait beau rien y connaître en voiture, mais elle essayait de la bichonner un maximum. Elle posa son visage sur le volant un bref instant essayant d’avoir les idées claires. Elle se remémorait bien ce qu’elle avait oublié de faire. Elle ne se souvenait pas d’avoir oublié de faire le plein ou quoique se soit. Pourtant la conclusion était que son moteur ne voulait pas démarrer. La jeune femme sortit de sa voiture et ouvrit le capot de celle-ci. Elle mit l’attache qui permettait de tenir le capot le temps qu’elle examine ce qui n’allait pas.
    Elle observa minutieusement les pièces de sa voiture sans toutefois trouver la solution à son problème. Elle préféra tout de même de bidouiller quelque chose qui rendrait la situation encore plus difficile qu’elle ne l’était déjà. Lathika prit son portable mais elle s’arrêta aussitôt. Cela faisait bien quelques années qu’elle habitait ici, mais avec son boulot, elle voyageait plus qu’elle n’habitait dans le quartier. Alors autant dire qu’elle ne connaissait presque personne ou du moins personne. Lathika se mordilla la lèvre nerveusement. De toute manière personne ne l’attendait donc il n’y avait pas de quoi se faire toute une histoire. La jeune femme regarda dans les alentours et constata qu’il n’y avait personne. Elle regarda l’heure qu’il était et l’aiguille pointait sur les neuf heures. Elle prit donc son courage en main et décida d’aller faire un tour du côté du voisinage pour voir si on pouvait l’aider. Lathika marcha jusqu'à la maison voisine de la sienne, le n°1666. Et puis c’était l’occasion de faire des connaissances… La jeune femme tapa à la porte, sans faire attention au nom inscrit sur la petite plaquette. Elle était tellement absorbée par ses pensées qu’elle ne reconnut pas la personne qui se postait devant elle. Lorsque ses yeux croisèrent ceux de son interlocuteur, son cœur eut un petit raté. Elle mit une main dans ses cheveux, gênée. Elle se décida à parler. « Hum..Rhys..Je…je ne savais pas que tu habitais là enfin..Ma voiture a quelques soucis, mon moteur refuse de démarrer. Je me demandais si..cela ne te dérangeait pas d’y jeter un petit coup d’œil ? Je comprend si tu as autre chose à faire.. » La jeune femme s’arrêta et lui sourit. Elle se débrouillerait si il ne pouvait pas l’aider. Mais tout de même le revoir lui faisait une sensation de bonheur en elle. Elle se demandait aussi si il se souvenait d’elle, chose qu’elle doutait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°1666 ♦ Do you remember me ? (RHYS) Mar 9 Fév 2010 - 16:01


La journée de Rhys, ce jour-là, avait débuté de très bonne heure. Étant encore réglé au rythme soutenu qu'il avait dût prendre pendant son voyage en Europe puis en Asie, il s'était extirpé de ses draps à cinq heures du matin pour effectuer son jogging et ne rentrer chez lui que deux heures plus tard où il resta suffisamment longtemps éveillé afin de pouvoir préparer le petit déjeuner pour Maât et Victoria (après s'être douché). Il n'espérait pourtant rien à travers ce repas : il savait que Maât ne lui pardonnerait pas son départ grâce à un pancake et il y avait de fortes chances pour que Vicky n'ai même pas le temps de s'asseoir cinq minutes pour déguster ses plats. Mais cela ne changeait rien : Rhys ressentait comme le besoin irrépressible de prouver qu'il voulait retrouver sa place dans la fratrie. N'étant pas un as de la cuisine (loin de là), il avait tout de même suffisamment réussi sa mission pour qu'au premier coup d'œil on puisse comprendre qu'il voulu faire un jus d'orange maison, des pancakes et des œufs brouillés. Soignant la présentation des plats, il les laissa en évidence sur le buffet de la cuisine et laissa une note à son frère et sa sœur leur indiquant qu'ils pouvaient se servir. A huit heures, Rhys finit par s'installer sur le sofa de la salle de séjour et se laissa tomber dans une sieste certes matinale mais amplement méritée. Épuisé, le jeune homme s'endormit immédiatement mais son sommeil ne s'avéra pas intégral puisque les « toc toc » de la porte d'entrée réussirent à le réveiller. Bougon, il songea un instant à rester allongé mais sa conscience n'était visiblement pas de cet avis. Lentement, il se redressa alors jusqu'à se mettre debout où il vacilla un instant. Les cheveux en bataille, il n'essaya même pas de les arranger tandis qu'il s'avançait d'un pas las vers la porte. Il finit par actionner la poignée, une main massant son visage, la mine visiblement encore bien endormie. Aveuglé par la lumière du jour, il porta sa main en visière pour essayer de distinguer la silhouette qui se présentait à lui. Il finit alors par la reconnaître mais bien d'avantage grâce au son de sa voix qu'à sa vue puisqu'elle était en contre-jour. Lathika Jones. Comment se faisait-il qu'elle soit ici, à Ocean Grove ? Ce quartier était aux antipodes du train de vie qu'elle lui avait fait découvrir, pourquoi était-elle venue jusqu'ici ? C'était insensé. La jeune femme semblait confuse, surprise mais ce n'était certainement rien comparé à l'étonnement qui se dessinait sur les traits du jeune homme. Perturbé voire carrément perdu, il fronça les sourcils, visiblement incapable de croire ce qui pourtant se trouvait en face de lui. D'une voix rauque, il lui répondit alors, ne semblant avoir capté que quelques mots de ce qu'elle lui avait dit.
« Est-ce que je rêve encore ? » Il secoua la tête et enchaîna, essayant de mettre un sens aux mots qu'il avait cru comprendre.
« Un coup d'œil ? Un coup d'œil à quoi ? Tu es venue sur ton cheval depuis le Tibet ? »
Alors oui, de toute évidence, Rhys était quelque chose de particulier au réveil. Il ne semblait même pas réaliser l'incongru de ses paroles. Il semblait tellement paumé que ça devait en être risible. Finissant par reprendre légèrement ses esprits, il ouvrit grand la porte et hésita entre la faire entrer ou sortir la rejoindre … Il n'était pas sûr de savoir quoi faire avec un cheval. Regardant la jeune femme avec toujours la même surprise sur le visage mais le ton s'adoucissant au souvenir des bons moments qu'ils avaient passé ensemble, il reprit la parole une nouvelle fois.
« Tu veux … Excuse-moi, comment es-tu arrivée ici, déjà ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°1666 ♦ Do you remember me ? (RHYS) Mer 24 Fév 2010 - 14:40

Les bras croisés sur sa poitrine la jeune femme regardait le jeune homme. Hum..peut-être qu’elle n’était pas venue au bon moment. En même c’est le matin et il avait du faire la grasse matinée vu dans quel état il était. Il avait l’air un peu endormi car le son de sa voix était grave. Aie, aie aie. Lathika fit une légère moue, ce n’était pas du tout le bon moment.
« Non tu ne rêves pas Rhys, et puis désolée si je t’ai réveillée, je ne voulais en aucun cas te déranger.» dit la jeune femme l’air vraiment embarrassé.
Elle écouta ensuite les paroles insensées du jeune homme. De toute manière on pouvait dire qu’elle était habituée, car aussi bien qu’elle s’en souvienne, il avait toujours réagis comme cela le matin, et même lorsqu’ils étaient tout les deux au Tibet. Il fallait dire que l’entente entre eux n’avait pas été toujours facile du moins au début. Et puis quand on commence à dompter deux esprits tel que ceux des deux jeunes gens, l’atmosphère se détend. Au début, Lathika trouvait que c’était une corvée de devoir tout apprendre à cet américain borné, puis avec le temps, cela était dur à avouer mais elle avait aimée ça. Et puis le jeune homme avait été réceptif, alors ce voyage ne pouvait être que inoubliable. La jeune brune remit quelques mèches rebelles de ses cheveux derrière ses oreilles puis se racla la gorge. Elle faillit rire aux paroles de Rhys mais elle se retient.
« J’aimerais que tu jettes un coup d’oeil à ma voiture qui est juste à côté. » dit-elle en la montrant. Le jeune homme se pencha alors pour regarder son auto. Elle vit le jeune homme ouvrir grand la porte et le ton de sa voix s’adoucit. La jeune femme lui adressa un sourire confiant.
« Et bien, je suis arrivée il n’y a pas si longtemps. Après être restée au Tibet après ton départ, mon organisation m’a appelée et à voulut que je rentre, alors je me suis installée pour être prêt de mon travail au cas où ils auraient besoin de moi. Je dois dire que Miami n’est pas mal, mais à mes yeux cela ne vaux pas le Tibet. »
Lathika s’arrêta pendant un bref instant pour regarder Rhys qui semblait avoir l’air un peu moins endormi. Elle posa son regard pour regarder sa voiture qui était toujours là.
«Hum, je pense que je vais te laisser te préparer du moins de prendre le temps de te réveiller, enfin..si tu veux bien m’aider, sinon j’irais voir s’il y a un garage. Mais je suis contente de te voir Rhys. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: n°1666 ♦ Do you remember me ? (RHYS)

Revenir en haut Aller en bas
 

n°1666 ♦ Do you remember me ? (RHYS)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Ocean Grove - Quartier Résidentiel :: Apple Road & Lemon Street-